« LA DÉCONNEXION N’EXISTE PAS EN SCIENTOLOGIE » – LE MENSONGE LE PLUS ÉNORME DE L’ÉGLISE

La déconnexion, c’est l’obligation pour un paroissien de l’église de couper les ponts avec TOUT scientologue  (mari, femme, père, mère, membre de la famille, ami, relation professionnelle, etc) qui a été excommunié. Si le paroissien refuse de « déconnecter » du scientologue excommunié, il est lui-même excommunié et il ne pourra plus jamais remettre les pieds dans une église de scientologie. Autrement dit, il n’accédera jamais à la liberté sprituelle.

Les scientologues qui sont excommuniés sont appelés « suppressifs ». Un suppressif, c’est la lie de l’humanité, un être malfaisant dont le seul but est de pourrir la vie de tout le monde et de détruire la société. Les suppressifs, selon Hubbard, constituent environ 2,5% de la population. Lorsqu’un scientologue est étiquetté supressif parce qu’il a osé dire que Miscavige est un dangereux psychopathe, est-ce que ça fait de ce scientologue un être malfaisant ?

Pour l’église, oui.

Car Miscavige est le sauveur de l’humanité. Si on attaque le sauveur de l’humanité, on attaque l’humanité. Donc, on est suppressif. CQFD.

Bien entendu, ce raisonnement simpliste est du pur fanatisme et relève de la débilité profonde.

Prenons Paul. Il vient d’être excommunié et déclaré suppressif parce qu’il a publiquement critiqué le projet des orgs idéales mis en place par Miscavige. Il a clamé partout que cela allait à l’encontre des intentions de LRH et a même brandi les écrits de Hubbard sur le sujet pour étayer son propos. Boum ! Excommunié !

Est-il vraiment un être malfaisant ? Pour le savoir, jetons un coup d’œil à sa vie. Nous observons que Paul est un père et un mari attentionné, que sa famille est heureuse, que ses amis l’admirent, que ses collègues de travail le respectent, qu’il participe activement à Greenpeace et aux Restaurants du Cœur et qu’il a mis en place bénévolement des ateliers de soutien scolaire pour les enfants qui ont des difficultés à l’école. Voilà l’homme que l’église de scientologie a étiqueté suppressif. Interdiction formelle pour les scientologues de fréquenter Paul désormais. Il doivent déconnecter.

Hubbard a annulé la déconnexion en 1968.

Il l’a confirmé dans la lettre ci-dessous adressée en 1969 à une commission néo-zélandaise qui enquêtait sur la scientologie. (Cliquez dessus pour l’agrandir.)

Traduction de la lettre :

Le 26 mars 1969

A l’attention de la commission néo-zélandaise d’enquête sur la Scientologie.

Messieurs,

Concernant la pratique de la déconnexion, j’en ai débattu avec les membres du Conseil d’Administration de l’Église de Scientologie, et ils n’ont aucune intention de la remettre en vigueur. Cette pratique a été annulée le 15 novembre 1968.

Pour ma part, je ne vois aucune raison pour laquelle cette pratique devrait être réintroduite à l’avenir, car d’après un sondage conséquent effectué dans les pays anglophones, cette pratique est jugée inacceptable.

L. Ron Hubbard

LRH est on ne peut plus clair : la déconnexion a été annulée le 15 novembre 1968.

Pourtant l’église de Miscavige refuse d’en tenir compte et perpétue cette pratique cruelle et injuste.

Jenna Miscavige, nièce du chef ecclésiastique, le confirme dans une lettre adressée en 2008 à Karin Pouw, la porte-parole de l’église. La voici.

Chère Karin [Pouw, porte-parole de la scientologie officielle],

Je ne peux résister à l’occasion de vous écrire cette lettre après avoir lu votre prise de position officielle concernant la biographie de Tom Cruise.

J’ai fait partie de la scientologie depuis ma naissance. David Miscavige est, comme vous le savez, le frère de mon père, ce qui fait de lui mon oncle.

En fait, nous nous connaissons un peu, vous et moi.

