Tout ce que avez toujours voulu savoir sur GAT 2 (sans jamais oser le demander) – Première partie

Ça y est, tel le Beaujolais nouveau, GAT 2 est arrivé ! Et comme avec le Beaujolais nouveau, la gueule de bois est assurée.

Pour ceux qui l’ignorent, GAT 2 est l’abréviation de Golden Age of Tech 2 – Âge d’Or de la Tech 2.

« Nous ferons de vous des auditeurs parfaits – un point c’est tout.

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère pour tous les scientologues. Les compétences et les connaissances qui sont vitales pour votre éternité peuvent désormais être acquises avec une aisance et une rapidité sans précédent. (…)

Alors bienvenue à l’Âge d’Or de la Tech et à une nouvelle ère dans laquelle vos rêves de scientologue deviendront réalité – pour de bon, pour toujours.

Cet âge d’or va véritablement changer la face de cette civilisation tout en donnant un tout nouveau sens à la phrase « Mettons la planète au clair une fois pour toutes ». (…)

Nous sommes ici pour créer un Âge d’Or de la Tech. »

Non, il ne s’agit pas d’une introduction à GAT 2, mais d’un texte publié en 1996 pour le lancement de GAT 1.

17 ans plus tard, les rêves des scientologues ne sont pas devenus réalité « pour de bon, pour toujours » et la face de la civilisation n’a pas été changée. En fait, grâce à GAT 1, il n’y a presque plus d’auditeurs, des vagues de scientologues vétérans ont quitté le navire et les églises et les missions se sont peu à peu vidées. Alors oui, GAT 1 a amorcé un nouvel âge pour la scientologie : l’âge du déclin et de la disparition progressive de la tech.

En effet, lorsque GAT 1 a été mis en place, tous les auditeurs sans exception ont vu leurs certificats être annulés et ont dû tout réétudier depuis le début. Beaucoup ont purement et simplement refusé de le faire et ont cessé d’auditer. Quand on annonce à un Classe VIII ou un Classe VI ou un Classe V avec des milliers d’heures d’audition derrière lui qu’il ne connaissait pas la vraie tech standard et qu’il doit tout refaire, il risque de très mal le prendre et c’est exactement ce qu’il s’est passé. En quelques années, la scientologie s’est retrouvée avec un déficit astronomique d’auditeurs chevronnés. Ceux qui sont restés ont passé des semaines et des mois sur le nouveau cours à l’électromètre de GAT 1 qui demandait la perfection absolue et l’utilisation d’un simulateur de réactions de l’aiguille, lequel simulateur produisait des réactions de l’aiguille synthétiques et « idéales » comme aucun auditeur n’en voyait jamais durant les séances d’audition. Soit dit en passant, ce cours à l’électromètre n’était pas de LRH, c’était une totale invention de Miscavige. Quiconque n’avait pas terminé le cours à l’électromètre ne pouvait pas étudier les niveaux d’auditeurs. Et c’est ainsi que 17 ans après la sortie de GAT 1, il n’y a jamais eu aussi peu d’auditeurs en scientologie.

Mais le pire restait à venir avec la sortie des « Basics » (« Fondements ») en mars 2005 – l’Âge d’Or de la Connaissance (le dictateur adore les titres ronflants). Miscavige annonça aux scientologues que les livres de LRH étaient bourrés d’erreurs et qu’ils avaient été corrigés et réédités, accompagnés – cerise sur le gâteau – de nombreux coffrets de conférences qui complémentarisaient ces livres. Miscavige déclara sans sourciller qu’à cause des erreurs contenues dans ces livres, les scientologues n’avaient pas compris la scientologie. Mais alors, si ces livres contenaient vraiment des erreurs, pourquoi LRH n’y avait-il pas remédié de son vivant ?

Toujours est-il que la vente de ces éditions revues et corrigées et des conférences qui les accompagnaient rapporta à l’église des dizaines de millions de dollars, ce qui, bien sûr, était la vraie raison de ces rééditions. De plus, tous les scientologues furent obligés d’étudier les « Fondements ». Et c’est ainsi que les Académies cessèrent de dispenser leurs cours d’auditeurs pour privilégier l’étude des livres altérés du fondateur.

