Vaincre ou mourir…

La lettre de règlements la plus connue de la scientologie est Comment faire pour que la scientologie continue à fonctionner. Elle date du 7 février 1965. Son titre original est Keeping Scientology Working. Pour faire court, les scientologues disent KSW.

C’est la première chose que l’on étudie au début de chaque cours de scientologie. La plupart des scientologues l’ont lue des dizaines de fois.

Ce texte fustige les applications incorrectes, les déformations et les altérations de la technologie de L. Ron Hubbard.

Dans ce texte, LRH est en rogne. Il en a marre que certains instructeurs, étudiants ou auditeurs (praticiens) fassent n’importe quoi, ce qui est compréhensible vu qu’il vient de passer quinze ans à mettre au point une technologie qui donne des résultats.

Emporté par la colère, LRH durcit le ton. En gros, il dit que si les scientologues ne font pas exactement comme il dit et qu’ils se montrent laxistes, la Terre est fichue et ce sera de leur faute. Paf !

Dans cette même lettre de règlements, LRH dit que la pensée de groupe est destructrice, qu’elle est issue du mental réactif. Autrement dit, la pensée de groupe n’est ni autodéterminée, ni analytique.

Mais en exigeant qu’on suive la scientologie à la lettre, LRH n’est-il pas en train d’encourager la pensée de groupe ? La pensée unique ?

Vaste question.

Voici un bref extrait de ce texte considéré comme sacré par la majorité des scientologues :

Lorsque quelqu’un s’engage, considérez qu’il ou elle s’est engagé pour la durée de l’univers – ne permettez jamais une approche de type « esprit ouvert ». S’ils veulent partir, laissez-les partir rapidement. S’ils se sont engagés, ils sont à bord, et s’ils sont à bord, ils y sont aux mêmes conditions que le reste d’entre nous : vaincre ou mourir dans la tentative. (…) L’attitude appropriée quand vous enseignez est la suivante :  » Vous êtes ici, donc vous êtes scientologue. Nous allons faire de vous un auditeur compétent quoi qu’il arrive. Nous préférons vous voir mort plutôt qu’incapable. »

Hm… Vaincre ou mourir ?…

P.S. : Ce qui est cocasse, aujourd’hui, c’est que l’église tout entière a cessé d’appliquer la scientologie à la lettre et qu’elle dispense une scientologie dénaturée tout en accusant les indépendants de « violer KSW ».

Et le conseil de LRH, S’ils veulent partir, laissez-les partir rapidement, semble avoir été totalement oublié car c’est très compliqué de quitter la scientologie une fois qu’on a mis les pieds dedans. Elle ne vous laisse pas partir comme ça, comme le dénoncent chaque jour des dizaines d’ex-scientologues.

Et comme le montre parfaitement ce téléfilm allemand diffusé en 2010 sur la première chaîne nationale allemande et vu par 8,7 millions de téléspectateurs. (Traduction du titre : Jusqu’à ce qu’il ne reste rien.)

74 réflexions sur « Vaincre ou mourir… »

  1. Cher Voltaire 2003,
    Ksw est effectivement une defense de la tech, mais tu fais l amalgame entre scientologie et technologie. LRH n a JAMAIS demande que l on suive la scn a la lettre, bien au contraire il nous demande de ne prendre comme verite que ce qui n est vrai pour nous et a toujours, TOUJOURS encourage le libre arbitre . LRH n aime pas les moutons,il n a de cesse de nous le repeter . Mais il demande et exige le respect de la Tech et il a 1000000000 fois raison. On peut suivre la tech a la lettre sans etre un mouton ou un imbecile! Il faut meme un certain degre d intelligence pour le faire, car seuls les abrutis se croient plus intelligent que tout le monde! KSW n est rien d autre qu un grand cri de colere ontre ceux qui veulent alterer, donc detruire la tech !
    Cher voltaire,je crois que tu fais une fixette sur ksw !

    1. oui, Apas je vous rejoins sur ce point. Les abrutis fatiguent et anéantissent les civilisations avec leur sempitenel « j’ai raison, vous avez tort ». Il n’y aura pas eu assez de gens entraînés et audités en 60 ans de sciento. Si Miscavige l’avait été suffisamment (audité et entraîné) , il n’aurait certainement pas sorti son usine à robots décérébrés (GAT). Donc LRh avait donc raison de péter quelques plombs 🙂

    2. Tout à fait d’accord avec toi, apas, KSW a été écrit pour défendre et sauvegarder la technologie.

      Et tu as également raison quand tu dis que LRH a encouragé les gens à exercer leur libre-arbitre et à penser par eux-mêmes.

