Vérité et mensonges

J’ai suivi avec attention les commentaires des derniers jours et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça chauffe.

Le 29 avril dernier, Marty Rathbun a publié un billet fort intéressant qui devrait remettre les pendules à l’heure.

Je l’ai en partie traduit et j’ai ajouté quelques commentaires çà et là.

Mes commentaires sont en caractères gras.

Le signe (…) indique qu’un passage du billet de Marty a été omis.

* * * * * *

Dans son cours de « Doyen de la Technologie » intitulé Classe VIII, L. Ron Hubbard suggère que l’état de conscience ultime qu’il est possible d’atteindre en scientologie (l’état d’OT – Operating Thetan – en français, Thétan Opérant) est simple. L’individu atteint cet état quand il s’est délesté de tous les mensonges. (…)

Effectivement, on ne saurait être un véritable OT si on continue de porter en soi, et avec soi, des mensonges.

Il en va de même pour la scientologie elle-même. En tant que sujet, elle renferme une technologie exceptionnelle qui permet à une personne de se défaire des mensonges au travers desquels cette personne filtre l’univers qui l’entoure. Le plus grand problème, lorsqu’on veut appliquer cette technologie et la propager, c’est l’interdiction auto-imposée de faire la distinction entre la technologie elle-même et les nombreux autres écrits scientologiques qui, eux, grouillent de mensonges.

Les mots clés, ici, sont « interdiction auto-imposée ».

A cause du manteau religieux dans lequel L. Ron Hubbard a choisi d’envelopper la scientologie, il n’est pas facile de faire la distinction entre les vérités qu’elle renferme et les mensonges qui l’encombrent. L. Ron Hubbard a écrit un vaste ensemble de doctrines qui diabolisent toute personne qui tente de poser un  regard critique sur ses travaux. En fait, le terme même de « critique » –  lorsque la critique visait Hubbard ou la scientologie – a été fermement redéfini en scientologie pour signifier : jugement  émis uniquement par des psychopathes criminels.

C’est ainsi qu’en 1967, Hubbard a publié dans un journal de scientologie un article adressé à tous les scientologues dans lequel il leur dicte la conduite à adopter.

Voici un extrait de cet article intitulé Ceux qui critiquent la scientologie : 

« Comprenez bien ce fait technique qui n’est pas juste une belle idée : Chaque fois que nous avons fouillé le passé d’une personne qui critique la scientologie, nous avons découvert des crimes pour lesquels elle serait passible d’une peine de prison en regard de la loi. Il n’existe pas de personnes qui critiquent la scientologie qui n’aient pas de passé criminel…

… Quand une personne vous critique, si vous vous montrez suffisamment féroce et insistant pour lui faire avouer son crime, vous l’obtiendrez, avec ou sans électromètre. Ne débattez jamais de la scientologie avec quelqu’un qui la critique. Débattez uniquement de ses crimes, qu’ils soient connus ou non. Et ne doutez pas un seul instant qu’ils n’existent pas. Car ils existent. »

Hubbard a publié, pour son église, des dizaines de pages de directives avec, pour instruction, d’enquêter sur les personnes qui critiquaient la scientologie afin de les détruire. Pour démontrer la véracité du « fait technique » énoncé ci-dessus, Hubbard a créé un service de renseignement appelé le Guardian’s Office (G.O.). Le G.O. a dû se rendre à l’évidence : ce « fait technique » était erroné. Hubbard a alors ordonné au G.O. de laisser tomber les enquêtes et de fabriquer des preuves, puis de les « découvrir », puis de les rendre publiques. Dans ses directives, Hubbard a été particulièrement malveillant et impitoyable avec tous ceux qui tentaient de clarifier, de peaufiner ou de simplifier la technologie de la scientologie dans le but de la rendre plus accessible et efficace. Un seul mot d’ordre : détruire ces personnes.

En 1955, dans l’un des Bulletins de l’Auditeur Professionnel (Professional Auditor’s Bulletin – P.A.B.) , Hubbard dit aux scientologues comment ils doivent traiter les scientologues qui ne se conforment pas aux principes religieux de la scientologie :

« Personnellement, si j’étais à la place d’un auditeur qui découvre que tout part à vau-l’eau dans son secteur et que cet auditeur laisse faire, j’aurais le sentiment de ne pas avoir fait tout ce qui est en mon pouvoir pour propager la scientologie dans ce secteur. Moi, je me serais débarrassé du cinglé qui a causé tout ce micmac avec une telle vivacité qu’il aurait eu l’impression d’avoir été percuté par un poids lourd, et quand je dis « percuté », je ne veux pas dire par la pensée. La différence entre un auditeur apathique et moi, c’est que  je me bats et que je vais jusqu’au bout des choses. »

Hubbard décrète ensuite que ce genre de « cinglé » doit être traîné en justice comme suit :

« Le but de l’action en justice n’est pas de gagner, mais de harceler et de décourager. On peut très facilement se servir de la loi pour harceler. Si on harcèle suffisamment quelqu’un qui sait très bien qu’il n’a pas l’autorisation de pratiquer, et qui est donc sur le fil du rasoir, on provoquera généralement sa ruine professionnelle. Bien entendu, si possible, détruisez-le complètement. »

Hubbard a continué de traiter les « squirrels » de cette façon jusqu’à la fin de sa vie. (Squirrel : nom donné par Hubbard à ceux qui n’appliquent pas la scientologie à la lettre.) Et c’est exactement de cette façon qu’il a traité son propre auditeur à la fin des années 70, un certain David Mayo, qui a été le dernier auditeur d’Hubbard et que ce dernier avait lui-même nommé superviseur mondial de la technologie scientologique. Lorsque Mayo commença à pratiquer la scientologie en dehors de l’église au début des années 80, Hubbard ordonna que Mayo soit « écrabouillé comme un insecte ». Pourquoi une telle fureur ? Parce que Mayo avait eu le culot de vouloir « clarifier » la scientologie en avançant que les aspects violents et revanchards de la technologie de L. Ron Hubbard n’étaient pas la vraie scientologie.

C’est à cause de tout cela que le Bureau des Affairs Spéciales (Office of Special Affairs – O.S.A. – le service de renseignement de la scientologie qui a succédé au G.O.) continue de vouloir détruire toute personne (y compris ma femme et moi) qui s’élève pour dire la vérité en ce qui concerne la scientologie. Ce n’est pas parce que David Miscavige l’a ordonné. C’est parce qu’O.S.A. est tenu, de par le caractère religieux de la scientologie, d’essayer de nous détruire par tous les moyens possibles.

Effectivement, dans la mesure où tous les écrits de Hubbard sont des textes sacrés, le paroissien lambda est tenu de les appliquer à la lettre et de combattre activement quiconque ne les applique pas à la lettre.

RJ 38 (qui date du nouvel an 1984) est très révélateur. Hubbard y fait l’éloge de RTC, pourfendeur d’innombrables « squirrels ».

L’attitude violente et réactive envers les « squirrels » a été implantées si profondément chez les scientologues que même dans le mouvement récent de la scientologie indépendante (un mouvement que l’église de scientologie qualifie de « squirrel »), il existe des gens qui qualifient de « nazis », « criminels de guerre » et « gestapistes » tous ceux qui tentent de faire la distinction entre la technologie qui fonctionne et l’énorme quantité de mensonges qui vérole le sujet.

Ironiquement, cette attitude hostile fermement implantée est diamétralement opposée aux attitudes, états d’esprit et états de conscience qu’une application sensée et rationnelle des procédés de scientologie est capable de produire.

(…) Dans la mesure où nous serons capables de faire la distinction entre ce qui fonctionne en scientologie et ce qui l’handicape (en particulier, la radicalisation), les idées de L. Ron Hubbard survivront. Dans la mesure où le processus de différentiation sera tué dans l’œuf, ses idées mourront.(…)

Je vous laisse, amis squirrels, méditer sur ces réflexions fort pertinentes.

125 réflexions sur « Vérité et mensonges »

  1. Voila un article qui met les pendules à l’heure.
    Personnellement, j’utilise cette technologie, et elle marche, et elle fait des miracles. Tout ce que j’ai détesté dans l’eglise, que cela vienne de lrh ou de miscavige, ne m’empêche pas d’adorer la tech.
    Dans l’indépendance, on a besoin de tech et de rien d’autre.
    Prenons la tech et jetons le reste, no problem.

  2. Ah ça fait du bien de lire ça ! Quel pied !

    Dans mes interventions, je me tuais à répéter que la source du fascisme en sciento, c’était pas le nain mais le vieux lui-même. Tous les truc débiles vert sur blanc qu’il a écrits et mis en place ont produit un intégrisme gerbant qui a transformé la church en Inquisition. Il a pratiquement tué sa propre tech. D’une certaine façon, il est devenu effet de sa propre cause.

    La raison pour laquelle la sciento est attaquée partout dans le monde, c’est que la sciento attaque tous ceux qui osent la critiquer. La sciento est en guerre.

    La putain de tech de management est un échec total. La preuve, c’est qu’il y a jamais eu aussi peu de publics dans les churchs. Et il va y en avoir de moins en moins. Si elle avait un tant soit peu fonctionné, ça se serait vu. Depuis 60 ans qu’elle existe, on peut objectivement faire un bilan et voir l’étendue de la cata.

    Le seul truc à sauver, c’est les Data Series, sauf que personne s’en sert dans la church.

    Hubbard disait « Si c’est pas écrit, c’est pas vrai. » Bonjour le piège à cons. La plupart des robots de la church ont gobé le truc sans sourciller.

    Y a des tonnes de trucs qu’il a écrits qui sont pas vrais. En prendre conscience, c’est la première étape.

  3. Merci pour cette traduction, Voltaire. Le mensonge est une chose qui persiste dans le temps. On peut donc se demander si la scientologie aurait pu persister dans le temps sans mensonges ?

    Je vous renvoie à l’axiome 11 de sciento :
    « L’alter-isness est la considération qui introduit du changement, et donc du temps et de la persistance dans un as-isness afin d’obtenir une persistance. »

    Pour les néophytes, cela signifie en gros que l’altération des faits entraîne une persistance dans le temps. Autrement dit, les choses restent en suspens dans le temps. Par exemple, le jour où la lumière sera faite sur l’affaire du petit Grégory, les parents pourront enfin faire le deuil de leur enfant et se reconstruire. L’affaire sera classée parce qu’as-isée. Tant qu’il restera des zones d’ombre et des mensonges, l’affaire persistera dans le temps.

    Dans science de la survie (fin page 516) , Lrh dit que les gens ayant un but fondamental ne restent pas dans le groupe après avoir atteint l’état de clair, ils repartent dans la nature vaquer à leurs occupations.

    On pourrait se dire que pour garder des gens dans un groupe, il faut injecter des mystères et des mensonges çà et là pour créer une persistance et retenir les gens.

    Et voilà où on en est…

    1. Bingo ! Je viens justement d’évoquer cet axiome rapport au blog « Les amis de LRH » qui est à apathie totale au niveau des commentaires (aucune louange sur Lrh, aucune critique sur Micavige) et rapport au blog controversé de Voltaire qui fume de tous les côtés.

      Sujet du jour : sans mensonge, est-ce qu’une idée peut persister dans le temps ?

  4. Ben ouais, de réflexions en réflexions, on finit par se demander si on n’a pas tout simplement cru au Père Noël…. De jour en jour, on découvre que la barbe est fausse, que le manteau est en synthétique, qu’il n’y a pas de traîneau, pas de jolis rennes aux naseaux fumants, pas de hotte, pas de jouets et j’ai peur qu’on en arrive à découvrir un jour que toutes nos vies passées n’étaient que du vent… (certains témoignages sur les vies passées sur le blog de Marty il y a quelques mois se contredisaient complètement d’un point de vue espace temps).

    1. Heureusement que les vies antérieures existent indépendamment de la philosophie de Mr Hubbard. Voilà un sujet qu’on ne peut pas lui imputer.

      Cela devient plus complexe quand une personne est persuadée avoir vécu un truc qui ne colle pas avec les données d’espace et de lieu, de forme, etc..

      Mon point de vue est que parmi les choses que la personne contacte en audition, certaines lui appartiennent vraiment, donc sont parfaitement « as-isables » (effaçables) et d’autres ne lui appartiennent pas alors qu’elle croit que si.

      Ce qui est vrai ne persiste pas quand ça nous appartient vraiment.

      La donnée stable, c’est que nous n’en sommes pas à l’état de ton 40 car si nous l’étions, cette conversation n’existerait pas sous cette forme !

    2. La sciento est un JEU, Kilucru. Un jeu avec un univers auquel on adhère ou pas (ou plus)…. Il y a les chanceux qui jouent et gagnent tout le temps, ceux qui perdent et gagnent à part égale, ceux qui gagnent plus qu’ils ne perdent, ceux qui perdent plus qu’ils ne gagnent, les malchanceux qui perdent toujours, ceux que le jeu n’excite plus et qui tombent à ennui, ceux que le jeu agace et ceux qui cherchent un autre jeu. Et tout cela créé de la randomité !

  5. Certaines réponses que je vois sur ce blog commencent à m’agacer singulièrement: tout est de la faute de L.R.H.! Bientôt, ce pauvre Miscavige sera considéré comme une victime! J’ai commencé mon Pont dans les années 80,et c’était fun: on appelait même une nos sup. de cours, qui était un peu trop directive, « l’ Armée Rouge ». Personne ne s’est retrouvé en éthique pour autant et mon auditing était super: j’ai fait de manière constante de bons gains avec des auditeurs très pro.

    Que L.R.H. ne soit pas un Saint (comme on nous a fait croire à l’Eglise – mais nous avons notre responsabilité de l’avoir cru), la seule condition d’homme entraine des imperfections et que je sache, il avait du bank, puisqu’il se faisait auditer. Tous les grands hommes qui ont amélioré notre vie n’étaient pas des Saints, loin s’en faut, même ceux auxquels on doit aujourd’hui la liberté…

    Qu’est-ce qu’on cherche en mettant L.R.H. plus bas que terre: que ceux qui sortent (déjà bien amochés) se disent: » la scientologie, c’est un truc complètement pourri, je ne veux plus en entendre parler »?

    Il me semble que ceux qui sont dehors ont au contraire la responsabilité d’aider à enlever la charge des plus mal en point et à conserver cette tech qui a améloré tant d’entre nous. Droit de critiquer ? Bien sûr ! Mais ne faire que ça ? Où çà mène ? A l’extinction de la Scientologie ? Le monde va-t-il si bien qu’on puisse se le permettre ?

