Miscavige inaugure la morgue idéale d’Atlanta

Miscavige 2016

Et une morgue idéale de plus ! Une !

Miscavige vient d’inaugurer, dans la banlieue d’Atlanta, une énième morgue idéale, la première en trois ans aux Etats-Unis. Devant un public record de 500 personnes, dont la plupart étaient des staffs de Flag qui avaient été acheminés en cars car il n’y a quasiment aucun scientologue dans le sud des Etats-Unis, le petit David, veilli et usé, s’est fendu d’un speech boursouflé de 19 minutes dans lequel il a accumulé les clichés risibles sur le « vieux Sud » et longuement remercié les principaux gogos donateurs qui ont contribué à l’achat d’un bâtiment destiné à prouver aux scientologues que la scientologie connaît une expansion sans précédent.

Un petit malin a réussi à filmer le speech du Grand Chef depuis le balcon d’un immeuble situé en face de l’org, de l’autre côté de la rue. Le son est mauvais à cause des voitures qui passent mais des sous-titres ont été ajoutés pour une meilleure compréhension.

L’inauguration de cette nouvelle morgue illustre parfaitement l’irréversible déclin de la scientologie aux Etats-Unis. 500 personnes ?  C’est lamentable. Il semblerait que même les scientologues les plus convaincus aient compris que le programme des orgs idéales n’est que de la poudre aux yeux. Bien entendu, le site officiel de la scientologie, qui n’est plus à un mensonge près, parle de 1500 personnes . Vous trouverez tous les détails ici.

Et à propos de nouvelle org idéale, jetez un coup d’oeil à celle qui a été inaugurée il y a  quelques mois dans la banlieue de Bâle. C’est sinistre. Mike Rinder y a consacré un billet récemment.

Bâle 2016

Pour ceux qui auraient envie de visionner le speech de Miscavige, le voici. Bon courage !

21 réflexions au sujet de « Miscavige inaugure la morgue idéale d’Atlanta »

  1. C’est tout simplement une question de temps. Miscavige pourra dire ce qu’il voudra, Tom pourra gesticuler autant qu’il pourra, mais la vérité est faite de telle façon, qu’elle peut percer le blindage le plus épais et l’obscurité la plus profonde. La Scientologie est à l’image de son créateur et elle porte en elle même les graines de sa destruction. Certains ont cru à une possible réforme d’autres on cru à la possibilité d’un mouvement indépendant. La Scientologie a beaucoup de prétentions qui ne tiennent absolument pas la route et s’évertuer à séparer la graine de l’ivraie est une tâche très ingrate. Tout ce que l’on pourrait considérer positif en Scientologie se trouve aussi ailleurs et ça ne coûte rien, alors, pourquoi se donner tant de mal ?

    1. « Tout ce que l’on pourrait considérer positif en Scientologie se trouve aussi ailleurs et ça ne coûte rien, alors, pourquoi se donner tant de mal ? »

      Le management a du penser que les gens les plus valables de cette planète étaient les gens qui avaient du pognon.
      Tous les scientologues riches étaient regardés comme des dieux et les orgs les chouchoutaient servilement. Le management a probablement voulu opérer une sélection des publics par l’argent. Enorme erreur.

      1. J’ai cru moi aussi pendant longtemps que les prix très élevés sont une grave erreur qui entraîne le dépérissement de la scientologie.

        Mais imaginons que les prix soient restés abordables, tels qu’ils étaient en 1980. Tout les scientologues seraient arrivés en haut du pont très rapidement, et puis après ? Il serait devenu flagrant qu’il n’y avait rien au-delà, d’où une probable désaffection et peut-être une révolte.

        Les prix très élevés et les cycles d’éthique de Flag ralentissent les scientologues ?
        C’est fait pour !
        Cela repousse le moment fatidique où le scientologue réalise qu’il est dans un cul de sac.

