Miscavige dépense 26 millions de dollars pour 300 scientologues

En 2007, le dictateur Miscavige a prêté 10 millions de dollars à 0% d’intérêts  à l’église de scientologie d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, pour acquérir un bâtiment de prestige classé monument historique. Vous trouverez l’article complet (en anglais) ici.

Sept ans plus tard, le bâtiment était toujours à l’abandon.

Au dernier recensement réalisé en 2013, il y aurait 315 scientologues en Nouvelle-Zélande.

En novembre dernier, Mike Ferris, dirigeant de l’église en N.-Z., a annoncé que les rénovations allaient bientôt commencer et qu’elles étaient estimées à quelque 16 millions de dollars.

Sur ses 16 millions, environ 3,5 viendraient de donations de scientologues néo-zélandais. Le reste viendrait d’on ne sait quel compte de l’église (soit de l’IAS, soit d’International Landlord, l’organisme qui gère l’argent des orgs idéales).

Cet argent, bien entendu, sera prêté et non pas donné. Aucune org idéale au monde n’appartient à ses paroissiens. Ces orgs sont la propriété d’International Landlord et toutes sont dans le rouge et doivent des dizaine de millions à l’église. En fait, les orgs idéales constituent sans doute le modèle économique le plus aberrant de tous les temps. On dépense des sommes colossales pour des bâtiments vides abritant 30 à 60 membres du personnel qui se tournent les pouces et qui n’arrivent pas à joindre les deux bouts. Leur problème principal : pas de nouveaux publics. Les dernières statistiques publiées par l’OT Committee de Valley Org en Californie confirment l’ampleur du naufrage :

Nombre de nouveaux venus sur un service de Div 6 – inchangé :  0

Nombre de personnes ayant commencé GAT 2, en baisse – il est passé de 6 à 4.

Nombre de livres vendus, en baisse –  il est passé de 7 à 2.

Nombre de pré-OT sur leur prochaine étape, en baisse – il est passé de 2 à 0

Nombre de clairs sur leur prochaine étape – inchangé :  1

Ces chiffres parlent d’eux mêmes, surtout quand on sait que la région couverte par Valley Org a l’une des plus fortes concentrations de scientologues dans le monde.

Mais revenons en Nouvelle-Zélande. A l’heure actuelle, l’église d’Auckland doit plus de 8,6 millions de dollars au management international.

Lorsque ce bâtiment sera rénové, il pourra sans problème abriter les 300 scientologues néo-zélandais si jamais ils devenaient SDF.

Et pendant ce temps, Paris, l’une des plus grandes capitales du monde, n’a toujours pas son org idéale.

Si Miscavige avait eu une concubine française, et non pas néo-zélandais (une dénommée Lou Henley-Smith issue d’une grosse famille scientologue d’Auckland), peut-être aurait-il fait un effort pour notre bonne vieille Ville Lumière. Une scientologue française pourrait-elle par pitié se sacrifier pour séduire le Dictateur et évincer Lou ? La patrie lui en serait éternellement reconnaissante.

En attendant, les gros donateurs français seront heureux d’apprendre qu’une partie de leur argent servira à financer, à l’autre bout du monde, une future morgue idéale destinée à une poignée de scientologues. Ça leur apprendra à perdre des procès et à être le seul pays au monde à avoir condamné LRH pour escroquerie. Dans l’univers de Miscavige, les Français sont sans doute un ramassis de suppressifs qui ne méritent pas d’avoir une org idéale.

Cela dit, avec 26 millions de dollars, Miscavige aurait pu former des milliers d’auditeurs. Ah, bling-bling, quand tu nous tiens…

16 réflexions sur « Miscavige dépense 26 millions de dollars pour 300 scientologues »

  1. L’idée de ces orgs idéales était au départ d’attirer les VIPs et les gens influents de notre société. Micavige a appliqué le vieux proberbe qui dit qu’on n’attire pas les mouches avec du vinaigre. Seulement, même couverte de miel, la scientologie n’attire plus personne.
    Je présume que cette avidité de célébrités a dû lui être soufflée par son bon ami Cruise qui est, certes bon acteur, mais visiblement mauvais conseiller.

    1. Il y a une dizaine d’années, quand Tom Cruise est passé au Celebrity Centre Paris, il aurait trouvé l’endroit « downstat » et en aurait fait part à son grand ami David Miscavige. C’est ce qui aurait donné l’idée à ce dernier de lancer le programme des orgs idéales, endroits luxueux et high tech qui, selon lui, feraient venir des hordes de nouveaux venus. Le Celibrity Centre Paris serait-il indirectement à l’origine du programme des orgs idéales ? Ce serait plutôt cocasse, surtout lorsqu’on sait que la France n’aura sans doute jamais d’org idéale.

