État des lieux

Le moment est venu de faire le point sur l’état actuel de la scientologie dans le monde.

La scientologie va mal, très mal.

L’église officielle s’est de plus en plus radicalisée ces trente dernières années sous le règne du dictateur David Miscavige qui a progressivement pris le pouvoir en éliminant tous les cadres supérieurs qui occupaient les postes clés. Officiellement, il est aujourd’hui le « chef ecclésiastique » de l’église.

Grâce à lui, la scientologie est devenue très riche, avec plusieurs milliards de dollars de réserves réparties dans divers comptes un peu partout dans le monde. La mise en place de l’IAS et du programme des orgs idéales, le recyclage de la tech et le repackaging des livres et des conférences de LRH ont rapporté à l’église des sommes colossales.

Mais derrière cette façade de prospérité et d’expansion, l’empire scientologue est en train de s’effondrer. Les missions, sources de nouveaux clients, ont quasiment disparu et les quelques-unes qui existent encore s’éteignent peu à peu, faute de public. Les orgs idéales et les orgs Classe V sont vides et n’arrivent pas à survivre. Les orgs avancées ont du mal à joindre les deux bouts, ne produisent plus que quelques clairs et OT par mois et certaines comme ASHO ont cessé de délivrer le Briefing Course depuis belle lurette. Quant à FSO (Flag Ship Org), elle a vu sa fréquentation et ses revenus baisser de façon catastrophique et a commencé à dépouiller les orgs Classe V et les orgs avancées de leur clientèle, ou du moins ce qu’il en reste.

A moyen terme, les missions et la plupart des orgs idéales et des orgs Classe V devront mettre la clé sous la porte. Dans certains pays, la scientologie disparaîtra purement et simplement – c’est juste une question de temps.

Les raisons de cet effondrement sont multiples et ont été amplement couvertes dans ce blog donc inutile de revenir dessus.

Venons-en maintenant aux « scientologues indépendants ». Étant donné la nature autoritariste de la scientologie, l’association de ces deux termes constitue un paradoxe. Je m’explique.

Celui ou celle qui a quitté le giron de la lourde machine scientologue qui prône l’obéissance aveugle et l’adhésion inconditionnelle aux écrits de son fondateur, se retrouve confronté à bon nombre de dilemmes philosophiques et existentiels. Son raisonnement logique est soumis à rude épreuve.

Vous avez des « scientologues indépendants » qui vont vous dire : « Je suis d’accord avec Ron sur tout, sauf la Sea Org – la Sea Org, ça a tout fichu en l’air ». D’autres vous disent : « A part la tech de l’éthique, il n’y a rien à jeter. » D’autres encore affirment : « Faut brûler tous les volumes verts et uniquement garder les volumes rouges. » Certains disent même : « Moi, personnellement, je n’auditerais que les grades et NED et j’oublierais complètement les niveaux d’OT car au-delà de Clair, c’est n’importe quoi. »

Autrement dit, beaucoup de « scientologues indépendants » choisissent ce qui les « branche ». Ils font le tri. Certain d’entre eux, avec le temps, à mesure qu’ils décompressent, finissent par se désintéresser du sujet et passent à autre chose.

Il y a aussi ceux qui, une fois sortis de l’église, rejettent tout en bloc et l’attaquent tout azimut. Ça devient pratiquement leur raison de vivre. Ils sont aussi fanatiques et intolérants que les scientologues radicaux.

Et puis, il y a les « scientologues indépendants » qui vous disent que « LRH n’était pas un saint, c’était juste un être humain faillible et imparfait, mais ça m’est égal car sa tech est parfaite et elle fonctionne. » Ceux-là ne supportent pas les critiques et les données négatives concernant LRH ou la tech (pour eux, c’est de l’enthêta) et s’enferment dans une bulle semblable à celle de l’église officielle.

Dans les blogs des « indépendants radicaux », on ne trouve que des commentaires « thêtas », « constructifs » et « positifs ». Les commentaires ou les points de vue jugés négatifs sont censurés et leurs auteurs sont invalidés, condamnés et ostracisés. Ils ne sont pas déclarés suppressifs, comme dans l’église, mais c’est tout comme. Ils sont accusés d’avoir des overts, des mots mal compris, d’être intolérants, d’être « out-list » ou PTS, j’en passe et des meilleurs.

Ces « scientologues indépendants radicaux » constituent une minorité et, assez bizarrement, ils ont chacun leur propre critère de ce qu’est la tech standard.

J’ai plusieurs fois soumis que, pour mettre fin à toutes ces querelles de clocher, il serait souhaitable d’évaluer scientifiquement la technologie de LRH. Cette proposition a été, c’est le moins qu’on puisse dire, fraîchement accueillie. Un ou deux excités ont été jusqu’à me qualifier de suppressif. Je les plains. Pourquoi tant de haine ?

Il semblerait que le mouvement des « Indépendants » suive le même chemin que l’église officielle en terme d’intolérance et de fanatisme. Chaque groupuscule a sa vision propre de ce qu’est la « tech standard » et rejette en bloc toute autre vision qui ne concorde pas à 100% avec la sienne. Mais ce n’est guère étonnant. C’est dans l’ADN même de la scientologie et dans les écrits de son fondateur.

Lorsqu’on a été formaté pendant des années, voire des dizaines d’années, à la pensée scientologue, il est très difficile de s’en libérer.

La scientologie tente de nous convaincre que l’être humain est implanté et sous l’emprise de son mental réactif et que la seule solution, c’est de s’en libérer. Pourquoi pas ? Mais une chose est sûre, la scientologie elle-même, avec son autoritarisme et son refus de tout système de pensée non scientologue, agit elle-même comme un implant. Et c’est là où le bât blesse.

326 réflexions sur « État des lieux »

  1. Je comprends ce que vous voulez dire au sujet de formatage. J’ai bientôt trente ans et ça fait que depuis un an à peine que je fais ce que je veux. C’est flippant non ? Quand j’étais gamin je faisais pas ce que je voulais bon ça encore je peux le comprendre mais ensuite quand je suis devenu scientologue je faisais encore moins ce que je voulais et je n’avais plus de temps libre pour moi. Entre sauver l’univers et mon propre plaisir perso ben c’était vite vue ! Bref alors aujourd’hui je suis allergique à toute forme de groupe qui te demande de suivre une ligne de conduite à part mon boulot. Donc Scientologue Indépendant ou pas pour moi c’est terminé. Je les laisse dans leur monde de fou, maintenant je croque la vie à pleine dent et le premier qui m’en empêche je lui fait un rapport :p

  2. Plutôt bien vu, ton billet, Voltaire. Y a pas grand chose à ajouter. J’ai remarqué que les mecs qui se faisaient auditer chez les Indépendants étaient plutôt mieux dans leur peau que lorsqu’ils étaient encore dans la church, ce qui est normal vu qu’ils ont plus aucune pression idéologique ou de pognon. De toute façon, les mecs qui se sont cassés sont à la base beaucoup plus réveillés et conscients que les moutons qui sont restés pour se faire entuber à longueur de journée, donc ils ont l’esprit libéré et peuvent faire les choix qui leur conviennent.

    J’ai eu une période où j’étais super virulent mais ça m’a passé. Pour moi, chacun fait comme il veut, à condition de pas sombrer dans le fanatisme et l’aveuglement et de pas nous seriner avec de la propagande de merde.

    Peace.

    1. Les scientifiques finissent toujours par expliquer, preuves à l’appui, ce que nos ancêtres attribuaient au divin. Il en sera de même avec la scientologie.

      Hubbard, lui-même, ne s’était pas gêné pour casser le mythe de Moïse en disant qu’il connaissait très bien les marées et que c’est de cette manière qu’il avait berné son peuple.

      J’en suis sûre, le mur du feu sera démystifié. Ce n’est qu’une question d’années ou de quelques décennies.

      Et j’espère sincèrement que ceux qui y ont crû dur comme fer ne seront plus là pour être ébranlés.

      Oui, Peace.

    2. Moi ce que je vois, c’est que la scientologie, soit tu l’arrêtes d’un coup et tu reprends le contrôle de ta vie, soit tu te laves le cerveau avec tous les jours.

      ça me rappelle la série LOST où y avait un mec qui devait appuyer toutes les heures sur un bouton sinon l’île sautait. C’est pareil. Il était esclave de cette certitude qu’il lui fallait appuyer sur un bouton pour rester en vie.

      Moi je le dis aux indépendants, on peut très bien être heureux sans scientologie et c’est pas parce qu’on en fait tous les jours qu’on se réincarnera mieux que les autres. Personne ne l’a jamais prouvé. Le Ron qui savait tout, il est jamais revenu pour le dire.

  3. Cher Voltaire,

    Tres bonne analyse de la Situation actuelle.
    Maintes fois sur différents Blogs, j’ai communiqué l’idée de mettre la Dianétique et les processus de Scientologie sur une base scientifique, afin de pouvoir trier le tout, trouver les diamants et recevoir l’intêret de la société. Avec l’internet cela serait meme pas très difficile et je suis sure qu’on pourrait trouver des Universités qui aideraient a développer une base de données ou chaque Auditeur du monde entier rapporterait ses sessions. Mon dieu cela serait tres interessant.

    Mais, hélas, personne a réagit sur cette idée.
    Pour moi c’est la seule facon que la Scientologie prourrait survivre.
    Mais personne est intéresser a ce travail. Ok, alors c’est fini pour moi.

    1. Oui, une base scientifique aurait été nécessaire dans la mesure où l’audition, mal délivrée, peut rendre extrêmement malade. Dès l’instant où le corps est touché (parfois de façon incurable), une base scientifique est nécessaire.

  4. Thinking, Fast and Slow de Daniel Kahnemann est un bon résumé de la Science actuelle sur la pensée et on y trouve bien des paralelles a la dianétique.
    La seule Raison pourquoi les Scientologues ne s’y intéressent pas c’est qu’ils ont la certitude de savoir et qu’il n’y pas de nouvelles choses a apprendre sur le mind ou l’esprit. Et cette attitude c’est du béton très dure.

    Ma femmes faits des Cours de rattrapage sur l’éducations des enfants de 0 à 5 ans. les Cours sont donné par des Scientifiques de divers unversités. Beaucoup de fois elle est venue a la maison, les larmes aux yeux et racontaient que cétait très triste pour elle qu’elle adherait qu’ a Hubbard pour les 30 dernieres années, et entre temps la Science de l’éducation a progressé énormement.
    Ils ont des techniques scientifiques pour améliorer les IQs des enfants, ils ont un cycle de communication beaucoup plus évolué que le cycle de communication de Ron etc….Et tout est de la Science qui est prouvö quelle fonctionne.

    Est-ce que cela intéresseraient des Scientologues a apprendre pour améliorer leurs succés. Non ! ils ont que du Béton dans la Tête et il n’y a pas de place pour des nouvelles découvertes.
    Aussi cela demanderait une trés bonne éducation pour pouvoir suivre et comprendre.
    Ron voulait que chaque idiot peut devenir und Auditeur et expert de la pensée humaine. ce n’est pas aussi simple. Un individu est un individu et est trés complexe……

    1. La seule Raison pourquoi les Scientologues ne s’y intéressent pas c’est qu’ils ont la certitude de savoir et qu’il n’y pas de nouvelles choses a apprendre sur le mind ou l’esprit. Et cette attitude c’est du béton très dure.

      Oui. Les scientologues se lèvent Lrh, déjeunent Lrh, pensent Lrh et se couchent Lrh. Ils sont persuadés que seul Lrh a raison et comme tu dis, leur tête est en béton. Changeront jamais d’avis, ça leur donnerait trop tort.

      Les sciences humaines ont beaucoup évolué et la scientologie, elle, ne se modernise que par son matériel et ses bâtiments. Ne revenant pas sur certains écrits qui ne cadrent pas avec les découvertes géologiques, en vulcanologie par exemple, elle ne peut que péricliter et disparaître.

      1. Je suis persuadé que la plus part des bonnes choses que notre civilisation nous apporte (Démocratie, sciences, éducations, économie..) a été postulé par les Philosophes – Voltaire 🙂 – du Siècle des Lumières.

        Momentanément avec l’internet c’est presque a nouveau un Siècle des Lumières pour le reste du Monde. La civilisation se clarifie elle mème en diffusant le savoir et les connaissances sur toute la Planète.

        Vous aller rire, mais cela est vraiment vrais . les statistiques sur les guerres et les morts par les guerres est depius 1990 en chute libre. En Suisse nous avant un problème avec un lac ou l’eau est devenu trop propre et alors les poissons n’ont pas assez a manger et maintenant ils sont entre de réfléchir comment on peu polluer l’eau un petit peu.

        Les seuls pays ou il y a encore de grands problèmes c’est le proche orient et certains pays en Afrique. C’est beaucoup, beaucoup moins de problémes qu’il y avait avant 1990.

        Ah, c’est beau la vie….mais comme Ron dit pour pouvoir faire de l’argent il faut vendre de mauvaises nouvelles et créer un chaos…..

        1. « Ah, c’est beau la vie….mais comme Ron dit pour pouvoir faire de l’argent il faut vendre de mauvaises nouvelles et créer un chaos….. »

          Il a dit aussi que pour maintenir l’intérêt des gens il fallait des infos choc sinon ils passaient vite à autre chose.
          Il savait exactement quoi dire pour retenir ses adeptes…

      2. Je reviens sur mon commentaire ci-dessus après avoir lu, depuis les attentats de début janvier un excellent article de mai 2010 sur l’Islam et la science.
        Nous connaissons tous des scientologues qui pensent que la science se trompe et que Lrh a raison. Ce qu’a dit Lrh leur a fait faire des gains et ils ne veulent pas perdre leurs gains, donc ils refusent les explications scientifiques qui écorneraient les découvertes de Lrh sur la piste du temps. Je comprends. On aime faire des gains mais réaliser qu’on les a fait sur des données fausses a quelque chose de très inconfortable (comme la découverte, pour les enfants, que le père noël n’a jamais existé)

        Il est dit dans l’article que chez les musulmans pratiquants « le savoir profane ne doit jamais contredire ou même remettre en question les « constantes » islamiques. »

        Certains de vos amis scientologues, j’en suis sûr, sont comme ça. Ils ne veulent pas savoir, Ron a dit et puis c’est tout !

        L’astrophysicien Nidhal Guessoum poursuit en disant :

        « La religion est un système d’explication de l’existence de l’homme, un mode de vie pour être en harmonie avec Dieu, les humains et la nature, mais aussi la promesse d’une existence après la mort en rapport avec la vie ici-bas.

        La science est un système de connaissance humaine relatif à ce qui nous entoure. C’est donc une construction humaine, mais une construction avec des bases et des procédures de vérification. On va ainsi rejeter une proposition scientifique si elle est en désaccord avec une observation ou une mesure certaine, ou bien l’élever au rang de « fait » si elle s’avère vérifiée mille et une fois et indépendamment par de nombreux experts.

        Lrh a mélangé science et spiritualité et cela a créé des protestations. J’ai un ami chirurgien qui a lu la dianétique il y a quelques années et qui a fait des bonds sur les données médicales contenues dans le livre.

        La scientologie aurait dû rester une philosophie de vie sans se poser en know best et sans cette propension à contrôler, à donner tort et à sanctionner ceux qui doutent des données.

        J’en arrive à ce malheureux épisode du bateau. Les auditeurs qui faisaient des erreurs les commettaient peut être parce qu’ils doutaient de la véracité des données avancées par Lrh sur la piste du temps ? Il n’y a pas que les mots incompris dans la vie, il y a aussi la vérité des faits.

  5. Bien vu, Voltaire et très bien conclu !

    La scientologie est une discipline qui fait « progresser » ses adeptes par la peur. La peur du mental réactif, des SPs, des restimulations, de la mort et l’angoisse de devenir matière.

    Ouvrez vos yeux et regardez : la scientologie libère juste de la peur qu’elle fait naître chez l’adepte ! C’est tout !

    Nous avions bien moins peur de la vie avant d’entrer dans ce groupe qu’en y étant. On avait des problèmes, certes, mais pas des angoisses, ni des phobies.

    Bref, les gens s’endetter de peur perdre leur espace et de devenir infiniment petit. Cette donnée est la plus perfide que j’ai jamais lue en scientologie ( dans les Pdcs et sur les niveaux d’Ots).

    Bienheureux ceux qui ont définitivement quitté cette discipline. Je vous bénis, mes amis.

    1. « Nous avions bien moins peur de la vie avant d’entrer dans ce groupe qu’en y étant. On avait des problèmes, certes, mais pas des angoisses, ni des phobies »

      Je comprends ce que tu veux dire ayant eu une vilaine expérience sur le sujet. Mais la vie sans obsession et avec des projets créatifs peut reprendre son cours, c’est ça qui est bien.

    2. Bref, les gens s’endetter de peur perdre leur espace et de devenir infiniment petit. Cette donnée est la plus perfide que j’ai jamais lue en scientologie ( dans les Pdcs et sur les niveaux d’Ots).

      C’est le genre de donnée qui fait baliser à mort et accroche au pont.
      Une bonne personne qui vit bien et prend soin des autres ne va certainement pas rétrécir à sa prochaine vie !
      Il n’y a que les mauvaises gens dont l’espace pourrait être rétréci. Soyez exemplaires et généreux et tout ira bien. Si vous me demandez une preuve de ce que j’avance, je vous répondrai ceci : est-ce que Lrh avait une preuve scientifique de ce qu’il avançait, lui dans ce domaine moléculaire ?

  6. Certains disent même : « Moi, personnellement, je n’auditerais que les grades et NED et j’oublierais complètement les niveaux d’OT car au-delà de Clair, c’est n’importe quoi. »

    J’ai entendu cela aussi, s’arrêter à clair. Mais clair c’est quoi en fait ? On te dit que c’est la santé mentale optimale et certains s’endettent jusqu’aux trous de nez pour se payer cet état et puis quand enfin ils y sont, on leur balance qu’ils sont arrivés sur une passerelle faite d’allumettes, qu’elle risque de se casser à tout moment et qu’il ne faut pas rester là !!!! Qu’ils sont en danger et que OT3 les sauvera.
    C’est une trahison. TRAHISON en majuscules même.
    Annoncer un état mental unique au monde et puis dire une fois qu’on y est qu’on a surtout mis à jour un gros bouton rouge qui peut tout faire péter si une restimulation appuie dessus, c’est dégueulasse. C’est inhumain.
    On parle des psy qui sont menteurs mais là, ce n’est pas mieux.

    Et dans ceux qui ont la trouille de leur vie et qui poursuivent sur les niveaux OT, on trouve des gens pas si heureux, qui ont plein d’angoisses sur leur corps, sur le futur, qui ont peur de clapser comme c’est pas permis et qui montent très vite dans les tours. C’est ça, la scientologie ? Ben non, merci.

    1. Rassure-toi, il n’y a de danger à CLAIR que si tu prends pour argent comptant tout ce que l’on te dit d’alarmant dessus. Nous créons nos propres terreurs en acceptant des données qui, basiquement, ne nous concernent pas en tant qu’être.

  7. Beau billet. Merci, Voltaire.
    Christianisme, bouddhisme, judaïsme, islamisme, l’hindouisme sont des religions qui ont pignon sur rue.
    La scientologie qui n’a que 60 ans est déjà en train de disparaître faute d’adeptes convaincus par ses principes.
    Les radicaux diront que les grandes religions traversent le temps parce qu’elles relèvent des implants et que la scientologie disparaît à cause des SP qui la dirigent ou l’attaquent.
    Je pense que le malaise est bien plus profond qu’une histoire de SP.
    La scientologie se dit science et pourtant tout son socle de connaissances repose sur un mythe qui n’a rien à envier à ceux de nos religions traditionnelles. Comment peut-on parler de cours cliniques avancés et avoir pour socle une histoire qu’aucune science connue et évoluée ne peut examiner ?
    On ne peut pas être une science et une religion en même temps. Lrh aurait dû choisir son camp, ce qui aurait évité beaucoup de confusion.
    La confusion du sujet tout entier a tué la sciento. Miscavige a simplement accéléré le processus de pourrissement.

  8. Concernant le sujet tout entier de la scientologie, ma foi juste envie de dire… Alea jacta est !
    Qu’elle survive si elle est plus positive que négative et inversement qu’elle disparaisse si elle fait plus de mal que de bien.

    1. Oui les jeux sont faits !
      C’est presque trop tard pour des réformes et je ne pense pas que quelqu’un a envie a ce travail. Et pourquoi ? Quel serait le but ?
      J’ai fais l’éxperience qu’on peux sens grands problémes manier un « cas » avec de la raison, des éxpériences, de l’éducation, du Sport et beaucoup d’autres choses trés simplement. Le Sport c’est mème encore meilleure que les objectives et l`éthique, et les gains sont enormes- Du même une bonne éducation.

      Au fait, un « cas » ca existe vraiment ? Je n’en sais rien !

      1. « J’ai fais l’éxperience qu’on peux sens grands problémes manier un « cas » avec de la raison, des éxpériences, de l’éducation, du Sport et beaucoup d’autres choses trés simplement »

        Entièrement d’accord avec vous ! Il y a mille façons d’être heureux et de pas avoir de cas ! Le bonheur commence par l’intérêt. Intéressons-nous à toutes les richesses spirituelles et culturelles qu’offre la vie.

      2. Au fait, un « cas » ca existe vraiment ? Je n’en sais rien !

        Le cas existe quand on réagit à une chose au lieu de lui faire face. Il existe donc aussi bien pour les gens en bas du pont que pour les OTs car nous sommes toujours confrontés à des situations difficiles et/ou inattendues.

  9. Comme vous le savez, je ne partage pas votre pessimisme. A une époque, j’ai reçu de l’audition et je me suis sentie mieux et plus libre.
    Et j’ai vu ça sur bien d’autres.
    Mais quand j’ai reçu de l’out tech, je me suis sentie très mal, c’est tout à fait clair.
    Je ne suis pas une fanatique scientologue, tout le contraire. Mais les bases du sujet comme le code de l’auditeur, le cycle de comm sont très vrais.
    Si vous êtes aussi mécontents, c’est que vous avez reçu de la tech altérée.
    Not’s par exemple a été rendu complètement inefficace sinon destructif par des changements techniques qui vont à l’encontre même du sujet.
    Rien ne remplace l’aptitude à penser pour soi-même et à évaluer les informations.
    Bien sûr, il y a eu d’autres découvertes qui ont révolutionné la pensée, on ne peut pas rester coller à une vision du monde unique à travers Hubbard.
    Mais de là à balancer toute la sciento….
    Je ne propose pas d’être accro, aliéné à la sciento. C’est un outil pour aller mieux, pas une drogue addictive.
    C’est un peu vrai que le « field indépendant » a tendance à se replier sur ses différente chapelles, là où il faudrait échanger les informations…
    C’est tentant de tout balancer, mais ça ne règle rien. Tout ça pour rien ??
    Non, la vérité c’est que l’église de sciento s’est dégradée sous les intentions mercantiles, mais le sujet existe encore et des gens se démènent pour l’utiliser à l’extérieur de l’église.
    Et relisez les 31 facteurs de Marty Rathbun, la situation y est clairement décrite.

    1. « Non, la vérité c’est que l’église de sciento s’est dégradée sous les intentions mercantiles »

      Oui mais quand même Marie-Antoinette, Lrh est le premier à avoir dit « ayez toujours la volonté de leur vendre quelque chose » dans un bulletin qui s’appelle OUT-FLOW.
      Il aurait pu dire « ayez toujours la volonté de leur venir en aide », non ?
      Et puis les stats, c’est lui qui les a mis en place. Ces stats qui sont devenues plus importantes que les gains des preclairs. Jusqu’à devenir le BUT unique de la scientologie : faire du chiffre et du point d’étudiant.

  10. Il me semble que beaucoup de concepts négatifs ont pris, chez les sciento et ex scientos, le dessus : Sp, overts, buts malveillants, dramatisations, etc.

    Lisez ceci, trouvé sur le net. Tellement plus bénéfique pour l’être humain :

    « Une tribu africaine possède une très belle manière de punir ceux qui agissent mal. Quand une personne fait une mauvaise action, ils l’amènent au centre du village et toute la tribu l’entoure. Durant deux journées, les membres de la tribu vont dire à cette personne toutes les bonnes choses qu’elle a accomplies jusqu’à présent. Cette tribu croit que tous les êtres humains qui viennent sur terre sont bons et que nous désirons tous la sécurité, le bonheur, l’amour et la paix. En essayant de chercher le bonheur, nous faisons parfois une erreur et cette communauté perçoit l’erreur comme un appel à l’aide. Ils s’unissent ensemble pour le bien-être de cet individu, pour l’aider à se reconnecter avec sa vraie nature, pour l’aider à se rappeler qu’il est fondamentalement bon jusqu’à ce qu’il se souvienne de sa bonté dont il a été déconnecté. »

    La mise au « trou », les déconnections imposées et autres punitions de d’église de scientologie sont bien loin de cette philosophie là.

    1. « Il me semble que beaucoup de concepts négatifs ont pris, chez les sciento et ex scientos, le dessus : Sp, overts, buts malveillants, dramatisations, etc. »

      N’est-ce pas une solution facile, pour l’homme, de chercher des coupables ?
      De tous temps, il a cherché des coupables à ses problèmes plutôt que résoudre ces problèmes.
      Je trouve infiniment dommage que la scientologie aie basculé dans ce travers du blâme plutôt que de mettre l’accent sur les procédés de création qui renforcent l’état d’être et l’immunisent contre l’entheta.

      Regardez l’état actuel de notre société. On ne fait que blâmer et chercher des SP. On cherche plus à détruire qu’à construire. L’homme ne serait-il, au fond, qu’un destructeur ? C’est à se demander…

  11. Tiens, y a plusieurs sites qui s’arrêtent ou qui marchent au ralenti. World Clearer a mis la clé sous la porte. Faut dire que ses articles devaient lui prendre un temps fou à pondre. Le mec devait plus avoir de vie. Rathbun, lui, a annoncé dans son dernier billet qu’il arrêtait de parler du sujet. David St Lawrence (Possibly Helpful Advice) publie maintenant ses trucs au compte-gouttes. Le site des indépendants français a rien posté depuis septembre. Et même toi, Voltaire, t’es beaucoup moins prolifique qu’avant. Y a plus que le blog sud-africain, Mike Rinder, Jonathan Swift, Karen de la Carriere et Tony Ortega qui restent actifs.

    1. Je crois que le champignon nucléaire de 2012 est retombé. Les gens, après avoir réalisé qu’ils avaient été aveuglés, floués, blessés, trahis ont vidé leur amertume sur tous les sites pour se soulager et leur sac étant vide, ils passent allègrement à autre chose, ce qui est bien. L’homme reconstruit toujours ce qui a été détruit.
      Le site de Voltaire a été une belle éponge à larmes et à colère. Pour ma part, je le remercie de ne m’avoir jamais censuré. S’il l’avait fait, sûr que j’aurais nourri encore plus d’amertume envers la scientologie. Je suis plus serein d’avoir pu exprimer mes doutes et mes points de vue sur le sujet et je n’ai vraiment aucun regret de ne plus monter le pont. Il y a plein d’autres sources de bonheur. 🙂

    2. Il y a eu beaucoup d’évaluations, d’invalidations et d’over contrôle en scientologie. Ce n’était pas des choses naturelles et nous en avons tous souffert, souvent pendant des années. Mais les blessures finissent par se refermer et quand on ne ressent plus la douleur, on passe à autre chose.

    3. Pour moi, le blog de Word Clearer a fait plus de mal à la scientologie qu’il ne l’a protégée. Avec ses explications personnelles de la tech et son humour dont on ne saisissait pas toujours le sel, il a contribué à noyer le poisson que beaucoup s’évertuent à maintenir en vie.

      1. Je pense pareil. Il ne m’a en aucun cas réconcilié avec le sujet. Ses articles étaient alambiqués et on n’en comprenait pas toujours le concept général mais je dois sûrement être stupide avec plein de mots incompris 🙂

  12. « Certain d’entre eux, avec le temps, à mesure qu’ils décompressent, finissent par se désintéresser du sujet et passent à autre chose. »

    Tu as tout dit, Voltaire : la scientologie créé un stress immense chez les gens (la peur d’être terrassé par le bank) et effectivement dès qu’ils décompressent, beaucoup passent à autre chose en réalisant que c’est surtout la sciento qui leur créait tout ce stress…

  13. Oui, bientôt ce blog français sera déserté. Comme prédit par l’église, les attaquants se lassent et tombent en apathie.
    Malgré ses stats qui descendent sans cesses, l’église entretient l’illusion de solidité du groupe, en recueillant toutes les ressources de leurs membres.
    L’important maintenant dans l’église, c’est votre statut IAS et Org idéal, pas votre niveau d’entraînement ou d’audition.
    Le gain, en lui-même, c’est donner des fonds à l’église. Il faut être très fort pour mettre en place un jeu pareil. L’échange est simple, vous donnez de l’argent, on vous félicite et vous êtes content de l’avoir donné.
    Le trésor public devrait prendre des leçons chez COB.
    Mais toute cette histoire d’argent n’a rien à voir avec la sciento en elle-même.

    Quand vous semblez rejeter le sujet, avant de jeter définitivement l’éponge, vous favorisez les antiscientos (qui disent « on vous l’avait bien dit » que la scientologie c’est une grosse arnaque) et l’église de Miscavige (qui dit « on vous l’avait bien, y a pas de tech en dehors de l’église et les « indépendants » sont rien que des SPs anti-Hubbard).
    L’église n’a pas peur des « ennemis » (en fait on s’en sert pour faire rentrer du fric à l’IAS), elle craint surtout ceux pourraient pratiquer la sciento en dehors du monopole de l’église.
    Et c’est comme ça que tout a commencé, relisez les 31 facteurs de Marty Rathbun.
    Dommage que beaucoup d’entre vous ne parlent pas l’anglais. Voilà un lien sur le blog sud africain, qui parle de la sciento dans le « field indépendant ».

