70 réflexions sur « « Going Clear » »

  1. Je l’ai vu. Plutôt bien fait. Mais il est uniquement à charge contre la scientologie. So what’s new?
    Dans la première partie, on voit Paul Haggis. Après 35 ans de sciento, il était écoeuré par la déconnexion et l’homophobie (issue de l’idéologie fasciste de Miscavige). Il mélange tout et balance le bébé avec l’eau du bain, confiant que pour lui OT3 c’était dingue. Il a trouvé ça débile, ok. Mais où sont interviewés la grande majorité de gens qui ont été libérés par l’audition d’OT3, qui ont eu plus d’espace, etc… ?
    Moi-même, j’ai fait OT3 et j’ai expérimenté beaucoup plus de bonheur, de succès. Ainsi que des membres de ma famille et mes amis.
    Jason Beghe qui hait la sciento maintenant à cause de l’out tech du régime de Miscavige, lui-même parle du gain incroyable qu’il a eu sur l’OT training O. Il est devenu extérieur.
    La sciento, ça n’est pas toutes les horreurs du régime Miscavige qui sont l’altération la plus coupable du sujet. Autant à voir avec la sciento que Jésus avec les bûchers de l’inquisition.
    Et après, avec quelques photos originales, de nouveau l’histoire sans arrêt remâchée de Hubbard.
    Dans l’église, avec la prose dégoulinante de Sherman, ils nous racontent la jeunesse merveilleuse et parfaite de Ron, boy scout et frère de sang des Pieds-Noirs (mon frère !!) etc… Avec tous ces crétins médaillés qui se lèvent comme s’ils avaient des ressorts dans le cul pour applaudir ! Apportez-moi la cuvette que je gerbe !
    Dans le docu, Hubbard est un gros pervers qui battait sa femme (un incident, pas une habitude). Et alors ? Et même ? Il s’est pris une grosse crise de jalousie. Elle avait un beau petit cul la Northup. Qui n’a jamais pêché jette la première pierre. D’ailleurs, après, je n’ai pas entendu dire qu’il avait battu Marie Sue.
    Chez les antis c’est toujours le même refrain depuis Jon Attack et consort : Hubbard nous fait partager son cas, c’est un dingue etc… Mais ça c’était déjà le refrain en 1950 des psy électrochoqueurs, lobotomiseurs contre Hubbard qui les dénonçait et qui était très en avance sur son temps (lisez Cyrulnick il dit exactement la même chose dans son histoire de la psychiatrie).
    Alors les zélateurs et les haters de Hubbard, y en a marre de ces crétins !
    Ils ont un point commun : le conformisme. Ils ne sont pas hypnotisés : ils sont cons.
    Ils veulent vivre dans l’approbation, ils ne méritent que mépris. Des deux côtés, des minables. Ils passent d’un conformisme à l’autre. Quand l’église se sera écroulée, les crétins qui sont encore dedans maintenant, ceux qui ont déconnecté de moi, de vous, vous verrez, ils passeront de l’autre côté. Ils diront, « ah on s’était fait manipuler », et que leurs gains c’était de l’hypnotisme !
    Non, ils ne seront pas « indépendants » mais « full wog » !
    Ils nous reprocheront d’être encore scientologues.

    Puis en ayant fini avec Hubbard, le docu passe à Miscavige.
    A un event récent, COB surgit. Avant, il avait l’air d’un nain, maintenant il a l’air d’une crevette. Comment il a fait pour mincir à ce point ? Il s’est allongé. Il s’est reproportionné. C’est peut-être le costard (il a le même tailleur que Hollande ?). Y a que la tête, du coup vraiment trop grosse avec une coupe de playboy qui va aller draguer ce soir.
    Et là, il sort un charabia poético-shermanesque. Y avait pas de sous-titre mais même avec on n’aurait rien compris. Ça terminait avec « infinity » et là, les « suckers » ont applaudit à tout rompre
    Et on nous en remet une couche sur OT3, ça aurait pu être un doc de Gold si OT3 n’était pas confidentiel. Bien choisie les images ! Mais archi contre-productif car avant même d’arriver là, les quelques churchistes qui s’y seraient aventurés au mépris de leur éternité, leurs amis, leur famille, auraient déjà zappé. Encore des merdes sur Ron et sur Xenu, toujours la même daube ! Et un de plus qui reste à se faire écrémer par les vampires de l’org idéale.

    Parce que ce que les « suckers » ne doivent surtout pas voir, c’est la seconde partie du docu sur les abus de Miscavige. C’est là que ça se passe, là il y a des faits, pas seulement la même stupide ritournelle pour adfistes encartés !

    Là, ça cartonne. Les témoignages déversés sont sans appel. Les témoins sont tous des scientologues qui furent sincères et dévoués corps et âmes. Il aura fallu qu’ils en prennent plein la gueule, et pas qu’une fois, pour qu’ils craquent et attaquent.
    Le « hole » etc…. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est vraiment choquant. Mais à cause de leur début débile, jamais les scientologues qui devraient impérativement voir la partie sur les abus de Miscavige, n’arriveront là. Alex, au piquet. You flunked !

    Mais le témoignage le plus émouvant est celui de Sara Goldberg.
    Dans une réponse à une de ses lettres, le « Justice Chief » ne peut approuver qu’elle reste connectée avec Nick Lister, son propre fils ! Car celui-ci est déclaré SP pour avoir communiqué avec Mike Rinder. Et comme elle ne veut pas déconnecter de son fils, elle est déclarée SP. Du coup, sa fille vient la voir et lui dit : « Maman, je t’aime, mais je dois déconnecter de toi. »
    Et là, la caméra capture le chagrin de Sara. Là, tout a été dit sur l’infâme pratique de la déconnexion.

    Résultat des courses : un docu antisciento de plus. Là, où il aurait fallu adroitement montrer les deux points de vue : le positif et le négatif.
    La vérité n’est simplement pas montrée dans sa totalité.
    Il y a une adroite dialectique entre les violations flagrantes de la tech de scientologie, les outrances et violations des droits de l’homme par Miscavige et les critiques acerbes contre la scientologie. Ils se renforcent les uns les autres.
    Les agissements totalitaires de Miscavige ont réussi à faire exploser en vol les principaux collaborateurs de Miscavige qui d’anti-Miscavige au début sont devenus anti-sciento.
    Jamais aucune force extérieure n’avait réussi à mettre à mal la scientologie. Non, il n’y aura eu que des scientologues pour détruire la scientologie.

    Rien dans les pratiques de Miscavige ne sont de la scientologie. Elles servent de ciment totalitaire à l’intérieur et de repoussoir à l’extérieur. Miscavige a un stat verticale : la création d’ennemis pour la scientologie.

