La « SO #1 Line » – Encore un mythe qui fait pschitt…

Mike Rinder vient de publier un article sur la « SO #1 Line ».

« S0 #1 » est l’abbréviation de « Standing Order #1 », littéralement : « Ordre Permanent n°1 ». La « SO #1 Line » était la ligne de communication directe à LRH. N’importe qui pouvait écrire à LRH et celui-ci répondait personnellement à chaque lettre – du moins c’est ce qu’il affirmait.

Mike Rinder, qui a travaillé dans la Sea Org de 1973 à 2007, vient de rétablir la vérité : LRH n’a jamais répondu aux lettres qui lui étaient personnellement envoyées par les scientologues. En fait, c’est la  » SO #1 Unit » qui s’en chargeait. Elle rédigeait les réponses et signait à la place de LRH.

Si vous avez encore en votre possession une lettre de LRH, ce n’est pas lui qui l’a dictée et signée.

LRH recevait un abondant courrier. S’il avait dû répondre à chaque lettre qui lui était adressée, il n’aurait pas eu le temps de faire autre chose.

De plus, à partir de 1980, LRH s’est isolé du monde pour échapper à la justice américaine et il va de soi qu’on n’allait pas faire suivre du courrier dans les lieux secrets où il vivait en reclus.

Que LRH ne puisse pas répondre aux milliers de lettres qu’il recevait chaque année est tout à fait compréhensible. Mais qu’il ait entretenu la légende selon laquelle il répondait personnellement à chaque lettre l’est beaucoup moins. Pourquoi ce mensonge ?

Ci-dessous, vous trouverez le scan d’une « lettre de LRH » reçue par un ex-scientologue et datée du 22 janvier 1986, c’est-à-dire deux jours avant sa mort alors qu’il agonisait. (Cliquez dessus pour l’agrandir.)

10 réflexions sur « La « SO #1 Line » – Encore un mythe qui fait pschitt… »

  1. Un mensonge de plus ou de moins, on n’est plus à ça près…

    Son intention était peut-être bonne. Les gens lui écrivaient pour se sentir en communication avec lui. Ils lui faisaient confiance et cela devait les rendre heureux de recevoir quelques lignes de sa main. S’ils avaient su que leurs lettres étaient lues par d’autres, ils auraient été déçus, alors LRH a préféré mentir pour leur offrir une illusion de plus…

    1. Je pense, comme Aleajactaest, que ces lettres nourrissaient la tech et les anecdotes des conférences de Lrh. Il voyait, directement avec les preclairs, si ça tech marchait ou pas, rien ne vaut les comms directes pour mesurer des résultats. Mais il n’y avait pas que ça, Lrh était un écrivain et les artistes aiment les validations. Il devait, du moins dans les débuts, se gargariser des compliments qu’il recevait.

      1. Je comprends bien que la raison première des comm entre Lrh et les préclairs était d’ordre pratique, mais il me semble cependant que les gens lui écrivaient aussi pour être simplement en contact avec lui. Et d’ailleurs, pour moi, la vraie question n’est pas de savoir pourquoi les gens lui écrivaient, mais pourquoi il n’a pas été honnête avec eux. Vous dites qu’il se gargarisait des compliments qu’il recevait et je suis tout à fait d’accord avec vous, c’était bien dans le genre du personnage! J’ai dit précédemment qu’il offrait à ses fans l’illusion d’une comm entre eux et lui, mais peut-être que cette illusion il se l’offrait tout autant à lui-même. D’après ce que j’ai compris, il était isolé et malade à la fin de sa vie, il avait peut-être besoin de ce contact imaginaire avec ceux qui l’aimaient et l’admiraient. Même s’il ne lisait pas le courrier, le fait de savoir qu’il en recevait toujours autant était bon pour son ego et peut-être craignait-il qu’en disant la vérité, les gens cessent de lui écrire, ce qui aurait constitué une rupture définitive avec son public et un isolement aussi psychologique que physique. Enfin bon, c’est une hypothèse un peu farfelue quand même, je l’admets… 🙂

        1. « il me semble cependant que les gens lui écrivaient aussi pour être simplement en contact avec lui »

          Oui. Cette ligne permettait selon moi de ne pas retenir de comm, d’avoir un flux qui s’écoule. Empêcher une personne de communiquer et vous créez un fan aigri capable de rancune, voire d’hostilité. Pour moi, cette ligne directe avec Lrh permettait d’éviter les comms refoulées. Ps autre chose.

