La lente agonie de la scientologie



Mike Rinder vient de publier les dernières statistiques des Ambassadeurs OT de l’ouest des Etats-Unis, région qui regroupe 15 orgs idéales sur les 24 existant dans le monde.

Nombres de personnes, dans tout l’ouest des USA, qui cont commencé un service de division 6 : SIX.

Nombre de Clairs sur leur prochaine étape : TROIS.

Livres vendus à des nouveaux publics : 33.

Ces résultats sont le fruit du travail des 721 OT « actifs » dans la région.

Les collectes de fonds pour les morgues idéales sont au point mort, à part une donation à Salt Lake City.

Tout l’argent récolté par l’IAS vient de PAC, Pasadena et Valley.

Voilà où en est la scientologie dans l’ouest des Etats-Unis, là où il y a le plus de scientologues au monde : elle est moribonde. Vous trouverez tous les tableaux avec les chiffres ici.

Et pendant ce temps, son chef suprême, David Miscavige, tente désespérément d’échapper à l’obligation de comparaître en personne dans le procès qui oppose Monique Rathbun à la scientologie à San Antonio au Texas. Le juge a en effet ordonné que Miscavige vienne faire une déposition afin de prouver qu’il n’est pas à l’origine du harcèlement et de la surveillance systématique dont ont été victimes Monique et son mari, Marty Rathbun.

Sur les banc des accusés : CSI (Chruch of Scientology International, RTC (Religious Technology Center), les Squirrel Busters, qui ont harcelé les Rathbun devant chez eux pendant 199 jours d’affilée, et leur nouveau voisin, payé par l’église, qui a installé des caméras pour espionner les Rathbun lorsqu’ils ont déménagé dans un endroit tranquille il y a un an.

L’avocat de Monique a réussi à convaincre le juge que l’homme derrière tout cela était David Miscavige et que c’est lui qui donnait les ordres.

Dans son dernier billet, Marty Rathbun publie des chiffes qui parlent d’eux-mêmes. Miscavige a tellement peur de comparaître qu’à chaque audience, il y a 22 avocats pour représenter les différents accusés. Oui, 22 !

A titre de comparaison, dans l’affaire McPherson, en 1995, qui a coûté plus de 30 millions de dollars à l’église, une dizaine d’avocats « seulement » représentaient la scientologie.

Dans la douzaine de procès qui opposaient les Etats-Unis à Hubbard dans les années 80, là aussi une dizaine d’avocats représentaient la scientologie.

Pareil pour les 2200 plaintes déposées par les scientologues contre l’IRS (le fisc américain) au début des années 90 et qui se sont soldées par la victoire et l’exemption fiscale de l’église.

Autrement dit, Miscavige a engagé deux fois plus d’avocats dans le seul but de ne pas avoir à faire de déposition. Lorsqu’on connaît les tarifs des super avocats américains (500 dollars de l’heure minimum par avocat), on sait déjà que ce procès risque de coûter à Miscavige une bonne centaine de millions de dollars. Evidemment, il n’en a cure – l’argent vient directement des paroissiens.

Miscavige est un lâche, un petit chef mafieux qui vit dans la terreur et qui se cache derrière une armée d’avocats. Il aura beau dépenser tout l’argent de l’église pour se protéger, cela ne suffira pas. On ne peut indéfiniment acheter le mensonge.

_________________________________________

Addendum du 2 février 2014

Mike Rinder a publié le compte-rendu d’une « source interne » de la morgue idéale de Londres (qui vient de fusionner avec le CC Londres, lequel a dû fermer ses portes faute de nouveaux publics).

Les chiffres sont accablants.

Deux photos montrent l’org de Londres et son annexe de division 6 de Totenham Court Road (l’ancien bâtiment de l’org) aux heures de pointes.

La lente gangrène qui frappe la morgue idéale de Londres n’est pas un cas isolé. Toutes les orgs du monde, idéales ou non, connaissent actuellement le même sort.

Scientologues français, si cela peut vous consoler, vous n’êtes pas les seuls à fréquenter une org morose et dépeuplée.

7 réflexions sur « La lente agonie de la scientologie »

  1. « 22 ! Les v’là ! »

    « Qui za, mes avogats ?!!! » demanda le petit homme amaigri d’une voix angoissée.

    « No Sir ! les flics… » répondit la secrétaire, tout épongeant la sueur qui perlait sur le visage livide de son maître.

    « Ach ! Arrêdez-za, fous m’énerfez ! » fit l’autre, en lui arrachant le mouchoir des doigts pour se moucher dedans bruyamment, avant de le rouler en boule et de le lancer en direction de la corbeille à papier. Il atterrit à côté, au milieu d’une douzaine d’autres.

    « Ne vous inquiétez pas, Sir », fit la secrétaire d’une voix qui se voulait rassurante, « voici votre billet en première classe pour la Colombie. Si vous voulez bien me suivre, nous allons sortir par le souterrain. »

  2. Voltaire, je tiens à te remercier pour toutes ces actualités que tu nous sers régulièrement. Un tel blog manquait aux français qui se débrouillent mal avec l’anglais et vraiment merci. Toutes ces nouveautés sont captivantes et c’est avec grand plaisir que je passe sur ta page.

    J’aime beaucoup ta dernière formule : « on ne peut indéfiniment acheter le mensonge ». J’espère qu’il sera obligé d’aller au tribunal faire une déposition. Il n’aura qu’à mettre une couche culotte s’il a peur de faire dans son froc !

    1. Les premiers tableaux montrent les stats hebdomadaires pour les 15 orgs idéales. Elles sont inférieures aux stats que pouvaient afficher une seule org, telle que l’org de Paris, à la fin des années 70 – pour vous dire l’ampleur de la débâcle. La scientologie est actuellement la religion qui se contracte le plus rapidement dans le monde.

      Le tout dernier tableau compare les stats actuelles (de la semaine qui s’est écoulée) aux stats de l’année dernière durant la même période. Je n’en ai pas parlé dans mon billet mais ce tableau montre que sur une année, les stats de l’ouest des USA ont dégringolé.

  3. Je suis un « vieux de le vieille » : 41 ans de sciento .les promesses de débâcle se rappprochent de +en+.nous espérons que la chute de « dm » (il ne mérite pas de majuscule même à son nom) retablira une sciento à visage humain mais j’en doute. Le loup remplace le loup et espérons que celui d’après GATII ou III ne fera pas regretter dm car « à l’époque c’était le bon temps et on pouvait être libre ». En d’autre mots, ça peut être pire mais ce n’est pas une raison pour s’empêcher de vouloir la chute d’Arthuro (oups) de dm .

Laisser un commentaire