    Le PR de la sciento est au plus bas mondialement, Miscavige ment. Il fait le lit de ceux qui veulent voir la sciento disparaître. ll y a beaucoup plus de gens qui partent ou sont déclarés que de nouveaux publiques, le système de déconnexion ne protège pas l’église, il la détruit. Il y a donc de moins en moins de membres qui doivent donner de plus en plus d’argent pour des programmes qui n’ont aucun sens comme celui des orgs idéales. Ça ne fait pas un pékin de plus, juste de la poudre aux yeux. Et l’idée de rassembler le CC et l’org dans un seul bâtiment « upstat » ne fera pas des clients en plus mais en moins, ceux à qui ça rajoutera du transport pour s’y rendre.
    Il est plus que probable que ce local ne soit jamais acheté, encore moins rénové. L’argent des donateurs servira à acquérir des locaux pour une org située dans le trou du cul du monde où l’immobilier sera moins cher, et où personne ne poussera jamais la porte. Jusqu’à la revente, à perte.

    Il faut se réveiller, ne pas laisser les abus continuer, ni laisser la technique et la philosophie de la scientologie être emportés injustement avec l’eau du bain.

    1. Ma chère Marie-Antoinette,

      Aucun scientologue ne regardera le film. Son éternité est en jeu.

      Le film n’est pas destiné aux scientologues. Il est destiné au grand public, aux medias et au fisc américain.

      Pour les quelques milliers d’ex-scientologues et d’anti-scientologues, le film ne leur apprend rien qu’ils ne sachent déjà. Pour les 7 milliards de non scientologues (les « full wogs » comme vous dites), c’est complètement différent : les révélations du film risquent d’en surprendre et d’en révolter plus d’un.

      En mentant sur son passé, Hubbard s’est sabordé. Sa paranoïa était directement proportionnelle au nombre de mensonges qu’il a proférés. C’est le phénomène de la retenue manquée à la puissance x.

      La scientologie pourrait être la thérapie la plus extraordinaire du monde, personne n’en voudrait car elle a été créée par un menteur. Un menteur n’inspire pas confiance. Comme le disait Hubbard lui-même je ne sais plus où, « les menteurs sont des lâches et les lâches, des menteurs. »

      1. Voltaire, Hubbard a peut-être raconté quelques mythos. Embelli des trucs, mais en fait, sans doute c’est l’oeuvre des staffs de PR (qui ne connaissent pas les PR series).
        On ne peut pas comparer ça et l’immensité de ce qu’il a écrit. Ça n’a pas de sens. La philosophie et la tech de scientologie balancés parce que Hubbard aurait menti sur ses diplômes ou ses ex femmes ? Ça n’a aucun sens !
        Quand il écrit les axiomes, les facteurs, il fait semblant, il essaie de gagner des sous ? De frimer ? D’emballer ?
        C’est un vrai philosophe et ce qu’il a développé a aidé les gens qui l’ont pratiqué.
        Il était flippé à la fin de sa vie ? Je pourrais en citer des caisses de philosophes flippés à la fin de leur vie (et pendant). D’ailleurs à part le Dalai Lama, j’en connais pas qui sont pas flippés quand le corps est en train de sombrer.
        C’est juste le mur de conneries raconté par Miscavige et sa troupe d’avocats qui a transformé l’église et l’image de Hubbard.
        Les gains qu’on a eu, c’était pas des hallucinations. Après, moi, ils m’ont hyper ratée, mais c’était so out tech, suppressif. C’est simple quand même.
        Mais souvent de lire certains textes de Hubbard me réconforte…

        1. Non, ce ne sont pas uniquement les staffs de PR qui ont réinventé la vie de LRH. Bien avant l’apparition des PR Series, les mensonges existaient déjà et LRH n’a jamais rien démenti. Toutes les « biographies » de LRH au début ou à la fin des livres racontaient les mêmes mensonges. S’il avait voulu démentir, il l’aurait fait. Le fait est qu’il adorait fabuler. Ses conférences sont truffées d' »anecdotes » sur ses prétendus exploits militaires et autres, dans sa vie présente et dans ses vies antérieures. C’était d’ailleurs très distrayant. Il savait tenir un auditoire en haleine.

          Mais là n’était pas mon propos. Tout ce que je disais, c’est que le grand public ne mettra pas les pieds en scientologie parce qu’il ne voudra pas entendre parler d’un sujet créé par un menteur. C’est tout. C’est humain.

          Petite question : Si dans les années 70, vous aviez vu un film équivalent à « Going Clear » avec des révélations similaires (mais sans Miscavige), seriez-vous devenue scientologue ? Ou, du moins, auriez-vous eu la curiosité de jeter un coup d’oeil au sujet ?

          1. Avec une telle pub, bien entendu, ça aurait été difficile. Mais voilà, même avec quelques attaques contre la sciento qui venaient du gouvernement auquel on attribuait toujours tous les torts (moi j’étais une hippie, anti système) la sciento appraissait comme un groupe d’avant garde opprimé par des réactionnaires. Et c’est ce qu’elle était. Du côté de l’antipsychiatrie, c’était un mouvement révolutionnaire même si Hubbard était un peu mytho et qu’il avait foutu des torgnoles à Sara Northup que personne n’avait jamais entendu parlé d’elle. Qui en avait qq chose à foutre ?
            C’est uniquement quand les teubés du « PR » en recherche d’approbation ont commencé à faire des beaux livrets sur la biographie de Hubbard pour l’enjoliver que ça a commencé à donner du grain à moudre aux antis, qui faisaient un boulot de paparazzi.
            Mais Hubbard lui-même, ce qu’il disait a été remis en doute, y compris l’existence de son mentor le cmdr Thomson, mais je vous envoie la page internet qui parle de lui.
            Et pour revenir à ta question, Voltaire. Il n’y avait pas ça, parce qu’il n’y avait pas, à ma connaissance de victimes de la déconnexion. A cette époque, tu pouvais dire ce que tu voulais en séance. On t’écoutait. Je me souviens d’un question de two way comm. « Qu’est-ce que tu voudrais voir manié ? » (désolé pour « manié ») mais ça communiquait bien. J’ai parlé, parlé, terminé sur un FN, une cog. Je suis partie après la séance en week-end. Je me sentais bien, bien. La vie était en moi, je m’étais sentie comprise, le monde était beau, j’étais en ébulition, j’avais tous les espoirs. Où ailleurs qu’à la sciento j’aurais pu être en séance et être comprise, et parler jusqu’à une FN, une cog et des VGI’s. Où ? Avec qui ? Oui, le monde de la thérapie nous appartenait. J’en ai les larmes aux yeux quand j’y pense.
            Le concept d’un processus jusqu’à FN, cog, VGI’s. Rien que ça, ça mérite le Prix Nobel. Parce que c’est laisser l’être à son meilleur.
            Et avec l’arrivée de RTC, la sciento n’était plus la sciento, le code de l’auditeur est devenu optionnel. J’étais jeune, maintenant je suis vieille, 33 ans dans la vue, à être dans un groupe dénaturé, opprimé par ce petit homme avec son rictus en coin.
            Et ça a commencé, la tech arbitraire, tout…
            Et on a rien vu, moi si, sans me vanter, mais quand j’en parlais, on me regardait comme une dingue. Dans un monde obéissant ! J’ai les boules quand j’en parle.
            Et maintenant, je me sens pareille, cernée entre les antiscientos et les prochurchs. Une chose est sûre, pour eux qq chose est très très wrong avec les gens comme moi !
            Et pour rebondir sur ce que dit Apas.
            Oui, c’est bien vu, bizarre, Rathbun, d’abord un lieutenant de Miscavige, et pas n’importe lequel, un zélé. Après, il a les boules avec son boss. Fallait qu’il soit stupide quand même, COB, pour fâcher ses principaux collaborateurs et en faire des ennemis.
            Et Rathbun dénonce Miscavige et commence un mouvement d’une puissance inouie. Parce que c’est la VERITÉ, Miscavige est un SP. C’est le bon item, ça blowdown FN. Il faut lire les 31 points sur le blog de Rathbun, Friend of LRH, le blog de Steve Hall avec les 500 indépendants.
            Et bing, tout tourne en eau de boudin. La stat se casse la gueule.
            Après avoir quitté sa baraque au bord de l’eau Rathbun, qui auditait les mécontents, nettoyait leurs charges, clarifiait Monique, devient anti-scientologue. Il écrit des pensum complexes avec qq fois une idée intéressante.
            Et là, c’est fini. Plus de nouvelle déclaration d’indépendance, les 500, on y est toujours pas arrivé. Chacun se retire dans sa petite officine. La freezone comme en 83 avec Milestone, Dror Center etc…, mais la plupart deviennent anti. On trouve plein de trucs à Hubbard qui vont pas. Et on découvre que la sciento c’est de l’hypnotisme ! Mais qu’est-ce qui n’est pas de l’hypnotisme ? Tout le monde influence tout le monde, c’est juste la vie.
            On a abandonné le vrai « pourquoi », c’est à dire Miscavige dénature la sciento qui n’est plus elle-même et va être détruite par ses propres membres révoltés.
            En devenant antisciento Marty Rathbun a fait un cadeau inestimable à COB, il lui a laissé ses paroissiens pour continuer à les écrémer. « COB » n’est plus coupable, c’est Hubbard !
            Et bien, c’est faux, ne serait-ce que parce que ça renforce Miscavige.
            Voilà ce que je pense.
            La sciento c’est bien, quand elle est appliquée avec bon coeur selon la tech et les principes de base, c’est à dire telle qu’elle était avant l’arrivée de RTC.

        2. « Il était flippé à la fin de sa vie ? Je pourrais en citer des caisses de philosophes flippés à la fin de leur vie (et pendant). D’ailleurs à part le Dalai Lama, j’en connais pas qui sont pas flippés quand le corps est en train de sombrer. »

          Sauf que M. Hubbard disait en rigolant que perdre son corps c’est comme perdre son portefeuille. Pour lui, c’était un événement d’une incroyable banalité et pourtant tout prête à croire que la mort le terrorisait. N’y a t-il pas un non sens ici ?

        3. @ Marie-Antoinette

          Lrh était bas de ton, il n’empêche qu’il a eu des fulgurances comme l’échelle des tons qui est, je le reconnais, un outil fiable.

          Il disait lui-même, dans science de la survie, qu’un seul trait de caractère RECURRENT en dessous de 2 situe la personne à ce niveau de ton.
          Exemple, une personne haute de ton qui s’effondre régulièrement en larmes pour un oui ou pour un non est chroniquement au ton chagrin.
          Ou une personne joviale qui se met souvent en colère, cette personne est à 1.5, pas à 4.

          Tout montre que Lrh était un coléreux chronique. Vous dites que le film raconte qu’il battait sa première femme ? Tout va donc dans le sens de ce niveau de ton 1.5… D’ailleurs, les coléreux aiment habituellement beaucoup Lrh. Ils ont un fort point R avec lui.

      2. « La scientologie pourrait être la thérapie la plus extraordinaire du monde, personne n’en voudrait car elle a été créée par un menteur. »

        Plus par un écrivain avide de reconnaissance que par un menteur… mais le résultat est le même.

      3. @ Voltaire

        « En mentant sur son passé, Hubbard s’est sabordé. Sa paranoïa était directement proportionnelle au nombre de mensonges qu’il a proférés. C’est le phénomène de la retenue manquée à la puissance x. »

        Voltaire, je suis 100% d’accord avec vous sur ce point de la retenue manquée.

    2. Comment passer d’un point de vue positif sur la sciento à un point de vue négatif ? Cela semble en suprendre plus d’un, pourtant c’est simple : c’est comme dans un couple, on peut passer de l’amour à la haine, au mieux à une totale indifférence.
      On voit des défauts mais on les occulte et puis on finit, avec le temps, par les regarder et ne plus les supporter. Pourquoi ? Parce que les réalités de la vie divergent. On se demande alors comment on a fait pour aimer autant cette personne. Le fait est qu’elle ne nous touche plus, le lien est rompu. On n’a plus envie d’échanger avec elle, on ne sait du reste plus quoi lui dire… Sa réalité a pris un chemin qui ne suscite plus notre intérêt…
      On peut quitter une religion comme on quitte un conjoint : parce qu’on en a fait le tour. Notre intérêt pour lui/elle est tombé.

      Pioché dans les PDC :

      « Vous pouvez conduire des nations vers leur destruction avec l’intérêt. Vous pouvez conduire des planètes en enfer pour le motif le plus loufoque que l’on puisse imaginer, pourvu qu’elles conservent un certain niveau d’intérêt. Quand je dis que l’intérêt peut conduire ce monde en enfer, eh bien vous pouvez y emballer n’importe quoi, peu importe quelle ânerie, n’importe quoi. Mettez-y un peu de couleur et les gens l’avalent sans question. Le langage savant est simplement une façon de donner du banache à des banalités.
      (…)
      En faisant faire des mock-ups et en se mettant au niveau de l’intérêt des gens, vous continuez à les faire avancer »

      Lrh avait compris l’arme puissante que représente l’intérêt et il s’en est servi pour stimuler l’imaginaire parce que l’imaginaire est un univers agréable. Oui, mais uniquement lorsqu’il est sous contrôle !
      Quand il ne l’est pas, il peut faire plus de mal que de bien à la personne. Il peut même la rendre folle et paranoïaque.

      1. « En faisant faire des mock-ups et en se mettant au niveau de l’intérêt des gens, vous continuez à les faire avancer  »

        Quoi de plus parlant que cette phrase de Lrh ? Merci foolot !
        Je pense vraiment que la sciento est un jeu de rôle, à l’instar des jeux en ligne actuels. Un jeu où l’imagination (qui procure sensations et certitudes) est reine et où la réalité physique (qui procure souvent des frustrations), le simple valet.

    3. Marie-Antoinette, vous écrivez : « Jamais aucune force extérieure n’avait réussi à mettre à mal la scientologie. Non, il n’y aura eu que des scientologues pour détruire la scientologie. »

      N’est-ce pas là une preuve évidente de l’extrême capacité de destruction de la scientologie et de la dangerosité de cette philosophie?