    1. Ma Toinette, t’as écrit : « Comme prédit par l’église, les attaquants se lassent et tombent en apathie. »

      Non, les mecs qui ont attaqué ou qui attaquent encore la church sont pas tombés ou vont pas tomber en apathie (tomber en apathie, c’est pas français, soit dit en passant). Ceux qui arrêtent les blogs ont dit tout ce qu’ils avaient à dire et ont envie de passer à autre chose. Ils n’écrivent peut-être plus mais leurs blogs restent en ligne et peuvent être lus.

      Tu dis que la church a pas peur des ennemis. Faux. Ses ennemis la terrorisent et si tu regardes bien, elle se replie de plus en plus sur elle-même et elle a même plus de mecs à la Tommy Davis qui apparaissent en chair en os dans les medias. Y a plus que des communiqués signés Karen Pouw qui répètent tout le temps les mêmes conneries auxquelles personne ne croit, genre 11 000 churchs et missions et 12 millions d’adeptes.

      En plus, t’as de moins en moins de scientos qui donnent du blé ou qui vont dans les orgs parce qu’ils en ont marre de se faire pomper. Donc, même les scientos qui sont encore dedans y croient plus vraiment. Ils savent au fond d’eux-mêmes que c’est la merde, même s’ils le diront pas à voix haute parce qu’ils veulent pas aller en éthique ou se faire sec-checker la gueule ou être obligés de déconnecter de leur potes ou de leur famille.

      Donc ton analyse, elle tient pas compte des faits et de la situation.

      Le fait est que la church a jamais eu autant d’ennemis et d’attaques des médias qu’aujourd’hui et que ça va augmenter. Avec tous les procès que la sciento et narconon ont au cul (près de 40) et Miscavige qui sera tôt ou tard cité à comparaître dans au moins un procès, ce qu’on peut vraiment prédire, c’est que ça va chier pour elle dans les deux ans à venir et que ça va faire mal.

      L’idéologie totalitaire sciento amplifiée par le Nain va enterrer la sciento, y compris la tech. Et justice sera faite pour les dizaine de milliers de gus qui se sont fait niquer depuis 65 ans. Parce qu’au bout du compte, la sciento a fait plus de gens malheureux que de gens heureux.

      1. Je ne pense pas non plus que les gens deviennent apathiques, ils se lassent surtout de parler à des murs mais si ungros scandale agite de nouveau la bulle, ceux qui ont été malmenés (évalués, hyper contrôlés, invalidés, dépouillés) s’exprimeront de nouveau.

      2. – Parce qu’au bout du compte, la sciento a fait plus de gens malheureux que de gens heureux –

        Lrh a souvent raillé la religion catholique et raillé à maintes reprises et sans scrupule aucun leur paradis mais qu’est-ce que le haut du Pont sinon un hypothétique paradis à atteindre ?

        La liberté totale est en effet un paradis promis par LRH à la différence près que ce paradis peut être atteint du vivant de la personne, par une extériorisation permanente.

        A OT7 donc, vous êtes délivré de la matière. On pourrait dire que vous êtes au paradis tout en étant dans l’univers Mest. Vu l’état actuel de la société, je doute qu’on puisse se sentir au paradis sur Terre…

        Les catholiques eux, disent que l’âme (thetan) est délivrée de sa dépouille terrestre après la mort et qu’elle est bien plus relax au paradis que sur terre.

        Dans les gens « heureux », on trouve des personnes souvent inquiètes, en quête permanente du graal, à savoir la cog suprême qui dépasse toutes les autres et qui décolle une bonne fois pour toutes l’âme du corps. Cette quête rend les gens plus anxieux qu’heureux. Vont-ils y parvenir avant d’être trop vieux ? Avant de se choper une maladie (ils ont vu tant d’autres Ots se ramasser des saloperies).
        Rarement vu plus inquiet et sensible qu’un pré-OT.

  14. 20/20 Voltaire !

    « Il y a aussi ceux qui, une fois sortis de l’église, rejettent tout en bloc et l’attaquent tout azimut. Ça devient pratiquement leur raison de vivre. Ils sont aussi fanatiques et intolérants que les scientologues radicaux. »

    Les évaluations de cas provoquent ce genre d’animosité chronique. Ces personnes, j’en suis sûre, ne sont pas si mauvaises. Elles pourraient être corrigées mais elles ont été tellement meurtries et ont tellement peur d’une évaluation supplémentaire qu’on ne peut plus leur parler audition sans qu’elles ne fassent une crise d’urticaire.

    Le manque de compétence est ce qui est en train de faire mourir la scientologie dans le monde entier. Maintenant, il faut admettre que c’est une technologie très complexe qu’il est très difficile d’appliquer sur des humains complexes.

  15. Article qui résume bien la situation. Miscavige a corrompu toute la scientologie , c’est un fait et c’est vraiment dommage pour quelqu’un qui voudrait s’intéresser aujourd’hui à cette philosophie. Surtout ne pas aller dans les églises officielles.
    Concernant les commentaires rien a redire sur le fait que chacun a le droit d’exprimer son point de vue. Après tout, nous sommes sur un blog ouvert. A ceux qui doute de la puissance des découvertes de LRH, prenez le point de vue de l’action. Les blabla n’ont jamais apportés quoi que ce soit à qui que ce soit. L’action oui. C’est en le faisant que vous pourrez émettre un jugement, uniquement. Ne cherchez pas des preuves concrètes, vous n’en recevrez pas. En revanche vous seul, s’aurez si vous êtes en train de progresser ou pas. Avoir des certitudes ou pas, telle est la question. Vous savez si vous êtes clair ou pas, vous savez si vous êtes en train de vous élever spirituellement ou pas. Au plus profond de vous mêmes, vous le savez. La grande spécialité des habitants de cette planète est d’intellectualiser tout et n’importe quoi. Mais cela reste de la masturbation intellectuelle si prisée par beaucoup. Les résultats concrets peuvent être atteints et c’est ça qui est important.

    1. « Vous savez si vous êtes clair ou pas, vous savez si vous êtes en train de vous élever spirituellement ou pas. Au plus profond de vous mêmes, vous le savez. »

      Oui, on sait au plus profond de nous mêmes ce qui nous élève et ce qui ne nous élève pas.

      Si quelqu’un pense que la sciento est pour lui, elle est pour lui et il a raison. Et si quelqu’un pense qu’elle n’est pas pour lui, elle n’est pas pour lui et il a raison aussi.

      Nous sommes tous différents et nous ne venons certainement pas tous du même tonneau. 🙂

  16. A Hostie…. Tu as pas compris ce que je disais. C’était que les gens qui pratiquaient la sciento en dehors de l’église étaient les plus dangereux pour Miscavige parce qu’ils brisent le monopole et font réellement sortir les gens de la secte. Les « Haters », ils renforcent… Les mecs « dedans » se sentent persécutés, ça les rassemble. Et les regs de l’IAS n’ont plus qu’à tendre la main pour sauver « le seul espoir de l’homme ».
    Deux opposés débiles : ceux qui sont contre contre contre la sciento et ceux qui sont pour pour pour !
    Un point commun : la connerie !
    (PS qui était plus criminel pendant la grande guerre, les généraux français ou allemands ? Les deux mon général !)
    Les crétins c’est pas nouveau dans l’histoire du monde. Ils se battent comme des dingues pour une cause à laquelle ils pigent que dalle, et après ils se battent contre.
    J’ai fait de la sciento pour aider à vaincre la stupidité, c’est sûr que ça n’a pas vraiment réussi.

  17. Vous ne pouvez pas le nier : le pont a été présenté par Lrh comme un bolide unique au monde. Je regrette mais il a annoncé des preuves concrètes (éradication du bank, guérison par soi de son corps et de celui des autres, déplacer des objets par la pensée, se déplacer sans corps, etc). Ce sont ces résultats concrets qui ont attiré les gens en masse dans les églises. Ils ont voulu monter dans le bolide spirituel décrit par Lrh dans ses bouquins et conférences.

    1) Il y a des gens qui peuvent monter dans une voiture juste parce qu’elle est belle et qu’on leur affirme qu’elle roule à 350 km/h et qu’ils rêvent d’aller à cette vitesse là. Ils ne se posent aucune question. C’est au volant qu’ils se feront une idée de la qualité du bolide.

    2) ll y a ceux qui se posent des questions sur les compétences techniques du constructeur et se demandent si la voiture a bien été testée et ne va pas partir en sucette à 150 à l’heure… Il leur faut des certificats techniques, etc.

    3) Dans ceux qui achètent le bolide, il y a ceux qui râlent parce que, pied au plancher, la voiture ne dépasse pas les 180 km/h !
    Ils se sentent dupés sur la marchandise.

    4) et il y a ceux pour qui 180 km/h apporte autant de plaisir que le 350 annoncé et qui prennent leur pied en pardonnant au constructeur ses publicités mensongères.

    5) Et enfin, bien sûr, il y a ceux qui n’étaient basiquement pas capables de conduire le véhicule et qui se prennent un arbre à 50 km/h.

    Nous sommes tous dans une de ces catégories.

  18. J ai souvent vu des gens qui toute leurs vie ne regardaient que leurs pieds et baissaient constamment la tête puis recevoir de l audition et vivre enfin debout.
    Moi même quand je décide d appliquer le simple cycle d’action, celui-ci, cela a effet si thérapeutique pour moi ! Alors non, perso je ne jetterai jamais toute la tech à la poubelle! Mais l’intelligence n’est elle pas la capacité à différencier?
    Pour moi un scientologue se doit d’être cultivé et ouvert.
    En « coguant » on se crée son supplément de teh bien perso qu’il faut conserver.
    Ce que j ai vu c’est que pour « appliquer » certaines tech, on en viole d’autres. A l’époque, j’étais toujours confu quand deux scientologues « se gueulaient » dessus (Pour les stats par exemple)…. je croyais qu’il fallait appliquer l’ARC et là on s’en tape?
    Il faudrait une bonne application de la désaberration de la 3D!
    Il faudrait considérer la scientologie comme étant évolutive, tout ce qui est inerte est mort, non? Ron lui même, de son vivant a bien corrigé certaines choses quand elles devaient l’être!
    Il y a encore tant de terres inconnues a découvrir!
    La scientologie a hérité de beaucoup de connaissances passées et la nouvelle scientologie bénéficiera de l’héritage de la tech et des autres. Quand on s’est fait auditer , on se retrouve à réfléchir à des concepts compliqués dont on n’aurait jamais pensé puis on découvre.
    Quand je suis très très mal, je me souviens de cette phrase « si tu connais la tech, elle te protègera  » (postulat). alors je lis et tout va mieux, a chaque fois! Vous me direz que c’est de l auto suggestion; oui peut-être mais je m en fous!
    Cela ne m ’empêche pas de relire des textes et de tomber sur des passages avec lesquels je ne suis pas d accord ou que j’aurais présenté différemment mais qu’importe!
    CE que je veux dire c’est que la tech est un outil et pas un but en soit – (ce qu’elle est en ce moment). Il faut à chaque appliquer la tech qui convient à la situation avec un but humaniste.
    J en reviens donc à ce concept de scientologie HUMANISTE à créer.
    En effet, la scientologie étant une technologie, c’est donc un outils qu on peut utiliser pour améliorer l’humanité ou pour faire la guerre ou encore pour faire de l’argent…. Donc pourquoi ne pas l’utiliser pour ce concept né à la renaissance: L HUMANISME ?
    Combien de fois au travail j ai regretté de ne pouvoir m assoir et étudier la série sur le déblocage du produit !
    Il faut accepter aussi comme je l ai dit plus haut ce concept de scientologie évolutive. Tout ce qui s’est passé doit être corrigé avec un Grand travail à la clef. Et donc non, il ne faut pas tout jeter à la poubelle, il faut accepter sa culture, ses connaissances personnelles, sa propre histoire et ne rien abandonner de son passé de ses propres particularités pour appliquer cette tech .
    Que faire: noter tout ce qui ne va pas actuellement, noter tout ce qui est bien, noter comment on imaginerait la scientologie et continuer à avancer vers ces espaces, quoiqu’ils en disent, encore inconnus, pourquoi s’en priver?
    Ron a fait des cogs a créé des techs qui fonctionnent dans son monde contemporain et avec sa culture américaine et son vécu (Vous savez être américain s’est aussi aimer l’argent et penser que tout se monnaie), nous français avons notre propre culture et nous avons bien le droit d’intégrer la tech dans notre culture. Quelques fois, j’aime des données de scientologie et je voudrais prendre Ron dans mes bras et d’autres fois je pourrais le traiter de sale con, c’est ça un ami non?
    Alors oui à l’évolution non à l’éradication.
    Un jour, devant assister à une messe le sermon du curé prit une dimension énorme chez moi avec les concepts que j’avais étudié en sciento.Tout cela pour dire qu’il est nécessaire de garder TOUTE sa culture pour pratiquer la scientologie.
    Autre exemple « aimer vous les uns les autres » n’est il pas encore plus fort avec l’ARC.
    Je ne vis pas pour autant dans le monde des bisounours et je serais le premier, si j en avais le pouvoir à appliquer la tech d’éthique la plus dure pour tous ces financiers qui ont détruits le monde! (Oh merde, un scientologie syndicaliste!). Tiens encore un exemple d’outils utilisables. Dans le livre d’éthique Ron explique qu’un enfant terrorisait les autres et qu’il apprit donc des prises de judo pour le vaincre et remettre de l’ordre.
    Pour appliquer cette donnée dans le monde actuelle, il faudrait apprendre l’économie, devenir un boss dans ce domaine pour vaincre les financiers crapuleux et criminels et remettre en place une économie au service de l’homme. Donc la scientologie est applicable, il faut qu’elle se corrige et a encore beaucoup à apprendre sur l’humanisme mais il ne faut pas tout jeter!

    1. « Donc la scientologie est applicable, il faut qu’elle se corrige et a encore beaucoup à apprendre sur l’humanisme mais il ne faut pas tout jeter! »

      Certes ! Mais qui prendra le temps de chercher et d’attraper le ver qui a pourri la tech et qui l’a empêchée d’être 100% humaniste ? Le ver est contenu dans tellement de bulletins, des rouges comme des verts. Ces bulletins incitent à la haine de l’autre, pas à sa compréhension. C’est toute l’ambiguité de la scientologie, l’amour et le rejet et punition de l’autre en même temps.

  19. Il y a une épouvantable tristesse à ce constat d’échec de la sciento. Elle s’envole avec nos rêves d’extériorisation et d’éternité. Née dans les années 50, elle avait pris un fabuleux essor dans les années 70 alors qu’elle rencontrait l’avide demande de jeunes en recherche de spiritualité.
    Rue de la Montagne Sainte Geneviève, on y voyait tout le temps de nouvelles tête. Des jeunes, tellement de jeunes, alors que maintenant il n’y a plus que des « vieux scientologues ».
    De cet espoir beaucoup d’entre nous ont fait une perte totale, doublée d’une santé financière détruite par des prises de risque et des endettements qui comme la pierre qui roule, empêchant l’économie et les investissements fructueux, laissent quelqu’un approchant la vieillesse avec de maigres ressources. Et je ne parle pas de ceux qui avaient dédié leur vie à aider en étant membre du staff. Ceux-là, après avoir été payés des queues de cerise, remerciés à coup de « comm ev », se retrouvent bien démunis quand l’hiver fut venu…
    Ce qui était une lueur d’espoir, est devenu un mauvais Karma. La survie éternelle, s’est trouvée transformée en calvaire dans cette vie là.
    Beaucoup accusent Hubbard et sa tech, mais jusque dans les années 80, les gains dépassaient largement les déceptions. Mais quand la volonté de dominer et d’amasser de l’argent l’a emporté sur le désir d’aider, le sort de la scientologie était scellé. Elle s’est petit à petit transformée en tyrannie.
    Elle survit petitement mais courageusement dans le « independant field », et meurt doucement mais sûrement dans l’église, malgré les déclarations utopiques parlant d’une incroyable expansion.
    Le plus triste dans l’affaire, c’est que ceux qui avaient été des amis pendant des décennies sont séparés les uns des autres, si ce n’est les membres d’une famille. La maxime de Hubbard « Dans le doute, communiquez » s’est transformée en « Dans le doute déconnectez ».
    Perdant sans arrêt des adeptes qui se voient jetés hors du périmètre pour se séparer des « membres malades », la bulle « saine » se resserre sur le dernier cercle qui vit maintenant dans une illusion d’expansion mais rétrécit sans discontinuer.
    Je ne cherche pas à les blâmer… Je suis juste épouvantée que l’esprit humain puisse-t-être ainsi manipulé.
    Et je n’accuse pas le sujet de la scientologie qui peut aider à mieux vivre, mais sa dérive sectaire et totalitaire.

  20. Tu me touches vraiment, Marie-Antoinette. Ta peine et ta nostalgie transpirent vraiment de tes lignes mais il faut que tu lâches le passé même si je sais que c’est dur quand ce dernier nous retient par les puissants fils de l’affinité.
    Moi, ma nostalgie a duré 2 ans et puis j’ai fait mon deuil d’un coup. J’ai eu le sentiment de me « reformater » avec mon propre système d’exploitation et de retrouver mes codes. ça m’a fait un bien fou. J’ai senti des sacs de sable tomber et ma montgolfière reprendre de la hauteur.

    Nous opérons tous selon des systèmes d’exploitation. La scientologie en est un, mis au point par L. Ron Hubbard pour optimiser le mental humain, un peu comme XP ou Windows pour les ordinateurs.

    Ce système améliore vraiment le fonctionnement de certaines personnes et en fait buguer d’autres. Au jour d’aujourd’hui, je ne pense pas que ce système convienne à tous.
    A beaucoup oui, à tous les êtres humains de cette terre, non.

    On ne met pas Windows sur Apple et inversement, ce n’est pas compatible. Il faut le reconnaître et ne pas s’entêter à installer un système que le mental ne supporte techniquement pas. Il faut l’installer là où il peut améliorer les fonctionnalités.

    Lrh n’a d’ailleurs jamais dit que la sciento était pour tout le monde, il a dit qu’elle s’adressait à environ 200.000 personnes sur terre (pdc 61) et que ces personnes pouvaient améliorer la vie des autres, par leur éthique, leur raisonnement rapide et leur présence théta.

    L’église, elle, a dit qu’il n’y avait pas meilleur système que la scientologie pour l’homme et cet arbitraire a fait les malheureux qui s’expriment sur les blogs du monde entier. Leur propre système a été abîmé, vérolé comme on dit en informatique.

    Le fait est que de très nombreuses personnes ont bugué et n’ont jamais été ou pu être réparés. Et en parallèle, je connais des amis pour qui ce système d’exploitation a fait et continue de faire un bien fou. C’est comme ça. Tant mieux pour eux.

    Vraiment je pense que nous sommes pas tous équipés de la même façon d’un point de vue mental et je pense que cela a été un tort de croire qu’un système unique pouvait tous nous rebooter, nous reformater et nous rendre plus performant et ce, même s’il apparaît que nous sommes tous constitués de la même façon.

    C’est comme les corps, ils se ressemblent tous, une tête, deux bras, deux jambes, etc. et pourtant le médicament qui va soulager l’un risque de tuer l’autre.

    L’idée d’un système d’exploitation commun à tous était belle mais nous ne sommes pas des clones, fort heureusement. Nous sommes des êtres uniques et c’est prodigieusement réconfortant de se le rappeler de temps en temps.

    1. 🙂 🙂 🙂
      Quelques années après avoir débuté en scientologie, j’ai clairement constaté que je devenais plus effet de la vie que cause sur elle. Je me disais « il y a bcp trop de données et je ne sais jamais quelles sont celles qui me conviennent ».
      Et puis j’ai carrément eu la nostalgie de qui j’étais avant de connaître la sciento. En d’autres termes, je réalise que c’est mon bon vieux système d’exploitation perso que je voulais retrouver ! Que le formattage intégral de mon disque dur n’était pas la solution. Et comme toute solution devient fatalement un problème, cet endoctrinement l’est devenu.
      Je ne dis pas là que Lrh voulait mal faire, je dis que seulement que cela a mal tourné pour beaucoup.

  21. Merci encore Toinette pour ton compliment. J’admire toujours quant à moi ta grande connaissance de la tech et pour ton intégrité. Il y a là au dessus de nous un mock-up de ce que devrait être la situation idéale. Il est pour moi assez fragile mais quand je l’entretiens, je me sens bien et je sais que je suis moi-même. La scient actuelle patauge dans une out tech fraglante et grossière dans laquelle beaucoup trop de gens ont et souffrent.
    Tu as raison il y a des gains gigantesques et heureusement qu’ils ressurgissent pour moi de temps en temps… Mais ces gains sont utilisés et pervertis pour asservir malheureusement. Gardons ce mock-up au dessus de nous.

  22. Quand je parle de manipulation, elle n’est pas exécutée avec les outils de la sciento qui ont été forgés pour libérer et non aliéner les gens. C’est de la manipulation commune de toutes les sectes fanatique quel que soit le contenu de leur fanatisme. A cela près que certains principes de sciento sont utilisés en « reverse ». Je pourrais le décrire avec des spécifiques.
    Mais si tant de gens sont venus, c’est qu’ils y ont vu quelque chose de très positif. On était pas tous idiots, non ?

    1. « Mais si tant de gens sont venus, c’est qu’ils y ont vu quelque chose de très positif. On était pas tous idiots, non ? »

      On était curieux de tout à cette époque (je parle de 30 ou 40 ans en arrière). On s’enthousiasmait vite et on fourrait notre nez partout. Il y avait un côté yéyé et mystique en nous, on était de gros ados avides de nouvelles sensations. Beaucoup avait d’ailleurs touché aux drogues pour connaître des états mentaux nouveaux.

  23. « Beaucoup accusent Hubbard et sa tech, mais jusque dans les années 80, les gains dépassaient largement les déceptions. »

    Moi je n’ai pas connu ces années là, étant arrivée dans la bulle toxique dans les années 90. J’ai eu des gains, oui, mais toute de suite ébranlés par l’avidité obsessionnelle du fric. Mes gains je les perdais et je repayais pour en avoir.
    La scientologie a peut être été bonne mais elle est sortie des rails.
    Je regardais hier soir les chiffres du yoga. Il a été créé en 1924 et il y a plus de 2 millions 200 mille pratiquants rien qu’en France.
    Les gens qui le pratiquent ont cette jolie ARC que l’on peut déplorer chez certains scientologues pratiquants, tout sourires mais véritables lait sur le feu.

    1. « Les gens qui le pratiquent ont cette jolie ARC que l’on peut déplorer chez certains scientologues pratiquants, tout sourires mais véritables lait sur le feu. »

      oh oui ! Comme si la nature belliqueuse de certains était juste refoulée, pas transformée.

  24. Fool OT, je comprends comment tu vois ça. Après tout, c’est possible que tout le monde ne soit pas fait pour la sciento et que la tech (même bien appliquée) ne soit pas aussi universelle que ça.
    Mais chaque système se réclame d’un fonctionnement prévisible pour pouvoir être proposé. Ainsi la médecine par exemple. Même un sujet comme la psychanalyse prédit des résultats si elle est appliquée selon les textes.
    La sciento existe sur plusieurs niveaux.
    Tout d’abord, psychothérapeutique, s’adressant à l’individu.
    La démarche est simple, on considère un auditeur comme un psy. Le travail d’un auditeur de dianétique sans emeter qui accrocherait sur sa porte « psychothérapeute », ressemblerait à celui de n’importe quel psy. Avec, si l’auditeur est bon, sans doutes des résultats tangibles et comparables avec d’autres psy (je ne juge pas mieux ou moins bien).
    Là, c’est la fameuse expérience scientifique proposée par Voltaire. C’est à dire, auditer dans un milieu neutre des patients non endoctrinés. Je connais qq un qui fait ça, elle a beaucoup de succès, ses patients sont enchantés, et ils n’ont jamais entendu parler de la dianétique et encore moins de la sciento.
    Pour en revenir à la théorie de base de la dianétique, on écoute sans évaluer ni invalider ses données (et c’est dans cette aptitude et dans le « TRO » que réside tout) le patient nous raconter les expériences désagréable qu’il a vécu.
    Ainsi, sa femme l’a quitté, il est malheureux et on peut remonter antérieur similaire les incidents jusqu’à ce que la charge se désintensifie. La charge de base maintient en place les incidents postérieurs qui peuvent de ce fait être restimulant (une perte n’est forte que parce qu’elle restimule un perte antérieure encore plus forte). J’ai audité de la dianétique sur des gens totalement pas scientologue, ils en sont resté baba. Je me souviens d’un gars, sidéré parce qu’il avait parcouru un incident de vie antérieure… bref, jusqu’à là, il semble qu’on ait entre les mains un outil qui peut améliorer la vie des gens.
    Beaucoup de psychothérapeutes « new age » envoient leurs patients dans les vies antérieures. Ils ont tendance naturellement à développer une idéologie religieuse et spirituelle. Quand on se rend compte que ce qu’on thérapie n’est pas un humain mais un être immortel qui existe indépendamment de son corps, c’est la conclusion qui s’impose avec les myriades de références aux philosophies orientales.
    Et là commence la phase 2, la construction d’une philosophie religieuse, un point de vue spirituel sur la vie. Les scientologues ne sont pas les seuls, il y a des centaines de groupes spirituels thérapeutiques (gentiment appelés « sectes » par la Mivilude !).
    Ces groupe ou « sectes » doivent survivre, donc ils doivent s’organiser, faire des séminaires, vendre des services.
    Quand j’ai commencé la sciento, il y avait la révolution de l’antipsychiatrie avec Ronald Laing, Cooper… L’anti-Oedipe de Gilles Deleuze. La sciento était dans cette mouvance, c’est à dire très moderne, d’avant-garde. La psychiatrie traditionnelle était destituée. Sa réputation au plus bas avec des films comme « Vol au-dessus d’un nid de coucou. » ou « Frances » (un film bouleversant).
    Dans cette mouvance, apprendre à devenir un auditeur était très moderne. De patient, on apprenait à être le thérapeute. Faire le cours de dianétique, c’était vraiment la chose à faire, je me souviens. Et pas dans la « bulle de la secte » mais par rapport à mes amis non scientologues qui trouvaient ça génial et me faisaient promettre de les auditer dès que j’en serai capable. Oui, je crois que c’est comme ça que devrait être les choses…
    Mais elles allaient se dégrader.
    Le groupe s’est complexifié, la flamme qui venait de Hubbard s’est éteinte.
    Aux alentours des années 80, il a cessé d’émettre.
    Dès 1982, la scientologie s’est transformée en Etat qui devait lever l’impôt, vous prendre tout votre fric et avoir votre totale adhésion.
    Dirigée par David Miscavige, elle est devenue une dictature idéologique. Je ne referai pas le cours d’histoire avec la « finance police », les sec checks à plusieurs etc…
    Les gains devenaient beaucoup plus difficiles car ce n’était pas ça qui était recherché mais l’obéissance à la « command intention », et la contribution financière.
    Fool OT, je ne suis pas nostalgique de cette époque passée, je regarde simplement qq chose qui marchait, avait du sens et qui maintenant n’en a plus, parce qu’elle a été transformée en autre chose.
    La sciento n’est plus une philosophie religieuse appliquée, mais une idéologie « religieuse » totalitaire (dans le sens où elle a une explication du monde totalisante et autoritaire). Ce n’est pas nouveau dans l’histoire, il y a des antérieurs similaires de dérive totalitaire : le communisme et le christianisme.
    Mais rien à voir avec les techniques d’audition, ni de près ni de loin.
    La sciento a rencontré son Staline. La seule chose que Hubbard n’avait pas prévue : la façon dont l’histoire s’empare des grands courants de pensée et les transforme en leur opposé.

    1. « Fool OT, je comprends comment tu vois ça. Après tout, c’est possible que tout le monde ne soit pas fait pour la sciento et que la tech (même bien appliquée) ne soit pas aussi universelle que ça »

      KSW dit : « s’ils veulent partir, laissez les partir ». Le souci c’est que quand on entre dans une église de sciento, on ne veut plus nous lâcher. On veut coûte que coûte nous faire adhérer à l’enseignement (onéreux) parce qu’il ne peut être que bénéfique pour nous même si on commet des overts pour le payer…
      C’est idiot car Lrh stipule clairement qu’elle ne s’adresse qu’à 200 000 personnes sur terre !
      C’est ainsi que des gens à qui elle ne correspondait pas du tout ont eu des cas manipulés dans tous les sens et cela a abouti à la dégradation de ces personnes sur le plan éthique, mental et parfois physique.

      Marie-Antoinette, tu fais visiblement partie des 200 mille personnes à qui la sciento s’adresse et réussit et c’est tant mieux pour toi mais le fait est qu’il peut y avoir une incompatibilité de système. Il faut juste acter ce fait.

      Je pense du reste qu’il y aurait moins d’attaques si cela avait été stipulé dès le départ : la sciento est peut être pour vous mais peut être pas. Son tort a été de se vendre comme la seule voie de sortie.

      1. « KSW dit : « s’ils veulent partir, laissez les partir ». Le souci c’est que quand on entre dans une église de sciento, on ne veut plus nous lâcher. »

        Oui, il l’a dit mais cela n’est pas appliqué. L’impossibilité d’exercer son libre arbitre dans l’église a généré des bouleversements divers et variés. L’église est en non-avoir permanent, elle n’arrive pas à laisser les gens partir.
        Elle dit qu’ils ont des mots incompris, des contre-intentions ce qui créé bien sûr encore plus de bouleversement sur les gens qui veulent se barrer et aller voir ailleurs.
        Penser que les gens ne restent pas en sciento à cause des mots incompris est une bêtise sans nom. Ils peuvent aussi partir tout simplement parce que ça ne leur convient pas mais impossible de faire comprendre ça. Si tu pars, c’est forcément une question de péché (mot pas clarifié, out-éthique, etc). Eval, inval, eval, inval. Tout le temps…

        La sciento vend une liberté qu’au fond elle te prive.