        Ceci dit David Miscavige n’est peut-être pas totalement malhonnête.
        Il a dépensé des millions de dollars pour espionner Pat Broeker, en espérant récupérer les niveaux d’OT avancés. Ce fait me semble avéré, car les deux détectives privés chargés de retrouver le Graal des niveaux avancés ont intenté un procès à l’église de Scientologie, du fait qu’ils n’étaient plus payés. Le procès n’a jamais eu lieu, car une négociation s’est ensuivie du retrait de leur plainte, mais cet épisode a permis de vérifier officiellement ce qu’avait expliqué Mark Rathbun : David Miscavige a dépensé beaucoup d’énergie et de moyens pour tenter de retrouver les niveaux perdus, sans succès.

        Donc David Miscavige avait peut-être l’intention de délivrer les niveaux avancés, s’ils avaient existé. Mais comme ils n’existent pas, il a tenté de faire tourner la machine comme il pouvait, en inventant toutes sortes d’astuces pour faire tourner les scientologues en rond. Comme la porte de la cage est fermée, il ne reste plus qu’à tourner en rond.

        Si à la place de David Miscavige il y avait eu un gars éthique et gentil, tous les scientologues seraient arrivés à OT8 rapidement, puis n’ayant rien d’autre à faire seraient partis, ceux d’en haut expliquant à ceux d’en bas qu’ils se sont fait avoir. Dans ce cas de figure également la scientologie se serait effondrée, et peut-être même plus rapidement.

        Pour survivre éthiquement, la scientologie devrait admettre qu’elle ne sait pas créer des dieux, qu’elle est une forme de psychothérapie pas forcément meilleure qu’une autre, mais elle aurait probablement un public intéressé par ce type de pratique et sans avoir mauvaise réputation.

          1. Excellente analyse ?
            Alors comment expliquer que je pratique la Scn de façon plutôt très intensive depuis 37 ans et que je suis loin d’en avoir terminé !
            Quand j’ai démarré, l’accent était mis UNIQUEMENT sur l’entrainement et le co-audit. Les prix étaient fort raisonnables, tout le monde s’éclatait sur le cours et en co audit. La PL q de base était  » booming an org by training « . La perversion de la tech, les prix hallucinants, les dérives facho ont tué la scn.
            Il y a tellement à faire, à étudier , à auditer chez soi et chez les autres, tellement à aider qu’une vie suffit à peine.
            Quant aux niveaux OT, ils existent, ils donnent des résultats, mais vu que personne n’a encore terminé le pont complet de scn sur cette planète, nul ne sait encore où il nous mènera. Mais le chemin est palpitant. Et affirmer qu’il s’agit d’un cul de sac , sans l’avoir pratiqué, est hasardeux ou malhonnête , au choix.

            1. Lorsque vous me reprochez de n’avoir pas fait les niveaux d’OT, vous commettez une erreur de logique appelée « Appel à l’humilité ». (Voir http://www.charlatans.info/logique-suite.shtml#autorite)

              Je peux évaluer de façon pertinente un homme politique sans avoir besoin d’être un politicien moi-même. De même je peux évaluer « le pont » de scientologie en me basant sur des faits vérifiables, sans avoir besoin d’être OT8.

              Je me méfie des jugements subjectifs sur Internet, c’est pourquoi j’ai pris soin d’indiquer un fait vérifiable, le procès intenté par les deux détectives privés qui espionnaient Pat Broeker :
              http://www.tampabay.com/news/scientology/two-detectives-describe-their-two-decade-pursuit-of-an-exiled-scientology/1254129
              Voici la plainte en question :
              http://kraftmstr.com/lawsuit/1stAmendedPetitionfiled9-20-2012.pdf

              Il y a également d’autres éléments qui m’ont amené à considérer « Le pont » comme un cul-de-sac.

              Par exemple j’ai rencontré vers la fin des années 80 un OT8 racontant qu’il était « bloqué sur le pont » : il attendait OT9 pour pouvoir continuer. Près de 30 ans ont passé, et toujours pas d’OT9 en vue. Il a depuis quitté la scientologie.

              Il y a également les récits de Mark Rathbun, décrivant les années de recherche des « matériaux perdus ». Il est formel : ces matériaux n’existent pas.