Je ne peux commenter vos réponses quant à la vie privée de Tom Cruise parce que je ne sais rien à ce sujet, par contre j’ai été absolument choquée par la manière véhémente avec laquelle vous niez les vérités sur l’église contenues dans cette biographie, et même, en poussant plus loin, vous proférez des mensonges.

Vous allez jusqu’à déclarer :

Est-ce que la scientologie décourage ses membres de parler à leur famille si elle ne soutient pas cette religion ?

Cette affirmation est non seulement fausse, mais aussi contraire aux croyances et pratiques de l’église.

— Karin Pouw [dans la prise de position officielle]

Comme vous le savez parfaitement, mes parents ont quitté l’église lorsque j’avais 16 ans en 2000. Ayant été séparée d’eux depuis l’âge de 12 ans et ayant été élevée dans les croyances de l’église, j’ai décidé de ne pas les suivre.

Il m’était interdit de leur parler et même, pendant plus d’une année, de répondre au téléphone, au cas où ils appelleraient. Plus précisément, cette « loi » a été mise en pratique par une certaine Tracye Danilovoch – la représentante locale du Religious Technology Center – qui a intercepté toutes les lettres de mes parents (et de mes amis). Elle les transmettait à Marc Rathbun (il était alors le numéro 2 de l’église) et à Mike Rinder – qui se trouve être l’ancien chef de votre bureau, le « Bureau des affaires spéciales » (vous pouvez me remercier de ne pas développer ce point). C’est seulement après qu’ils aient lu ces lettres et décidé lesquelles étaient OK, que j’en ai reçu une partie d’entre elles. Je devais les lire en public pendant qu’ils m’observaient et me demandaient de les commenter.

De 16 à 22 ans, j’ai été autorisée à rendre visite à mes parents un fois par an pour 3 ou 4 jours, mais seulement après qu’ils aient menacé de porter plainte contre l’église. Je devais à chaque fois me soumettre à un contrôle de sécurité avant et après les avoir vu. Un contrôle de sécurité est un interrogatoire (en général pour vérifier si j’avais l’intention de quitter l’église ou si mes parents avaient dit quelque chose de négatif sur l’église), étant reliée à un e-meter qui est similaire à un détecteur de mensonge. Cela s’est produit à chaque fois que je les ai vus (jamais plus de 3 ou 4 jours).

Voilà un exemple plus récent de famille détruite. Ma tante Jennifer Pantermeuhl a récemment contacté mes parents pour leur dire qu’elle ne pouvait plus leur parler ou garder le contact avec eux, parce qu’ils parlaient avec mon autre tante Sarah Mortland, qui habite près de chez eux. Sarah est la sœur de ma mère et de Jennifer. Tout cela parce que Sarah n’est pas favorable à la scientologie. Jennifer a aussi contacté mon frère Sterling et le reste de la famille pour la même raison que tous ont dû lui mentir et dire qu’ils ne parlaient pas à Sarah, de peur que cela soit découvert.

Un autre exemple, celui de mon autre frère, Justin. Il se trouvait il y a quelques années en Floride avec son amie et allait rendre visite à notre tante Denise Gentile (une sœur de notre père et la jumelle de David Miscavige). Denise a décommandé la visite au dernier moment, au prétexte que l’église ne serait pas d’accord – du fait qu’il est un ex-membre. Sans parler du fait que Kirsten Caetano (une membre du « Bureau des affaires spéciales » — la même organisation à laquelle vous appartenez) a contacté Justin a plusieurs reprises, lorsqu’il était en Floride pour raisons professionnelles, pour lui dire de quitter cet Etat parce qu’il était un ancien membre et que sa présence à la « Mecque de la scientologie » dérangeait l’église. Kirsten me l’a avoué, les yeux dans les yeux, lorsque je suis allée lui demander des comptes et elle a même admis avoir menti à Justin en prétendant que tout ceci avait eu lieu. Et ceci n’est qu’une peccadille par rapport à tout ce que Kirsten Caetano a fait !

Vous citez L. Ron Hubbard à propos des croyances de l’église quant à la famille….Nous savons fort bien ce que l’église prétend « croire » et avoir écrit dans ses documents ! MAIS les mettent-ils en application ? Absolument pas !

Je peux nommer tout de go au moins cinq de mes amis dont des membres de leur famille ont interdiction de leur parler, sous peine de se voir eux-mêmes exclure de l’église. Ces personnes ont même l’interdiction de parler à d’autres membres de leur famille —et même leurs enfants restés dans l’église — sous peine de voir CES DERNIERES exclues à leur tour ! Ils ne peuvent parler à leurs enfants parce qu’ils ont quitté l’église selon leur volonté. C’est une pratique courante et si vous tentez de le nier, j’ai une liste contenant tous ces noms — les familles de ces personnes pleurent chaque jour de ne pouvoir parler à leurs enfants, alors qu’ils n’ont fait que quitter l’église de leur plein gré.

Si j’ai tort et que vous souhaitez le prouver, alors permettez-moi, ainsi que ma famille, de prendre contact avec ceux qui sont encore membres de l’église, tels que mon grand-père, Ron Miscavige, ainsi que sa femme, Becky. Permettez à mes amis de faire de même. Surtout, ne commencer pas avec la rengaine : « C’est leur choix depuis le début… » — plus personne n’y croit, il y a trop de familles détruites pour que cela soit vrai.

Je suis tentée de relever toutes les autres accusations que vous déniez de manière catégorique, mais pour conserver son caractère succinct à cette lettre et pour rester centrée sur le point le plus important (la famille), je vais résister à la tentation.

Par contre, je suggère que vous consacriez l’énergie et le temps dévolu à la rédaction de votre chef-d’œuvre — Pourquoi ne suivriez-vous pas pour une fois la bonne voie et ne consacreriez-vous pas à réparer les familles que vous avez détruites, en commençant par la propre famille de David Miscavige ? Diable, si la scientologie ne peut pas garder les familles unies — pourquoi croirions-nous une seconde qu’elle peut aider à réunir les familles !

Meilleures salutations,

Jenna Miscavige Hill

Interrogé en 2008 par CNN sur les déclarations publiques de Jenna Miscavige concernant la déconnexion, Tommy Davis, le porte-parole de l’église (il a discrètement quitté la Sea Org en 2011) déclare avec conviction que la déconnexion n’existe PAS en scientologie.

Scientologues, nous savons que nos amis d’OSA sont des nostalgiques de la STASI et du KGB. Vous n’êtes pas obligés d’être comme eux.

Montrez la lettre de LRH et la vidéo à tous les paroissiens de votre org ou de votre mission. Refusez de rompre les liens avec votre famille, vos amis, vos relations professionnelles. SOYEZ INTÈGRES.

Vos amis, les scientologues libres et indépendants

6 réflexions sur « « LA DÉCONNEXION N’EXISTE PAS EN SCIENTOLOGIE » – LE MENSONGE LE PLUS ÉNORME DE L’ÉGLISE »

  1. Je confirme. Quelqu’un qui va sur internet sur des sites qui critiquent l’église, qui ose lire des données que l’église lui a demandé de ne pas lire, qui reste sur ses contestations, qui fréquente une personne exclue, est… exclu. Et les gens avec qui vous avez été en bonne relation, qui vous ont aidé, qui ont été vos amis, qui vous ont toujours accueilli chaleureusement, arrêtent tout contact avec vous du jour au lendemain, car vous avez été déclaré dangereux par le management.
    Rien à voir avec la véritable définition d’un suppressif qui pourrait être assimilée dans le langage psy à la définition du pervers narcissique ou du manipulateur. Eh oui, LRH les avait découvert bien avant tout le monde!
    Encore un exemple pour montrer que ce n’est pas la tech de LRH qui prédomine mais bien la MEGALO « MISCA »TECH.

    1. Le terme le plus courant actuellement utilisé par les psys pour qualifier un suppressif est : sociopathe.

      Lorsque vous dites que LRH avait découvert les suppressifs avant tout le monde, vous vous avancez un peu. La littérature mondiale, de l’Antiquité à nos jours, regorge de personnages suppressifs. Bon nombre de philosophes et d’écrivains se sont penchés sur ce genre d’individu.

    2. Madame Danièle Gounord dit dans son blog :

      « Il n’existe aucune règle en Scientologie qui exige des membres de l’Église qu’ils rompent les liens avec quiconque, encore moins avec des membres de leur famille et des amis qui auraient tout simplement des croyances différentes. Au contraire, le code moral de Scientologie stipule que les scientologues doivent respecter les croyances religieuses d’autrui. L’Église encourage les bonnes relations familiales, que la famille soit scientologue ou non, et les relations familiales s’améliorent systématiquement avec la Scientologie parce que le scientologue apprend à augmenter la communication et à résoudre tout problème qui aurait pu exister. »

      L’église encourage les bonnes relations familiales ? Bien joli sur le papier mais dans les faits cela se passe ainsi : « Es-tu toujours en contact avec Trucmuche ? » Et si oui, mon vieux, vous êtes prié de rompre tout lien avec Trucmuche sinon gare aux sanctions qui vous attendent !

      Notez au passage que Trucmuche ne répond à AUCUNE des 12 caractéristiques anti-sociales permettant d’identifier une personne suppressive.

      On continue à citer LRH pour faire « gentil » mais dans les faits, la définition même du mot « suppressif » a été altérée :

      « Une personne suppressive est une personne autodéterminée qui, après avoir découvert la vraie nature de M. Miscavige, a eu le courage de le confronter et de le dire. »

      L’image qui me vient pour les suppressifs Age d’or de la Tech est celle d’une voiture en très bon état qui serait recalée au contrôle technique. La raison ? Son klaxon était un peu trop fort. Il pouvait réveiller les endormis et tirer les autres de leur grande torpeur…

      Bref, remettons un peu de vérité dans les termes de Mme Gounord :

      L’Église N’encourage PAS les bonnes relations familiales, que la famille soit scientologue ou non, et les relations familiales NE s’améliorent PAS systématiquement avec la Scientologie parce que le scientologue apprend à augmenter la communication MAIS PAS à résoudre tout problème qui aurait pu exister. »

      Vous comprenez mon pseudo ? Toutes ces hypocrisies rendent vraiment fool ! 😉

  2. Le radicalisme a été énoncé. Puis, le radicalisme a été dénoncé. Puis, il a été annulé.

    Pour finalement être ré-institué.

    « Si la scientologie ne peut pas garder les familles unies, pourquoi croirions-nous une seconde qu’elle peut aider à réunir les familles ? » Jenna nous résume l’essentiel.

    A moins de n’avoir pas bien saisi ce que dit Jenna quand elle parle de ses parents et grands- parents : « Parce qu’ils ont quitté l’ église. »

    Que veut-elle dire exactement ? Qu’un être n’est pas libre de partir de l’église sans être déclaré supressif officieusement ou officiellement ?

    Ce qui me laisse à penser que quitter l’église publiquement ou non est exactement la même chose.

    Les scientologues ne sont pas libres de leur choix sous peine d’être étiquetés supressifs.

    N’oublions pas que ce règlement a été institué par monsieur Hubbard pour être annulé par lui-même. Il en explique lui même les raisons :

     »… car d’après un sondage conséquent effectué dans les pays anglophones, cette pratique est jugée inacceptable. »

    Autrement dit, si le sondage avait été favorable, nous en serions au même point.

    Quel problème exact LRH voulait-il régler en mettant en place un tel règlement ?

    1. Je pense que toutes ces catégories de personnes peuvent être placées sous l’appelation de suppressifs (et ça dépend bien entendu du type de manipulateur) car leur contact est très mauvais pour tout le reste d’entre nous.
      Concernant ces personnes, LRH découvert, et j’aurais du être plus explicite concernant ce que j’ai écrit, les caractéristiques précises les concernant. Mais je suis d’accord avec vous pour dire que ce type de personnage apparaît dans plusieurs écrits.

  3. Tommy Davis a eu honte de cette histoire de déconnexion. En fait, bientôt plus personne ne trouvera cela acceptable à l’intérieur de l’église de scientologie. Ce point de vue fait tache d’encre. Ayant passé la masse critique, la communication ne pourra plus être empêchée. Ça fera comme la fin du communisme, le dictateur sera viré. Ce n’est plus qu’une question de temps. Il faut continuer à dénoncer Miscavige.

Laisser un commentaire