      2. Fool OT. Non, ça n’est pas comme ça que ça marche. J’ai eu la chance dans les années 70 d’arriver à l’org qui n’avait alors qu’un seul et unique objectif : former des auditeurs.
        La plupart de ceux qui sont venus à cette époque, qu’ils soient dans l’église ou dehors, on gardé un point de vue positif sur la sciento.
        Un point de vue analytique sur la tech qu’ils possèdent. A cette époque, tu n’avais pas besoin d’être un scientologue, juste d’être un auditeur.
        Dans la pratique de la sciento, on est auditeur ou PC, et les deux.
        Etre scientologue, pour moi, ça ne veut rien dire. Je comprends que si certains d’entre vous se soient vécu comme scientologues, qu’ils aient envie de se débarrasser de cet état d’être encombrant.
        Surtout que ça a été redéfini comme abruti, ou escroc, selon si tu donnes ou reçois l’argent !

    1. Dès l’instant où un enseignement ne reformatte pas complètement la personne, pas de danger. Dès l’instant où les proches ne reconnaissent plus la personne et n’ont plus une communication normale avec elle, ils se plaignent. En général, si la personne reste la même aux yeux de ses proches ou change en mieux, ils ne s’en plaignent pas à moins qu’ils perdent tout pouvoir sur elle mais c’est quand même rare.
      Tout l’art est d’embrasser un courant de pensée en restant soi-même mais là aussi c’est rare. Le « j’ai raison », vous « avez tort » fait hélas souvent son apparition et ce service fac plombe hélas souvent ces thérapies et/ou philosophies.

  25. Je viens de lire cet article qui me laisse un peu perplexe. D’après cet article, les scientologues indépendants, fidèles à LRH sont des Ayatollahs !!! Ils sont intolérants, robotiques, pas intelligents, etc. Il est même sous entendu que l’existence du mental réactif est … juste un « pourquoi pas ».
    Etrange de lire cela de la part de quelqu’un qui a passé 30 ans de sa vie à suivre aveuglément les diktats de l’église sans broncher (juste un peu mais pas trop), qui a allongé les billets et écrit des chèques à 3 zéros pendant des années. Mais bref, encore une fois, pourquoi pas.
    L’ennui dans cet article, c’est que tout est mis dans le même sac, l’église, les indépendants, LRH. Pas ou peu de distinction. C’est du pareil au même, tout du caca donc.
    L’auteur aimerait une analyse scientifique, mais la sienne l’est elle ?
    Peut on faire une analyse scientifique de quelque chose que l’on n’a pas pratiqué ? Je m’explique : tous ces « donneurs de leçons » ces « esprits si objectifs », qui nous expliquent à quel point on est bêtes, stupides, robotiques, qu’on se fait avoir, qu’on a pas d’esprit de recul, ni d’analyse, bref, de vrais nuls quoi ! Tous ces gens ont peu ou pas audité, ils n’ont pas pratiqué. Parce que la compréhension c’est de l’action. La scientologie, ce n’est pas s’asseoir dans un fauteuil et prendre les boites en réclamant des miracles contre des dollars (ça c’est l’église). La scientologie, c’est auditer. Et ces donneurs de leçon n’ont pas audité la plupart du temps, pas même un moustique.
    Ah oui, certains vont s’écrier qu’ils ont écouté les conférences, fait 1 ou 2 niveaux d’académie et audité un ou deux étudiants sur deux ou trois procédés, qu’ils ont fait des assists à la grand mère ; ils connaissent tout, ils ont tout lu !! Oui, lu comme moi je lis l’Equipe ou Voici, lu : pas étudié, pas appliqué.
    Donc ils « savent », eux.
    Non, ils ne savent rien.
    Pour comprendre et juger la Scn il faut avoir des heures d’audition derrière soi, quelques centaines ou quelques milliers pas moins. Il faut avoir rendu des gens clairs, OTs, il faut avoir vu les gens changer devant soi, il faut avoir vu les HCOBs défiler devant soi, mot à mot, dans ce qu’originait ce préclair qui n’avait jamais rien lu de LRH.
    Là, je veux bien causer avec des gens qui ont fait cela. Ces gens savent de quoi ils parlent, ces gens connaissent la Scn et ont le droit d’en parler. Les autres sont comme ces critiques littéraires incapables de produire un roman digne de ce nom qui cassent du sucre sur un auteur à succès : pas crédibles, ridicules.
    La scn n’est pas une philosophie, c’est une philosophie APPLIQUEE. En parler sans l’avoir appliquée réellement pour la jeter aux orties par amertume ou pour trouver un exutoire à sa rancoeur ou à son incapacité, ou plus probablement, pour trouver un responsable à sa propre condition, c’est vraiment navrant et triste. L’intelligence au service de la détérioration, c’est désolant. Parce qu’il est intelligent par dessus le marché cet auteur (fauteur) de fiel.
    C’est quoi le but dans tout ça ? A part la désespérance, je ne vois pas trop. Car résumons nous: Donc, la Scn n’est qu’une grosse daube de A à Z, le mental réactif est une vue de l’esprit, le thetan n’existe pas, les niveaux d’OT des contes de fées pour enfants etc etc… Super, on fait quoi avec ça ???
    On est bien content, on va cultiver son potager, s’enfoncer dans le néant du futur et vivre en homo sapiens fier de soi, bien bas de ton, bien désabusé, et on va ressasser son amertume et sa rancœur contre ces « horribles scientologues qui ont foutu ma vie en l’air, et moi je n’y suis pour rien et je suis une pauvre victime qui a réussi à s’en sortir en
    reniant tout et les pauvres gars qui continent à vouloir s’en sortir sont tous des pauvres nases décérébrés ». Ouah, quel magnifique but dans la vie, ça fait chaud au cœur.
    Ne vous en déplaise, les indépendants, dans leur grande majorité, cherchent à aider, ils cherchent à améliorer, à faire que les gens soient plus heureux, plus capables, plus libres. Les indépendants ont quitté l’église ; pas la Scientologie. Leur but n’est pas que tout le monde se retrouve seul face au néant et sans voie de sortie, ils veulent aider. Et ceux qui AGISSENT ont tous un background d’auditeur solide.
    Oh c’est vrai, ils n’écrivent pas de grands articles dans les blogs, ne vont pas faire de grands blabla pour savoir si KSW 1 est vert clair ou vert foncé, ou si LRH préférait le whisky ou le calva, bref, des branlettes à 4 balles quoi !
    Mais ils agissent, ils auditent, ils remettent des VGIs sur la figure des gens, ils les rendent clairs, réellement OT, ils les rendent heureux, ils les aident (quand ceux ci le veulent bien évidemment). Et ça c’est pas de la masturbation intellectuelle, c’est un fait.
    Alors au lieu de déplorer un manque d’analyse scientifique, voudrait mieux la faire cette analyse. Et pour voir si quelque chose marche, il faut l’appliquer. Allez y, auditez. Allez voir n’importe qui et faites lui quelques heures de book one sur sa dernière perte, prenez n’importe qui et faites lui quelques listes d’auto analyse pendant quelques dizaines d’heures, faites des assists, du NED, des grades, des objectifs, même des conditions d’éthiques, des admins scales etc.
    Après vous aurez le droit de causer, de juger et de faire les donneurs de leçons si ça vous chante. Mais avant, arrêtez de tirer sur le pianiste, vous qui ne savez même pas différencier un sol d’un la.
    J’accepterais peut être ce genre de lynchage de la part d’un néophyte qui n’a jamais rien fait en Scn mais de la part de gens qui ont fait plus de 30 ans de Scn sans jamais faire un grade 4 ou un ned completion, non désolé.
    Et puis par rapport à l’église, soyez responsables un peu, ça vous fera du bien vous verrez !! si, si, ça fait du bien je vous assure ;
    Vous, (nous) avez passé des dizaines d’années dans cette église, à faire de la Scn votre vie et ce de votre plein gré, ne vous en déplaise. Ne pensez pas que si l’église est devenue ce qu’elle est aujourd’hui, vous n’y êtes pour rien. Vous êtes responsables, vous avez contribué à cette horreur, ne serait ce que par votre silence, votre manque d’entrainement, votre passivité de clients, votre manque d’intégrité. Le peuple allemand en 1940 n’était pas victime, mais complice. Ben vous (nous) aussi, désolé mais c’est comme ça. La complicité d’esclavage n’est pas moins grave que l’esclavage lui même. C’est juste un peu plus sournois.
    Et je vous jure, ça va vous faire du bien d’arrêter de vous prendre pour le pauvre agneau de l’histoire.
    Et puis si vous arrêtiez un peu le A=A, ça vous ferait pas de mal non plus. Si, si, je vous assure, ça vous ferait du bien et puis ça nous ferait des vacances à nous aussi les ayatollahs de la Tech qui essaient d’aider les gens en les faisant monter de ton et en les libérant. Parce que c’est déjà pas de la tarte d’auditer dans ce monde de brutes, sans groupe, tout seul ou presque, en respectant le plus scrupuleusement possible les standards ; mais si en plus, faut se farcir les conneries des mecs amères et désabusés qui crachent dans la soupe qu’ils ont bouffée pendant trente ans, et qui leur a permis de grandir, c’est encore moins facile. Vous pervertissez tellement l’histoire que ceux qui vous lisent finissent par ne plus avoir goût à rien. Je l’ai vu de mes propres yeux : « je ne veux plus rien avoir à faire avec ça ». Bon, le « ça » n’est pas très clair mais en gros c’est toute la SCN. Ils ont le droit, c’est sûr, je leur laisse d’ailleurs pleinement ce droit, mais c’est pas très réjouissant de les voir essayer de montrer à quel point ils vont bien alors
    qu’ils ont des têtes à faire peur et un niveau de ton à se flinguer, les larmes toujours prêtes à jaillir en vous disant sérieusement « mais moi je vais très bien, c’est les autres qui déconnent, je n’ai aucune charge moi ! », ben, voyons !
    C’est triste quand on sait qu’avec un tout petit peu d’audition standard, ils pourraient briller de mille feux. Mais non, ils préfèrent avoir raison et tout mettre aux orties, et aller « tellement bien » avec leur tête de croque mort et leur BPC au bord des lèvres et surtout ne pas risquer de faire partie « des robots qui suivent LRH ».
    Bref, je ne sais pas si c’est ce produit que vous cherchez mais en tout cas c’est celui que vous avez. Quitte à me faire traiter de « robot décérébré intégriste ayatolliste », je préfère le mien.
    Et puis la Scientologie n’est pas un dû de droit divin, les indépendants n’imposent rien. Les gens en veulent ou n’en veulent pas. Mais pourquoi essayer de décourager ceux qui en veulent ? Je ne suis pas catholique, mais je ne passe pas mon temps à leur cracher à la gueule ; je ne vais pas à la messe, c’est tout.
    Ah oui, dernière chose : Ne vous attendez pas à ce que je réponde aux moult commentaires que cet écrit ne manquera pas de susciter (ben oui va bien falloir m’expliquer que j’ai tort quand même et que je pense pas par moi même !); en effet, je viens si rarement sur ce site, que je risque de ne pas les voir avant 6 mois ou un an.
    Faut pas exagérer… Même si je puis tolérer une certaine dose d’insultes, d’inval, d’eval et de reniement et même si j’en rigole la plupart du temps, je suis pas maso au point de m’infliger une dose par jour. Et puis j’ai autre chose à faire en fait.
    Donc, ma lecture des sites, quels qu’ils soient, est rarissime. Je n’ai fait cet article que pour dire mon point de vue et si possible (rêve peut être pas trop, coco) réveiller certaines personnes et remettre les pendules à l’heure.
    Allez, Ciao, bonsoir, comme dit l’autre.

    1. Ce blog permet de communiquer en toute liberté sur la scientologie en tant que secte (le mot est même contenu dans l’enseigne du blog).

      Les différentes expériences et points de vue des uns et des autres m’ont conduite, au fil des mois, vers plus de réfléxion et moins d’émotivité sur le sujet (je remercie d’ailleurs Marie-Antoinette dont la compréhension et propos modérés contribuent à apaiser les esprits écorchés).

      Et vous, vous arrivez comme une météorite avec votre mépris de ceux qui ne veulent plus pratiquer la scientologie mais échangent toujours des points de vue sur elle.

      Devons-nous comprendre que, dans votre esprit, tourner la page implique de ne plus être libre d’échanger sur le sujet ?

    2. Je vois que les scientologues, qu’ils soient miscavidgiens, indépendants, Ron’s org ou ex-scientologues ont tous un point en commun : ils ne se piffent pas entre eux. La sciento, ça fout une de ces zizanies dans les vies !

    3. @ Georges Sand :

      « Ne vous attendez pas à ce que je réponde aux moult commentaires que cet écrit ne manquera pas de susciter (ben oui va bien falloir m’expliquer que j’ai tort quand même et que je pense pas par moi même !); en effet, je viens si rarement sur ce site, que je risque de ne pas les voir avant 6 mois ou un an. »

      C’est ça la comm pour vous ? Ne pas vouloir entendre les réponses des personnes à qui votre flux mordant était envoyé ? Ni leur répondre ?
      Pour un auditeur, vous avez une bien drôle de conception du cycle de comm.

      Par ailleurs, j’ai tout relu, la première personne à avoir utilisé le mot « Ayatollahs », c’est vous. Pas Voltaire.

      « Vous n’obtenez de la mésémotion dans un cas que lorsque l’individu a refusé d’accepter la responsabilité dans ce domaine. Il peut contrôler tout ce dont il a accepté la pleine responsabilité. Il est incapable de contrôler quelque chose dont il n’a pas pris la pleine responsabilité ». Lrh

      En voulant réveiller certaines personnes de façon musclée, vous avez donné raison au point de vue de Voltaire.
      En plus, vous dites que vous ne répondrez pas aux commentaires que votre commentaires

    4. Je suis d’accord avec vous Georges et Marie-Antoinette si calée en tech :).
      La critique est si facile lorsque l’on ne sait pas de quoi on parle, de ce que veut dire « les Indépendants »….La critique est humaine…
      Le mieux avant de juger d’Allotoya les indépendants, faut Tester 🙂 …Avoir sa propre opinion, mener sa propre enquête…
      Et nous les courageux, nous sommes allés au Front…Juger par nous même……voir par nous même… et le début de notre aventure a été grâce à la lettre de Debby Cook qui ne faisait que confirmer les doutes de ces robots de ces églises de « pompe à fric »….qu’il y avait bien quelque chose qui foiré.
      Nous sommes un jolie groupe et nous avons quitté « les escrocs d’église » mais en aucun cas la Scientologie..Car la tech bien appliquée MARCHE,
      Croyez-moi elle Marche 🙂 …
      Nos vies ont changé de façon radicale et en mieux.
      Et tout le monde avance pas à pas .

      Ne restez pas sur des à priori, des « on dit »… Faites votre propre opinion, ne fermez pas la porte…. car vous avez tous droit à une nouvelle chance, une chance de vous libérer de ce « putain » de piège Machiavélique….

      Bonne soirée les Friends 🙂

      Much Love 🙂

      Tem

  26. Coucou,

    Faut rester calme quand même ^^ prends une camomille ça va passer. Je pense que Voltaire a le droit d’exposer le point de vue qu’il veut. Il a le droit de penser qu’il a été manipulé pendant trente ans ça ne lui enlève pas le droit de déféquer dans la soupe. Il a le droit. On est ou pas d’accord avec lui c’est autre chose. Et d’ailleurs cracher dans la soupe est parfois libérateur quand on était dans l’église on ne pouvait pas le faire. Si on le faisait ça se retournait très fort contre nous. Je parle en connaisseur je suis class 4 j’ai pas mal audité et j’ai même été staff plus d’un contrat et je peux dire tout en restant calme que j’ai fait parti d’un groupe d’escroc. Les indépendants je ne les connais pas je peux pas me prononcer la dessus. Mais vu la manière avec laquelle tu acceptes la critique ça fait flipper !

  27. Monsieur Sand

    Congratulation pour appliquer la Standard Tech dans votre commentaire. 100% application de l’ARC, Cycle de Communication, Tone Scale, PR Tech…..etc..
    Je n’ais jamais vue rien d’autre de Scientologues qui applique KSW.
    QED

  28. Les indépendants je ne les connais pas je peux pas me prononcer la dessus. Mais vu la manière avec laquelle tu acceptes la critique ça fait flipper !

    Ah mais grave !
    Georges Sand dit grosso modo que nous avons du bank sans voir celui qui bouche son canal ARCien. 😉

  29. @ Voltaire :

    Tu disais dans ton article :

    « Et puis, il y a les « scientologues indépendants » qui vous disent que « LRH n’était pas un saint, c’était juste un être humain faillible et imparfait, mais ça m’est égal car sa tech est parfaite et elle fonctionne. » Ceux-là ne supportent pas les critiques et les données négatives concernant LRH ou la tech (pour eux, c’est de l’enthêta) et s’enferment dans une bulle semblable à celle de l’église officielle. »

    Georges Sand vient d’illustrer totalement ton propos.

    1. « Alors oui on critique ! Mais la critique est toujours liée à de la BPC (By Passed Charge : charge dépassée) ! »

      Quand je lis une phrase comme ca, je n’ais plus envie de discuter le sujet et je pense a ce bon mot de Einstein:
      « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent »
      C’est vraiment triste… comme j’avais dis; pas de chance avec de la vrai science….
      Ca serait vraiment simple !

      1. Oui mais bon, un auditeur ça a un statut à tenir, une déontologie à suivre. Quand il se montre agressif comme ça, il donne un coup de canif à l’aura de l’auditeur. Un auditeur ça combat le mental réactif avec des listes de questions, des boîtes et un electromètre. Il n’agresse pas les gens. Si ?

    2. Est-ce que la personne qui s’exprime sur le blog des indépendants est Georges Sand ? Si oui, bizarre qu’il envoie les gens chez vous.
      En cherchant à montrer comme vous êtes blessant, il se fout en vrac en tant qu’auditeur. Un auditeur confronte et ne se plaint pas. Non ? Si ?
      Mais le pire c’est qu’il dirige sur vous des scientologues qui peut-être n’avaient jamais eu vent de votre blog.

  30. Vous avez des données fausses sur les indépendants. En France, les indépendants sont dans leur grande majorité des personnes entrainées, souvent auditeurs , dont l’unique but est de faire en sorte que les gens montent le pont . Cela n’implique pas d’accepter SANS BRONCHER tous les procès d’intention, les évaluations, les invalidations, et les critiques infondées et en tout genre. Je suis tolérante, vous pouvez penser , faire tout ce que vous voulez, je m’en fiche complètement, juste je n’accepte pas qu’on me traine dans la boue sans raison . Cet article était extrêmement blessant, et son intention n’était pas tolérante.

    1. Il faut que vous compreniez bien une chose : les ex scientologues qui s’expriment sur ce blog sont comme de vieux alcooliques se rendant aux réunions des AA, ils communiquent (enfin) librement sur le sujet.

      Je peux comprendre votre démarche mais vous ne pouvez décemment pas leur demander de boire de l’alcool pour guérir de l’alcool.

      C’est pourtant ce que vous proposez dans votre premier long commentaire : seule la sciento peut guérir les maux causés par la sciento elle-même.

      Proposer une séance d’audition à quelqu’un qui a décidé de ne plus faire de sciento revient à proposer un verre à un alcoolique : ça ne marche pas.

      Le blog de Voltaire est une réunion virtuelle de scientologues anonymes. Ce blog n’est pas fait pour les addicts mais au contraire, pour ceux qui veulent se sevrer.

      1. Les indépendants sont pour la plupart SP declare, ils ont perdu amis, membres de leur famille et connexions professionnelles. Ils combattent l’Eglise, aident les gens à en sortir, auditent ceux qui en ont envie, gardent des liens amicaux voire très amicaux avec ceux qui ne veulent plus entendre parler de scn etc, etc….La plupart ont été staff ou auditeurs dans le but d’aider. Nous sommes bien intentionnés, nous comprenons que vous puissiez être devenus très antago à tout ce qui touche à la scn…Alors quand on se fait traiter d’ayatollah ou d’autres noms d’oiseau, (vous, vous avez choisi de nous traiter d’addict), vous offensez des gens bien intentionnés. Et je ne vois pas pourquoi on devrait se prendre les seaux de merde sans broncher. Internet fournit de très bonnes définitions du mot « addict »

        1. Loin de moi l’idée de vous offenser. Ce que je voulais dire c’est que de nombreux scientologues font un sevrage et ce blog les aide en leur permettant de s’exprimer. J’aurais dû dire scientologues pratiquants au lieu d’addict, j’en conviens.
          M. Kronenbourg ou Ricard pourrait surgir dans une réunion des AA et faire autant de remous que Georges en a fait sur ce site. Franchement, ça sert à quoi ?
          Je ne pense pas que le blog de Voltaire empêche qui que ce soit de poursuivre le Pont. Vraiment.

          1. Ce blog, si j’en crois « pourquoi ce blog », est là pour permettre aux différents points de vue de s’exprimer. Certes, mon ami georges sand s’est exprimé de façon, disons énergique; mais s’il a crée, comme vous le dites des remous, c’est peut être aussi parce qu’il a énoncé des vérités désagréables à attendre pour les oreilles pures et chastes de ce blog. Personne a jamais pensé que le blog pouvait empêcher qui que ce soit de poursuivre son pont. Il existe d’ailleurs des sites pro lrh, comme le site des indépendants français, friends of lrh, mileston2, scientolipédia etc, etc…

    2. Repris d’un blogueur :

      « 2. L’auditeur doit être bienveillant.
      Peu importe ce que dit votre préclair, ne soyez jamais en colère après lui, ni dur ni antagoniste d’une quelconque façon. »

      Un auditeur n’est pas un scientologue comme les autres. Il est celui qui aime son prochain malgré toutes les raisons qu’il aurait de ne pas l’aimer.

  31. Quelle rigolade!!!
    Petite forme quand tu as écrit ce billet, Voltaire, je t’ai connu plus nuancé!!!
    Merci georges sand pour cette bouffée d’oxygène, le blog commençait à sentir la naphtaline et le politiquement correct.
    Tu as mille fois raison, quand on se fait trop chier dessus, au bout d’un moment, il faut dire stop .
    Au fait, indépendant veut dire « qui pense par lui même « ,  » qui n’est pas relié à un système de pensée organisée ». Quand je vous vois TOUS penser et écrire la même chose, je me dis que vous devriez fonder votre secte!!! LOL!!!

  32. Georges, pour les anti vous avez donné un exemple de « sectisme » tel que prévu par cette aile de « gauche ».
    Moi, je suis dans votre camp, j’ai appliqué la tech longtemps et longuement et je l’ai vue marcher.
    Cela dit, il y a une relativisation en route.
    En tant qu’indépendant, nous avons tendance à relativiser par rapport à l’église.
    Ma policy préférée, et tout le monde un tantinet lettré en scientologie connaît « Anatomy of thought » qui est en fait la première Data Serie.
    On y apprend que la loi de base l’emporte sur le règlement qui en découle. LRH dit même qu’on pourrait se séparer de la règle, tant qu’on garde la loi de base, on ne s’en porterait pas plus mal.
    L’erreur de l’église est d’appliquer les règles d’une manière automatique, en oubliant leur loi de base. Ça s’applique à la tech comme à l’admin.
    Par exemple, ils citent Hubbard hors contexte pour justifier leurs levées de fond, qui n’ont rien à voir avec la sciento en elle-même.
    Dans « l’indépendance », on se déplace dans la direction d’une différentiation. L’indépendance extrême étant le déni complet du sujet.
    Mais, je me place du point de vue de ces « critiques ». Ils pensent que ceux qui sont restés fidèles à Ron sont quelque part toujours dans la secte. L’indépendance ne serait qu’un degré vers l’abandon total du sujet.
    Je ne partage pas cette idée. Je ne suis pas une « secteuse », mais j’ai vu la tech d’audition marcher, je l’ai appliquée.
    Et elle commence par l’écoute et la compréhension.
    Miscavige serait trop content de voir les « SPs » s’engueuler entre eux. Et les mecs d’OSA qui lisent le blog se frottent les mains. Et croyez-moi, ceux qu’ils craignent ce sont les indépendants qui pourraient les mettre « out of business » et pas quelques « haters » de plus.
    Soyons plus tolérants entre nous… Les blogs s’éteignent. Celui-ci est toujours sur le point d’arrêter d’émettre et il est relancé, même en créant de la controverse. Où chacun s’exprime.
    Il vaut mieux ça, plutôt que chacun rentre chez lui, et que ça soit la fin du « printemps scientologue ».
    Je demande un effort de compréhension et de tolérance.

  33. Marie Antoinette

    Très beau discours 🙂
    Si LRH serait encore en vie la Scientologie aurait eu la possibilité d’évoluer et des milliers de choses auraient changer, puisque LRH n’était pas bête et aurait adapté les nouvelles connaissances de l’humanité à la Scientologie.
    Expliquer ca a un Scientologue KSW qui croit qu’il y a pas de nouvelles découvertes a faire.

    Imaginez LRH reviendrait et travaillerait de facon Scientifique; ce serait les KSWs qui ne l’accepteraient pas.
    Triste…..
    Et peut être c’est OSA qui s’amuse ici a créer de l’aggression….

  34. Oui, Roger, on pourrait imaginer qu’il existerait une « Third party ». En fait, elle doit exister qq part. Mais je ne pense pas que ce soit OSA, en tout cas je pense que tous les participants du blog sont de bonne foi.
    Vous avez mis le doigt sur qq chose de fondamental. Si Hubbard avait vécu ne serait-ce que 10 ans de plus, l’état du sujet serait complètement différent. Il recherchait en permanence.
    A partir de l’accession au pouvoir de RTC, il n’y a plus eu de création, tout au plus une gestion des stocks. La sciento était figée dans le formol. Le pont s’est arrêté net, malgré les fausses promesses et les faux « Ron Journal ».
    (ils promettent des niveaux qui n’existent pas, et Ron ne promettait jamais rien qu’il ne pouvait tenir).
    On a créé un simulacre de Hubbard entre 82 et 86. Puis ça a été le désert.
    Le mouvement naturel qui est de continuer la recherche a été stoppé.
    Tout nouvelle idée est devenue squirrelling. Et moi aussi, j’étais et je suis toujours une adepte de « KSW ». Effectivement la tech de base ne change pas.
    Il y aurait beaucoup à dire.
    Au risque de déplaire aux « purs », je défends Robertson qui a eu le courage de chausser les bottes et de rechercher.
    Ça ne veut pas dire que je suis membre de la Ron’s Org ni de rien d’ailleurs, je ne pense simplement pas qu’un sujet puisse rester figer pour toujours sans évoluer (tout en respectant ses fondements).
    Ce que je dis est un blasphème contre « la source ». J’en suis consciente ! (de ce point de vue que j’ai moi-même eu pendant longtemps).
    Mais l’église s’étiole parce que la tech tourne en rond.
    « Construisez un meilleur pont » disait Hubbard dans Dianétique.
    Le « stock » de l’église est au bout, vide exsangue, overrun. Ils recyclent même le Survival RD qui date 1980 et était piloté par David Mayo (viré comme une merde par RTC).
    Mais je comprends les indépendants qui s’appuient sur ce qui est connu de Hubbard. Ça en fait des choses, il y a de quoi faire.
    Mais il y a un outpoint, difficile à voir, parce qu’il est « omis ». C’est l’avancée technique, l’observation des phénomènes, et les développements qui en découlent.

    1. « Oui, Roger, on pourrait imaginer qu’il existerait une « Third party ». En fait, elle doit exister qq part.  »

      Permettez que je vous contredise gentiment. 🙂
      Cette 3ème partie peut naître tout simplement de matériaux trop subjectifs. Tout socle reposant sur des mock-ups lointains est sujet aux spéculations. Regardez nos vieilles religions qui se sont fissurées en courants de pensée différents qui s’opposent encore dans le sang dans certaines parties du monde; Quel mock-up est faux ? Qui peut le dire ?
      Ces mock-ups ne pourraient-ils être revus avec les progrès de la science ?
      qui croit encore à Adam et Eve ? Même Lrh raillait les croyances de ses religions. 65 ans se sont écoulés et voilà sa religion raillée à son tour, en partie par ceux-là même qui l’ont aimée.
      Notamment parce que, comme vous dites, la recherche est arrêtée. Même si les fondamentaux sont justes, les mock-ups du passé feront bientôt rigoler parce que notre société change et « le mur du feu » sera un jour comme Adam et Eve : personne n’y croira plus.
      Lrh s’est beaucoup moqué (et pas gentiment) des autres religions. Il faut que les indépendants accusent le coup et prennent responsabilité pour des sarcasmes et critiques sur les autres dont on aurait très bien pu se passer.

      1. « Lrh s’est beaucoup moqué (et pas gentiment) des autres religions. Il faut que les indépendants accusent le coup et prennent responsabilité pour des sarcasmes et critiques sur les autres dont on aurait très bien pu se passer. »

        J’ai mal formulé la dernière phrase de mon commentaire précédent.
        je voulais dire que LRH ayant lui-même écorché les vieilles religions souvent sur un ton sarcastique, il a émis un flux que la scientologie se reprend dans les dents. Les indépendants doivent être cause sur des points de vue que Lrh avait lui-même sur d’autres religions ou pratiques mentales.