      Je ne fais pas l’amalgame entre scientologie et technolgie. Le titre du texte parle de lui-même : Comment faire pour que la SCIENTOLOGIE continue de fonctionner. LRH ne dissocie pas la scientologie de la technologie. Pour lui, c’est un tout.

      En fait, c’est le ton qu’il emploie qui me laisse perplexe. La forme, d’une certaine façon, l’emporte sur le fond.

      Le message passe-t-il mieux si on se fait vociférer dessus ?

      N’y a-t-il pas le risque que les individus pas très intelligents entrent aveuglément dans la valence (revêtent la personnalité) de celui qui a écrit le texte et le brandissent à tout-va sans vraiment en avoir compris le fond ?

      La preuve en est que pratiquement aucun scientologue, aujourd’hui, n’applique KSW. Presque toute la technologie de LRH a été altérée et les scientologues ont dit « amen ».

      Comme disait Audiard : Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.

      LRH a oublié quelque chose : Tu peux engueuler un con comme du poisson pourri, ça ne le rendra pas intelligent pour autant. Au mieux, t’en feras un bon petit soldat qui obéit sans se poser de questions. Autrement dit, un robot.

      1. « Tu peux engueuler un con comme du poisson pourri, ça ne le rendra pas intelligent pour autant ».

        C’est clair mais qu’est-ce que ça doit faire du bien sur l’instant ! LOL !

        Sinon, je me souviens d’une phrase de Ron… Il disait (dans un Ron’s journal ?) que l’on disposait d’un bref instant d’éternité pour monter le Pont. Avec du recul et ce débat sur KSW, je me demande s’il ne voulait pas dire que sa tech serait fatalement altérée. En d’autres termes, que les premiers seraient les mieux servis ? Allez, encore 10 ans et un Golden Age 2 et la technologie ne sera plus que l’ombre d’elle-même…

      2. Voltaire2003, tu dis que LRH dans sa lettre de règlement ne dissocie pas Scientologie et technologie. C’est vrai, mais ce que je comprends est que si on n’APLLIQUE PAS LA TECHNOLOGIE de façon CORRECTE, la SCIENTOLOGIE ne CONTINUERA PAS DE FONCTIONNER. Ce qui est logique et ne veut pas dire qu’on doive être robotique et pas autodéterminé lorsque l’on applique la Scientologie. Il s’agit d’APPLIQUER A LA LETTRE LES PROCEDURES ….. et NE PAS LES ECOURTER …… (voir la référence pour les détails). Encore une fois, c’est de la Tech dont il parle. Et on peut comprendre pourquoi quand on voit les dégâts causés actuellement par toute cette Tech. dégradée. Et oui, cette lettre de règlement est de moins en moins appliquée et c’est une cata!

  2. Très intéressant ! Lrh a donné le mode d’emploi du mental, la recette qui permet de se sentir bien dans sa tête. Toute recette, qu’elle soit culinaire ou spirituelle, doit être suivie à la lettre pour obtenir un bon résultat. On sait, en cuisine, qu’en faire qu’à sa tête sur les dosages et temps de cuisson peut être catastrophique. Dans l’émission Master Chef, les cuisiniers amateurs ont souvent du mal à suivre une recette au pied de la lettre. Ils ne peuvent pas s’empêcher de l’adapter à leur idée. C’est plus fort qu’eux. La plupart du temps, ces adaptations sont ratées et donnent un truc inmangeable. Je pense que LRH en a eu marre des adaptations et dérives malheureuses autour de sa recette et il aura haussé le ton comme un chef étoilé. Seulement, si on jette un gâteau fichu à la poubelle on ne peut pas se permettre de badiner avec le mental humain. Je comprends donc sa colère sur ce point. Maintenant, lorsqu’on veut qu’une bonne recette soit connue dans le monde entier on est obligé d’en passer par la création d’une équipe. Et c’est là où ça déraille parce que les gens ont l’obsession de changer les choses qui marchent. L’humain est ainsi fait : ça marche, il ne s’en accommode pas et change; ça ne marche pas, il râle ! Il faudrait retirer tout ce qui a été changé en scientologie et remettre en vigueur la vraie recette avant qu’elle ne soit totalement perdue.

