The Gang Bang Theory

En 2013, Karen de la Carriere, Classe XII formée par LRH, ex-Sea Og, ex-femme de Heber Jentsch, le président de l’église de scientologie internationale qui a disparu de la circulation, a commencé à produire une série de vidéos intitulée « Surviving Scientology » (survivre à la scientologie). Ces vidéos dénoncent, souvent sous forme de satire, les crimes et les dérives de la prétendue « église » actuellement dirigée par David Miscavige.

Dans sa dernière vidéo, Karen décrit l’une des techniques de persuasion utilisée par la scientologie : la technique du gang, également surnommée technique du gang bang. Pour amadouer ou submerger la cible, on utilise un gang dans le but de la faire craquer. Il est à noter que le mot « gang », en français, est défini comme une bande organisée de malfaiteurs.

Tout d’abord, il y a le « gang bang seck checking ». Cette pratique a vu le jour au début des années 80 lors de la grande purge. Les paroissiens et les membres du personnel soupçonnés de n’être pas à 100% fidèles à la cause scientologique recevaient des « security checks » (confessions forcées) en présence d’une demi-douzaine de personnes qui leur hurlaient dessus et les accusaient des pires ignominies. Je vous laisse imaginer les traumatismes subis par ces pauvres bougres.

Ensuite, Karen nous parle du procès qui oppose l’église à Monique Rathbun – un autre exemple de la technique du gang bang : 22 avocats pour représenter la scientologie contre Ray Jeffries, l’avocat de Monique. Pour l’instant, Jeffries mènent largement aux points, pour reprendre une expression de boxe et la technique du gang bang chère à la scientologie a montré qu’elle ne fonctionne pas toujours.

Karen enchaîne avec la triste histoire de Janet Light, ex–directrice de l’IAS. Lorsque Janet a accusé Miscavige de s’enrichir personnellement avec l’argent de l’IAS au nez et à la barbe du fisc américain et exprimé son désaccord, un groupe de membres de la Sea Org enragés lui est tombé dessus (en présence de l’un des avocats de l’église, Monique Yingling !), l’a traitée plus bas que terre et l’a envoyée au tristement célèbre Trou (la prison où sont enfermés une cinquantaine de super cadres de la scientologie depuis des années). Il a ensuite fallu une demi-douzaine de Sea Org pour maîtriser le mari de Janet, rendu furieux par cet emprisonnement arbitraire.

La technique du gang bang a également été utilisée contre Mary Sue Hubbard à la mort de son mari. Sur ordre de Miscavige, toute une bande de membres du personnel en uniforme s’est rendu chez elle et l’a obligée à céder à l’église tous les biens qu’elle possédait sous le régime de la communauté.

Lorsque John Brousseau s’est évadé de la Sea Org en 2010, Miscavige a envoyé VINGT personnes, dont Tommy Davis, pour tenter de le récupérer. Brousseau n’a pas cédé.

Karen aborde ensuite le gang bang regging. Pour extorquer de l’argent à un paroissien, on envoie au minimum 4 personnes pour lui vider ses comptes en banque, de préférence tard le soir quand il n’a qu’une envie : aller se coucher. Bon nombre d’entre vous ont été victime de ces regs agressifs capables de vous harceler pendant des heures jusqu’à ce que vous jetiez l’éponge et sortiez votre carte de crédit. Une autre technique de gang bang regging est communément utilisée de nos jours. Lors d’une soirée de collecte de fonds, on ferme les portes, on place un membre du personnel devant et on ne vous laisse sortir que lorsque vous avez craché au bassinet. Si vous ne donnez rien, on vous fait sentir par le regard ou par quelque remarque assassine que vous êtes un mauvais scientologue.