        1. Nous savons très bien que le PR de la scn sur la planète est désastreux et que le sujet est haï par 99,999999999 % de la population. Ce n’est pas un problème . Mais quand vous vous affichez comme indépendant, n’ayant rien à voir avec l’église et ses pratiques criminelles, et que vous expliquez que vous combattez cette même église (et pas seulement en écrivant des commentaires sur un blog ) les gens aussitôt vous respectent et lèvent le voile de suspicion posé sur vous because l’appartenance à l’église. Nous sommes plusieurs à l’avoir expérimenté dans nos familles, c’est magique !
          Il faut beaucoup de force et d’énergie pour maintenir un mensonge en place, « le flux que la scn se prend dans les dents » ne résistera pas à l’as is ness. Seules les vérités persisteront , sans force…

  35. J’ai relu l’éditorial de Voltaire pour y discerner ce qui était blessant pour un indépendant. Oui, il parle « d’indépendants radicaux », c’est un peu extrême. Mais son constat de l’état des lieux est juste. Il est vrai qu’il y a dans l’indépendance des groupuscules tous certainsd’avoir la tech à 100%. Croyez-moi, la Ron’s Org est certaine d’avoir le vrai pont. C’est du reste le dernier en date. Et si Hubbard avait écrit Excalibur, Miscavige aurait appelé ça OTIX and X, aurait fait casquer une blind pour y accéder, plus un statut IAS, des élig au peigne fin et aurait bâti une citadelle « to deliver Excalibur » (les gens n’ont pas le sens de la scientologie fiction ou de l’uchronie, quand j’en parle ça fait rire personne). Et les gens seraient éclatés parce que, développé après Not’s, Excalibur semble une bonne idée. En tout, ça aurait fait des clients occupés et exaltés (plutôt que de refaire sans arrêt la même chose).
    Ils ont prétendu avoir un pont supérieur au-dessus de solo not’s mais n’avaient rien du tout (malgré leur fausse grade chart).
    Le problème de l’église, c’est que Ron mort, il n’y avait plus personne pour avoir les couilles de développer un pont. Les deux seuls ayant l’envergure étaient Mayo et Robertson.
    Ils ont dit que Mayo était un espion des psy et que Robertson était tapé
    Mayo a disparu, Robertson a créé une organisation qui survit depuis 30 ans et qui met gratuitement a disposition la tech sur un site dont je vous trouverai le lien.
    Mais ce je veux dire, pour compléter l’état de lieux de Voltaire, c’est que ces différents groupes qui pratiquent tous le code de l’auditeur, le cycle de comm etc… devraient s’entraider.
    Le sujet de la scientology ne survit pas parce qu’il a été empoisonné par l’autoritarisme qui est le contraire même du sujet.
    Il est vraiment dommage que beaucoup ne lisent pas l’anglais car je les aurais engagés à lire « an essay on management » dans le volume 1. »
    Il faut restaurer l’ARC même, si l’on pouvait, avec ceux qui sont dans l’église. Nous avons eu les mêmes espoirs.

    1. « J’ai relu l’éditorial de Voltaire pour y discerner ce qui était blessant pour un indépendant.  »

      De mon côté, je suis allé sur le site des indépendants (sur lequel nous dirige Voltaire un peu plus haut).
      Le texte n’est-il pas blessant pour un scientologue de l’église ? Il y a plein de gens bien qui sont Ok avec les préceptes de l’église et ils pourraient se plaindre eux-aussi, en lisant le site des indépendants, qu’on leur jette des « seaux de merde » à la figure.
      Il faut toujours s’attendre, quand on critique une personne ou un groupe, à être critiqué en retour par cette personne ou ce groupe, on appelle ça « l’éthique de réciprocité », principe moral qui date de 500 ans avant JC.

      La restauration de l’ARC dont vous parlez n’est possible qu’avec l’application du point 2 du code de l’auditeur en séance et dans la vie :

      « 2. L’auditeur doit être bienveillant.
      Peu importe ce que dit votre préclair, ne soyez jamais en colère après lui, ni dur ni antagoniste d’une quelconque façon. »

      Réference sur l’éthique de réciprocité :

      Bouddhisme : « Ne blesse pas les autres de manière que tu trouverais toi-même blessante. » – Udana-Varga 5:18 (environ -500) ;

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Éthique_de_réciprocité

        1. Petite nuance, sur un blog on n’est pas en séance que je sache, et le code de l’auditeur s’applique au préclair. Quelle idée fausse qu’un auditeur , dans la vie ne puisse agir et se comporter comme un citoyen lambda !!!
          Un auditeur n’est pas un béni-oui-oui docile , c’est un être humain qui a le droit de s’amuser avec l’échelle des tons ! d’ailleurs, on ne porte pas la soutane…

          1. « Quelle idée fausse qu’un auditeur , dans la vie ne puisse agir et se comporter comme un citoyen lambda !!!

            Lrh attendait des clairs et des OTs un comportement exemplaire dans la vie et n’aurait rien attendu des auditeurs ? Permettez-moi d’en douter. Un auditeur, pour Lrh, n’est pas un citoyen ordinaire qui se promène sur l’échelle des tons. Il fait partie de l’élite de l’humanité et se doit de maintenir ses Trs et Arc en place. Ce qui n’a pas été le cas de Georges Sand qui a tenté d’introvertir Voltaire comme font les hommes politiques lorsqu’ils débattent entre eux sur les plateaux de télévision.

            A ce propos, Hollande aussi se balade sur l’échelle des tons, en scooter lui, pour tromper sa compagne. Voyez le résultat de ses petites escapades 1.1 de citoyen ordinaire : plus personne ne le respecte en tant que Président de la République. Il n’a pas su tenir son rang. Un auditeur a un rang à tenir, c’est ainsi.

            1. Hollande c’est un pauvre gars…LOL..
              Mais j’ai l’impression que la pluspart des présidents Francais essaye de copier Louis XIV. En Suisse on parle ironiquement de  » La grande Nation » et on s’amuse bien sur les escapades amoureuses des présidents et politiciens Francais.

  36. Chers amis,

    On sera tous d’accord sur ce point : un être a des points de vue en quantité phénoménale et ces points de vue s’affinent et changent au gré des événements et de ses observations. Nous devons reconnaître à l’être ce droit et cette qualité.
    Maintenant, émettre des points de vue lui vaut des ennuis considérables car ce qui est vrai pour lui peut être faux, voire insultant pour un autre.
    Comment faire alors quand on veut communiquer un point de vue qui ne plaît pas à d’autres ? Personne n’a jamais trouvé la solution sinon notre société serait un havre de paix, ce qu’elle est bien loin d’être.
    Enfin si, elle existe mais elle est bien peut appliquée : la compréhension et la confrontation. Si nous arrivions à faire face à tout ce qui est dit de blessant ou qui va à l’encontre de nos convictions, le monde serait bien plus haut de ton.

    Sur ce, que la paix du week-end soit sur vous, amis gaulois ! 🙂

  37. En parlant d’état des lieux, le blog de Marty Rathbun semble ne plus engranger le moindre nouvel article. Il a sans doute tout dit ce qu’il avait à dire. Mais le plus heureux doit être Miscavige.
    Il dira que les succès immenses de l’église ont mis les SPs dans l’apathie et qu’ils ont laissé tomber.
    Et pour florish et prosper, augmentez votre statut IAS. Et ils reggent !
    Mike Rinder continue la guerre. Son dernier post est dingue avec des citations hallucinantes de Miscavige. Les membres sont totalement baratinés jusqu’au plus profond. Et ils doivent croire que les stats sont plus hautes que jamais alors qu’elles sont au fond du trou et que les 8 millions de scientologues sont à tout casser 20 000 dans le monde entier.
    Moi, tant de connerie me navre. Tous ces amis qui ont déconnecté de moi pour garder leur mirage, y compris des gens très proches, c’est déprimant.
    Ça me donne un vrai sentiment de tristesse, de comm coupée. C’est pour ça que j’espère qu’on ne va pas nous aussi commencer à déconnecter les uns des autres parce qu’on ne considère pas exactement les mêmes choses. Tolérance et compréhension SVP. Et c’est exact Aleajactaest pour le point 2 du code de l’auditeur. S’il y avait une donnée fondamentale, c’est bien celle-là.
    Tous ces gens sont séparés les uns des autres par des intérêts qui ne sont pas les leurs. L’anatomie de la guerre depuis toujours…

  38. Beaucoup ici ont de mauvaises manières et j’en suis. Mais qu’un auditeur très entraîné perde à ce point ses TRs, fasse du yap yap yap sur son site et cède à une telle hostilité, ça le fait vraiment pas.

    Il y a toujours moyen, pour un auditeur qui se vante d’avoir audité des milliers d’heure, de laver son honneur – s’il se sent attaqué – autrement que dans l’agressivité.

  39. Quand on audite , on audite et on applique le code de l’auditeur. Quand on écrit sur un blog, on argumente, on suscite la polémique, on rentre dedans, on n’est pas auditeur, mais commentateur sur un blog qui ne se porte jamais aussi bien que lorsqu’il crée la controverse.( voir le nombre de commentaires à ce billet) Et quand on a affaire à un billet ou des commentaires 1.1, on répond à colère ou de façon antagoniste. Très bon pour la santé d’esprit tout ça !
    Et mon petit doigt m’a dit que Georges avait écrit ce commentaire pour secouer le cocotier. Mission réussie ! Comme je l’ai dit plus haut, nous ne portons pas la soutane et ne tendons pas la gauche quand la droite s’en prend une ! Et peu importe ce que vous pensez des auditeurs indépendants, chacun en pense ce qu’il veut , c’est très loin d’être notre problème .
    Voltaire (le vrai ) aurait adoré le commentaire de georges sand, j’en suis certain !

  40. Le vrai Voltaire serait peut-être un antisecte acharné, qui sait…
    « Et quand on a affaire à un billet ou des commentaires 1.1, on répond à colère ou de façon antagoniste. Très bon pour la santé d’esprit tout ça ! »
    Ah, permettez-moi un petit sarcasme 1,1 pour la justif à deux balles.
    Beaucoup d’entre vous ont commencé la sciento ou l’entraînement alors que Miscavige était déjà au pouvoir. Ils n’ont pas été à la rude école des années 70, où le PC avait toujours raison et où le TR0 était la vertu cardinal. Un type comme Hank Laahruis qui était le CO de l’org jusqu’en 76 était absolument en TR0 permanent. Il accordait l’être à tout le monde et n’avait jamais engueulé personne. Il personnifiait la sciento. Et les stats montaient montaient.
    Avec Miscavige, il est devenu OK d’arborer des tones « musclés ».
    A partir de 1982, on pouvait mettre le PC en ethique pour ce qu’il disait. C’était tout simplement impensable avant.
    Pardonnez-moi mais on ne reste pas impunément des années au service de Miscavige sans que ça déteigne.
    Et tout ces gens qui râlent contre le sciento sur ce blog et ailleurs, ils sont le produit de la sciento altérée de Miscavige, à laquelle nous avons participé, d’une manière active ou passive, laissant le sujet s’enfoncer et l’immense communauté des déçus de la sciento en expansion permanente.
    Nous avons donc une responsabilité pour ceux qui sont déçus, parce qu’en tant qu’auditeur, on doit prendre les choses sur un plus grand scope.
    Je ne dis pas que dans l’independant field on ne le fasse pas. Mais, il faut un soupçon supplémentaire d’indulgence.
    Les déçus sont le produit exact et calculé de la tentative de destruction de la sciento perpétrée de l’intérieur et de l’extérieur.
    Si vous êtes contre la sciento, vous servez les « antisectes » et Miscavige qui préfère avoir des gens contre la sciento que des dissidents qui l’attaquent lui.
    Alors, il faut transmettre l’idée qu’on peut tout confronter, tout dupliquer… Tout cet antagonisme contre la sciento vient du fait d’avoir trop longtemps été obligé de se comporter dans la ligne du parti.
    Et soudain, on peut raconter toutes les conneries qu’on veut…
    Mais, cela dit, un auditeur a aussi le droit à des réactions humaines. Mais c’est décevant pour ceux qui dans un petit coin d’eux-mêmes pourraient encore espérer de la sciento.
    Et à eux, je dis qu’ils peuvent encore être compris et être aidés.

  41. Je crois que l’élément essentiel occulté par pas mal d’intervenants dans ce blog est de faire des gains.
    En effet, quand nous ne sommes pas content de quelque chose, on râle. C’est une réaction normale. Ce qui implique que quand on fait des gains on est content et quand on en fait pas, on râle. CQFD vous me direz mais souvent oublié. Quand la tech de LRH est appliqué, les gens font des gains. Quand elle mal appliqué ou carrément sabordé, cela ne produit que des critiques. Et c’est normal.
    Les procédés de LRH correctement appliqué produisent des gains et des miracles, et ce d’une façon standard et uniforme. J’invite ceux qui ont été déçu par l’église qui a trop souvent sabordé la tech de LRH a recevoir la bonne tech chez les indépendants. C’est possible et croyez moi, cela en vaut la peine.
    LRH a trouvé une voie de sortie. Vous pouvez en bénéficier. Ne ratez pas cette opportunité. Elle est présente en ce moment. J’espère de tout cœur que ce sera le cas plus tard, mais rien n’est sur.

    1. Nous devrions être chinois, ils râlent moins !!!
      Plus sérieusement, dès l’instant où une personne détient une connaissance que l’homme de la rue ne possède pas, il inspire le respect. C’est réglé comme du papier à musique.
      On ne dit pas « bonjour Monsieur » ou « Madame » mais :
      – Bonjour docteur
      – Bonjour Professeur
      – Bonjour maître (pour l’avocat)
      – Bonjour mon père pour le curé
      – Bonjour ma soeur pour la religieuse
      – Bonjour maîtresse pour son institutrice,

      Ces métiers ou vocations inspirent le respect. Nos docteurs, curés, avocat, instituteurs sont les notables de notre société, nos données stables. Ils ont un ascendant et une grande influence sur les gens qui ont moins de connaissances qu’eux. Bref, ce sont nos opinion leaders.
      Un auditeur, qu’il le veuille ou non, fait partie de ces gens là. Dans la communauté scientologue, ils inspirent confiance et respect.
      Mais être auditeur est une lourde croix à porter du fait de devoir se tenir correctement en société pour ne pas ébranler les données stables et perdre l’admiration des gens. C’est comme ça, on se fait une représentation mentale de la personne qui a plus de savoir que nous et cette personne se trouve affublée d’une grosse responsabilité, dont celle de toujours témoigner de l’ARC. Quelque part, c’est perdre beaucoup de liberté. C’est pourquoi, beaucoup d’entre nous n’ont pas pu aller au delà des niveaux d’académie.

  42. « Mais c’est décevant pour ceux qui dans un petit coin d’eux-mêmes pourraient encore espérer de la sciento. »

    Georges Sand a fait comme Hollande : il a désacralisé l’image qui pouvait nous rester de l’auditeur. Chez les indépendants, la scientologie est probablement moins à cheval sur ce genre de valeur.

  43. Question:
    Quel niveau de ton est cette phrase ?
    « Et quand on a affaire à un billet ou des commentaires 1.1, on répond à colère ou de façon antagoniste. Très bon pour la santé d’esprit tout ça ! »

    D’un point de vue Scientologique est ce que cela serait une justification ?
    Si oui quel est l’overt ?

    D’aller un un demi ton plus haut que le sujet était une solution pour manier des H&R avec du Pr pour atteindre de la production. Cela a , a la fin, introduit les SRAs qui ont ARCx des milliers…et a développer une culture de Maniacs. Sur 100 fois que j’ai observé quelqu’un manier un autre avec de la colère, cela a fonctionné peut etre 1 fois et les autres 99 fois le sujet n’a jamais oublié et était arcx

    En Dianétique on apprend à être très haut de ton quand on rencontre des choses bassses de ton et d’avoir beaucoup d’arc.

    Dans les années 70 ont se foutait du ton des gens. On regardait chaque personne comme un être capable et avait beaucoup d’arc et tout le monde étaient haut de ton. je crois que c’était en 1972 que LRH avait introduit l’idée d’un demi ton pour manier la production.

    Et ces proverbes disent tout:
    «Si une personne ne te sourit pas, sois généreux et offre-lui ton sourire. Personne n’a plus besoin d’un sourire que celui qui n’est pas capable de sourire aux autres» ou:
    «Souris à la vie; elle ne te sourit que si tu lui souris d’abord»
    «Un sourire ne coûte rien à celui qui le donne… Peut-on mesurer ce qu’il apporte à celui qui le reçoit ?»

    Ad absurdum……..
    C’est ok de communiquer !

    1. Maintenant que vous le dites…
      Je viens de relire la longue diatribe de Georges Sand et une phrase m’a sauté aux yeux :

      « Etrange de lire cela de la part de quelqu’un qui a passé 30 ans de sa vie à suivre aveuglément les diktats de l’église sans broncher (juste un peu mais pas trop), qui a allongé les billets et écrit des chèques à 3 zéros pendant des années. »

      Si le point de vue de Voltaire sur les indépendants était global, l’attaque de Georges contre Voltaire est très personnelle avec des données sur sa vie.
      A partir de là, on peut effectivement se poser des questions…

      Peut être que Voltaire nous éclairera un jour même si je suppose qu’il ne rentrera pas dans le jeu des banderilles dont personne ne sort jamais grandi.

    2. Le truc d’un demi-ton ne s’utilise pas en audition. C’est un truc de vente. Rien à voir avec libérer qui que ce soit, mais vendre. (on peut aussi prévoir les mouvements politiques avec l’échelle des tons. Hubbard dit que la sociale démocratie – la gauche – est à 2,0. Au-dessus, il y a la république conservatrice à 3,0. En-dessous le fascisme à 1,5. Vous pouvez rien qu’avec cette donnée comprendre pourquoi le FN est maintenant à presque 40%. Merci monsieur Hollande. )
      Pour l’audition, c’est clairement dit dans Science de la survie que plus le PC est bas de ton, plus l’auditeur doit être haut de ton. Si le PC est vraiment naze, il faut un auditeur minimum à 3,5 (grand intérêt) pour sortir le PC du marasme. Pourquoi ? Ben tout bêtement le PC est truffé d’entheta. L’auditeur doit avoir beaucoup de theta disponible.
      Je sais que les termes « theta » et « entheta » ont été galvaudés at noseum. Mais débarrassés des connotations d’usages « sectiques », ils veulent dire ce qu’ils veulent dire.
      Un auditeur est à un mètre derrière la tête de la société disait Hubbard (était-ce bien un mètre ? Bref…).

  44. Cher Roger,
    Quand je dis « très bon pour la santé d’esprit », je veux juste dire qu’on est Vivant, qu’on Communique, qu’on s’amuse à argumenter, à se chicorer, que tout ça ne doit pas être sérieux etc…Je savais très bien qu’en mentionnant 1.1, les grands esprits humanistes de ce blog, j’allais dire les bigots, allaient me tirer l’oreille, me donner de grandes leçons sur l’arc etc, etc…Les intervenants de ce blog, ainsi que beaucoup d’ex scientologues, ne peuvent nous empêcher de nous assimiler à l’église, et ma foi, c’est tout à fait compréhensible . Mais comme l’a souligné Marie Antoinette plus haut, nous les combattons sur le terrain, en réhabilitant les pcs et en les sortant des lignes. Je vous conseille de lire le dernier article du blog de rinder, sur l’enquête de hco auprès des ots de saint hill. Si les ots ont déserté les lignes, peut-être y sommes nous pour quelque chose, car beaucoup nous confient avoir accéléré leur sortie de l’église quand ils ont appris que la tech était délivré en dehors de l’église …

      1. Nous ne sommes pas tous auditeurs mais ceux qui le sont devraient tout de même exprimer des points de vue sur un niveau de ton supérieur à 2.0 (au pire à 2). Georges Sand, sorti de nulle part, a fait un réquisitoire contre Voltaire qui n’était pas en adéquation avec le niveau d’entraînement qu’il disait avoir. Je trouve cela infiniment regrettable.

        « Les gens les plus respectables que j’aie jamais connus sont les auditeurs. Ce sont aussi les gens au plus grand cœur que je connaisse.  »
        Lrh

    1. LOL…..
      pas de problème avec ce que vous disez et faisez…, je n’ai rien contre.

      La seule chose qui m’e préoocupe reguardant la Scientologie ou Dianétique; c’est qu’il n’y a pas de nouvelles visions, de nouveaux buts. les Indépendents produiront des OT’s en cherchant leur public dans l’église de Scientologie .

      Qu’est ce que ils feront quand ce boulot a éte fait ? Je ne vois nulle part des Réflexions sur ce Sujet. Simplement refaire la même chose, comme on faisait il y avait 30 ans en appliquant exactement LRH. A quoi cela aboutirat ?
      Le résultat nous le connaissons.
      Si Microsoft déciderait de réintroduire DOS puisque ca fonctionnait trés bien il avait une trentaine d’années. Qu’est que ce vous penserait ?

      Excusez svp mon Francais, mais aujourd’hui je pense plutot en Allemand et Anglais.

  45. Oui, Apas, j’ai lu le blog de Mike Rinder. Avec leurs « interrogatoires » à St Hill, ils veulent achever de faire se barrer les derniers qui restent. C’est fou qu’on puisse continuer à supporter ça.
    Au lieu de brandir le bâton, ils devraient essayer la carotte. Mais non… Ils sont sûrs de leur droit, prêts à faire blower tous les scientologues qui restent (qui ne sont pas inépuisables). Pour pouvoir en gaspiller autant, il y en avait beaucoup. On ne se rend pas compte, mais la sciento a été très populaire à une époque.
    Et quand Miscavige dit que c’est une expansion jamais atteinte, alors que ça n’a jamais été plus bas, moi les bras qui m’en tombent, surtout quand je pense à des amis qui ont déconnecté de moi, des gens pas idiots, sensibles, souvent très capables… Mais comment font-ils pour gober ça ?
    Mais vraiment, je ne comprends pas !
    (c’est une compréhension désirée !)

    1. « On ne se rend pas compte, mais la sciento a été très populaire à une époque. »

      Parce qu’elle était libre et ne rendait pas malade.

      Sinon, sur le blog de Rinder, un mode d’emploi du mangement pour écrire des lettres de succès est tout à fait hallucinant. Notamment avec le point de remercier COB et RTC à la fin de toute lettre. Il n’y a même plus de liberté dans sa formulation personnelle de ses gains.

      La scientologie s’est cadenassée de partout.

  46. Regardez ce post sur le blog de Mike Rinder. Le contrôle des lettres de succès à Flag. Je suis toute ébahie qu’une telle chose soit possible.
    http://www.mikerindersblog.org/flag-graduation-briefing-sheet/
    La scientology n’a plus un seul fondateur mais une nouvelles Trinité qu’il faut remercier à tout bout de champ : COB, RTC et LRH.
    Je crois que c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Je sens qu’ils sont au point de rupture. Une infime minorité des gens sur les lignes doivent encore être d’accord avec ça.
    Les autres doivent méditer dans le silence de leur thetan reclus.

    1. Logique ! Plus le robinet fuit, plus on serre le joint ! Mais ça finit toujours par péter…
      Sinon, en ce qui concerne l’ARC dont georges sand manque cruellement , d’après certains d’entre vous…petite mise au point : l’auditeur a de l’arc pour le pc pas pour le bank, et dans son commentaire georges stigmatise surtout la non responsabilité et la by passed charge sur le fait d’avoir appartenu à ce groupe, et le bank est constitué UNIQUEMENT de non responsabilité, car l’as-is-ness se produit pile à la seconde où le pc prend responsabilité ! Donc, ARC pour le pc, pas d’ARC pour le bank ( et sans que cela soit insultant pour quiconque, car compréhensible, il y a beaucoup de by passed charge sur le blog);
      Deuxième point et non le moindre, le code d’honneur (auquel on est libre de souscrire ou pas) : « Ne craignez pas de blesser autrui pour une cause juste ».
      Secouer le cocotier n’a rien à voir avec l’ARC, cela peut même être salutaire et réveiller les consciences, on a tous un jour ou l’autre expérimenté cela.

      1. Bonjour apas.
        On n’est pas obligé de s’énerver pour secouer le cocotier. Le mot juste est bien plus efficace.
        Se montrer agacer voir très énervé comme l’a fait votre ami George dessert sa cause et montre qu’il est très impliqué sur le sujet et qu’il a du mal a avoir un point de vu extérieur. C’est tout.
        Ceci dit vous devez beaucoup le respecter et l’aimer pour le défendre comme vous le faite et je pense que votre cause est juste et vos intentions bonnes.

  47. @ foolOT : Curieuse réponse que vous faites a mon commentaire. En effet, vous confondez position sociale et professionnelle avec le fait d’être un « opinion leader » . Ce n’est pas parce que vous êtes docteur par exemple que vous êtes un opinion leader et ce n’est pas parce que vous êtes docteur que vous êtes bon. Vous êtes docteur, bon ou mauvais, selon votre capacité professionnelle et votre éthique personnelle.
    Un auditeur peut être bon ou mauvais , cela dépend de sa compréhension des matériaux, et de son état d’être. De plus, un auditeur n’est pas un saint et n’a pas a être mis sur un piédestal, tout comme Ron Hubbard n’a pas a être considéré comme un saint ou un demi dieu. Un auditeur tout comme LRH restent des êtres humains, avec leurs faiblesses et leurs capacités.
    Plus loin dans votre commentaire vous dites que « ‘….c’est pourquoi beaucoup d’entre nous n’ont pas fait les niveaux d’académie’… Parce qu’être auditeur est perdre une grande part de liberté…. »
    Donc, vous avouez ne pas avoir fait beaucoup de cours en Scientologie. Mais alors de quoi parlez vous ? Je vous invite a faire le cursus et sans tarder.
    @ Roger de la pensée Suisse : Étrange votre commentaire, ou vous dites qu’en fait il ne sert à rien de produire des OTs, car ce sera la même chose qu’avant etc…
    Permettez moi d’en douter. D’une part l’église ne PRODUIT PAS D’OTs, c’est du sabotage étudié depuis 1982, et d’autre part je vous invite a lire (relire et comprendre) la definition d’OT. C’est un état qu’il est possible d’atteindre, et qui peut agir sur TOUTES LES DYNAMIQUES, donc utile à tout le monde.

    1. Emile- Louis, ce que je voulais dire c’est qu’il y a des professions qui imposent le respect. Lrh lui-même disait quelque part dans une conférence qu’il avait perdu sa liberté en devenant le leader de la scientologie parce qu’il devait toujours bien se comporter au yeux des scientologues. Je ne sais pas comment je vais vous retrouver cette donnée mais elle existe.

      « Donc, vous avouez ne pas avoir fait beaucoup de cours en Scientologie. »

      Comment ça j’ai avoué ? Je n’ai rien avoué du tout. lol !
      J’ai fait les anciens niveaux d’académie de 1 à 4, tous les fondements et le grand cours d’ethics specialist.
      Ce que je voulais dire c’est qu’auditeur à plein temps fait que vous êtes considéré par les autres comme une donnée stable et ce, que vous le souhaitiez ou non. Et quand vous êtes une donnée stable, vous êtes observé sous toutes les coutures et hélas jugé en permanence sur vos actes comme l’explique Lrh dans la donnée que je vais tenter de vous retrouver. 🙂

      1. Je savais que c’était dans les dernières conférences des PDC et j’ai enfin trouvé.

        Conf 71 pages 158 à 167

        « … Essayez donc une fois de devenir un petit peu célèbre et découvrez toutes les chaînes qui vous tombent dessus. »

        (…)

        « lorsqu’elle a toute la célébrité qu’elle peut supporter, elle n’a plus de droits. et ça, c’est le piège très effrayant que l’univers Mest a complètement fabriqué.  »

        ———————–

        Bon, il faut tout lire car la donnée est développée sur plusieurs pages mais Lrh fait bien comprendre que dans notre société, dès que tu as une identité connue, tu dois garder ton self-control et que c’est un vrai piège.

        Que lui, il ne pouvait même plus taper du poing sur un bureau sans choquer les membres de son conseil d’administration. Bref, que devenir célèbre dans un domaine rend effet et qu’il faut être très puissant pour surmonter cela.

        Prenez un curé, en voir un se prendre une bonne cuite dans un bar, pincer les fesses d’une serveuse ou agresser verbalement une de ses ouailles pourrait choquer parce que cette attitude serait en contradiction avec son beingness et sermons du dimanche.

        Il y a des professions ou vocations qui nous inspirent le respect et qui conditionnent notre point de vue. C’est peut être très conservateur comme point de vue mais c’est ainsi.

        Qu’on le veuille ou non, un auditeur de haut niveau est regardé dans une org comme une donnée stable parce qu’il est très compétent dans le domaine du mental. On l’admire pour cette compétence qu’il a obtenue en bossant dur et quand il pique une colère, ça lui porte préjudice. C’est probablement très injuste mais c’est comme ça.

        Personnellement, le jour où j’ai vu un CS class 8 péter les plombs en public, j’ai su que jamais plus il ne superviserait mon cas.

  48. @ Roger de la pensée Suisse : Étrange votre commentaire, ou vous dites qu’en fait il ne sert à rien de produire des OTs, car ce sera la même chose qu’avant etc…
    Ou est ce que j’ai dis cela ?
    Pourquoi vous changez mes mots et leur donnez un autre sens ?

    1. @ Roger de la pensée Suisse : Voici un copié collé de votre commentaire :
      ….
      « La seule chose qui m’e préoocupe reguardant la Scientologie ou Dianétique; c’est qu’il n’y a pas de nouvelles visions, de nouveaux buts. les Indépendents produiront des OT’s en cherchant leur public dans l’église de Scientologie .
      Qu’est ce que ils feront quand ce boulot a éte fait ? Je ne vois nulle part des Réflexions sur ce Sujet. Simplement refaire la même chose, comme on faisait il y avait 30 ans en appliquant exactement LRH. A quoi cela aboutirait?
      Le résultat nous le connaissons.
      Si Microsoft déciderait de réintroduire DOS puisque ca fonctionnait trés bien il avait une trentaine d’années. Qu’est que ce vous penser « …

      Et bien mon cher Roger, votre commentaire veut bien dire que produire des OTs ne mènera nulle part, sauf refaire la même chose qu’avant. Il faudrait vous relire si vous pensez avoir dit autre chose.
      Produire de vrais OTs peut être fait, n’en déplaise à certains. Hors église, chez les indépendants. A la question est-ce qu’ils vont ressembler aux OTs que l’on a vu dans les églises ? Réponse non, car l’église n’a pas produit un seul vrai OTs. Depuis 1982, juste des pré-OTs et trop souvent malheureusement en mauvais état car massacrés. Produire de vrais OTs est possible. Une analyse scientifique pour savoir si de vrais OTs peuvent exister ne sert à rien, vu qu’à ce moment là vous adoptez le point de vue de chercher des preuves dans l’univers MEST. Et comme l’univers MEST ne prouve rien à part du MEST et encore plus de MEST, il vaut mieux s’abstenir de soi disant preuves matérielles.

