Miscavige – Le commencement de la fin ?

Mercredi dernier, le Los Angeles Times a publié un article choc qui a été repris par tous les médias américains :

David Miscavige a engagé deux détectives privés pour surveiller son père  24 heures sur 24.

En 2012le père de David, Ron Miscavige Sr, aujourd’hui âgé de 79 ans, s’évade de la base d’Helmet, le QG de la Sea Org.

Branle-bas de combat. Miscavige a une peur bleue que son père n’aille s’épancher dans les médias et balancer quelques secrets inavouables. Une société floridienne d’investigation, Terry Roffler and Associates, est aussitôt chargée de placer Miscavige Sr  sous surveillance. Roffler engage deux détectives privés, Dwayne S. Powell, 43 ans, et son fils Daniel, 21 ans.

En juillet 2013, Powell et son fils sont en planque devant chez Miscavige Sr. Une femme du quartier trouve leur comprtement suspect et alerte la police. Deux policiers arrivent et demandent aux Powell ce qu’ils font là. Ils répondent qu’ils cherchent une maison à acheter. Les deux flics ne les croient pas et leur demandent d’ouvrir le coffre de leur voiture car il y a déjà eu plusieurs cambriolages dans le quartier. Ils y trouvent deux fusils, quatre revolvers et 2000 cartouches. Ils découvrent également un silencieux fait maison, ce qui est illégal. Ils mettent les Powell en état d’arrestation et les embarquent au poste.

Les Powell avouent. Ils ont été engagés pour surveiller Ron Miscavige Sr. Ils touchent dix mille dollars par semaine pour ce job. Ils ont placé un GPS sous sa voiture, ils  l’ont suivi et photographié partout où il allait, ils ont fouillé ses ordures. Ils ne devaient jamais perdre sa trace, même s’il partait à l’étranger.

Un jour, alors qu’ils ont suivi Miscavige Sr au supermarché, ils le voient se diriger vers sa voiture avec ses courses et brusquement se tenir la poitrine. Ils croient qu’il fait une crise cardiaque et appellent immédiatement leur contact. Doivent-ils prévenir la police ou les urgences ? On les fait brièvement patienter, puis soudain, c’est David Miscavige en personne qui leur répond : « Si l’heure est venue pour Ron de mourir, laissez-le mourir et n’intervenez surtout pas. » Il raccroche.

Finalement, les deux zigotos se rendent compte que Ron n’était pas en train de faire une crise cardiaque mais qu’il fouillait ses poches intérieures pour trouver son téléphone mobile.

Bien entendu, la scientologie a démenti que les Powell travaillaient pour Miscavige, ce qui, techniquement, est vrai puisqu’ils avaient été engagés par Roffler. Quand la scientologie engage des détectives privés, c’est toujours par l’intermédiaire de cabinets d’avocats ou de firmes spécialisées dans les investigations.

Mais cette fois-ci, Miscavige aura beau dire que les Powell ont menti, tout cela figure dans un rapport de police officiel.

Après la tempête médiatique soulevée par la diffusion du film « Going Clear », Miscavige est de nouveau sous le feu des projecteurs. Il va être très intéressant de voir comment Ronnie va réagir maintenant que les intentions patricides de son rejeton ont fait la une des journaux.

* * * * * *

En bonus, voici une vidéo hilarante diffusée, peu après la sortie du film « Going Clear », dans le cadre de l’émission Saturday Night Live qui va fêter ses 40 ans en octobre prochain. Il s’agit d’une parodie de la vidéo « We Stand Tall » que la scientologie avait pondue en 1990.

Voici le texte de la vidéo :

“In 1990, the Church of Neurotology made the following music video.
It has been updated based on new information about the church.”

ALWAYS BELIEVE

Reach out your hand and follow me
I have the code, the code to the key
The key to the secret, the secret of space
It’s Neurotology

Religion and science intertwined
Aliens live inside of our minds
A billion-year contract we have signed
It all makes sense to me

We’ll always believe this,
We are invested, invested till death
We’re in this forever,
Never to leave it until our last breath

We are here
Our path is clear
We are finally free with Neurotology

The gorgeous religion, old and true
Started in 1982
Our founder brings us endless life
‘cause he can never die

Our brain machines can fix our minds
Our brain machines can save mankind
Each brain machine costs twenty grand
And that is fair and fine

We, we are the children,
The children of Meepthorp, the science is there
We, we are a family, joined by the knowledge
The knowledge we share

We are light! We are life!
We are proud to be
Neurotology

Ooh we, ooh we, we believe
Ooh we, ooh we, we believe
Ooh we, ooh we, we believe
Ooh we, ooh we, we believe
Ooh we, ooh we, we believe…

We, we are the future
We’re like a rocket into the sea…
We used to be starfish
Enslaved by the seagulls
But now we are free

We are home
We are one
We will always be
Neurotology!