    1. « Que L.R.H. ne soit pas un Saint (comme on nous a fait croire à l’Eglise – mais nous avons notre responsabilité de l’avoir cru), la seule condition d’homme entraine des imperfections et que je sache »

      Avec les matériaux d’OT3, LRH s’est présenté comme le seul être humain ayant découvert la vérité sur l’existence de cet univers. Ce n’est pas rien !Cela va bien au-delà de tout ce que les scientifiques ont pu découvrir sur notre galaxie ! Cela les fait même ressembler à des Mickey de la science ! Donc forcément, ce genre de matériaux annoncé (avec tout l’emballage confidentiel qu’il y a autour) ne fait plus de Lrh un simple homme mais un prophète venu délivrer l’esprit de la matière.
      Un humain normal estime que quand l’un des siens a touché à ce point au divin, il n’est plus vraiment un être humain mais un demi-dieu dont la compréhension et mansuétude doivent être infinies et c’est pourtant grosso modo à partir de cette période que Lrh a changé.

      1. Yep ! Je suis bien d’accord ! Je crois que Ron n’a pas assez réfléchi quand il a fait une non-ex colossale avec le RJ 67 qui parle du mur du feu. Une non-ex en tant que seul berger qui peut guider les thetans vers l’état de grâce et la liberté spirituelle. Cette non-ex l’a propulsé direct à puissance aux yeux des scientologues. Et après, il a fallu assurer ! Il a fallu maintenir ce statut d’homme hors norme. Ne pas tomber ou se montrer malade sous peine de décevoir tout le monde, etc. Cette non-ex flamboyante sur le mur du feu aura certainement porté préjudice à Ron. Il aurait été un chouilla plus modéré, ça passait. Il ne serait pas devenue une star dont on épie les moindres mouvements, état du corps, écarts de langage ou de conduite. Il serait resté ce qu’il voulait, un homme tout simplement.

        1. Les OT subissaient cela aussi ! Les regards appuyés, le passage au laser systématique en entrant sur une salle d’académie à tel point qu’un OT enrhumé préférait annuler sa session de cours plutôt que de voir des regards déçus posés sur lui ! Je vous jure que c’est vrai !!! OT était un statut lourd à porter (et peut être encore de nos jours du reste !) . Vous deveniez un objet, une godasse qui ne doit jamais être crottée et doit être toujours bien cirée. On rôdait autour de vous, l’oreille tendue, dans l’espoir de vous voir lâcher un « phénomène OT ». Ce mur du feu annoncé avec tambours et trompettes a fait bien des dégâts parce qu’il a fallu assumer une valence aux yeux des autres au lieu d’être soi-même.

  6. Marty Rathbun traite de scientologues intégristes et de supplétifs de Miscavige ses ex amis Steve Hall, Jim Logan ou des gens comme Michael Moore président de l’Apis (qui était dans la Freezone alors que Marty était encore au service de David Miscavige).

    Le concept d’intégration de la Scientologie aux autres corps de connaissances est tout à fait intéressant et va de soi. C’est aussi enfoncer une porte ouverte, même s’il l’écrit avec talent. Qui, parmi nous, pense qu’il faut rester dans une application sectaire et monopolistique ? Mais en effectuant toute cette démarche, Marty en profite pour égratigner Hubbard.

    Je ne défends pas Hubbard bec et ongle. Il avait sûrement des défauts et, dans ces mauvais moments, il a écrit des policies qui gagneraient à être retirées. Mais certaines l’ont été. Comme la déconnexion par exemple, réinstituée sur ordre de Miscavige, selon un témoignage sous serment de Vaughn Young.

    Mais, pardonnez-moi, je n’en suis même pas arrivée à mon propos.

    Oui, là où je me révolte, c’est contre cette affirmation que Hubbard a été celui qui a voulu « écraser les squirrels » !

    Cette affirmation de Marty nie la vérité. C’est lui, au service de Miscavige, qui a fait profession de foi « d’écraser les squirrels ». Inspecteur général de RTC pour l’éthique !!!! Oui, il a viré de bord et a permis au « printemps scientologue » d’exister, et pour cela nous ne le remercierons jamais assez.

    Mais même dans l’indépendance, il a continué à dénigrer David Mayo et Bill Robertson, les « squirrels » tel qu’avait été redéfini le terme par Miscavige et sans doute son complice d’alors, Pat Broeker, pour désigner ceux qui délivraient la Scientologie hors du monopole de RTC.

    Oui, Mayo était le senior C/S international, classe XII, auditeur de Hubbard, et Bill Robertson était avec Marie Sue Hubbard, le plus haut gradé de la Sea Org, et l’ami personnel de Hubbard, celui qu’il envoyait pour ouvrir des organisations avancées et commencer la délivrance des niveaux d’OT.

    Et Hubbard les aurait reniés ? Sa femme, son auditeur auquel il avait donné le poste de senior C/S international, et son meilleur capitaine ? Pour qui ? Pour un opérateur de caméra qui avait tout juste vingt ans ?

    De qui se moque-t-on ? Ou alors, il était complètement aliéné, réduit à l’état de légume et obéissait à n’importe quel ordre.

    Et j’en viens à Ron’s Journal 38, « The Proof » (La Preuve), celui qui consacre RTC et lance la chasse aux « squirrels », c’est à dire aux vrais scientologues loyaux à l’esprit et à la lettre de LRH, et qui valide un véritable coup d’état qui a mis la Scientologie sous coupe franche.

    Avez-vous écouté Ron’s Journal 38 ? Eh bien, si comme moi vous en avez une copie MP3, écoutez-le et dites-moi si vous reconnaissez Ron Hubbard.

    Voici un document dont l’église affirme qu’il s’agit d’un faux, qui serait une lettre de Miscavige demandant à Marc Yager de faire une fausse vidéo de LRH. Un mois avant la parution de RJ 38. On dirait qu’ils n’ont pas réussi à faire la vidéo et qu’il se sont rabattus sur un enregistrement audio. Vous remarquerez que la dépêche est adressée à CO CMO INT, le poste de Yager à cette époque, et envoyée par SPC’L (special) OPS, dénomination du poste de Miscavige à l’époque. Tout semble concorder. L’étude de ce document et de Ron’s Journal 38 ont une totale concordance. Quel est le faux ? Ron’s Journal 38 ou cette dépêche « Smash the squirrels » ? Si je ne reconnais pas vraiment la voix de Ron dans RJ 38, et surtout pas son état d’être, je me demande qui aurait pu créer un tel bijou avec fautes de frappes, grossièretés, et personnages tous absolument à leur place à ce moment.

    http://www.freezone.org/reports/e_ssqpjt.htm

    Et que faites-vous du témoignage de David Mayo qui dit que LRH, sentant sa mort prochaine, lui avait envoyé une lettre (en 1982) lui confiant la « technical hat » pour les 25 prochaines années. Il aurait dit de l’écraser par la suite ? Ça n’a aucun sens.

    http://www.freezone.org/reports/e_mayo01.htm

    Et voici un extrait d’un document écrit par Bill Robertson le 29 septembre 1983 :

    « During this time, investigations have been made to obtain the data about the true sequence of events, since it is not possible for OT’s to take action if they are in doubt as to the reason for or origin of the enturbulation within the church.

    These investigations have revealed that apparently the old church of Scientology is being controlled by three persons, whose names are Pat Broker, Ann Broker, and David Miscavige (although it is quite clear that the malice comes from a source of great malign power which is behind them, covertly directing the operation of the destruction of the church). These persons are guilty of the dissemination of entheta reports and out tech to Scientologists across the planet, using the established Issue Authority line to do so and signing their literary creations with the name of LRH, whose name and signature have been copyrighted through RTC, giving the appearance of legality to their emissions. »

    « Des investigations ont été faites pour obtenir des données sur la véritable séquence des événements, car il n’est pas possible pour des OTs d’agir s’ils sont dans le doute sur la raison et l’origine de l’enturbulation dans l’église.

    Ces investigations ont révélé qu’apparemment la vieille église de Scientologie est contrôlée par trois personnes, dont le nom est Pat Broeker, Ann Broeker, et David Miscavige (quoiqu’il est très clair que la magouille vient d’une source d’un pouvoir plus tordu qui se trouve derrière eux, qui d’une manière couverte dirige les opérations de destruction de l’église). Ces personnes sont coupables de la dissémination de rapports enthétas et d’out tech sur les scientologues de la planète, en utilisant des lignes autorisées de policy pour signer leur création littéraire avec le nom de LRH, dont le nom et la signature ont été copyrightées par RTC, donnant une apparence de légalité à leurs publications. »

    Mais voici le texte complet d’Une lettre ouverte à tous les Scientologues de Bill Robertson.
    L’évaluation de la situation est complète et précise. La première en la matière.

    http://www.freezone.org/reports/e_otc_01.htm

    Il y a tellement de documents prouvant cette thèse que je n’arrive même pas à comprendre pourquoi Marty défend la thèse selon laquelle Hubbard aurait été complice de Miscavige ou son promoteur, ce qui est la thèse de Miscavige lui même.

    1. Je ne suis pas certain que les théories complotistes concernant RJ 38 fassent avancer le débat. Au mieux, elles ne servent qu’à diviser et à embrouiller.

      Le billet de Marty, à mon humble avis, n’est pas une attaque contre Hubbard mais une analyse de ses travaux : ceux qui peuvent contribuer à libérer l’humanité et ceux qui contribuent à l’asservir.

      Marty, dans son blog, ne tarit pas d’éloges sur la technologie d’audition de LRH. Ne lui faites pas un mauvais procès.

      1. Oui, mais il y a la vérité. Il s’est engueulé par écrit et sur son blog avec Jim Logan parce que Jim disait qu’il croyait ce que disait Vaughn Young à savoir que c’était lui, sur ordre de Miscavige qui avait écrit l’HCOB de 1983 « PTSness and disconnection » qui réinstitue la déconnexion.

        http://lrhtech.hostoi.com/index.php?topic=333.0

        Marty disait le contraire, insistant que c’était Hubbard qui avait écrit ce bulletin, disant que Vaughn Young était un mytho. Sans apporter de preuve autre que sa propre altitude.

        Tout ce qui touche à ce sujet est considéré par lui comme la « théorie du complot », tout comme ceux qui ne pensent pas que Kennedy ait été tué par Lee Harvey Oswald, c’est aussi la « théorie du complot ». Belle arme pour les comploteurs qui ne veulent pas être découverts ! Croyez-vous que ça ennuie beaucoup Miscavige d’avoir encore un blog de plus qui est contre LRH. C’est très habituel… Et ça éloigne les scientologues de l’église de l’indépendance et les conforte dans le fait que « dehors » ce n’est que des SPs. Non, imaginez un instant que le fait que « PTS et disconnection » n’ait pas été écrit par Hubbard soit connu des Scientologues, ne serait-ce pas plus un problème pour Miscavige, que quelques critiques générales sur Hubbard prouvant que comme il le dit, nous sommes tous des SPs ?
        Alors je comprends que dans certains écrits de Hubbard vous observiez des logiques reprises par Miscavige, mais si vous regardez l’état de la sciento avant 1982, vous verrez qu’il y a eu des changements.

        Moi, je souscris au fait qu’à partir de 1980, on ne peut plus être certain que ce qui est signé Ron Hubbard est vraiment de lui. Et si c’est le cas, ça constitue quand même un sacré out-point.

        Ce que dit Marty sur Hubbard est tout à fait acceptable. Ce qui me semble faux, c’est quand il dit que c’était LRH qui voulait écraser David Mayo.
        Tout ce qu’écrivent Mayo et Robertson en 1983 démontre le contraire. Et ils étaient les cibles principales des attaques de RTC. Ils n’étaient quand même pas débiles. A aucun moment, ils n’incriminent Hubbard.
        Je crains fort qu’en continuant à défendre cette thèse Marty continue à assumer ses anciens points de vue de quand il travaillait pour Miscavige.

        1. « Moi, je souscris au fait qu’à partir de 1980, on ne peut plus être certain que ce qui est signé Ron Hubbard est vraiment de lui. »

          Si on suit votre raisonnement, NOTs, Solo NOTs, OT VIII et le FPRD, entre autres, pourraient donc avoir été développés et écrits par d’autres que Hubbard lui-même.

            1. Les bulletins des NOTs Series datent pour la plupart de 78 et 79. Les cinq ou six derniers bulletins des NOTs Series vont de 1980 à 1982. J’ai donc parlé un peu vite. NOTs et solo NOTs sont vraisemblablement de LRH.

              Le nouvel OT IV (OT Drug Rundown) date de janvier 1980.

              OT VIII, du moins sa première version, a été publié en 1988. Selon Marty Rathbubn, dans la version actuelle d’OT VIII, celle de l’église du dictateur, le phénomène final a été altéré et installe un implant très vicieux qui provoque un état de confusion, ce qui expliquerait pourquoi beaucoup d’OT VIII acceptent de recommencer le pont à zéro (objectifs, purif, etc). Chez les Indépendants, beaucoup d’OT VII sautent carrément OT VIII et enchaînent directement avec les vieux niveaux d’OT – les niveaux d’OT originaux que le dictateur a supprimés.

              Quant au FPRD, il a été publié en 1984.

          1. Not’s a été développé en 1978, alors qu’Hubbard était malade. Mayo est venu l’auditer. Et ils ont développé Not’s. On ne saura jamais la part de Hubbard et de Mayo dans le développement de Not’s.

            FPRD, je ne sais pas, mais c’est tellement sur une ligne différente que Not’s, qu’on peut vraiment se demander ce que ça fait là.

            OTVIII est manifestement un processus écrit par Hubbard, hors contexte, qui n’était pas destiné à être OTVIII. D’ailleurs, il n’y a aucune « vérité révélée », et encore moins de « handle amnesia on the whole track ». C’était de la pub mensongère, ce qui n’a jamais été dans les habitudes de Hubbard avant les années 80. Même tactique de vente agressive et mensongère pour acquérir du MEST (le Freewind) que maintenant le bâtiment de superpower – en promettant la lune, et en faisant attendre des décennies. Tandis qu’en 1978, Not’s a été délivré à Flag alors que l’encre rouge des bulletins n’était pas encore sèche.

            J’ai l’impression que personne ne lit mon poste dans lequel il y a une tentative de reconstituer ce qui s’est passé pour expliquer pourquoi la sciento s’est dénaturée à partir de 1982, témoignages historiques à l’appui. Ça me rappelle les gens dans l’église qui même après avoir regardé le témoignage de Debbie Cook disent que le Hole, c’est pas vraiment vrai. Je pense que quand les informations, ou même les hypothèses, dérangent un certain confort intellectuel, le not-is des outpoints se met en place. C’est parfaitement décrit dans les Data Series

            Vous préférez balancer quelques généralités, au profit de Miscavige dont certains mensonges et magouilles resteront dans l’ombre, en incriminant Hubbard. Vous rejoignez donc la cohorte des antisectes, donnant raison à des théories qui disent que la freezone n’est que le sas de décompression pour finir par nier le sujet entier.