      1. Madame,

        Vous n’avez rien compris de ce que j’ai écris. Et pars ailleurs « Thought » est user comme un verbe.

        Je vous propose de relire « Évolution d’une SCIENCE » et « Dianétique la SCIENCE moderne de la santé mentale ». LRH dit que c’est une SCIENCE et que si il n’avait pas us une formation scientifique il n’aurait pas développer cette SCIENCE.
        L^état de CLAIR est atteint en usant cette SCIENCE et aprés les Niveaux d’OTs c’est que de la Dianétique pour OTs (SCIENCE).
        Clarifier le mot Science sur wikipédia, ca n’as rien a faire a prouver quelque chose. Le but de la Science c’est d’atteindre des connaissances et du Savoir pour développer des technologies pour améliorer la survie et le bien-être de l’homme.
        Je ne sais pas ce que vous voulez ou croyez ce que la Dianétique et Scientologie est…

        J’ai atteint l’état de Clair en 1978 et fais les niveaux d’OTs en 1982. Je sais de quoi je parle.

        Je sais aussi que vous n’allez pas comprendre ce que j’ai écrit ici et continuer avec votre antagonisme. Justement je ne sais pas de quoi vous parler. :), et cette éxperience je l’ai fais beaucoup de fois comme membre de COS, et j’ai abandonné de discuter des sujets avec des personnes qui ne veulent pas écouter, mais sont 100% pour 100% sur de leurs arguments et ne sont pas intérressé a de nouveaux point de vues ou arguments.

        1. Le mental n’est pas un objet fini. Comme vous, je pense qu’il y a encore des choses à trouver, à peaufiner.
          J’ai suivi dernièrement une émission fantastique sur France Inter sur le cerveau. On arrive maintenant, grâce aux nouvelles technologies d’imageries médicales à voir les zones qui réagissent à la pensée. Il serait intéressant de savoir, juste pour le plaisir de la science si ces parties du cerveau sont sollicitées quand le thetan est extérieur au corps.
          Le postulat d’une conscience indépendante pourrait être vraiment validée par la science à ce moment là.
          On pourrait alors vraiment acter le fait que les mock-ups n’ont rien à voir avec le cerveau.
          Comme Roger, je pense que cela ne serait pas invalidant pour la scientologie de poursuivre la recherche.

          Par exemple, le mental est-il dans le corps ou en dehors du corps ? Sur ce point, Lrh se contredit. Il dit quelque part que le corps ne peut pas garder la mémoire au-delà de 3 mois, donc que les images de la piste ne sont pas conservées dans le corps et ailleurs, il dit que le mental réactif est dans le corps. Ce point ne gagnerait-il pas à être éclairci par quelques recherches supplémentaires ?

          1. Je me réponds à moi-même ayant trouvé une donnée sur la localisation du mental réactif dans Evolution d’une Science :

            Page 90 : « L’engramme est un souvenir cellulaire, enregistré par la cellule et emmagasiné dans cette dernière (…) nous pouvons PROUVER à quiconque que la banque du mental réactif semble résider à l’intérieur des cellules. »

            Pour ceux qui doutaient, voici donc la donnée de Lrh. Il dit aussi que les banques mnémoniques (perceptions) sont contenues dans les cellules nerveuses.

            Pour info, je parcourais Evolution d’une science par rapport au film de 1946 sur l’hypnose militaire. Lrh se présente comme un ingénieur rompu aux mathématiques qui a découvert le mental humain.

            1. Page 90 : « L’engramme est un souvenir cellulaire, enregistré par la cellule et emmagasiné dans cette dernière »

              C’est certainement pourquoi les personnes qui n’ont pas d’attention sur leur corps n’aiment pas l’audition dianétique qui les introvertit plus qu’autre chose.

        2. @ Roger : Et bien soyez plus clair quand vous écrivez. Moi aussi je sais de quoi je parle au niveau du clairing et des niveaux d’OTs. Je ne suis pas antagoniste à votre égard, juste j’exprime ce que je pense au travers de vos réactions et celles de autres.

        3. @ Roger, je comprends parfaitement vos arguments. La scientologie n’a plus été considérée comme une science dès l’instant où elle est devenue une religion en 1953 ou 54. A partir de là, ce qui était scientifique est devenu religieux. Très pratique (et malin) car en tant que religion on n’a plus rien à prouver à personne sur le plan scientifique.
          Comme beaucoup ici, j’aimerais bien comprendre – DE FACON SCIENTIFIQUE – pourquoi une philosophie religieuse peut rendre une personne physiquement malade ?
          A -t-on vu de tels phénomènes dans d’autres religions ?

          1. (suite)

            PHILOSOPHIE : La philosophie, du grec ancien φιλοσοφία (composé de φιλεῖν, philein : « aimer » ; et de σοφία, sophia : « sagesse »), signifie littéralement : « l’amour de la sagesse ». C’est une activité et une discipline existant depuis l’Antiquité en Occident et en Orient, se présentant comme un questionnement, une interprétation et une réflexion sur le monde et l’existence humaine. Différents buts peuvent lui être attribués : la recherche de la vérité ; la méditation sur le bien, le beau, le juste ; la quête du sens de la vie et du bonheur.

            A la lecture de cette définition la scientologie, en tant que philosophie ne devrait pas rendre malade. Si elle le fait, c’est qu’elle n’est pas qu’une philosophie mais une psychothérapie.

          2. LaureM,
            Super que vous comprenez mes propos. C’set simple non ?
            Je ne sais pas, mais vous poser la fausse question. Une personne peut se rendre malade si elle vit dans des situations pas optimales.
            Cela peut etre en appliquant une religion (travailler jours et nuits, pas manger correctement etc…) mais aussi a son boulot.
            C’est l’individu qui décide de sa santé.
            Le corps réagit automatiquement sur les émotions, pensées etc… d’une personne. Vous avez de la peur quand vous ètes attaqué et votre corps a des milliers de réactions. Si vous êtes en danger et avez peur chaque jour votre corps n’arrête pas de réagir et si vous ne fêtes rien contre vouz devenez malade !
            Le contraire existe aussi. Les gens peuvent guérir leurs corps en changeant leurs facons de penser et d’agir. Cela peut etre en appliquant une religion ou bien a son boulot.

  49. Quand les gens ont de la charge, ce qui est en fait de la souffrance restimulée, ils ne peuvent plus regarder la donnée stable que la sciento donne des gains. Ils expérimentent de la douleur.
    Donc, ils doivent réorganiser leur pensée pour que les choses continuent à avoir un sens. Leur donnée stable est ébréchée. La sciento ne marche pas etc…
    Mais la donnée stable est dans la CS serie 95 : « there is no failed cases, only failed auditor and CSes »
    « Il n’y a pas de cas ratés, juste des auditeurs et des CS qui font des erreurs ».
    Et croyez-moi, vous pouvez vous retrouver SP et déconnecté pour attaquer des gens qui se plantent mais doivent avoir raison : exemple Miscavige.
    La tech avec ses basiques en place produit des gains.
    Je n’ai connu des gens fâchés avec la sciento qu’après avoir subi des arbitraires scandaleusement out tech. Ceux qui ne connaissent pas bien la tech incriminent le sujet et Hubbard, ceux qui sont entraînés s’en prennent à ceux qui ont altérés la tech, à commencer par « COB ».
    Les auditeurs et C/S sont 100% responsables, c’est un lourd fardeau. Je vous invite à lire la CS serie 55 qui est la profession de foi d’un CS.

    1. « Les auditeurs et C/S sont 100% responsables, c’est un lourd fardeau. »

      Voltaire serait un cas raté en souffrance. Ok, c’est possible qu’il ait reçu de l’out-tech, j’espère qu’il nous le dira. Maintenant, comment voulez-vous qu’il accepte de se faire réparer par un auditeur indépendant vu ce qu’il s’est pris dans les dents par Georges Sand.

      L’Arc aurait été de mise pour le faire changer d’avis sur la scientologie plutôt qu’un lancer de missile intempestif pour enfoncer ses points d’ancrage.

      Je regrette mais Georges Sand s’est présenté comme un auditeur hostile et ça, c’est pas bon pour l’image de l’indépendance.

      1. Voltaire nous a prouvé qu’il savait écrire, qu’il était intelligent. A mon avis, il sait très bien qu’il balance un missile quand il compare les scientologues indépendants à ceux de l’église, dans leur bulle. Honnêtement, il y a beaucoup de critiques sur ce blog, dans les articles et les commentaires, sur la scn en général , lrh et les auditeurs en particulier. Tout cela a autant d’effet sur nous que la pluie sur les ailes d’un canard. Mais par cet article, beaucoup d’entre nous se sont sentis bléssés et humiliés, je peux vous l’assurer. De façon volontaire ou pas, Voltaire a balancé un missile, qui a déclenché des réactions !!!
        Nous faisons de la résistance à miscavige et à toutes les dérives de l’église, désolé, nous ne sommes pas des putains de collabo ! Alors, bien sur que l’insulte suprême est de nous assimiler à l’église !!! C’est en tout cas ce point précis, qui personnellement m’a fait bondir de mon siège !
        Pour les gens entrainés, je vais citer la C/S séries 78  » les réactions les plus violentes proviennent d’out list, mauvais item, mauvaise indication ».

        1. Je voulais rajouter : je me suis amusé à relire les articles et commentaires des derniers mois. C’est fou ce qu’on se prend dans la tronche, ayatolah, robot, addict, j’en passe et des meilleurs. En fait, les suiveurs de lrh sont à vos yeux des imbéciles heureux et des gogols.
          Rien de cela sur le blog de Rinder, par exemple.
          Vous ne pouvez pas vous empécher de faire l’amalgame avec miscavige et l’église, dommage !

  50. Vous m’excuserez d’être prolixe sur le sujet. Mais ça me touche.
    Tout d’abord qu’est-ce qu’un red tag ?
    C’est un carton rouge accroché au dossier du PC qui n’est pas FN à l’exam et qui n’est pas VGI’s (très bons indicateurs).
    Si le red tag n’est pas réparé dans les 24 heures, toutes les stats de la division technique sont annulées. C’est comme ça que LRH a voulu se prémunir contre le fait d’avoir des PCs mécontents.
    Mais c’est pire que ça, si le PC n’est pas réparé de la charge manquée, il peut tomber malade, et avoir des problèmes d’éthique, c’est à dire que ses dynamiques vont se fucked up (pardon pour l’anglais !).
    Ce qu’on sait s’il y a des gens en rupture d’ARC, c’est qu’ils sont pour la plupart, et sans doute en totalité red tag.
    Ce qui voulait dire que la division de qualification ne fait pas son boulot ou n’existe pas.
    A l’époque où Ron était en activité, un PC fâché était une affaire d’état. Flag pouvait envoyer un classe XII pour réparer un PC mécontent. Je l’ai vu, je l’ai expérimenté.
    Puis ça s’est dégradé, les clients mécontents étaient envoyés en éthique. On est rentré dans l’ère de « tu te l’as attiré, quel est ton overt ? ».
    Alors que vraie question c’est qu’est-ce que l’auditeur a fait qui a foiré le PC.
    Basiquement, on faisait du Q&A en « maniant ». Alors que le principe même de l’audition c’est de trouver la condition préalable pour remettre une chose là où elle devrait être. On va en arrière, pas en avant, si vous me comprenez. On défait les merdiers, comme on défait des noeuds. Et on ne décide pas que le PC est mauvais, si on le fait, c’est la fin de l’audition et de la scientology dans cette univers. Et croyez-moi, elle respire à peine, maintenant. C’est toute la signification du fameux Keeping Scientology Working victime d’un détournement militant et humanoïde de point de vue.
    Qual a été remplacé par RTC, la dernière chose qu’ils font c’est de vous presque dicter des » lettres de succès » politiquement correctes qui remercient la Trinité COB, RTC, LRH. (plus que révoltant, révulsant, vomitif… les adjectifs me manquent)
    C’est un total non-sens. Quand on sait que le but est de rendre le PC autodéterminé et que le job de qual est d’attester les gains du PC.
    Vous avez sans doute trop longtemps vécu dans la sciento de RTC, et la sciento pour vous est devenue synonyme de piège.
    Les gens qui sont dedans ne voient rien, ils adhèrent. Ceux qui sont dehors souvent rejettent tout.
    Franchement, je ressens devant tant d’incompréhension un sentiment d’amertume.

  51. En ce qui me concerne j’ai failli devenir scientologue indépendant. Avec l’âge d’or de la tech, lorsqu’on m’a demandé de recommencer à zéro l’entraînement et l’audition, je me suis révolté. Je n’étais notamment pas en mesure de payer à nouveau les 1,5 millions de francs que cela m’avait déjà coûté. Puisque j’avais acheté OT7 et qu’on me barrait la route, j’allais essayer par d’autres chemins.

    Mais lorsque j’ai découvert les niveaux d’OT sur Internet, j’ai réalisé que cela ne m’intéressait pas tellement. Je croyais y trouver des techniques pour prendre en charge la zone d’entre deux vies et pour connaître « les ultimes secrets de l’univers », mais avec la chasse aux BTs on était loin du compte. J’ai donc laissé tomber l’idée de rejoindre les indépendants (« Free zone » à l’époque).

    Mais je n’ai pas laissé tomber le but de progrès spirituel que j’avais acquis en scientologie. J’ai donc cherché d’autres moyens et après avoir pas mal erré, je me suis finalement intéressé de près au Bouddhisme, car il répond à ma quête de progrès spirituel et de préparation de renaissances favorables.

    Si des personnes font des progrès réels avec la tech de scientologie, je trouve cela très bien et il faut en profiter. Toutefois cette démarche est limitée, car d’une part il y a la dépendance à l’auditeur qui est une forme de non liberté, il y a la dépendance à l’électromètre alors que dans la zone d’entre deux vies nous n’aurons pas d’électromètre à notre disposition, il y a le fait que les périodes de progrès sont très courtes car restreintes à la durée de séances dont le nombre est limité, alors que dans le bouddhisme tout le travail est effectué en solo et est effectué tous les jours. Il est important de travailler au quotidien sur le plan spirituel, afin de ne pas perdre les acquis.

    Enfin le pont de scientologie est incomplet. Il y a un pont de quelques arches qui s’arrêtent dans le vide, a moins que quelqu’un ne parvienne à le compléter. Alors que le « pont » bouddhiste est complet depuis 2500 ans. L’état de Bouddha n’est pas tout à fait l’état de « Full OT », mais s’en rapproche pas mal tout de même : libération complète des karmas et des facteurs perturbateurs (ce qui peut se comparer à une libération complète du mental réactif et des émotions négatives), possibilité de se réincarner à volonté (émanations), omniscience (dont télépathie), possibilité de naviguer entre les différents plans d’existence, etc.

    Il me semble que ceux qui ont fait tout le pont de scientologie, et qui restent en plan parce que OT15 n’est pas sorti, pourraient avantageusement continuer leur progression en passant au bouddhisme. Ils pourraient ainsi aborder des zones de cas inconnues de la scientologie et continuer leur chemin sur la voie de la libération.

  52. @ Curiosus-2013 : Désolé de vous contredire mais le pont tel que LRH l’a développé est complet. Du moins, il permet à qui le veut d’aller jusqu’à OT. Le pont est inchangé jusqu’à clair. Ensuite les niveaux de pré-OT, I, II, III, IV, V et VII. (VI étant le cours solo. Ces niveaux sont appelés faussement niveaux d’OTs par l’église, car en fait ce sont des niveaux de pré-OTs).
    A ce stade vous en avez terminé avec votre « cas ». Ensuite, les niveaux d’OTs originels peuvent et devraient être fait. Il y a : OTIV, V, VI, VII et VIII.
    Libre à vous de chercher ailleurs, chacun fait ce qu’il veut, mais le pont est complet.

          1. @ Roger : Puissante réflexion ! Merci d’avance de nous les faire partager en les développant. Facile d’essayer de ridiculiser mais moins facile d’argumenter apparemment. Je suis impatient de découvrir votre savoir en la matière.

            1. Eintein a bien formulé de quoi je parle:

              « To raise new questions, new possibilities, to regard old problems from a new angle, requires creative imagination and marks real advance in science »
              et je n’ai pas plus a dire…
              L’idée que LRH a tout découvert de ce qu’il y a a découvrivre est un stop a l’imagination et a la possibilitée de l’évolution ou comme un Scientologue dirait « Conquest of Mest by theta »….
              C’est trés simple. Non ?

    1. @Emile: en fouillant dans les volumes rouges, j’ai trouvé cette indication, peut-être fin des années 50 ou début des années 60: les procédés des niveaux d’OT sont contenus dans le livre « Creation of Human Ability » et le reste du pont sert à déblayer les obstacles empêchant d’auditer ce livre.

      De fait les niveaux d’OT originaux, tels qu’ils sont disponibles sur Internet, s’inspirent fortement de « Creation of Human Ability ».

      Il y a ensuite le point de vue de Pierre Ethier. Selon lui les nouveaux niveaux d’OT ne remplacent pas les niveaux d’OT originaux, malgré leur numérotation identique. En fait ils viennent en insertion. Selon lui, les niveaux d’OT originaux représentent la suite logique des nouveaux niveaux d’OT. Certains scientologues indépendants ont repris ce point de vue, et auditent les niveaux d’OT originaux à la suite du nouvel OT8.

      En alignant ces différents points de vue, on peut effectivement considérer que le pont est complet.

      Mais permet-il d’atteindre les objectifs visés, par exemple des aptitudes stables telles que : extériorisation avec perceptions complètes, résolution de l’amnésie sur la piste totale, résolution de l’amnésie entre cette vie-ci et la vie suivante, guérison à distance, télépathie, télékinésie, ……. ?

      1.  » les procédés des niveaux d’OT sont contenus dans le livre « Creation of Human Ability » et le reste du pont sert à déblayer les obstacles empêchant d’auditer ce livre. »

        @ Curiosus : vous soulevez un point très intéressant !

        Je rappelle que Lrh disait déjà au début des années 50 qu’il arrivait des êtres neufs en permanence dans cet univers. Donc des cas en très bon état. Peut être même des cas qui n’ont pas connu le mur du feu ? Qui peut le dire ?
        Là, je rejoins totalement Roger sur la recherche qu’il évoquait. Il se passe tellement de choses dans cet univers que l’on ne peut jamais arrêter de rechercher ou d’approfondir une science.
        Si Lrh était encore là, il aurait peut être approfondi ce sujet : est-ce que 100% des cas sont vraiment passés par le mur du feu ? Quelqu’un disait ici qu’il lui arrivait de faire machine arrière dans ses recherches. Peut être serait-il revenu sur cela ?
        Vu les aptitudes innées et vitesse de certains Pc en étude et audition, je pense sincèrement que des êtres neufs déboulent régulièrement dans cet univers depuis des siècles, que ce sont eux qui font avancer les choses et je pense que la recherche aurait pu continuer sur ce point là.

        Ce n’est pas un manque de confrontation de ma part comme on a eu tendance à me le dire, c’est une certitude que j’ai eue après avoir avalé d’une traite les 72 PDCs dans le cadre des fondements.

        1. Le mur du feu est une croyance, un mythe.

          Les « êtres neufs » dont tu parles sont des personnes très analytiques. Plus analytiques qu’émotionnelles et c’est bien là leur singularité. Et effectivement, étant plus analytiques que les autres, elles font avancer le monde, notamment sur le plan de la recherche et des nouvelles technologies.

          Si tu crois à l’histoire d’épouvante racontée par Lrh, tu auras les émotions attendues par les révélations et ton emeter réagira.
          Mais si tu restes complètement analytique, tu ne pourras jamais rentrer dans cette histoire.

          1. Vous soulignez un point capital qui revient sans cesse dans la bouche des sceptiques.
            L’emeter réagit à la charge. Il peut y avoir de fausses réactions. Dans ce cas, que l’on soit sur les grades, ned, ou les ot levels, l’audition s’embourbe, le pc râle, l’auditeur rame etc…Pourquoi ? Le gars, à qui on pose la question , ne voyant rien arriver de son bank, va MOCK UP les réponses. Et patatras ! Exactement le même phénomène que l’overrun, et on sait tous que c’est fort désagréable;
            C’est pourquoi il est impossible d’auditer quelqu’un sur tout un niveau si le gars mockup les réponses, car au bout de 5 mn, il aura envie de balancer les boites, l’auditeur sera en sueur, juste ça marchera pas du tout et l’audition sera complètement enlisée.
            Au contraire, en présence de charge, les réponses arrivent , c’est facile, ça roule etc…

      2. @ Curiosus-2013
        Vous seule pouvez répondre à cette question en vous auditant. Je vous conseille aussi d’étudier (si ce n’est pas déjà fait, je ne sais pas ), les PDCs. LRH traite abondamment le sujet des niveaux d’OTs et de ce qu’est un OT. Le but de jeu et vous l’aurez compris est qu’un être puisse être extérieur stable , tout en contrôlant son corps et l’univers physique. Extérieur avec toutes les perceptions et aptitudes bien entendu.

  53. J’aimerai tellement que certaines personnes qui me sont cher lisent ces lignes. Tout ces débats sont une mine d’or pour comprendre le sujet de la Scientologie. Personnellement c’est comme si il y avait eu une explosion dans ma vie et que je n’avais pas compris grand chose. Et sur ce blog chacun a vu « l’explosion » et témoigne. Bon, les témoin se disputent un peu parfois mais il en sort de nouvelles pépites pour moi! Je reconstitue la scène qui m’a perturbé si longtemps. Moi j’ai tout ma famille dans cet p…… d’église de et même ma belle famille!! Et si OSA m’identifie ben je vous enc… les mecs!

    1. Sachez , Roger, que les indépendants apprécient Voltaire, car il est comme nous, dans l’action et il a eu assez de couilles pour créer ce blog. Il ne se contente pas de faire blabla sur différents blogs, il agit. OSA ne l’aime pas, et OSA n’aime pas non plus les indépendants, ce qu nous fait une réalité commune.
      Quant au fait de pêcher des nouveaux clients, il suffit de lire les commentaires pour voir que beaucoup des commentateurs n’ont aucune intention de se faire auditer. Et croyez vous que Georges aurait écrit son commentaire s’ il voulait trouver des pc ? Les indépendants sont, certes des êtres faibles, décervelés, des abrutis en un mot, mais quand même on n’est pas cons à ce point là. Vous êtes très sectaire Roger, et cela nuit parfois à la qualité de vos commentaires.

      1. Monsieur Apas

        Vous m’avez touché. Moi, sectaire ???
        Mon Dieu ! J’étais setaire et je suis entrain de me débarasser de mon indoctrination et a reévaleuer mon savoir et connaissances. Expliquez vous !

        De l’autre coté, j’adore ce blog et j’adore de m’exprimer en francais après 40 années de vie en Suisse Allemande. Cet été ‘ai passer des vacances en France, OOH qu’elle est belle « la douce France » et chaque matin j’achetais mon petit pain au chocolat, la..la..la..la.chez le boulanger du coin. J’ai retrouvé une identitée qu’aucune audition m’aurait apporté. J’écoutais des chansons de Serge Lama a une fete de village et j’avais les larmes aux yeux quand je réalisais..comme ca m’avait manqué.

        1. Sir Peter Ustinov a dit un jour : « une surabondance de rêves s’accompagne malheureusement d’un nombre croissant de cauchemars »

          Me concernant, j’ai plus rêvé que concrétisé mes rêves en scientologie et comme vous, Roger, je me reconstruis avec des petites choses toutes simples que j’ai mises de côté pendant bien des années.

      2. Georges Sand disait, lui, que Voltaire n’était pas dans l’action. Juste un donneur de leçon qui a donné des gros chèques à l’église et dont le point de vue ici est, je cite, « du caca ».

        Vous étiez tout à fait d’accord avec Georges mais je vois que vous avez pris du recul sur les attaques très personnelles de Georges et retrouvé de l’Arc pour l’ami Voltaire qui franchement analyse très bien la site de sciento en France et dans le monde.

        1. J’ai de l’ARC pour Voltaire depuis très longtemps,( je lui ai fourni à plusieurs reprises de la doc pour ce blog d’ailleurs ) ce qui ne m’empêche pas d’en avoir pour georges. On n’est pas en guerre que je sache…
          C’est vrai que georges y est allé un peu fort, et alors ? Ce n’est pas parce que nous sommes classés sous la même rubrique « indépendant » que l’on doit toujours être d’accord…

  54. Mi-cause, ils ne lisent pas de peur d’être contaminés. J’avais une amie qui avait lu le blog de Rathbun.
    Toute sa famille était dedans. Elle a lu, et elle était complètement défaites. Après un moment d’étude, elle a conclu que Miscavige était suppressif.
    QQ jours après, elle était super mal. Elle devait cacher cette opinion à son mari, ses enfants, ses amis. Elle se se sentait seule au monde.
    C’était insupportable, un prix trop cher à payer pour dénoncer « COB ».
    Elle a été en éthique, s’est fait refiler un pack de DA (dead agent qui veut dire une démonstration comme quoi l’entheta est faux).
    Le pack était un tissus d’illogisme que n’importe qui de pas totalement stupide aurait démonté en un clin d’oeil.
    Elle a choisi d’adhérer à cela, a voulu (pour remonter sa condition) me « manier » (mais j’étais trop « SP », elle a laissé tomber) et elle est restée dans le groupe. Le soulagement se lisait sur son visage. Ses yeux brillaient de nouveau, son air angoissé momentané quand elle avait considéré que DM était peut-être nocif était parti.
    Elle était de nouveau elle-même. Elle me disait combien elle avait été key in à croire ces conneries. Bien évidemment que c’était faux, que COB ne pouvait pas battre les gens. Comment pouvais-je croire à de telles sornettes inventées par des gens qui voulaient détruire la sciento comme Marty Rathbun ou Mike Rinder.
    Mais, disais-je, Rinder était OSA int, et Rathbun n°2 de RTC derrière COB, pourquoi aurait-il ainsi inventé des trucs pareil.
    « Mais enfin, il suffit de regarder ce qui dit Ron, les Overts bien sûr ! » Me regardant avec une indulgence mêlée de pitié devant tant d’ignorance.
    Elle m’aurait envoyé chez le word clearer pour éclaircir les définitions que je n’avais pas comprise.
    Elle me considérait comme une malheureuse qui s’était égarée sur un chemin de traverse. Puis me fit en qq sorte ses adieux me disant que dans de telles conditions, elle ne pouvait pas continuer à être enturbulée par moi et qu’il valait mieux qu’on ne se voie plus.
    Et voilà !
    C’est comme ça. Et elle était loin d’être con, et elle aurait trouvé insupportable que COB soit ce que disait Rathbun and cie.
    Il restait cet homme souriant et theta qu’elle applaudissait avec ferveur, entourée de sa famille et de ses amis.
    Nous, on est noir et entheta. Classé !!

    1. Marie-Antoinette, merci de m’avoir répondu.
      Effectivement l’exemple dont tu parle illustre bien le fonctionnent le l’église pour « réhabiliter » les brebis égarées. D’ailleurs j’emploie le terme « brebis » à juste titre car combien de fois je me suis sentie comme un mouton dans un troupeau…avec ce bon vieux berger qui sait mieux que tout le monde où mettre les pieds ou pas. Au diable!
      LRH donne beaucoup d’espoir dans ces écrits. Et comme il est indissociable de l’église, renier l’église reviens à cracher sur tout cet espoir; du moins de prime abord. Plus de se faire rejeter par ces proches…. Plus avoir bien tord. Bien bien tord. C’est pas à la porté de tout le monde, loin de là.
      Ce qui est dur, mais que j’ai accepté, c’est de regarder mes parents se noyer, sans que je ne puisse rien faire. Il parait qu’au fond du lac il y a la « liberté totale ». Pour ma petite sœur j’ai de l’espoir car elle a le temps de découvrir la face caché de COS.
      Mais bon quelque part je me dis que cette situation fait partie de mon karma. On verra bien. Je ne me rend pas malade pour les choses que je ne peux pas contrôler.
      En tout cas Marie-Antoinette, tu es une actrice majeure de ce blog et tu as grandement participé à ma compréhension de ce qu’il se passe avec COS. Ta grande expérience est précieuse pour moi. Je suis née là dedans moi… Je suis passé par toute les phases. C’est important pour moi de démêler tout ce p…. de merdier.
      Donc du fond du cœur merci. Et à Voltaire aussi pour ce blog français qui sauve les non bilingues.