  2. Bonjour, il se peut qu’au début du mouvement les comm des gens servaient à mesurer les résultats. Lrh avait certainement vraiment une ligne directe avec les preclairs et les expériences positives des uns et des autres ont nourri les conférences « cliniques» et les négatives à modifier et affiner la tech. Et puis avec le temps et le volume de lettres Lrh a passé le chapeau comme tous ces fans qui croient que leur chanteur préferé leur dédicace un poster. Je comprends qu’on puisse être déçu de découvrir que l’on a jamais été en comm directe avec le «maître»

  3. Coucou, me revoilou !
    Je n’arrive pas à faire le deuil de mon vieil Hostie8 mais bon, il faut continuer à donner un point de vue, c’est important. Alors je donne le mien sur ce point.
    Quand on aime et admire une personne, il nous vient une irrépréssible envie de la voir ou de communiquer avec elle et si l’on ne peut pas le faire, on peut, à terme, devenir critique, voire agressif. Un peu comme une retenue de rien. Cette ligne directe avec Lrh permettait, toujours selon moi, d’écouler juste un flux. Après, qu’il ait lu des lettres pour alimenter ses conférences et bulletins en anecdotes, c’est très possible.

  4. Sur des bouquins que j’ai qui datent de 1982-83, il est écrit :

     » VOUS POUVEZ TOUJOURS ECRIRE A RON
    Je suis toujours disposé à aider. De par ma propre conviction, un être n’a de la valeur que dans la mesure où il peut servir les autres.

    Tout message qui me sera adressé et qui sera envoyé à l’adresse de l’Eglise de Scientologie la plus proche que vous trouvez dans la liste des organisations à la fin de ce livre recevra immédiatement la plus grande attention selon mes désirs.  »

    ça ne dit pas que c’est lui qui va répondre, ni même qu’il lira la lettre.

  5. ah ben si, quand même !

    « je suis toujours disposé à aider » et « la plus grande attention selon mes désirs » ça montre quand même qu’il serait personnellement cause sur le cycle. Du reste, les lettres portent sa signature.
    Quelqu’un sait si la signature était un tampon ou semblait authentique, à l’encre ? J’en ai une quelque part mais ne la retrouve pas. Quand je l’avais reçue, c’était pour moi un gain extraordinaire : Ron m’avait personnellement écrit !!! WAOU ! La sentation était forte et étrange. Je relisais cette lettre souvent en me disant « il a touché ce papier », et je pensais très naïvement que cette lettre était un porte-bonheur. Je n’en reviens toujours pas de ma crédulité.

    1. « je suis toujours disposé à aider » Je pense qu’on lui retransmettait probablement certaines informations, en particulier si cela pouvait être utile à la recherche. Il faisait énormément de choses et ne pouvait pas non plus tout faire seul… Pour moi, la recherche et la création de la tech sont quand même plus important que le fait d’écrire des lettres. Il n’aurait plus rien fait d’autre s’il avait dû répondre personnellement à tout ce courrier !!! Faut évaluer les importances tout de même !

      Quant à « tout message qui me sera adressé… recevra immédiatement la plus grande attention selon mes désirs. » montre qu’effectivement il s’est impliqué en mettant en place des gens, etc. pour que ces lettres reçoivent la plus grande attention. C’était ses désirs et en cela il a été cause là-dessus.

      Maintenant, je suis d’accord sur le fait que les réponses n’auraient pas dûes être signées Ron puisque c’était pas lui qui les écrivait.

Laisser un commentaire