      Les Chrétiens, malgré les violences qu’ils ont commises au nom de leur foi tout au long de l’Histoire, ont réussi à se préserver de l’autodestruction. Les Musulmans sont montrés du doigt à cause d’un nombre grandissant de fanatiques, mais leur religion persistera car la plupart d’entre eux sont des gens bons qui se contentent de faire leurs prières et de suivre les enseignements positifs du Coran : générosité, compassion, honnêteté… Ils ne cherchent pas à sauver le monde, mais à faire le bien simplement autour d’eux. Je pense que la scientologie a voulu s’imposer au monde plus qu’elle n’a voulu le sauver, et elle échoue car son objectif initial, bien caché sous des apparences flatteuses, était destructeur. Ceux qui l’ont pratiqué la font disparaître, alors qu’ils devraient lui permettre de se préserver puisqu’ils sont censés être devenus meilleurs grâce à elle.

      Elle a fait du bien à certains, oui, mais ceux-là ne sont pas suffisamment forts ou nombreux parce que ces bienfaits que la scientologie a apporté sont sans doute négligeables en comparaison du mal qu’elle a causé.

        1. Bonjour kilucru, je sais que vos idées concernant la scientologie et Ron Hubbard sont proches des miennes, et je pense que de plus en plus de gens y adhèrent parce que les faits sont là! Je n’étais pas venue sur le blog depuis longtemps, et cela fait vraiment du bien de ne plus penser à la scientologie… Mais, heureusement, certains sont toujours là pour continuer à témoigner et à s’exprimer sur le sujet, même s’il me semble que, parfois, les commentaires tournent un peu en rond! 🙂

      1. @Corinne29 : Conclusion fallacieuse, car vous oubliez un d’importance et c’est :
        Le quidam moyen adepte soit du Christianisme, soit de l’Islam, a tué sans vergogne au cours des âges et continue à le faire. Les guerres de religions meurtrières au cours des siecles sont la pour le prouver. Pour rappel, les croisades, l’inquisition, le massacre des Cathares, la Saint Barthélémy et j’en passe.
        Les adeptes des religions monothéistes ne réfléchissent pas trop sur le sujet, et comme il faut bien se raccrocher à quelque chose, ils le font. Alors votre comparaison avec la Scientologie n’est pas de mise.
        Jésus Christ ne voulait certainement pas que les gens s’entretuent, et Ron Hubbard ne voulait pas non plus que la Scientologie soit corrompue.

        1. Emile Louis-Marc, vous avez raison sur le fait que les Chrétiens et les Musulmans ont commis beaucoup de violences et j’y ai d’ailleurs fait allusion dans mon commentaire. Je pensais aux mêmes exactions que celles que vous citez, ainsi qu’aux massacres commis par les missionnaires en Amérique du Sud et ailleurs dans le monde ou encore à la façon dont la charia est appliquée dans certains pays et à la condition des femmes notamment. Cependant, ces religions ont réussi à se maintenir dans l’espace et dans le temps parce que, je le répète, la plupart des croyants se sont appuyés sur les enseignements positifs. Les hommes les plus compatissants et généreux que je connaisse sont des Musulmans, et les femmes musulmanes que j’ai pu fréquenter ne se plaignaient pas de leur sort, au contraire… Cela étant dit, je ne choisirais pas la religion musulmane personnellement, mais il y a de bonnes choses dans le Coran. De la même manière, il y a de bonnes idées dans la philosophie de Ron Hubbard, et je suis persuadée qu’il n’a pas souhaité faire du mal à ceux qui le lisaient. Le problème, c’est qu’il n’était pas non plus totalement désintéressé et qu’il avait, je pense, la volonté d’imposer la dianétique d’abord, puis la scientologie comme les seules méthodes véritablement efficaces et donc dignes d’être prises en compte. Il dit, ici et là, que les croyants de toutes religions sont les bienvenus en scientologie et que leur pratique religieuse n’est pas incompatible avec la pratique de la scientologie, ainsi il attire le plus de monde possible et il m’a semblé lors de mon séjour parmi les scientologues que ceux-ci délaissent assez rapidement leur ancienne religion pour ne plus se consacrer qu’à l’audition scientologue. Vous allez peut-être me répondre que c’est la preuve de l’efficacité de la scientologie, mais je pense plutôt que cela montre à quel point on devient dépendant de cette pratique et qu’elle peut occasionner une perte de repères et un changement de personnalité, au négatif ou au positif, à chacun de voir… Pour ma part, je me sens vraiment libérée depuis que je suis parvenue à prendre de la distance par rapport aux idées scientologues.

          Vous écrivez également que « les adeptes des religions monothéistes ne réfléchissent pas trop sur le sujet des guerres de religions meurtrières », mais je ne suis pas d’accord avec vous. Je pense qu’il y a une véritable reconnaissance de la part des Chrétiens sur les violences commises dans le passé, et la majorité des Musulmans rejettent les actes terroristes perpétrés par les extrémistes.

          Enfin, vous dites : « Ron Hubbard ne voulait pas … que la Scientologie soit corrompue », mais la question est : pourquoi est-elle devenue si corrompue, et ce, il faut bien le préciser, par son auteur même? Pourquoi Ron Hubbard, s’il avait été si haut de ton dés le départ, aurait-il chuté en pratiquant la technique qu’il avait mise au point? Alors certains me répondront qu’il a eu des pertes importantes (un de ses enfants, notamment, je crois) et qu’il avait énormément d’ennemis et que, sur la fin, il ne se faisait plus audité d’où sa chute de ton. Pour moi, il n’a aucune excuse, il avait peut-être des ennemis, mais aussi beaucoup d’amis et de proches qui le soutenaient, qui l’encensaient même… Beaucoup de gens sont seuls et vivent de grandes peines, mais ne sombrent pas pour autant dans la paranoïa et dans la violence. Ils ne se font pas audités pourtant. D’autres chutent, mais remontent réellement, sans se faire audités encore une fois. Alors pourquoi Ron Hubbard n’a-t-il pas été en mesure de remonter la pente? Personnellement, je dirais que c’est parce que sa personne et sa philosophie étaient corrompues dés le départ, et que s’il n’avait pas l’intention de faire du mal, il n’était pas non plus suffisamment bon pour mettre au point quelque chose de véritablement et durablement bénéfique.

          1. « Pourquoi Ron Hubbard, s’il avait été si haut de ton dés le départ, aurait-il chuté en pratiquant la technique qu’il avait mise au point? Alors certains me répondront qu’il a eu des pertes importantes (un de ses enfants, notamment, je crois) et qu’il avait énormément d’ennemis et que, sur la fin, il ne se faisait plus audité d’où sa chute de ton. Pour moi, il n’a aucune excuse, il avait peut-être des ennemis, mais aussi beaucoup d’amis et de proches qui le soutenaient, qui l’encensaient même…  »

            Vous devriez lire « les admissions » qui permettent de cerner la personnalité de l.r Hubbard. Si vous avez étudié les fondements, vous ferez facilement des recoupements. Ces confessions intimes de Hubbard sont en français, vous les trouverez facilement sur le net;

      2. « Je pense que la scientologie a voulu s’imposer au monde plus qu’elle n’a voulu le sauver, »

        Mon point de vue est qu’elle a voulu s’imposer en tant que seule et unique solution et que cela a rendu bien des gens complètement arrogants et know best.

