La scientologie française dos au mur

Hier, mercredi, la scientologie comparaissait devant la Cour de cassation pour conester l’arrêt de la Cour d’appel de Paris du 2 février 2012.

Pour rappel, le celibrity centre et sa librairie avait été reconnus coupables d’escroquerie en bande organisée et plusieurs cadres, dont A.F. Rosenberg, avaient été condamnés à des peines de prison avec sursis et à des amendes atteignant 600 000 euros.

Comme d’habitude, les avocats de la scientologie ont invoqué une violation de la liberté religieuse.

Le problème, bien sûr, est que la scientologie n’est pas une religion (même si elle a été reconnue comme telle dans certains pays, dont les Etats-Unis). C’est un business qui demande à ses adeptes de faire des sacrifices financiers insupportables au nom de la « liberté totale » et du « sauvetage de la planète ».

La Cour de cassation rendra sa décision le 16 octobre.

Si elle confirme l’arrêt de la Cour d’appel, les scientologues français se tourneront vers la Cour européenne des droits de l’homme.

Vous trouverez des articles sur cette affaire ici.

19 réflexions sur « La scientologie française dos au mur »

  1. Pour moi, la scientologie n’a jamais été une religion. « Il faut défendre ta religion » m’a toujours fait l’effet d’une très mauvaise indication.
    « Défendre ta philosophie » aurait été une meilleure formulation pour moi. Je sais bien que « on » est souvent un con mais n’empêche qu’il a dit que le statut de religion a juste été endossé pour échapper au fisc. Il me semble que ce dernier point est une vérité.

    1. Oui, pour toi c’est une mauvaise indication, tu n’as jamais adhéré à une religion en venant faire de la sciento (ni moi). Mais, en prenant l’idée de religion avec « ensemble de superstitions dogmatiques auxquelles les paroissiens adhérent sans poser de question ». La scientologie de Miscavige a réussi son entrée dans le monde des religions.
      Les orgs idéales sont nombres d’église (vides comme chez les cathos). Une dans chaque bled. C’est ça qu’a dû penser Davey, qu’il allait faire comme les chrétiens : construire des églises, ou comme Macdo, faire des points de vente. Tout cela n’ayant pas grand chose à voir avec les idées de Hubbard qui privilégie le service plutôt que lieu !
      Oui, la scientologie est enfin devenue une vraie religion ! Une secte vous dites ? Mais une secte, n’est-ce pas une religion qui a réussi ?

  2. Je viens de regarder la vidéo. Affligeant de mauvaise foi.

    Eric Roux, je m’adresse à vous. Tout le monde a le droit d’avoir des convictions mais tout le monde a le droit de posséder aussi de l’argent. En sciento, il est impossible de mettre un euro de côté. On dirait d’ailleurs que les regs flairent votre moindre petite rentrée d’argent, votre moindre petite envie de constituer un petit coussin financier. On ne met pas de côté en sciento, on donne TOUT pour la survie d’un groupe incapable de subvenir à ses besoins (demande toujours plus de donations)
    Bref, Ce n’est pas sur la notion de religion que la sciento est attaquée mais sur ces abus financiers et surdentettement des adeptes.
    Il n’y a pas de victime ???? Non mais de qui se moque t-on ?????
    Il n’y a pas de victime qui osent témoigner et raconter son histoire, c’est tout !

  3. « …Une religion qui a le tort de grandir rapidement »

    Non, mais franchement Eric, comment pouvez-vous dire cela ? La compulsion matérialiste de DM que vous cautionnez tous est en train de tuer la scientologie. Les orgs idéales sont VIDES et les orgs tout court aussi. Le mest que vous adulez tous depuis 10 ans fait fuir les thetans les plus capables.

    Votre lâcheté (incapacité de dire « non » à DM) est train d’enterrer la sciento. Je ne vous dis pas merci.

  4. Bon, Eric, on parle argent au tribunal et vous répondez religion. Autrement dit, vous répondez toujours à côté de la question. Vous faites, ce que l’on appelle dans le jargon, du Q&A (pour les profanes, Q&A = pratiquer la digression).

