La morgue idéale de Zurich

Achetée, il y a quatre ans pour 8 millions de dollars, la morgue de Zurich n’a toujours pas été rénovée malgré les 7 ou 8 millions de dollars supplémentaires extorqués entre temps aux paroissiens suisses.

En 2011, le dictateur annonçait sur le Freewinds que Zurich ressemblerait à ça :

En juin 2012, la morgue de Zurich ressemblait à ça :

Ce magnifique bâtiment est situé à 8 km du centre ville dans un environnement esthétique et zen peu fréquenté par les piétons, ce qui garantit que les paroissiens ne seront pas dérangés.

Et maintenant voici à quoi ressemble la morgue de Zurich aujourd’hui en 2013 :

Rien n’a changé. Toujours pas de rénovations en vue.

Scientologues, réjouissez-vous. Votre argent est bien dépensé. Gloire à David Miscavige !

90 réflexions sur « La morgue idéale de Zurich »

  1. Ouah, la super bouse à 8 bornes de Zurich ! Même rénovée, ça restera une super bouse.

    Personne voudra y mettre les pieds. Même le nain viendra pas l’inaugurer. De toute façon, y aura que quelques dizaines d’Helvètes en lederhosen qui brailleront « Ricola ».

    Quand tu penses qu’y a des mecs qu’ont payé pour ce truc immonde, t’as presque envie de démarrer ta propre secte.

  2. Non, dites-moi si je me trompe? On dirait que les locaux sont loués à une entreprise?

    Non, ce n’est pas possible! Ils n’auraient pas acheté un bâtiment pour le louer ensuite ou le vendre, en ayant promis à leurs imbéciles de paroissiens que ce bâtiment serait réservé à la scientologie?

    Non, je dois sûrement me tromper!!

    Quelqu’un sait quelque chose?

    1. Il est arrivé plusieurs fois que l’église achète un bâtiment dans lequel il y avait des locataires dont le bail courait encore sur plusieurs années. L’église a dû racheter ces baux (très cher) pour pouvoir occuper les lieux. Il est aussi arrivé que l’église, n’ayant pas encore les fonds pour entamer les rénovations, ont laissé les loctaires dans leurs locaux et perçu les loyers. Il est aussi arrivé que l’église revende un bâtiment à perte pour en acheter un autre qui était « mieux ». Revendre à perte n’est pas un problème pour le dictateur puisque ce n’est pas son argent mais celui des paroissiens.

      La politique immobilière du dictateur est une aberration : il achète des bâtiments très cher et il fait effectuer des rénovations qui coûtent au moins autant que le bâtiment lui-même, ce qui double les coûts d’acquisition. Donc, le jour où il devra revendre le bâtiment, ce sera obligatoirement à perte.

      Comme les bâtiments vont rester vides, que le personnel ne pourra pas survivre avec un salaire de 50 dollars par semaine et sera obligé de démissionner, que les gestionnaires (execs) ne pourront pas payer les charges, les taxes foncières et le loyer (l’église ayant avancé l’argent, il faut la rembourser), il est inévitable qu’à court terme ces églises fermeront une à une et seront revendues à perte.

      Il est encore temps pour ceux qui ont déboursé de grosses sommes d’argent pour la morgue idéale parisienne d’attaquer l’église en justice pour escroquerie. Ils pourraient se constituer un dossier sur la base suivante : Où va l’argent ? Comment est-il dépensé ? Est-ce que le programme des orgs idéales est rentable ? Où sont les livres de compte ? Etc.

      Ils auraient peut-être une chance d’obtenir leur remboursement et, pourquoi pas, des dommages et intérêts.

      1. 50 dollars la semaine !
        on en est très loin dans la plupart des orgs. A Berlin, par exemple, un staff raconte que la fourchette des salaires se situe entre 0 ( oui zéro, vous avez bien lu ) et quinze dollars par semaine. La survie de la plupart des staff est assurée, soit par un job à coté, soit par une rente familiale. On en est ainsi arrivé à la notion de « bénévole » quant au statut des staff . Il faut savoir aussi que les staff sont réggés pour l’IAS, pour les orgs idéales et pour leur pont , car miscamerde a bien sur annulé les Universe corps qui devaient délivrer les ot levels aux staffs. (Régger un staff est bien sur interdit ) . Nous avons donc une Église richissime, des publics asséchés et souvent surendéttés ( certains à des niveaux colossaux, des centaines de milliers d’euros), et des staffs qui crêvent la dalle et qui , parfois, ont également emprunté pour payer l’Eglise ! Rigoureusement et tristement vrai !

        1. J’ai effectivement des amis qui se présentent comme bénévoles de l’org idéale de Bruxelles, pas staff. La première fois que j’ai entendu : « Je suis bénévole à l’org de Bruxelles » ça m’a fait bizarre.. Si l’église était en expansion comme DM le dit, les gens seraient fiers de dire « Je suis staff ». On dirait, au bout du compte, qu’ils ont honte de se présenter en tant que membres du personnel d’une org vide.

  3. Je reviens du site de Mike Rinder, les yeux m’en tombent.
    D’étoile du berger indiquant la route, L’église de scientologie est devenue un astéroïde noir errant dans l’espace. Pire : un parasite inacapable de produire par lui-même et se nourrissant de la production de ses paroissiens. Abject.

    1. Comment ça, Foolot, tu n’as pas encore pris ton statut de « SUPERPIGEON » à 1 million d’euros ? Bientôt on sera plus admiratif du mec qui est grade 0 et SUPER MACHIN TRUC CHOUETTE au niveau statut que le mec qui est OT7 et membre à vie ! D’ailleurs tiens, est-ce qu’on peut devenir OT7 si on n’est que membre à vie ? ça m’étonnerait… Les statuts IAS font certainement partie des eligibility… non ?

      1. Pour répondre à ta question, de part mon expérience, je ne connais pas de personnes ayant attesté OT 7 en étant simplement membres à vie.

        Il y a une dizaine d’années, certains paroissiens montaient avec des statuts inférieurs à Patron dans les orgs avancées européennes (délivrant jusqu’à OT V) mais aujourd’hui, avec toutes les pressions pour soutenir l’IAS et les orgs idéales, c’est difficile de passer entre les maillons du filet.

        Alors pour attester OT VII ?

        La réponse est : Non, il est pratiquement impossible d’attester OT VII en n’étant que membre à vie.

        Pour la deuxiéme question concernant les eligibilités, le sujet est plus complexe. Le pré-OT est-il assez « éthique » pour être invité, après avoir payé très cher les niveaux supérieurs du pont ?

        Oui, à être « invité ». Il doit recevoir une invitation.

        La meilleure façon de vérifier son niveau d’éthique, c’est bien sûr un bon sec check. Le Pré-OT se voit poser une série de questions (c’est interdit, mais là n’est pas le sujet). L’auditeur transmet ensuite à l’officier d’éthique un rapport avec les overts que le pré-OT lui a révélés. A cela s’ajoutent les rapports de connaissance déjà présents dans son dossier d’éthique.

        Puis, le pré-OT est convoqué en éthique.

        Il va devoir remédier à toutes les situations dans lesquelles il s’est mis (out-éthique, PTS, etc).

        Selon la gravité des actes « anti-survie », l’officier d’éthique détermine avec le pré-OT sa condition que celui-ci remonte jusqu’à normal. Ensuite l’officier d’éthique tape un rapport de ce qui a été fait pour la remonter.

        Il envoie le tout à au senior C/S et à RTC, qui approuvent ou non la montée sur le ou les niveaux supérieurs.

        Le dossier peut redescendre en n’étant pas approuvé. Dans ce cas le pré-OT va devoir exécuter un programme à ses frais jusqu’à ce que son dossier soit approuvé. Une contribution financière ne sera pas forcément la clef qui ouvrira la porte au niveau supérieur, mais elle allègera le programme grâce à une belle commendation (vifs remerciement pour services rendus à l’église).