      Ps: j’ai quasiment écrit une lettre de succès… Celle là c’est une vraie au moins 🙂

  55. Concernant les niveaux d’OT, le pont de LRH c’est OT1 – l’ancien (délivré dans l’église jusque dans les années 80) et le nouveau, tous les deux passionnants. OT2, OT3, original OT7 (réhabilitation de l’intention, procédés sur l’intention) OT3 expanded, Ned for OT audité par un auditeur, Solo Ned for OT, original OT4 (EP : savoir qu’on est un être immortel et qu’on ne créera plus un mental réactif) original OT5 (aptitude à être extérieur au MEST) original OT6 (aptitude à opérer indépendamment du corps) Et éventuellement de refaire les derniers drills d’original OT7 pour projeter l’intention dans ce nouvel état, ou faire le niveau si on ne l’a pas fait avant (Les niveaux d’OT originaux ont été bannis de l’église en 1982 sans la moindre explication).
    Le niveau New OT VIII paraît plus que suspect quant à son origine. Il est supposé manier « l’amnésie sur la piste de temps » mais ne le fait pas d’après la plupart des témoignage des gens qui l’ont fait, et ne se case pas dans la logique du pont.
    OT9 à 15, sur la grade chart de l’église, n’existent pas. C’est une fausse promo à mon avis inventée en 1982 pour garder les gens dans l’église avec une carotte. S’ils existaient,il y a longtemps qu’ils auraient été délivrés.
    Dans la Ron’s Org, il existe des niveaux d’OT supérieurs à commencer par Excalibur (OT8) Développés par Bill Robertson, capitaine de la Sea Org et auditeur classe 8 qui avait quitté l’église en 82, estimant qu’elle était tombée entre des mains ennemies.
    Excalibur est développé à partir de Not’s et d’OT3.

      1. Quand même stupéfiant quand on sait que lrh disait en 1953 que la dianétique était une vieille technique destinée aux psychotiques qui ne peuvent aller mieux qu’en localisant des choses dans le temps.
        Il aura fini par nous mettre tous dans le même panier et c’est une erreur. Des non scientologues que vous connaissez qui n’ont jamais été audités sont bien plus capables que certains OT que vous connaissez aussi. Vous vous êtes vous demandé pourquoi ?

        La recherche devrait se poursuivre pour les cas qui arrivent en scientologie en très bon état qui commencent le pont en bas et qui se mettent à créer du cas qu’ils n’avaient pas.
        Tout est construit pour les gens qui arrivent dans une ruine. Pas pour les gens déjà hauts de ton et capables.

        1. Ces cas en bon état ont été tour à tour appelées « clairs de vie passée », « clairs naturels », « Key out OT » mais l’église avait du mal à accepter que des gens soient en bon état en arrivant chez elle. Il fallait qu’ils commencent tous le pont à « besoin de changement ». Même Lrh ne supportait pas qu’on puisse se penser clair sans avoir reçu de dianétique. Je crois même qu’il faisait déclarer SP les gens qui pensaient être devenus clairs avec d’autre spratiques. Quelle sinistre idée pour quelqu’un qui était le premier à dire que, je cite Foolot, que des êtres neufs arrivaient en permanence dans cet univers.
          Bref, ces gens qui étaient hauts de ton sans jamais avoir été audités ont été écrasés par la suffisance de l’église.
          Dans un blog, un auditeur disait qu’il y avait beaucoup trop de clairs de vie passée, que ce n’était pas possible. Donc si ce n’est pas possible, ça s’explique comment ?
          Jamais, jamais on ne s’est fait la remarque que des êtres pouvaient être en bon état sans jamais être passés par la case scientologie.
          Alors oui, on devrait se pencher sur ces cas particuliers.
          Pourquoi sont-ils plus capables que certains OT et pourquoi n’ont-ils pas le bank des autres ?

        2. kilucru
          Ce blog me plait de plus en plus.
          Ici un bon exemple des miracles de la science en 1946 que LRH a probablement copié et pris comme exemple de l’éfficacité de la Dianétique. Il y a presque tous les éléments de base d’un HGC (avant la dianétique) comme salle d’audition, pc, auditeurs, des gains, des folder, certificats, les gens racontant leurs succés etc…..Quand j’ai regardé ce film, je ne pouvais presque pas le croire…1946…Dans un hopital militaire aux USA.
          https://www.youtube.com/watch?v=uiD6bnqpJDE

          1. OUCH ! Vraiment très troublant ce film ! J’ai même trouvé que la voix du narrateur ressemblait à celle de Lrh !
            Le passage du jeune soldat paralysé des jambes par un blocage psychologique me rappelle le film « évolution d’une science » que l’on diffusait dans les orgs pour disséminer. On voyait un jeune homme remarcher après avoir lu un bouquin de Lrh. Ce film est une évidence sur le fait que LRH n’a rien inventé. Il aura juste assisté à ces phénomène en hosto et repris une thérapie militaire d’hypnose en supprimant la mise sous narcotiques. Le « annulé » de fin de séance d’audition dianétique prouve bien que la « rêverie », même sans drogue, plonge dans une légère transe hypnotique.
            Point positif : pas de drogue
            Point négatif : le manque de connaissances médicales des auditeurs.
            Un de mes premiers PC a fait une violente crise de tétanie en pleine séance de book1, croyez-moi j’ai vu les limites d’un auditeur en matière médicale !!!!!
            Posséder un brevet de secourisme serait un minimum quand on commence les cours d’auditeur.

          2. Roger le Suisse (ça fait film de gangster des années 50 comme nom!), c’est dingue ce film. J’ai regardé que les premières images parce que je suis pressée d’aller à un rendez-vous avec un prétendant, mais c’est dingue! Et la voix du speaker off, on dirait Hubbard, tu trouves pas?
            Voltaire, regarde ça, c’est hyper intéressant!

              1. @ Kilucru : Vous oubliez que le film date de 46. Hubbard à toujours dit que pour peaufiner la Dianétique et faire ses recherches, il se rendait dans les hopitaux et auditait des blessés. A l’époque, il pouvait le faire, puisque la médecine cherchait aussi des solutions dans le domaine du psychique.
                LRH n’a jamais dit qu’il avait inventé la Dianétique, mais qu’il s’est appuyé sur des recherches. Avant de jeter la technologie de Hubbard renseignez vous un peu mieux. Quand au speaker, ce n’est pas la voix de LRH. Mon commentaire s’adresse aussi à aleajactaest, roger, et freewoman

          3. « Ici un bon exemple des miracles de la science en 1946 que LRH a probablement copié »

            La découverte de ce film de 1946 est un beau cadeau de Noël à ceux qui continuent à se poser des questions sur le génie supposé de Lrh.
            En plus, s’il s’avère qu’il était véritablement le speaker de ce film militaire sur l’hynose, quelle farce ! La dianétique ne serait pas une découverte mais un plagiat.

            1. @ Freewoman: Critique infondée, dans le sens où LRH n’a jamais dit qu’il avait trouvé la Dianetique tout seul. Au contraire, il a toujours dit qu’il s’était appuyé sur d’autres découvertes pour peaufiner la Dianetique. C’est écrit dans la Dianetique. Il n’a jamais dit non plus que l’hypnose ne résolvait rien. En revanche, ne faire que de l’hypnose n’aboutirait qu’à emmêler le cas. LRH s’est appuyé aussi les recherches de Freud pour peaufiner la Dianetique.

            2. C’est pas une question de copier. Il a dû participer à ces recherches. Au fond, la dianétique est certainement née dans l’effort du gouvernement américain pour thérapier les soldats traumatisés. Hubbard a dû participer à cela. N’oublions pas qu’il était lui-même formé en psychanalyse.
              Dans les thérapeutes, il y en a un qui fait des miracles, un petit gros un peu dégarni avec des moustaches qui s’occupent du mec qui tient pas debout, et de celui qui ne peut plus parler. Il leur fait une piqure de je sais pas quoi pour aider à la transe hypnotique. Narco-synthèse.
              Hubbard parle de ça dans dianétique, disant qu’on peut obtenir un meilleur résultat sans drogue, en plongeant le patient en rêverie dianétique. On pourrait dire une forme d’hypnose, il faut s’entendre sur les termes. Par la suite, dans NED, on remonte la piste du temps avec le pc totalement dans le temps présent. Dans le bulletin sur le time track de 1963, LRH dit l’auditeur fait bouger la piste de temps du PC avec les commandements comme un projectionniste pour un film.
              Pour en revenir au thérapeute, vous remarquerez ses acks, totalement similaires à ceux de Hubbard. Peut-être, une habitude américaine ? Mais le mec a beaucoup d’intention.
              L’armée US à l’époque expérimentait des traitements sur les soldats flippés. Ça a ouvert la porte à la dianétique.
              Mais par ailleurs, ils ont induits des psychoses avec la même méthode, des manipulations mentales comme le « mandchurian candidate ». Thérapie et lavage de cerveau sont proches.
              Hubbard a divorcé du gouvernement, et c’est à ce moment qu’il a commencé à dénoncer les pratiques barbares et manipulatrices de la psychiatrie.
              Il y a toujours eu un « je t’aime moi non plus » entre le gouvernement US et les travaux de Hubbard.
              Voir comment la CIA a utilisé des OTs (Ingo Swann, Hal Puthof et d’autres…) dans leur programmes de « remote viewing ».
              Il n’est pas impossible selon certain que l’église de Miscavige ait été mise en route par gouvernement US.

          4. @ Roger : Film intéressant mais qui prouve juste qu’il y avait des recherches sur le mental humain a l’époque. LRH cherchait et d’autres aussi. Mais les militaires en tout cas, n’ont pas poursuivi les recherches de thérapie mentale, alors que LRH oui. La preuve en est que depuis, les labos pharmaceutiques ont développés les pilules du bonheur pour « soigner » les depressions, angoisses etc…

              1. @ Roger : Quand vous ne savez pas quoi dire, vous répondez LOL. Vous êtes un tribun hors du commun. En réalité, vous distillez soigneusement votre bile et votre rancoeur, sans jamais bien entendu attaquer de front. Prenez une camomille, vous verrez cela soulage, et s’il vous plaît, arrêtez de jouer au savant qui sait plus que tout le monde. Ca me rappelle certains staffs de l’église. Seriez vous nostalgique de cette époque ?
                Vous contestez des éléments sans développer, et quand vous le faite (soi disant), ça tombe à plat. C’est une attitude Suisse Allemande, ou vous êtes coincé quelque part ?

                1. Vous m’excuser si je vous ai blesser, mais chaque fois que vous réagisser sur un de mes commentaires, je dois rire et je vous promets de ne plus rire.
                  Vos réponses sont complètement KSW et toujours les idées de LRH. je connais ces réponses par coeur.
                  Et le commentaire que vous avec écrit sur moi, après l’avoir lu plus d’une dizaine de fois je ne l’ai toujours pas compris et je ne sais pas quelle idée vous voulez me communiquer. Sorry….

              1. Après avoir réécouté, je pense que c’est pas lui. Le speaker a une voix beaucoup plus âgée que celle de Ron en 1946 qui n’avait alors que 35 ans. Du reste, écoutez sa voix dans les conférences du début des années 50 (Road to Infinity par exemple), il a une voix beaucoup plus claire, joueuse…
                Et je vois pas ce qu’il aurait été faire à commenter un documentaire signé John Huston.
                J’ai revu le documentaire, malgré qu’ils disent dans le générique que tout est vrai et que ça n’est pas joué, laissez-moi en douter.
                Le soldat qui ne tient plus debout, traité en quelques minutes, c’est du cinéma. Et surtout la façon dont sont suivis les personnages qui arrivent dans un état totalement naze et qui après jouent au foot avec enthousiasme. Les personnages principaux sont suivis comme dans un film de fiction. C’est une oeuvre de propagande, et ils ont trouvé JohnHuston pour la réaliser. Musique emphatique, c’est pur Hollywood.
                De toute manière, il y a eu des films de propagande faits par les plus grands réalisateurs depuis l’entrée en guerre des USA.
                Mais c’est vrai que dans ce film on avait l’impression que c’était Hubbard qui parlait. Mais écoutez John Wayne en VO, vous aurez aussi l’impression que c’est Hubbard. C’est juste « very american ».
                Mais comme dit Emile Louis, ça ne prouve en aucun cas un plagia de Hubbard, c’est juste le milieu dans lequel est née la dianétique.

                1. Merci Marie-Antoinette. En effet quelques uns sont très prompt à jeter Hubbard aux orties, sans discernement aucun. C’est lassant cette propension à tout rejeter en bloc. Ils en jouissent presque et cela devient pathétique. Réveillez vous et arrêtez cette tartuferie.

                2. « J’ai revu le documentaire, malgré qu’ils disent dans le générique que tout est vrai et que ça n’est pas joué, laissez-moi en douter. »

                  Ils ne racontent que les même choses qui sont racnté dans la Dianétique et ont eu les mêmes résultats

                3. La voix du film : les intonations sont très proches des conférences de 1951, soit quelques petits 5 ans plus tard… Une voix ne change pas en 5 ans. Sincèrement, je pense qu’on peut conserver un doute à ce sujet.

                  Voltaire, de votre côté, avez-vous décelé une ressemblance ?

  56. A propos de l’état des lieux en France, il y a une information que je ne crois pas avoir encore vue ici.

    En octobre 2013, la scientologie française a été définitivement condamnée par la cour de cassation. Elle a alors déposé un recours auprès de la Cour européenne des droits de l’homme. Or la cour a répondu le 5 juin 2014 : la requête a été déclarée irrecevable, et c’est irrévocable.

    http://tonyortega.org/2014/10/24/scientology-had-a-big-legal-loss-in-europe-in-june-and-were-just-now-finding-out-about-it/

    Il n’y a donc plus de recours possible, et en cas de nouvelle condamnation, l’église de scientologie française risque la dissolution. Cela dit, si cela arrive, je ne vois pas ce qui pourrait l’empêcher de renaître sous un autre nom.

    1. « Je ne vois pas ce qui pourrait l’empêcher de renaître sous un autre nom. »

      En fait c’est déjà arrivé, il y a un antérieur similaire. En 1995, le Tribunal de commerce de Paris met en liquidation judiciaire l’Eglise de Scientologie de Paris (E.S.P, rue de Dunkerque) pour non paiement de 48 millions de francs de redevance à l’administration fiscale et à l’URSSAF, car la vente de livres et d’électromètres a été considérée comme une entreprise commerciale. Pourtant l’église mère avait fait un chèque pour tout acquitter, mais il a été refusé car il passait par une banque Luxembourgeoise.

      Du jour au lendemain, l’église a déménagé rue Jules César en prenant un autre nom: « Association spirituelle de l’église de Scientologie d’île de France ». Il n’y a pas eu d’interruption de la production, mais pour cela les staffs ont travaillé toute la nuit et étaient sur poste le lendemain, avec quelques difficultés pour rester éveillés.

      Parallèlement la SARL SEL a été créée pour vendre les matériaux et ne plus avoir ce type de problème.

      Les staffs sont allés à la vente aux enchères faisant suite à la liquidation, et faute d’autres acquéreurs, ils ont pu récupérer tous les matériaux et électromètres pour une bouchée de pain.

      Donc en cas de dissolution, à mon avis, il me semble qu’un scénario similaire est toujours possible.

  57. Bientôt 200, Voltaire, Highest ever ! Ah, la vie n’est qu’une stat ! Au prochain coup, il faut faire un billet qui donnera 400 réponses, puis 800. Au-delà de 1000 COB met la clef sous paillasson et nous on ouvre une bouteille !

    1. Décidément, ce n’est pas une bonne semaine pour la scientologie en Europe. La Cour Suprême des Pays-Bas vient d’annuler l’exemption fiscale que la Cour d’Appel de Haarlem avait accordé à l’église d’Amsterdam il y a quelques mois. Elle a estimé que les services proposés par l’église n’étaient pas d’intérêt public.

      De l’autre côté de l’Atlantique, il semblerait que l’org idéale de Boston ne soit pas près de voir le jour. L’Hôtel Alexandra, acheté 4,5 millions de dollars il y a quelques années, et qui avait été laissé à l’abandon (ce qui avait sucité l’ire des riverains), ne sera finalement pas rénové et a été remis sur le marché. La scientologie espère faire une belle plus-value. Les généreux donateurs bostoniens vont pouvoir récupérer leur argent. (Je plaisante.)

      Tous les détails ici et ici.

  58. Toujours à propos de l’état des lieux en France, j’ai noté l’addition récente de deux noms français sur la liste des Indies 500 (scientologues qui se déclarent officiellement comme indépendants): Ludovic Durand et Alex de Valera. Ils ont des C.V. impressionnants et ils ont visiblement beaucoup donné de leur énergie à l’église. Ils ont notamment tous deux travaillé pour OSA.
    http://www.scientology-cult.com/declarations-of-independence/the-indie-500.html

    Ce qui montre que OSA également est en train de s’effriter. Ce n’est pas trop étonnant, car ils doivent entre autre s’occuper d’Internet, et de la multitude des témoignages il ressort que l’église est dirigée par un psychopathe cruel, mégalomane, paranoïaque et qui détruit méthodiquement l’église, ce qui doit être un crève-cœur pour ceux qui ont voué leur vie à sa défense.

  59. A propos des origines de la Dianétique:

    En 1909 Freud a donné une série de conférences, les « Worcester Lectures », publiées dans « The American Journal of Psychology » en 1910, puis dans le livre « Two Short Accounts of Psycho-Analysis ».

    Ces conférences décrivent une méthode qui peut être considérée comme l’ancêtre de la Dianétique. Freud nous explique que les traumatismes forment des « chaines » d’incidents, qu’il faut les parcourir en ordre inverse jusqu’à atteindre le premier incident qui est le plus puissant, car il est impossible de l’atteindre directement. On y trouve également les concepts de charge, de lock et de secondaire.

    David Mayo, qui fut un temps le numéro 2 de la scientologie puis a été déclaré SP, s’est associé à Frank Gerbode. Ils ont fondé la Métapsychologie qui s’inspire directement des travaux de Freud. Ils peuvent ainsi pratiquer la Dianétique en toute liberté, sans craindre des poursuites de l’église.

    Hubbard a bien dit qu’il s’était inspiré de Freud, mais sans citer de travaux précis, contrairement aux chercheurs académiques qui fournissent toujours des listes exhaustives des travaux de référence.

    http://www.tir.org/about-amp.html
    http://tonyortega.org/2014/07/09/jon-atack-the-abandoned-ideas-that-l-ron-hubbard-turned-into-dianetics/

    1. « Hubbard a bien dit qu’il s’était inspiré de Freud, mais sans citer de travaux précis, contrairement aux chercheurs académiques qui fournissent toujours des listes exhaustives des travaux de référence. »

      Merci et merci pour le lien sur les idées abandonnées transformées en dianétique par Hubbard. Passionnant.

  60. Oui, les liens sont très intéressants Curiosus. Si qq un sur ce blog a un admin dictionnary, il faut consulter « Psychoanalyse foundation » ou qq chose comme ça, on on apprend que les premières « missions » de dianétique, étaient des groupes de psychanalyse.
    Dans l’après-guerre, c’était un peu le truc du moment (revoyez Spellbound – La maison du docteur Edward – de Hitchcock). L’héroïne (Ingrid Bergman) est une psychanalyste. Elle recherche un incident caché qui a traumatisé un autre toubib (Gregory Peck) qui usurpe une identité en croyant fermement être cette personne. C’est un « pré dianétique drama ».
    La dianétique est clairement développée à partir de la psychanalyse. L’inconscient freudien, c’est le mental réactif. Je lisais il n’y a pas longtemps un bouquin sur la pyschanalyse et j’étais étonnée de la similarité.
    On pourrait dire que la dianétique est une branche de la psychanalyse.
    Là où les « gens sensés » n’ont pas suivi Hubbard c’est quand il a exploré les vies passées. Et ils avaient tort. J’ai moi-même audité une fois un PC totalement « green » en book 1. En retournant en arrière il est tombé sur une vie passée. Il était sur son cul, n’en avait jamais entendu parler. Ça lui a changé la vie.
    Non, les travaux de Hubbard ont mené très loin les recherches sur le mental. La forme « church » n’a pas été adéquate avec le contenu, mais peut-être sans des gens comme Miscavige, ça aurait pu.

    1. @Marie Antoinette
      J’ai parcouru des vies passées lorsque j’ai reçu de l’audition sur les grades et sur NED. Sur le moment j’étais très euphorique, avec des sourires qui avaient envie de faire trois fois le tour de la tête.

      Mais au final cela n’a résolu aucun des problèmes fondamentaux que je voulais résoudre, et d’après les témoignages sur Internet, je ne suis pas le seul dans ce cas. Pourquoi cela ne marche-t-il pas aussi bien que prévu? J’entrevois plusieurs réponses:

      – Nous avons eu des milliards de vies. Or l’audition n’en parcours qu’un petit nombre. Comment pourrait-elle éliminer ces milliards d’incidents ? C’est comme vouloir vider l’océan avec une petite cuillère.

      – Le bouddhisme reconnaît l’importance des incidents des vies passées, qui conditionnent une grande partie de notre vie présente. Cela s’appelle les « empreintes karmiques ». Mais ces empreintes ne sont pas attaquées de front. Pourquoi ? Parce qu’elles sont le résultat de causes plus profondes, appelées « facteurs mentaux perturbateurs ». Par exemple l’attachement, l’irritation, l’aversion, la colère, la jalousie, l’orgueil, etc. En tout 26 facteurs perturbateurs.

      Tout le travail de « clearing » va donc consister à atténuer puis à éliminer ces 26 facteurs perturbateurs en utilisant diverses techniques. C’est un travail effectué dans le temps présent, sans parcourir les incidents du passé.

      Une autre façon de renverser la vapeur consiste à être bienveillant et à aider les êtres, afin de compenser les actes néfastes du passé.

      Les personnes qui ont fait le pont de scientologie pourraient d’ailleurs évaluer leur situation en considérant les points suivants:
      – Sont-elles toujours irritables, sujettes à la colère ?
      – Ont-elles toujours des émotions de type hostilité ?
      – Sont-elles encore jalouses ?
      – Souffrent-elles parce qu’elles sont attachées à des personnes, à des biens, à des compulsions ?
      – etc, pour chacun des 26 facteurs perturbateurs.

      Si les facteurs perturbateurs sont toujours là, cela signifie qu’il y a encore du boulot ! Sinon les karmas négatifs vont continuer à s’accumuler et compromettre les renaissances futures.

        1. @Voltaire2003
          Les bouddhistes approfondissent ces notions en utilisant la méditation analytique et la méditation avec concentration.
          Si par exemple on désire travailler sur le facteur perturbateur « jalousie », on va passer par les étapes suivantes:

          – Clarification du mot jalousie dans ce contexte. On va découvrir par l’analyse que la jalousie n’a aucune valeur, ne sert à rien d’utile, ne peut que causer des souffrances sans procurer aucun avantage.

          – Examen de notre propre expérience pour vérifier le fonctionnement de ce facteur mental dans notre propre esprit. Avons-nous déjà été jaloux dans cette vie-ci, et quelles ont été les conséquences? (en ce qui me concerne, j’ai pu constater que la jalousie avait causé certaines des pires épreuves. C’était d’autant plus intéressant que la jalousie n’est pas sur l’échelle des tons en scientologie, et que je ne connais aucun procédé qui prend la jalousie pour cible). C’est une investigation qui est menée en solo, sans auditeur. Il faut se défaire de l’idée qu’un auditeur est indispensable.

          – Nous avons alors vérifié que la jalousie est un facteur de souffrance, sans aucun avantage, et nous l’avons complètement invalidé sur le plan conceptuel tout en ayant acquis une bonne certitude à ce sujet.

          – Nous pouvons alors passer à un entrainement qui va consister à détecter la jalousie lorsqu’elle apparaît dans la vie courante. Comme nous l’avons invalidée sur le plan conceptuel, elle est déjà moins puissante, et si nous ne pouvons l’empêcher d’apparaître nous pouvons du moins la stopper dès qu’elle est détectée.

          – Les bouddhistes vont également appliquer des « antidotes » spécifiques. Les facteurs perturbateurs sont également appelés « poisons de l’esprit », et leurs remèdes les antidotes. Dans ce cas précis, l’antidote consiste à se réjouir des talents de l’autre.

          – A force d’entrainement sur les facteurs perturbateurs, un jour nous allons comprendre directement leur vacuité, sans avoir besoin d’analyse ni d’images mentales. Ce jour-là nous serons libérés du cycle des renaissances automatiques.

          Ce n’est qu’un exemple, car il y a bien d’autres techniques et étapes, en commençant par l’application de l’éthique bouddhiste. Mais ça donne une idée des techniques bouddhistes, pour ceux qui ont surtout connu la tech de scientologie.

      1. Ce que vous dites, Curiosus, me fait beaucoup de bien.
        Beaucoup d’OT croient qu’ils ont évacué ces facteurs par leur solo audition mais on constate très vite qu’ils sont toujours sujets à ces facteurs perturbateurs que vous évoquez. Ils retombent même très vite dans leur émotion chronique.
        Vous avez très bien cerné les limites de la scientologie : elle n’a jamais su faire rester les gens au -dessus de 2.0 sur l’échelle des tons de façon stable.
        Les scientologues de haut niveau vous expliquent qu’ils ont le droit de se « promener sur l’échelle des tons ». Je pense qu’à un certain niveau de cas, on doit avoir une réticence à descendre au-dessous de 2. Ce serait comme être propre et décider, juste pour le plaisir, de mettre le slip d’un clochard. Cela n’a aucun sens. Aucun.
        Merci pour votre magnifique analyse qui renforce mon point de vue à bien des égards.

    2. « La dianétique est clairement développée à partir de la psychanalyse. L’inconscient freudien, c’est le mental réactif. Je lisais il n’y a pas longtemps un bouquin sur la pyschanalyse et j’étais étonnée de la similarité. »

      Oui.
      Et curieusement, l’avénement des Fondements a fissuré le mythe d’un Hubbard source. On découvre qu’il n’est pas « Source » comme on nous l’a seriné pendant des décennies mais qu’il a repris des techniques d’hypnose et freudiennes et que l’emeter n’est même pas de lui. Ce n’est pas un crime, je vous l’accorde mais cela a pu fausser des jugements.

      Le fait est que le mythe Hubbard est aujourd’hui grignoté de toutes parts. Ce n’est pas le rejetter ni le mettre aux orties, c’est dire simplement la vérité. Je pense même qu’il serait content que la vérité soi faite sur lui.

      Et sur le plan de la vérité, nous avons beaucoup avancé.

      Il y a 2 ans, il aurait été impossible de dire que la dianétique était une cousine germaine de la psychanalyse ou de l’hypnose Ericksonnienne. La dianétique c’était la DIANETIQUE. Le maçon du Pont c’était Hubbard et uniquement Hubbard. Il était l’enfant surdoué, le mathématicien et ingénieur en physique nucléaire, l’aveugle qui a retrouvé la vue.
      On sait aujourd’hui que toutes ces bases sont fausses.

      Lrh était un écrivain doué d’une grande imagination, d’une très grande curiosité et aptitude à observer et évaluer les données.

      Sa philosophie fait rêver, c’est sûr. Elle fait passer de très bons moments mais promet plus qu’elle n’apporte en termes d’aptitudes.

  61. Il y a une misconception qui veut qu’un clair où OT ne ressente jamais d’émotion négative et soit une sorte d’ange.
    Hubbard disait que le but de l’audition est de faire que le PC puisse mieux jouer le jeux qu’il veut jouer dans la vie.
    Si vous auditez un mec du Front National, devenant clair il ne va pas aller à l’UMP ou au PS ! L’orientation morale ou politique, la violence ou non violence etc… est en rapport avec la culture et non le cas.
    Bon, vous avez dû trouver mon argument un peu bof bof…
    Mais, vous êtes d’une certaine manière des gens plutôt doux et adeptes de la gentillesse, ce qui je vous le concède est une bonne chose. Mais l’auditing va simplement enlever la restim et l’inval mais pas amender un caractère de merde. La preuve, certains scientologues, haut sur le pont, et qui n’en sont pas moins de vrais enfoirés (son of a bitch! Mother fucker…!).
    D’après la CS serie n°6, le but de l’audition est de retirer de la force du cas, pour donner plus de liberté au PC, c’est tout, c’est beaucoup, et ça peut ne pas être assez pour rendre qq angélique et le transformer en « bodhisattva ».
    Et une dernière chose….
    La psychanalyse améliore rarement les caractères mais les gens continuent à se faire psychanalyser.
    La sciento (bien auditée) peut vous éclater un moment, et à d’autres moments vous pouvez vous prendre une restim sur le coin de la tronche, invalidant l’état qui vous pensiez peut-être stable. Vous pouvez bien sûr recevoir qq séances qui vont virer la restim et vous sentirez bien de nouveau. Ça c’est mon avis, mais je ne jette pas la pierre à ceux qui s’envoient un lexomil. La vie n’est pas rose qq fois et même les OT en prennent plein la gueule !

    1. Il y a une misconception qui veut qu’un clair où OT ne ressente jamais d’émotion négative et soit une sorte d’ange.

      Quand on atteste clair, on nous faire lire un texte où Lrh nous demande d’avoir une conduite exemplaire en société.
      Je suppose que la recommandation est la même pour les Ots ?

      1. Me concernant, j’ai remarqué que mes émotions, bonnes ou mauvaises étaient multipliées par 100 quand j’étais sur le Pont.

        Avant la sciento, je versais une larme devant un film dramatique, scientologue j’en versais un seau.

        Avant la sciento mes colères étaient retenues, scientologue elles étaient explosives.

        Avant la sciento mes peurs étaient tièdes, scientologue elles étaient flippantes.

        Tout cela pour dire, de mon point de vue, qu’il y a une véritable exacerbation des émotions positives et négatives quand on pratique la sciento. Que ce soit sur les clairs ou les OTs.

        Les facteurs mentaux perturbateurs dont parle Curiosus sont effectivement toujours là et je pense, pour ma part, qu’ils appartiennent à l’entité génétique qui nous accompagnera jusqu’à la tombe, qu’on le veuille ou non.

        1. @foolOT
          Selon le bouddhisme, les facteurs mentaux perturbateurs ont pour origine la « saisie du soi ».

          La saisie du soi est une perception erronée qui nous fait croire que nous sommes des êtres auto-produits, dont l’existence est inhérente.
          Nous érigeons donc un « moi » autonome et indépendant qui est une construction mentale factice, car elle masque les nombreux liens d’interdépendance qui nous relient aux autres êtres.