  3. Cette lettre de règlement s’adresse aux personnes qui font leur entraînement pour devenir auditeur !

    Monsieur Hubbard durcit le ton pour les raisons que vous citez.

    Il est bien évident que si vous n’utilisez pas correctement cette technologie, vous n’obtiendrez pas les résultats escomptés.

    Faut-il encore que les matériaux que vous utilisez n’aient pas été eux-mêmes modifiés. Ce qui est le cas pour pas mal de bulletins techniques.

    Toute personne qui désire devenir auditeur doit suivre les principes et les recommandations de M. Hubbard, ce que je peux comprendre complètement.

    Là ou je n’adhère pas, c’est la forme avec laquelle M. Hubbard s’exprime.

    Si la pensée de groupe est réactive, il y a un rique que le groupe s’approprie ce règlement tel qu’il est écrit et réagisse plus qu’il n’agisse avec son contenu.

    Pour le reste, nous pouvons en débattre mais je tenais à le préciser.

    KSW n’a pas de vocation philosophique.

    Bien que KSW soit dur, cela n’a pas empêché la technologie de la scientologie d’être dénaturée par ceux- là même qui étaient censés veiller à ça qu’elle ne le soit pas.

    Même si je rejoins Brassens, je trouve que le titre de l’article est un peu hors-sujet et fausse le débat. Le véritable sujet de l’article, c’est la préservation de la vraie technologie.

    Quant à mourir pour des idées, c’est un tout autre débat et la chanson de Brassens soulève les bonnes questions.

  4. Oui, le fond de ce texte est correct dans le sens que l’application standard de la tech donne des résultats invariables SI CE N’EST PAS APPLIQUÉ PAR UN ESPRIT LITTÉRAL.
    Il y a un problème de mots, comme justement le dit Hubbard, les mots sont connectés à des expériences réactives. On peut les recevoir sur le mode identification ou différentiation. Le texte de KSW peut-être reçu d’une manière analytique et apprendre à l’étudiant qu’il ne doit pas faire l’intéressant quand il audite, respecter le code de l’auditeur etc… Tout cela c’est « KSW » et permet en fait d’auditer correctement car l’audition, entre les mains de gens qui sont capables de différencier et qui ont une bonne affinité, réalité, communication, devient une activité qui fonctionne bien.
    Mais un esprit plus obtus, plus réactif, y prendra des attitudes fanatiques, interprétera à la lettre ce qui est dit et (sans être jamais capable de dispenser la moindre séance d’audition bien faite), bondira de son siège comme si on lui avait mis un ressort dans le cul et applaudira à tout rompre la photo de Ron en hurlant « hip hip hourrah » !
    Et donnera tout son fric, et celui de tous les organismes de crédit.
    Oui, messieurs les jurés, voilà bien le dilemme : d’un côté une technique qui peut apporter le plus grand bien, de l’autre une interprétation robotique et exaltée qui mène à toutes les dérives. On pourrait encore longuement en débattre, et l’avenir nous apportera encore plus de débats sur ce sujet.
    J’ai vu déjà la moitié du film. Il est impossible que les gens qui ont écrit ce film n’aient pas fait de la scientologie, c’est parfaitement documenté, un peu triste, parce que quand il montre la tech, c’est plutôt comme ça, mais l’angle semble dire que quelque chose ne va pas. Mais le passage où l’auditeur retire une grosse retenue à la femme, qu’elle a un gain incroyable, qu’elle est heureuse et qu’elle aime de nouveau son mari est franchement émouvant, une preuve qu’on peut aider les gens. C’est aussi triste de voir comment l’avidité à prendre du fric a ruiné la réputation de la sciento.
    Cette terrible réputation, au bout du compte, ces gens fâchés, en colère, nous-même les reniant, c’est uniquement justement parce que KSW n’a pas été appliqué.

    1. l’application standard de la tech donne des résultats invariables SI CE N’EST PAS APPLIQUÉ PAR UN ESPRIT LITTÉRAL.