        Si la condition ne nécéssite pas un programme (entraînement, audition spécifique), le but du jeu est d’avoir un dossier en béton pour être approuvé du premier coup.

        C’est là que les contributions entrent de plus en plus en ligne de compte aujourd’hui.

        Il y a aussi : le pré-OT contribue-t-il assez sur les troisième et quatrième dynamiques ? L’officier d’éthique voit également cet aspect avec le pré-OT. Là aussi les donations sont de mises.

        A noter qu’il n’y a pas que les donations à l’IAS et les orgs idéales. N’oublions pas les congrès, les fondements, les campagnes de pub, etc.

        Mais, je te rassure, même si le Pré-OT d’avère être au-dessus de normal sur les trois premières dynamiques, la pression à faire des donations existera malgré tout.

        Eligibilité approuvée = invitation payante à gravir l’étape supérieure payante. Ce n’est pas une progression automatique vers les niveaux au-dessus de Clair. C’est une invitation, nuance !

        Eligibilité non approuvée = pas d’invitation, programme à tes frais, puis nouvelle présentation du dossier au Senior C/S et RTC, etc.

        Voilà, j’espère que tu comprends que c’est le parcours du combattant dans l’église de monsieur Miscavige et que les donations demandées par la prétendue « religion du 21e siècle » ne sont qu’une resucée de la pratique des indulgences au Moyen-Âge. Bref, rien de nouveau, que du vieux.

        Croisades, indulgences (donations), pape (COB), cardinaux (RTC), confessions (sec checks), hérétiques (PTS ou SP), apostats (SP)…

        On appelle ça reprendre des actions de succès…

        1. Merci Wavelenght pour cette longue réponse ! Tu as raison, tout cela rappelle les pratiques du moyen-âge. Quelle lourdeur ! Quelle base d’opération dans la bande de l’effort. Quant à l’argent, il est toujours là pour faire avancer le schmilblick ! On l’a vu avec un dénommé Philippe Coriou il y a quelques années ! On peut dire que son fric l’a bien aidé, pendant quelques années, à passer à travers les mailles des filets de HCO ! L’argent avait l’art d’absoudre les overts !

  4. WOUF ! l’endroit ne respire pas le theta… L’emplacement devrait être plus important que le bâtiment mais alors là, les deux sont carrément hideux !
    Quel gâchis mais comme dit Voltaire, Miscvige s’en fout puisque ce n’est pas son argent.

  5. Un garage. On a envie d’aller faire le plein !
    Je parle à des copains donateurs, ils sont sûrs que c’est hyper theta, ils gobent tout. Tu leur dit le contraire, ils ont pitié de toi mais ils t’aiment quand même. Ils sont à totale propitiation et font good weather good day avec l’univers entier. Smiling !!!

    1. Rénover un bâtiment pourri est très thêta.
      Auditer jusqu’à clair est encore plus thêta
      S’entraîner pour auditer est encore plus thêta
      Parlons-nous de la scientologie ou d’une entreprise de rénovation à des fins
      immobilières ?
      Sous le beau drapeau de la scientologie flotte le drapeau de la piraterie.
      Son équipage ne s’est même pas rendu compte que l’abordage a sabordé ce que ce drapeau avait de meilleur !

  6. J’ai entendu dire que l’event avec Miscavige concernant l’histoire de Portland retransmis dans les orgs avait surtout servi à regger. Il vient, il raconte des bobards et engrange quelques dizaines de millions de dollars. Il prend du fric, prend, prend… Et ils donnent, donnent. En fait, ils continuent à donner pour ne pas avoir tort d’avoir donné avant.
    L’androïde bien peigné, avec sa tête de gangster, de mafieux tiré à 4 épingles, empile le fric sur un compte dont il a lui seul l’accès.
    Il y a un côté « éternel » dans Miscavige qui donne envie d’aller hurler avec des banderoles « COB, 30 ans, ça suffit ».

    1. C’est très mal vu de se montrer « downstat » dans l’église alors les gens donnent pour donner l’impression aux autres qu’ils sont « upstats » alors qu’ils nagent dans les dettes. C’est nul ! Tout est faux dans cette église et le pire c’est que tout le monde le sait mais joue le jeu.

    2. Me suis renseigné aussi : rien de nouveau si ce n’est du reging encore et toujours… et la piqûre de rappel comme quoi, sans l’IAS, la planère serait déjà naze, au fin fond de la cuvette des chiottes de cet univers ! Et tout le monde a sorti son chéquier, certains ont même dû faire des chèques sans provision mais dans ces soirées, le mental analytique est sur Off…

  7. Lors des présentations des orgs idéales, vous aurez sans doute remarqué qu’on plonge les paroissiens dans un monde virtuel « esthétique » avec visite guidée en images de synthèse.

    Cette technique leur fait vite oublier que ces orgs idéales ne sont qu’à l’état de projet.

    Tout le monde applaudit comme si l’org existait déjà, puis vient le moment de sortir les billets de la poche ou de faire fumer la carte de crédit pour donner à ce joli rêve une forme physique.

    Ce qui revient à dire :

    – Regardez, paroissiens, ce que nous, management, sommes capables de faire (des clips en 3D).

    – On a fait notre part du boulot. maintenant à vous de mettre la main à la poche pour faire de notre folie des grandeurs une réalité.

    1. Bien analysé Wavelength. Au travers des commentaires que je lis ou relis, je vois dans notre groupe une peine vraiment profonde et de belles personnes incroyablement déçues par l’orientation matérialiste de l’église. Il y a ceux qui sont restés et qui acceptent sans broncher le lifting mental made in Miscavige qui coûte cher et qui lobotomise. En fait, à bien y regarder, tout ce que l’église reproche aux psychiatres, elle le fait. Par d’autres moyens que les médocs et l’électrochoc mais elle le fait : elle submerge les adeptes et détruit l’aptitude à penser par soi-même. Regardez vos amis encore dans le groupe, ils ont des sourires factices, des arguments téléphonés, des beingness à faire pleurer. Une vraie tragédie.

      1. Oui Kilucru, et surtout l’eglise implante .Vu sur le blog de marty il ya quelques mois une référence qui explique que l’implant le plus puissant est celui qui consiste ä faire que les gens Withold, retiennent. Et c’est précisément ce que font les paroissiens, retenir ses désaccords, retenir d’aller sur internet, retenir toute mauvaise pensée ( gare au prochain sec check!). Aussi vu sur le blog de marty, et Voltaire y a déja fait allusion, il y a sur ot8 un implant qui fait que les gens vont être désireux de recommencer le pont en bas. SAns parler des events où dm matraque ses implants de groupe. Aussi les overrun incéssants dûs à la  » f/n à 3 battements « , aux arbitraires sur le purif, les objectifs, l’état de clair etc, qui font que les pcs reconstruisent aussi sec ce qu’ils ont payés des fortunes à as-iser etc, etc….Et n’oublions pas super power, véritable station d’implants qui viendra parachever le travail !

        1. « Aussi vu sur le blog de marty, et Voltaire y a déja fait allusion, il y a sur ot8 un implant qui fait que les gens vont être désireux de recommencer le pont en bas »

          Est-ce qu’un OT8 sorti de l’église pourrait nous expliquer comment ce désir est implanté, concrètement parlant ?

          Quant à superpower, la première fois que j’en ai vu les photos de présentation, j’ai crû faire un bond en arrière dans le temps. Atroce !

  8. J’en ai marre de protester contre ça. C’est désespérant. On s’est tellement fait avoir que je n’arrive plus à être contente.
    J’en rencontre qui sont placidement heureux : ils ont un jeu, même si c’est bidon, ils préfèrent ce jeu plutôt que pas de jeu. L’abîme de l’absence de ce jeu. Il leur faut de l’havingness pour supporter la perte. Mais quand on a tellement investi dans un tel jeu, quand on est démuni de ses économies, de sa jeunesse, de ses illusions. Ils continuent à jouer à ça pour maintenir une illusion, un sentiment d’immortalité.
    Des scientologues pensent qu’être « wog » c’est être malheureux, des mortels sans immortalité, et certains « disaffected » pensent avoir balancé les petites joies de la vie, leur sécurité financière, pour cette illusion, ce mirage. Mais tout n’est-il pas mirage ?
    Non, j’arrête, je deviens dépressive… Peut-être une séance pour auditer les ARCX ? J’y crois toujours, eux aussi, il y a toujours une clef avec la tech pour redonner la vie, c’est pour cela qu’en dernière analyse, ils choisissent de rester, comme nous l’avons fait si longtemps. Il faut mettre fin au règne de Miscavige, il est le SP !

    1. Oui, on a l’impression de crier dans le vide… Je crois qu’il faut simplement continuer notre chemin, nous épanouir et prospérer de notre côté, ce qui donnera à réfléchir à ceux qui pensent qu’on est tous des êtres malfaisants ne méritant que les flammes de l’enfer…

    2. Ma Toinette, rien de tel que de prendre de l’altitude au regard des sentiments partagés qui vous animent.

      Poudrez-vous le nez, changez de tête et sortez de chez vous !

      Les moutons peuvent bien se garder tout seuls de temps en temps, le loup est dans la bergerie voilà plus de trente ans. ( lol)

      Avec tout le respect dû à votre rang.

    3. Faut surtout mettre fin aux policies merdiques qui vérolent la church. Tant qu’elles existeront, le nain ou d’autres dans son genre resteront au pouvoir. Le problème, c’est que personne a les couilles de remettre en question les policies merdiques, y compris une majorité d’indépendants pleurnichards.

      1. Yo l’indépendance ! Il y a effectivement des policies qui vérolent et verrouillent la philosophie de sciento. On ne mélange pas le sang et le lait. Comme dit Kilucru quelques lignes plus haut, il faut continuer son chemin, s’épanouir et prospérer avec la vraie tech et c’est cela qui fera bouger les « autres ». Voir que nous sommes capables et heureux devrait leur foutre bien les boules. Même si on arrive à sortir DM du jeu, son successeur, j’en ai bien peur, reprendra ses bottes… La sciento doit évoluer et arrêter de se croire toujours en guerre de religion et environnée d’ennemis.

    4. Ma chère Reine, arrêtez de vous faire du mal, vous allez abîmer votre joli teint… Je crois qu’une donnée peut tous nous mettre d’accord, celle de la LRH ED 348 INT : IF YOU KNOW THE TECH, IT WILL PROTECT YOU (si vous connaissez la tech, elle vous protègera)
      Tout ce qui fait monter au filet avec l’écume aux lèvres provient en grande partie de la tech administrative, pour moi ce n’est pas la tech de l’esprit, c’est une tech pour s’organiser dans l’univers physique et diriger des groupes. On y adhère ou pas. Les êtres aiment créer leur groupe et ce, tel qu’ils l’entendent. Lrh a voulu en créer un sur des bases rigides et ce groupe ne fonctionne plus que dans la force. On pourrait dire que cette tech de groupe ne protège pas mais qu’elle fait souffrir et abêtit. On se chicane toujours à cause de cela, à savoir, comment un homme qui a pondu un oeuf en or a pu en pondre un en pierre ? Est-ce qu’il fallait cette dichotomie entre le vert et le rouge pour que la sciento persiste dans le temps ?
      Il y a de très nombreux outils en sciento, il faut utiliser ceux qui marchent et nous protègent et mettre au rebus ceux qui nous font du mal.

    5. Les sciento se chicanent à cause du Ron vert et du Ron rouge. On tourne en boucle là-dessus depuis l’ouverture de ce blog. Tout cela fait surgir de nombreuses questions sur le comportement de l’être humain. Par exemple, est-ce que les thetans sont faits pour vivre en groupe ? Pas certain. L’être aime créer SON groupe mais n’aime pas forcément le mode d’opération des groupes créés par d’autres. La 3ème dynamique ne veut pas dire qu’il faut obligatoirement adhérer à un groupe. On peut être dans une bonne condition sur cette dynamique sans appartenir à un groupe mais en ayant de la compréhension pour les groupes. Quand tu entres en sciento, on t’impose direct le groupe et ses codes. C’est de l’ARC imposée. Chaque thetan devrait pouvoir contribuer à un groupe sans être obligé de prendre sa carte du parti. Le Ron vert impose des codes de conduite qui peuvent réduire l’espace d’un être. Ne pouvant auditer ou faire auditer tout le monde Ron le vert a voulu contrôler le mental réactif du groupe par l’ARC imposée (les réglements stricts) mais cela n’a pas marché. Le meilleur moyen de venir à bout du mental réactif c’est de l’effacer pas de le contrôler au fouet.

  9. Les policies merdique sont en contradiction avec ATITUDE AND CONDUCT OF SCIENTOLOGY lecture 3November1955.
    Toutes les policies foireuses sur les SP declare, hjgh crime etc…
    Total opposition. Vous voulez le texte, je peux le display, vous allez tomber sur votre derrière (je ne dis pas « cul », je suis une altesse).
    C’est même pas sûr que ça soit Hubbard qui ait écrit les policies merdiques.
    Plutôt some fucking, stinking long gone british. Ça ressemble à la marine anglaise, qu’elle coule.
    C’est très East Grinstead comme feeling. Je hais ce bled, la patrie de tous ces cons de cup of tea. Des gueules rougeaudes de plouc nourris aux eggs and bacon.
    Je pense que la sciento n’est pas à l’abri des codes de conduite et de la culture des endroits où elle s’installe. Elle prend la couleur. Et la couleur d’East Grinstead, oh my god !
    Dans des bandes Hubbard pour se foutre de leur gueule de ces rosbifs s’amuse à prendre leur accent. Very funny !
    Qu’y a-t-il de pire qu’un middle class PTS british ? Et ces immondes policies sentent à plein nez le manoir, avec tous ces cons du GO qui se prenaient pour James Bond, et cette tarée de Jane Kember, l’antérieur similaire au nain de jardin androïde bien peigné avec des pompes à 1000 dollars achetées par un emprunt fait par une petite mémé pour payer l’IAS !
    Conclusion : je pense qu’il y a des de policies destructives qui ne sont pas du vieux et qui sont en direct contradiction avec les textes de base.
    Il faut annuler ce fatras de british shit, et envoyer ce con de Miscavige en orbite.
    Moi, quand je lis du Hubbard qui est du vrai Hubbard, je kiffe. Si ça m’éclate pas, c’est que ça n’est pas du lui. (je me suis engueulée avec Rathbun à ce sujet sur son blog)
    Je suis une pro Hubbard, je suis une scientologue de l’extrême. Les autres c’est des humanoïdes débiles (surtout les anglais).
    Oui, je suis xéno (pas xénu, ah, ah…). Vous voudriez quand-même pas que je sois de gauche ?

    1. Moi, quand je lis du Hubbard qui est du vrai Hubbard, je kiffe. Si ça m’éclate pas, c’est que ça n’est pas du lui.

      Je reste sans voix.

      Quant à votre diatribe contre les Anglais, elle est totalement déplacée.

    2. Bah si, Majesté, Lrh a écrit des trucs moches mais il a écrit tellement de belles choses à côté que forcément on doute que les moches soient de lui. Il aurait dû être plus vigilant avec lui-même et faire attention à ne pas écrire des policies sous le coup de la colère ou de l’impulsion. Son incitation au divorce et à la déconnexion de 1965 n’a certainement pas été rédigé au niveau de ton sérénité. Si nous sommes capables de nous élever au dessus de cela, les abrutis qui dirigent l’église se focalisent sur les données qui peuvent restimuler et les utilisent en priorité. C’est comme ça dans toutes les religions, les extrémistes ne mettent en application que les données qui peuvent générer de l’enturbulation, pas celles qui peuvent générer du theta.

      1. « Si nous sommes capables de nous élever au dessus de cela, les abrutis qui dirigent l’église se focalisent sur les données qui peuvent restimuler et les utilisent en priorité. »

        Vous voyez bien que non. Même les indépendants s’engueulent au sujet de ces policies. Elles crééent de la 3ème partie de façon récurrente sur ce blog.

    3. Le tort de Ron a été de fouetter le lion sauvage (le mental réactif). Il le savait pourtant que les gens regroupés n’ont en commun que leur bank mais il a donné des fouets aux execs pour tenir le lion à distance. Hélas, l’homme ne se dresse pas et plus on le force à obéir, plus il se rebelle. La comm (la vraie) était l’outil magique, bien plus efficace qu’un fouet mais la comm est l’outil le moins employée en sciento. Quel gâchis de ne pas utiliser son meilleur outil.

  10. Flo, Voltaire, dans le ron journal 68, il s’est excusé de la déconnexion et d’avoir été méchant. Et à part Jane Kember et le GO de 68 à 82, c’était plutôt cool, les stats montaient, moi j’ai trouvé que c’était la sciento comme il fallait, d’ailleurs la plupart des gens aussi.
    Maintenant, les policies merdiques, si Hubbard était là, il les aurait annulé depuis longtemps. Je suis une antisecte hystérique, je hais les groupe militants quels qu’ils soient, et je vomis toute forme de coercition au nom d’une idéologie ou d’une croyance, mais j’aime Hubbard, et persiste dans ma déclaration que si ça indique pas, ça doit pas être de lui.
    Ces policies sur les SP puent le renfermé. Je vois des espèce de staffs britishs faisant des compilations de règlements façon empire britannique pour établir des règlements parce que Hubbard, excédé d’un tas d’emmerdeur qui le faisaient chier, s’est dit que, comme au collège, il fallait virer ou discipliner les trublions. A l’instant T, il ne devait pas avoir tort.
    Après, cette littérature minable, sanctifiée par Jane Kember, son petit mari avec un look d’espion nazi dans un film d’Hitchcock, et la colonie d’abrutis du GO, est devenue over-important. Alors que pour le vieux, c’était déjà oublié.
    Juste à un moment, il a eu les boules, et c’est resté gravé dans le marbre.
    Voilà, ce que je dis. Peut-être Hubbard l’a signé mais c’est pas l’esprit d’Hubbard et lui faire porter ça, c’est un mensonge et une misownership.
    Voilà ce que je dis.
    Quant aux britishs, je ne suis pas vraiment raciste, mais les « locaux » d’East Grinstead qui ont adhéré à la sciento, c’est un peu comme les indigènes d’Afrique qui deviennent chrétiens.
    Je sais, vraiment c’est scandaleux de dire des choses comme ça.
    Sûrement que les anglais m’ont manqué des retenues, je ne vois pas d’autre possibilités !!!

    1. Vous avancez des arguments totalement loufoques avec la conviction d’un Le Pen ou d’un Mélenchon. Tout n’est qu’hypothèses fumeuses et supputations vaseuses et votre thèse est indéfendable. Ce faisant, vous créez votre propre secte, vous qui vous dites anti-secte, celle des intégristes révisionnistes pour qui la vérité est inconfrontable. En ce sens, vous n’êtes pas si éloignée que cela de la faction pure et dure des révisionnistes miscavigiens. Je vous invite à regarder plutôt qu’à affabuler.

      1. Je suis assez d’accord, j’ai bien aimé certains commentaires du blog, mais je m’y retrouve pas du tout dans tout ce debat là, ca ne m’indique pas du tout.
        Vous faites allusions à des policies merdiques, lesquelles ?
        Ce ne sont pas les même que vous souhaiteriez voir appliquer pour rétablir l’ordre et virer DM ?
        Vous faites allusions à des la tech PTS / SP pour montrer du doigt DM ou tous les dégâts qu’il a engendrés et après vous dites que ces policies ont été ecrites par un LRH restimulé . je ne comprends pas le message ici et je ne trouve que ca n’a pas de sens.
        Pouvez vous donner les références des policies mises en cause, c’est pour comprendre.
        Après il faut voir comment c’est policies peuvent ne pas s’appliquer et comment elles le peuvent.
        Je peux me tromper mais je pense que la tech PTS SP peut etre utiles tout comme elle peut faire enormément de dégâts si utilisé à mauvais essient
        Je voulais juste signaler que ce que vous dites ici et là ne vous donnent pas une super crédibilité qui pourrait remettre malheuresement en cause certains excellent point de vue que j’ai pu lire

    2. T’as pété un câble ou quoi, Toinette ? Tu t’es déjà posé la question suivante : est-ce que les dégâts et les vies ruinées causés par les policies suppressives du vieux sont supérieurs ou inférieurs aux bienfaits qu’a pu apporter la tech ? Tant qu’il y aura les policies, la tech pourra pas être appliquée. Et Hubbard continuera d’être considéré par les non-scientos comme un gros facho mégalo. Tu fais qu’apporter de l’eau à leur moulin.

      1. Je serais curieuse de connaître les stats suivantes sur toutes les personnes depuis 1950 qui ont connu et appliqué la sciento telle qu’elle est écrite dans les volumes rouges et verts :

        – combien ont connu la scn et combien sont restés ?
        – sur ceux qui sont restés, combien ont monté le pont jusqu’à clair et OT8 ? Combien se sont entraînés sur les niveaux d’auditeur ?
        – Combien ne montent plus le pont ?
        – Combien sont vraiment épanouis et upstats ?
        – Combien ont eu leur cas bousillés ?
        – Combien ont été ruinés ?
        – combien sont décédés de façon précoce ?

        Au bout du compte, la scientologie n’est-elle pas plus destructrice pour l’être humain que constructive ? Même nous qui la pratiquons en dehors de l’église, regardons-nous un instant dans la glace et soyons honnêtes envers nous-mêmes : sommes-nous si heureux que cela ?

        1. Là, tu poses la question qui fâche (je parle de la dernière).

          Les mecs qui pensent que la sciento a toutes les réponses et que c’est une fin en soi vont te répondre oui.

          Ceux qui pensent qu’y a d’autres philosophies et pratiques qui peuvent être complémentaires ou faire évoluer la sciento te diront qu’être heureux, c’est relatif parce qu’y a pas d’absolu, mais que le bonheur est dans la quête et pas dans le but. Moi, perso, après 40 ans de sciento, ma quête fait que commencer. La sciento et ce qu’elle avait de bon n’était qu’une étape. Faut savoir ouvrir ses horizons.

        2. regardons-nous un instant dans la glace et soyons honnêtes envers nous-mêmes : sommes-nous si heureux que cela ?

          Allez zou, je vais être honnête : pas vraiment. Pour moi, la sciento implique une introspection continuelle. On se pose toujours la question de savoir si on fait bien, pas bien, si on a des SPs dans notre entourage, des contre-intentions, si on est dans la bonne condition, etc. Bref, cette philosophie introvertit plus qu’elle n’extravertit. Mais c’est un avis, un vécu.

          1. « regardons-nous un instant dans la glace et soyons honnêtes envers nous-mêmes : sommes-nous si heureux que cela ? »

            … ben… pas tant que ça, c’est vrai. Comme s’il manquait un maillon essentiel à toute cette philosophie…

        3. Je ne peux répondre à vos questions mais votre questionnaire m’a interpellé.

          Quand notre vie n’est qu’une quête à faire le pont et rien d’autre, on tend plus au bonheur qu’on ne le vit.

          Quand notre vie devient échange avec les autres formes de vie, le bonheur est un état d’esprit plus qu’une quête.

          Tout comme notre planète, l’église de scientologie est en train de s’asphyxier.

          La pollution industrielle et naturelle, combinées, ont accéléré l’effet de serre et précipité leurs conséquences inquiétantes sur notre environnement, cela depuis des siècles.

          Condition de l’église : polluée.

          Conséquence : effet de serre.

          L’église de scientologie a sa propre pollution native/naturelle (certaines lettres de règlement de son fondateur) plus la pollution Industrielle (celle de Miscavige).

          Dans la mesure où l’écologie préconise une attitude responsable, nous devrions, nous aussi, adopter cette attitude en commençant par nous dépolluer de l’industrie Miscavigienne.

          Reste la pollution « native ». J’invite chacun à ne pas nier son existence.

          La nature est source d’enseignement. La création comporte une part de destruction.

          Éradiquer la pollution native avant la pollution industrielle ne règlera pas l’effet de serre.

          COB est notre CO2 et ne produit pas d’oxygène.

          La philosophie de monsieur Hubbard, quant à elle, génère de l’oxygène et du CO2 (en moindre quantité que M. Miscavige).

          Il serait néanmoins salutaire de ne pas négliger la pollution native si cette dernière doit nous pourrir la vie !

          Pour ma part, je ne néglige ni la pollution native ni la pollution industrielle, mais ma priorité est de dénoncer COB/CO2 pour ce qu’il fait actuellement.

        4. ces questions sont intéressantes et révèlent le malaise actuel :
          ca peut paraitre stupide mais avec les infos lu ici et là je vais essayer d’y repondre selon moi :
          – combien ont connu la scn et combien sont restés ?
          2 millions connus / 50.000 restés : soit ratio de 2.5% seulement
          – sur ceux qui sont restés, combien ont monté le pont jusqu’à clair et OT8 ?
          je n’ai pas trop idée : mais si je dis environ 5000 clairs et 500 ot8 c’est crédible ?
          Combien se sont entraînés sur les niveaux d’auditeur ?
          10.000
          – Combien ne montent plus le pont ?
          60 % à 90%
          – Combien sont vraiment épanouis et upstats ?
          10% à 30 %
          – Combien ont eu leur cas bousillés ?
          j’espère moins de 1%
          – Combien ont été ruinés ?
          5% à 10 % ????
          – combien sont décédés de façon précoce ?
          j’espère moins d’une centaine…

          voila je suis peu etre un peu idiote de balancer ca comme ca mais ce qui est sûr c’est que les chiffres ne sont pas bons.

          Moi il me semble avoir entendu la stat suivante dans une org :
          il faut vendre 20 livres à du nouveau public pour inscrire quelqu’un sur un cours.
          et ensuite 10 % seulement continuera d’autres cours et deviendra un scientologue. et parmi ces 10% je pense encore 10% seulement deviendra auditeur et montera jusqu’à clair.
          Quand on sait que l’org de paris vend moins de 10 livres par mois à des nouveau public, on voit bien le problème d’expension inexistant.
          Toute la sciento actuelle concerne les vieux scientologue des années 80 et leurs enfants.
          Pourquoi en 80 ca cartonnait et plus maintenant ?
          la raison principale je pense : internet
          et l’eglise qui s’auto sabote avec certain comportement « sectaire »
          Qu’il y ai un cadre rigide pour KSW c’est obligatoire, mais les arbitraires liberticides + internet et les gens qui parles = explosion.
          LRH pensais qu’en contrôlant des gens influents, le lobbing naturel ferait le reste. mais il n’a pas imaginer les possibilités qu’offraient internet.

        5. « Combien ont eu leur cas bousillés ? »

          L’indication « tu n’es pas clair » a fait une hécatombe chez de très nombreux clairs et OTs de la planète. Des gens sont tombés malades (mauvais item indiqué) et d’autres sont tombés dans les choux.

          « regardons-nous un instant dans la glace et soyons honnêtes envers nous-mêmes : sommes-nous si heureux que cela ? »

          Quand le jeu s’éternise, il fait tomber en apathie… Un jeu n’est excitant que s’il peut être joué à fond et rapidement. DM a créé des cases « retour à la case départ » tout au long du parcours et ça ne rend pas heureux.

          Il me semble quand même que les indépendants sont plus zen et épanouis que les gobe-tout.

          1. « Combien ont eu leur cas bousillés ? »

            L’indication « tu n’es pas clair » a fait une hécatombe chez de très nombreux clairs et OTs de la planète. Des gens sont tombés malades (mauvais item indiqué) et d’autres sont tombés dans les choux.

            Je ne connais qu’une seule personne pour ce cas et qui a depuis cela plus jamais souhaité entendre parlé de la SCN, grosse rupture d’ARC. Mais elle n’est ni malade ni dans les choux et je pense qu’elle se considère clair.
            je précise que cela a eu lieu à ST HILL

            Elle a une vie normale aujourd’hui mais cela est dommage que tant de gens se fassent traiter de la sorte. et DM qui vire tout le monde même des auditeurs entrainés, des staffs, des gros donateurs, je ne comprend ou est son interet de faire cela si ce n’est collecter moins de tune puisque c’est le procès qu’on lui fait. Vous allez me repondre que ce sont des gens qui se seraient élevés contre lui, et donc il maintient ainsi sa place avec des méthodes Staliniennes. mais il echouera c’est une certitude, il creuse sa tombe, et il y aura de plus en plus d’entheta envers lui.

    3. « Juste à un moment, il a eu les boules, et c’est resté gravé dans le marbre »

      Il se peut que ce qui devait être un ordre à un instant T soit devenu un réglement ad vitam aeternam. Le problème c’est que ce qui a été écrit reste. Et curieusement, en sciento, ce qui est bien à tendance à disparaître ou à être altéré et ce qui est mal à tendance à rester en l’état et à ne pas disparaître.

      1. Les mensonges persistent, au détriment de la vérité. On pourrait dire que le fondateur, après avoir découvert certaines vérités et méthodes pour y accéder, a décidé, peut-être par vanité, de publier un certain nombre de mensonges pour imposer ses vérités. Ce n’était pas nécessaire mais il l’a fait quand même, créant ainsi, malgré lui, une pensée sectaire qui n’a rien à voir avec les vérités qu’il a découvertes. Lorsque les mensonges seront reconnus comme tels, ils disparaîtront, et il ne subsistera alors que les vérités.

        1. Il est vrai que personne ne s’engueule sur l’échelle des tons, l’ARC, les axiomes, les engrammes, les locks, la séquence overt/motivateur, etc. On sait que tout cela est vrai.
          Les prises de becs ont toujours lieu sur des PL de Ron contenant des arbitraires. Un arbitraire n’étant pas une vérité, il fait baisser de ton et fait entrer les gens en conflit.

          Voltaire tu dis : « On pourrait dire que le fondateur, après avoir découvert certaines vérités et méthodes pour y accéder, a décidé, peut-être par vanité, de publier un certain nombre de mensonges pour imposer ses vérités »

          Ou pour que la sciento persiste et survive dans le temps en tant que groupe ?

          1. De par sa nature et sa définition, la scientologie n’a pas besoin de survivre en tant que groupe organisé et codifié. Elle n’a pas besoin d’être une marque déposée. Elle n’a pas besoin d’être une « église » ou une multinationale. Elle peut s’intégrer naturellement dans la pensée humaine à condition de ne pas devenir une autorité « absolue » et de ne pas imposer ses idées comme étant LA vérité. D’un côté, le fondateur prône la libre-pensée et de l’autre il publie des milliers de pages qui sont en totale contradiction avec sa profession de foi, créant ainsi une intention/contre-intention (un effort:contre-effort) qui a rendu la plupart des scientologues schizophrènes.

        2. Cher Voltaire

          Quand vous dites  » On pourrait dire que le fondateur, après avoir découvert certaines vérités et méthodes pour y accéder, a décidé, peut-être par vanité, de publier un certain nombre de mensonges pour imposer ses vérités. Ce n’était pas nécessaire mais il l’a fait quand même, créant ainsi, malgré lui, une pensée sectaire qui n’a rien à voir avec les vérités qu’il a découvertes. » :

          Quels sont les faits qui corroborent cela ?
          Parce que si vous n’avez pas d’éléments vraiment tangibles pour étayer ces propos, ce ne sont que pures conjectures et là on peut aller n’importe où et imaginer n’importe quoi…

          Ni vous ni moi n’étions dans sa peau et ne savons pour quelle raison il a fait ou pas fait quelque chose…

          Vous dites également :  » Lorsque les mensonges seront reconnus comme tels, ils disparaîtront, et il ne subsistera alors que les vérités.  » Ce qui me paraît logique, sensé.
          Mais je ne sais plus si c’est vous ou un autre commentateur qui avait dit que la vérité ne persistait pas.
          Alors là, ces 2 choses mises côte à côte, ça devient un peu compliqué et incompréhensible… Peut-on éclairer ma lanterne ?

          Bien cordialement.

          1. La vérité est, tout simplement. Elle apporte un bien-être, une libération, une prise de conscience.

            Le mensonge est la négation ou l’altération de la vérité. Elle crée un malaise, une masse mentale, une confusion, un désaccord et autres phénomènes négatifs.

            Pour faire la distinction entre la vérité et le mensonge, il suffit d’observer les effets.

          2. « Mais je ne sais plus si c’est vous ou un autre commentateur qui avait dit que la vérité ne persistait pas. »

            Chère Harmonie (dont les commentaires se font trop rares), je vais essayer de vous retrouver une donnée dans les conf de Phoenix qui explique très bien le phénomène d’as-is qui entoure la vérité. A+

          3. En fait, il faut lire les conférences intitulées « les quatre conditions d’existences » (10, 11, 12, 13, 14). Je les ai survolées mais je ne trouve pas la donnée à laquelle je pensais. Il faudrait les relire attentivement mais je n’ai hélas pas le temps… sorry !

            Lrh dit (p 145) :
            « Si vous venez de créer quelque chose et que c’est un as-isness, à moins que vous ne le modifiez rapidement cela deviendrait un not-isness (…) un as-isness parfaitement accompli, s’il n’est pas suivi par un alter-isness, devient un not-isness, immédiatement, à l’instant même. Vous avez vécu cette expérience lorsque vous avez éliminé des engrammes, les facsimilés et autres choses du genre… »

            En effet, la chose est là, lourde comme du plomb et pffff ! d’un coup elle n’est plus là et vous en avez oublié jusqu’au souvenir.
            Je vous donne un exemple : vous souffrez du coude depuis des mois et un jour vous as-isez le truc. Un ami vous demande des nouvelles. Vous le regardez étonné. Mon coude ? Mais oui, ce coude qui vous faisait si mal ! Eh bien, vous avez un comm lag. Le fait est que vous avez même oublié que vous aviez eu mal au coude ! L’as-isness c’est ça. La chose a disparu, jusqu’à son souvenir.

            Il y a des gens qui se sont fait auditer, ont soulagé des handicaps de folie et sont repartis dans la nature comme si de rien n’était. L’auditeur pense : « merde, il aurait pu remercier Lrh quand même ! » Non, le mec s’est barré, heureux et on ne l’a plus jamais revu et il ne fera pas de pub pour la sciento. Il a tout as-isé.

            C’est bien pour lui mais pas pour la survie du groupe. Un groupe survit si sa philosophie se propage et elle ne peut pas se propager si elle n’est qu’as-isée. Quand vous faites un gain, c’est vous qui êtes l’auteur du gain mais en remerciant Lrh ou votre org, vous appliquez l’axiome 29 de scn :

            « Pour causer la persistance d’un as-isness, il est nécessaire d’en attribuer la création à un autre auteur que soi-même. Sinon le fait de le regarder causerait sa disparition »

            En remerciant Lrh, vous le rendez auteur de votre gain et donc la sciento survit dans le temps.

            ce que je veux dire c’est que sans alter-is d’une façon ou d’une autre, on utiliserait et profiterait de la sciento sans en parler. Elle ferait juste partie de nous.

            Bon, je ne sais pas si tout ce que j’ai dit est très clair !

            1. (suite)

              « nous devons postuler une détermination par autrui – c’est à dire refuser la responsabilité d’avoir créé l’objet – avant qu’un not-isness se concrétise »
              Lrh page 145 pack conférences Phoenix

              En attribuant nos gains à Lrh, nous permettons à la sciento de survivre. Si nous ne les attribuions à personne, je pense que la sciento disparaitraît car as-isée (comme la douleur au coude !)

            2. Merci beaucoup de tous ces éléments de réponse et d’y avoir consacré du temps, j’apprécie !

              Le sujet est intéressant et mérite d’être développé.

              J’ai bien compris ce que vous m’expliquez là et c’est réel pour moi qu’en attribuant la cause de quelque chose à la mauvaise source, on crée un isness.

              Mais quand vous dites : « En remerciant Lrh, vous le rendez auteur de votre gain et donc la sciento survit dans le temps. » etc., je ne suis pas complètement d’accord.

              On ne peut pas dire que LRH n’est pour rien dans l’as-isness.
              Sans les procédés qu’il a développés, sans mon auditeur qui les utilise, je n’aurais pas fait les gains que j’ai faits… donc c’est vrai que c’est moi qui ai trouvé la chose précise qui a permis l’as-isness mais sans ces 2 autres personnes, pas d’as-isness ! Cette partie de bank serait toujours là.

              Par contre, imaginons que je me promène et je réfléchis à quelque chose qui m’ennuie et j’en trouve la cause en examinant la question : « ah, mais oui, je sais pourquoi ce truc m’embête ! » et pfff, le truc disparaît. Là, on peut considérer que je suis la seule cause de l’as-isness. Quoi que…. si j’ai pu en trouver la source grâce à des données de Ron…. que j’ai étudiées sur l’académie…. Vous voyez où je veux en venir ? 🙂

              Nous sommes 8 dynamiques, les choses qui se produisent (positives ou négatives) sont souvent l’interaction de plusieurs terminaux/dynamiques.

              Je pense qu’il est nécessaire d’attribuer la juste part de cause à chaque personne ou à chaque chose. Je pense que la vérité est là.

              Autre point :
              Quand vous dites « Le fait est que vous avez même oublié que vous aviez eu mal au coude ! L’as-isness c’est ça. La chose a disparu, jusqu’à son souvenir. »

              ça n’est pas oublié, puisque la personne peut s’en rappeler si on lui en reparle. Par contre, comme elle n’a plus d’attention dessus, elle peut avoir besoin de rechercher dans ses souvenirs puisque l’incident est maintenant classé côté analytique du mental et non plus dans le bank. On efface la charge, pas ce qui s’est passé sinon on deviendrait plus ou moins amnésique.

              ah…….. mais peut-être qu’à un certain stade, plus de piste ? intéressant, intéressant….

              1. Harmonie, je me suis très mal exprimée… Oui, bien sûr sans Lrh, pas de gains mais ce n’est pas ce que je cherchais à démontrer. J’ai fait sauter un énorme ser-fac à une amie il y a quelques années, un truc vraiment handicapant pour elle. Sa vie a changé mais même si elle savait que j’appliquais un procédé de sciento sur elle, elle n’a pas attribué ce gain à l’audition. Le gain était gigantesque, elle l’a savouré et c’est tout. Elle a fait un as-is et ne m’a jamais plus reparlé de sciento après. Elle n’était pas antago, juste elle avait réglé son problème et l’outil n’était plus dans son univers du tout. Pour ne pas l’invalider, je n’ai jamais osé dire que c’était quand même grâce à la sciento qu’elle avait retrouvé le bonheur.

                Il m’est moi-même arrivé de sortir de séance sans avoir envie de faire de lettre de succès, juste envie de profiter et quand on fait une lettre on distribue des remerciements en fin de lettre, légitimes c’est vrai, mais quelque part cette distribution est un alter-is. Votre gain ne vous appartient plus vraiment…

                Au bout du compte, ce que je veux dire c’est que pour reprendre les axiomes sur les conditions d’existence, sans alter-is, rien ne dure.

                1. Vous merdouillez dans vos explications, Foolot. Un petit électrochoc vous ferait certainement du bien !!!!
                  Que voulez-vous dire exactement ? Que la sciento est toujours là 60 ans après sa création parce que, conformément aux axiomes, elle doit comporter de l’alter-is en elle pour survivre dans le temps ?

              2. tout simplement j’ajouterai que le préclair ne peut s’enlever le bank tout seul : c’est pc + auditeur pour lutter contre le bank (je pense que c’est l’un des fondamentaux de base qui a permis de résoudre le cas de l’homme, et apporter LA solution et la compréhension humaine que les théthans ont recherchés durant les siècles passés sur la piste)
                et la tech c’est lrh qui l’a developpée… (ron rouge)
                et c’est l’organisation qui a permis de faire connaitre la tech et maintenir une cohésion et l’ordre (Ron Vert)
                et probablement qu’il faudrait faire évoluer les PL pour s’adapter à notre environnement actuel qui est different de celui de 1960, et etre capable d’améliorer ce qui n’a pas vraiment marché, et corriger les out point.
                juste pour dire que j’étais assez d’accord avec Harmonie

  11. Il faut respecter les autres et les avis différents. Appeler LRH  » le vieux « est tout aussi condamnable que les propos de Marie Antoinette sur les anglais. J’espère que les gens qui crachent sur LRH n’utilisent pas sa tech. Je déteste les gens qui crachent dans la soupe.

    1. C’est pour rigoler, j’adore les anglais et l’angleterre, mais qu’est-ce que j’ai pu m’emmerder à East Grinstead.
      Et le manoir à l’époque du GO, ça ressemblait au camp de « spectre » dans Bon Baiser de Russie.
      La vieille espionne russe, Kleb, copie conforme d’une exec du GO.
      En pleine dramat ils étaient. Pour moi, East Grinstead pue le renfermé.

    2. Il y a la soupe rouge et la soupe verte. Je crois que les gens ici crachent sur la verte, pas la rouge. Et la tech verte, comme le dit Aleajactaest plus haut, créé de la 3ème partie. Il faut se régaler de la tech rouge qui nourrit l’être et mettre de côté la tech verte qui n’est qu’une cage pour mental réactif.

      1. La parole du Christ a fait le tour du monde colportée par 12 apôtres seulement… Sans bouquin et sans internet ! Le souci avec la sciento c’est qu’il n’y a pas que la théorie, il y a la pratique. Donc nécessité d’avoir des académies pour former des auditeurs mais dès qu’il y a regroupement, il y a dramatisation. On le voit autant en sciento que dans le wog (éducation nationale par exemple !). Il est très difficile d’entrer dans une org ou une salle de cours en laissant son mental réactif sur le paillasson. Lrh a essayé de résoudre ça mais plus le groupe grossissait, plus le mental réactif du groupe prenait du volume… On pourrait dire que la solution de la tech verte est devenue un problème. Vous connaissez comme moi la donnée : un problème est une solution qui a mal tourné.
        Un problème vraiment résolu est un problème confronté et as-isé.

      2. La tech verte (ou soupe verte !) est le garde-fou du mental réactif du groupe mais ce garde-fou avec le temps a pris le pas sur la tech rouge… Mon sentiment est que Lrh a voulu arrêter, arrêter, arrêter le bank… On sait tous qu’en mettant l’accent sur le bank on le fait vivre. Du coup, ça peut énerver car cela ne va pas dans le sens du reste.

  12. Mais attendez, on est d’accord, les policies répressives détruisent la sciento. Je dis simplement que ça ne correspond en rien à sa ligne éditoriale de base. Je soupçonne donc qu’elles ne soient, si elle sont de lui, que des cris de guerre à un instant T d’enturbulation, et que selon « un essaie sur le management » elles n’aient de valeur qu’au moment de l’emergency (vous avez lu ce texte, non ?). Mais au retour à la normale, elles doivent être annulées. De 68 à 82, à part du côté du GO, et en tout cas surtout pas dans les missions qui avaient beaucoup de succès, ces policies (à 1,5) étaient mises au grenier poussiéreux.
    C’est Miscavige, en 1982 qui a remis les trucs moyennageux au goût du jour. Et vous ne comprenez pas ce que je veux dire quand je dis que la sciento subit l’imprégnation du milieu. Et la « britisherie », le time track anglais, style collège coincé, est l’ambiance que je retrouve dans ces policies pourries de 1965 qui font règlement disciplinaire qui rappelle l’armée. L’ambiance de l’époque.
    Tout comme l’ambiance « navy » est dans la sea org avec le vieux qui se prend par moment pour le capitaine Blight !
    C’est juste des ambiances qui déteignent sur lui, sur les autres. Il aimait la marine, et les casquettes. Des points du temps qui sont restés collés.
    Il faut différencier l’essence de la philosophie de la sciento et ces moment circonstanciels, ces réalités dues à l’environnement.
    Donc le fait que je défende la ligne éditoriale de base de Hubbard, plutôt que de l’identifier à ses coups de gueule devenus des lois, ne me paraît pas intégriste révisionniste. Voltaire, ça me rappelle Marty qui s’en prend aux « intégristes » Jim Logan, Steve Hall et consort !
    Et quelle vérité serait inconfrontable pour moi ? Que Ron Hubbard ait été méchant ? Et quoi ? Vous me prenez pour une zélatrice de « Ron »….? Que mon petit coeur ne puisse supporter que LRH ait été un gros con ? Mais je m’en fous. Ça m’a toujours emmerdée de me lever et d’applaudir comme un pantin à ressort.
    Je dis simplement que ces policies merdiques ne correspondent pas à sa ligne éditoriale.
    Beaucoup de gens ont écrit à sa place, à commencer par les très officiel RTRC.
    Il y a un témoignage de Vaughn Young qui dit qu’il a écrit « PTSness and disconnexion » en 1983 sur l’ordre de Miscavige.
    D’ailleurs Marty disait le contraire, et il s’est engueulé à ce sujet avec Jim Logan.
    Et mon hypothèse c’est qu’il y a bien plus d’écrits qui lui sont attribués qui ne sont pas de lui que ce que l’on pourrait croire.
    C’est tout ce que je dis. Alors « révisionniste intégriste »… fasciste aussi peut-être ? Le Pen et Mélanchon, pourquoi pas Ayoub !!!

    1. « Je dis simplement que ces policies merdiques ne correspondent pas à sa ligne éditoriale. »

      En tout cas, on sera tous d’accord sur le fait que ce sont elles qui, régulièrement, foutent la merde et qui créent la polémique. Il y a eu plusieurs petits coups de gueule sur ce blog autour de ces textes sensibles… Ces policies créent des étincelles entre tous les scientologues, ceux qui ont quitté la church et ceux qui sont encore dedans. Elles pourrissent la sciento d’une génération à l’autre. Ces textes sont de l’anti-scientologie. Le vers dans le fruit juteux. J’étais entré en scientologie il y a 30 ans, avide de spiritualité, de bien être et de paix et je n’y ai trouvé que la guerre. Et la guerre ça bouffe les gains. Je suis sorti, dieu merci ! Mais cette guerre ne peut cesser à cause de ces foutues policies. C’est déprimant !

    2. « Mais attendez, on est d’accord, les policies répressives détruisent la sciento. »

      La solution est de confronter le mental réactif de 3D dans son entier. les policies répressives étaient des solutions qui sont devenues des problèmes.

      Lrh s’est épuisé et noyé dans l’élaboration de règlements alors que le socle de la sciento est quand même le TR0 : la confrontation.

      La répression est à l’opposé de la confrontation, des buts même de la sciento et je comprends que cela fait se poser des questions.

      1. « Lrh s’est épuisé et noyé dans l’élaboration de règlements alors que le socle de la sciento est quand même le TR0 : la confrontation. »

        Je pense tout pareil. Plus on veut dompter le bank, plus il se rebelle. Le mental réactif ne se dompte pas, il s’efface.

    3. Il faut que l’église soit plus transparente pour ses membres. Quand je vois une référence qui a été corrigée après 1986 (même après 1984 c’est douteux) , je suis en droit de me demander d’après QUOI elle a été rectifiée.

  13. Les scientologues ont l’esprit secte, ils disent vouloir être cause mais ils ne veulent pas penser par eux-mêmes. C’est la nature même de tous les militants : Lénine a dit, Mao a dit, Ron a dit.
    Ils sentent mieux s’ils ne sont pas les originateurs, ils auraient une responsabilité qu’ils conçoivent comme un overt. Ils ont été endoctrinés pendant des siècles à être des robots, d’ailleurs Hubbard explique ça très bien dans « robotisme ».
    Ils ne peuvent donc toucher au « texte sacré », ils le révèrent comme des « croyants ». De ce fait, tous les écrits de Hubbard sont sacralisés (y compris les faux). Pour pouvoir en changer un… c’est impossible. Personne n’ose.
    Ainsi le « Joburg », sec check datant de 1959 en Afrique du Sud, adapté au code moral de l’appartheid (avez-vous eu des relations avec un partenaire de la mauvais race ? Faites-vous du trafique de diamant ?). Et il faut FNer ça !
    Ils sont kafkaiens de connerie. Et bien c’est la même chose avec les policies débiles.
    1/ elles sont sacrées
    2/ elles arrangent « COB »
    Ils vivent dans un code moyenageux qui a vu le jour au siècle dernier.
    En Angleterre en 1965, les homos allaient en taule, yes sir. L’Empire Britannique était réac like shit. C’est un code moral que Hubbard n’a pas inventé, c’était cette époque d’un conservatisme navrant balayée quelques années plus tard par le swinging london, la révolution sexuelle, j’en passe et des meilleures..
    Les scientologues de l’époque, nés dans les années 20/ 30 ( past life clear and OT maintenant, je peux pas m’empêcher d’être a naughty girl), originaires d’East Grinstead pouvaient parfaitement trouver nécessaire des codes répressifs contre des gens mal élevés comme votre serviteuse quand elle a envie de se lâcher.
    C’était normal qu’ils imprègnent la sciento de leur ambiance cup of tea (je suis raciste, ça doit dater de la guerre de cent ans).
    C’est tout ce que je dis.
    Hubbard adorait les imiter et se foutre de leur gueule, j’adore quand il fait ça, d’ailleurs j’adore Hubbard personnellement, c’est une affinité particulière non sectiste. Et j’emmerde les sectes, les religions, les fidèles, les antisectes aussi.
    The Queen !!!

    1. Votre Majesté, vous auriez dû signer « La Reine ». Sans doute avez-vous signé « The Queen » par esprit de provocation.
      Etant moi-même sur une certaine longueur d’onde, la vôtre a suscité chez moi une certaine curiosité.
      Votre admiration à l’égard de Mr Hubbard me ravit quand votre analyse reste simple, ce qui, pardonnez-moi, n’est pas toujours le cas.
      Je suis d’accord avec vous, le point 2 est l’armure de DM.
      Mais qui peut actuellement envoyer le « Cher Man » par-dessus bord ?
      Personne sauf lui-même.
      Il ne montre pas des signes de faiblesse et reste le derrière bien planté sur son saint siège ecclésiastique.
      Ai-je bien saisi votre analyse ?
      L’Angleterre + Miscavige sont, selon vous, responsables du courant néo-conservateur de l’église de scientologie actuelle, c’est bien cela ?
      Je vous serai gré de me répondre et vous tire ma révérence ondulée.

  14. L’Angleterre, c’est une blague. Ce que je veux dire, c’est que l’environnement l’emporte sur la pensée, les coutumes ou la culture sur le jugement.
    On peut ainsi prêter à la sciento ou à Hubbard des attitudes qui ne les définissent pas. Des attitudes que l’on pourrait croire scientologues ne sont que l’imprégnation de l’environnement, do you see my dear ?
    Par exemple, la sciento homophobe. Non, c’est faux, c’est leur race d’américains puritains.
    Oui, Hubbard dit en 1951 que l’homosexualité est une perversion dans Science de la survie, mais il cite ça comme ça comme moi je pourrais me gratter le nez. Une demie phrase dans un énorme bouquin. (il aurait dit le contraire qu’il se serait fait huer à l’époque)
    C’est les fachos de RTC qui le relèvent 30 ans plus tard, et en font une donnée importante.
    Il faut savoir qu’en 1951, l’homosexualité est considérée comme une maladie passible d’électrochoc aux USA. On pourrait dire qu’Hubbard est très tolérant, lui, quand il parle simplement d’auditer les aberrations. Etre homo était passible de deux ans de prison en Angleterre jusqu’en 1967.
    Donc, il faut différencier les positions dues au bain social, et la sciento elle-même.
    A partir de 1982, la sciento est devenue un groupe dirigé par un fasciste à ton colère. Les groupes comme les individus ont une position sur l’échelle de ton, et les groupes prennent le ton de leur leader.
    Le groupe est devenu ultra réac, extrême droitiste, d’ailleurs, voir la lune de miel avec NOI.
    Rien à voir avec la pensée de LRH.

    Good vibs, wavelength !

  15. Votre majesté, merci d’avoir pris votre plume pour me répondre.
    Je saisis mieux votre message.
    Néanmoins, l’action d’écrire quelque chose n’a rien à voir avec celle de se gratter le nez.
    Je me demande cependant comment, actuellement, un individu attiré par le même sexe que lui comprend ce petit bout de phrase ?
    God save the Queen !

  16. Ils racontent qu’il leur faut un immeuble, le rénover et ensuite disséminer la Scientologie. Mais ils ont déjà une Org. Si encore leur but était de créer des Org dans des villes où il n’y en a pas, pourquoi pas. Mais non, ils doivent détruire leur Org et en bâtir une autre. C’est stupide. De plus la taille des Orgs, le prix de l’immobilier diffèrent suivant les pays. Imposer ce cycle à toute la planète c’est dire que tout est égal à tout. Sans doute que pour Miscavige A=A=A

    1. Yep ! Ils font le cycle « être, faire et avoir » à l’envers, à savoir : AVOIR, FAIRE, ETRE.
      Ils ne font pas que nommer leur produit, ils veulent l’avoir avant de le produire ! DM a un gros incompris sur le mot « nommer » ! Ou plutôt il se fout de la tech comme de sa première dent de lait ! Cette vidéo de promo est hallucinante de crédulité. Les scientos passent pour des véritables nigauds avec des campagnes de promo pareilles. M’enfin…

      1. De plus je ne suis pas d’accord avec l’idée que des bâtiments super upstat fera venir plus de monde. Je me souviens de la 1ère fois où je suis entré dans une Org. Mes seules opinions que j’avais de la religion venaient de mon éducation « catholique ». Je ne pratiquais pas. Cette Org était assez upstat mais comparé aux « Orgs idéales », elle paraîtrait bien pâle. Et bien ma 1ère pensée critique a été que je trouvais qu’il y avait un peu trop d’argent dans cet endroit et que je ne trouvais pas cela très compatible avec une religion . Que va penser le public des Orgs idéales? Que la Scientologie est une pompe à fric! A moins que le but de Miscavige est de faire une religion pour les milliardaires…Ça semble prendre le chemin

        1. Moi faire de la sciento dans une cellule spartiate ne m’aurait pas gêné.

          « Que va penser le public des Orgs idéales? Que la Scientologie est une pompe à fric!  »

          Exactement. Mais eux, par le luxe de leurs mest, veulent donner l’image d’une religion en expansion sauf que les êtres spirituels s’en cognent complètement du beau mest.

          « A moins que le but de Miscavige est de faire une religion pour les milliardaires… »

          Pour Miscavige, un être capable est un gros capitaliste. 🙂 On ne compte plus les mots dont il a changé les définitions ! 🙂

Laisser un commentaire