  2. Si les bâtiments achetés, souvent historiques, finissent en ruine, ce sera un bon indicateur ! Un suppressif n’a aucun avoir et gâche. Il ne peut, qui plus est, pas mener un projet à terme. Il le saccage avant. C’est le roi des projets inachevés.
    Si ça pouvait ouvrir les yeux cousus !

  3. En fait, l’argent des donateurs français qui n’auront jamais d’org idéale sert à faire les travaux de l’org d’Oakland pour 300 publics dont quelques uns peut-être feront GATII. Quel gaspillage. Et ces pauvres gens continuent à payer, il vaut mieux ne pas y penser, c’est presque douloureux.

      1. Oui, je parlais de Flag. En France, je sais que les gens vont aux events de peur de se prendre un KR
        C’est peut être pareil aux USA, remarque… On va applaudir David le Magnifique de peur d’aller en éthique… Possible…

  4. Bonjour,
    ça fait longtemps que je lis ce blog qui a contribué à ma décision de partir officiellement, mais je n’arrivais pas à me connecter pour y participer.
    Concernant les orgs idéales, j’ai toujours refusé de donner le moindre centime, mais je croyais qu’à chaque soirée on donnait des informations sur l’utilisation des fonds collectés, les projets d’immeubles à acheter, les sommes manquantes pour y parvenir, etc.
    Ce n’est pas le cas ???

    1. Bienvenue ur le blog, Florence !

      Pour répondre à ta question, on te dira toujours qu’il manque de l’argent (5, 10, 15 millions) mais c’est tout.

      Si tu demandes à voir des livres de comptes, on t’étiquettera officieusement fauteuse de trouble.

      Si tu demandes quel immeuble l’église pense acheter, on te dira que c’est confidentiel à cause des ennemis qui pourraient faire capoter le deal ou bien on te répondra que ce n’est pas encore décidé (autrement dit, personne n’en sait rien).

  5. Il y a quelques années, le nombre de procès en cours était de 12. Ce chiffre fut donné lors d’une réunion sur la situation légale française, à laquelle étaient conviés les accusés.

    Je doute qu’il ait baissé depuis.

    Comment acheter un bien immobilier exorbitant dans un tel contexte ?

    N’y a-t-il pas un risque de saisie, sachant les lourdes amendes infligées aux structures françaises ?

    Et puisque les associations françaises ont été condamnées pour escroquerie en bande organisée, si le chef de bande qui vit aux États-Unis utilise l’argent acquis pour prêter à ses ingénus complices un bien luxueux payé de la poche de leurs victimes, peut-il le faire impunément ?

    Ou bien les organisations françaises doivent-elles obligatoirement attendre un « assainissement » de leur statut juridique ?

    Et qu’en est-il des lourdes amendes dont les jugements ont été entérinés en appel et en cassation, ont-elles été versées, ou bien dépendent-elles du pourvoi à la Cour européenne ?

    Et si elles ont été versées, ont-elles été payées avec le compte des donations pour l’Org idéale de France, ou bien ce compte est-il séparé de la cagnotte destinée aux amendes et procès divers ?

    Ou alors, n’y a-t-il qu’un seul compte général pour toutes les orgs idéales du monde, et c’est « premier arrivé, premier servi » ?

    Toujours est-il que je ne pense pas que l’IAS financera une org idéale française dans un contexte aussi risqué.

    Et voilà pourquoi la ville de Paris, en dépit de son prestige médiatique potentiel, ne verra jamais l’ombre d’un nouveau building.

    Une ironie cruelle, quand on sait que le projet Org idéale a été lancé parce que Tom Cruise s’était plaint de l’aspect vieux Paris du bâtiment.

    1. Le jugement de la cour de cassation est définitif et le CC et sa librairie doivent raquer même s’ils vont devant la Cour européenne. De toute façon, les chances d’amadouer la Cour européenne sont quasi nulles. La sciento a une réputation tellement merdique qu’aucun juge ou aucun jury va vouloir casser le jugement français et courir le risque de se suicider professionnellement et médiatiquement. De toute façon, y en a pour des années avant que la Cour Européenne s’occupe de l’affaire. Elle a d’autres chats plus importants à fouetter.

Laisser un commentaire