            Et par ça, vous donnez raison à Miscavige et aux antisectes qui pour le coup deviennent des alliés objectifs en les laissant seuls à occuper le terrain.

            1. C’est vrai, la scn s’est dégradée brutalement en 1982. Une majorité des staffs des orgs cl5 se sont retrouvés sur le DPF (deck project force, une sorte de rpf pour staff non sea org). A cette époque , épuration et mise au pas des staff restants. Beaucoup d’org se sont retrouvées exsangues de public et de staff. La mise en place de la terreur s’est opérée à cette époque. D’après beaucoup de témoignages, lrh a été trahi et écarté des lignes en 1980, par DM, Broeker et cie. C’est en 1983 que les Rosenberg ont vendu leur âme, que les orgs sont devenus plus dures, que l’entraînement a été mis au second plan ,et qu’on a vu de plus en plus de clones de dm sévir dans les orgs…

            2. Vous préférez balancer quelques généralités, au profit de Miscavige

              Je n’ai jamais vu le moindre admirateur de Miscavige sur ce blog. C’est un suppressif qui se cache derrière certains bulletins sensibles de Lrh comme cette PL de 1965 sur la déconnexion. Un SP est un parasite incapable de création, il ne fait que déformer ou altérer ce qui existe. Il me semble que tous les blogueurs qui interviennent ici le savent. Pour moi, c’est évident en tout cas.

              1. Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire. Je veux dire que les généralités balancées contre Hubbard profitent à Miscavige en faisant reposer la responsabilité sur Hubbard.
                Accuser Hubbard c’est un service qu’on rend à Miscavige.
                1/ ça diminue sa responsabilité par rapport à ceux qui l’accusent.
                2/ Quelque part, ça démontre bien qu’il ne fait qu’exécuter les voeux de Ron, ce qui assoit son pouvoir dans l’église et amène les opposants à vouloir détruire l’église et l’oeuvre de Hubbard au lieu de s’en prendre au vrai suppressif : Miscavige.
                3/ Une position anti-Hubbard, incite les scientologues qui trouvent qu’il y a de l’out tech dans l’église et se posent des questions à quand même y rester.
                Souvenez-vous que le coup le plus fatal à Miscavige a été porté par Debbie Cook. Elle n’a fait, sans aucune généralité, fait que démontrer des outpoints. Pour moi, c’est cette position qui est constructive et peut sauver les sujet et mettre à bas le dictateur.
                Etre anti-scientologue en fait aide Miscavige. Il peut brandir de nouvelles menaces et ramasser des $ avec l’IAS !

                1. Franchement, je ne crois pas qu’il y ait une attaque de Lrh. Simplement certains d’entre nous auraient sans doute souhaité qu’il soit à la hauteur du seul homme depuis la nuit des temps à avoir percé les secrets de cet univers. J’ai envie de dire « qui aime bien châtie bien ». On l’aime bien, Ron. Faut pas déconner non plus.

                  1. Le seul homme depuis la nuit des temps à avoir percé les secrets de cet univers ?

                    Sur quelle base scientifique tu t’appuies pour sortir un truc pareil ?

                    J’ai l’impression d’entendre ce gros débile de Dan Sherman, le biographe de mes deux qui vient nous pomper le lard tous les 13 mars pour enfoncer un peu plus le vieux en lui attribuant des « exploits » qu’il a jamais accomplis.

                    1. Sur quelle base scientifique tu t’appuies pour sortir un truc pareil ?

                      Aucune ! Simplement la parole de LRH dans le RJ 67. Mais ne te méprends pas, je dis plus haut dans ce blog que la découverte du mur du feu annoncé par Lrh comme étant la plus grande découverte de tous les temps a fait plus de mal que de bien. Elle a mis en place le statut « objet de curiosité ». Et quand on devient un objet de curiosité, on est au intéressant, donc au point effet, donc du mauvais côté de la barrière….

                  2. Tournicotis, je n’ai pas accès à l’option « répondre » de ton post ci-dessous et y réponds ici. Tu dis « la découverte du mur du feu annoncé par Lrh comme étant la plus grande découverte de tous les temps a fait plus de mal que de bien ». Je suis d’accord car elle a mis en place un DOGME. Lrh s’est présenté comme le SEUL être humain à avoir touché du doigt la vérité sur cet univers. Toutes les autres explications scientifiques ou religieuses ont été réduites à de la merde. Toutes les autres thérapies pour soulager l’esprit sont devenues des pratiques ignorantes. On s’est tous pris pour l’élite qui sait ce que le monde entier ne sait pas. « Sont nuls ces savants, ah s’ils savaient ce que l’on sait ! ». Ce dogme nous a rendu arrogants, avides d’admiration pour quelques-uns et hermétiques à toute autre point de vue. Il n’y avait que Ron qui avait raison. A partir de là, les psy sont devenus des criminels à combattre sans relâche, les critiques de la scientologie sont devenus eux aussi des criminels. Ron est devenu le Golum qui veut protéger coûte que coûte le « précieux ». Et tout le monde l’a suivi sur le sentier de la guerre sans s’alarmer du fait qu’un homme qui découvre un secret qui enlève des tonnes de charge devrait rayonner de bonté et de compréhension plutôt que devenir un chasseur de gibier de potence. Alors bien sûr, les questions sont là.
                    Ron était auditeur et un auditeur ne fait pas la guerre. Tout ce qui ne va pas dans la tech sont ces concepts qui invitent à la suspicion de l’autre et à la haine.

                    1. Une excellente analyse, Freewoman. Lorsque les scientologues, indépendants ou non, réussiront à se débarrasser du manteau de l’intolérance et du fanatisme et à s’élever au-dessus des querelles de clocher, peut-être la scientologie aura-t-elle une maigre chance d’être ré-évaluée par le monde qui nous entoure et, qui sait, de s’y faire une place. Au vu des commentaires publiés ces derniers jours, c’est très loin d’être gagné.

                    2. C’est vrai, Freewoman. Des données techniques sont devenues des dogmes. Mais c’est courant dans les écoles de pensées. Et quand le niveau de ton est trop bas, ça se transforme guerre de religion, inquisition, chasse aux révisionnistes, j’en passe et des meilleures.
                      Le problème de l’être humain, c’est qu’il veut avoir raison. Et pour cela, il devient aveugle au point de vue des autres. Il ne doit pas regarder ce qui briserait ses données stables et le replongerait donc dans la confusion.
                      Ron parle d’une « sub itsa line » ou la personne ne fait qu’énumérer ses données stables, qui est l’essence même du service fac, qui est une solution fixe à la survie et empêche d’inspecter les choses pour ce qu’elles sont. C’est du reste comme ça qu’une idée fixe se crée. Et le fait d’avoir tort restimule des moments où un jeu a été perdu, et donc au bout de la chaîne restimule la mort. Avoir tort est un lock sur des engrams quelquefois qui furent fatals. C’est pour ça que personne ne veut avoir tort, même quand c’est débile.
                      L’église a installé une véritable cartographie des idées fixes en utilisant des phrases de Ron hors contexte pour les besoins de la cause. Et le système d’école chinoise les a enfoncé dans la tête des gens.
                      Le « penser par vous-même » a été remplacé par du bourrage de crâne digne de Mao !!

                      Concernant OTIII, que dire, à part que ça marche et que ça libère les gens d’après mon observation. Est-ce que cette histoire rocambolesque a réellement existé ?
                      Les chercheurs en paléontologie ont daté la disparition brutale des dinosaures à 65 millions d’années.

                      Hypothèses :  » D’énormes éruptions volcaniques auraient provoqué la disparition de nombreux êtres vivants  »

                      On sait qu’autour de la limite K-T eurent lieu d’immenses épanchements de laves basaltiques qui ont formé le plateau du Deccan, en Inde, pays qui était alors un continent au niveau de l’actuelle île de la Réunion. Cet événement volcanique majeur aurait pu avoir des effets sur l’environnement suffisamment néfastes pour provoquer les extinctions de la fin du Crétacé : ces éruptions ont duré plus d’un million d’années, injectant donc dans l’atmosphère des quantités considérables de poussières, de gaz à effet de serre (CO2 principalement) et de gaz à l’origine de pluies acides (surtout du SO2).

                      Scénario proposé pour un épisode de volcanisme intense
                      Scénario hypothétique de la crise, dans le cas d’un épisode d’intense volcanisme.
                      Copyright : Éditions Belin
                      Les dinosaures, victimes d’éruptions volcaniques?
                      Illustration : F. Puig-Rosado

                      Les matériaux obscurcissant l’atmosphère seraient à l’origine d’une diminution de la température moyenne à la surface de la Terre, ainsi que d’une diminution de l’activité photosynthétique des plantes, phénomène appelé  » hiver nucléaire « .

                      Récemment, des mesures ont été faites lors d’éruptions explosives comme celle du Mont St-Helens aux Etats-Unis, confirmant cet impact sur la température, mais pas dans le cas d’un volcanisme non-explosif comme celui du Deccan.

                      Mais ça ne prouve rien, pas plus qu’on peut prouver la bible ! En tout cas, vous avez raison Freewoman, la sciento, c’est avant tout un auditeur qui rayonne de bonté et de compréhension.

              2. HCO PL 1er Octobre 1967 : Les façons de se servir des organisations
                « Il y a deux façons (en totale contradiction l’une avec l’autre) de se servir des organisations de Scientologie.
                1. S’efforcer de progresser soi-même et de faire progresser toutes les dynamiques en direction de la survie totale.
                2. Se servir du grand pouvoir et du contrôle d’une organisation contre les autres pour se défendre soi-même.  » LRH

                Ici, on sait que DM se sert de la 2ème façon 😉

            3. « Je pense que quand les informations, ou même les hypothèses, dérangent un certain confort intellectuel, le not-is des outpoints se met en place. »
              Non non Marie Antoinette, votre commentaire va dans le sens de la vérité, du moins c’est comme ça que ça s’est passé. Qu’on arrête de tirer sur LRH sans lui pas de Sciento ! ! !

        2. J’ai la PL de base, source de polémique, écrite par Lrh lui-même.

          C’est la HCOPL du 23 decembre 1965 « Suppressive acts – Suppression of scientology and scientologists – The Fair game law »

          Lrh écrit : The validity of this policy is borne out by the fact that the us government raids and other troubles were instigated by wives, husbands or parents who were actively suppressing a scientologist or scientology. The suppressed scientologist did not act in good time to avert the trouble by handling the antagonistic family member as a suppressive source or disconnect fully.

          « La validité de cette politique est née du fait que les raids du gouvernement nous et autres troubles ont été initiés par des épouses, des maris ou des parents qui suppressaient activement un scientologue ou la scientologie. Le scientologue opprimé n’a pas agi en temps utile pour éviter les ennuis en maniant le membre de la famille antagoniste en tant que source de suppression ou déconnecter complètement. »

          Il dit plus loin que tout secrétaire de HCO doit recevoir des évidences de suppression et des évidences de déconnexion, désaveu, séparation ou divorce.

          Any HCO secretary may receive evidences of disconnection or disavowal or separation or divorce…

          Quand on sait comment un scientologue peut créer l’antagonisme dans sa famille par manque de comm, mauvaise comm, dissémination imposée aux enfants, etc… La mesure était trop radicale et a créé de tels bouleversements sur la 2D que Lrh l’a annulée le 15 nov 1968.

          Le HCOB de 1983 remet la déconnexion en vigueur mais n’utilise pas les mots désaveu et divorce mais dans les faits, la totalité de la policy de 1965 est utilisée.

            1. Oui, oui je sais mais le HCOB de 1983 a été écrit sur la base de la PL de Lrh de 1965 sur le même sujet.

              Un SP ne créé rien par lui même, il déforme tout ce qui existe ou ce qui peut prêter à confusion puis met tout à sa sauce empoisonnée.

          1. « Tout secrétaire de HCO doit recevoir des évidences de suppression et des évidences de déconnexion, désaveu, séparation ou divorce. »

            La passage de ce bulletin est violent quand on le compare au reste de la tech. On voit que le groupe pour Lrh était devenu, en 1965, plus important que toutes les autres dynamiques, ce qui va à contresens de ce qu’il disait sur le danger des groupes dans les conférences de Histoire de l’homme en 52.

            Rayez une dynamique de la carte de votre vie et c’est le chaos assuré. Il le savait pourtant ! Divorcer pour sauvegarder le groupe était une aberration. Il en a pris conscience et a annulé le bulletin en 68 mais trop tard. Le ver était dans le fruit. On peut déchirer un bulletin mais pas une idée. Et cette idée a été reconduite en 1983. Si elle n’avait jamais existé, Miscavige l’aurait-il inventée?

    2. Même si le vieux a annulé la déconnexion et Fair Game, il reste des dizaines de HCO PL (dont KSW 1) qui disent au lecteur « Fais ce que je te dis ou ça va chier pour ta gueule. » Comment tu veux appliquer la tech (je parle de la tech valable) quand t’as un flingue pointé contre ta nuque ? Va falloir que tu m’expliques.

    3. LRH est mort de maladie (laquelle, on le saura peut être un jour) et Robertson est mort d’une tumeur au cerveau à 55 ans (c’est Yvan Mayor de la Ron’s org qui me l’a dit). Deux amis ultra entraînés et audités, ça ne fait pas de la publicité pour le pont. On peut donc se poser des questions et ce, même si on a fait des gains superbes.

      1. Hubbard et Robertson ont essuyé les plâtres. Dans RJ 67 LRH dit que ça a été très dur pour lui d’ouvrir la route d’OTIII. Le corps finalement à lâché. Mais aussi Hubbard fumait comme un pompier et avait un sacré surpoids, ce qui n’aide pas à rester en bonne santé. Il détestait les médecins, ce qui peut-être aussi ne l’a pas aidé.

        Robertson, avec le schisme de 83, et l’absence de perspective future pour le pont, s’est vu obligé de développer la tech. Il a développé Excalibur – en fait un développement de Not’s prenant en compte selon lui, des phénomènes sous-estimés dans Not’s qui selon lui était un chantier non terminé. C’est plus une réorganisation de données qu’une nouvelle création. Puis, il a développé des niveaux supérieurs, dont je n’ai pas d’idée, si ce n’est que l’on peut rencontrer des gens qui les font et semblent en être très satisfaits.

        L’explication de la mort de Robertson : j’imagine aussi la phobie de la médecine pas utilisée en temps et en heure et le fait de croire que l’auditing seul pourra faire disparaître une maladie. Pourtant contraire à ce qu’écrit Hubbard dans le HCOB : « PC et Préot physiquement malades ».
        Mais Hubbard et Robertson étaient hors norme, très similaires (ou Robertson se calquait sur Hubbard mais c’était plus qu’un copiage de valence, plus une communauté de point de vue), et la cible de nombreuses attaques, donc PTS, ce qui pourrait expliquer la cause de la maladie.

        1. Cette phobie des médecins (et parfois des dentistes) a hélas été développée par la communauté scientologue. Medecins = médocs = drogue = destruction du corps = affaiblissement du mental analytique.
          Je connais des gros fumeurs qui disent que Ron n’a jamais dit que le tabac était nocif pour la santé. Ils fument sans complexe leurs deux paquets par jour. 🙁

          Du vrai A=A=A.

          Même si le bulletin existait sur la maladie et la consigne de se faire soigner avant toute chose, on restait collé sur les données du purif concernant les produits chimiques et sur la magie (preténdue) des vitamines) et tintin après pour aller chez les médecins qu’on trouvait subitement plus ignorants que nous. Quel scientologue ne s’est pas dit un jour : « j’en sais plus sur l’être humain que n’importe quel médecin » ?

          Il y en aurait des fausses données à retirer !

          Tiens, d’ailleurs quand j’ai reçu l’audition du chemin du bonheur, toutes les fausses données qui me venaient étaient des « lieux communs » absorbés naïvement à mes débuts en sciento.

          Quand on débute on est de la vraie pâte à modeler. Tout rentre comme dans du beurre. Et c’est là où le « si ce n’est pas écrit, ce n’est pas vrai » de Lrh revêt toute son importance. Ce bulletin devrait être le premier à lire !

          L’être humain est con, voilà. Il veut toujours avoir raison, déforme tout, asperge les autres de fausses données et veut souvent péter plus haut que son derrière. On est vraiment tous responsables de notre condition d’oie qui se laisse gaver.

          1. Il reste vrai qu’un diagnostic asséné brutalement fait baisser massivement les défenses immunitaires et crée un postulat négatif. C’est une des raisons pour lesquels le milieu « new age » et médecine douce se méfie de la médecine allopathique. Et ce n’est absolument pas une spécialité de la sciento, on peut au moins ne pas lui faire ce procès.
            Il y a un nombre industriel de groupes thérapeutiques. C’est une véritable jungle. Personne ne peut être suivi aveuglément, et pour les gens qui ne peuvent ni ne veulent réfléchir ni étudier des données, ni confronter, c’est une très mauvaise nouvelle.
            L’attitude « secte » c’est à dire « suiveur » est archi répandue dans la société. Ils ne sont pas autodéterminés, ils veulent des maîtres à penser « standard » ou « parallèles ».
            La sciento de Miscavige, si j’étais une sciento snob et raciste, c’est la woguerie organisée sous le nom de sciento. Des humanoïdes truffés de solutions fixes et qui ne savent pas observer.

        2. Oui, Marie-Antoinette, Hubbard avait un surpoids, et bien qu’il était fort intéressé par la bio-chimie du corps n’a pas abouti dans ses recherches dans ce domaine, comme l’atteste son dernier écrit HCOB diets, more about, où il déclare que l’Homme n’a pas découvert le régime alimentaire adéquat. Il donne une formule intéressante pour découvrir ce régime, son surpoids montre qu’il ne l’a pas trouvé, mais cela ne veut pas dire qu’un tel régime n’existe pas et n’a pas été découvert.

          Hubbard et Robertson étaient très similaires? Je ne vois pas en quoi, quand j’examine leur oeuvre. C’est vrai que selon ce que j’ai entendu de l’un ou l’autre qui étaient dans l’environnement de Hubbard, l’impression que j’ai est que Robertson avait tendance à frotter la manche de son copain Ron et se mettait fort en avant. Je pencherais pour un problème de valence chez Bill, comme vous le suggérez, mais plutôt unilatéral car bien que Hubbard aimait apparaître parfois devant son é quipage déguisé en costumes de space opéra bien loin sur la piste de temps il n’a quand même pas suivi Bill lorsque celui-ci vêtu en alu a organisé une veillée pour accueillir les extraterrestres dont la soucoupe, selon lui, se trouvait derrière les nuages, là-bas, à l’horizon. Je ne les mettrais pas sur un même piédestal, pour autant que je souhaite les mettre quelque part.

          Oui, Robertson s’est vu obligé de developper la Tech, malheureusement, car il était principalement versé dans l’admin, s’occupant d’un programme FEBC, etc. S’il avait appellé son truc « CBR levels » cela n’aurait pas prêté à confusion. Mais de là à appeler sa Tech OT levels … Je crois que son ami Ron lui aurait coupé la tête s’il avait vu son « développement » qu’il a osé appeler Standard Tech OT levels.

          Je ne tiens pas a couper la vôtre, chère Marie-Antoinette, j’interviens simplement dans l’esprit de ce fil de discussion où on écrit « Effectivement, on ne saurait être un véritable OT si on continue de porter en soi, et avec soi, des mensonges. » En effet, Captain Bill a melangé OTII avec le OTIV originel, entre autres fantaisies, puis a eu du mal à s’en sortir avec NOTs, dont le C/Sing est parfois délicat. Alors il est retourné dans OTIII, qu’il connaissait bien, et Excal est un III avec commandes de NOTs, d’ailleurs tout son « Pont » jusqu’à son OT48+ n’est que OTIII à la sauce de Captain Bill. Il n’y a rien d’ailleurs dans Excalibur qui ne se trouve pas sur OTIII ou dans NOTs sous une forme ou une autre, mais Excal passe à côté de tout ce que NOTs peut apporter, et le reste du pont de Bill n’a rien à voir avec les fonctions du Pont Standard Tech developpé par Hubbard.

          Voilà, après cette petite précision nous pouvons retourner à notre programme habituel.

          1. Je ne suis pas une cliente de Ron’s org mais je me permets de prendre la défense de Robertson.
            Robertson a mélangé OT II et original OTIV ? Drôle d’affirmation, d’où la tenez-vous ?
            OTII est un niveau avec des instructions très précises, et il n’y a certainement pas deux façons de le faire. Et d’après ce que je sais, OTII est fait dans les Ron’s org exactement comme dans l’indépendance ou dans l’église, ce n’est vraiment pas un niveau qui est sujet à interprétation.
            Robertson n’était pas seulement formé en admin, il était aussi auditeur classe VIII. Quand il a quitté l’église, il avait les matériaux de Not’s, et c’était simple de les appliquer. Il a trouvé qu’il y avait quelque chose d’incomplet dans Not’s et a recherché plus avant en comparant avec d’autres données plus basiques de Hubbard. Et a développé Excalibur. On peut se demander la valeur de cela. On ne peut qu’observer que beaucoup de gens ont fait Excalibur et en sont satisfaits. Mais, à mon sens, il faut étudier Not’s et Excalibur pour pouvoir se faire un avis.
            Vous dites :
            « le reste du pont de Bill n’a rien à voir avec les fonctions du Pont Standard Tech developpé par Hubbard. »

            Tout d’abord, je voudrais désacraliser le mythe de la source unique. LRH n’a pas tout écrit. Avec le temps, il a de plus en plus délégué.
            Not’s et encore plus Happiness rundown, ont été rédigé par Mayo.
            Not’s sans doute sous l’oeil de LRH. C’était le fruit de l’audition de Ron par David Mayo alors qu’il était malade.

            Not’s n’est donc pas « pur Ron ». Je ne prêche pas pour le « pont » de Robertson, je dis de ne pas avoir des préjugés négatifs contre des gens qui semblent faire des OT’s.

            La tech standard est une façon d’auditer standard bien expliquée dans les bandes de classe 8, je ne sais pas s’ils sont standards dans la Ron’s org, mais ça n’a rien à voir avec leurs niveaux. La standardité ce n’est pas What to audit mais How to audit.

            Enfin, je pense qu’il existe des préjugés contre Robertson et de la propagande noire lancée par depuis 1983 par Miscavige et ses sibres. Il a été le premier à dénoncer le coup d’état, il était l’ennemi numéro 1 de Miscavige 25 ans avant Marty Rathbun. Il a certains écrits concernant l’église dans les années 80 qui décrivent ce que deviendra l’église, et elle est devenue ce qu’il a prédit.

            1. Bon… – dans l’ordre et dans le désordre:

              La Standard Tech est what to audit ET how to audit (quoi auditer et comment). Dire que la ST est uniquement how to audit équivaut à épouser la doctrine de l’église qui met l’accent quasi exclusivement sur la forme, c-à-dire la manière d’exécuter un procédé ou rundown. C’est une fausse donnée et elle produit des robots.

              Chaque niveau du Pont du point d’entrée jusqu’à OTXV (et au-dessus, puisque les Ls proviennent de recherches de niveaux supérieurs) a une fonction précise et définit ce – what – qu’il faut auditer. Notez qu’il y a un tas de procédés qui existent mais qui ne font pas partie du Pont, et qu’on pourrait aussi en théorie développer un tas de rundowns à chaque niveau du Pont, une sorte de progression horizontale plutôt que celle verticale du Pont (laquelle peut mettre du beurre et même du steak dans les épinards de praticiens qui dévieraient de la tech standard) mais Hubbard a écarté tout ce qui n’était pas indispensable et qui ne s’appliquait pas à tous les êtres et à toutes les conditions nécessaires pour résoudre les énigmes et tracas éventuels rencontrés dans cet/un univers. En ce sens c’est cela la Standard Tech, il s’agit d’une route étroite comme un fil de rasoir, et tout l’art d’un Class VIII est de programmer la progression de quelqu’un avec des procédés bien en parallèle du cas, c’est de la haute couture personnalisée en fait – tout le monde ne rentre pas dans le même moule.

              D’où je tiens la donnée du mélange OTII/Original OTIV par Robertson? Eh bin… En étudiant le matériaux, tiens. Les écrits mais aussi en papotant dans le virtuel ou de visu avec des praticiens. Et comme je trouve le sujet intéressant, j’étudie tous les squirrels, tous les dérivés de la Scn, etc depuis des années. Vaut mieux être au courant quand se pointe pour une réparation quelqu’un qui a subi de l’out-tech ailleurs.

              Les Ron’s Org injectent dans le OTII les matériaux du Clearing Course, soit parce que le CS a un incompris sur cette partie de la Tech, soit parce qu’il n’est pas certain de sa tech ou du fait que son pc est Clair, donc autant en remettre une couche… C’est leur pratique standard, mais qui n’est pas de la Tech Standard car elle ne s’applique pas à d’autres. Et comme il y a un maniement concernant le CC sur Orig OTIV, mais dans une suite de séquences correctes ET après OTIII, eh bin voilà, Robertson, éloigné de la Tech duis trop longtemps, a mélangé les niveaux, il sert les fromages avec le dessert, fait de la soupe au poisson avec du chocolat, etc (oui, j’écris à l’heure de table)

              Sans doute Hubbard n’a pas tout écrit mais il a soigneusement sélectionné ce qu’il a publié. Il n’a pas tout approuvé – les commentaires de ces autres « développeurs » de la Tech sont très éloquents quand ils expliquent où ils voulaient aller et où Hubbard est allé. John McMaster, concernant Power et S&D, Alan C Walter avec son Knowledgism et son dada, les GPMs. Oui, Mayo – ses écrits concernant NOTs que ce soit dans les séries de NOTs ou ceux de son AAC sont très bien. Le point faible de Mayo ayant été l’état de Clair, voir son texte sur les Harmoniques de Clair, ainsi que l’extériorization. Euh… Robertson considéré comme ennemi n°1 de Miscavige? D’après mon souvenir dans les années 80 on en rigolait de Robertson et de son Galactic Fatras. S’il avait été ennemi n° 1 il aurait fini peut-être sur une île exotique après avoir empoché des millions.

              Non: ce n’était pas simple pour Robertson d’appliquer NOTs, du tout. Je le tiens de son twin dans la co-audit de NOTs à l’époque. Encore une fois, il n’y a aucun concept dans son Excalibur qui ne se trouve pas dans NOTs ou dans III – il y simplement ceux qui savent le faire en s’en tenant aux matériaux d’origine et ceux qui n’y arrivent pas. Vous remarquerez qu’aucun des Class XII n’a été intéressé par la « tech » de Robertson, par la out-tech pour être précis. Les préjugés dont vous parlez et la propagande faite par l’église ne visaient pas Robertson en particulier mais quasi tous les Old Timers qui ne se conformaient pas à l’ordre nouveau dans les années 80. Qu’il y ait eu ou pas des vias et 3e partie entre Hubbard et ses vieux amis, Hubbard aurait pu les contacter et mettre les choses au clair avec eux de visu s’il l’avait voulu.

              Bon, temps d’aller manger, j’ai faim.

              1. Le pont jusqu’à OTXV est un leurre dans église, c’est une carotte inventée dès 1982 pour que les clients ne se barrent pas.
                Il s’est passé 25 ans depuis la sortie d’OTVIII, et OTIX n’est toujours pas sorti.
                Ceux qui étaient vieux sont très vieux, ou morts, des « past life OTVIII ». Ceux qui étaient jeunes sont vieux. S’il y a 25 ou 30 ans entre chaque niveau et que pour chaque il faille construire un bateau ou une cité, on n’est pas sorti de l’auberge !

                Pour OTXII (futur) qui sortira en 2074, il est prévu de lever des fonds pour un astronef, une station orbitale, pour être en dehors de la gravitation terrestre, parce que la gravitation est une restimulation permanente pour le theta being (Ron dixit – citation retrouvée par COB dans sa documentation secrète).

                Sachant, que vous ne serez plus dans le même corps, vous pourrez faire une donation dès maintenant pour le « Spaceship ». A partir de 100 000 dollars, vous deviendrez « Space Citizen » et serez éligible (après le sec check, et l’acceptation de RTC) pour le « eternity rundown », procédure qui vous permet d’être reconnu dans la vie suivante et vous permettra de bénéficier de votre pont.

                Concernant OTII, le « clearing course booklet » fait partie du cours d’OTII puisqu’il explique la façon d’auditer qui est la même entre le Clearing et OTII. Par contre, on utilise les platens d’OTII et pas celles du Clearing. Il faudrait être débile pour un C/S (même un C/S « out tech » de la ron’s org) de faire auditer les platens du Clearing à un préOT sur OTII. D’autant plus qu’avec OTII, il y a de quoi faire !
                Désolée de cette explication pour ceux qui n’ont pas fait ce niveau, mais je n’ai glissé aucun élément restimulant.

                Quand j’ai dit que la standard tech, c’était how to audit, je n’ai pas parlé de golden âge. Le how to audit, c’est les trs, le metering, le code de l’auditeur, la façon d’auditer les ruds, les listes préparées, l’utilisation des C/S series dans la programmation des cas. D’ailleurs ça a été repris par le golden âge mais c’est devenu trop robotique, vous avez raison.

                1. « Il faudrait être débile pour un C/S (même un C/S « out tech » de la ron’s org) de faire auditer les platens du Clearing à un préOT sur OTII.  »

                  c’est bien ce que je disais…

                  ….cependant, Marie-Antoinette, ce n’est pas parce que Robertson préconise justement cela et ses suiveurs délivrent cela ainsi qu’il faut donner à Robertson et autres écureuils des noms d’oiseau. Et même si tout en voulant être le bras droit de Ron au niveau de la Tech il a été gauche, il a contribué – alors un peu de respect, de noblesse, que diantre!

                  1. Ce que je dis, moi, c’est que ce que tu dis sur la façon d’auditer OTII chez Robertson est aussi stupide que dire que Hubbard a créé une religion pour faire de l’argent. Ce sont des préjugés et des attaques sans fondement. Niveau ADFI !

                    1. Mdr!

                      « … l’échange ne se fait jamais autrement qu’en termes d’échange de points dimensionnels ». Nous parlions Tech. Je trouve cela marrant quand la discussion glisse vers les attaques ad hominem. Vous allez bientôt me traiter d’agent OSA? Attention, la loi de Godwin (voir google) n’est pas loin.

                      Que Amal fasse des gains sur son « OT12 » est cool, les gains même réalisés dans d’autres pratiques doivent être réhabilités. Le OT12 de Bill, le super power pour OTs selon lui et sur la voie vers Super Static (terme tech de Capt Bill) utilise des procédés de Power ainsi que maniements d’ARCXs et tout un pot-pourri de procédés Tech. En somme rien qui ne se trouve pas dans la bande entre III et NOTs –

                      Vous pourrez vérifier avec un CS de Ron’s Org et verrez que leur action standard EST de faire parcourir les matériaux du CC dans la zone de non-interférence qu’est OTII. Nous pourrions parler aussi d’autres out-tech, mais ne serait-ce pas hors sujet dans ce fil de discussion?

                      Encore une fois – ce n’est pas ce que font les ron’s org le problème. C’est le fait qu’ils affichent cela comme étant la Tech Standard.

                      La Tech Standard est le premier postulat dans le jeu dont nous parlons. A moins qu’on affirme que Hubbard a raté son coup et n’a pas tracé la route, pour rappel – CS series 2 « IL EXISTE UNE ROUTE CONNUE POUR EN SORTIR » et « 15. On ne demande pas au C/S de développer une nouvelle Charte de Gradation pour le cas mais seulement faire revenir le cas sur la Charte de base et faire que le job soit fait. ».

                  2. Bonjour Pierrot, vous semblez très bien connaître la tech et ce, de puis très longtemps. Je me faufile entre vous et Marie-Antoinette pour vous poser une question qui me vient à l’esprit.

                    – Connaissez le niveau de cas et d’entraînement de Miscavige ?

                    S’il aimait autant Ron et la tech qu’il le dit, il devrait être OT8 et class 12. S’il n’est ni entraîné, ni audité, c’est bien la preuve qu’il ne fait que du business avec la scientologie.

                    1. Bonjour foolOT, vous êtes bienvenue de vous faufiler entre nous, je pense que Marie-Antoinette n’y verra aucun inconvénient.

                      Concernant votre question – je ne peux répondre que d’après des données glanées sur l’un ou l’autre forum. A moins que je ne me trompe, Monsieur Miscavige a étudié jusque Class IV à StHill puis, sur le blog de Marty, il me semble avoir lu qu’il avait été, dans le temps, sur OTVII. Je ne sais pas si oui ou non il a terminé ce niveau.

                      A mon avis, partagé par des amis classés très haut sur la charte de formation d’Auditeur, il faut quelques milliers d’heures d’audition Standard délivrée à chaque niveau du Pont – set-ups/repair à chaque niveau, Grades, Dianétique, OTlevels, NOTs, et, si on est formé pour les délivrer, les Ls – avant de commencer à se faire une opinion quant à cette Tech et de savoir de quoi il en retourne. Des milliers d’heures de CSing ne sont pas superflues non plus.

                      Je ne pense pas que Monsieur Miscavige a été très loin sur cette route-là.

                      Un fait important aussi – un des niveaux de performance d’un Class XII est la capacité de recréer la Tech à partir de rien, toute la Tech. N’importe oû, n’importe quand, c’est son niveau de compréhension et d’aptitude. Ce n’est pas le niveau d’un Class VIII, lequel est supposé être déjà pourtant un excellent ingénieur, il n’est pas formé pour cela. Ce n’est certainement pas au niveau d’un Class IV ni V, ni même VI. Et ce n’est pas du tout au niveau d’hurluberlus qui inventent Tech et procédés sans avoir appris la tradition dans ce domaine en premier lieu.

                      A mon humble avis la tradition de la Tech perpétuée par des virtuoses dans ce domaine a plus de chance de survivre que si elle est gravée sur des quelconques disques en titane enfouis dans des coffres-forts.

                      En Jazz, on apprend les règles puis on casse et dépasse les règles. Casser les règles avant de les avoir apprises est stupide. Les règles de l’harmonie classique, les dizaines de règles du contre-point, les rythmes africains, la beauté des mélodies dans la musique indienne, etc – les Grands Maîtres peuvent délivrer cela avec simplicité après avoir sué en les intégrant. Puis les dépassent. Idem dans le domaine de la Peinture, etc.

                      En Scientologie, ces virtuoses sont les Class XII. Je vous invite à consulter http://community.freezone-tech.info/pierre-ethier/pierre-ethier/complete-list-of-all-class-xii-auditors-ever-made/ – un ami y donne l’inventaire des Class XII…

                      C’est un des produits de l’église de Scientologie.

                    2. Réponse à Pierrot sur le post duquel on n’a pas accès à « réponse » :

                      Merci pour vos précisions. Hum, j’ai du mal à croire que Miscavige soit allé sur OT7 mais qui sait ? Un Ot7 vite fait alors (rires)

                      J’ai compté 54 class 12 sur votre lien dont 17 déclarés suppressifs, soit environ 30%.
                      Un non sens total.

                      si on ajoute les décédés et ceux qui ont quitté la sea-org ou qui ne sont plus sur poste cela fait 65% d’auditeurs uniques et précieux perdus !
                      Une hémorragie sur laquelle les « churchistes » feraient bien de méditer un instant.

                      Heureusement que certains qui sont sortis oeuvrent encore au soulagement spirituel de cette société. J’admire leur parcours et leur dévouement.

          2. Hubbard avait un surpoids, et bien qu’il était fort intéressé par la bio-chimie du corps n’a pas abouti dans ses recherches dans ce domaine, comme l’atteste son dernier écrit HCOB diets, more about, où il déclare que l’Homme n’a pas découvert le régime alimentaire adéquat

            Je ne savais pas que Lrh était en surpoids. Je l’ai vu enrobé sur des photos mais pas en surpoids. Si c’était effectivement le cas, il me semble qu’il n’a pas appliqué la tech à lui-même sinon au lieu de faire du Q&a avec des recherches diététiques, il aurait dû relire science de la survie et se passer dans la moulinette du tableau des évaluations humaines. L’état et forme du corps sont des indices de niveau de ton. Ce n’est pas moi qui le dit mais lui. Le meilleur régime pour le corps et l’esprit est de monter sur l’échelle des tons. Lrh a dégringolé l’échelle, voilà et personne (ou presque) n’arrive à confronter cela.

            Personne visiblement ne l’a aidé assez tôt à remonter la pente certainement parce qu’on attendait à ce qu’il s’auto guérisse sur la base de ses propres données : « un thetan peut guérir à volonté son corps et celui des autres ». Bon, il se trouve qu’il n’a pas pu appliquer à lui même ce qu’il avait dit des années plus tôt. Je suppose que lorsque Mayo s’est occupé de lui, Lrh avait déjà atteint le point de non retour : le point où l’audition restimule plus qu’autre chose du fait du manque de theta disponible pour se redresser.

            1. A mon avis, le mec, il devait pas être facile et dans son entourage, ils devaient avoir les pétoches. T’avais personne, à part peut-être Mary Sue, qui aurait osé se pointer dans son bureau pour lui dire : « Bon, écoute, Ron, à côté de toi, le bonhomme Michelin, c’est Ghandi. Là, ça fait la cinquième chaise que tu exploses en trois jours et on est obligés de te commander de nouvelles fringues tous les deux mois parce que tu rentres plus dedans et en plus, chaque fois qu’on vient dans ton burlingue, c’est tellement enfumé qu’on est obligé de porter un masque à gaz. Tu crois pas que tu devrais faire un régime et arrêter de cloper comme une cheminée d’usine ? Donne l’exemple, quoi, merde ! » A mon avis, quelqu’un qui lui aurait dit ça (d’une façon peut-être un peu moins extrême) se serait bien fait recevoir. Il aurait été accusé de « critiquer ».

              Ce qui nous ramène au vrai sujet de cet article que presque tout le monde ici semble avoir oublié : faire le tri entre ce qui est cool et ce qui est nase.

              1. Et à mon avis il y a tellement d’information et désinformation sur le sujet et son fondateur de nos jours, auxquelles chacun ajoute sa goutte d’eau et de spéculation, pendant que d’autres règlent leurs comptes, qu’il faut pas mélanger les torchons avec les serviettes ni moudre le grain avec l’ivraie.

                Récemment j’ai eu le plaisir de faire une review avec un de ces Old Timers qui était sur le bateau et bloqué sur le Bridge depuis le siècle passé. J’ai posé mes questions, comme je l’ai fait à d’autres, et l’image qu’il décrit correspond à ce que j’ai déjà entendu –

                un havre de paix, très théta, pour le dire en scientologais, plein d’activités sportives, arts martiaux, gym obligatoire, Hubbard descendait parfois de son deck et rayonnait, d’après mon pote souriant comme un Buddha tel que représenté par les statues de Buddha chinois, il se souvient que Ron a pris dans ses bras un des staffs, discret mais très productif, pour le remercier pour sa production. Un free hug.

                Aucune des atrocités et conditions dures – il y en avait parfois en condition basse mais cela ne durait pas au-delà de qques jours et la personne n’était pas traitée comme un être dégradé pour autant. Genre d’ambiance confirmée par d’autres. Ouais, cela a un peu changé quand Ron s’est étalé lors d’une excursion sur sa Harley, il était un peu irascible suite à cela.

                Pas de fixation sur le sexe ni relations sexuelles sur le bateau, un bar où ça fumait et discutait ferme, et où on tapait la carte dès qu’on avait du temps libre. J’aurais presque aimé avoir été là. Pour le poker.

              2. Le débat restera sans fin si on n’accepte pas à un moment donné qu’il y a eu deux LRH en LRH. Un haut de ton et en pleine forme un plus bas de ton et malade. Voilà c’est comme ça et quand on est bas de ton, on peut écrire des trucs qui font plus de mal que de bien. On aurait aimé que cela se passe autrement mais ça s’est passé comme ça.
                Beaucoup d’indépendants ont spotté les arbitraires et les ont mis de côté pour monter le pont en toute sérénité.

            2. Bonjour,

              Point de vue farfelue… mais bon admetons !

              J’ai du mal à comprendre le point de vue LRH pas de THETA, vu le Leg, mais bon il faut m’expliquer un peu plus le fond de votre pensée, je veux bien « confronter »

          3. Merci Pierrot pour ces 2 commentaires clairs nets et précis. Je n’ai rien à ajouter, je suis 100% d’accord avec tout ce que tu écris. Moi aussi j’ai bien étudié et appliqué sur des centaines de personnes la Tech et tout ce que tu dis se vérifie. Le pont de LRH marche quand le « how  » et le « what » sont correctement compris et appliqués. Mais pour ça , cela nécessite un bon paquet d’heures d’étude, d’audition et de csing au compteur.
            Quant à Roberson, j’ai aussi constaté que tout ce que tu décris est exact.
            Roberson a fait « sa sauce ». Certains la trouve délicieuse, tant mieux pour eux, mais de là à dire que c’ est la tech standard, il y a un monde. C’est la tech de Roberson et si on le sait , après on l’utilise ou pas, mais c’est pas la Tech de LRH. Et effectivement Roberson n’a fait que prendre des morceaux de Tech déjà écrits pour en faire « son Pont ».
            Comme une cuisinière qui prend la recette d’un grand chef et mélange un peu tout, retire des ingrédients et en ajoute d’autres. Le résultat peut sembler savoureux ou mangeable pour certains mais ce n’est pas la recette originale.
            L’honneteté serait au moins de le dire. Pour que ceux qui ne sont pas très entrainés ne croient pas qu’ils ont « la tech standard de LRH » parce que ce n’est pas le cas. C’est une autre Tech.
            Maintenant chacun est libre de trouver la recette mangeable même si elle n’est pas la recette du chef. Personnellement ce n’est pas mon cas.

      2. Je comprends le point de vue. C’est sûr quon aurait aimé, pour Lrh, une destinée à la Stephen Hessel décédé à 95 ans après avoir fait la 2ème guerre mondiale, été résistant et vécu une déportation à Buchenwald.

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Stéphane_Hessel

        A 94 ans (sur la photo de droite) on voit un homme d’une grande noblesse, élégant, intelligent, bon et habité. Un leader des « Indignés » dont on peut être fier.

        Je crois que la majorité d’entre nous aurait aimé ce type de destinée héroïque et humaniste pour Ron Hubbard. Un Lrh classe et en comm avec nous jusqu’à la fin. Avec des funérailles honorables, autres qu’une incinération à la va-vite en petit comité.

        Une telle destinée ferait qu’il y aurait bien moins de questions et de BPC sur lui en ce moment. Une destinée de centenaire en possessions de toutes ses facultés mentales. Voilà qui aurait assis, pour l’éternité, la crédibilité de la scientologie de « cause sur la vie ».

  7. Amal,
    Je vous suis à 100%, mais en même temps , il est nécessaire d’as-iser le passé et cela passe par la confrontation de la vérité . On ne peut se permettre d’avoir des gamelles au cul.
    Mais votre point de vue est partagé par de trés nombreux indépendants, qui n’interviennent pas sur ce blog, et par moi même et une énorme majorité de mes ami(e)s. Je pense même qu’il y a sur ce blog un troll d’osa bien masqué. En effet, de nombreux commentaires ont un effet repoussoir sur des gens sous le radar , ou qui se posent des questions ,et qui du coup ne quittent pas l’eglise ou restent sous le radar ou indécis. Il ne faudrait pas que ce blog soit utilisé par osa comme dead agent auprès des indécis ou de ceux qui posent des questions . Et cela arrivera fatalement s’il est perçu comme trop « enthéta » .

    1. N’ayez crainte, OSA ne montrera JAMAIS ce blog aux indécis.

      Et s’il y a des indécis qui nous lisent, je les encourage à se décider une fois pour toutes. Vivre dans l’indécision ou rester neutre est une forme de lâcheté.

    2. Des gamelles il y en a de plus en plus, et c’est ca qui va foutre la merde…
      On est plus dans les années 60, aujourd’hui tout se sait, il y a internet, tout le monde peut échanger son point de vue comme ici.
      C’est triste d’en être à ce stade là…
      100% des gens « non scientologues » ont un avis extrêmement négatifs, et pensent bien faire à combattre la sciento, pour la faire tomber, et c’est ce qu’il va se passer… les gens actifs ou de longues dates quittent les org, et il n’y a quasiment plus de nouveau public. c’est quasiment impossible de dire qu’on est scientologue sans perdre toutes ses relations, cela semble tellement illogique quand on sait que tous ces gens là ne sont pas suppressifs et il y a du theta en eux…
      Avant c’était simple : on savait qu’il fallait monter le pont, et mécanniquement les gens auraient affluer ( une personne change en positif ca se voit non ) des gens clefs montent le pont il peuvent faire bcp…

      par exemple quand les fnacs vendaient la dianetic, il n’y a jamais eu d’affluence, pas besoin de forcing pour garder les plus fidèles des fidèles. presque aujourd’hui c’est un miracle si un nouveau public rentre et achete un livre, il devrait y avoir 1000 livres vendus tous les jours dans chaque pays pour relancer la machine avec l’aide des revendeurs n°1, mais je pense que c’est fini… il n’y aura pas de sursaut… je trouve ca dommage que les independant s’organise à l’arrache ! caché de tous, et ce n’est que des vieux de la vieille, destinée à recupérer des sciento or ligne, mais pas du nouveau public, la reputation est tellement pourri… il faudrait une revolution interne, les bâtiments et les staff actuels … etc … c’est tous ensemble qu’il faut faire quelque chose qui pourrait marché, vous ne croyez pas ?

      1. Avant c’était simple : on savait qu’il fallait monter le pont, et mécanniquement les gens auraient affluer ( une personne change en positif, ca se voit non ) des gens clefs montent le pont il peuvent faire bcp…

        Plus tu montes le pont vers la liberté, plus tu payes, donc plus tu t’endettes, moins tu te libères et plus il te faut gagner de l’argent. La cupidité prend le pas sur la bonté au fur et à mesure que les gens montent le pont…. C’est horrible à voir… Certains OTs, noyés de dettes, sont devenus des vrais trous du cul. Ils te piétinent la gueule sans scrupule pour gagner de la tune sur ton dos. Ils ne seraient pas devenus comme ça si le Pont libérait vraiment. Le fait est que le Pont de Miscavige créé des êtres Mest, pas des êtres theta. Mettez un OT « made in église officielle » à côté d’un bouddhiste et vous verrez lequel deux deux rayonne le plus.

        1. Bjr, j’ai lu attentivement tous vos messages, et je suis sur la même longueur d’onde que vous dans l’ensemble. Même si j’ai le droit de dire que ca m’attriste de constater l’état actuel du courant officiel. Merci en tout cas d’avoir respecté mon point de vue et d’echanger de manière constructive, je suis un peu choquée par l’attitude de HOSTIE8. Quelque soit le sujet d’un forum ou d’un blog, un minimum de tolérance SVP

          1. Notre cher Hostie8 ne mâche pas ses osties, c’est clair !!! Tu n’as pas à être attristée par l’état actuel de l’église. Ils le voient bien en interne que ça ne va pas et ils ne font rien pour que ça change. Ils pratiquent le déni à outrance et continuent à photoshoper les photos des events pour faire croire qu’il y a expansion et dans les HGC à faire du Ned sur OT et sur clair. Il y a un moment où il faut arrêter d’espérer que les choses s’arrangent parce qu’elles n’ont fait qu’empirer depuis 1996 malgré les tonnes de Kr faits. Il y a des OTs qui chopent des cancers, il ne faut quand même pas l’oublier !!! Pourquoi ça tombe surtout sur les OTs ? Il y a plus de clairs ou de preclairs dans le monde mais c’est surtout les Ots que le cancer frappe. Pourquoi ?

            1. Cher Boddi woggie,
              Avez-vous remarqué que les ot3 ne chopent pas le cancer ou des maladies graves ? C’est parceque ot3 est délivré sans reverse tech. Le cancer frappe ot7 et 8 et pour de nombreuses raisons. De part la nature des materiaux audités sur nots, faire du ned sur ce niveau est dramatique , bien plus dramatique que d’auditer un clair sur ned , même si cela s’avère également désastreux. De plus la tech de nots délivrée dans l ‘église est tellement out que lorsque les ot sortent et decouvrent les vrais matériaux, ils hallucinent complètement. Ajoutez ä cela les sec checks, les invals, les problems d’argent, la suppréssion continue et insidieuse subie ä flag, etc, etc….

              1. « Avez-vous remarqué que les ot3 ne chopent pas le cancer ou des maladies graves ? C’est parceque ot3 est délivré sans reverse tech. Le cancer frappe ot7 et 8 et pour de nombreuses raisons. »

                Ne généralisons pas. Il y a eu des OT III et V qui sont décédés d’un cancer.

                1. Cher Voltaire,
                  J’aurais dû être plus précis, effectivement. Quand je parle d’ot7, je veux dire la bande de nots. Il est évident qu’il ya beaucoup de cas de cancers sur nots, alors qu’ä ma connaissance il n’y a pas ce genre de pbm sur ot3.
                  Il est aussi évident que , en tout cas pour l’instant, ot3 est délivré correctement partout.

            2. Bah je sais pas pour les cancer, on me l’a dit mais je ne connais pas d’OT spécifiquement, je ne connais pas la sea org, ni flag je ne sais pas ce qui se passe. ce que je voulais juste dire c’est que pour le moment c’est mieux peut etre de se tenir éloigné des eglises, mais j’attends et j’espère que tout puisse un jour rentrer dans l’ordre, (ca me donnnerai plus de futur, et un grand gain) (pas vous je sais) et que si ca n’est pas le cas, bah c’est trop merdique, c’est juste l’avis que j’ai essayé d’exprimer ici ces 10 derniers jours, même si je suis d’accord avec vous, je voulais juste dire que selon moi votre attitude ne contribue pas à faire que tout puisse rentrer dans l’ordre. Après je n’ai pas votre expérience et vos vécus, et que si vous en etes arrivés là c’est que vous avez peut etre raison et que la scientologie n’est plus délivrée correctement, et c’est très grave. Et je me disais que tous ensemble que nous sommes on pourrait réussir quelque chose… enfin oui j’ai compris ca ne sert plus a rien et de toute façon il y a les indépendants qui font du bon boulot.
              Espérons que ce soit vrai je vais suivre tout ca de plus près, mais je pense que ca va être dur de faire prendre bcp d’ampleur à ce groupe là avec le bon ordre de grandeur…

              1. Dans les églises, ils le savent aussi pour les cancers mais c’est caché pour que les gens continuent à monter le pont. Un peu comme dans l’affaire du sang contaminé, on étouffe l’affaire pour continuer à écouler la marchandise. Scandaleux ! Quand on sait en plus qu’il y a un chargé des inscriptions à Flag pour les OTs, c’est à vomir !

            3. « Ils le voient bien en interne que ça ne va pas et ils ne font rien pour que ça change »

              Yep Sir Boddi ! Ils ne font rien parce que leur niveau de ton est 1.0 (peur). Quand on a peur de la panthère, on la contourne, ce qu’ils font tous. En plus, la panthère est sur le point de faire un gros effet d’annonce pour lustrer sa fourrure ! Elle va nous révéler les actes héroïques qu’elle a accompli à Portland en 1985 ! Et ça ne sera dit qu’une fois ! Hein ! Pas deux ! Si vous n’allez pas à l’event vous n’aurez pas cette superbe ligne de données cachées pendant 28 ans. Il ne sait plus comment faire le COB pour remonter dans les sondages !!!!!! En France on a Hollandouille et en sciento, on a Miscamescouilles !

  8. J’adore ces gens qui parlent de choses qu’ils ne connaissent pas vraiment!
    ( je pense à Pierrot principalement) « Robertson était versé dans l’adm. »: il était
    class VIII… »Il a mélangé O.T.II et OTIV » Faux. »Excal est unO.T.III avec
    commands de Nots » Faux « Tout le Pont est un O.T.III » Archi-faux!
    Je suis sur O.T.12 ( après avoir fait tout le Pont à l’Eglise) et je vous assure que je ne fais pas du tout, mais vraimentpas du tout O.T.III!
    Vous pensez ce que vous voulez de la Ron’s Org,mais moi je vois des gens qui
    vont bien, très bien même et ça me suffit…

  9. Oui, moi je vois de l’intolérance de points de vue qui ne sont pas les siens.
    Tout d’abord il y a tout un spectre qui par du pro Ron à tout va… passant par « oui, mais sa tech verte ça n’allait pas », jusqu’à la totale négation de Ron, avec peut-être l’idée qu’il y a des trucs à sauver dans la tech (Hostie ?)
    Et parmi les pro Ron, il y a les Hubbard only, et les ron’s orger.
    Moi, je suis TOLÉRANTE et curieuse.
    Je ne vais pas hurler avec les loups et cracher sur Hubbard. Il n’est en aucun cas pour moi à comparer avec Miscavige, et le faire, c’est aider Miscavige qui est, pour moi, un suppressif. Et c’est vrai, avec lui je ne suis pas tolérante.
    Je ne suis pas non plus VADE RETRO SATANA sur Robertson. Je n’ai pas assez étudié le sujet pour rendre un verdict.
    J’ai parlé avec des ron’s orgers, ils ont l’idée qu’ils ont la tech correcte et que Not’s c’est du pipi de chat.
    J’ai vu des gens faire Excalibur qui avait fait solo Not’s et même OTVIII dire que ça n’est en rien comparable tellement Excalibur est plus puissant et ils avaient des bons indicateurs.
    J’en ai vu aussi des ron’s orgers penser que j’étais chez les « squirrels » parce que j’étais affiliée aux indépendants. Avec un soupçon de regret dans le regard. Je n’ai pas aimé cette position peu tolérante.
    J’ai vu aussi que les ron’s orgers pouvaient aussi oublier certains pans de tech utilisés dans l’église et ne pas suivre ce que certains, issus de l’église, considère une pratique standard. Question d’évaluation, j’imagine. Mais moi, j’évalue en comparant les données pour me faire mon propre jugement. Je ne suis pas une adhérente !!
    Mais ma position n’est pas un « entre deux ». Il n’y pas d’entre deux. Il y a juste des données, et elles doivent être évaluées sans préjugés. L’intolérance à l’égard des données des autres est désagréable, dénote un niveau de ton qui plafonne à 3,0.
    Les gens adorent qu’on soit dans leurs accords et trouvent toujours que tu es bizarre quand tu es en dehors de ce qu’ils pensent.
    le maître mot c’est : TOLÉRANCE et aussi PAN DETERMINISME.

  10. Je suis en gros d’accord avec les posts de Pierrot et Georges Sand.
    Les gens de Ron’s org font un amalgame entre LRH et l’Eglise de Miscavige et sont tous persuadés , ou n’ arrivent pas à capter que la tech de l’Eglise de miscavige n’a rien à voir avec la tech de LRH; les indépendants utilisent la tech de nots originelle, que dm a si bien pervertie pour en faire une reverse tech. la tech de nots marche très bien, donne de très bons résultats, et ceci dans 100% des cas. Tout ce qui se trouve dans Excalibur se trouve dans le class 9 ; alors pourquoi préférer une copie à l’original?

  11. Vous devriez tous lire ou écouter les PDC pour avoir plus de réalité sur LRH. Il y a quelques passages précis où il se dévoile. Très étonnant d’ailleurs. En tant qu’écrivain, il a compris que les êtres humains avaient une avidité de sensations, qu’ils en voulaient toujours plus et il en a joué.
    Bref, la scientologie est un JEU qui provoque des sensations. Un jeu avec son concours annuel du jeu de l’anniversaire. Ne perdez pas de temps à vous battre sur les règles de ce jeu, sur la couleur, la température ou le poids des pions, jouez ou quittez le jeu s’il ne vous amuse plus. Ne vous rendez pas malade pour un jeu. Il y a toujours moyen d’en trouver un autre ! 🙂

  12. Mais absolument !
    Quand on arrête de jouer le jeu, l’excitation et la passion retombent… Il est dit en sciento qu’une personne qui sort du jeu retombe dans les « mécaniques ». Je crois qu’on retourne à la vie tout simplement. Entrez dans une salle de concours de belote ou de tarot, bon sang ça piaille dans tous les sens ! Les gens discutent et se chamaillent mais il y a de la vie. L’esprit de jeu c’est quelque chose ! C’est de la randomité ! On aime tous cela. Il se peut que Lrh ait tiré, tiré sur la corde du jeu pour donner encore plus de sensations mais il n’aura réussi qu’à rendre le jeu plus sérieux et à se rendre lui-même malade.
    Miscavige a repris le jeu et en a fait un jeu où il est le seul à gagner et où les joueurs perdent.

    1. La scientologie est un jeu et on ne doit contraindre personne à jouer ou à quitter le jeu . Un jeu dont les règles sont trop sévères et ou les partenaires deviennent trop sérieux ne donne plus envie de jouer.

      L’adversaire premier était le mental réactif et c’était une très chouette idée. En effaçant notre propre bank, on aidait nos proches qui nous trouvaient soudain plus compréhensifs et plus faciles à vivre et ça leur donnait envie de jouer aussi ! Et puis Ron a décidé de donner une identité et des corps de métier bien définis au mental réactif. De bank, l’adversaire est devenu le psy, le journaliste, le membre de la CIA, le criminel (qui critique), etc. Tous nos malheurs venaient soudain de ces gens identifiés comme étant les adversaires du jeu. Notre bank perso est soudain devenu moins important que celui de ces horribles gens. N’êtes vous pas d’accord ?
      C’est quand même fort : nous qui possédions un mental réactif nous nous sommes mis à reprocher aux autres d’avoir un !

      La personne accusée à tort ou à raison s’est mis à fabriquer encore plus de bank et à être encore plus virulente.

      Le code de l’auditeur est une merveille. Je pense que c’est le premier outil à remettre en place dans le jeu. Ecoute, compréhension, pas d’eval, pas d’inval, courtoisie et bank qui s’efface pour le bien de tous.

      1. (suite) en me relisant, je pense très sincèrement que cela a été une erreur de nommer des ennemis (psy, journaliste, etc). Cela a dirigé et focalisé l’attention des scientologues sur l’entheta de la société. On s’est mis à voir des SP partout et à oublier qu’il y a quand même 80% de personnes super dans ce monde. Vous ne croyez pas ?

        1. le problème c’est que les attaques ca existe, les vrai SP (tres puissants) position sociales , argent , pouvoir de lobbying terribles et qui voulaient detruire ou s’emparer de la sciento ca existe vraiement…
          je ne pense pas etre une gogole manipulée en disant ca…
          ca fait parti du role de certains scientologues de s’occuper de cela et c’est utile. après que certains est de la charge parceque des sp a tout va ont été déclaré partout c’est autre sujet…
          j’ai lu tout a l’heure sur un commentaire qq1 qui disait en gros que 65% de classes 12 ne sont plus sur les lignes c’est tellement frustrant… quel gachi ! c’est triste à en mourir, moi tout ca me fait chuter de ton…
          C’est comme si on sait qu’il existe un moyen d’inverser la spirale descendante, mais qu’il est aujourd’hui inaténiable car corrpompu jusqu’à l’os de la moelle… personnellement ca me met en apathie tout ça…

    2. Miscavige a créé, avec les orgs idéales, une chaîne de casinos high tech où les scientologues vont dépenser leur pognon. Les jeux sont truqués et les gains inversés. Vous entrez dans ces casinos pour gagner du theta libre mais vous gagnez un peu plus de mental réactif. Pour Miscavige, une banque doit être pleine à craquer : la sienne d’argent, la vôtre de BPC.

      1. quelle metaphore !
        Ce qui est triste c’est que ceux dans les eglises veulent et pensent bien faire, et il sont dans un piege probablement parceque ca ne marche plus, et il y a des mensonges sur les statistiques et le developpement, etc…
        La plupart des aficionados ont fait ca toute leur vie, n’auront pas de retraites, et sont presque incapable de faire autre chose dans le monde extérieurs (je parle des staff) donc ils n’ont pas d’autre choix que de rester et de vaincre ou de périr dans la douleur (je ne me souviens plus de l’expression utilisée)

        1. Non, il arrive un moment où l’on voit qu’il y a un malaise en interne et ne pas agir est un overt d’omission. Les auditeurs le voient en séance sur ce que confient les Pc. Le chapelain le voit en consultation, les officiers d’éthique le voient en interview et ne rien faire « parce qu’on ferait quoi si on quittait l’église ? » est une lâcheté. Ceux qui sont partis ont remis leur éthique en place et des solutions sont apparues comme par miracle. Ils ont très bien rebondi. Le courage, dans l’univers theta, est toujours récompensé.

        2. Vaincre ou mourir dans la tentative peut-être ?
          Attention, cette phrase a un contexte très particulier. Je crois qu’on a déjà débattu là-dessus quelque part sur le blog.
          La différenciation est de mise et le mauvais travers que nous avons tous eu à un moment ou un autre est de mettre cette phrase hors de son contexte initial.
          C’est comme « nous préférons vous voir mort qu’incapable  »
          Avec des phrases pareilles imaginez le désastre.
          Salutations

      2. Le bank, la banque, une définition par substitution, voilà certainement une piste à explorer concernant Mr Miscavige.

        Il y en a peut-être d’autres du même accabit.

        J’aime bien la façon dont tu résumes la déviation qui mène en zigzaguant à la liberté totalitaire.

  13. « Oui foolot, mais se chicorer sur un blog est également un jeu amusant ! »
    Exact Apas, et les stats de ce blog qui sombraient dans l’apathie se sont un peu réveillées.
    L’histoire de narconon a atteint le fond. Personne n’en avait rien à foutre.
    Là c’est plus chaud. L’antagonisme était entre les pro Ron et les anti Ron a des degrés variés.
    Et les pro Ron semblaient penser que dénigrer Ron et la tech rendait service à Miscavige, et je soutiens qu’ils avaient raison.
    « L’antironisme « chasse les nouveaux arrivants du blog et le transforme en un site « entheta » de plus. Ce qui rapporte toujours plus de blé à l’IAS et n’est en aucun façon une menace pour Miscavige, bien au contraire.
    Maintenant, parmi les pro Ron, il y a les « Ron only », les « lets really look » (moi) et les Ron’s org (qui même s’ils suivent certains développements du disciple Robertson, sont aussi fidèles à Ron que les indépendants « standard » et les churchistes).
    Il n’y a sans doute pas des millions de scientologues comme le dit l’église, mais si on additionne les churchistes + les indépendants + les Ron’s org, on obtient un meilleur chiffre. Tous ces gens-là observent les principes de base comme l’ARC etc… Et sont capable d’auditer quelqu’un ou au moins de lui faire un assist.
    Ce sont donc tous des scientologues, même s’ils se traitent les uns et les autres de « squirrels ».
    Voilà, c’était juste un petit post « écuménique », pour nous rappeler qu’on a fait la sciento pour être contents et libres, pas pour se crêper le chignon. Mais, bon, si on s’engueule pas un peu, y a plus de jeu. Tu as vraiment raison Freewoman !

    1. « Ce sont donc tous des scientologues, même s’ils se traitent les uns et les autres de « squirrels ».

      MDR ! Et dans les églises, les gens s’engueulent aussi, ne croyez surtout pas que ce sont des anges, sauf que là-bas, ils se font des sourires par devant et des KR par derrière !

      Bref, tout le monde se critique tout le temps, partout ! ça ne fait pas de nous des criminels. C’est comme ça depuis la nuit des temps et cela n’a pas changé, même avec la scientologie. Même les OTs s’envoient de temps à autre du paté à la figure. Un thetan qui a du theta libre n’est pas une lopette, il a du tempérament ! Soit il devient un mouton dans l’église, soit il s’exprime chez Voltaire ou ailleurs.
      Quant aux indépendants qui trouvent le blog entheta, je leur conseille vivement le scrabble, c’est plus confrontable pour eux que notre terrain de rugby !
      Soyez conscients d’être des êtres libres ! c’est ça qui rend heureux.

    2. L’histoire de narconon a atteint le fond. Personne n’en avait rien à foutre.

      Si tu penses qu’y a des sujets qui font chier tout le monde, t’as qu’à créer un blog, Toinette. Y a un mec (ou une nana) qui se casse le cul à publier des news ! Un peu de respect, merde !

      1. Prête à parier mon soutif wonderbra que personne n’irait sur un blog où il n’y aurait que des gains et des louanges sur la tech ou sur Ron. Ce qui est zen est statique et le statique devient, dans cet univers, à mourir d’ennui…

      2. Petite mise à jour.
        Après le raid de Narconon Géorgie, il y a quelques jours, les enquêteurs ont découvert que l’escroquerie à l’assurance s’élevait à près de 3 millions de dollars. On peut d’ores et déjà en conclure que c’est la fin de Narconon Géorgie. Mais le plus embêtant, pour toute la franchise Narconon, c’est que toutes les compagnies d’assurance vont maintenant éplucher les dossiers de tous les Narconons américains auxquels elles ont eu affaire. Un scandale national est en vue qui impliquera ABLE et l’église du dictateur, lequels collectent de généreux pourcentages sur les revenus des Narconons. L’église devra sans doute reverser l’argent malhonnête qu’elle a encaissé pour éviter de se retrouver dans le collimateur de la justice américaine car cette affaire pourrait avoir des répercussions semblables à l’Operation Snow White qui avait failli faire tomber la scientologie en 1977.

          1. Foolot, un peu de jugeote que diable ! 😉

            1 – on ne peut pas imposer un niveau de conscience à quelqu’un (plus on lui impose, plus il cherche, pour avoir raison, des qualités à David Miscavige)
            2 – partir implique une perte
            3 – il y a des gens qui préfèrent succomber plutôt que survivre. Et hélas ils sont nombreux. Ils souffrent le martyr en se faisant régulièrement racketés, ils empilent les problèmes mais ils ne peuvent pas sortir de la spirale descendante.
            4 – Le PTS reste accroché au SP comme une moule sur son poteau.

            1. 1 – on ne peut pas imposer un niveau de conscience à quelqu’un (plus on lui impose, plus il cherche, pour avoir raison, des qualités à David Miscavige)

              Exactement et voyez, ma main aux crocodiles de Clearwater que si on se mettait à leur donner raison, ils réaliseraient d’eux mêmes les abominations de l’église et ce conformément à la fin du bulletin « vous pouvez avoir raison ».

              Bon allez, péché mortel maintenant : je vais prendre l’apéro !

      3. Voltaire passe beaucoup de temps à gérer ce blog et à nous tenir informés des dernières actualités. Il a pris sur son temps de travail et de loisirs pour créer un lien entre nous tous et même si on ne se rejoint pas sur certains points, on est en contact, ce que l’église doit profondément détester.
        Libre à nous de communquer comme l’on veut. On n’est quand même pas sorti d’une bergerie pour entrer dans une autre !
        Maintenant, je me permets de proposer une idée à Voltaire.
        Au lieu de laisser notre chère reine créer un blog « theta », Voltaire pourrait créer une rubrique « gains chez les indépendants » ou « actualités des indépendants » ou un truc du genre où les scientologues qui continuent à monter le pont dans l’indépendance pourraient nous faire part de leurs gains ou de références utiles, etc.
        J’avais lu la lettre de succès d’un OT7 indépendant quelque part sur ce blog (posté il me semble par « Alain-Max » mais pour le retrouver, il faudrait que je repasse toutes les rubriques… trop la flemme)
        Cette lettre pourrait être mise dans cette nouvelle rubrique.
        Il y aurait d’un côté la secte de l’église et de l’autre une rubrique « vraie scientologie ». Enfin voilà, c’est une idée.

    3. je suis assez d’accord avec votre commentaire, c’est une évolution du courant de pensée de base, mais cela signifie quand même que les gens en desaccord avec les org, restent fidèle à la tech, mais pensent différemment sur la façon de l’administrer. et c’est un acte très fort que de quitter l’eglise officielle, cela se fait probablement à cause d’une importante accumulation d’ARC breack. Mais il faudrait se fédérer un peu plus même si ca doit etre très compliqué. personnellement je ne connaissais pas tous ces groupes et j’étais loin d’imaginer que cela puisse exister

      1. « c’est un acte très fort que de quitter l’eglise officielle, cela se fait probablement à cause d’une importante accumulation d’ARC breack. »

        Non, on part parce qu’on ne supporte plus de violer son intégrité dans l’église. Nuance.

  14. Au moins, on peut dire que ceux qui sont sortis de l’église avaient du tempérament et qu’ils n’auraient pas pu rester dans le carcan de la pensée unique ! Dans l’église, interdiction de s’interroger ni sur Lrh, ni sur la tech ni sur rien. Tu avales la soupe sans discuter et si tu émets un jugement qui peut ébranler le château de cartes, KR et tout le bastringue. Ils ne sont pas enthetas à l’église, c’est sûr ! Ils ne le peuvent pas. Leur bank se tient à carreau parce que les gens ont peur des représailles s’ils transgressent les règlements (comme en prison). Brimer un bank pendant des années amène des êtres humains à se sur contrôler au lieu de s’épanouir.
    La communication est un nerf de la guerre. Libre à chacun de se poser des questions sur la scn et d’émettre des points de vue.
    Si les gens commencent à se limiter sur ce blog parce que ça fait « entheta » pour les indépendants et que ça fait de la pub pour Miscavige, on va retourner direct dans le piège du bien lisse et bien pensant. Le seul crime dans cet univers est de communiquer. Communiquons et tant pis si ça fait mal au cul pour certains.

  15. Mais ma bonne Marie-Antoinette, si on ne fait que taper sur Miscavige on va se faire chier au bout d’un moment ! Et on se fera prendre de toute façon pour des critiques plein de crimes.
    Le débat peut être toujours source de réflexions, voire de cognitions.
    C’est dommage que les indépendants trouvent ce site entheta, le débat permet d’augmenter son niveau de confrontation. Dommage qu’ils s’effarouchent aussi vite !

  16. Bonjour à tous,

    Vérité et mensonges, tout un programme! LA vérité et des mensonges.
    Et s’il n’y avait qu’une vérité, quelle serait-elle et quelle serait son importance?
    Ah j’ai mis trop de lait dans mon thé !!!

    Donc, Rathburn traite d’autres scientos d’intégristes parce qu’il soutient que c’est Hubbard qui a écrit le texte qui remet en place la déconnection et non pas Miscavige (ça ne tient pas debout : l’Hcopl date de 1983 et n’est apparue qu’en 1999 ou 2000, mais bon ce n’est pas le but de mon propos.) Est-ce que cette divergence est si importante qu’il ne mette plus le site de Steve Hall dans les liens de son site?

    Robertson et Mayo étaient très proches de Hubbard, ils sont partis dans les années 80 et ont fondé respectivement la Ron’s Org et les AAC. Il est très intéressant de lire sur le site : freescn.freevar.com/ les PDF des publications RECONNECTION (éditée par les AAC existants au Royaume Unie entre 83 et 88 et qui traitaient des activités des AAC, qui donnaient les stats de leurs académies et des niveaux atteints en audition par des PCs ou des OTs, même si ils les appelaient autrement, ainsi que des listes de scientologues qui se déclaraient déjà… indépendants.) En les lisant, on voit que cette revue parle de Robertson dans les premières publications mais n’en parle plus dans les publications suivantes. Déjà, il y avait divergences de vues.
    Mais est-ce que leurs divergences justifient le fait de laisser les coudées franches à Miscavige ?

    De nouveau, des indépendants affirment que les Ron’s Org n’appliquent pas la tech standard et ne les acceptent pas dans leur communauté de… vue.

    Eh oui, l’histoire se répète.

    Les AAC de Mayo n’existent plus aux USA (d’ailleurs y en a-t-il encore en Europe ?) mais les Ron’s Orgs sont toujours là, 30 ans après (je ne prends pas spécialement partie pour les Ron’s Orgs, ce n’est pas non plus le but de mon propos.)