              Il y a également le récit de Pierre Ethier, auditeur classe XII. Pour lui les niveaux avancés seraient les anciens niveaux d’OT. J’ai remarqué d’ailleurs que « Les indépendants » auditent parfois ces anciens niveaux, à la suite de OT8. Pierre Ethier a également compilé OT9 et OT10 à partir des matériaux classe XII. Mais même en ajoutant les anciens niveaux et ces matériaux, le pont s’arrête et ne va pas plus loin. Toujours pas de « Full OT » en vue.

              Autre argument : si les niveaux OT9 à OT15 existaient, pourquoi ne sont-ils toujours pas disponibles 30 ans après ? Les raisons pour en différer la sortie ont évolué au cours du temps : il fallait d’abord que toutes les orgs atteignent la taille de Saint Hill, ensuite il fallait faire GAT1, puis il fallait tout reprendre au début car la première fois ce n’était pas assez bien, puis il fallait étudier tous les basiques, puis il fallait que toutes les orgs soient idéales, puis il fallait faire GAT2, … Pourquoi donc les conditions requises changent-elles sans arrêt ?

              Autre argument : Hubbard a terminé sa vie en très mauvais état. S’il avait réussi, il aurait du vivre plus longtemps et en pleine forme.

              Voici donc les éléments qui m’amènent à considérer que le pont est un cul-de-sac.

              Maintenant si vous auditez les autres, vous avez effectivement de quoi faire pendant un grand nombre de vies, et c’est d’ailleurs excellent de vouloir aider les autres. Mais cela ne me dit pas comment vous allez devenir OT.

              1. Merci, Curiosis, c’était exactement la réponse que j’avais en tête et que je comptais rédiger.

                J’ajouterai deux choses :

                Le fait qu’Hubbard soit parti en très mauvais état démontre que lui-même était très loin d’avoir atteint l’état de full OT avec sa technologie. Par conséquent, il est tout à fait improbable que quelqu’un d’autre utilisant cette technologie l’atteigne un jour.

                Dans les blogs, la plupart des OT 8 qui ont arrêté la scientologie s’accordent pour dire que ce niveau leur a mis la tête à l’envers et qu’il a invalidé toute leur audition passée. D’ailleurs, il y a eu trois versions d’OT 8. La première a causé un tel tollé qu’elle a été rapidement retirée. Demandez à n’importe quel OT 8 ce qu’il pense de ce niveau et, s’il est honnête, il ne vous en dira pas du bien. Autrement dit le pont s’arrête vraiment au nouvel OT 7. Dans l’indépendance, le pont continue avec les anciens niveaux qui, à ma connaissance, ne fabriquent pas de « full OT ». Bref, lorsque vous affirmez que le pont est un cul-de-sac, je ne peux qu’abonder en votre sens. Ce qui n’empêche que certains niveaux d’audition peuvent produire des bienfaits comme beaucoup d’autres psychothérapies.

                Pour terminer, je dirai que ceux qui pratiquent la scientologie aujourd’hui ont revu leurs ambitions à la baisse. Au départ, ils croyaient sincèrement qu’ils allaient acquérir des super pouvoirs, changer le monde et conquérir l’univers – c’était en tout cas ce que leur promettait Hubbard. A l’arrivée, ils ont fait une croix sur tout ça et ils se contentent de ce qu’ils ont. Ou ils se réveillent et ils passent à autre chose.

              2. Je ne vous reproche rien, je n’attaque personne, personnellement je trouve hasardeux de porter des jugements définitifs sur ce que je ne connais pas subjectivement.
                Ces discussions ne servent à rien, Voltaire le sait parfaitement, nous ne parlons pas de la même chose.
                Quant à votre « appel à l’humilité » je ne vois pas en quoi ce que j’ai écrit est arrogant ou méprisant, faudrait m’expliquer, je ne fais qu’exprimer un avis différend, chose apparement insupportable à vos yeux.

        1. Une analyse fine et pleine de bon sens. Merci.
          Oui, la scientologie ne crée pas de dieu malgré les appelations pompeuses de ses procédés, je pense à Superpower qui n’a de puissance que le nom. Nombreuses sont les personnes qui l’ont reçu et dont les supposés pouvoirs n’ont aucun impact sur le monde actuel.