          Dès lors que nous avons construit cette citadelle du moi, nous devons la défendre et avoir recours à toutes sortes de mécanismes pour maintenir cette illusion. Si par exemple nous sommes en colère parce que quelqu’un nous a insulté, c’est pour défendre cette importance exagérée que nous accordons à notre moi.

          La saisie du soi provient elle-même de l’ignorance de la vraie nature des phénomènes. Nous organisons notre représentation du monde en créant des objets mentaux supposés représenter la réalité, par exemple un corps humain, alors que la réalité est beaucoup plus complexe et ramifiée que nos représentations mentales. Par exemple notre corps ne pourrait pas exister sans l’air que nous respirons, donc notre représentation du corps devrait également inclure l’atmosphère de la planète.

          Cette simplification abusive de la réalité est bien exprimée par l’adage de Korzybski: « La carte n’est pas le territoire ». Notre esprit ne contient que des cartes qui essaient de représenter le monde réel clopin-clopant.

          Donc de cette saisie du soi et de cette ignorance naissent tous nos facteurs perturbateurs et toutes nos souffrances.

          La bonne nouvelle est que ces facteurs perturbateurs dépendent de causes et de conditions, et qu’en agissant sur ces causes et conditions, il est possible de les éliminer.

            1. Qu’est-ce que change que le mec soit clair ou pas ? Je connais des clairs qui sont aussi cons, sinon plus, qu’avant. J’en connais aussi qui sont mieux qu’avant. Je connais aussi plein de « pas clairs » qu’ont jamais été audités qui sont des êtres humains cools, efficaces, capables et altruistes. Clair, c’est un état relatif, pas absolu. C’est aussi un état subjectif. C’est pareil pour l’état d’OT ou, si tu préfères, pré-OT. T’as dit quelque part que les OT existent. Possible. Mais j’en ai jamais vus. Là aussi, on est dans le subjectif, pas dans l’absolu. Ce qui est vrai pour toi est pas forcément vrai pour les autres. Pour moi, Clair, OT ou n’importe quel niveau de sciento, c’est juste des mots, des statuts, c’est des cases dans lesquelles on met les gens pour qu’ils achètent le niveau suivant. On s’en fout que quelqu’un ait attesté un truc. Tout ce qui compte c’est, est-ce que dans la vie, le mec ou la nana est un meilleur être humain et qu’il va mieux, quelle que soit la thérapie qu’il a suivie. Tout le reste, c’est de la propagande et du marketing.

              1. Contente de te relire Hostie8 !
                Comme toi, je connais des clairs qui sont de véritables abrutis et des Ot qui sont arrogants comme des paons.
                On ne peut décemment pas mesurer l’aptitude à évaluer des données en fonction d’un grade en scientologie. C’est tout simplement grossier de le penser !

                A ce jour, les plus grands cerveaux de cette planète ne sont pas scientologues.

              2. @hostie 8 : La n’est pas le sujet. Quand Curiosus critique l’état de Clair pour vendre le Bouddhisme, je dis non.
                Je respecte les gens, qu’ils soient Bouddhiste, Clair, OT, ou citoyen athée. Je me fous de savoir ce qu’ils sont, en revanche je n’aime pas les critiques gratuites.
                Je ne critique ni les bouddhistes, ni les athées, ni les chrétiens, ni les autres sur çe blog, donc…

            2. @Emile Louis-Marc
              Je ne vais pas répondre à la question, car à mon avis, si vous désirez vous faire une opinion sur les idées que je transmet, vous devriez effectuer une analyse personnelle et consulter votre propre expérience, et non vous fier à mon état d’avancement réel ou supposé sur le pont de scientologie.

              Ceci dit je vous remercie pour cette question, car j’étais sur le point de répondre, et je me suis rendu compte qu’elle avait mis en mouvement une sorte de compulsion à répondre. J’ai l’impression que les procédés objectifs de scientologie nous entraînent à répondre aux ordres, et que les procédés subjectifs nous entraînent à répondre aux questions, de là un risque de conditionnement.

              A méditer !

              1. Vous avez raison, Curiosus-2013.
                A part chercher à rabaisser les personnes qui s’expriment ici, je ne vois pas l’intérêt de demander régulièrement si les blogueurs sont clairs ou Ot.
                « Tu n’es même pas clair ? Ah ah ! Mon pauvre vieux tu n’as donc rien compris à la scientologie !  »
                C’est ce qu’on lit entre les lignes d’Emile.
                Seulement, vu les commentaires, j’ai quand même l’impression que nous sommes pas mal ici à être allé assez haut sur le pont, côté entraînement ou audition. La différence avec les scientologues qui pratiquent encore, c’est que nous avons découvert un tout autre panorama.

                1. @ Freewoman : Je ne cherche à rabaisser personne. Simplement, quand une personne s’exprime sur un sujet, on doit s’attendre à ce qu’elle en maitrise les paramètres. Hors, je lis beaucoup de bla-bla dans ce blog concernant le pont de la part de gens qui ne l’ont pas monté. Paradoxe…

              2. @ Curiosus-2013 : Mon opinion est que vous écrivez sur la Dianétique et la Scientologie alors que vous ne connaissez pas bien le sujet. Que vous connaissiez le Bouddhisme, apparemment oui, mais le reste non. C’est pour cela que je vous ai demandé si vous étiez clair. Votre non réponse ne me laisse pas de doutes.
                Le grand problème voyez vous, est que sur cette planète, beaucoup trop de gens parlent de sujets qu’ils ne connaissent pas du tout ou trop peu. Mais évidemment les gens en général voulant se donner une certaine importance ne manque pas de disserter.
                Vos commentaires en général me laissent à penser que vous n’avez pas bénéficié d’une bonne audition prolongée jusqu’à des gains, et que votre entrainement en Scientologie se situe très certainement au même niveau. Dommage, cela enlève beaucoup de crédibilité à vos propos. Je vous suggère de monter jusqu’à Clair dans l’indépendance. Après vous pourrez en parler.

                1. @Emile Louis-Marc

                  En ce qui me concerne, je ne suis expert ni en scientologie ni en bouddhisme. Je suis plutôt un perpétuel étudiant.

                  Votre argumentation contient deux erreurs de logique, appelées par les philosophes « Argument d’autorité » (vous considérez votre point de vue comme supérieur parce que vous êtes clair) et « Attaque ad hominem » (mes idées sont sans valeur parce que je ne suis pas clair).
                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Argumentum_ad_hominem
                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Argument_d'autorité
                  Ces deux raisonnements sont fallacieux et en les utilisant, vous perdez la bataille sur le terrain de la logique.

                  Si vous voulez défendre votre point de vue, il faut mouiller le maillot et accepter de discuter des arguments en eux-mêmes, sans tenir compte du niveau de cas des participants.

                  Mon but ici n’est pas de me donner de l’importance ni le plaisir de disserter. Mon objectif est d’indiquer qu’il existe d’autres voies de progrès spirituel, pour ceux qui ne parviennent pas à s’en sortir avec la scientologie. Il faut se débarrasser de cet implant de KSW#1, selon lequel la scientologie est le seul pont qui fonctionne. Il y a d’autres voies.

                  Je n’ai pas non plus pour but de discréditer les indépendants. Mais après avoir reçu 600 heures d’audition, en France et à Flag, m’être entraîné jusqu’à classe 4, je n’ai pas envie d’en faire davantage, je préfère explorer d’autres voies qui me permettent de progresser en utilisant d’autres angles d’approche.

                  Je vais moi aussi vous poser une question personnelle: imaginons que vous ayez reçu tous les services disponibles dans l’indépendance, peut-être New OT8 ou OT40 sur le pont de Robertson, je ne sais pas exactement les services que vous délivrez. Mais lorsque vous avez tout fait, comment faites-vous pour progresser ensuite, pour aller plus loin?

                  1. @ Curiosus-2013 : Loin, très loin de moi de considerer mon point de vue comme supérieur. Je suis assez cartésien. Pour moi, une philosophie ou une science fonctionne si elle apporte un bienfait, quelqu’il soit. Mais on ne peut retirer un bienfait que si la ou les techniques sont appliqués de façon correcte. Si vous recevez de l’audition jusqu’à clair et que vous le devenez, alors vous aurez gagné quelque chose. Si vous recevez de la mauvaise audition ou une audition incomplete et que vous n’obtenez aucuns bienfaits ou peu, alors il faut insister pour recevoir de l’audition correcte, avant de critiquer ou d’aller voir ailleurs. Libre à vous d’aller voir ailleurs, la n’est pas le problème. En revanche, la critique non fondée sur une analyse exhaustive reste tres pernicieuse.

                2. Emile Louis, ça fait un moment que je lis vos coms. Vous jouez les grands sages, vous avez pris la valence gagnante, celle de LRH : »Le grand problème voyez vous, est que sur cette planète… »
                  Malgré toute l’audition que vous avez reçu vous êtes agacé par ceux qui ne pense pas comme vous. C’est toute la sagesse et la bienveillance donc vous êtes capable?
                  En tout les cas le pont que vous avez monté ne me séduis point, au vu de votre beeingness « j’ai raison vous avez tord 1,5).
                  A mes yeux vous ne plaidez pas votre cause bien au contraire. Prenez exemple sue Marie-Antoinette. Elle sait, mais reste humble.
                  Votre irritation transpire dans vos écrits. Il y a de bonne Âmes sur de blog, de vrais sages à mes yeux. Vous n’en êtes pas.

                  1. @ Mi-cause : Je ne pense pas jouer les grands sages comme vous le prétendez mais si c’est votre conviction…
                    Agacé ? Je ne le suis pas. Juste consterné. En effet, je trouve affligeant de jeter les découvertes d’une personne aux orties sous des prétextes fallacieux, en oubliant (volontairement ?) qu’un dénommé Miscavige a tout corrompu.
                    Je plaide en faveur de Hubbard. Oui, réellement. Non pas parce que je pense qu’il est un demi dieux, mais parce que je pense qu’il a réellement essayé de faire progresser les habitants de cette planète.
                    La critique est facile mon cher (e?) mi-cause, mais l’art est plus difficile. Et la recherche et l’amélioration spirituelle est de l’art et meme du grand art.

                    1. @ Mi cause : PS : j’oubliais un point important. Quelques uns sur ce fil sont prompts à degainer l’invalidation et l’évaluation. Mais curieusement, ils vous laissent m’invalider copieusement sans réagir. Et c’est moi le grand méchant ? Intéressant…Je vous laisse méditer la dessus.

                    2. @ Emile-Louis,
                      L’indépendance est très récente, tout juste sortie de non-existence. Vous ne devriez pas vous sentir invalidé mais plutôt optimiste ! Voyons positif, vous traversez, une condition de danger !

                  2. Le ton colère est effectivement observable chez certains indépendants. Georges Sand nous en a fait une très belle démonstration il y a peu, nous révélant un beingness détestable. Comme vous j’apprécie les commentaires très apaisants de Curiosus. L’amour expansif n’est vraiment pas le fort des fidèles de lrh !

                    1. A partir d’un commentaire sur un blog, vous tirez de bien grandes conclusions sur l’ami Georges, que vous ne connaissez pas par ailleurs. Je crois que vous allez un peu vite en besogne. Vous tirez une grande généralité à partir d’un fait anodin, un commentaire. Il existe un niveau de ton chronique , niveau de ton qui peut monter ou descendre au gré des circonstances. Je vous ai déjà vu plus mesurée dans vos propos, et connaissant bien georges, je peux vous assurer que c’est un gros nounours extrêmement calme et pacifique 99% du temps. Mais vos invals incessantes, voire votre commentaire ci dessus, finissent par irriter ( et bien sur vous sautez la dessus pour prouver à quel point nous sommes vraiment des gens détestables dépourvus d’amour) . Relisez votre commentaire ci dessus, il n’est pas digne de vous. Sinon, la verveine et le thym sont également très apaisants.

                    2. Réponse à APAS :

                      Le commentaire de Georges Sand n’était pas anodin. C’était une attaque personnelle contre Voltaire alors que lui ne l’avait cité(e) nulle part. Peut être aurait-il été plus sage de contacter Voltaire hors blog et ne pas étaler des griefs personnels sur un blog sur lequel s’expriment en majorité des gens qui n’ont plus trop d’atomes crochus avec la scientologie. Georges est peut être un gros nounours au quotidien mais nous, nous n’avons pu le(la) juger que sur son intervention.

          1. @ Curiosus : très intéressant ce concept de la saisie du soi.
            J’ai le sentiment que le parcours en scientologie accentue cette saisie du soi. Chercher sans cesse des incidents passés personnels jusqu’à Clair ne nous conditionnerait-il pas, au bout du compte, à nous « auto-saisir » en permanence ? A nous percevoir en tant que carte et non de territoire ?

          2. @Curiosus-2013
            Merci très intéressant ! 🙂
            C’est un fait que plus nous nous individualisons plus nous souffrons car plus nous voulons prouver que nous savons mieux que tout le monde.
            Et plus l’humain s’individualise, plus il développe de « boutons » (les facteurs perturbateurs que vous citez) et moins il supporte que l’on appuie dessus. C’est fou de voir combien l’homme se fait mal « avec son accord » ! S’il ne développait pas ces boutons colère, peur, antagonisme et truc machin chouette, rien ne le toucherait vraiment. Juste il serait et comprendrait.
            L’humain juge plus qu’il ne cherche à comprendre. C’est bien ça son gros problème.

        2. @ Foolt Ot : l’entité génétique doit survivre, c’est son but. Menacée, elle utilise les émotions négatives pour s’en sortir. Ce sont ses outils, ses armes.
          Un être spirituel qui a une très bonne compréhension de la vie devrait s’en sortir avec les émotions positives.
          Mais lorsque cet être est lié à une entité génétique très forte, il arrive que ce soit elle qui prenne le dessus dans des situations où l’être est stressé.
          Mais l’être est fondamentalement bon et n’a pas besoin d’attaquer pour faire entendre son point de vue. Du reste, quand il le fait il n’est souvent pas bien après et cherche à revenir à de meilleurs sentiments.

        3. Cookies ou pas, la sciento, selon ce que j’ai observé sur moi et d’autres, ça rend hyper sensible, hyper émotionnel.
          C’est bien de retrouver une âme d’enfant dans un univers accueillant mais c’est très dangereux en territoire hostile.

  62. Curiosus-2013,

    Vous avez dit:
    « Tout le travail de « clearing » va donc consister à atténuer puis à éliminer ces 26 facteurs perturbateurs en utilisant diverses techniques. C’est un travail effectué dans le temps présent, sans parcourir les incidents du passé. »

    Cela fonctionne très bien et est au fond la technique que les personnes normales usent pour améliorer leurs vies. Bien réfléchir et s’informer complètement sur le problème (Google, Wikipedia, livres, personnes avec les expériences dans le sujet, mème discuter la chose avec le coiffeur) et se prendre beaucoup de temps avant d’agir.
    Après 40 années d’indoctrination et des milliers de décisions faites sans vraiment réfléchir et me foutant dans une confusion complète,j’ai arrété et je me prends beaucoup de temps avant de décider quelque chose et je ne fais que ca et ca fonctionne de mieux en mieux et de plus en plus vite.

    Le Bouquin de Kahneman Daniel « Thinking, Fast and Slow  » explique d’une facon scientifique exactement comme cela fonctionne et les fautes qu’on peut faire dans son propre raisonnement. 🙂

    1. « Après 40 années d’indoctrination et des milliers de décisions faites sans vraiment réfléchir et me foutant dans une confusion complète »

      La scientologie a insidieusement installé des « cookies » dans nos systèmes de pensée.
      Ces cookies (petites injonctions) amènent généralement la personne à prendre des décisions qui vont dans le sens du groupe et ça, j’en conviens, ça mettait bien dans la confusion…

    1. Merci Voltaire, et oui, il suffisait de regarder sur IMDB ! John a pris son papa. Les soldats et thérapeutes ne sont pas crédités comme acteurs, ça indique que c’est un vrai documentaire, mais qui est largement fictionné il me semble. Un ancêtre des films de promo de la sciento !

  63. I’m back. Pas eu trop le temps de mettre mon grain de sel ces dernières semaines, mais j’ai vu que ça a discuté sec. Le billet de Volatire a touché des points sensibles.

    Je suis tombé sur ça hier et comme personne n’en parle sur le blog, je me suis dit que c’était suffisamment important pour que ça ne passe pas à l’as.

    http://www.20minutes.fr/societe/1502359-20141217-eglise-scientologie-mise-examen-affaire-institut-aubert#xtor=RSS-145

    L’affaire de l’institut Aubert est relancée. Après l’affaire Arcadia, le CC Paris a du pain sur la planche. Et qui attaque le CC ? Le père Olivier Morice, of course. Ça va chier.

      1. Apparemment, on peut. Je pense que le but n’est pas d’obtenir une victoire juridique (le dossier semble bien maigre) mais d’enfoncer un peu plus la scientologie dans l’opinion publique, ce qui s’avérera très utile lorsque l’affaire Arcadia sera jugée. En fait, tout ce que fait Morice avec cette vieille affaire qui sent le rance est de maintenir la pression sur l’église et de lui créer du « dev-t ».

  64. Pfff… Ils exhument des vieux trucs. Je n’aime pas les abrutis dans la secte mais ceux qui les attaquent ça n’est pas mieux. Un vieux dossier qui sent le rance. L’institut Auber ! les gosses qui y étaient scolarisés sont maintenant des adultes depuis longtemps et cette pauvre Arlette était de bonne foi. D’ailleurs cette école n’avait de Hubbard que le nom, ils n’appliquaient en aucun cas la tech de Hubbard. Ils passaient leur temps à faire des classes natures, c’était un truc un peu écolo, et il faut le dire ça manquait de propreté et de rigueur.
    En fait, Arlette appliquait ses propres principes éducatifs et se tirait une balle dans le pied en misreprésentant la sciento.
    Quant au CC honnêtement, je vois pas ce qu’ils ont à faire là-dedans.
    S’ils voulaient attaquer la secte, ils devraient plutôt s’intéresser aux cas de déconnexion et aux levées de fond. Et pas à des vieux trucs pourris.

  65. La scientologie en tant que piège pour bouddhiste égaré

    Je crois que très jeune j’étais déjà fortement imprégné des valeurs bouddhistes. Par exemple lorsque j’étais adolescent, j’essayais de convaincre mes copains que les murs plats n’existaient pas vraiment, car de près ils ressemblaient à des montagnes escarpées, et d’encore plus près à un tourbillon de particules en folie. Je pourrais citer une centaine d’autres exemples de ce genre. Bref, j’étais déjà imprégné de bouddhisme sans le savoir.

    Selon les maîtres bouddhistes, les personnes qui s’intéressent fortement au bouddhisme dans cette vie-ci ont déjà été bouddhistes dans des vies passées, car il faut un certain temps de maturation avant d’en arriver à ce stade. En ce qui me concerne, c’est l’impression que je ressens.

    C’est ainsi qu’en rencontrant la scientologie, je me suis senti immédiatement attiré. Cette recherche d’immortalité, ce désir de résoudre le problème de la zone d’entre deux vies, aider les autres, atteindre des états avancés sur le plan spirituel, les OT7 qui prétendaient pouvoir guérir à distance, tout cela ressemblait beaucoup au bouddhisme.

    Lors de la traversée de la zone d’entre deux vies, appelée bardo dans le bouddhisme, nous en voyons de toutes les couleurs et nous en sortons fortement désorientés, égarés. Si nous rencontrons en premier la scientologie, il y a de fortes chances pour que nous soyons attirés, du moins c’était vrai avant l’âge de l’Internet, lorsqu’il y avait davantage d’opportunités pour rencontrer la scientologie que pour rencontrer le bouddhisme.

    Seulement voilà, telle une louve revêtue d’une peau d’agneau, la scientologie opère un complet renversement des valeurs.

    Les valeurs phares dans le bouddhisme sont l’amour et la compassion. Or l’amour a été remplacé en scientologie par l’affinité, et la compassion est considérée comme basse de ton et est formellement déconseillée. Or l’affinité n’a rien à voir avec l’amour. Elle est définie en scientologie comme « la considération de la distance, bonne ou mauvaise, l’aptitude à occuper le même espace ». Je suis sûr qu’un prédateur sexuel a beaucoup d’affinité pour sa victime, et veut occuper le même espace. Mais ce n’est pas de l’amour, défini par le bouddhisme comme le souhait que les autres soient heureux.

    Même renversement des valeurs au niveau des techniques. Dans le bouddhisme les maîtres montrent la voie, mais c’est à nous de nous entraîner en solo, de travailler directement sur notre propre esprit, alors qu’en scientologie on nous impose la présence d’un auditeur, nous sommes mis au point effet au lieu d’être au point cause. Il existe bien d’autres renversements des valeurs, par exemple au niveau de l’argent, la tech PTS/SP, la déconnexion, etc.

    En bref, la scientologie fonctionne comme un piège à bouddhistes égarés, et dès lors que l’infortuné bouddhiste est pris au piège, ses valeurs fondamentales vont être déconstruites et retournées.

    Je souhaite un très joyeux Noël à mes valeureux interlocuteurs, que cette fête qui marque l’intrusion de l’amour et de la compassion dans notre civilisation nous permette d’exercer notre bienveillance et notre générosité!

      1. @Emile Louis-Marc
        Prenons le cas de la compassion, pour illustrer mon propos. J’ai souvent observé l’enchaînement suivant:

        Acte 1. Le scientologue est soumis à une pression terrible de la part des registrars. Tous les moyens sont bons pour l’amener à sortir son chéquier: erreurs de logique en pagaille, etc. Mais le pire est qu’on va inciter le PC à commettre des actes néfastes sur les finances, avec ce genre d’arguments: « les impôts sont suppressifs, il ne faut plus les payer car il ne faut pas encourager la suppression. Les charges sociales, c’est de la compassion et c’est bas sur l’échelle des tons. Il ne faut plus payer l’URSSAF. Etc. » Ou encore « Il faut faire plein de petits prêts dans plein de banques différentes ».

        Acte 2. Le PC se rebelle tout de même un peu: ne pas payer ses impôts ni l’URSSAF, faire plein de prêts dans des banques différentes, c’est illégal. Ce à quoi le registrar va répondre: la Scientologie c’est le maximum de survie. Il ne peut rien t’arriver de mal. De plus je vais demander à un OT7 d’auditer ton cas, tu n’auras aucun problème avec les impôts ni avec les banques (ça se passait comme ça il y a 30 ans).

        Acte 3. Donc le PC donne toute son épargne à l’église de scientologie, il hypothèque ou vend sa maison, il ne paye plus ses impôts, il fait plein de prêts différents auprès des banques.

        Acte 4. Les meules de la justice humaine broient lentement mais sûrement. Les quelques biens qui restent au scientologue sont saisis par les huissiers, les avis à tiers détenteur font qu’il ne peut plus toucher son salaire. Il est expulsé de son logement. Son seul recours est de se réfugier piteusement chez ses parents.

        Acte 5. Dès lors tous ses « amis » scientologues se détournent de lui. Il est en mauvais standing, c’est comme s’il avait la peste, il ne faut plus lui parler. La compassion? Mais c’est bas de ton! Pas question de l’aider. Ça l’encouragerait à recommencer. Il lui faudrait une intensive pour terminer un procédé. Comment? Pas d’argent? Pas question! Il faut payer d’abord.

        Cette histoire ci-dessus, je l’ai observée un grand nombre de fois. Ce comportement, qui consiste à mépriser les faibles et à vouloir aider les gens capables, c’est à dire ceux qui n’ont pas besoin d’aide, découle directement des enseignements donnés en scientologie (voir les références sur la compassion, et sur le fait de ne pas récompenser les basses statistiques).

        Or, selon le bouddhisme, la compassion est, avec l’amour, un facteur clé de progrès spirituel. C’est pourquoi j’ai parlé d’un retournement des valeurs.

        Pour ma part je ne souhaite pas détruire la philosophie de la scientologie, mais je veux dénoncer le fait que la scientologie détruit la compassion. Ce n’est d’ailleurs peut-être pas vrai des scientologues indépendants, que je ne connais pas. Je parle de ce que j’ai vécu dans l’église de scientologie.

        En tout cas, selon le bouddhisme, amour et compassion sont indispensables pour progresser sur la voie de la libération spirituelle. Les techniques seules ne suffisent pas, il faut avoir la motivation correcte. Si l’on applique les techniques bouddhistes avec une motivation purement égoïste, on n’ira pas très loin. Alors que si on applique les mêmes techniques avec une motivation altruiste, elles vont fonctionner beaucoup mieux. Un bouddhiste commence chacune de ses journées en établissant une motivation correcte.

        Traduit en langage scientologique, cela voudrait dire qu’avant chacune des séances d’audition, il faudrait faire le postulat: « que cette séance serve à apporter le bonheur à tous les êtres sensibles, et à réduire leurs souffrances. » Selon le bouddhisme, le préclair devrait alors avoir beaucoup plus de gains.

          1. @Emile Louis-Marc
            Je parle de la scientologie « officielle » que j’ai connu, dans les années 80 et 90. Je ne peux donc pas parler des indépendants.

            J’aime bien le point de vue du Dalai Lama, au sujet des religions: il pense que si l’on devait classer les religions en termes de perspicacité, le bouddhisme serait peut-être le mieux placé. Mais il trouve également que les autres religions sont nécessaires, car tout le monde ne peut pas être bouddhiste. L’essentiel est que les personnes concernées trouvent une voie leur permettant de progresser sur le plan spirituel (c’est un point de vue que j’ai trouvé dans le livre « Cheminer vers l’éveil »).

            Si donc les indépendants permettent à leurs clients d’être plus heureux, de moins souffrir, de se préparer des renaissances favorables, sans nuire aux autres et en aidant les autres, je n’ai pas d’objection.

            De mon côté, j’ai voulu indiquer une autre voie, un « plan B », à l’intention de ceux qui n’ont pas réussi à progresser avec la scientologie.

            En fait il y a plusieurs plans B, en fonction de la motivation:
            – Etre plus heureux dans cette vie ci
            – Se préparer des renaissances favorables
            – Se libérer du samsara (libération du cycle des renaissances automatiques)
            – Eveil complet d’un Bouddha (qui au passage s’accompagne d’un certain nombre de « supers pouvoirs », même si ce n’est pas le but recherché).
            A chacune de ces motivations correspond un ensemble de techniques à pratiquer pour atteindre le but souhaité.

            Il faut s’y faire: il n’existe aucune école spirituelle, aucune religion qui puisse convenir à tout le monde. Il y a trop de cas différents. A chacun de trouver sa voie!

    1. Je suis tout à fait d’accord avec vous, Curiosus, et impressionnée par la profondeur de votre réflexion et la clarté de votre expression sur le sujet du bouddhisme et sa comparaison à la scientologie.

      J’ai eu cette même sensation que l’amour véritable et la compassion étaient méprisés en scientologie et même, je dirais, détournés à des fins destructrices moralement et psychologiquement parlant. Les scientologues, dans leur grande majorité, font preuve de compassion et utilisent l’affinité dans le seul but de manipuler l’autre et de l’amener à leur façon de pensée. Ils ne cherchent pas véritablement à comprendre les besoins de la personne en détresse ou ce qui pourrait la rendre heureuse. Ce sont des loups, non seulement pour « bouddhistes égarés », mais pour tous ceux et celles qui cherchent une réponse aux questions existentielles, spirituelles, ou encore simplement une issue à leur détresse morale ou affective.

      Je vous souhaite une bonne année 2015, ainsi qu’à Voltaire et à l’ensemble des internautes présents sur ce blog.

      1. BONNE ANNEE CORINNE !

        Curiosus est une vraie friandise sur ce blog. On apprécie de plus en plus de le lire.
        Oui, dans l’église ce sont véritablement des loups, maintenant la question pour 2015 est : qui sont réellement les indépendants ? Quels sont leurs produits ? Comment s’entraînent-ils ? etc.

  66. Joyeux Noël aussi à tout le monde. Je comprends ton affinité pour le Bouddhisme Curiosus, mais « la sciento piège à Bouddhistes » ? Remarque c’est vrai pour toi, c’est ton expérience et c’est comme ça que tu la résumes, y a rien à dire si tu es satisfait avec cette idée.
    « en scientologie on nous impose la présence d’un auditeur, nous sommes mis au point effet au lieu d’être au point cause ». Là, c’est un point technique simple qui s’appelle le cycle de comm. Si tu peux communiquer qq chose à quelqu’un qui va comprendre et dupliquer ce que tu dis, sans te juger ni altérer ta comm (et crois-moi, c’est pas donné à tout le monde), tu vas petit à petit regagner ton univers. Et tu vas pas te retrouver au point effet mais au point cause. Si tu as reçu de l’audition qui t’a mis au point effet, ton auditeur était trop bas de ton, auditait pour le Dof P, le CS, l’Eglise, COB ou LRH pire encore « la pureté de la tech », « La standard tech »… Non, l’audition est pour le PC. Mais beaucoup l’ont perdu de vue
    Rappelle-toi avoir été vraiment compris un jour ?
    L’audition est un fait technique et humain, et non religieux ou idéologique. Tout est dans les axiomes de sciento qui n’ont rien à voir avec l’attitude actuelle de l’Eglise de Scientologie et de son « leader », COB.
    Le but est de faire dépersister les conditions négatives grâce à la communication. Toute la théorie de l’univers à deux pôles. Tu peux aussi lire lire les « basics auditing séries » dans le niveau O.
    Ça ne s’oppose pas au Bouddhisme, pas du tout, en tout cas je ne crois pas.
    Ces connaissances seraient utiles à qui que ce soit qui voudrait pratiquer la psychothérapie sur autrui, et dépasse le cadre étroit de la secte qui prétend monopoliser la pensée de Hubbard.