Karen n’en parle pas dans sa vidéo, mais la technique du gang bang est également utilisée pour recruter de nouveaux membres du personnel. J’ai personnellement été la cible à plusieurs reprises de tentatives par un petit groupe de Sea Org de me recruter. Ils arrivent à cinq ou six, vingt minutes avant 14 heures, le jeudi, et vous mettent le contrat d’un milliard d’années sous le nez, puis tentent de vous convaincre avec force de le signer. Comme j’ai toujours détesté l’uniforme, je n’ai jamais signé, mais j’ai connu pas mal de scientologues qui, dans les mêmes circonstances, se sont laissé avoir.

Pour conclure sa vidéo, Karen parle de ce qu’on pourrait appeler la « gang bang validation ». Un scientologue qui vient par exemple de faire une grosse donation pour l’IAS ou les morgues idéales, ou qui a atteint un nouveau statut de donateur, va soudain être applaudi à tout rompre par tout le groupe comme un super héros qui vient de sauver le monde.

Voici une anecdote qui illustre bien la technique de la gang bang validation. Une scientologue, après avoir fini de payer sa carte Patron, a vu les Jive Aces faire irruption, en musique, dans le bureau de l’officier d’éthique où elle avait été convoquée pour quelque broutille, puis elle a eu droit à une haie d’honneur de tout le personnel de l’org. Inutile de préciser que les quelques broutilles qu’elle devait régler en éthique ont été immédiatement balayées sous le tapis.

Voici donc la vidéo de Karen (en anglais). Vous trouverez toutes ses autres vidéos ici.

36 réflexions sur « The Gang Bang Theory »

  1. Les paroissiens et les membres du personnel soupçonnés de n’être pas à 100% fidèles à la cause scientologique recevaient des « security checks » (confessions forcées) en présence d’une demi-douzaine de personnes qui leur hurlaient dessus et les accusaient des pires ignominies »

    ça paraît irréel mais je peux attester que c’est vrai. Un sea-org en mission à Paris a fait subir ce traitement à un OT que je connaissais qui était tombé à doute sur la scientologie et l’avait honnêtement communiqué en Hco. « Il me hurlait tellement dessus qu’il en avait de l’écume au coin des lèvres » m’avait rapporté cet OT fortement ébranlé par ce passage à tabac mental (cette personne est restée dans le groupe, comme quoi la terreur, ça marche, ça implante très bien)

    1. « Il me hurlait tellement dessus qu’il en avait de l’écume au coin des lèvres » m’avait rapporté cet OT fortement ébranlé par ce passage à tabac mental  »

      Et cette personne est restée ????? A ce niveau ce n’est plus de la soumission, ni de l’aveuglement, ni de la connerie, c’est une forme d’auto destruction. Du reste, je pense qu’il n’y a plus, dans l’église, que des personnes en dessous de 2 sur l’échelle des tons. C’est pas possible, il faut être un brin apathique pour encaisser autant de coups bas et d’humiliations.

  2. Tout cela est rigoureusement vrai . Tristement vrai !
    Heureusement, cela finit par se savoir . Les dernières nouvelles que j’ai obtenu sur les 2 orgs parisiennes sont catastrophiques. Les académies sont désertes et le désespoir des staffs est de plus en plus visible devant leurs stats calamiteuses.
    PS : Dans « Ce que je pense des auditeurs », LRH dit que tous les auditeurs sont ses amis, même ceux qui s’adonnent au squirrelling . Voila qui répond à certaines interrogations soulevées par l’article précédent.

  3. Moi, quand je regarde tout ce que j’ai vécu en sciento et quand je lis tout ça, je me dis que la sciento est une grosse pomme rouge bien juteuse avec des vers dedans. Soit tu croques et tu as une bonne pulpe et du bon jus qui te remplit la bouche et te dégouline sur le menton, soit tu tombes sur un ver.

    Certaines données de Lrh sont des vers qui ont contribué au conditionnement paranoïde des adeptes et au rejet de la discipline par la société.