        2. Bonjour Apas,

          Je ne critique pas vos idées, mais votre argumentaire.

          Je suis d’ailleurs d’accord avec vous lorsque vous parlez d’une époque où les prix étaient raisonnables et pendant laquelle on s’éclatait. J’ai connu ça moi aussi pendant 15 ans de ma vie, j’étais donc très impliqué, ce qui explique que je reste intéressé par le sujet.

          Dans la suite de votre message vous pourriez avoir raison, il se pourrait qu’il existe quelque part un pont complet, mais vos arguments sont défectueux sur le plan de la logique.

          Depuis Aristote les philosophes ont beaucoup étudié la logique et notamment les erreurs de logique, ou sophismes, pour nous aider à démêler le vrai du faux dans un débat. La connaissance des erreurs de logique nous permet d’éviter les pièges et nous fait gagner du temps.

          Il se trouve que vos arguments comprennent plusieurs erreurs de logique et de ce fait ne sont pas recevables, même si vous avez raison sur le fond.

          Par exemple lorsque vous me reprochez : « Et affirmer qu’il s’agit d’un cul de sac, sans l’avoir pratiqué, est hasardeux ou malhonnête , au choix », cet énoncé contient deux erreurs de logique :

          « Sans l’avoir pratiqué » : cette formule invoque « l’argument d’autorité », et plus précisément une de ses variantes, « l’appel à l’humilité », qui sont des erreurs de logique. Car seuls les arguments comptent, pas la vie privée ou l’expérience supposée de l’auteur des arguments.

          En fait si j’étais devenu OT8 et m’étais contenté de cette expérience, j’aurais une vision très limitée du sujet. Or j’étudie le sujet de l’extérieur et j’ai accès à de nombreux témoignages de scientologues qui ont parcouru le pont complet, y compris ceux que j’ai connus, à l’expérience de nombreux cadres dont l’inspecteur général de RTC, aux documents officiels des procès, etc., ce qui me donne une vision beaucoup plus riche et pertinente que si j’étais limité par une expérience personnelle unique. C’est ainsi que les scientifiques peuvent étudier le comportement des oiseaux migrateurs sans avoir besoin de savoir voler.

          « est hasardeux ou malhonnête » : c’est une « attaque Ad Hominem », par définition : « C’est la personne qui est attaquée au lieu que ses arguments soient analysés et contredits. » Encore une erreur de logique.

          « je ne fais qu’exprimer un avis différend, chose apparemment insupportable à vos yeux. »
          Encore une attaque Ad Hominem, sans rapport avec le débat. En fait je serais ravi que quelqu’un me contredise avec des arguments fondés : la scientologie est-elle capable de produire des OT complets ? Je suis tout prêt à changer de point de vue en fonction des arguments présentés.

          Les erreurs de logique peuvent être utilisées de plusieurs façons : pour la recherche de la vérité en les débusquant, mais aussi comme arme de guerre. C’est ainsi que l’église de scientologie ne débat jamais des idées avec un contradicteur, mais va l’attaquer avec des « Dead Agent Packs » : on va chercher des fautes dans la vie de la personne pour la discréditer, et si on n’en trouve pas on en fabrique de toutes pièces. C’est l’attaque Ad Hominem transformée en arme de destruction massive, voir par exemple les vies de David Mayo ou Paulette Cooper.

          1. Oui, je continue de trouver hasardeux de porter des jugements définitifs sur ce que l’on ne connait pas personnellement. Je pense même que c’est la maladie de notre époque. Pourtant l’histoire nous montre et nous apprend à être prudent en la matière.
            Je pratique le Pont de 1978, comme beaucoup d’indépendants le font actuellement. Oui, la progression est réelle et les gains présents, voire parfois assez impressionnants. Jusqu’où irons nous?
            Nous n’en savons rien. Allons nous nous cogner un jour la tête dans le plafond ? Nous n’en savons encore rien. Nous progressons et c’est tout ce que nous savons !
            Vous parlez de scientologues ayant parcouru le pont complet, à mon humble avis il n’en existe pas ou alors très peu, le pont de l’Eglise étant incomplet et truffé d’out tech très invalidantes pour le cas et la santé des pcs.
            Je n’essaie pas d’avancer un argumentaire , je n’ai rien à prouver et chacun fait ce qu’il veut,je ne fais que témoigner en toute humilité .
            PS : j’ai moi aussi lu beaucoup de témoignages d’ex sea org, ex scientologues , ex IG RTC, membres de la Freezone etc…