GAT 1 avait creusé la tombe de l’audition. Les « Fondements » l’ont définitivement enterrée.

Depuis quelques années, un sentiment général de malaise régnait dans les orgs et les missions. Les scientologues voyaient bien qu’il y avait de moins en moins d’auditeurs. Ils voyaient bien que l’expansion sans précédent promise par le chef suprême n’avait pas lieu. De plus en plus de scientologues commençaient à se poser des questions.

Comment remotiver les troupes ?

Simple : En lançant GAT 2 et, ce sera le sujet d’un prochain billet, en inaugurant la cathédrale de Super Power.

Le 15 novembre, à Flag, sous un chapiteau pouvant accueillir quelques milliers de fidèles, le dictateur a officiellement dévoilé GAT 2, l’événement le plus important de toute l’histoire de l’univers. La scientologie et la planète étaient sauvées. Ouf !

Voici un sommaire de GAT 2 et de ce qui attend les scientologues. Accrochez-vous.

Tout d’abord, le dictateur, Unique Détenteur de la Vraie Tech, a annoncé à un parterre de paroissiens en pâmoison que l’une des sources de la « tech perdue », c’étaient les vieux BTB !

Les BTB (Board Technical Bulletins) étaient des bulletins techniques imprimés en rouge sur papier crème qui contenaient des données techniques relatives à l’audition. Ils n’étaient pas signés par LRH.

Miscavige avait banni les BTB il y a une vingtaine d’années et avait obligé les scientologues à jeter leurs volumes rouges à la poubelle afin d’acheter une nouvelle édition dépourvue du moindre BTB.

Mais, ô miracle, le dictateur a découvert après vingt ans de travail (ce sont ses propres mots) que beaucoup de ces BTB contenaient en fait des instructions directes de LRH, même s’ils avaient été signés par d’autres et que, du coup, des morceaux de tech importants avaient été perdus. Bref, tous les BTB validés par Miscavige vont être réintégrés. Ce revirement est d’autant plus étonnant que Miscavige peut difficilement être considéré comme un expert, n’étant lui-même ni auditeur, ni C/S. Si encore cela avait été annoncé par le Senior C/S International ou un auditeur Classe XII chevronné, peut-être eût-ce été crédible. Mais là, on peut se poser des questions. Où Miscavige veut-il en venir ? Les scientologues vont-ils devoir brûler tous leurs volumes rouges pour racheter une nouvelle édition contenant les BTB ?

Venons-en maintenant à la deuxième annonce technique. Il existe, dans NED, toute une série d’étapes destinées à effacer les service-facs. Ces étapes vont être retirées de NED et intégrées dans le Grade IV – le Grade IV qui est un niveau de scientologie consacré aux service-facs. Le raisonnement de Miscavige est le suivant : la raison pour laquelle les gens qui avaient terminé le Grade IV n’enchaînaient pas avec NED (et, donc, n’atteignaient pas l’état de Clair) était que leurs service-facs n’étaient pas effacés. Donc, l’effacement des service-facs devait faire partie du Grade IV. Or, selon LRH, le Grade IV n’est PAS censé produire des effacements, il est censé produire des key-out. Bref, une fois de plus, Miscavige réarrange le Pont à sa sauce en sous-entendant qu’il connaît mieux la tech que LRH. Cela dit, cette annonce technique « révolutionnaire » n’est qu’un énième coup d’épée dans l’eau qui ne trompe personne, sauf ceux qui ont envie d’être trompés.

L’annonce technique numéro 3, c’est la sortie de l’électromètre Mark Ultra VIII à 5000 dollars la pièce. Comme chaque scientologue doit posséder deux électromètres, ça fait 10 000 dollars par tête de pipe. Ce n’est pas donné, mais Miscavige a tenu à rassurer son monde : cet électromètre-là n’aura pas besoin d’être révisé et re-certifié tous les deux ans.

L’annonce technique N°4 concerne le Student Hat (Chapeau de l’Étudiant).

Cette nouvelle version du cours comprend un tout nouveau glossaire qui permettra à l’étudiant de ne plus avoir besoin de consulter le dictionnaire. Non, ce n’est pas une plaisanterie. Ce cours ne nous enseigne-t-il pas de clarifier TOUTES les définitions et l’étymologie d’un mot incompris afin d’en obtenir une compréhension conceptuelle ? Plus maintenant, apparemment. Le glossaire suffira.

Le prix du Student Hat a considérablement augmenté et a été fixé à 4000 dollars. Pourquoi cette augmentation ? Parce que ce cours est désormais BEAUCOUP PLUS LONG. L’étudiant doit faire tout le cours (conférences et matériaux) en M4 et il doit le faire DEUX FOIS ! Le dictateur a ressorti la LRH ED 174 dans laquelle LRH disait que CERTAINES PERSONNES bloquées en étude devaient étudier le cours une première fois, puis recevoir une M4 sur les conférences, puis réétudier entièrement le cours. Cette LRH ED s’applique maintenant à tout le monde.

Imaginez la logistique requise pour donner une M4 sur tout le cours à chaque étudiant ! Il va inévitablement y avoir des problèmes de F/N, de TA et de métabolisme. Certains étudiants vont avoir besoin d’une liste de correction de clarification de mots, laquelle localisera peut-être un out-int ou une out-list, il seront alors envoyés en qual pour une audition de revue exorbitante qu’ils ne pourront pas se payer, et ils se retrouveront sur la touche.

Combien faudra-t-il de word clearers (clarificateurs de mots) pour gérer cette usine à gaz?

La « logique » derrière tout cela est la suivante : Les HCOB qui traitent de l’étude sont tous tirés des conférences sur l’étude. Donc, ça n’avait aucun sens, selon Miscavige, d’étudier les HCOB en premier et les conférences en second. Par conséquent, les étudiants vont désormais étudier les conférences en premier. Sauf qu’ils étudieront les conférences sans avoir au préalable acquis la technologie de l’étude ! Bref, les étudiants écoutent d’abord les bandes, puis ils lisent les HCOB, puis ils font une M4 sur tout le cours, puis ils le réétudient entièrement. Résultat : le cours va prendre trois plus de temps qu’avant. Ce qui, évidemment, justifie les 4000 dollars que l’étudiant aura versés.

A suivre…

23 réflexions sur « Tout ce que avez toujours voulu savoir sur GAT 2 (sans jamais oser le demander) – Première partie »

  1. Merci pour l’article Voltaire. Au moins on sait ou il veut aller. C’est clair. Plus d’argent dépense, plus de confusions, donc plus de débugs payantes, donc encore plus d’argent de dépense, etc…
    Joli coup d’arnaque.
    Ce qui est dramatique, c’est surtout pour les nouvelles personnes voulant commencer des services de sciento. Ce sera un fiasco, et par voie de conséquence encore moins de liberté et de spiritualité sur cette planète. Miscavige est vraiment un fou à éradiquer.

  2. Complètement dingue.
    J’ai l’impression que les restants Scientologues qui sont encore sur les lignes, doivent etre complétement confus et apathique et se retireront en Silence.
    Je donne a cette organisation encore 2 ans avant le grand crash et scandale. J’aurais jamais crus que cela ira aussi vite.

  3. Comme d’hab’, le nain recycle. Une vraie déchèterie, le mec. Il continuera de recycler tant que ça rapportera du pognon.

    Le problème, c’est qu’il y a de moins en moins de scientos pour acheter ses ersatz. Le filon est en train de s’épuiser lentement mais sûrement.

    Quand il aura plumé les derniers gogos et que la tune rentrera plus, il pourra toujours revendre les orgs idéales. Il devra bien sûr les brader mais il s’en fout, c’est pas lui qui les a payées.

  4. Oui… et s’il y a 30 000 scientologues dans le monde (pas 8 millions à moins de compter les squirrels, les blows et les thétans sans coprs…!) , et que chacun achète 2 Mark 8. Ça fait 10 000 dollars x 30 000 = 300 millions de dollars. Sachant que le prix de reviens de ces Mark 8, ne doit sûrement pas excéder 500 dollars, il reste quand même une marge de 270 millions de dollars. Comptant que pas plus de 10 0000 scientologues achèteront 2 mark 8, on peut ramener le chiffre à 100 millions, soit 90 millions de marge. auquel, il convient de rajouter, les éditions spéciales commémoratives signées de la main de COB etc….
    Bon, je dirais, en tout, environs 100 millions dans la poche de COB. Et ce n’est que les emeter.
    Bientôt, ils vont commencer à fourguer les orgs idéales désertes. Là, les gogos vont arrêter de payer. Ils vont finir par comprendre qu’ils se font arnaquer.
    Et j’en connais aucun qui va aller recommencer son chapeau de l’étudiant la fleur au fusil.
    On pourrait faire des pronostiques de quand le bateau va couler.
    Miscavige est comme le président Snow dans Hunger Game, s’ils avaient eu l’idée de prendre Christoph Waltz plutôt que ce bon vieux et sympathique Donald Sutherland.

      1. Lrh disait :

        page 313 de la conférence « Etapes du processing de création » (CONGRES SUR LES APTITUDES) :

        « J’essaie de faire construire des électromètres qui se vendraient pour… de bons électromètres, des appareils à transistor qui se vendraient peut être 62, 50 dollars moins la remise… moins la remise pour les membres.

        et page 321 :

        « Quelqu’un ne devrait pas se retrouver sans électromètre. Nous n’essayons pas de gagner de l’argent avec. La chose la plus importante, c’est que s’il y a une demande, on devrait les offrir. Nous n’essayons pas de faire des affaires.Nous avons déjà eu des ennuis avec quelqu’un qui commercialisait les électromètres. »

        Bon, eh bien, je suppose que David le Magnifique va avoir de sérieux problèmes, alors ! Du moins, espérons le !

  5. Ah ah ! Tu as rouvert les commentaires ! On te manquait, Voltaire ? 😉

    En tout cas merci pour ce topo sur le GAT2. Comme le dit Roger, on frise l’apathie… Comment les gens peuvent-ils croire que des bulletins de Lrh étaient encore cachés dans des caves et des greniers. Au bout de bientôt 30 ans ?
    L’idéal aurait été que chaque bulletin valide soit frappé d’un tampon spécial ou d’un sceau à la cire et stocké dans un coffre chez un avocat. A l’heure du traitement de texte hyper sophistiqué, du scanner et de photoshop, qui peut dire ce qui est vraiment de Lrh maintenant ? Plus personne.
    La tech est perdue.
    A mon avis, DM n’aura guère de clients pour refaire le chapeau de l’étudiant en M4 à 4000 dollars ! Si je n’étais pas parti il y a quelques années, sûr que je le ferai maintenant !

    GAT : Gare A Toi !

  6. Merci Voltaire pour ton article et la réouverture des commentaires sur ce qui est pour moi, un très grave événement. Je dis très grave car je me fais vraiment du souci pour nos parents ou amis toujours sur les lignes qui vont devoir, une nouvelle fois, recommencer les cours majeurs.

    Le passage en italique vantant le GAT1 est bluffant. Je pensais vraiment que c’était la promo du GAT2 !
    David le Magnifique ressert les mêmes salades avec une aisance qui donne la chair de poule.

    Mais qui est ce type ? Je me pose vraiment des questions… S’il avait voulu éradiquer la tech, il n’avait pas besoin de 30 ans pour le faire. Il faut reconnaître qu’il a quand même mis une fabuleuse énergie dans ces GAT1 et 2.

    Son talon d’Achille semble être, pour moi, l’admiration. Il se démène pour être régulièrement admiré et applaudi à tout rompre. Cette avidité d’admiration doit dissoudre momentanément son mental réactif et ça doit apaiser les furieux démons qui l’agitent au quotidien. Vain dieu ! Je ne voudrais pas être dans sa tête !!!!

    A mon avis, seul un gros scandale l’anéantira.

    Au fait, sait-on si son épouse Shelly était présente à cet événement ?

  7. Merci pour la réouverture des commentaires, Voltaire (tiens, ça rime !)
    Finalement même si on est passé à autre chose, on revient de temps à autre sur ce blog… Je crois qu’au fond, on s’aime tous bien même si on n’est pas toujours d’accord…
    Aujourd’hui, les anciens, même s’ils ont des divergences, doivent s’unir et se relayer pour tirer la sonnette d’alarme 24h/24. Cet âge d’or de la tech 2 est une vaste fumisterie qui va créer des bouleversements mentaux, je le crains, irréversibles.
    Si les preclairs s’arrêtaient au grade 4 c’est simmplement parce qu’ils n’avaient plus un rond pour payer les 6 à 12 intensives de NED de base ! Voilà bien la seule explication.
    Seulement il est dit que l’argent n’est jamais un problème pour monter le pont. Ce qui fait que le preclair endetté n’ose pas dire qu’il est endetté jusqu’aux amygdales… Il blow discrètement et en haut lieu on décrète que son blow est dû au fait qu’il lui restait encore des serfacs et donc, pour Miscavige, il faut changer la tech. Mauvaise cible, nabot !
    En changeant des procédés majeurs de place, il va y avoir des dégâts considérables chez les preclairs. J’ai peur que les derniers scientologues de l’église finissent maboule et qu’on soit obligé de les placer en hôpital psy. Une bien terrible ironie…

  8. Il n’y avait ni Shelly, ni Heber Jentzsch, ni Ray Mitthof (pourtant supposé être le senior C/S international, la tech ça le regarde il me semble ?) Et je n’ai pas entendu que Guillaume Lesèvre y ait été, mais il ressemblait plus à un fantôme qu’à autre chose ces derniers temps.
    COB RTC a été sacré empereur, ça n’est pas GAT 2, c’est Ron 2.

    Les autres membres de ce qui fut int management ont été évincés. Il n’y a plus que le dictateur à vie. Aucune voie légale interne pour s’en séparer.
    Si les scientologues avaient un soupçon de culture historique, ils sauraient reconnaître une prise de pouvoir fasciste. Et s’ils avaient vraiment compris le cours SP PTS, ils connaîtraient cet indicateur de suppressif qui est « se débarrasser des bons staffs ».
    Miscavige s’est tout simplement débarrassé de tout le monde, sans exception. Il avait commencé par Marie Sue Hubbard (décédée en 2002, pas un seul mot de dit en son souvenir, d’ailleurs on a même pas annoncé son décès) … et je ne vais pas reprendre la liste qui inclus Marty Rathbun et Mike Rinder, et aussi Heber Jentzsch, Ray Mitthof, Shelly, Jeff Hawkins, Janet Light etc… je n’en peux plus de dire ça, tellement c’est lassant de se répéter.
    Alors regardez la photo du management en 1990, et les photos en dessous. Le SP a fait le vide autour de lui !
    http://www.xenu.net/archive/photoalbum/

    Et 5000 dollars vendu, un Mark 8 (stocké pendant 8 ans en attendant de fourguer les Mark 7) au prix de revient de 80 dollars !!

    Si un employé d’OSA lit ce blog, je dis : VOUS AVEZ DE LA MERDE DANS LES YEUX ????!!!! VOUS NE VOYEZ PAS QUE VOUS ÊTES EN TRAIN DE VOUS FAIRE ARNAQUER ???!!!!.
    Mais réveillez-vous, s’il vous plait…

  9. Petite rectification. Sur le site de Tony Ortega, Marc Headley, qui a participé à l’élaboration du Mark VIII il y a une dizaine d’années, estime que son prix de revient tourne autour de quelques centaines de dollars. Il dit aussi que, selon Miscavige lui-même, le développement de cet électromètre aurait coûté 20 millions de dollars. Il y aurait, à l’intérieur, un logiciel qui permettrait de tester son bon fonctionnement à distance en se connectant à Internet. Marc se demande si cet électromètre ne pourrait pas être désactivé à distance au cas où son propriétaire ne serait plus en bon standing.

    A part, ça Marc nous dit que les ventes de son livre, Blown For Good, publié en 2010, ont brièvement connu un coup de fouet lorsque Leah Remini s’est fait photographier avec par un paparazzi puis ont rechuté, mais qu’elles ont à nouveau augmenté depuis le lancement de GAT 2 – ce qui voudrait dire que de plus en plus de scientologues désabusés commencent à se renseigner sur ce qu’il se passe vraiment dans l’église.

    Je recommande chaudement la lecture de ce livre à nos bloggers anglophones.

  10. Craming c’est IN-TECH, Revue c’est IN-TECH mais sans cesse tout recommencer, c’est bel est bien Squirrel. On comprend mieux le vieil adage « c’est celui qui dit qui est » – Ceux qui voyaient des squirrels partout sont ceux qui sont les plus squirrel!

  11. Hé hé mais ça rebouge par ici ?! Cool ! 🙂
    Alors, ce qui est drôle c’est que les membres de l’église ont tous adopté un faux ton 4 pour faire passer la pilule du GAT2.
    Waouh ! Trop génial ! Des gains à couper le souffle, etc, etc. Tu lis leur prose dithyrambique ou tu les écoutes deux minutes et t’as envie de dire « Tombe le masque mon pote, j’ai reconnu l’être dévasté qu’au fond tu es mais que tu n’assumes pas d’être ».
    Des gens tristes qui se forcent à faire de la pub, à mon humble avis, ça va pas fonctionner… Il est cuit comme un oeuf, le Miscavige !

    1. A l’heure où les puissantes citations de Mandela fusent sur le Net et les réseaux sociaux, comment ne pas comparer sa personnalité à celle de Hubbard. D’un côté, un homme qui en a vraiment bavé, qui a choisi d’assumer ses idées et qui a passé un tiers de sa vie en prison et qui en est ressorti grandi avec un charisme et une sagesse qui a ému le monde entier et de l’autre côté un homme qui a menti sur son cursus universitaire et militaire et qui s’est caché des années pour échapper à ses procès.

      Mandela : « Mais, si besoin est, c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir. …. »

      Lrh aurait dû mener ce combat là, assumer ses idées et confronter ses accusateurs, comme Mandela, en son temps, l’a fait.

      Voyez aujourd’hui la différence de popularité.

  12. GAT1, GAT2, GAT3, GAT4 et puis un jour DM sera GAGA tout court et quand il disparaîtra, sa mort fera 2 lignes dans les journaux. La planète aime saluer les grands hommes dont les deux armes sont l’Arc et le pardon.
    Les grands humanistes ne sortent pas d’une usine comme SuperPower, ils sont grands dès le départ. Dans 10 ans, je suis sûre qu’aucun lauréat de super power ou du Gat2 ne se fera remarquer dans le monde pour son charisme ou humanité hors norme. La scientologie de Miscavige vole l’énergie des gens, elle ne leur en donne pas. Personne ne le voit, sauf nous.

  13. A propos de l’électromètre Mark Ultra VIII, Mike Rinder explique sur son blog:

    L’électromètre doit être réactivé une fois par an via un ordinateur et une connexion Internet avec le site de Bridge. Si le scientologue n’est pas en bon standing, l’activation sera refusée.

    Les anciens électromètres ne doivent plus être utilisés partout dans le monde et doivent être rendus pour recyclage. Le Mark Ultra VIII doit être acheté sans délai et en double exemplaire, sinon pas d’audition et pas d’entraînement.

    Encore plus de contrôle et encore moins de liberté.
    Le scientologue qui passe dans le camp des indépendants ne pourra plus utiliser son électromètre ni le revendre.

    Je ne garantis pas l’exactitude de ces informations, mais elles sont sur ce site:

    http://www.mikerindersblog.org/the-warehouse-viii-suitcase-bomb/

  14. Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Personnellement les moments les plus fort que je n’ai jamais connu spirituellement parlant se sont passés en Sciento. La technologie comme toute technologie est un outil que l’on peut utiliser pour faire le bien tout comme pour faire le mal. Je trouve qu’il faut prendre comme base l’humanisme et ne jamais se détourner de cet objectif!
    Je pense qu’il ne faut pas comparer des êtres humains.Je suis content que Mandella aie exister et je suis content que Ron aussi aie existé. Ce n’est pas pour cela que je partage forcément toutes ses idées et tous ses points de vue. Personnellement je sais que mon héritage « pré-scientologique » fait partie de moi et je ne l’abandonne pas( écrits de Gandhi, chrétien et philosophes divers). Il ne faut tomber dans aucun extrémisme d’un côté ou d’un autre.

Laisser un commentaire