    1. @Marie-Antoinette
      Je suis d’accord avec toi, la communication peut être très utile, j’ai d’ailleurs fait des gains sur les grades et sur NED. Mais cette communication est utilisée pour mettre les scientologues au point effet, en voici quelques exemples :

      1. Il existe en scientologie 2 équations fondamentales :
      Le préclair est moins fort que le bank
      Le préclair plus l’auditeur sont plus forts que le bank
      Du coup pas moyen de s’auditer soi-même et le C/S m’a dit un jour que si je me laissais aller au self-auditing, cela me détruirait. Il faut obéir au doigt et à l’œil, à l’auditeur et au C/S. Du coup cela interdit l’introspection, or la méditation et l’observation de son propre esprit sont des points clés du processus de libération dans le bouddhisme.

      2. Il me fallait plusieurs semaines pour pouvoir financer des intensives, pendant lesquelles j’étais au point mort alors que j’avais envie de progresser. Lorsque enfin j’avais acheté un grade, il fallait aller à toute vitesse à cause des statistiques. Je voulais prendre mon temps, afin de bien réaliser et profiter de ce qui se passait, mais il fallait avancer à marche forcée. Je n’avais aucun contrôle et j’étais juste une marionnette au bout de ses fils.

      3. Autre exemple : un jour j’étais à Flag et j’ai rencontré une OT7 française. Elle venait à Flag car elle avait un problème, et les OT7 ne peuvent pas être audités dans une org classe 5. Et j’ai réalisé : mais bon sang, elle est complètement effet. Elle a été formatée par un système qui l’empêche de trouver des solutions à ses problèmes, elle a de plus en plus besoin d’un C/S et d’un auditeur. Elle doit franchir 7300 km au moindre pépin pour les trouver. Alors qu’une voie de progrès spirituel authentique aurait du lui permettre d’être autonome, surtout après tout ce temps.

      Cette interdiction qui est faite aux scientologues, de travailler sur leur propre esprit en toute liberté, va à l’envers de l’attitude fondamentale qui selon le bouddhisme mène à la libération. C’est en ce sens que je parle d’un retournement des valeurs.

      Maintenant si un auditeur professionnel peut aider quelqu’un à aller mieux, c’est très bien, mais il ne faut pas qu’il y ait accoutumance. Il ne faut pas imiter le docteur Knock, qui inventait toutes sortes de maladies pour fidéliser sa clientèle. Lorsque le préclair est suffisamment rafistolé, il faut lui permettre de s’envoler de ses propres ailes.

      1. @ Curiosus,

        « Maintenant si un auditeur professionnel peut aider quelqu’un à aller mieux, c’est très bien, mais il ne faut pas qu’il y ait accoutumance. »

        Cette accoutumance peut rendre terriblement fainéant d’un point de vue analytique. On prend les boîtes et on attend les bonnes indications qui nous donneront raison et nous redonneront de l’énergie. On peut être cause sans en passer par l’aide d’un tiers en permanence. Comme vous, je pense que l’audition doit rafistoler la personne pour lui permettre de repérer et de soulager, seule, ses propres charges.

        J’ai relu quelques commentaires et vraiment je pense que ce qui peut diviser les gens ici est l’état dans lequel ils sont arrivés en sciento.
        Quelqu’un qui est arrivé en mauvais état (coincé dans le passé) a tiré un grand bénéfice de l’audition et défend Lrh et la scientologie qui lui a sauvé la vie : elle l’a remis dans le présent.
        Mais pour ceux qui étaient dans le présent ou le futur, la sciento a du mal à passer car elle leur donne le sentiment d’avoir perdu des aptitudes et donné des peurs.
        La personne qui est dans le présent ou qui est tournée vers le futur a besoin de gains positifs (renforcement des aptitudes existantes) et la personne qui est coincée dans le passé a besoin de gains négatifs (enlever la charge contenue dans des traumatismes passés).
        Auditer des incidents passés sur un preclair haut de ton et tourné vers le futur va rendre bas de ton, voire malade.
        Ces gens n’ont pas de traitement spécial lorsqu’ils arrivent en scientologie. On leur administre la même audition qu’à ceux qui sont dans le passé. Et de mon point de vue, c’est pas bon du tout.
        En d’autres termes, la sciento a vraiment aidé et elle a vraiment détruit (ceux qu’elle a très mal évalué).
        Et on pourra en débattre jusqu’à la nuit des temps.

        1. Suite :

          Auditer un clair sur Ned ou auditer une personne haute de ton avec des procédés qui renvoient dans le passé ont le même résultat : détérioration de la personne.

          Oui, des gens ont eu des gains car pris à leur bon niveau de cas et oui des gens ont été abîmés car pris à un niveau de cas inadapté; Il faut juste comprendre que les gens abîmés n’ont pas envie d’être réparés par une technique qui les a abîmés.

          Quand je lis Curiosus, je vois une personne qui cherchait des réponses mais qui n’était pas « dans le passé ». Je comprends donc ses arguments.

          1. Un auditeur pourrait-il nous dire ce qui existe aujourd’hui en sciento pour les personnes qui ont un cas en bon état et qui veulent juste devenir plus performantes ? Peuvent-elles recevoir directement des procédés OT du livre « Créations des aptitudes humaines » ou ceux contenus dans les PDC ?

            1. Ne parlons pas de l’audition et du pont dévoyés de l’église.
              Les indépendants auditent le pont de 1978, à savoir : grades + ned, puis ot 1,2,3,4, puis nots audité (ot5 de l’église) puis solo nots. Après et seulement après, on attaque les niveaux ot originaux ( de 4 à 8) tirés de « Création des aptitudes humaines  » et des PDC.
              Si l’on fait ces niveaux avant nots, les gains seront instables, le bank de nots va vite rattraper la personne . Donc, éviter de faire ces procédés avant, pour ne pas risquer un key in du bank restant qui viendra ternir les gains. J’espère avoir été clair, je manque un peu de sommeil !

        2. « En d’autres termes, la sciento a vraiment aidé et elle a vraiment détruit (ceux qu’elle a très mal évalué).
          Et on pourra en débattre jusqu’à la nuit des temps. »

          VOILA ! Le désaccord sera éternel entre ceux qui avaient vraiment besoin d’aller dans le passé pour construire un meilleur avenir et ceux qui n’avaient pas besoin de ce saut dans le temps pour être constructifs.

        3. Pour répondre au questionnement intéressant de Fool OT.
          Certaines personnes n’ont jamais eu de mental réactif, ce sont des clairs naturels. Hubbard dit qu’il n’ont jamais été autre chose que clair. Cette donnée et celle des clairs de vie passée a été annulée par RTC.
          Auditer un clair sur des procédés destinés à un préclair ne va pas le faire avancer mais régresser, en particulier s’il reçoit de la dianétique.

  67. Je suis d’accord avec vous Marie Antoinette. Personnellement j’aime bien le Bouddhisme, je trouve que dans cette philosophie il y a une grande ouverture et beaucoup de tolérance. Après avoir connu le côté sectaire, para-militaire et hyper-commercial de la Scientologie où l’on vous oblige a refaire toute votre formation tous les dix ans et à acheter 2 électromètres d’un coup sans parler de l’IAS, je me suis demandé si j’allais pas passer quelques jours au calme dans un lieu bouddhiste ou marcher sur le chemin de Saint-Jacques pour mes changer les idées.

  68. Ah oui Konrad, le délicieux calme des abbayes. Certaines sont peuplées d’êtres sages. Je me souviens m’être arrêté dans une abbaye et avoir conversé avec des esprits qui peuplaient l’endroit. Ils me posaient des questions sur le monde d’aujourd’hui, émerveillés d’avoir une visiteuse qui les percevait et communiquait. Les gens ont un concept de la sagesse qui est en phase avec la conception de leur époque. On a la conception spirituelle de l’air du temps. Ils étaient dans Dieu, Jésus, mais qu’importe la forme. Ce qui compte c’est la bienveillance.
    Normalement Flag devrait être un endroit comme une abbaye, pour que les gains d’audition puissent prendre leur essor. J’ai connu Flag comme ça. J’étais éclatée, extérieure, j’ai connu des états tout à fait bouddhiques, comme plus d’ego, plus de mental.
    Mais la pression pour le fric et le pouvoir venue de COB a tout transformé en une secte para-militaire et hyper commerciale.

    1. Merci beaucoup Marie-Antoinette, j’apprecie beaucoup vos commentaires. Ça ma rappelle des lieux où j’ai séjourné et mon souci était de ne pas déranger, comme dans les ruines du château de Peyrepertuse où j’ai bivoaqué une nuit. Je sentais un lieu habité et une présence très forte. Je vous souhaite à tous une très bonne année.

  69. Pour répondre à Curiosus…
    1. « Il existe en scientologie 2 équations fondamentales :
    Le préclair est moins fort que le bank
    Le préclair plus l’auditeur sont plus forts que le bank »
    Tout à fait, c’est fondamental. Mais ça n’empêche pas de s’auditer soi-même en solo où l’équation est la même, juste tu es l’auditeur et le PC, mais bon, j’enfonce une porte ouverte.
    Tu parlais du self auditing. Si un CS t’a vraiment dit que le self auditing te détruirait c’est une affirmation très exagérée (et les CS n’ont pas le droit de parler au PC).

    Mais il faut s’entendre sur ce terme. Peut-être que le concept d’introspection est considéré positivement dans le Bouddhisme et dans les cultures de la pensée (y compris le Christianisme, le Judaïsme et l’Islam). Et je n’y oppose pas un mépris immédiat et ricanant de scientologue qui sait tout. C’est la méditation, l’introspection etc… Mais quel processus mental est engagé ? Et bien j’avoue n’en rien savoir. Qu’est-ce qu’on fait quand on médite ? Peux-tu décrire concrètement ce que tu fais, ce que tu ressens ?

    Pour ce qui est du self auditing considéré comme une activité négative Hubbard dit que le PC self audit quand il a eu des mauvaises indictions. Il essaie de se débarrasser de quelque chose de faux dans son système et du coup ça l’introvertit, il fouille dans son mental pour trier ses idées. Et c’est le mécanisme de l’introversion. Là, comme ça, en deux mots, ça paraît un peu rapide de dire ça.
    Mais en y regardant à deux fois, c’est très fondamental.
    Il faut comprendre l’idée qu’indiquer la « charge dépassée » va vous débarrasser du bouleversement. Style : « la communication a été coupée » si c’est vrai pour une personne, elle va se sentir mieux si vous lui dites. Et ses unités d’attention se dirigeront vers le temps présent. Une indication incorrecte c’est comme indiquer la mauvaise charge dépassée, ça ne fera pas disparaître le bouleversement.
    Comme un faux item PTS, une mauvais attribution de la cause.
    Bon, je ne vais pas me substituer à Hubbard qui explique ça beaucoup mieux que moi et pas en quelques mots. Tout cela est dans les conférences d’académie du niveau 3.

    2. Oui, les intensives etc… Ce n’est pas le sujet de la sciento mais l’organisation de l’église dévoyée dans le sens du fric.

    3. Oui, aller à Flag était une contrainte importante et ils auraient pu faire moins cher et plus près, et moins d’arbitraire et les gens auraient été plus contents !

    Et, il n’y a aucune interdiction aux scientologues de travailler sur leur propre esprit. Là, tu parles de gens qui t’ont peut-être envoyé en éthique pour « mixed practice » ou « self auditing » et du coup tu as eu l’impression de ne plus avoir le droit à tes propres pensées.
    Les gens qui font ça ont une idée altérée de la scientologie, ils cherchent simplement à créer suffisamment de barrières pour eux et pour les autres pour se sentir en sécurité et « protéger » ce qu’ils croient être la « tech standard ». Ils ont besoin de bornes et d’interdits. Mais les scientologues ne sont pas les seuls. Les religions adorent inventer contraintes et disciplines pour maîtriser leurs rangs. Révérer robotiquement des textes soi-disant sacrés, interprétés littéralement, c’est l’histoire de l’humanité. C’est juste un truc « secto/religieux ». (y compris chez les communistes qui répond au même mécanisme etc…. (voyez Kim Jong Un)
    On peut accuser Hubbard de ça, mais c’est le méconnaître, sa pensée est à l’opposé à 98%. Mais c’est vrai que le sciento, devenue une église sans doute pour des raisons fiscales et autres, s’est prise au jeu, jusqu’à être totalement hors valence.

    1. @Marie Antoinette
      « Qu’est-ce qu’on fait quand on médite ? Peux-tu décrire concrètement ce que tu fais, ce que tu ressens ? »

      Vaste sujet! Il faudrait un livre pour répondre, je vais essayer de résumer. En fait il existe plusieurs types de méditation.

      1. Méditation avec concentration sur un objet physique ou mental
      Pour les débutants, en général on prend comme objet la respiration. On prend bien conscience de l’inspiration, de l’expiration et on compte chaque cycle. Par exemple on prend conscience du fait que l’air expiré est plus chaud que l’air inspiré, le bruit de l’air, les réactions du corps lorsqu’il reçoit de l’oxygène, etc.
      Les débutants ont du mal à rester concentrés, car ils sont assaillis d’émotions et pensées parasites. D’où l’intérêt de compter, pour mieux voir quand on perd le fil. Lorsque j’ai commencé il y a quelques années, je perdais le fil au bout de 3 ou 4 respirations, complètement dispersé par des pensées parasites. A force d’entraînement, cela s’améliore. J’arrive à maintenir mon attention pendant environ une vingtaine de respirations.
      L’objectif est le calme mental. C’est une action préliminaire, comparable aux rudiments en scientologie, car elle va permettre de rendre beaucoup plus efficace la méditation analytique.

      2. Méditation analytique
      Réflexion sur les enseignements bouddhistes, afin de les rattacher à notre propre expérience. Il faut passer d’une compréhension purement intellectuelle à une compréhension vécue. On acquiert alors des certitudes, on dissipe les doutes, ce qui donne beaucoup plus de puissance à l’esprit. Par exemple prise de conscience de l’impact négatif de la jalousie (voir un de mes messages ci-dessus), ou en méditant sur la notion d’interdépendance, j’ai pris conscience de tout ce que je devais aux autres, une conséquence collatérale étant que maintenant je paie mes impôts sans rechigner.

      3. Méditation de pleine conscience
      Elle consiste à prendre pleinement conscience de tout ce qui se passe dans notre propre esprit, dans notre corps, dans notre environnement. Les scientifiques ont découvert des effets stupéfiants: amélioration des défenses immunitaires (moins de maladies), amélioration de la densité de matière grise dans le cerveau (peut-être un antidote à la maladie d’Alzheimer?), protection des télomères (amélioration de la longévité ?), efficace pour traiter les dépressions, etc.

      Dans le cadre du bouddhisme, la méditation de pleine conscience va permettre de repérer les facteurs perturbateurs lorsqu’ils apparaissent et de mieux comprendre leur fonctionnement. On va alors pouvoir stopper leur propagation en appliquant les antidotes appropriés. A force d’entraînement, les facteurs perturbateurs vont s’affaiblir progressivement, jusqu’à disparaître.

      Une mention spéciale est à faire au sujet de la vacuité: lorsqu’on prend vraiment conscience de la vacuité des phénomènes grâce à une perception directe, on atteint un stade où l’on est libéré du cycle des renaissances automatiques (je n’en suis pas là !)

      4. Autres types de méditation
      – La marche méditative
      – Méditation avec concentration sur des images mentales
      – Le rêve lucide (méditation pendant le sommeil)
      – Méditations des tantras (procédés confidentiels)
      Etc.

      Vous devriez essayer, pour vous faire une idée. Une expérience directe est plus probante que de longs discours !

      Selon moi, un scientologue qui est arrivé au bout du pont de scientologie pourrait tout à fait continuer sa route avec le bouddhisme.

      Je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année, une très heureuse année 2015, et je remercie Voltaire pour sa patience face à cet afflux de messages.

      1. Merci Curiosus. J’ai lu ce que tu as écrit, c’est un vaste programme, qq fois difficile, qui peut certainement amener des améliorations spirituelles. Il est possible qu’après avoir été audité certains de ces exercices puissent être faits avec plus de succès.
        La vacuité… En faisant du TR0 certains la recherchent. L’existence dans le temps présent sans aucune pensée. La dissolution du moi et la fraternité avec l’univers. J’ai ressenti ça à deux périodes de ma vie. En prenant du LSD, et après mes premières auditions de solo not’s. L’état de « Bodhi ».
        Le problème avec cet état, c’est qu’il est tellement planant qu’on peut rester collé dedans. On fait des images de cet état et on commence à les projeter devant soi pour réatteindre l’état.
        En fait, l’état pourrait continuer si la pensée discursive ne se remettait pas en marche. D’une manière épouvantable et écrasante quand l’effet de l’acide cesse. Avec une sensation d’avoir perdu sa vraie nature qui te donne l’impression d’être déchu.
        L’audition ne donne pas cette perte comme une libération chimique trop abrupte, mais à un moment tu recommences à recréer de l’ego (si on veut l’appeler comme ça).
        Au fond la vacuité est un état de non-être ce qui est l’absence d’identité mais quand même être sans pour autant vouloir prouver son existence.
        J’ai eu de longs états comme ça avec l’auditing de Not’s et de solo not’s. Pratiquement plus de pensée discursive, l’aptitude à éloigner toutes sortes de nuages et une compréhension immédiate par imprégnation des univers des gens. Et une absence de devoir affirmer un état d’être ou une identité pour exister. Dans un tel état, tu es pratiquement invisible. Tu n’émets plus rien. L’espace est immense et tu es statique.
        Mais quand tu dois te remettre en action, tu remets aussi en marche la pensée analytique, comparative etc…

  70. « Il essaie de se débarrasser de quelque chose de faux dans son système et du coup ça l’introvertit, il fouille dans son mental pour trier ses idées. »

    @ Marie-Antoinette, que l’on ait été mal audité ou pas, la tech de scientologie pousse au self-auditing. On « scan » son système tout le temps. J’ai un rhume, est-ce que je ne serais pas PTS ?
    Mes stats descendent, est-ce que j’ai appliqué la bonne condition ?
    Je me sens triste à mourir, est-ce que l’on m’a fait une mauvaise indication ? Machin a dit une généralité, ne serait-il pas SP ?
    J’ai été mordu par un chien, est-ce que je n’ai pas écrasé un chien dans une vie antérieure ?
    Un scientologue pratiquant se pose sans cesse des questions. Quand on arrête d’étudier et de se faire auditer, un grand calme mental s’empare de nous et bon dieu quel bonheur de vivre enfin sans se poser des questions qui sont plus des stops sur le chemin de la liberté individuelle que des panneaux indicateurs.
    @ Curiosus : la sagesse non guerrière du bouddhisme me plaît de plus en plus !

  71. Question aux indépendants
    C’est une question que j’ai déjà posée à Emile Louis-Marc sans obtenir de réponse, aussi je repose la question à tous ceux qui voudront bien répondre.

    Lorsque vous avez atteint le « sommet du pont », lorsque vous avez audité tout ce qui est possible, que faites-vous ensuite?

    Rappelez-vous ce que disait Hubbard: dans cet univers, il n’y a rien de statique. Si on ne progresse pas, on va régresser.

    Comme le nombre de procédés à auditer est fini, comment faites-vous pour continuer votre progression spirituelle lorsque le stock de procédés à auditer est épuisé?

    1. @ Curiosus 2013 : La réponse est simple : Il faut déjà atteindre le sommet du Pont, et cela demande un peu de travail. Ensuite, pour ceux qui le font, nous pourrons en parler.
      Et puis « détail » quî n’en est pas un d’ailleurs, le pont a deux côtés. Partie gauche, entraînement et partie droite audition. Les deux parties faites conjointement permettent d’accéder a de plus hauts niveaux de savoir. Mais cela demande de l’étude, des efforts, de la compréhension et bien entendu de l’application.

    2. Très bonne Question !
      La solution de DM est de tout refaire et refaire….mais comme le time track est immense avec des billions de vies vécus on pourrait s’auditer des milliards d’années…
      Aucun des OT8 que j’ai vues on manié l’amnésie des vies antérieures..sinon selon la théorie ils pourraient se souvenir de sciences beaucoup plus avancées.
      Y a quelque Chose qui cloche dans la théorie, a cause de cela on ne peut pas répondre a votre question. Si un OT 8 peut faire des Ls ou bien des objectives a nouveau, alors il est jamais arrivé a OT8. La même Chose chez les freezones qui font jusqu’a OT50..Je ne les vois pas en Action comme vrai OT comme postulé par la théorie…
      LRH a inventé assez de procédés pour qu’on puisse s’auditer des centaines d’années. Au fond, le passé par la théorie est presque infini…
      Tiens, cela est une bonne idée; « le passé est infini », pas seulement le Futur…LOL. No « prime mover »….Je suis, j’ai toujours été et je serais toujours !
      Remarquez, je n’ai pas bu une goutte de vin !
      LOL
      Happy New Year a tout le monde

    3. Je ne suis pas membre de l’indépendance mais je me permets de donner mon point de vue sur la question. Les indépendants C/S de haut niveau auront peut être une toute autre réponse. En tout cas, je vais être sincère.

      J’ai fait les 72 conférences des PDC les unes derrière les autres et ce que j’ai retenu de ces matériaux pourrait être une réponse valable.

      Lrh, écrivain de son état, avait compris le pouvoir thérapeutique de la création. Toute personne qui est dans son monde ne voit plus l’univers Mest. Les artistes ont une bonne réalité sur le sujet. Leurs mock-up leur font faire des gains.

      Bref LRH voulait réduire l’univers physique à 0 et augmenter l’univers personnel des gens à l’infini et il avait compris comment faire : en leur faisant faire des mock-ups en quantité jusqu’à ce qu’ils réalisent une chose très précise.
      Je pense vraiment qu’il voulait amener les scientologues à cette cog majeure et je pense que cette cog est celle que l’on appelait « la vérité révélée ». J’ai lu le bulletin OT 8 dont l’authenticité est aujourd’hui mise en doute. Je pense que ce bulletin est vraiment de Lrh. Il se recoupe tellement avec les données des PDC. Bref, il voulait que les scientologues aient la cog suprême. Celle qui permet de nous décoller et libérer définitivement de l’univers Mest.
      Il était sûr que cette cog était la clé de la liberté totale pour chaque individu de cette terre mais son problème – toujours de mon point de vue – était d’amener les gens à cette cog. Il avait remarqué (il en parle dans science de la survie) que sitôt l’état de clair atteint, les gens repartaient dans la nature vaquer à leurs occupations. Comment les garder dans le groupe pour qu’ils fassent cette cog miraculeuse ? Il explique très clairement, mais alors très clairement dans les PDC qu’il faut inventer des gros mystères datant de millions d’années pour maintenir l’intérêt des gens et il explique qu’il n’a pas son pareil, étant écrivain, pour convaincre les gens. Donc des histoires ont été mises en place et les gens sont restés, happés par le mystère. Ils ont eu des mock-ups, ils ont audités des choses qui étaient réelles pour eux, ils ont eu des gains mais le but était bien au-delà de l’audition. Il était de les amener rapidement à faire cette cog majeure mais des adeptes se sont fâchés en cours de route disant que les niveaux d’Ots c’était du n’importe quoi, etc, etc.

      Si ces gens avaient fait cette fameuse cog, ils se seraient retournés sur leur pont (comme il est dit de faire dans ce fameux bulletin OT8) et ils auraient bien rigolés en disant « Putain, Ron tu nous as bien baladés mais wow ! Quelle cog !  » Et ils ne lui en auraient pas voulu. La cog aurait balayé les griefs.

      Le pont est fait pour être monté vite. Si quelqu’un réalise en cours de route qu’un truc n’est absolument pas crédible, c’est foutu. Il arrête tout et il pense qu’on l’a pris pour un con.

      Prenez un film d’action américain. Plein de situations ne sont pas crédibles mais on ne le voit pas parce que tout va vite et quand le film est fini et qu’on en a pris plein les yeux on s’en fout qu’il ait été crédible ou pas. On a eu du plaisir et c’était le principal. Par contre, celui qui a buté sur une situation invraisemblable n’est plus dans le film et n’aura aucun plaisir à le regarder.

      Lrh voulait que les gens montent vite son Pont pour faire cette cog suprême qu’il pensait unique et libératrice, hélas ils ont été ralentis par l’argent et quand on est ralenti on voit tout ce qui cloche et on ne le supporte pas.

      Il faudrait que je détaille cela avec les références mais on est à quelques heures du réveillon, pardonnez-moi… 🙂

      Lrh a dit lui-même que la scientologie c’est 51% de choses vraies et 49% de dingueries.

      Les dingueries ont été mises en place pour maintenir l’intérêt des gens jusqu’à la cog du haut du pont.

      J’en viens à la réponse que vous attendez, Curiosus : après cette cog, les scientologues sont pleinement conscients de leur nature spirituelle, ont une compétence en mock-ups qui leur permet de nourrir leur univers personnel et le garder supérieur à l’univers Mest qui ne leur fait plus peur du tout.
      Après le Pont, c’est juste des drills à faire pour garder cette compétence à créer et détruire des univers.

      1. BONNE ANNEE FOOLOT !

        Bien intéressant ta théorie de l’OT !
        S’il est vrai que Hubbard a dit que la sciento c’était 49% de dingueries, je comprends pourquoi les gens s’engueulent ici ! Chez les uns, elles passent, chez d’autres, elles font tousser !
        Tu as lu ça où ?

        1. Hey Bonne année !

          Je l’ai lu dans la Conférence : « Scientologie, où nous allons.  »
          du 30 décembre 1961

          Les 49% sont de l’habillage qui parlaient aux gens dans les années 50 et 60. Il est beaucoup plus difficile d’y adhérer au 21 ème siècle.

      2. Bonjour et bonne année à tous!

        Bon, Foolot, Hervé DLF qui vient d’attester OT7 dans l’église a certainement réalisé la même chose que toi, sa lettre de succès fait part d’une découverte toute simple sur l’état d’Ot faite dans les PDC. Il a demandé à son superviseur de cours pourquoi on ne faisait tout simplement ce que disait LRH dans cette conférence, que c’était hyper simple. Le superviseur lui a dit « que la marche était trop haute pour les gens ».
        Comprendre par là que la simplicité n’est pas ce que semble chercher les gens, du moins pour Lrh. Alors il a bien fallu diluer le concept en plusieurs étapes. C’est ce que la lettre de succès de Hervé DLF laisse supposer.
        Lrh aimait les gens capables alors pourquoi leur avoir imposé tout un tas de gradients inutiles pour découvrir la « vérité révélée » puisqu’ils avaient la faculté de la comprendre d’entrée de jeu ?
        Bizarre…

        1. Vous avez dit bizarre, comme c’est bizarre…. 😉
          Je suis d’accord avec vous, pourquoi imposer des gradients à ceux qui assimilaient tout de suite les concepts majeurs et pouvaient sauter des étapes sans risque ? Comme l’ont remarqué quelques blogueurs ici, les raccourcis n’existent pas en scientologie pour les gens vraiment capables.
          Sur ce, bonne année !

      3. Lrh a dit lui-même que la scientologie c’est 51% de choses vraies et 49% de dingueries.

        C’est bien là, la preuve que la scientologie n’est pas une science de l’esprit finie. Ces « dingueries » peuvent agir comme de très mauvaises indications et rendre maboul ou malades…

  72. 300 !!! Bravo Voltaire. Ah, je suis restée une stat pusheuse.
    Ah Kilukru si arrêter la Scientologie t’a apporté un grand calme mental, c’est à dire ce que beaucoup ont été y chercher, tu as trouvé the « way out » which is through and out !
    Mais c’est comme tout, on veut un truc, on le veut, et après on le veut plus, et on est bien content de plus l’avoir ! Et en plus ne pas faire de scientologie, même avec les prix modérés de la freezone, c’est ce qu’il y a de moins coûteux.
    J’abdique la défense du sujet. C’est vrai que dans sa forme récente, c’était une vraie prise de tête, la ruine financière assurée, sans compter des trucs pires encore. Mais bon, la vie est aussi comme ça.
    Mais les regs ont été une réalité qui vous a troué le porte-monnaie, et vous vous êtes tapés des services qui ne vous ont pas éclaté.
    Ben moi aussi c’était dur, autrement je ne serais pas partie… Mais j’avais étudié le sujet avant… et ça, ça m’avait beaucoup aidé….

    1. « Ah Kilukru si arrêter la Scientologie t’a apporté un grand calme mental »

      Oui on peut très bien vivre spirituellement sans elle mais je suis curieux de lire les points de vue de ceux qui la pratiquent encore et ceux des personnes qui ne la pratiquent plus, d’où mes visites sur ce blog.
      Bonne année à toi !

  73. Kilukru, on pourrait dire que je pratique encore la sciento en quelque sorte (pratiquer est un grand mot qui me déplait, non je ne suis pas « pratiquante »). La sciento est dans ma tournure d’esprit. Certains diraient que j’ai des cookies installé par la secte !
    Mais je comparerais plutôt avec ces marxistes qui ont rejeté toute les expériences socialistes (de Staline à Hollande en passant par Mao et Mélanchon) , et qui votent à droite. Mais il y aurait comme un certain plaisir à réfléchir avec le matérialisme dialectique.
    Je ne suis pas croyante, pire encore, mais pas du tout, je suis une incroyante native. Mais pourtant quand je pense aux CS séries, aux Data series, et à des tas de points de tech, je trouve ça génial.
    Je comprends qu’il y a des gens qui n’ont aucun gain avec la sciento, ou des gains occasionnels. Dire qu’il y a 100% de résultats était le pari de Hubbard mais les faits ne l’ont pas vérifié malgré que certains y croient. Et là, je parle de la vraie sciento.
    Mais, ce qui vous a ruiné, détruit, déconnecté, ça n’est pas la sciento de Hubbard mais celle de « COB ».
    Dans les années 70, personne n’avait jamais été endetté, ou du moins ça n’était pas un phénomène endémique, et il n’y avait pas les arbitraires que l’ont connait. