2012 – Une année hystérique pour la scientologie – Chapitre 2 – Chaud, chaud, le printemps sera chaud

Mars

Le 2 mars, en réponse à la contre-attaque de Debbie Cook, George Spencer, avocat de la scientologie, demande à ce qu’un jugement sommaire soit prononcé contre l’accusée, prétextant qu’elle a menti pendant l’audience préliminaire et qu’elle n’a fourni aucune preuve de ce qu’elle avancé.

Le 5 mars, Ray Jeffrey, avocat de Debbie Cook, réclame une audience préliminaire pour le jugement sommaire afin de pouvoir faire comparaître et enregistrer les dépositions de témoins susceptibles d’étayer les déclarations sous serment de sa cliente.

Le 8 mars, Marty Rathbun, ancien bras droit de Miscavige et ex-auditeur de Tom Cruise et autres VIP de la secte, publie la Liste de Correction de l’Éthique, une procédure que Miscavige n’avait jamais publiée car quiconque recevrait cette liste prendrait immédiatement conscience des dérives de la scientologie et de son Chef Suprême et demanderait des comptes. A noter que cette liste devait faire partie de Super Power.

Le 9 mars, nouveau revers pour la scientologie dans l’affaire Debbie Cook. Le juge fixe l’audience préliminaire pour le jugement sommaire au 7 mai, afin de laisser le temps à la défense de préparer son dossier. Ça s’annonce mal pour Miscavige & Co. qui ont placé les bureaux de Ray Jeffrey (l’avocat de Cook) sous surveillance.

Le 12 mars, Marty Rathbun publie un message des indépendants allemands annonçant que leur blog est reparti et reçoit de plus en plus de visiteurs depuis l’email de Debbie Cook. Vous trouverez ce message ici (en anglais). Et puisque nous y sommes, vous trouverez le blog des indépendants italiens ici (en italien) et celui des allemands ici (en allemand).

Le 14 mars, Marty Rathbun publie les stats de son blog depuis sa création en 2009 : six millions de visiteurs venant de 107 pays. La France est en neuvième position. Vous trouverez les stats ici.

Le 20 mars, un message est envoyé par l’église à un scientologue américain. En voici la traduction :

De: veroniquel@churchofscientology.net
à: (nom retiré volontairement pour préserver la vie privée du destinataire)
Sujet: Ton facebook
Date: Mardi, 20 mars 2012 04:59:31 +0000

Re-bonjour. As-tu reçu mon dernier email ? Je me suis dit qu’il n’était peut-être pas arrivé à destination. Je ne sais pas si tu es au courant alors je préfère te prévenir. Tu as un SP déclaré sur ton compte facebook. Son nom est Debbie Jean Cook. Si tu veux l’enlever de ton compte facebook mais que tu as besoin d’aide pour le faire, n’hésite pas à me contacter. Envoie-moi un email et je t’aiderai. ARC, Veronique

Scientologues, vous êtes en sécurité. La police de la scientologie veille sur vous.

 Avril

Le 4 avril, Tony Ortega met en ligne une longue interview de Mike Rinder, ancien directeur d’OSA Int. (OSA = Office of Special Affairs – le service d’espionnage de la scientologie). Rinder décrit en détail les conditions de vie du Trou, les violences auxquelles étaient soumis les dirigeants que Miscavige y avait enfermés, ainsi que son évasion de la Sea Org en 2007. On y apprend également que David Miscavige est directement responsable du décès, en 1995, de Lisa McPherson (morte d’une embolie pulmonaire à Flag après une détention de 17 jours) car c’est lui qui avait C/Sé ses dossiers. Cette interview avait disparu de la circulation mais elle a été récupérée il y a deux jours. Vous la trouverez ici (en anglais).

Le 24 avril, nouveau coup de tonnerre. La scientologie renonce à poursuivre Debbie Cook et son mari. Un accord à l’amiable est conclu, dont la clause principale est que jamais plus ils ne parleront publiquement de la scientologie. Autrement dit, la secte a acheté leur silence. Combien Debbie Cook et son mari ont-ils touché ? Mystère. Sans doute plusieurs millions de dollars. Toujours est-il qu’ils quittent rapidement leur maison au Texas, la mettent en location et s’en vont couler des jours heureux tout d’abord aux Antilles, puis au Mexique.

