Le top management de la scientologie pète un câble

Angry cartoon dynamite stick

Il y a trois jours, Marty Rathbun a posté une vidéo sur YouTube dans laquelle il est pris à partie par trois cadres supérieurs du top management de la scientologie.

Alors qu’il attendait son avion à l’aéroport de Los Angeles, Rathbun est soudain agressé par Jenny Linson Devocht, Marc Yager et Dave Bloomberg.

Marc Yager, qui avait disparu de la circulation depuis bon nombre d’années après avoir été envoyé au « Trou » par Miscavige, est le patron du Watchdog Committee, l’entité qui chapeaute l’église de scientologie internationale (également appelée « Int »).

Dave Bloomberg (celui qui filme Rathbun) est depuis des années un cadre supérieur d' »Int ».

Jenny Linson Devocht est une proche de Miscavige et l’une de ses assistantes personnelles.

Ces trois individus ont soudain déboulé devant Rathbun et l’ont longuement insulté, sans doute dans l’espoir de le faire sortir de ses gonds et de susciter chez lui une réaction violente. Rathbun a gardé son calme et a tranquillement filmé les délires de ses agresseurs avec son mobile (ce qui explique la qualité médiocre de la vidéo).

Cette rencontre « fortuite » avec Rathbun dans un aéroport était bien évidemment planifiée. Rathbun rapporte que dans la vidéo, on ne voit pas les réactions de stupéfaction des voyageurs présents dans le terminal.

Les images parlent d’elle-même. Nous avons affaire à trois marionnettes de Miscavige dont la santé d’esprit laisse beaucoup à désirer.

 Voici une transcription approximative envoyée par un blogger sur le site de Rathbun.

0:01 MY: Works great doesn’t it? It makes you feel good. You know you could…you can actually get your ethics in Marty. That would be [sane?]

0:09 JL: Stop committing suppressive acts, full time suppressive acts. full time. [inaudible]. Just end it. Go live a life. Why don’t you get a life, man. Just get a life. You’ve had zero effect, none. And nobody gives a fuck about you. That’s the truth.

0:31 MY: Right. We are doing so well. So stinking well. You are standing afraid.

0:34 JL: Nobody has even noticed you’re gone man.

0:37 DB: Nobody… [inaudible] or […You’re not going to lose your throat]

0:39 JL: You’re nothing. That’s the point. You’re nothing.

0:42 MY: No comm cycle. Is that what you want?

0:45 JL: Brilliant

0:45 MY: No comm cycle

0:46 JL: Your TRs are brilliant. Why don’t you just stop committing suppressive acts and live a real life. We need a…What’s he doing in LA anyway? What are you doing in LA? Why are you here?

1:01 MY: What a pathetic individual. All you are is your camera.

1:03 JL: Why don’t you just end it and start living a decent life and do something to help mankind. Cause you guys do nothing to help mankind. Between you [and] Mike it’s pathetic. You guys are embarrassing and pathetic. Pathetic. It’s disgusting and it’s all over your face and you look terrible.

1:22 MY: Brilliant

1:26 JL: [inaudible]…longer before a fight (not sure if this was JL)

1:31 JL: Wow. He’s such a loser. It’s embarrassing. Why don’t you do something with your life. You’re an embarrassment. An embarrassment to the fact that you were ever, ever connected to us. You have zero facts.

1:45 Marty: Could you people move on please?

1:48 JL: [mild laughter]

1:49 MY: That would be the [word that ?][inaudible]

1:49 JL: That…[inaudible]

1:51 MY: …We made a lot of progress

1:54 JL: It’s unbelievable.Did you get…[inaudible]… Wow. Embarrassing, humiliating, disgusting. An absolute embarrassment that you were ever connected. You have no facts. Nobody cares. Nobody’s interested. You’ve done nothing. You have no… I mean some movement, it’s a God damned joke. No one gives a crap. OK?

2:21 Marty: Can you move on please.

2:21 JL: We’ve moved on. We have moved on and the church has been better…

Ce n’est pas la première fois qu’un « apostat » est ainsi vilipendé. Il y a quelques années, Mike Rinder, lorsqu’il s’était évadé de la Sea Org, avait lui aussi été agressé par des cadres supérieurs de la Sea Org, sa femme et ses enfants. Vous en trouverez le compte rendu en cliquant ici. C’est terrifiant.

Sur son site, Jonathan Swift se demande si ce genre d’agression dans un lieu public hyper sécurisée tel qu’un aéroport ne constitue pas une infraction passible de poursuites.

Dans certains pays, où la scientologie ne peut pas se réfugier derrière son statut de religion, ce genre de chose serait considéré comme de la discrimination pure et simple.

Cette vidéo a déjà été vue près de 600 000 fois sur YouTube et a été reprise par de nombreux médias. En voici quelques-uns :

International Business Times

Tony Ortega’s Underground Bunker

Stern (en Allemagne)

Vox

Ces articles ont suscité des milliers de commentaires négatifs de la part des lecteurs.

Une parodie de Panopea Abrupta n’a pas tardé à faire son apparition sur YouTube.

Bref, non seulement, ces trois abrutis n’ont pas réussi à déstabiliser Rathbun mais ils sont maintenant la risée du monde entier.

Encore une idée brillante de Miscavige qui lui explose à la figure. Des têtes vont tomber.

6 réflexions au sujet de « Le top management de la scientologie pète un câble »

  1. Complètement à la masse, les trois morts-vivants. Yager a l’air d’avoir fumé dix-sept pétards. Le gag, c’est quand l’autre connasse dit à Rathbun qu’il fait rien pour l’humanité, sous-entendu qu’elle et les deux débiles sont en train de sauver la planète, eux. Tu les vois, t’as vraiment pas envie de vivre dans le monde qu’ils sont en train de créer. Un monde de zombies enragés. Ils seraient parfaits comme figurants dans « The Walking Dead ».

  2. Quelle consternation que tout cela. Et ces gens s’auto-proclament les sauveurs de l’humanité alors qu’ils sont plein de fiel. Ils reprochent des crimes qu’ils ont commis ou commettent eux-mêmes… Et pire que cela, ils n’appliquent pas cette tech qu’ils sont sensés délivrer au monde. Que tout cela est bien pathétique.

  3. On est très loin de la bienveillance scientologue, à savoir :

    « Vous n’obtenez de la mésémotion dans un cas que lorsque l’individu a refusé d’accepter la responsabilité dans ce domaine. Il peut contrôler tout ce dont il a accepté la pleine responsabilité. Il est incapable de contrôler quelque chose dont il n’a pas pris la pleine responsabilité ». Lrh

    Le moins qu’on puisse dire, vu son niveau de ton, est que cette dame n’a toujours pas pris responsabilité pour Marty Rathbun et que son départ a manqué de belles retenues au Management. Ce serait presque drôle si ce n’était pas aussi affligeant.

  4. Malsain. Très malsain.
    Dans l’église, tout le monde il est beau il est gentil mais dès qu’on gratte un peu le vernis, on tombe sur le niveau de ton 1.5 ou 1.1
    C’est réglé comme du papier à musique.
    On croit que ces gens de l’église ont de l’ARC à revendre. Pas du tout ! Méfiez-vous du vilain perfide qui sommeille en tout pro Miscavige.

Laisser un commentaire