11 réflexions au sujet de « Miscavige – Le commencement de la fin ? »

  1. COB est un pauvre chouchou, toute sa famille l’a quitté. Sa femme Shelly qui vit en ermite qq part, sa nièce Genna qui est partie et qui écrit des livres méchants sur son tonton, son frère Ronny qui veut plus lui parler, et son papa Ron qui le fuit. Et y en a pas un qui l’aime, même qu’il est obligé de les surveiller au cas où ils diraient des bêtises, surtout papa qui doit être gâteux.
    Et il plus de copains non plus…. Tous devenus disgruntled bitter defrocked, des DBD. Il a plus que ses avocats qui l’aiment pour son argent (celui des gogos).
    Pauvre leader ecclésiastique, sans famille et sans amis.
    Un pauvre petit garçon riche.
    Il s’est donné corps et bien à sa mission…

  2. Quoique s’il démissionne, il fera comme Tapie, acteur (après un petit séjour en taule). Tom lui trouvera un rôle (de méchant dans MI6 ou 7) et il aura un oscar, le nouveau Christopher Walz. Et après il écrira un bouquin « Moi, COB… » souvenirs de l’ex leader de la scientologie !
    Il fera tous les plateaux TV, et chargera tout sur la tronche de Hubbard, deviendra un conseiller aussi en déprogrammation d’adeptes.

  3. L’église de scientologie est une organisation boursouflée de délits et de mensonges. Une organisation obsédée par les secrets. Une organisation psychotique qui affiche jolie mine et jovialité dans ses events bisounours.
    Il y aurait 12 millions de scientologues en train de créer du theta pour sauver la planète ? Est-ce que vous trouvez que cela se voit ?
    Pffff ! COB doit passer ses journées à poser des rustines un peu partout sur la bulle qui se fissure et à dissimuler tout ce qui ne marche pas dans son église. La vie ne doit pas lui être facile mais n’est-ce pas le lot de ceux qui ont trop menti ?

  4. Au moins cela nous donne une idée des coûts de ces opérations.

    Dix mille dollars par semaine (rémunération du détective), cela signifie environ un demi-million d’euros par an, pour surveiller juste une personne.

    Et encore faut-il y ajouter des frais faramineux, tels que l’achat de maisons pour servir de base d’espionnage. Dans le cas présent, le détective s’est d’ailleurs fait arrêter parce qu’il recherchait une maison pour mieux espionner, avec un total manque de discrétion qui l’a fait passer pour un cambrioleur.

    Il faut également y ajouter la rémunération des officines intermédiaires entre Miscavige est les détectives, dont le montant est inconnu pour l’instant.

    Si donc Miscavige fait espionner 20 personnes, ce qui me semble être un minimum, cela représente 10 millions d’euros par an. S’il en fait espionner 100, on passe à 50 millions d’euros.

    Voila donc où passe une partie importante des donations: dans la poche de détectives privés. Je me suis fait avoir dans les grandes largeurs!

    Mais il me reste une consolation: c’est très bon pour mon karma!

    1. Le détective ne cherchait pas vraiment une maison à acheter. Il a menti à la police pour expliquer sa présence dans le quartier. Dès qu’il s’est fait arrêter, il est passé à table et a avoué qu’en fait il était là pour surveiller Miscavige senior.

      1. Sur le site http://tonyortega.org/2015/04/09/read-the-police-report-on-the-spies-who-kept-tabs-on-the-father-of-scientologys-leader/,

        Le détective donne les détails supplémentaires suivants, après être passé à table et avoir donné le nom de son employeur:

        « Ron [le père de David Miscavige] cherchait à acheter une maison dans West Allis, et Rofler et Associates lui ont dit qu’il devait louer ou acheter une maison près de celle que Ron allait acheter, afin de pouvoir observer Ron depuis cette maison. […] Le coût de l’achat ou de la location serait payé par l’église. »

        L’extrait en anglais est ici :
        http://tonyortega.org/wp-content/uploads/2015/04/Powell5.jpg
        C’est ce passage qui m’a inspiré mon commentaire.

        Le détective s’est-il rétracté par la suite ?

Laisser un commentaire