OT VII – Des chiffres qui donnent à réfléchir

Je reprends ici, dans les grandes lignes, un billet de Mike Rinder, ainsi qu’un commentaire très instrucitf de l’un de ses bloggers. Le sujet : OT VII (également appelé Solo NOTs).

Depuis 30 ans, Flag crie haut et fort que la solution pour sauver la planète est d’avoir « 10 000 personnes ayant commencé ou terminé OT VII ». Ce chiffre est totalement arbitraire.

Il a été tiré d’une conférence de 1952 : « … De tout temps, la Terre n’a jamais compté plus de 10 000 personnes capables de guider ou de diriger… »

Clive Rabey, le porte-parole de Flag pour tout ce qui concerne Solo NOTs donne l’explication suivante dans l’un des numéros du magazine Source :

“Il s’agissait d’une équation mathématique, à partir de laquelle on a extrapolé. Il a été estimé que les gains de cas auraient des effets réels sur l’univers physique et sur les activités de troisième dynamique et que, subséquemment, les personnes ayant commencé ou terminé OT VII  s’engageraient comme membres du personnel, et que cela permettrait de sortir OT IX et X. Mieux encore, il a été estimé que 10 000 personnes ayant commencé ou terminé OT VII seraient capables de guider ou de diriger la planète Terre, comme LRH l’a dit. »

Dans un autre numéro de Source daté de 2005, Flag annonce que « plus de 3000 personnes » ont commencé ou terminé Solo NOTs.

Edy Lundeen, le Flag Service Consultant, vient d’envoyer un nouvel email qui donne les tout derniers chiffres concernant Solo NOTs. Vous trouverez une copie de cet email (en anglais) un peu plus bas. Voyons d’abord l’analyse de Mike Rinder. J’ai ajouté quelques remarques personnelles en italique après son analyse.

Les chiffres donnés par Edy Lundeen incluent presque à coup sûr les solo-auditeurs qui ont arrêté de s’auditer ou qui ont quitté l’église, mais bon, je vais donc faire comme si ces chiffres étaient vrais.

  1. Le nombre total de personnes qui ont COMMENCÉ ou TERMINÉ Solo NOTs est actuellement de 6410. Et ce, sur une durée de 30 ans. Cela fait moins de 250 personnes par an.
  2. Depuis 2005, on est passé de 3000 à 6410 personnes ayant commencé ou terminé Solo NOTs. Pourtant le Dictateur Miscavige clame à qui veut l’entendre que la scientologie a connu la plus grande expansion de son histoire durant ces 8 ou 9 dernières années.  En moyenne, cela fait 300-400 personnes par an. A ce rythme, en 2022, cela ne fera que 3500 personnes de plus.
  3. Nous apprenons que 400 personnes ont terminé OT VII en 2013 – un record absolu (a “screaming” highest ever). Cela fait une personne sur 17 millions si on considère la population totale de la Terre. Bonjour l’impact planétaire ! (Note : En France, cela ferait environ 4 personnes sur 65 millions d’habitants. Ouf, la France est sauvée !)
  4. S’il y a vraiment 11 million de scientologues dans le monde, cela voudrait donc dire qu’un scientologue sur vingt-deux mille cinq cents réussit à atteindre le niveau d’OT VII – une condition d’affluence phénoménale.
  5. Je suis sûr qu’il y a eu largement plus de gens excommuniés (déclarés) en 2013 que de gens qui ont terminé OT VII.

Cette excellente analyse de Mike appelle quelques remarques.

Parmi les gens qui ont commencé ou attesté OT VII, combien le refaisait pour la deuxième ou la troisième fois ?

Est-ce que dans le chiffre officiel de Flag (6410), ils comptent les anciens OT VII qui ont dû recommencer le niveau ? Autrement dit, est-ce qu’ils les comptent deux fois ?

Parmi les personnes qui ont attesté OT VII, combien sont devenues capables de « guider et diriger » et d’opérer des changements majeurs à l’échelle planétaire? Personnellement, je n’en connais pas.

Voici maintenant l’émail original d’Edy Lundeen. Juste après, vous trouverez le commentaire d’un blogger qui fournit des informations très intéressantes sur Solo NOTs. Donc, si vous ne lisez pas l’anglais, sautez l’email et lisez la suite.

________________________________________

Date: Sun, 05 Jan 2014

From: Edy Lundeen <fscwus@flag.org>

Subject: Good News from the Flag AO!

Hello,

Happy New Year!

I thought you would be interested in some of the statistical results of 2013 that measured our progress on the 10,000 on or through Solo NOTs in Los Angeles ….

o In 2013 Over 400 LA area Clears and Pre-OTs went to the Flag AO to continue on their Bridge!!
o 2013 was the year that 53 Los Angeles OTs went to Flag and stayed to get onto New OT VII- creating 53 New Solo NOTs Auditors for LA.
o In 2013 our LA area House Visiting OT Ambassador Teams contributed to 67 Los Angeles Pre-OTs arriving to Flag.
o In 2013 There were 450 Clears Made at Flag. (Highest Ever!)
o In 2013 there were 400 OT VII Completions made internationally. (A screaming Highest Ever!)
o On the 10,000 on or through Solo NOTs, we are now over 6,410 on or through New OT VII – 90 to go to complete 6,500 which is to be done by March 13th 2014!!

Very important things you need to know;
Mr Clive Rabey, D/Captain Flag AO will be in LA on Friday January 10th & Saturday Jan 11th. He is here to do two very strategic briefings.

Mr. Steve Blake, Flag Class IX, is in LA on a project, to see the LA area OTs. Mr. Blake wants to see you. (If you don’t need an interview, or direction at this time, then I am sure you know somebody who does!?)

Confirm for Mr. Rabey’s Events
Book your Technical Consultation.
Look forward to sending you to Flag.

Friday 10 January
A Closed Door briefing to all FSMs, OT VII’s and OT VIII’s on Friday evening at 7pm in the LA Org Chapel.

Saturday 11 January
A Special Briefing for OT III’s, OT IV’s and OT V’s at 6.30 pm in the LA Org Chapel.

Mr. Rabey’s Briefings will show you how the Golden Age of Tech will smooth your way! These events are key to YOUR OT NEW YEAR!!!!!

Love,
Edy Lundeen
Flag Service Consultant
(323) 953-320

 ________________________________________

Pour finir, voici des infos données par l’un des bloggers du site de Mike. Ce blogger a quitté la Sea Org en novembre 2006 :

Chaque auditeur de Solo NOTs se voit attribuer une étiquette/gommette relative à sa situation actuelle. On appelle ça un « tag status ».

Green tag (gommette verte) : S’audite 4 à 6 fois par jour et arrive en temps et en heure pour son six-month check.

Grey tag (gommette grise) : S’audite moins de 4 fois par jour et n’arrive pas en temps et en heure pour son six-month check.

Orange tag (gommette orange) : N’a pas le droit de s’auditer en raison d’une situation out-éthique.

Purple tag (gommette violette) : N’a pas le droit de s’auditer en raison d’une maladie.

Black tag (gommette noire) : N’est plus dans l’église.

Vous voyez comme ça fonctionne ? On commence avec un green tag puis, selon « sa capacité à être cause sur la vie », on conserve son green tag ou l’on descend la pente jusqu’au black tag.

Lorsque j’ai quitté la Sea Org, il y avait environ 5300 auditeurs sur Solo NOTs. Ils se subdivisaient comme suit :

1,000 Green tags
1,100 Grey tags
900 Orange tags
800 Purple tags
1,500 Black tags

Autrement dit, seules 1000 personnes s’auditaient régulièrement sur Solo NOTs.

J’étais le Solo NOTs D of P Europe et j’ai personnellement rencontré les auditeurs de Solo NOTs ci-dessous. Tous avaient un cancer avancé :

• Roberto B. – Italy
• Antonella B. – Italy
• Beppe G. – Italy
• Sonia B. – Italy
• Pierluigi G. – Italy
• Bernard C. – Switzerland
• Jo R. – Switzerland
• Tasa D. – France
• Helene M. – France

Il y en avait d’autres mais je ne me souviens plus de leur nom.

Avant que je ne m’évade de la Sea Org en 2006, deux d’entre eux se sont suicidés : Beppe G. et Jo R.

J’ignore si les autres sont encore en vie.

La majorité des 800 purple tags et des 1500 black Tags souffrait d’un cancer, du sida, d’un diabète ou d’une condition physique grave.

La majorité des 900 orange tags avaient commis des irrégularités financières pour pouvoir se payer des services ou faire des donations à l’église.

Vous connaissez tous la « théorie » de la tech PTS/SP, pas vrai ?

Combien d’entre eux ont dû déconnecter de leur famille et de leurs amis sous prétexte qu’il s’agissait de « SP » ?

Comment se fait-il qu’après avoir fait tout le Pont, les gens continuent de tomber malade, continuent d’être malhonnêtes ou vont jusqu’à se suicider ?

Peut-être qu’ils n’avaient pas trouvé le véritable SP ou, s’ils l’avaient trouvé, ils ont invalidé le read (la réaction de l’aiguille) ?

A un moment ou à un autre de Solo NOTs, tout le monde a dû faire ou refaire le cours PTS/SP, version Âge d’Or.

Le Senior C/S de Flag, Richard Reiss (sur ordre de RTC, bien sûr), n’arrêtait pas de bassiner les C/S de Solo NOTs « parce qu’ils n’appliquaient pas la tech PTS à 100% » dans leur C/Sing.

Je veux bien, mais une tumeur cancéreuse n’est pas détectable par un Senior C/S à ce que je sache !

Je peux attester que Beppe G. avait une tumeur au cerveau de la taille d’un oeuf pendant qu’il était à Flag en train d’attester OT7 ! Je l’ai accompagné à l’hôpital de Clearwater. RTC l’a immédiatement renvoyé chez lui en Italie.

Imaginez la panique si Beppe était mort en plein dans le HGC de Solo NOTs !

Ces informations devraient être propagées à grande échelle. Les gens sur Solo NOTs sont vraiment en danger et je ne plaisante pas.

P.S. : Les associations médicales devraient être informées de ces faits. La technologie scientologique ne guérit pas le cancer. Quand un cancer n’est pas détecté à temps, c’est trop tard. Malheureusement, les scientologues ont le point de vue que les médecins sont des charlatans.

Dernière version de ce compte rendu publiée par Michel le 18 mars 2010.

Voilà. Les statistiques données par ce blogger font froid dans le dos. Le plus dramatique dans tout ça, c’est qu’il y a de nombreuses personnes qui sont prêtes à sacrifier leur santé, voire leur vie, ou à commettre des actes répréhensibles pour devenir « cause sur la vie ». Si c’est ça leur idée du bonheur ou de la liberté totale, il n’est guère étonnant que la scientologie soit en pleine déroute.

Heureux ceux qui ont réussi à traverser OT VII sans y laisser leur peau, leur intégrité ou leur santé d’esprit.

Finalement, le vrai point positif dans tout cela, c’est le nombre ridicule de gens sur Solo NOTs à Flag. C’est encore trop, bien sûr, mais je ne vois pas leur nombre beaucoup augmenter dans les années à venir.

39 réflexions sur « OT VII – Des chiffres qui donnent à réfléchir »

  1. Une autre précision concernant les « 10 000 »
    Conférence du 3 janvier 1960 : votre cas.
    « La Scientologie et la Dianétique ont inclus les dix mille personnes de la couche supérieure de la planète Terre, et ce, très facilement. Si vous ne le croyez pas et que vous n’êtes pas un auditeur professionnel – si vous ne le croyez pas, eh bien, essayez de l’audition professionnelle un jour, et commencez à prendre des gens au hasard dans les rues ou dans les salles d’hôpitaux, etc., et à leur donner du processing. Et vous constaterez que vous êtes parmi les dix mille personnes de la couche supérieure de la planète Terre. »
    L’année dernière j’ai rencontré un OT VIII, ça m’a fait froid dans le dos, ils l’ont complètement démoli.
    Dans mon entourage un autre récent OT VIII pas bonne mine, il voyait mourir sa jeune fille après presque 2 ans de souffrances. Elle était staff au CC.
    Un autre copain de Marseille mort sur ses niveaux à l’AOSH Copenhague.
    Le pire pour moi j’ai un copain à Paris qui compte aller faire Solo Nots en février ! je ne suis pas arrivé à le dissuader.

    1. L’ancien OT VII a rien à voir avec l’OT VII actuel. L’OT VII actuel est juste une prolongation d’OT V qui, avec OT IV, est une prolongation d’OT III. Me semble qu’à la Ron’s Org, les mecs font de III à VII en un seul bloc.

      C’est un peu le piège à cons. Tu finis OT III et tu découvres qu’en fait, eh ben non, t’as pas vraiment fini, donc tu fais IV et V et t’es tout content d’avoir fini et puis, surprise, t’as toujours pas fini, faut faire VII et là, promis juré, t’auras vraiment fini.

      Finalement au bout d’une éternité, tu réussis à finir VII et tu hurles « Victoire, je suis cause sur la vie » !

      En fait t’es pas si cause sur la vie que ça car on t’annonce illico que maintenant tu vas devoir recommencer le pont à zéro (purif, obectifs et tout le tralala).

      Entre temps, t’auras claqué plusieurs centaines de milliers d’Euros et tu seras devenu une vraie loque. De toute façon, une fois que t’es sur VII, t’as tellement la tête à l’envers que tu sais plus où t’habites. Tu peux même pas imaginer ou confronter que t’as claqué tout ce pognon pour rien, alors tu continues car sinon t’es obligé de te remettre totalement en question, ce qui, pour toi, est impensable tellement t’as été implanté et tellement tu t’es auto-implanté. C’est terrible.

  2. Salut Voltaire. Merci pour le billet. J’ai connu ce blogger à FSO. Je ne révèlerai pas bien sur son identité, mais ce qu’il dit est vrai. Miscavige via FSO sont responsables de la mort et ou de la mauvaise condition de bien trop « d’OTs ». Je met entre guillemets le mot OT car en fait FSO ne produit pas de vrais OTs. Les pauvres sont malheureusement sabotés depuis le départ. J’ai connu aussi les deux français qu’il cite sur la liste. Une est décédée, l’autre je ne sais pas.
    Miscavige, RTC, FSO sont coupables de haute trahison et devraient payer pour ça. Wait and see…

  3. Oui, Hélène M. Je la connaissais. Mais il y en a eu bien d’autres qui ne sont pas sur la liste, à commencer par un ex CS de Paris Org qui était sur solo not’s. Ça a été très triste d’apprendre son décès, parce que c’était une bonne personne, jeune, qui ne méritait pas une telle destinée.
    Il y a l’éventuelle formation de la maladie à cause de l’out tech, et le fait de ne pas consulter la médecine à temps en croyant « être cause ». Quand ce n’est pas quelque chose de très sévère, on peut s’en sortir. Mais avec des check ups usuels, leurs cancers auraient été pris à temps comme bien des gens, et ils auraient survécus. Ce rejet de la médecine part d’une idée qui n’est pas seulement en sciento, mais une idée un peu « médecine parallèle ». C’est pas facile de trouver le juste milieu. Parce qu’on ne peut pas non plus ignorer les médecines douces.
    La danger, c’est l’esprit de système et l’inaptitude à observer (aussi du côté médical quelque fois).
    Mais c’est vrai que la stat de malades ou décédés est anormalement haute sur solo not’s. Est-elle plus haute que dans une autre échantillon de population, prenant les mêmes tranches d’âge ?
    N’oublions pas que la population scientologue a vieilli (pas de nouveaux, à part la progéniture). Les gens sur solo not’s ont souvent plus de 50 ans. S’ils prennent leur maladie pour des somatiques et ne font pas d’analyses, ils courent plus de risques que le reste de la population.
    Voilà un commentaire bien « normalisateur ». J’ai un peu honte, ça ne me ressemble pas. Mais un petit check up tous les ans pourrait vous rallonger la vie. Pas la peine de vivre la vie de quelqu’un du XIXe siècle.
    Mais il est certain que l’out tech restimule de la charge qui peut se transformer en maladie.
    Et comme Miscavige est un suppressif qui rend les gens PTS, et que selon la tech Maladie = PTS. Je suis d’accord avec la conclusion d’Emile Louis-Marc.

    1. Marie-Antoinette,
      Je vous trouve fort raisonnable en ce jour.
      Certes, il est vital de vivre sainement et de faire des check-ups réguliers.
      Mais pour ceux qui connaissent ot5&7, ces cancers sont l’éclatante preuve d’énormes out tech sur ce niveau, et la confirmation de beaucoup de suppression subie par le pre-ot.
      Un bon C/S revoit sa copie quand le pc attrape un rhume et suspecte une erreur de c/sing ou d’auditeur . Oui, un rhume, alors dans le cas de cancer….

    2. « Les gens sur solo not’s ont souvent plus de 50 ans. S’ils prennent leur maladie pour des somatiques et ne font pas d’analyses, ils courent plus de risques que le reste de la population. »

      Il n’y a qu’une chose à observer : la santé et prospérité des OTs faits en dehors de l’église. Même si cette mise sous microscope ne va pas être confortable pour eux elle permettra de se faire une idée plus objective sur l’efficacité de la tech de L. Ron Hubbard.
      Si le % de maladies graves tombe, la confiance en la tech pourra revenir.
      S’il reste le même, des questions subsisteront…

  4. « Mais c’est vrai que la stat de malades ou décédés est anormalement haute sur solo not’s. Est-elle plus haute que dans une autre échantillon de population, prenant les mêmes tranches d’âge ? »

    La logique voudrait qu’un scientologue soit immunisé contre la maladie depuis CLAIR et vive plus longtemps qu’un wog (centenaire si ma mémoire est bonne). C’est loin d’être le cas ! ça tombe comme des mouches de partout ! A partir de là, pourquoi monter le pont en payant une fortune si tu risques de choper les mêmes maladies incurables que les « wogs » ?

    Dès l’instant où j’ai appris que de très nombreuses personnes sur OT7 souffraient de cancer, je me suis dit que le pont ne protégeait en rien du tout et qu’on m’avait vendu du vent à prix fort.

    Et puis on apprend avec le temps que Hubbard est mort en n’étant pas cause du tout sur la vie et ça remet direct les idées à l’endroit : la scientologie n’est pas la voie de sortie promise. C’est un gros choc et on met du temps à se remettre du mensonge.

      1. Faut pas tomber dans les extrêmes, apas. Okay, d’accord, l’out-tech et l’environnement hyper oppressif de la church, ça va contribuer à ce que quelqu’un se chope des maladies, mais ça ne peut pas être la SEULE raison. Y a d’autres facteurs : hygiène de vie merdique, microbes et virus omniprésents dans la société, membre de l’entourage (familial ou autre) qui te pourrit la vie, mauvais choix de partenaire sexuel qui te transmet une saloperie – les causes peuvent être nombreuses et pas forcément liées à l’out-tech.

        Tu dis que les exemples de mecs qui reçoivent une tech correcte et qui ne tombent pas malade pululent… Définition de « pululer » : proliférer, se multiplier rapidement.

        Une poignée de mecs qui sont audités dehors, j’appelle pas ça « pululer ».

        La question la plus intéressante, soulevée par Freewoman, c’est pourquoi LRH lui-même, alors qu’il était sur VII, est mort malade et bourré de médocs. Si y avait bien quelqu’un qui aurait dû éviter ça, en tant que Source, c’est lui, non ?

        Beaucoup de scientos croient que les niveaux d’OT vont les transformer en une espèce de « übermensch » qui va transcender les maladies et l’univers matériel.

        C’est faux.

        Les gus qui ont réussi à passer à travers VII continuent de choper des rhumes et des bronchites comme tout le monde. Et plus leur corps vieillit, plus ils en deviennent effet. Ce sont pas des surhommes. Et ils ont certainement pas percé les secrets de la vie et de l’univers, sinon ça se saurait.

        Que les niveaux d’OT puissent apporter des gains, pourquoi pas ? Mais ils n’apportent certainement pas la liberté totale et ils te rendent pas « cause sur la vie ». Prétendre le contraire, c’est irresponsable et malhonnête.

        1. Certes hostie8, mais là on parle de cancer , de maladie mortelle, pas d’un petit rhume . Entre « pululer » et » une poignée de mecs »se trouve la vérité, cad beaucoup de gens s’auditent sur nots en dehors de l’eglise . Je connais les perversions qu’a apportées DM à solo nots et il y a de quoi faire du dêgat, sans parler de l’audition de ned sur les clairs qui rend aussi extrèmement malade . Sinon, le but du pont n’est pas de ne plus avoir de rhume ou d’être un übermensch …

        2. Tiens, ce serait intéressant de débattre sur ce qu’est la liberté totale.
          Pour la grande majorité c’est être extérieur à son corps de façon permanente.
          Pour moi c’est le respecter et pas le faire chier parce que même si t’es le boss (l’intello des deux), s’il coupe l’électricité, t’es quand même comme un con…
          Les scientologues le méprisent souvent ce pauvre corps et le traitent de « body » à qui il faut souvent donner des coups de pied au cul…

          Moi j’ai repris une action de succès de « quand j’étais wog » qui était « être pote avec son corps ». Eh bien ma vie va beaucoup mieux. Je ne le by-pass plus et réciproquement. On se fout une paix royale, chacun son business. On est comme deux colocataires qui ne se croisent jamais dans l’appart qu’ils occupent. C’est une forme de bien être que je souhaite à bien des gens, scientologues ou non.

    1. Je te reçois dix sur dix, Freewoman. Les Clairs et les OT (même ceux qui ont été audités en dehors de la church) continuent de tomber malades comme tout le monde.

      Tu regardes l’état de clair décrit dans le Book One, et tu te rends compte que ce que LRH a promis, c’est un truc impossible à atteindre. Mais les gens vont quand même essayer, car cet état est tellement idéal qu’on a envie d’y goûter. Et après, c’est la spirale. On continue encore et encore dans l’espoir d’atteindre un jour cet état idéal. C’est là qu’est le piège.

      1. « Et après, c’est la spirale. On continue encore et encore dans l’espoir d’atteindre un jour cet état idéal. C’est là qu’est le piège. »

        Je suis d’accord. De surcroît, un piège qui ruine, comme le joueur invétéré qui court les salles de jeux dans l’espoir de toucher un jour le pactole.

        Maintenant que des gens montent le pont dehors, à leur rythme, à la façon d’ une retraite spirituelle sans rien attendre de plus qu’un profond bien être spirituel et contre un échange correct qui ne met pas en danger (ou ne pousse pas à commettre des délits financiers) je crois que c’est ce qu’aurait dû être la sciento dès le début.

        1. Tout à fait d’accord. C’est ça qu’aurait dû être la sciento : une thérapie alternative où on conserve son libre-arbitre et où on fait comme on a envie, avec des objectifs réalistes et réalisables. Si LRH avait pas pondu les volumes verts pour transformer sa tech en business, on en serait pas là.

          1. Les volumes verts ont créé la maladie des STOPS.
            Les gens capables n’avaient pas besoin de cette tech verte car ils se recadraient tout seuls.
            Les incapables se sont saisis des PL pour poser des stops partout et rabaisser les gens capables… (que nous sommes certainement tous ici)
            et tout l’ensemble s’est barré en sucette.
            Les incompétents sont au pouvoir et nous, on a mis les bouts.

        2. Franchement FoolOT, vous résumez fort bien la façon dont la scn est maintenant envisagée par beaucoup en dehors de l’église. Cool, sans pressions d’aucune sorte, à son rythme, en ne négligeant ni son corps ( je ne me suis jamais autant occupé de mon corps que depuis ma sortie de l’église) ni ses dynamiques ( je n’ai jamais autant vu ma famille et mes amis que depuis ma sortie de la church ). Dans ces conditions , l’audition est un pur nectar , la vie plus qu’agréable…n’en déplaise aux détracteurs inconditionnels de la scn sur ce blog …

          1. Mais est-ce que LRH aurait été content de votre rythme ? Ne vous aurait-il pas pris pour un dilettante ? Ce n’est pas une attaque, Apas, simplement je me pose la question.
            Pourquoi poussait-il autant, c’est ça qui est incompréhensible quand on découvre, en vous lisant, qu’un pont monté sans pression, à son rythme, sans le carcan d’une église, fait des heureux, des vrais.

            1. Excellente question Freewoman . Personnellement, je prends soin de mes dynamiques ,ce qui est survie , donc éthique. D’autre part, un pc sans PTP avance 10 fois plus vite qu’un pc harcelé par la church. Je pense honnêtement que LRH serait très mécontent de la situation actuelle et préférerait, et de loin, des scientos heureux et progressant bien sur le pont. Dans l’indépendance, l’audition est beaucoup moins chère, et les pc progressent plus facilement et sans prises de tête. Et on prend vraiment le temps de prendre du bon temps !!! Lisez les commentaires sur le blog de Mike Rinder et les nombreux témoignages sur la scn des années 70 qui était cool et joyeuse.
              C’est cet esprit, qui, à mon avis est le vrai esprit de la scn . Aujourd’hui la tech est disponible, à chacun d’en faire ce qu’il veut . D’ où le terme « indépendant » …

          2. Oui, chaque être doit fonctionner selon sa randomité. Trop de pression affecte l’être et trop peu l’affecte aussi. Les orgs imposaient un rythme qui bouleversait trop les gens. Comme quoi, la spiritualité ne doit pas être un business sur fond d’overts financiers mais une activité faite en accord avec soi-même et à un coût qui n’entrave pas la survie.

      2. On s’est toujours assez bien compris mon cher Hostie8 !;-)

        Le livre 1 a fait naître un rêve dans l’esprit des gens : être libéré des peurs, des angoisses et de la maladie.

        On a mis ce but en place, 10 km devant nous (fastoche ! et on s’est mis à courir… Mais plus on courait, plus le but reculait… les 10 km sont devenus 50, 100, 1000, 5000. En 60 ans, le but n’a pas cessé de reculer, un vrai supplice.

        En fait, le but ne s’atteint jamais. Alors, quand on commence à prendre de la bouteille, on s’arrête de courir et on choisit d’autres jeux moins crevants… (c’est presque le cas de le dire !)

        1. Le but de la liberté totale ne s’atteint jamais et pour certains, il s’est éteint… Un but qui fait souffrir n’est pas un vrai but mais DM nous a implanté qu’il fallait souffrir pour être libre (faire, refaire, étudier, re-étudier).
          On peut aussi être libre par un postulat premier (le postulat qui remet les compteurs à zéro).

  5. Oui, la maladie ou le décès du PC sont forcément un mauvais indicateur pour le C/S. Le moment d’étudier le dossier pour trouver le « bug » !
    Sachant l’out-tech existant sur not’s et solo not’s en particulier en matière d’overrun, dû à des fausses données introduites par COB Himself dans une parution appelée IG je ne sais plus quel numéro qui était infligée à tous les solo not’s qui avaient « ethics clearance », et qui en gros disait que toute la charge qui avait été blow, n’était pas blow et que tout était à refaire, et pas question de faire disparaître la charge par inspection, ça n’existait pas !
    Est-ce suffisant pour tuer le PC ? Disons que ça pénalise les PCs rapides.
    Mais sans doute l’oppression du régime de Miscavige est une condition de cas aggravante.
    Je pense que sur les sec checks on remue beaucoup de charge qui sont souvent des fausses réactions. Le PC est amené à créer des charges plutôt qu’à en retirer. Ça crée aussi des mauvaise indics en créant une culpabilité d’overts qui n’en sont pas. Ou l’audition de transgressions sur des codes qui sont imposés au PC. Ce qui peut générer un état où le PC se sent dégradé et baisse de ton. C’est vraiment de la black scientologie.
    Il faut encore étudier l’état de santé de PCs audités dans un environnement non suppressif pour établir un début d’évalution de qu’est-ce qui cause quoi.

  6. « A partir de là, pourquoi monter le pont en payant une fortune si tu risques de choper les mêmes maladies incurables que les « wogs » ? »

    Oui, on devient scientologue pour devenir fort physiquement et mentalement.
    Pas pour devenir malhonnête comme beaucoup de gens le sont devenus pour payer les services. Pour moi, la scientologie de l’église dégrade l’être et lui fait perdre les valeurs qu’il avait.

  7. Tu as pas tort Fool OT, les scientologues de l’église sont pour la grande majorité dans la merde financière. Le truc le plus évident, l’éléphant dans la pièce, c’est cette demande obscène et permanente de fric. C’est tellement évident.

      1. Beaucoup sont sur-endettés, à des montants assez vertigineux !
        Beaucoup ont dilapidé des héritages ou des biens immobiliers familiaux.
        Ceux qui gagnent leur fric en bossant de façon éthique sont assez réticents à le balancer de façon démesurée.
        J’ai lu il y a quelque temps (sur le blog de Marty ?) que chaque sciento américain était en moyenne endetté à hauteur d’ environ 100 000 $( oui cent mille), somme qu’il est assez facile d’emprunter si on a des revenus corrects ou si on est malin…comme un reg.

      2. Comment ils font pour sortir autant de pognon ? Ils commettent des overts ! Par exemple, ils mentent à leur banquier pour obtenir des crédits. Un des mensonges les plus utilisés est « le crédit pour travaux ou rénovation ».

  8. Miscavige ne comprend rien à rien. Il va puiser des références un peu partout pour justifier ses actes débiles mais basiquement, c’est un bourrin sur le plan intellectuel, un VRP de base. Il se parfume tous les matins à l’arôme « intelligence » ou « theta » et les gens qui le croisent sont subjugués par sa soit-disant présence éthique.
    Il commence à se débattre dans son bocal comme un poisson rouge privé d’eau et j’espère qu’en ouvrant grand la gueule pour trouver un peu d’air, ses adeptes découvriront qu’il avait des dents bien cachées de piranhas.

Laisser un commentaire