      Ben voilà le WHY. Rappelons que la définition de la FN a été modifiée par un esprit littéral, DM, et que cette modification a bousillé de très nombreuses personnes.

      1. Je pense plutôt que DM a volontairement bousillé la définition de la F/N pour que les gens soient « overrun » (audités au-delà d’une libération ou d’une prise de conscience) et soient obligés de racheter des heures d’audition pour se faire « réparer ». Autrement dit, il a juste trouvé un moyen de faire du fric. DM se fout totalement de la scientologie. C’est juste un homme d’affaires.

        1. Et c’est là où il est malin parce que les scientologues croient qu’il apporte la tech au monde. Erreur ! Il la vend ! Il fait du chiffre, la liberté spirituelle, il s’en tape comme de sa première couche ! Sinon il irait en séance et apparemment on ne l’y voit jamais ! Voir le mouvement de son aiguille sur un cadran d’électromètre doit être une vraie curiosité !!!!

  5. Il existait dans l ancien volume 3 vert, une hcopl ,dont le titre m echappe pour l instant -une pl tres courte en haut d une page gauche-ou LRH ecrit,
    « Plus vous avez un thetan, moins vous avez besoin de reglement »
    Cela rejoind l esprit de ksw, qui a mon avis est un garde fou contre la connerie
    C est pour moi la meilleure hcopl qu il ait jamais ecrite!
    Desole pour la tech verlbale,si quelqu un a le vieux volume 3…

    1. Je connais aussi cette donnée mais ne peux hélas pas la localiser non plus. En revanche, voici une référence qui va dans ce sens : L’ECHELLE DE L’AUTORITARISME de novembre 1951 (tiré du bulletin de l’auditeur de dianétique, volume 2, N°5 « un essai sur l’autoritarisme »).
      Lrh dit « Il faut des actions autoritaires (arbitraires) pour faire naître un groupe. .Si le groupe demeure rationnel ou qu’il est mis au clair, l’action autoritaire disparaît au cours de l’évolution naturelle du groupe. A défaut, ses idéaux, sa raison et son éthique souffriront et le groupe déclinera »

      1) le groupe n’a pas été mis au clair
      2) il me semble qu’il fallait du temps de LRH un certain QI pour entrer à la sea org. réglement qui ne doit pas être respecté au vu – pardonnez-moi l’expression – de certaines grosses burnes qui y travaillent.

      Petite cerise sur le gâteau des références : L’ECHELLE DES FACONS D’AVOIR RAISON.

      A vraiment raison
      – Une façon de survivre
      – Une façon de dominer
      – Une façon d’avoir raison afin de donner tort aux autres
      – CE QUI ETAIT CORRECT A CE SUJET EST MAINTENANT INCORRECT MAIS CE QUI ETAIT INCORRECT A CE SUJET EST MAINTENANT CORRECT.

      J’ai mis ce dernier point de l’échelle en majuscules car Miscavige a descendu l’échelle depuis sa prise de pouvoir et l’out-tech est devenue la tech.

      Mais ils ont quoi dans les yeux tous ces étudiants qui étudient les fondements ? De la purée ?????

      1. 2) il me semble qu’il fallait du temps de LRH un certain QI pour entrer à la sea org. réglement qui ne doit pas être respecté au vu – pardonnez-moi l’expression – de certaines grosses burnes qui y travaillent.

        Le QI n’est pas à négliger, certes, mais ça ne fait pas tout. Je connais – malheureusement… – des gens trrrès intelligents et bien mal intentionnés…
        Donc je pense que la mise au clair des individus et du groupe est nettement plus importante que le QI, ce qui ne veut pas dire qu’il faut s’entourer d’imbéciles.
        J’ai déjà croisé des gens simples, pas d’une intelligence folle mais vraiment bienveillants et j’ai du respect et beaucoup d’amour pour ces gens-là. Ils peuvent contribuer à des projets thêta.

        1. J’adhère à votre point de vue Harmonie mais je rejoins aussi celui de FoolOT car un minimum de culture et d’orthographe chez les staffs serait le bienvenu. Je pense que LRH souhaitait des personnes naturellement très analytiques pour la Sea-Org. Ces personnes, une fois mises au clair, deviennent encore plus efficaces tandis qu’un cannibale rendu clair reste un cannibale, vous le savez bien. Il y a un tel appétit insatiable de nouveaux membres du personnel dans les orgs et orgs avancées qu’on embauche sans trop regarder le potentiel analytique ni le niveau de culture général. C’est dommage.

          1. Je connais effectivement de très jeunes staffs à Paris à qui l’on doit donner des cours de grammaire et d’othographe, qui pensent toujours avoir raison, qui vous parlent de haut, qui vous collent un KR pour un oui ou pour un non, qui brodent sur la tech et qui répètent comme des perroquets ce qu’on leur dit dans les briefings. Ils n’ont aucune conversation si ce n’est la sciento (et souvent mise à leur sauce). Pourcentage de mental analytique : zéro ! Et ces gosses là (niveau BEPC) ont des postes importants ! Je n’ose imaginer ce que sera la scientologie dans 10 ou 15 ans…

    2. la référence est l’ hcopl 23 oct 63 Refund Policy :  »
      The more thetan you have present, the less policy you need and the better things run. Only a thetan can handle a post or a pc. All he needs is the know-how of minds as contained in Scientology. That was all he ever lacked. So, given that, sheer policy is poor stuff, as it seeks to make a datum stand where a being should be. That’s the whole story of the GPMs. So why not have live orgs? »
      En (mauvais) français : « Au plus vous avez de thetan présent, au moins vous dépendez des réglements et au mieux les choses se passent. Seul un thetan peut gérer un poste ou un pc. Tout ce dont il a besoin c’est du savoir-faire concernant le mental, tel qu’on peut le trouver en scientologie. C’est tout ce qu’il lui a jamais manqué. On peut donc en conclure que la stricte réglementation est une triste chose, étant donné qu’elle cherche à mettre là une donnée alors que c’est un thetan qui devrait s’y trouver. C’est là toute l’histoire des GPMs. Alors, pourquoi ne pas avoir des orgs vivantes ?

    1. Oui, le film est très documenté et bougrement réaliste. Il est basé sur des témoignages d’ex-scientologues et sur une histoire vraie. Certains passages, comme les remises de diplômes et les speech des lauréats, sont d’une authenticité hallucinante.

      Le rapport au fric est très bien vu, également.

      Et la fin du film est tout sauf « feel good » et montre que l’église parvient souvent à trouver les failles dans la législation et à les utiliser à son avantage.

  6. Un point a souligner. Dans ksw , LRH parle du bouton qu on les imbeciles par rapport a leur importance. Il est a remarquer que la majorite des execs, staffs et publics encore dans l eglise ont un enorme bouton sur leur importance et leur soi disant intelligence .Regardez bien ce point precis, c est vertigineux, n est-ce-pas AFR, Eric, etc, etc…..

  7. Je me dis qu' »heureusement qu’il y avait cette lettre de règlement qui nous explique ce qui s’est déjà passé, ce qui pourrait se passer et ce qui, malheureusement, est en train de se passer. Il y a des chances pour que ça ait retardé quelque peu les changements et, certainement, évité pas mal d’autres qui auraient pu venir de pas mal de directions. » Il dit d’ailleurs dans cette lettre qu’il ne cherche pas à se rendre populaire. Je pense qu’il faut la remettre à sa place (à son époque) et se rappeler ce que LRH a cherché à faire et quel était son but global.
    Et, surtout, se rappeler que cet homme a eu beaucoup de courage, de persévérance afin de nous aider. J’ai, personnellement fait d’ENORMES GAINS. J’ai changé ma vie et il y a de grandes chances pour que la Scientologie (et donc LRH) ait sauvé ma vie et celle des mes enfants. J’ai réussi à quitter mon mari qui buvait et qui pouvait se montrer violent alors que je n’y arrivais pas avant. Celui-ci s’est d’ailleurs suicidé quelques années plus tard et il est possible qu’il nous aurait supprimés avant de se tuer si nous avions encore été là. Il amenait quelquefois des armes à feu à la maison et je m’empressais d’aller les jeter dans des poubelles à l’extérieur. Je connais beaucoup de personnes qui ont fait aussi beaucoup de gains. Ce n’était qu’un humain qui a pu faire des erreurs (il le disait d’ailleurs facilement lui-même) mais il a fait, de mon point de vue, au-delà de ce qu’il est humainement possible de faire et ce qu’il nous a laissé avec sa technologie est IMMENSE.
    Il est facile de critiquer ce que quelqu’un fait quand on a du « recul » (en plus on ne sait pas toujours toute la vérité car nous n’étions pas là). Mais, au moins, il a fait quelque chose. MERCI DE NE PAS L’OUBLIER.

    1. Merci Jo pour ce commentaire avec lequel je suis complètement d’accord.
      J’ai d’ailleurs émis également ce point de vue il y a quelque temps sur le blog de Marty.
      Il est bon de remettre les choses à leur juste valeur : pour ma part, je n’ai pas fait le 1000e de ce que Ron a fait pour l’humanité. Et pour ceux qui lui cherchent sans cesse des poux dans la tête, qu’en est-il ?
      Eh oui, il était peut-être loin d’être parfait mais comme Jo, j’ai fait beaucoup de gains grâce à la tech pour laquelle il a consacré TOUTE sa vie alors qu’il aurait juste pu avoir une bonne vie tranquille, se la couler douce et profiter des choses…
      Il me reste encore bien d’autres gains à faire et pour tout cela, j’aurais aimé pouvoir le remercier personnellement.
      Et ce qui se passe avec les églises montre bien à quel point l’être humain (doté de son mental réactif) est doué pour transformer ce qui est bon en la pire des choses…

    2. Chère JO, je pense que la critique n’est pas le but de ce blog. Je pense qu’on met tout sur la table pour essayer d’appréhender le chaos de l’église sous plusieurs angles. Plus on a de données, moins on subit une situation. Nous ne changerons pas le management, hélas, mais nous pouvons aider ceux qui nous lisent à sortir des idées reçues pour se faire une opinion propre. Par exemple, moi je me rends compte de plus en plus que LRH était finalement très seul dans cette aventure humaine et j’ai de la peine pour lui.

  8. Cher Boddi woogie, Je suis d’accord avec toi et c’est aussi ce que j’ai ressenti. Je pense que LRH était très seul dans cette aventure et c’est bien dommage. Tu parles d’avoir des données et je suis d’accord avec toi. Mais mettre tout sur la table n’est pas forcément source de DONNEES. Ce n’est pas parce que LRH est mort qu’on peut tout dire et, quelquefois, n’importe quoi à son sujet. De plus, je ne pense pas que ce soit ce qui est primordial. Tu dis qu’on ne peut rien contre le management, hors c’est de cela dont il s’agit à l’heure actuelle. Ce sont eux qui font du tort. Il est facile de tirer sur LRH qui n’est plus là pour dire son mot et se défendre. Tu dis toi-même qu’il a été bien seul. Ne faisons pas pire que le laisser seul en le dénigrant. Tu dis que le but de ce blog n’est pas de critiquer et j’en suis heureuse sinon j’arrêterais de venir dessus. Par contre, j’ai déjà lu certaines critiques qui me paraissent gratuites. Tu parles aussi d’aider les gens à se faire leur propre opinion. Hors, se faire sa propre opinion ne peut être fait qu’avec de bonnes données et par une observation la plus directe possible en évitant les discours et bavardages. Personnellement, si je voulais aider quelqu’un à se faire sa propre opinion sur la Scientologie (car c’est ça qui est important, la tech et ce qu’elle peut apporter aux genx. La vie de Ron, personnellement je m’en fous un peu. C’est du bla-bla que je ne peux pas vérifier par moi-même et, en plus, ça me rappelle beaucoup l’église qui n’arrêtait pas avec ça. Par contre, les données sur la vie, le mental et ce que je peux expérimenter, voilà quelque chose qui, pour moi vaut la peine d’être étudiée et appliquée.
    N’oublions pas que les gens qui ne connaissent pas vont avoir tendance à tout mettre dans le même sac. Je suis vraiment pour répandre cette technologie dont les gens ont vraiment besoin. Il y a trop de misère et d’horreur sur cette planète pour perdre notre temps avec des balivernes. Voyons plutôt comment nous pouvons faire avancer les choses et être positifs. La Scientologie appliquée comme Ron voulait qu’elle le soit (c’est-à-dire avec humanité et empathie avec les autres) est simple et peut réellement aider les gens. Ne les privons pas de cette connaissance.

    1. oui, OUI, O U I !!!
      Et pour aller dans ce sens-là : pensez, chers amis, à l’évaluation des importances… c’est bien ce que la tech peut amener aux individus de cette fichue planète qui est important et non les blibliet les blabla sur Ron ou autre.

      Et je voudrais ajouter qu’il y a une chose que je regrette, c’est que ce blog s’appelle « scientologie-secte » : ce n’est PAS la Scientologie qui est une secte, C’EST COB (les églises de Scientologie), ce n’est pas du tout la même chose.

      1. Chères Jo et Harmonie,

        Comment pensez-vous que l’homme de la rue perçoit la scientologie et les scientologues à l’heure actuelle ?

        Vous connaissez la réponse.

        Ce blog n’a pas pour mission d’être un club d’anciens combattants qui passent leurs journées à citer LRH.

        Nous vivons sur une planète qui file allègrement vers les 7 milliards d’habitants.

        Ce n’est pas en assommant la population avec des données auxquelles de toute façon elle ne comprend rien que vous allez exporter la technologie de LRH.

        Ce blog ne fait pas de body routing en ligne. (Body routing : terme de jargon scientologique qui signifie prosélytisme).

        Il tente humblement d’établir si la scientologie, en tant que technologie et philosophie, pourra un jour trouver sa place dans le monde.

        Ce blog, destiné à tout le monde, est actuellement la seule source d’informations en France sur l’église de Miscavige et la scientologie indépendante. Il accepte tous les points de vue.

        Même vos sermons.

        1. Oui cher Voltaire, je comprends bien votre point de vue et mon but n’est pas plus le prosélytisme que ce n’est le but de ce blog.
          Je pense simplement qu’il y a un amalgame (tout à fait compréhensible) pour l’homme de la rue entre ce que font les églises de scientologie dirigées par Mr Miscavige depuis un certain nombre d’années et ce qu’est la scientologie et il est important de différencier les deux. D’autant que les buts sont devenus totalement opposés : dominer, rendre esclave / rendre libre et heureux.

          LOL j’espère ne pas faire de sermons ! sinon je vais devoir prendre la soutane…

        2. VOLTAIRE2003 tu n’es pas obligé d’être désagréable. Je ne fais ni sermons, ni body-routing. Tu parles de savoir si la Dianétique et la Scientologie trouverons leur place et je pense qu’on ne le saura qu’en APPLIQUANT LA SCIENTOLOGIE ET EN AIDANT LES GENS avec. Non en balançant tout un tas de données non vérifiées et venant dont ne sait où. J’ai en effet la « faiblesse » de vouloir aider les gens. Non pas avec des sermons ni des balivernes, mais avec cette tech qui, encore une fois m’a beaucoup aidée (désolée de le dire si ça peut déranger, mais c’est comme ça) et que je trouve fantastique. LRH est quelqu’un que je considère comme un ami et j’ai pour habitude de défendre mes amis. Justement si tous ces gens (et je ne pense pas que TOUS – qui est une généralité – pense du mal de la Scientologie et de LRH) ont une mauvaise opinion de la Scientologie, il n’est pas besoin de rajouter des ragots. Il faudrait juste savoir quelle est la mission de ce blog. Mettre de la vérité là ou ……………….. tout ce que vous voudrez d’autre. De plus, tu parles de tolérance, et de différence, mais, à priori, tu ne tolères pas mon point de vue différent !

          1. Jo, j’ai publié tous vos commentaires sans en changer une virgule.

            Sincèrement, je suis absolument ravi que la scientologie vous ait apporté les bienfaits dont vous avez fait état. Et j’espère qu’elle vous en apportera beaucoup d’autres.

            Pour les ragots, allez plutôt voir du côté de l’église et des mensonges qu’elle fait insidieusement circuler sur les scientologues désobéissants.

            Jo, la vie est un jeu !