            1. Je salue vos gains personnels, l’important c’est d’avancer avec succès.

              Mais je ne comprends pas comment vous faites pour progresser en permanence. Le pont est une suite de procédés en nombre limité, dont la durée d’utilisation est limitée (le concept d’overrun interdit une utilisation prolongée).

              Lorsque vous avez parcouru tous les procédés connus, comment faites-vous pour continuer ?

              Vous pouvez effectivement enseigner, auditer à temps plein.

              Mais sur le plan de votre progression personnelle, comment allez-vous faire pour atteindre OT complet ?

              1. Je vais essayer d’être clair et concis. Il y a en Scn les gains négatifs (enlever de la charge ) et les gains positifs ( réhabilitation d’aptitudes ). On sait par ailleurs que les absolus sont impossibles à atteindre. Mais on peut s’en approcher en permanence de très près.
                Oublions ce qui se passe dans l’Eglise, comme je vous l’ai dit, nous pratiquons le Pont de 1978, dans l’esprit de l’époque. ( ce qui m’a valu, ainsi qu’à mes amis, l’excommunication et son lot de déconnexions et problèmes )
                En 1978, le premier bulletin que l’on m’a fait lire était  » entrainement et OT », en gros un OT = 50% de gains de cas et 50% d’entrainement (devenir un auditeur très, très, très expert, pas juste être auditeur de grade 0). Une autre référence parle de 100% pour l’entrainement, à savoir quelqu’un qui n’est pas un auditeur très averti ne deviendra pas ou ne restera pas OT. Je dis souvent que le grand crime de Miscavige est d’avoir tué l’entrainement. Quand je suis arrivé en scn, on m’a dit « tu dois faire l’académie, l’HGC c’est très cher et réservé aux hommes d’affaires qui n’ont pas d u tout le temps de s’entrainer. Miscavige a bien sur mis l’accent sur « être un pc, être un client » , résultat , pratiquement aucun des OT 7 et 8 de l’Eglise n’est entrainé. ( aussi, un auditeur entrainé sera à même de découvrir les turpitudes et l’alter is, en un mot le squirelling de la Tech dans l’Eglise ). Les auditeurs vétérans se sont tous fait éjecter d’une façon ou d’une autre de l’Eglise entre 1995 et 2005. Une tech avilie, des clients pas auditeurs, voilà le produit de l’Eglise et c’est bien sûr intentionnel. Vous aurez compris que l’étude est une partie très importante de notre pont, cela inclut les cours d’auditeur, cl8;9 ou même l’énorme Briefing course, les PDC, les Phoenix lectures etc….Enorme travail, même à raison d’une heure par jour, cela représente quelques années. J’insiste beaucoup sur ce côté entrainement, car c’est un point clef complètement zappé par l’Eglise et les scientologues.
                Il ya également beaucoup de travail du côté audition. Clair OT1,2,3, puis toute la bande de nots. Sachez que nots délivré dans l’Eglise est douteux, DM ayant apporté des changements à la procédure qui ont crées beaucoup d’overrun, overrestimulation, maladie, et parfois mort. (sans parler du crime absolu d’auditer les clairs et ot sur ned, que LRH interdit formellement à de nombreux endroits). Facile de comprendre que les OT produits dans l’Eglise ne soient pas trop OT !!! Le vrai nots (il suffit d’étudier le cours class 9 de 1978 pour le comprendre) est l’inverse de celui de l’eglise. Audition sans overrun (les séances sont souvent très courtes, pas plus de quelques minutes) et leur nombre journalier doit être limité. Durée de nots = au minimum deux ans, en moyenne.
                Après cela, niveaux OT originels, qui étaient délivrés à Flag jusqu’en 1982, et qui ont été zappés depuis. Nots est sorti en 1978, pour que les gains obtenus sur ces niveaux soient stables, pour que le cas nots n’interfère pas avec les gains « OT » et ne vienne pas  » foutre la merde « .( lire à ce sujet le magazine Source de l’époque où David Mayo explique ceci très bien ) Ces OT levels sont un mélange auditing / OT drills ,et tout comme les TRs , ils peuvent être refaits plusieurs fois, avec à chaque fois une plus grande « ampleur » de l’aptitude. . Par exemple, il existe différents niveaux d’être dans le temps présent. On peut être là, là en étant légèrement extérieur, là en étant très, très extérieur.
                En résumé, après avoir enlevé la charge du cas, on refamiliarise le thetan avec ses aptitudes, et c’est un long travail passionnant.
                A ma connaissance, personne n’est arrivé au bout de ce pont, pour l’instant.
                PS ; à mon humble avis, la meilleure façon de comprendre la scn, est d’étudier LRH plutôt que Rathbun et consorts ! Tout comme pour comprendre le bouddhisme, il vaut mieux étudier les textes de base plutôt que les commentaires désabusés des déçus. Pour moi, la tech est un outil de déstimulation, de rehabilitation etc…Miscavige en a fait un outil de contrôle et d’implantation des scientologues.