  2. Marie Antoinette, j’aime votre commentaire . Vous n’êtes pas sectaire, au contraire des purs churchistes et des haters qui fleurissent sur ce blog , entre autres. Ils ne sont finalement que le recto et le verso de la même pièce. J’aime la différenciation, le discernement , en un mot l’intelligence de votre commentaire… si la scn était vraiment ce que montre le docu, pourquoi tant d’artistes et de gens intelligents y seraient-ils restés pendant des décennies…?

    1. « Si la scn était vraiment ce que montre le docu, pourquoi tant d’artistes et de gens intelligents y seraient-ils restés pendant des décennies…? »

      Paul Haggis répond très bien à cette question dans le film.

      1. il est vrai que je n’ai pas tout à fait tout compris dans ce docu en anglais. La vérité est que beaucoup ont not-isé les out points ( énormes, certes) car la tech les enrichissait. C’est mon cas et celui de beaucoup d’autres, beaucoup de gains et de petits miracles, que ce soit comme auditeur ou pc. Je n’arrive pas à croire que des gens intelligents restent plusieurs décennies dans ce groupe si l’audition ne leur donne pas de gains.
        Maintenant , Marty Rathbun ! Quel étrange personnage ! Il participe activement, en tant que complice de DM , aux pires infamies de l’Eglise, puis blow, dénonce et se repent de ses actes néfastes passés. Sur son blog, il fait l’apologie de la tech, parle de ses pcs, publie leurs lettres de succès, il entraine et audite avec succès sa femme Monique, bref il dissocie la tech du reste, puis revirement total, il jette le bébé avec l’eau du bain ! Que faut-il en penser ?

        1. Dans une interview récente (que je ne retrouve plus), Rathbun dit que la seule audition qu’il dispensait (il a arrêté depuis) était une forme de two-way comm destinée à décharger la mauvaise audition et les injustices subies par les pcs et les pré-OTs qui venaient le consulter. Il n’a donc pas audité les procédés proprement dits des niveaux inférieurs et supérieurs. Il a uniquement cherché à soulager. Dans l’un de ses billets publiés il y a un an, il disait également qu’il ne conseillerait pas à quelqu’un de commencer la scientologie car les résultats étaient trop aléatoires dans la mesure où ils dépendaient de la compétence, de l’écoute et de la compassion de l’auditeur et que ce genre de personne ne courait pas les rues. je suis assez d’accord avec ce point de vue. Quelle que soit la thérapie dispensée, les vrais bons thérapeutes ne sont pas légion.

          1. Donc, rathbun est bien ,comme je le pensais , un fiéffé menteur !!!
            Rathbun, après être sorti de l’Eglise, a audité, entrainé et C/Sé tous les niveaux du pont, de Life repair à solo nots. Je me rappelle des lettres de succès , des témoignages et aussi de ses stats d’auditeur/ cs qu’il publiait régulièrement. Il s’en est même pas mal vanté et a beaucoup publié, sur son propre blog, à ce sujet. Je n’ai mis que 5 minutes en parcourant son blog , à trouver des preuves irréfutables de ses mensonges ; 1- Statistics from casablanca tejas publié le 11 décembre 2011, où il nous livre ses stats d’auditeur et de c/s et de formateur d’auditeur. Non, il ne faisait pas de petites 2 way com pour soulager, il auditait et c/sait les grades et les OT levels ! 2- the simplicity of scientology où son épouse, Mosey parle de ses gains d’auditing délivré par son mari . Dans ce cas , il ne s’agit pas de soulager un pc, car elle n’a jamais fait partie de l’église et ne s’y est jamais fait auditer . Marty est certes brillant, il a du charisme, mais il ment, cher Voltaire, dans cet interview que vous mentionnez. La vraie question est : Pourquoi ?

              1. Moi je pense que cela n’est pas du mensonge.
                Rathbun est sorti de l’église, a soutenu la tech (parce qu’il ne connaissait qu’elle) puis il a commencé à s’intéresser à d’autres philosophies et technologies dont celle de l’hypnose.

                On a tendance à croire que Lrh a tout découvert sur l’esprit et quand on réalise en s’informant que ce n’est pas le cas, ça fait un choc.
                L’affinité peut retomber, voire se transformer en prostestation et amertume.

              2. Voltaire, le mensonge est loin d’être l’apanage des seuls scientologues, il suffit de regarder l’état de la planète, les trahisons, corruptions et mensonges incommensurables y fourmillent…Tout le monde ment ou A menti… Personnellement, je ne mens plus depuis longtemps, non pas que je sois meilleur qu’un autre, mais à force d’auditer je pense avoir réellement compris les domaines de l’éthique et de l’intégrité…je ne mens plus et je suis le grand gagnant dans cette histoire ! je n’ai donc aucun mérite… Que peut-il se passer pour qu’un type brillant, super auditeur comme Marty retourne sa veste à ce point ? Surement une pression plus forte que son éthique pour que son intégrité vole en éclats sur le sujet …Ou pourquoi pas un petit chèque, mais venant de qui ? ( c’est fou la puissance qu’ont ces petits bouts de papier ) . Bref, si quelqu’un a une brillante idée sur le sujet, elle est bienvenue, car cela reste inexplicable à mes yeux ! On pourrait dire aussi qu’après avoir lourdement combattu l’église, il s’attaque maintenant aux indépendants pour que la tech soit une bonne fois pour toutes morte et enterrée .

                1. Apas, si seulement Lrh avait evolue comme vous sur le plan ethique… Le souci c’est qu’il en a trop raconte jusqu’a perdre toute credibilite. Il aura ete trahi par son imagination fertile. Et bien des adeptes sevrés l’ont compris. La sciento c’est comme l’alcool : àconsommer avec modération sous peine de faire un coma thetanique…

            1. Apas, Marty ment, pourquoi ? Il est clair qu’en abandonnant la tech et prenant Hubbard pour cible, il a rendu service à Miscavige.
              Il a transformé (en tant qu’opinion leader) une grande partie des indépendants en antisciento. De ce jour l’exode a cessé. Plus de déclaration d’indépendance. La preuve était faite que Rathbun ne sauvait pas la sciento mais qu’il l’attaquait.
              Du coup, les scientologues sont restés dans l’église, et ils ont donné plus d’argent à L’IAS pour combattre la menace.
              Et, en plus, il réfute d’avoir utilisé la tech pour aider.
              Ça fait quand même des outpoints.