 Mai

Le 13 mai, Lisa Marie Presley, fille du King, et scientologue de longue date, sort le single « You Ain’t Seen Nothing Yet » (Vous n’avez encore rien vu), extrait de son nouvel album Storm and Grace. Les paroles de la chanson laissent entendre que Lisa Marie a quitté la scientologie, comme semble l’indiquer l’emploi, dans les paroles, d’un mot tel que « suppressive ». Jusqu’ici, la fille du King n’a fait aucune déclaration publique sur le sujet. Vous trouverez la vidéo ici. Et les paroles ici. L’album comprend d’autres chansons dans lesquelles Lisa Marie exprime son désenchantement.

Le 15 mai, diffusion sur Arte d’un documentaire très instructif sur OSA, la branche des services secrets de la scientologie. La vidéo est en deux parties et dure 90 minutes.

A suivre…

2012 – Une année hystérique pour la scientologie – Chapitre 1

En 2012, la fin du monde n’a pas eu lieu, mais la scientologie de David Miscavige a connu les heures les plus noires de son histoire.

Voici, mois par mois, un sommaire des faits marquants qui ont ébranlé la secte.

Janvier

Le 1er janvier, coup de tonnerre ! 10 000 scientologues reçoivent un email de Debbie Cook, ex-capitaine de Flag pendant 17 ans, retirée de l’église depuis 2007. Dans cet email, Debbie Cook elle dénonce les dérives du Chef Suprême, David Miscavige. Elle l’accuse, entre autre, de pomper tout le fric des fidèles pour des projets insensés, comme l’édification de nouvelles cathédrales hi-tech (appelées « organisations idéales ») et d’avoir totalement dénaturé les écrits de L. Ron Hubbard, le fondateur de la scientologie. Dans cette lettre ouverte, Cook demande aux scientologues de revenir aux enseignements originaux d’Hubbard et de remettre en question la politique d’extorsion de Miscavige. Cet email se propage comme une traînée de poudre sur le Web avant d’être repris par les médias américains. Bientôt, le monde entier est au courant. Vous trouverez la lettre de Debbie Cook ici.

Le 9 janvier, Tony Ortega, du Village Voice, publie des dizaines de photos du bâtiment de Super Power, à Clearwater en Floride, à proximité de Flag. Démarrée en 1998, la construction de ce bâtiment n’est toujours pas terminée. Au cours des 15 dernières années, Miscavige a extorqué plus de 150 millions de dollars à ses paroissiens pour construire ce monstrueux édifice, mélange kitchissime de néo-gothique et de Star Trek. Dans la LRH ED (directive exécutive de LRH) du 17 décembre 1978, Hubbard avait annoncé que Super Power sortirait dans les six prochaines semaines, soit en janvier ou février 1979. On attend toujours. De plus, Hubbard ne mentionne nulle part que Super Power implique la construction d’un bâtiment hi-tech avec des salles d’audition spéciales remplies de machines bizarroïdes. Lorsqu’on regarde les photos de certaines salles d’audition, on pense immédiatement à des chambres d’implants. Le bâtiment ouvrira-t-il ses portes un jour ? Mystère. Des milliers de généreux donateurs ont payé pour recevoir Super Power. Or, il n’y a toujours pas de personnel technique « qualifié » pour administrer les procédés. Bref, les pauvres gogos qui ont balancé cent ou deux cent mille dollars pour avoir la primeur de Super Power revu et corrigé par Miscavige risquent encore d’attendre longtemps. C’est probablement mieux pour eux. Le Daily Mail a publié un article très complet sur le sujet avec des dizaines de photos du bâtiment.

Le 31 janvier, la $cientologie attaque Debbie Cook en justice pour avoir, avec son email, enfreint les clauses de confidentialité qu’elle a signées lorsqu’elle a quitté l’église. Les avocats de l’église obtiennent une ordonnance restrictive provisoire interdisant à Cook de faire des déclarations publiques jusqu’à l’audience préliminaire, laquelle est fixée au 9 février à San Antonio, Texas, où réside Debbie Cook. Comme nous le verrons plus loin, l’église de Miscavige vient de commettre une bourde monumentale.

Février

Le 2 février, la cour d’appel de Paris condamne le Celebrity Centre Paris et sa librairie, SEL, à 600 000 euros d’amende pour escroquerie en bande organisée. Alain Frank Rosenberg, le gourou du Celebrity Centre, écope de deux ans de prison avec sursis et de 30 000 euros d’amende. Trois autres responsables se prennent des peines de prison avec sursis, ainsi que des amendes. Tout ce beau monde se pourvoit en cassation. Le verdict est attendu début 2013.

Le 9 février, lors de l’audience préliminaire du procès de Debbie Cook, énorme retour de bâton pour la $cientologie, dont la stratégie agressive lui explose à la figure. Boum ! C’est le début du cauchemar. Dans un premier temps, nous apprenons que Cook et son mari ont dû signer, avant de quitter l’église, un long document qui les oblige à garder le silence sur tout ce qu’ils ont observé durant les années où ils ont travaillé dans la Sea Org (l’organisation maritime – organisation paramilitaire de la $cientologie dans laquelle on s’engage pour un milliard d’années). En échange de la signature de ce document et de leur silence, Cook et son mari ont reçu chacun un chèque de cinquante mille (50 000) dollars – une somme inouïe, car tout scientologue qui quitte la Sea Org se retrouve généralement à la rue avec ses yeux pour pleurer. L’église, pour bien enfoncer le clou, réclame à Debbie Cook 300 000 dollars de dommages et intérêts. Sous serment, Cook déclare alors qu’elle n’a rien révélé de confidentiel dans son email. Elle a juste cité le fondateur et énuméré des faits observables par tous les scientologues. Et si l’email a été répandu dans les médias et sur le Web, elle n’y est pour rien. Toujours sous serment, elle explique alors pourquoi elle a quitté l’église et accepté l’argent du silence : parce qu’elle si elle ne l’avait pas fait, l’église ne l’aurait jamais laissé partir, ni elle, ni son mari. Pourquoi ? Parce qu’au QG du management de l’église, David Miscavige, le Chef Suprême, a instauré un goulag appelé The Hole (Le Trou) où les plus hauts cadres de la scientologie sont enfermés et torturés, mentalement et physiquement. Voici une vidéo de la déposition de Debbie Cook avec des sous-titres français.

Le 10 février, suite au témoignage de Debbie Cook, les avocats de la $cientologie font machine arrière et renoncent à demander une ordonnance définitive qui garantirait le silence de Cook jusqu’au procès car ils estiment que le mal est fait. Ainsi se termine l’audience préliminaire.

La vidéo de Debbie Cook déclarant sous serment avoir été torturée et avoir vu d’autres cadres de l’église s’être fait torturer fait le tour du monde.

Le 14 février, en Australie, l’émission « Today Tonight » diffuse un reportage sur Shane Kelsey, un jeune homme de 21 ans qui s’était échappé de la Sea Org deux ans auparavant après 13 ans de calvaire. Jugez plutôt. Le père et la mère de Shane, scientologues dévoués, avaient rejoint la Sea Org dans la banlieue de Sydney alors que leur fils avait 6 ans. Shane partage un dortoir avec 11 autres enfants et voit ses parents une fois par semaine. A l’âge de 8 ans, Shane signe un contrat d’un milliard d’années avec la Sea Org. Il travaille 35 heures par semaine. Sa scolarité, au sein du groupe, est réduite à la portion congrue. Il apprend surtout à suivre les règles militaires de la Sea Org. Un jour, son père, Adrian, quitte la Sea Org et la scientologie. Voici Shane tout seul avec une mère qu’il voit rarement. A 14 ans, sa scolarité est interrompue et il est assigné aux cuisines où il travaille 100 heures par semaine, sans aucun jour de congé, pour le mirifique salaire hebdomadaire de 35 dollars (30 euros). Shane découvre que les « mauvais » membres de la Sea Org sont envoyés au RPF (Rehabilitation Project Force), au sous-sol, où ils vivent dans des conditions précaires (le sol est en terre battue). Shane, quant à lui, vit dans un garage. Un jour, le garage est inondé suite à une tempête. Shane doit déménager. On le met dans un cagibi de deux mètres carrés. Finalement, en 2010, son père, rongé par le remords, l’aide à s’enfuir. Shane a alors 19 ans. Il n’a jamais été sur internet, il n’a jamais regardé la télé, écouté la radio ou lu des journaux, il n’a jamais été au cinéma et n’a jamais lu de livres autres que les livres de scientologie. Voici le reportage complet (en anglais).