    Ces vers s’avalent et se digèrent très mal. En voici un, tiré de la Hcopl du 6 décembre 1976 :

    « Les docteurs sont trop souvent négligents et incompétents. Les psychiatres ne sont que des meurtriers purs et simples. La solution n’est pas de recoller les morceaux pour eux mais d’exiger que les docteurs en médecine deviennent compétents et d’abolir la psychiatrie et les psychiatres ainsi que les psychologues et autres excroissances criminelles du nazisme ».

    N’est-ce pas là une déclaration de guerre au corps médical ?

    Bref, tout ceux qui se sont régalés de la bonne pomme rouge sont tombés au moins une fois sur ce genre de ver mais la pomme était tellement bonne par ailleurs qu’ils ont préféré avaler le ver sans se poser de question sur sa présence dans un si bon fruit sucré…

    Vous avez des doutes sur certains points de tech ? Quelque part en chemin, vous avez avalé un ver… Il faut juste le trouver et le cracher.

      1. Ne tombons pas dans le pêché mignon de la scientologie ou dans des déclarations fumeuses, comme celle de Miscavige lors du gala de l’IAS en 2012, lorsqu’il a clamé haut et fort que les psys étaient à l’orgine de l’Holocauste.

        Certes, il existe une psychiatrie barbare et criminelle qui est responsable de bien des maux. Certes, beaucoup de psychiatres ont la fâcheuse tendance à prescrire des médicaments dangereux aux effets secondaires imprévisibles qui peuvent conduire à l’addiction et à la psychose.

        Mais, de grâce, restons analytiques. Il y a de plus en plus de psychiatres qui prônent des pratiques douces telles que la sophrologie, le yoga, la psychanalyse ou le Qi Gong.

        Alors oui, dans l’ex-URSS ou dans l’Allemagne nazie, Staline et Hitler et leurs bandes d’assassins ont fait appel à des psychiatres partisans de l’eugénisme et du lavage de cerveau (reconditionnement), mais ce n’étaient pas ces psychiatres qui étaient au pouvoir. Ils n’étaient que des « conseillers » et de simples exécutants.

        Prétendre que la psychiatrie est l’unique responsable des guerres, de la criminalité et de la folie, c’est avoir une vision très limitée de l’Histoire. Que dire des banquiers et des industriels qui ont financé les guerres mondiales ? Et à l’époque de l’Inquisition, où étaient les psychiatres ? Et les médias, qui sont à la botte des puissants, n’ont-ils pas eux aussi contribué à créer un monde de plus en plus violent ?

        Les scientologues, allez savoir pourquoi, semblent avoir un besoin compulsif d’imaginer des ennemis. Serait-ce dans le but d’éliminer la concurrence ? Est-ce une forme de paranoïa ? Ou est-ce tout bêtement de l’aveuglement et une incapacité à observer qui débouche sur un alter-is et une réalité déformée ?

        1. Les scientologues, allez savoir pourquoi, semblent avoir un besoin compulsif d’imaginer des ennemis. Serait-ce dans le but d’éliminer la concurrence ? Est-ce une forme de paranoïa ?

          Je pense que c’est plutôt une forme de justif. Une façon de s’excuser de ne pas atteindre ses buts ou d’avoir toujours un pet de travers. Tu ne deviens pas celui ou celle que tu rêvais d’être ? Ce n’est pas ta faute, c’est parce que tu as un SP dans ton entourage professionnel ou dans ta famille. Ben non, pas toujours. On peut échouer aussi parce qu’on ne sait tout simplement pas estimer les efforts qu’il faut pour réussir la chose que l’on veut faire. Mais l’être ne veut pas avoir tort et donc, pour ne pas être mis en cause, il met ses échecs, incompétence, erreurs, etc. sur le dos d’un SP.
          Oui, les gens qui pourrissent la vie existent bel et bien mais souvent, nos galères proviennent de nos mauvaises estimation de l’effort.

        2. A partir d’une petite phrase que vous avez interprétée plutôt que comprise, vous devenez bien virulent mon cher Voltaire !

          Je sais que votre réponse s’adresse à un auditoire plus large que ma petite personne, mais dans la mesure où c’est à moi que vous adressez ce commentaire, je vais vous répondre.

          Dans cette émission – qui n’avait rien à voir avec la scientologie – il n’était pas seulement question d’Hitler et de Staline. Cette planète a eu d’autres dictateurs (en Afrique par ex) qui, eux aussi, étaient associés à des psychiatres.

          Ai-je dit que tous les praticiens de cette corporation était mal intentionnés ? Je n’en ai pas parlé.
          Voici un exemple que j’invente pour illustrer :
          « Pendant 100 ans, les généraux ont tous monté des chevaux blancs. »
          Est-ce que ça veut dire qu’il n’existait pas de chevaux noirs ou pommelés ou bais ? non.

          Ai-je dit qu’ils étaient les seuls responsables de l’état de cette civilisation ? je ne l’ai pas dit et je ne le pense pas.

          Je pense que la plupart des psys ont un désir d’aider et de guérir. Malheureusement, peu de leurs patients guérissent réellement et comme souvent ils ne savent pas traiter la cause réelle des troubles, effectivement ils recourent à des drogues assez, voire très dangereuses.

          J’ai malheureusement un exemple bien concret dans mon entourage.
          Cette personne a disjoncté il y a environ 1 an. La première chose qui a été faite en hôpital psy a été de la droguer. Les séances, quant à elles, n’ont pas changé grand chose à son état. Oui, ils connaissent d’autres cas comme elle mais ne savent pas quoi faire… et il est à peu près sûr qu’elle devra continuer à prendre ces drogues pour le restant de sa vie.
          C’est masquer le problème, pas le résoudre.
          Les « pratiques douces telles que la sophrologie, le yoga, la psychanalyse ou le Qi Gong » dont vous parlez sont très bien mais ne résolvent en rien les réels problèmes mentaux.

          Vous dites : « Les scientologues, allez savoir pourquoi, semblent avoir un besoin compulsif d’imaginer des ennemis. Serait-ce dans le but d’éliminer la concurrence ? Est-ce une forme de paranoïa ? Ou est-ce tout bêtement de l’aveuglement et une incapacité à observer qui débouche sur un alter-is et une réalité déformée ? »
          Pour ma part, je ne les considères pas comme « des ennemis » et je me sens absolument pas parano.
          Eliminer la concurrence ? QUELLE CONCURRENCE ??
          Pouvez-vous me dire quel pourcentage de leurs patients sont VRAIMENT guéris ? et quel pourcentage se suicident ?
          Ces données-là, si elles étaient établies par une source neutre, seraient au moins une base concrète pour en parler, ça éviterait des généralités en tout sens qui ne mènent nulle part…..

          Bien à vous.

          1. Ma chère Harmonie, votre commentaire était laconique et, oserais-je le dire, sectaire. Je vous cite : Il y a quelques jours, une émission sur Europe 1 expliquait que derrière tous les dictateurs et les abominations qu’ils ont commises, il y avait des psy. Et c’est tout.

            Cela ressemblait fort a une espèce de vérité définitive, une sorte d’absolu – dans la mesure où votre propos n’était étayé par aucune explication supplémentaire. C’est le genre de phrase, pardonnez la comparaison, qu’aurait pu prononcer n’importe quel scientologue endoctriné. Or, vous savez ce que je pense de l’endoctrinement. D’où ma réponse quelque peu enflammée.

            Sinon, je suis tout à fait d’accord avec vous, étant moi-même porté vers les médecines naturelles : le traitement chimique de bien des maux psychiques, mentaux ou physiques produit, dans la plupart des cas, plus de mal que de bien et ne s’adresse pas à la cause mais aux effets observés.

  4. J’imagine que quand 4 ou 5 personnes tombent à bras racourcis sur le mental d’un pauvre staff ou adepte, ils l’implantent à vie. Cette méthode brutale et sadique est une véritable atteinte à la dignité humaine. Comment introvertir pour arriver à ses fins, franchement honteux et méprisable.

  5. Tout ceci est vrai. J’en ai été le témoin, et quelquefois la victime. Pour le reste, il ne faut pas faire d’amalgame comme le fait Kilucru en sortant hors contexte une citation de LRH. En effet, LRH tape sur le corps médical et sur les psychiatres. Mais il avait raison. Les psychiatres ont commis de vrais crimes, quand aux toubibs, autant il y en a des compétents que je respecte, autant il y a des incompétents qui sont dangereux.
    LRH a offert la Dianétique aux psychs et au corps médical. Ils n’en ont pas voulu.

    1. Ce que je tente de dire c’est que ce genre de donnée n’aurait jamais dû faire partie d’une PL car elle a braqué beaucoup d’adeptes contre le corps médical.
      Il y a des psy sadiques, c’est vrai, des médecins pas très pros, c’est vrai mais bon, côté sciento, on a aussi notre lot de CS et d’auditeurs incompétents qui sont responsables de beaucoup de drames et de maux.

    1. Tu plonges un mec dans une bonne confusion, il cherchera une donnée stable, adoptera une valence merdique, aura un comportement, certes irrationnel, mais qui « solutionnera » cette confusion . Il y’a beaucoup de valences disponibles dans le mental réactif, ne l’oublions pas…les moyens employés dans l’église sur le staff , sur le rpf, voire en éthique, sont parfois d’une violence inouïe et te plongent dans une énorme confusion et introversion… Miscavige est un grand spécialiste de l’implant , et pour méditer une petite donnée verbale, « l’implant le plus puissant est celui qui consiste à faire retenir » …

      1. Est-ce que les staffs qui pratiquent cette torture mentale sur les publics (ou autres staffs) sont conscients qu’elle ne rend pas la personne cause sur la vie ? Ils doivent subir eux-mêmes ce régime pour retourner le flux sur d’autres car aucun esprit rationnel ne peut infliger une telle souffrance à un autre être humain.

  6. Je vous invite à regarder ce témoignage d’une dame de 108 ans qui a survécu à l’holocauste. Sa recette : aimer les autres, ne regarder que le positif, pardonner, ne pas chercher d’ennemis, ne pas se plaindre et pratiquer son art. Ne pas chercher des SP sans cesse et partout fait que l’on vit plus longtemps et bien plus heureux. Je ne connais aucun scientologue aussi philosophe que cette vieille dame et je n’en connais aucun de centenaire.

    1. Cher foolOT,
      Elle ne vous l’a pas dit, mais cette dame est une vraie scientologue. Je vais même vous citer les références qu’elle applique à sa vie :
      1- aimer les autres, pardonner : ref : » qu’est ce que la grandeur ? » (et beaucoup d’autres )
      2-ne regarder que le positif : ref : » la joie de créer ».
      3-ne pas chercher d’ennemis ne pas se plaindre : ref : toutes les ref sur la responsabilité et les « victimes », notemment les def de responsability du dico tech.
      4- cette dame est exceptionnelle,et ce n’est pas le fait de ne pas être scn qui la rend exceptionnelle. Moi même qui suis un être exceptionnel, je l’étais déja avant la scn ( vous pouvez remplacer exceptionnel par idiot, nul, con, taré si vous voulez) . C’est comme ça, il y a sur cette planète beaucoup d’êtres d’exception . Ils appliquent naturellement ces principes alors que pour une majorité cela demande des efforts de l’audition, de l’étude etc…
      5- Moi, je connais des scn aussi philosophes que cette dame . Regardez les gens autour de vous comme ils sont, ,et non pas comme vous avez décidé qu’ils sont . En gros, mettez vous dans le temps présent pour éviter les amalgames et percevoir plutôt que de penser…
      6- bisous, foolOT !

      1. Merci, professeur Apas, de nous apprendre que la gentille grand-mère est une scientologue qui s’ignore. Et de nous citer des références qu’on ne trouve nulle part ailleurs dans les philosophies et les religions du monde, car c’est bien connu, avant la scientologie, les principes de compassion, d’amour, de responsabilité ou d’optimisme n’existaient pas.

        Tu t’étonnes après qu’avec ce genre de discours arrogant et infantile, la sciento ait mauvaise réputation chez les « wogs ».

        1. Yep !

          « Un homme qui n’est plus capable de s’émerveiller a quasiment cessé de vivre » Albert Einstein (1879-1955)

           » Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles « , Sénèque.

           » Nous ne sommes pas seulement responsables de ce que nous faisons, mais également de ce que nous laissons faire « , J. Müller.

          « Ne faites jamais rien contre votre conscience même si l’État vous le demande » , Albert Einstein

          « Ne l’oubliez jamais : celui qui laisse se prolonger une injustice, ouvre la voie à la suivante », Willy Brandt

          Etc, etc…

          A force de ne lire que du LRH pendant 20, 30 ou 40 ans on peut effectivement finir par croire qu’il n’y a jamais eu d’autres penseurs que lui… La seule différence c’est qu’il a créé une technologie pour libérer le mental, sauf que le bank hélas, semble se reconstituer sur les clairs et les Ots. Chez certains, très lentement, chez d’autres tout aussi vite. Lrh a ouvert une voie très intéressante sur le mental et ce serait bien que des chercheurs creusent encore le sujet car à mon sens, le bank n’a pas encore trouvé plus fort que lui. La tech lui a mis un genou à terre mais pas les deux.

          1. Ne croyez pas l’interprétation de hostie8 qui laisse à penser que si l’on cite lrh, on ne connait rien d’autre…avant de rencontrer la scn, cela faisait 15 ans que je « cherchais » et j’ai beaucoup étudié . C’est le cas d’une majorité de mes amis . Le problème principal est bien sur, que si l’on cite lrh, on est forcément un taré aveuglé par ses années à l’intérieur de la secte, et bien sur arrogant et supérieur à tous ces cons qui ne le connaissent pas.
            C’est vrai que le bank semble se reconstruire chez certains . Beaucoup de raisons à cela, en vrac ptsness, invalidation de l’état, overrun etc…Si le gars est vraiment clair, cela se répare et se réhabilite très rapidement. On le voit avec les nombreux scn qui sont arrivés « déja clairs » dans cette vie ci. L’état ne se perd pas, il se masque et il est facile à réhabiliter. D’où la nécessité de s’entrainer et d’auditer pour éviter de retomber sans cesse dans les pièges que la vie n ‘a de cesse de nous tendre. Donnée verbale : pour rester OT, il faut être entrainé (cela représente 50% du fait d’être OT selon lrh) et ne pas être seul . Ces données étaient mises en avant quand j’ai commencé, les données sur l’entrainement étaient sur le bureau des regs, et on te vendait pas d’intensives , mais des cours. Je persiste à penser que le plus grand crime de Miscavige est d’avoir tué l’entrainement .

    2. Très touchant la petite mamie. C’est vrai que c’est bien cool une philosophie de vie qui ne te conditionne pas à chasser le SP comme nous, on l’a été sur le cours SP/PTS, il faut quand même bien le reconnaître. Après ce cours, pardonnez-moi de le dire ou redire mais on focalise quand même sur le négatif de l’être humain, pas sur ses vertus.

      1. Tout à fait ! Le cours SP/PTS est un cours rempli de données négatives qui peut faire plus de mal que de bien. Quand tu l’as fini, tu détestes le mental réactif, les psychiatres, les médias et les toubibs. Tu vis dans la crainte de voir un SP croiser ton chemin. Et le pire c’est que les Sps qui t’ont le plus pourri la vie étaient dans l’église même !

      2. Vous souvenez-vous de la donnée suivante : « Ce à quoi vous prêtez attention rend cette chose importante ». Lrh 21 mai 1951
        Il est vrai que l’on peut mettre son attention sur des choses négatives et s’y fixer, les rendant « vivantes » et pénibles à vivre. On peut devenir obsédé par les SP mais aussi par les engrammes.
        Il est plus important de mettre son attention sur le positif, l’analytique que le « bank ». Seulement mettez deux personnes l’une à côté de l’autre. Une formidablement belle et une formidablement laide. Des gens ne vont pas pouvoir détacher leur regard de la beauté et d’autres vont regarder la laide. Le bank peut provoquer ce type de fascination. On ne voit plus alors dans la vie que les suppressifs, les overts et les engrammes en restimulation. Ne regarder que ça valide le mal et nous rend effet.
        Pour reprendre ce qui est dit plus haut, après le cours SP/PTS, j’ai eu moi aussi le sentiment de faire une fixette sur le négatif et donc, par conséquent, de donner mon accord au mal et de ne plus voir que lui. Alors qu’il y a tant de jolies choses à regarder dans la vie et à rendre importantes.

      3. désolé Freewoman j’ai le cours SP/PTS en1993 et le c/s1 pts bien des années avant ;je n’ai pas particulièrement « focaliser » sur le coté négatif de l’être humain mais plutot sur le mien et ce coté etait particulièrement not-isé çà a été un gain pour moi

  7. Oui fool OT, les scientologues sont stressés. Ils ne recherchent plus l’amélioration personnelle, ils veulent sauver le monde. Et pour cela, ils ont une arme : « la tech ». Pas qu’ils la connaissent. Non, ils l’ONT. Ils la ritualisent. S’ils vous font un touch assist, ils appliquent une forme de magie. Ils ont des outils sacrés. Comme le Mark 8. Objet PARFAIT. Dans une org IDEALE. Le SCIENTOLOGUE (TM). Qui a tout le pont, les Ls… il est armé. PARFAIT.

    Comme COB RTC, l’exemple vivant de la perfection. Avez-vous jamais vu un homme aussi bien peigné ? Il a un coiffeur idéal, un chausseur idéal, un tailleur idéal, sûrement un dentiste idéal… Les scientologues sont des êtres supérieurs, car l’IAS porte sur ses épaules l’avenir de l’humanité. Alors, donnez ! Votre argent va s’échanger pour une juste cause que vous êtes une poignée de justes à défendre. Et avant de partir Ron nous a donné COB (doux à prononcer comme on suce un bonbon), et Ron sourit encore quand il pense à son « trusted friend » qui maintenant porte sur ses épaules le poids de créer une planète idéale. Malgré les SPs, DBs et autres apostats qui prétendent pratiquer la scientologie mais sont des SQUIRRELS, la seule chose pire qu’un psy !
    Ne voyez-vous pas votre noirceur ? Que votre distance de la perfection et l’accumulation de vos overts vous ont fermé les yeux ? La lumière de la bonté de la tech ne peut plus vous illuminer. Cette éclair d’innocence retrouvée que LRH savait que seuls pouvaient atteindre ceux qui sauraient profiter de ce bref instant d’éternité.
    Oui, nous qui restons dans l’église, seule représentante dans le MEST de la TECH, nous vous pardonnons vos offenses car vous ne voyez pas.
    Nous atteindrons notre but : il y aura bientôt autant d’orgs idéales que de scientologues.

    1. Oui ! De ce que j’ai compris c’est que si tu n’as pas la tech en entier chez toi, t’es un scientologue bas de gamme. Quand on sait qu’il faut une bibliothèque entière pour tout caser, on se demande comment les gens font. Ils prennent peut être des apparts plus grands ? Ce qui les ruine encore plus ! Bon je déconne mais pas tant que ça…

  8. Freewoman, il faut tout en DOUBLE et en VO et en VF. Mais si tu n’as pas d’autres livres (inutiles) ou que tu les as donné à un bouquiniste (rien qu’un tas de fausses données wogs qui ne serve qu’à te coller des mots mal compris que le word clearer doit éclaircir, ce qui n’est pas éthique parce qu’il a autre chose à faire : une planète à éclaircir) tu as un grand pan de mur libre.

Laisser un commentaire