        3. Bonjour apas,

          Merci pour ces précisions, je comprends mieux comment vous procédez.

          Dans la voie bouddhique il y a également deux aspects : l’élimination des facteurs négatifs et le développement d’aptitudes positives.

          Mais les techniques sont différentes. Le bouddhisme ne tente pas d’explorer le passé, mais contrecarre les aspects négatifs en appliquant des antidotes dans le temps présent: par exemple l’antidote à la colère est le développement de la bienveillance, l’antidote à la paresse est le développement de l’enthousiasme, etc. D’après le bouddhisme, les empreintes karmiques négatives peuvent être éliminées non pas en auditant le passé, mais en utilisant des pratiques de purification qui vont neutraliser ces empreintes.

          Une autre pratique fondamentale est l’application de l’éthique, non seulement en actes, mais aussi en paroles et en pensée. Par exemple les vues fausses sont considérées dans le bouddhisme comme une violation de l’éthique (par exemple les attentats récents sont les produits de vues fausses).

          Du côté positif, la voie bouddhique comprend un ensemble de pratiques permettant d’atteindre l’éveil complet d’un Bouddha. Mais contrairement à la scientologie, le bouddhisme ne met pas l’accent sur le développement de « supers-pouvoirs », en tout cas pas au début.

          J’ai lu récemment un texte qui disait : « Même si vous savez voler dans les airs, cela ne vous donne pas l’assurance de renaître dans de bonnes conditions. Le plus important est de progresser par étapes : d’abord s’assurer d’une renaissance humaine favorable, ensuite échapper complètement au cycle des renaissances automatiques, puis enfin atteindre l’éveil complet d’un bouddha. »

          Les bouddhistes débutants suivent donc des pratiques permettant de traverser la zone d’entre deux vies dans de bonnes conditions, car les personnes non entraînées vont être soumises à des renaissances automatiques, avec une forte probabilité de renaître comme animal, et le problème de la forme animale est qu’elle ne permet pas d’entreprendre une démarche de progrès spirituel.

          Le fait d’avoir une forme humaine avec suffisamment de liberté de choix est donc une chance rare, il faut éviter de la gaspiller.

          Ceci-dit les « super-pouvoirs » sont aussi au rendez-vous. En lisant des biographies de grands maîtres, j’ai trouvé un petit échantillonnage de ce qu’il est possible de faire : voler dans les airs, passer au travers des murs, lire les pensées des autres, voir les vies passées (les siennes et celles des autres), déplacement très rapide d’un point à un autre, visiter d’autres planètes, etc.

          Donc les « aptitudes OT » existent également dans le bouddhisme, mais ce n’est pas la priorité. D’après le Dalaï-lama, toute démarche spirituelle qui vise en priorité le développement de super-pouvoirs est défectueuse et est vouée à l’échec sur le long terme.