    2. Rathbun ne ment pas ! J’ai été audité par lui et c’était très bien et je comprends très bien qu’il a évolué et mieux compris ce qu’il faisait. L’öxpérience Scientology est très dramatique pour la plus part des personnes et cela demande beaucoup de 2 way comm pour soulager les éxpériences.
      Après son Audition j’avais plus envie de continuer sur le pont car j’avais compris porquoi j’avas ce désir. Je n’ai plus besoin d’un Auditeur pour vivre ma vie.

      1. Rathbun ment, il dit qu’il n’a fait que quelques TWC pour soulager les gens , alors qu’il auditait et C/Sait le pont entier . Voir pour cela mon commentaire ci dessus où je cite les articles où il publie ses stats d’auditor et de C/S sur son propre blog. Voltaire dont vous ne doutez pas de l’honnêteté dit lui même « pourquoi ment-il ? aucune idée  »
        Moi, je veux comprendre pourquoi il fait machine arrière, pourquoi d’un seul coup il se retire. Le savoir pourrait apporter beaucoup de compréhension.
        Je suis quand même très amusé de voir que beaucoup ne » ratent » pas les mensonges de LRH, leur ancien gourou, et montrent beaucoup d’indulgence pour le mensonge de leur nouveau gourou Rathbun .

          1. Les scn qui quittent la bulle critiquent d’abord les abus de l’église puis, second temps, s’informent sur Lrh.
            Et là, ils découvrent que l’homme a fait une fausse non-ex, que ce qu’il disait avoir découvert, avait été déjà découvert par d’autres…
            A partir de là, il y a ceux qui lui ont pardonné et ceux qui se sont sentis trahis, même s’ils ont fait des gains.

            1. @ Alea
              A cette époque, l’étiquette sociale avait une grande valeur. On ne pouvait ETRE qu’avec des diplômes.
              Lrh était un simple écrivain. Il s’est inventé un CV et un passé pour être crédible aux yeux du public.
              Alors oui, on pourrait parler de fausse non-ex.
              La question est : aurait-il pu créer l’engouement en se présentant simplement comme écrivain ayant compris des trucs sur l’esprit ? On dit que la vérité est une arme puissante. Il faut avoir le courage de l’utiliser.
              Ce qu’il n’a pas fait à l’époque avec les conséquences que l’on connaît depuis qu’internet a permis à l’homme d’accéder à des archives officielles et à tout un tas de données dont le livre « scientology : Science of the Constitution and Usefulness of Knowledge » paru en 1934 et écrit par un toubib allemand. Ce livre contient les axiomes que Lrh a repris et fait siens.
              Les similitudes sont trop troublantes pour croire à un hasard.

              Maintenant, Lrh a payé le prix fort avec sa fin de vie épouvantable que l’on connaît. Personnellement, j’ai fini par lui pardonner. Que son âme repose en paix.

  3. Dans une interview donnée au Tampa Bay Times, John Travolta a déclaré ne pas avoir l’intention de voir « Going Clear » car, pour lui, la scientologie est « beautiful » et ce serait un crime de regarder un film qui critique sa religion.

    En disant cela, John Travolta montre l’exemple aux scientologues : c’est un crime de regarder « Going Clear ». Un crime en scientologie est passible de sérieuses représailles de la part de l’éthique, voire de l’expulsion pure et simple.

    De toute façon, Travolta ne risque rien même s’il visionne le film 273 fois. C’est un VIP et Miscavige passera l’éponge. Et même en admettant qu’il soit condamné à recevoir des dizaines d’heures de confessions, il a les moyens.

  4. Travolta a donné le la. Les churchistes vont suivre, garder la tête dans le sac. Et les mecs « disgruntled », il se demande pas pourquoi ? Pourquoi y en a tant ? Une sacré stat quand même
    Il a pas lu keeping scientology working ? Si y a des masses de clients fâchés, c’est que la tech est out out out.
    Mais peut-être vit-il chez les bisounours. Et que c’est un crime majeur de le laisser une minute contrarié. Il doit avoir 3 auditeurs qui veillent sur lui, pour qu’il ne cesse jamais de voir la vie en rose. Il a pas dû se taper souvent des mauvais trips avec des ethics officers nazifiants.
    Bonne mère, il croit vraiment ce qu’il dit ?
    Moi, les bras m’en tombent. Il apporte son soutien à Miscavige en fait. Les abus de Miscavige, il pense vraiment que c’est faux, faux, faux ?
    Là, je suis écoeurée, je crois que je vais appliquer la déconnexion ce coup-là. Et ne plus jamais aller voir un film avec Travolta !

  5. Ce film signe la fin de la scientologie dans les églises.
    L’appât du Pont c’était OT3 (mur du feu) puis OT8 (vérité révélée)
    Le pont est un sandwich au mystère.
    Toute personne ayant vu ce film ne sera pas happée par ces mystères car elle les connaîtra déjà. Les arguments marketing des niveaux d’OT glisseront sur elle comme l’eau sur les plumes d’un canard. Elle essaiera peut être, pour voir et à la moindre déception, elle arrêtera.
    Je suppose que l’église va revoir toute sa promo et vendre le pont différemment.
    Nous on continuait malgré les déceptions, on voulait appartenir à ce cercle d’initiés qui croient en cpnnaître plus que les astrophysiciens les plus chevronnés du monde. Que besoin d’envoyer des sondes ultra sophistiquées dans l’univers quand on peut tout savoir, le cul sur une chaise, deux boîtes métalliques dans les mains ?
    Mais mon ami, l’emeter lit TON univers, pas l’univers physique.
    Et le mur du feu n’est que l’univers de LRH, écrivain de science-fiction.
    On ne peut adhérer à cette sinistre théorie inter galactique que si l’on éprouve une admiration sans faille pour Lrh. Et effectivement, tous ses admirateurs font des gains en s’auditant sur la base de cette théorie.
    Mais vous ne ferez pas ou plus faire de gains avec une personne qui n’admire plus Lrh.
    Quand il n’y a plus d’affinité, il n’y a plus de réalité commune.
    L’amour rend aveugle, l’admiration aussi.

    1. « Le pont est un sandwich au mystère. »

      Un sandwich à l’intérêt. Voir le commentaire que je viens de poster.

      « Quand il n’y a plus d’affinité, il n’y a plus de réalité commune.
      L’amour rend aveugle, l’admiration aussi. »

      je n’aurais pas mieux dit ! 🙂

  6. Survolé le film dont le passage illustré sur OT3.
    Si les esprits pouvaient encore adhérer à cette histoire dans les années yéyé, je suis surprise que les esprits des années 2000 puissent encore croire à une telle histoire. Comment Xenu a t-il pu financer une opération pareille ? Le personnel et la logistique que cela a demandé est gigantesque.