    Est-ce que les groupes créés par les indés actuels seront encore là dans 30 ans ?

    Certains disent que du temps de Hubbard, la sciento c’était fun, même sur l’Apollo. D’autres comme Phil Spickler, vieux compagnon de route de Hubbard, disent qu’avec la Sea Org et les nouveaux règlements de l’époque, la scientologie a chuté de ton et avait moins d’ARC.

    Est-ce que tout est de la faute de Miscavige ? Est-ce qu’il y a deux différents Hubbard ? Est-ce que Hubbard a instauré des règlements et des façons de faire qui ont finalement permis à Miscavige d’être sur l’autoroute du pouvoir absolu ? Est-ce qu’on saura qui, à la base, est responsable de l’aliénation existante dans l’église ?

    Est-ce que tout cela est le plus important?

    Allez la trouver, la vérité, dans tous ces mensonges !

    Toutes ces divergences sont secondaires au regard des gains des bienfaits que chaque individu libre peut retirer de la vie.

    Je partage l’opinion de Voltaire et je soutiens que tant que les scientos ne verront pas plus loin que le bout de leur nez, ils n’iront pas beaucoup plus loin que là où ils sont !

    Bon, mon cher Watson, je reprendrai bien un peu de thé.

    1. Délicieux ce message, comme le thé.

      C’est à chacun de nous de faire sa route et ce qui est un mensonge pour les uns n’est pas forcément un mensonge pour les autres.

      Il n’y a pas à influencer l’individu et lui dire où et qui est le mensonge.

      Chacun d’entre nous a, à un moment, perçu un mensonge lié à l’église de scientologie ou à Miscavige depuis les années 80 sur le plan collectif.

      Sur le plan individuel notre niveau de conscience est différent et, pour ma part, n’a pas forcément quelque chose à voir avec le niveau de cas.

      Certains « craquent » (résolvent) des choses dans leur vie avant d’autres en utilisant les mêmes techniques ou procédés.

      Nous sommes différents et notre évolution nous est propre.

      Nous avons nos propres harmoniques.

      Le pont est accessible à tous mais ce que nous en tirons est très différent d’une personne à l’autre.

      Les mensonges ne disparaissent qu’au moment où ils nous apparaissent comme des mensonges, pas avant.

      Notre niveau d’acceptation, aussi, est différent.

      Nous souhaitons tous que ceux qui semblent roupiller se réveillent. Eh bien, acceptons tous le fait que certains ne se réveillent pas de la même manière ou au même moment.

      L’important, c’est que tous ceux que nous aimons soient finalement heureux de ce qu’ils ont décidé pour eux.

      Par contre, dénoncer les dérives passées et actuelles et lutter contre la pensée unique et ses conséquences, voilà les vrais défis d’aujourd’hui et de demain.

      Nous sommes en mai 2013. Let’s move on !

      1. Bonjour Wavelenght,

        « C’est à chacun de nous de faire sa route et ce qui est un mensonge pour les uns n’est pas forcément un mensonge pour les autres. »

        Absolument. Nous avons tous nos vécus, nos réalités et nos univers. La vérité nourrit nos univers le mensonge les détériore. Mais ce qui nourrit et fait grandir les uns peut faire du mal aux autres.
        Prenez une palmier, il rayonne en Floride et meurt en Sibérie. Sa vérité est « climat tropical », son mensonge est « froid ».
        Pareil, le père noël existe réellement pour certains enfants et leur dire le contraire les fait chuter de ton. Et puis un jour, ils découvrent qu’il n’existe pas et cette existence qu’ils soutenaient comme une vérité quelques temps auparavant devient alors un mensonge qu’ils essaieront de démontrer aux enfants plus jeunes qu’eux qui ne les croieront pas… Le cycle « vérité/mensonge » est sans fin dans la mesure où même dans notre propre univers, la vérité du lundi peut devenir le mensonge du vendredi. Les points de vue changent au gré du vécu et des observations.

        Nous sommes de plus en plus nombreux à nous être rendus compte que le père noël de l’église est un père Fouettard et que sa hotte est remplie de fouets mais beaucoup croient qu’elle est bondée de cadeaux miraculeux.

        L’observation de la vérité et du mensonge est une aptitude à cultiver.
        Souhaitons qu’elle germe en eux pour la survie de leur univers personnel.

  17. Hello Sherlock !
    Il subsiste une confusion sur la déconnexion : elle a été instaurée en 1965 par LRH puis annulée par lui-même en 1968 puis remise envigueur par Miscavige en 1983.

    Sur ce, have a good tea time !

  18. Comme c’est barré, dans trente ans t’auras autant de schismes qu’il y en a eu dans la chrétienté – des dizaines, voire des centaines de groupes ou de groupuscules qui brailleront tous qu’ils détiennent la vérité et la tech standard. On a pas fini de se marrer.

    1. ca serait cool qu’il y ai une seule force, un seul courant, le boulot est déjà terriblement dur pour clarifier la planète, alors si les groupes se tirent dessus à boulet rouge les uns les autres, permettez moi de donner mon avis, ce n’est pas le bon plan. tous unis ensemble on peut achever un travail de plus grande ampleur que tous désorganisés, et dans des directions différentes

      1. Le but de clarifier la planète était complètement out-gradient ! Un peu comme le pompon dans les manèges, s’il est trop haut, les enfants se lassent d’essayer de l’attraper. Déjà qu’on n’arrive pas, pour la plupart, à mettre sa propre famille au clair ! Alors une planète, pensez ! Miscavige ment comme un arracheur de dents et va continuer à rendre malades des OTs avec sa tech altérée. Il faut arrêter le massacre en communiquant ! Première étape.

  19. Mon cher Holmes, votre commentaire est plein de sagesse quoiqu’une certaine candeur dans mon état d’être m’eut amenée à préférer le personnage d’Isidore Beautrelet à ce bon vieux Sherlock.
    Vous vous demandez que seront les indépendants dans 30 ans, mais réfléchissez, la réponse s’offre d’elle-même… morts !!! Et sans doute réincarnés…
    Des « past life scientologists » !
    Bon, après cette blague à deux balles, je vais doctement m’interroger sur le futur de cette philosophie qu’est la Scientologie.

    Je vais prendre un point de vue sociologique. Je me suis considérée comme une scientologue pendant plus de trente ans et je connais très bien la tech de Hubbard, mais ce n’est pas de ce point de vue que je prendrais. Je vais me « wogiser » (pas pour autant m’antiscientologiser).

    Tout d’abord quel problème affrontons-nous depuis le début des années 80 ? Le problème de la succession. De l’après Ron. Qui est arrivé alors qu’on croyait que Ron était encore aux commandes. Ils ont tout fait pour nous le faire croire. Avec sa bénédiction ? Nous ne le saurons jamais.

    La Scientologie à la fin des années 70 avait une évolution particulière. Pendant une période de 10 ans, entre 68 et 78, elle s’est développée comme jamais. Vous noterez qu’à cette époque, il n’avait pas de sec check, d’éligibilité, de lever de fond, bref tout ce qu’on déteste et dénonce.
    Je n’avais jamais écrit d’OW avant 1982. Ça n’existait pas !

    L’arrivée de Miscavige a ramené les Scientologie à une conception moyenâgeuse qui n’était plus celle de Ron, j’en suis profondément persuadée.

    Les groupes divergeant, qui étaient ceux formés par les old timers, se sont développés. La Ron’s org, créée par Robertson a prospéré. A l’heure actuelle, la grande majorité des missions russes se sont affiliées à la Ron’s org.

    Le problème de Miscavige qui a fait un pont qui tourne en rond, c’est qu’il n’y a plus de stock. Je me souviens du notice board dans les années 70. Il n’y avait pas un jour sans un nouveau bulletin qui faisait avancer les choses. La recherche battait son plein.

    A partir de 1980, les bulletins n’étaient que des resucées, révisés pour des raisons politiques. La vraie recherche technique en scientologie était belle et bien stoppée. Hubbard écrivait Mission Terre ou autre chose, mais avait quitté le domaine technique. Il l’avait laissé clairement à David Mayo, qui avait été viré par les jeunes aux dents longues, qui l’avaient accablé.

    Et je regrette de dire, que la recherche, bien faite ou mal faite, a été reprise par Robertson d’un côté, et par l’unité de RTRC de l’autre qui a abouti au Golden Age. C’était plus des réorganisations de données, basées sur la même observation, les gens qui avaient fini solo not’s n’allaient pas bien : il y avait quelque chose à trouver.

    Le développement sous l’ordre de Miscavige a débouché sur une codification et augmentation de la boîte à outils de solo not’s, positive dans certains sens et négatives dans d’autres. Je ne parle pas de la redéfinition de la FN, ou de l’annulation du « blow par inspection » qui est simplement criminel.

    Robertson, de son côté, reprenant les textes de base, les a évalué par rapport à Not’s et a trouvé Excalibur. Je n’ai pas l’expérience d’avoir audité Excalibur, mais j’ai vu beaucoup de gens très contents de l’avoir fait, incluant une quantité de gens ayant fait tout le pont de l’église et même quelquefois deux fois et même les L’s. Si c’était aussi nul, il n’y aurait tout simplement pas de clients, non ?

    Et cette observation ouvre la voie à une question simple : Hubbard peut-il avoir des disciples, comme dans n’importe quelle philosophie ou religion ?

    Après Freud, il y a eu Jung, Reich, Lacan… Tous se réclamant de ses travaux. Etaient-ils des squirrels (synonyme révisionnistes, hérétiques ) ?

    Ron Hubbard est-il le seul philosophe qui n’a pas le droit aux disciples ? La Scientologie restera-t-elle figée dans l’état où elle était après la mort de son fondateur ?

    L’erreur de l’église est d’avoir créé un « ron centrisme ». Par peur de voir se développer des courants de pensée en tout genre se réclamant de la Scientologie, qui ne cracherait pas au bassinet du copyright. Et l’église est restée gelée dans le glycol. La porte était ouverte à « l’assise temporelle » de l’église, avec l’ouverture de cathédrales ! Miscavige a imaginé la Scientologie au confluent de Mac Donald et de la Chrétienté !

    On ne pourra jamais empêcher les gens de penser et de rechercher. Et de dire que Hubbard avait déjà tout trouvé, et qu’il n’y a rien à chercher est tout simplement contraire au mouvement de l’histoire.

    1. Merci pour ce point de vue très intéressant. 🙂
      Vous dites « Je ne parle pas de la redéfinition de la FN, ou de l’annulation du « blow par inspection » qui est simplement criminel. »
      Auriez-vous des données supplémentaires sur le pourquoi de l’annulation du blow par inspection ?

  20. Ça c’est fait avec une parution d’un IG bulletin (inspecteur général) signé Miscavige qui en gros disait qu’ils avaient étudié les séances de LRH sur solo not’s et qu’il appliquait toutes les étapes de la procédure de Not’s. Sans rentrer dans les détails, la charge sur not’s et « blowée » avec une certaine procédure, cependant dans le bulletins de Not’s originels, il est dit que la charge peut se blower par inspection, c’est à dire quand le préOT la localise… zoom, c’est parti, l’aiguille flotte.
    Le IG bulletin annulait cela et disait qu’une charge ne pouvait pas être partie tant que toute la procédure n’était pas faite.
    C’était, bien entendu une invalidation totale des PréOT rapides, et une ouverture à un overrun épouvantable.
    Un niveau comme OTV (not’s audité) devrait prendre une moyenne de deux intensives, et là, il y a déjà au moins 2 intensives d’éligibility et 8 de Not’s.
    L’out tech rapporte !!

  21. Merci àMarie-Antoinette dont le dernier commentaire me parait très pertinent
    et,pour jeter un peu d’huile sur le feu (particulièrement aux fana, de la tech.
    « standard ») je vous laisse méditer sur cette phrase de Ron: » vous savez,il n’y a
    pas beaucoup de soucis à propos des squirrels: ou bien, ils bousillent leurs Préclairs, et ils disparaissent ou bien,ils font du bon boulot sur leurs P.C.s et
    auquel cas, j’ai bien peur que nous devions leur accorder une licence »…

      1. Au vu de tout ce que j’ai lu ces derniers jours, je me demande si le bank, qu’on soit en bas du pont, clear ou OT n’a pas l’aptitude à se reconstituer quoi qu’on fasse pour l’éradiquer. Un vrai tonneau des Danaïdes. S’il n’y a qu’un remède pour l’empêcher de coaguler, c’est peut être tout simplement un TR0 bien en place.

  22. Au fond, pour répondre entièrement à la question de Freewoman. Pour l’église le pourquoi était qu’on assumait que la charge de not’s avait l’air d’être partie, alors qu’en fait elle était toujours là, la raison en étant que la procédure complète n’avait pas été faite. Pour ceux qui connaissent ned, je ferais un parallèle. C’est comme si on disait, le PC a trouvé le postulat, a une FN et de très bons indicateurs, mais comme on n’a pas parcouru toutes les commandes de R3RA, la chaîne n’est pas vraiment effacée.
    Donc, ça a créé un arbitraire sur not’s qui est sans doute la raison la plus fondamentale de la désertion des OTs de l’église.
    Mais le problème de « il y a toujours de la charge » est abordé du côté indépendant par une relecture des données de not’s et une application moins robotique, débarrassée de tous les arbitraires et accords qui se sont installé au fil des temps dans l’église. Un retour aux sources sur la première édition de not’s en 1978. L’idée étant que Not’s, bien appliqué, donne les résultats escomptés.
    Robertson, lui, a mis en avant ce qu’on pourrait appeler l’organisation du cas not’s, pour le peu que j’en connaisse, et trouvé une façon très directe d’accéder à l’intérêt du PréOT.
    Je ne rentrerai pas dans plus de détails.

  23. Vérités et mensonges me semble le bon endroit pour poster ce qui suit. Je vous fais juste part de mes 2 petites découvertes de ce matin (ce n’est peut être pas nouveau pour certains d’entre vous). Le document où LRH donnerait les droits de copyright à RTC a été analysé par un expert en écriture. Sa conclusion est que Miscavige a signé en tant que notaire et que c’est la même personne qui a signé au nom de LRH ( trouvé ici, après la date de 16 mai 1982, à la rubrique « Note » : http://mikemcclaughry.wordpress.com/2012/07/26/scientology-roots-chapter-thirty-three-the-new-front-man/).
    Et la 2ème est une vidéo sur la Russie. Je croyais que la Scientologie avait une expansion « incroyable » dans ce pays. La vérité semble toute autre http://youtu.be/eNVVk_o3Be4

Laisser un commentaire