          1. « Le bouddhisme ne tente pas d’explorer le passé, mais contrecarre les aspects négatifs en appliquant des antidotes dans le temps présent »

            Oui et c’est vraiment très curieux car L.R Hubbard avait compris cela en 1951 (qu’il n’est pas utile d’explorer sans cesse le passé pour aller mieux) mais ne l’a curieusement pas appliqué. Il disait du fil direct et book1 que c’était des techniques qui marchaient mais que cela produisait des résultats limités et qu’il était passé au dessus de cela avec les procédés de création, changement, destruction.

            L’erreur n’a t-elle pas été de nous positionner tous au même niveau, dès notre entrée en scientologie, à savoir en bas de l’échelle des tons ?
            Les gens rapides et non réactifs ont déraillé à force de trop regarder le passé en audition. Ils ont commencé à dramatiser des trucs moches. Je sais que la devise est de restimuler pour effacer mais reculer ne permet pas de toujours mieux sauter.
            Je serais vraiment intéressé de comprendre pourquoi, dans les années 80, on recevait tous, à nos débuts, des procédés sur le passé alors que Hubbard avait découverts que d’autres procédés étaient beaucoup plus efficaces. Quelqu’un saurait ?

          2. Merci pour ces précisions. Les « super-pouvoirs » ne sont pas notre priorité. Ils feront peut-être partie de la récompense finale! Pour l’instant, l’accent est mis sur la compréhension, la responsabilité, la survie des dynamiques. A quoi bon pouvoir « voler » , si on est pas « OT » sur les problèmes du quotidien et les relations humaines, même si personne ne crache sur une bonne petite extériorisation !!!

  2. La Scientologie est à l’image de son créateur et elle porte en elle même les graines de sa destruction.

    Les scientologues ont de très bonnes et de très mauvaises données. Hubbard en a semé du bas en haut du pont et elles ne font pas bon ménage dans le mental des gens qui les ont acceptées comme données stables. Ils ne sont pas malheureux mais pas heureux non plus du fait de cette dualité de données en eux.

  3. Il s’est teint les cheveux. Graduellement il va ressembler de plus en plus à un vieux beau. Son speech est fleuri et ne veut rien dire. En fait, ça n’a rien à voir avec le sujet de la sciento ce qu’il raconte, ça n’a aucun sens.

  4. Il ressemble à Kevin Kostner en petit. Et il a un fabriqué un mignon sourire pour la fin de chaque tirade ! Like a sweet little boy. His vilain daddy will make him a bad suprise.
    Poor Davy… trying so hard…

  5. Ou la la ! Mais il est carrément méconnaissable ! Il me fait penser à notre Arnold Schwarzenegger vieillissant.
    Lrh disait que la possession du Mest est un piège. J’espère que les scientologues en sont à présent convaincus. Toutes ces orgs idéales qui se dégradent et qui sont devenues des boulets… Quelle incroyable erreur de jugement ce programme des orgs idéales. Faut-il être à ce point sous hypnose pour avoir soutenu ce projet pharaonique. Tant pis pour eux.

  6. C’est une évidence que les niveaux OTIX à OTXV n’existent pas.
    Le Ron Journal 35 qui en parle est un faux ainsi que tous les autres Ron Journal qui suivent en particulier le 38.
    Il n’y a donc pas de niveaux d’OT au-dessus de solo not’s.
    On est tous d’accord que Miscavige ment et a comme cible première le fric et que le programme des org idéales n’a aucun sens.
    Cependant, même si Hubbard est mort misérablement, la scientologie est-elle pour autant une arnaque ? Le sujet est profond, les gains existent. Et le sujet doit être pratiqué avec intelligence et un sens de l’éthique et surtout une écoute parfaite et une adhésion au code de l’auditeur.
    C’est la promo de la secte qu’il devrait y avoir des niveaux d’OT à l’infini… Je pense que le sujet se perd parce que l’église l’a trahi, Quelques personnes essayent de le faire vivre hors de l’église et je salue leur courage.

Laisser un commentaire