    Je ne suis pas restée très longtemps en scientologie mais je ne faisais que ça, je ne m’intéressais à aucune autre philosophie et surtout pas à la médecine et à la science. De fait, je suis devenue ignorante en croyant devenir éclairée.
    Quand on sort du système et que l’on commence à multiplier ses centres d’intérêt, on fait « Waou ! ». On réalise qu’on est passé à côté de plein de choses intéressantes et nos points de vue changent.
    Je l’ai déjà dit un jour sur ce blog, je trouve maintenant que la scientologie est devenue vieillote de par ses concepts de science-fiction totalement has-been.

  7. « Comment Xenu a t-il pu financer une opération pareille ? Le personnel et la logistique que cela a demandé est gigantesque. »

    Je n’avais jamais regardé le sujet sous cet angle financier et logistique. Mais oui, tu as raison ! C’est titanesque et improbable. Cela n’est réalisable que sur le papier, en roman de SF.

  8. Mon point de vue général : je pense que LRH a inventé le premier jeu de rôle au monde. Un jeu qui créé plaisir et sensations. Il le disait lui-même : « la scientologie est le jeu où tout le monde gagne ».

    La scientologie me fait vraiment penser à ces jeux en ligne, souvent basés sur une histoire de science-fiction. Des missions, des méchants, des aptitudes, des drames, des injustices, des victoires, etc.

    Si vous regardez bien, c’est bâti de la même façon et cela peut créer la même addiction et le même isolement social.

    Les personnes qui jouent en ligne, passent leurs nuits et week-ends sur leurs ordi dans des mondes virtuels et ne fréquentent plus guère que les joueurs.N’avons-nous pas fait cela en scientologie ?
    Et si tout le sujet n’était vraiment qu’un jeu pour nous sortir de nos monotonies quotidiennes ? De notre routine ?

    Ne serions-nous pas en train de nous disputer bêtement sur les tenants et aboutissants d’un simple jeu de groupe ?

    ______________________________________
    Sur le net, au sujet des jeux en ligne :

    Au-delà de quel seuil l’attrait pour le jeu en ligne peut-il devenir pathologique ?

    Il est difficile de définir un stade précis, d’autant que ces jeux sont par nature très prenants, et qu’il ne s’agit peut-être que d’un intérêt transitoire. Et pour les joueurs qui sont solitaires à la base, la socialisation dans les mondes virtuels présente malgré tout un effet positif. Disons qu’au-delà de 35 heures, durée légale du temps de travail, on peut se poser des questions ! Ce qui compte, c’est de savoir à quel moment l’attirance pour le jeu compromet la vie réelle, et où la nécessité de jouer l’emporte sur le plaisir. Il n’est pas rare de voir des jeunes devenir assez seuls dans la vie de tous les jours et renoncer peu à peu à leurs vrais amis, voire à leur conjointe, pour mieux s’absorber dans le jeu. Au point de ne plus parler qu’à d’autres joueurs, et à propos du jeu exclusivement. De plus en plus, ils viennent d’ailleurs nous consulter d’eux-mêmes et plus seulement suite aux pressions de leur famille, car ils finissent par prendre conscience du problème.

  9. Bonjour à tous.
    Hors donc, Hubbard aurait menti sur son passé ou l’aurait enjolivé. Horreur et stupéfaction. Rendez vous compte Madame Michu, il n’était pas un saint. Alors que moi Madame Michu, je suis une sainte femme. J’ai bien trompé mon mari quelques fois et escroqué la voisine, mais je suis une dame Respectable… Avec un grand R…
    Mais qui est un saint au fait ? Seuls ceux qui y étaient (à 100% ?) comme Gandhi ou Luther King se sont fait flinguer. Etre un saint rempli le corps de plomb apparemment. Ennuyeux.
    Hubbard avait peut être un égo un peu sur dimensionné. Ouais, mais il était aussi très intelligent et très altruiste. Ses découvertes fonctionnent. Désolé d’en rajouter une couche, mais plus j’étudie et plus je décortique, et plus je trouve que ses découvertes sont et resteront fondamentales.
    Le jeu Theta/MEST et plus compliqué que cela à en a l’air, et les voies de sorties ne sont pas multiples. Il a découvert une voie de sortie. Peu m’importe de savoir s’il a menti sur son passé ou pas, à la limite je m’en fous. Ce qui m’intéresse est de savoir et de constater qu’une voie de sortie existe pour ce sortir du piège mortel de cet univers, à savoir que l’esprit devient solide, donc matière. C’est un piège mortel. Devenir un caillou en tant qu’être spirituel. Le pied…
    Et bien non, moi cela ne me branche pas du tout. Alors oui, Hubbard n’était pas parfait mais moi non plus d’ailleurs. Qui est parfait ? Personne. A part Dieu, mais il est aux abonnés absent sur cette planète.
    Dommage que l’image de la Scientologie soit ternie, car elle est une voie de sortie. Vous devriez tous considérer ceci. Les divergences d’opinions sont peut être louables, mais ne font pas avancer la spiritualité. Seule l’action concrète qui mène à une voie de sortie est souhaitable.
    C’est peut être à la mode d’être anti- Hubbard pur et dur, mais est-ce que cela fait avancer les choses ? Non. Vous feriez mieux de regarder comment désinguer le sieur Miscavige. Ca nous ferait des vacances et cela empêcherait de continuer à pourrir la vie de beaucoup de gens.
    Je suis ouvert à toutes propositions.

    1. Jeffrey Augustine a une solution pour dézinguer Miscavige. Il l’a publiée sur son site et sur celui de Tony Ortega. Vous téléchargez et imprimez un formulaire officiel de l’IRS (le fisc américain) qui énumère les violations susceptibles de faire perdre l’exemption fiscale à une église reconnue comme telle par l’IRS. Vous cochez les cases pertinentes et vous exposez vos griefs et toutes les actions illégales que l’église a commises à votre encontre (harcèlement, publication d’infos confidentielles issues de vos dossiers de préclair, etc). Vous signez et vous envoyez ça à l’IRS (toutes les adresses sont fournies sur le site). Tout le monde peut le faire. Pas besoin d’être Amércain. Les formulaires anonymes sont acceptés. Il faut alors cocher la case « I am concerned that I might face retaliation or retribution if my identity is disclosed » (je crains de possibles représailles si mon identité est révélée).

      Si l’IRS reçoit un nombre conséquent de plaintes, une enquête sera ouverte qui pourra déboucher sur une annulation de l’exemption fiscale et une amende salée qui mettrait Miscavige et l’église sur la paille.

      A vos plumes.

    2. « Hors donc, Hubbard aurait menti sur son passé ou l’aurait enjolivé. Horreur et stupéfaction.  »

      Je crois qu’il faut appréhender le problème sous un angle affectif. Prenez un enfant qui découvre par hasard que son père n’est pas son vrai père. C’est un choc et ce, même si son père adoptif l’a choyé et élevé comme son propre enfant. Les repères de l’enfant sont brisés, il se sent trahi et il va en vouloir à son père adoptif. La reconstruction de son indentité peut être longue et douloureuse.
      Bien des ex scientologues sont dans cet état d’esprit là. Ils découvrent qu’ils ont fait confiance à un homme qui leur a menti sur son passé et qui s’est plus inspiré des recherches des autres qu’il n’a découvert lui-même. Pardonnez-moi mais c’est quand même raide à avaler et ça peut provoquer un certain rejet.