Le 29 février, la chaîne américaine ABC diffuse une interview de Debbie Cook et un reportage sur la $cientologie dans son émission « Nightline ». 

Le 29 février, Debbie Cook et son mari attaquent à leur tour la $cientologie en justice pour, entre autre, avoir été emprisonnés et torturés et avoir été ostracisés auprès de la communauté scientologue. En tout, il y a douze chefs d’accusation contre l’église. Si ce procès a lieu, David Miscavige et d’autres super cadres de l’église pourraient être appelés à la barre. L’affaire se corse.

A suivre…

 

Pourquoi ce blog ?

Depuis 30 ans, David Miscavige, « chef ecclésiastique » de la scientologie, orchestre la destruction systématique et calculée de la philosophie fondée par L. Ron Hubbard. Sous sa dictature, la scientologie est devenue une secte. Sous sa dictature, la scientologie est devenue un mouvement paramilitaire international dont la seule préoccupation est L’ARGENT.

Beaucoup de scientologues et de non scientologues francophones ne parlent pas l’anglais. Il existe actuellement des centaines de sites consacrés à la scientologie. Beaucoup sont des mines d’informations. Ce blog publiera les informations les plus importantes en français sans tabou ni censure. Comme il ne nous est pas possible de TOUT traduire, il nous arrivera assez souvent de fournir les liens de sites anglais afin que vous ayez la source de l’info.

Nous vous demandons de ne pas prendre les infos publiées sur ce blog pour argent comptant. Faites-vous votre propre opinion. Si vous n’êtes pas d’accord, exprimez-vous. Inscrivez-vous sur le blog et faites entendre votre voix. Vous pouvez utiliser un pseudo ou votre vrai nom. C’est comme vous voulez.

Ce blog a plusieurs objectifs :

1)    Dévoiler les crimes de Miscavige et de ses complices, avec l’espoir qu’un jour ils seront condamnés par la justice des hommes.

2)    Démontrer que la technologie d’amélioration spirituelle mise au point par L. Ron Hubbard a été tellement dénaturée par Miscavige qu’elle est devenue dangereuse et nocive ou, au mieux, inefficace.

3)    Donner la parole aux individus que l’église de Miscavige a trompés, escroqués, humiliés ou rejetés. Scientologues et ex-scientologues, utilisez ce blog pour vous exprimer librement. Dites-nous ce que vous avez observé ou vécu. Chaque jour, partout dans le monde, des milliers de scientologues anonymes et d’ex-scientologues font état de leurs griefs sur différents sites internet.

4)    Dénoncer cette monstruosité appelée la « déconnexion » qui détruit les familles et les amitiés. La déconnexion est l’obligation pour un scientologue de rompre les liens avec toute personne qui a été excommuniée par l’église. Si le scientologue refuse de rompre les liens, il est à son tour excommunié et perd tout espoir d’accéder à « la liberté totale » promise par la scientologie. Cette pratique cruelle et inhumaine a été proscrite par Hubbard en 1968. Miscavige l’a remise en place et renforcée. Désormais, tout scientologue qui remet ouvertement en question la politique instaurée par Miscavige est immédiatement excommunié et tous ses proches et amis scientologues reçoivent l’ordre de couper les ponts avec lui.

5)    Ouvrir un débat honnête et franc sur le sujet même de la scientologie. Il y a ceux qui ne croient plus à la scientologie, ceux qui sont contre, ceux qui pensent que Miscavige est un grand humaniste (si, si, il y en a !) et ceux qui estiment que la scientologie, non dénaturée, peut apporter d’énormes bienfaits. Tous les points de vue sont les bienvenus. Sachez cependant que nous ne publierons pas les lettres d’insultes ou les propos totalement hors sujet.

Comme le disait Ovide : Absit reverentia vero  Ne craignons pas de dire la vérité.

Je vous invite à naviguer dans ce blog. Vous y trouverez peut-être les réponses à certaines questions que vous vous posez.

Voltaire2003