    Le groupe utilise pratique ce dialogue de sourds à chaque procès.

    Votre ligne de défense repose uniquement sur l’incompréhension par le pouvoir exécutif des nouvelles religions. Vous n’avez jamais escroqué personne, les prospects étaient toujours consentants et heureux d’acheter des services onéreux. Vous savez bien que c’est faux, que la grande majorité d’entre eux a subi des pressions déboussolantes pour « manier » mais il vous est impossible de confronter le fait que votre Eglise fonctionne comme une entreprise commerciale.
    Donc vous détournez l’attaque sur l’argent et mettez tout sur les « nouvelles religions ». Je me demande comment vous allez expliquer la prochaine suppression des packages à 45% ! ;-). Info annoncée sur le blog de Mike Rinder.

  5. Toujours le même discours débile, le révérend Roux. Le pire, c’est qu’il a l’air d’y croire, ce gland. Ou alors, c’est juste un gros cynique nuisible. Mais je penche plutôt pour la première explication. Il croit ce qu’il raconte ou, plutôt, il s’est convaincu que ce qu’il dit est vrai. Les violations des droits de l’homme dans la Sea Org (violences, privations, humiliations, tortures mentales et physiques) et dans les orgs (déconnexions, excommunications arbitraires), les morgues idéales vides, la tech et les écrits de Hubbard passés à la moulinette, les orgs de plus en plus vides, les millions de pages anti-sciento sur le net, le PR désastreux de l’église, les paroissiens qu’en peuvent plus de raquer, les OT et les auditeurs chevronnés qui se barrent – eh bien, tout ça c’est pas vrai dans l’évangile selon Eric Roux. C’est juste des conneries inventées par les « ennemis » de la sciento. A ce stade là, c’est plus du déni, c’est de la cécité.

    Roux est pire qu’un menteur. C’est un lâche qui veut pas voir la vérité et qui a pas le courage de se remettre en question.

    Pour son anniversaire, je propose qu’on se côtise tous pour lui offrir une paire de couilles.

  6. Ils se défendent avec le slogan « inquisition en bande organisée » pour épingler leurs détracteurs. Bon, ça n’est pas tout à fait faux… Par contre, eux, font vraiment de « l’inquisition en bande organisée ». Si ceux qui les attaquent font peut-être preuve d’intolérance, que dire d’eux, avec la déconnexion, les famille brisées ?
    Monsieur Roux devrait balayer devant sa porte. Tant que cette attitude autoritaire et axée sur rentrer du fric uniquement continuera, ils perdront des membres, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus personne.
    Les « ennemis » rendent un fier service à l’organisation de David Miscavige. Ils réunissent les membres devant la menace, et donnent des raisons de lever des fonds. Chaque attaque de ce genre rapporte plus à David Miscavige que ce que ça ne lui coûte.
    Et le pauvre scientologue de base croit véritablement qu’il est persécuté comme les premiers chrétiens par de très méchants « suppressifs » (et il ne faudrait pas que ça devienne vrai comme ça l’a été un moment en Allemagne). Et il se saigne aux quatre veines pour donner tout ce qu’il peut à sa « religion en danger ». Entre le marteau et l’enclume, je les plains.
    Mon conseil aux « suppressifs ». N’attaquez pas la scientologie pour ce qu’elle est, pour sa nature. C’est injuste, vous perdrez toujours pour violation de la liberté de conscience. Et vous renforcerez les adeptes autour de « leur église ».
    Il faut dénoncer les violations des droits de l’homme et la discrimination religieuse dont l’église fait preuve à l’égard de ses propres membres qui échappent à son monopole. Le sujet même de la scientologie n’a que très très peu à voir avec tout ça.
    On aurait pu prendre la psychanalyse de Freud et en faire une secte.
    La secte, n’est pas le contenu, c’est l’emballage. C’est la fameuse « dérive sectaire », que j’appellerais plus « dérive totalitaire ».
    On peut faire une secte intolérante avec n’importe quelle idéologie.

    1. « Mon conseil aux « suppressifs ». N’attaquez pas la scientologie pour ce qu’elle est, pour sa nature. C’est injuste, vous perdrez toujours pour violation de la liberté de conscience. Et vous renforcerez les adeptes autour de « leur église ». »

      Je crois que les « suppressifs » français attaquent principalement sur l’argent mais l’église dit que c’est un prétexte pour démolir la sciento en tant que religion. L’adepte sait parfaitement qu’il y a abus financier mais il refoule ça à mort et se donne tort. Dans sa confusion, il s’agrippe au point de vue d’Osa et occulte la vérité. L’adepte n’est pas très courageux… C’est une personne soumise, exactement ce que souhaite l’église.

      Je suis d’accord avec vous sur le fait qu’il faut dénoncer les violations des droits de l’homme et discrimination en interne. C’est le talon d’Achille pour lequel Osa n’a pas encore mis en place une vraie ligne de défense.

  7. La scientologie ne tient plus que sur le phénomène de l’ illusion. Elle invente des stats, raconte des mensonges, retouche ses photos, etc.
    Plus rien n’est vrai (si ce n’est qu’elle ruine ses adeptes, ça c’est bien vrai) mais les gens acceptent complètement l’illusion. Les scientologues sont dans une sorte de jeu virtuel absorbant. Ils n’ont pas de casque électronique ni de télécommande à la main mais le résultat est le même : ils sont déconnectés de la réalité, ils ne vivent que pour le jeu.
    Je pense que Eric Roux est dans ce jeu virtuel où il y a les gentils scientologues qui veulent conquérir et fleurir l’univers et il y a les vilains méchants qui les en empêchent.
    On ne libère pas des êtres en les plongeant dans une constante illusion, dans une folle et dangereuse transe hypnotique.

  8. Oui, ils veulent continuer à jouer à tout prix. S’il n’y a plus ce jeu, ils sont désemparés. Ils ont déjà tellement misé que reconnaître qu’ils se sont trompés est trop douloureux. Une perte de croyance.
    Mais le jeu n’est pas joué selon les règles de la scientologie qui est basée sur l’échange. Ils donnent, et en échange, ils devraient avoir un service qui améliore leur vie. Là, ils donnent, et on les valide, et donner en soi est le gain. Imaginez : le plaisir de donner de l’argent à la cause. « La jouissance contribuable », un truc qui se rapproche du syndrome de Stockholm. Y a des Depardieu qui s’évadent du fisc, et y a des mecs qui sont éclatés de faire leur chèque à l’état ! Des membres de la secte de gauche sans doute ! Et ben l’église de sciento actuelle, c’est comme un grand truc spiritualo-communiste où tout ce qui est à toi est à eux pour la grande cause des lendemains qui chantent avec afflux merveilleux de gens dans les orgs idéales. Un monde merveilleux et rayonnant, le monde que nous aurons construit etc… « La planète claire », « la société sans classe », que des utopies pour les bonnes gens qui dévouent leur existence naïvement à des rapaces qui se sont emparés des postes de commande et ont éliminés tous ceux qui étaient de bonne foi.
    Et les gentils membres/camarades travaillent durs pour les futures générations, toujours le même baratin pour réduire des gens à l’esclavage et les contrôler.
    Mais la scientologie en tant que tel, ça n’est pas ça, mais alors pas du tout. C’est entièrement confondant qu’un tel sujet ait pu devenir la même chose que toutes les arnaques idéologiques antérieures.
    D’ailleurs, si vous êtes preneur d’idéologie globalisante, socialisante, vous boxez dans la même catégorie, quand vous attaquez la scientologie souvenez-vous de « que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre ».
    L’église de scientologie s’est juste transformée en un autre racket idéologique, dans un monde de racket idéologique.

    1. « Ils ont déjà tellement misé que reconnaître qu’ils se sont trompés est trop douloureux »

      Oui parce qu’ils ne considèrent pas la sciento comme un jeu mais un devoir moral. Reconnaître leur erreur les amènerait, selon eux, à perdre leur dignité. J’ai reconnu mon erreur sans perdre ma dignité, je me suis simplement dit que le jeu n’en valait plus la chandelle et qu’il n’y avait vraiment aucune moralité que je puisse cautionner dans les programmes de RTC.

  9. Hello ! Je suis en train de lire quelques traits de sagesse de la très jeune Teal Scott. Si elle était née en 1986, on aurait pu croire au retour de Lrh ! Mais non, elle est née un peu plus tôt, en 1984. Cette très jolie jeune femme explique tous les phénomènes de l’esprit (que l’on connaît) avec un point de vue basée sur l’énergie produite par l’être spirituel. C’est très paisible, agréable et constructif. Pas vindicatif pour un sou.
    Son explication, par exemple, des démons de l’esprit (entitées parasites ou injectées en sciento) me paraît tout à fait juste.
    On est bien loin des ennemis que la sciento croit devoir éternellement abattre et des guerres qu’elle doit éternellement livrer. Avec l’ARC on pouvait vraiment tout faire. La sciento a créé une arme de paix dont elle ne se sert jamais.

    Regardez un peu Teal. Vous verrez la différence de ton :

    http://www.youtube.com/watch?v=DNca38AazZQ

    1. Yep ! Elle serait née en 1986, on aurait pu croire à une réincarnation plus pacifique de LRH, bien loin de : « Le Prix de la Liberté : Une vigilance constante, une volonté constante de riposter. Il n’y a pas d’autre prix. »
      Cet appel à la vigilance et à la risposte de Lrh m’a toujours fait l’effet d’un cheveu dans la soupe. J’espère que des gens comme cette jeune fille vont reprendre la barre philosophique et apporter des concepts plus hauts de ton à l’humanité.

  10. bien vu Marie Antoinette, les scientologues sont soumis à un implant commun, ils sont collés à cet engramme, rien ne peut y faire, ils sont pieds et poings liés à leur bourreau comme les femmes battues (d’ailleurs très peu de femmes se révoltent à cause de ce syndrome de Stockholm). Je pense que la majorité des scientologues n’ont pas vraiment compris la Scientologie (j’en connais un qui avait fini tous les fondements avant tout le monde mais qui est resté aussi con qu’avant). La plupart ne sont pas en haut du pont. Un jour ils sont entrés dans une mission ou église de scn., on leur a dit « nous pouvons vous aider ». Mot magique que l’Aide, ET DEPUIS ils sont collés à cette phrase. ET ceux qui sont en haut du pont vivent dans la peur, peur de la déconnexion, peur de la perte de prestige (difficile d’avouer qu’on s’est trompé)
    La seule manière de leur ouvrir les yeux est de casser leur Idole. Et encore ! ! !
    La compréhension et l’assimilation de la Scientologie n’est pas si simple que ça, c’est pour cela que Ron n’a pas cessé de l’écrire  » ne croyez pas ce que je dis pensez par vous même ». Il connaissait bien cette lame acéré, arme redoutable, qui est la croyance hypnotique.

    1. Les hommes veulent souvent être plus effet (recevoir), plutôt qu’être cause (initier les événements de leur vie). Si Lrh voulait libérer les hommes, quelle déception cela dû être pour lui, avec le temps, de voir que les scientologues n’étaient friands que de nouveautés. Si cela s’est passé ainsi, quelle déception cela a dû être pour lui de devoir toujours trouver de nouvelles données pour des hommes en mal éternel de sensations et d’effets.

  11. Cher Eric Roux, la Scientologie est prospère partout où l’on n’est pas !

    En vérité, la scientologie s’essouffle à créer l’illusion de l’expansion. Seuls les badauds continuent à regarder le spectacle de magie miteux qu’elle offre. Certainement qu’ils n’ont rien d’autre à faire de mieux sur leurs autres dynamiques.

Laisser un commentaire