      1. @ LaureM : Raide à avaler, peut être, et encore. Le grand tort de pas mal de gens est de vouloir absolument déifier quelqu’un et de le mettre sur un piedestal. Etant donné que la pureté à 100% n’existe pas, on est sur d’être déçu et cela ouvre la porte à la justification de pouvoir critiquer à son aise.

  10. @ Emile
    « Ce qui m’intéresse est de savoir et de constater qu’une voie de sortie existe pour ce sortir du piège mortel de cet univers, à savoir que l’esprit devient solide, donc matière.  »

    Hum, gros débat sur le sujet.
    Ce n’est pas parce que la matière est faite d’atomes qu’elle est forcément faite de thetans qui ont rapetissé à cause de leurs échecs, péchés, implants, engrammes, etc. Cette théorie issue des réactions de l’emeter peut-elle être considérée comme un fait ? Je ne pense pas. C’est une supposition, une donnée stable comme il en existe, sur l’au-delà, dans toutes les religions.
    Chacun choisit celle qui lui parle le mieux. Pour l’un ce sera le paradis éternel, pour l’autre la réincarnation, et pour les athés, la poussière.

    1. @ Freewoman : Cela n’a rien à voir avec le fait que le MEST soit composé de Thetans ou non. La matière reste la matière. Qu’il y ait des thetans dégénérés qui ont la valence d’un pied de lit ou d’un galet, oui, il y en a et plus que l’on ne se l’imagine. Pour le reste, chercher des réponses et des secrets dans l’univers MEST est le grand piège. En fait, le secret de l’univers MEST est qu’il n’y a pas de secrets. En revanche, c’est un « magnifique » piège mortel.

  11. Mis en appetit par le commentaire de Marie Antoinette sur OT3, moi qui ne parle pas anglais, j’ai juste regardé les images de ce passage. Ce qui m’a traversé tout de suite l’esprit c’est : mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! Indiana Jones était plus efficace. Mettait pas des mois lui à se débarrasser de ses ennemis. C’était instantané ! Regardez plutôt cet extrait culte des aventuriers de l’Arche perdue, seconde 42 de la bande annonce.

    https://www.youtube.com/watch?v=KkmabqdqAZM

    Cette histoire de OT3 est totalement invraissemblable d’un point de vue matériel. Rien que le nombre d’avions monopolisés est monstrueux. Je veux pas vous froisser mais expliquez-moi comment vous avez pu croire à cette histoire ?

    1. @ consanguin : Le problème n’est pas dans le fait de croire ou pas, le probleme est d’expérimenter ou pas. Tant que vous ne l’avez pas expérimenté, vous ne pouvez émettre que des suppositions.
      Et puis, vous raisonnez en accord avec la matière, et çela a toujours été le piège absolu. Pour preuve, la quasi totalité de cette planète est en accord avec çe piege. Que çela soit conscient ou pas, c’est un fait

      1. Et pourtant ceux qui s’auditent sont d’accord avec l’emeter qui est un objet physique, conçu avec des données de l’univers physique et sans lequel vous ne pourriez pas être libre. Comment feraient-ils si un jour il y avait un bug électronique sur la Terre ?

        1. @ consanguin : Oui, l’E-meter est un outil indispensable jusqu’à un certain niveau. Apres non. Mais je ne vois pas en quoi çela serait un probleme. l’ e-meter ne fonctionne que parce qu’il enregistre une difference de potentiel d’énergie , engendrant une réaction sur le cadran quî indique qu’il y a une charge mentale a auditer. Un bug électronique d’un simple e-meter est impossible, donc pas de soucis. N’oubliez pas qu’il y a une interaction entre le thetan et les flux électroniques et électriques. Le statique et le cinétique. (Non mouvement et mouvement). Démêlez tout ca et vous retrouverez petit à petit çe que vous êtes.

        2. @consangain : c’est là un des nombreux paradoxes de Hubbard : se libérer du mest à l’aide du mest. Mais il y en a tant d’autres, hélas.
          Par exemple, il dit que trop de données hypnotisent un étudiant qui d’intéressé devient boulimique de données, donc, à terme, dominé par les données et effet. En bref, que le Savoir n’a nullement besoin de données. Alors pourquoi nous avoir imposé 12h30 d’étude par semaine pour ingurgiter des données ?
          Il dit aussi que les mathématiques c’est du Mest, qu’on en a pas besoin. Pardon mais sans les maths, l’émeter aurait-il existé ?

          1. @ Tournicotis
            Il y a pas mal de données dans toute la tech qui se télescopent et ça peut mettre une personne dans une grande confusion. Elle s’attache à une donnée, fait des recoupements avec des événements de sa vie, comprend des choses, se sent plutôt bien et 3 conférences plus loin, Lrh dit tout le contraire. Faire des gains avec une donnée qui s’avère être fausse est très éprouvant.

            Tu dis :

            « Par exemple, il dit que trop de données hypnotisent un étudiant qui d’intéressé devient boulimique de données, donc, à terme, dominé par les données et effet »

            Lrh ne tourne pas les choses exactement comme cela. Il dit que le besoin pour une personne d’avoir des données montre que la personne abandonne son propre savoir pour être convaincue par le savoir d’un autre et que c’est le même principe que l’hypnose.

            Beaucoup ici sont convaincus par le savoir de Lrh sur les niveaux d’OT et cette conviction du savoir d’un autre les amène à voir ce que Lrh voulait exactement qu’ils voient. Et quand on est convaincu d’une chose, on obtient des réactions à l’emeter.

            Même principe que le roman. Quand vous êtes absorbé par une histoire, vous voyez les personnages, les situations en mock-up et vous éprouvez des émotions. Vous êtes « dedans » et pourtant rien n’est vrai à part des similitudes avec le monde réel pour faire croire que l’histoire est vraie.

            1. @ Kilucru : Même remarque que pour Tournicotis et Consangain : A force d’être dans la signification, vous êtes en surchauffe…Manifestement vous n’avez pas compris grand chose à l’audition, à l’e-meter et à la scientologie. Votre explication de l’e-meter et des réactions prouve que vous n’êtes ni auditeur, ni scientologue, ni dianéticien. Vous rejoignez la nombreuse cohorte de gens qui pensent mais qui ne savent pas.
              Comme je l’ai déjà dit, LRH à peut être des mauvais côtés mais les bons côtés surpassent le reste.

                1. Cher Kilucru, je ne crois pas que la synthèse de Corinne 29 soit excellente.
                  Je ne vois pas ne quoi la scientologie était déjà vouée à l’échec dès le départ.
                  Comme le dit Emile Louis, Hubbard n’a certainement pas voulu l’évolution de la sciento sous Miscavige.
                  « COB » est le plus grand ennemi que l’a sciento ait jamais eu. C’est un vrai suppressif.

Laisser un commentaire