    2. En même temps, ce blog annonce la couleur de son contenu par son titre. C’est un lieu de débat et de questionnement mais aussi d’exaspération ou de souffrance. Il faut l’accepter sinon pour info, il existe un site « les amis de LRH :  » http://lesamisdelrh.wordpress.com/où chacun peut mettre des commentaires positifs sur Lrh. Ce blog ne comporte pour l’instant aucun commentaire c’est peut être le moment d’aller l’alimenter avec des gains ? 🙂

      1. Boddi woogie, Je comprends qu’on puisse être exaspéré et souffrir de la situation actuelle et tu renvoies les gains et les commentaires positifs sur un autre site. Est-ce que ça veut dire que ce site-ci est réservé aux commentaires négatifs, à la douleur et à la négation de ce que LRH a fait de bien pour les gens. Pour moi, un lieu de discussion prend le positif comme le négatif. Mais quand je parle de positif et de négatif c’est de données vérifiées dont je parle. Sinon c’est n’importe quoi.

    3. Chère Jo
      Soyez plus spécifique quand vous parler de critiques gratuites.
      Revoyez chaque point de la page « Pourquoi ce blog ? »
      Si vous trouvez certaines critiques gratuites, vous avez toujours la possibilité de rebondir avec un commentaire.
      L’important, c’est que toute personne puisse s’exprimer en toute liberté.
      Bien à vous.

      1. Cher Wavelengh,
        Vous avez raison et je le ferai.
        Je suis tout à fait d’accord avec vous. Et pour moi, m’exprimer, comprend aussi le fait de défendre mes amis lorsqu’ils sont attaqués et que je trouve ça injustifié ou pas assez documenté. Mais vous avez raison. Il faut que je sois plus spécifique.
        Cordialement

    4. Hélas chère JO, pour manger le poulet, il faut le vider ! 🙂 Et les entrailles de la volaille… puent !
      Si j’étais exec dans une org et lisais tous les commentaires de cet article, j’en tirerais des conclusions plutôt positives. Je me dirais « Il se peut que LRH ait été dépassé par le squirel en interne, il faut donc que mes staffs ait un niveau intellectuel un peu plus soutenu OU je vais entraîner plus de staffs OU je vais remettre tout le monde sur KSW OU mince j’ai des staffs sur poste depuis 25 ans qui ne sont toujours pas clair » … Je commencerais aussi à me poser de sérieuses questions sur le frénétique Miscavige…

  9. Oh lala !
     » La Douce France » se réveille.
    J’adore ce Blog, j’aimerais chanter la Marseillaise !
    Salutations de la Suisse Allémanique !
    🙂 🙂 🙂 🙂
    KSW n’aurait jamais été écris si un bon système de Qualification aurait été mis en place pour l’entrainement et pour devenir membre du personnel.

    Imaginer Paris Sorbonne qui accepte n’importe qui comme étudiant ou membre du personnel. Ils écriveraient un KSW encore plus rigide, afin de pouvoir controller le grand chaos qui s’ensuivra.

    Aucune organisation ou entreprise accepte n’importe qui !!

    Très simple ! 🙂

    1. KSW n’aurait jamais été écrit si un bon système de Qualification aurait été mis en place pour l’entrainement et pour devenir membre du personnel.

      ABSOLUMENT !!!

      Je pense que LRH s’est fait dépasser par les événements et manger par les « cannibales » qui ont été recrutés au sein de l’église et de la sea-org.

      1. Oui, à partir de 1982, Hubbard n’était plus dans le coup. Je dirais même que la plupart des bulletins écrits après cette date ne sont pas de lui.
        C’est beaucoup plus grave que l’on croit, c’est une destruction méthodique de la scientologie qui a commencé déjà dans les années 70 avec la Gardian Office.
        Ils n’ont jamais cessé de créer de l’antagonisme et des ennemis à la pelle dont finalement nous, sur ce blog.
        Derrière tout outpoint, il y a un why. Généralement décoiffant. Tout cela n’est pas l’effet du hasard ou de pas de chance.
        Je ne suis pas une adepte de la théorie du complot mais quand même, il y en a qui sont assez stupides pour retenir la version officielle que Lee Harvey Oswald a tiré seul sur Kennedy. Croire que ce merdier est arrivé « à cause du bank » est du même ordre.

  10. Eh bien mes amis, ma conclusion sur cet article repose, en ce qui me concerne, sur la théorie des jeux. Nous ne sommes pas les victimes de Miscavige, nous sommes ses adversaires dans un jeu qu’il a lui même initié : « Comment allez-vous dégommer le petit enfoiré non formé et non entraîné qui a pourri votre église ? » Mais on y travaille, David, on y travaille ! 🙂

Laisser un commentaire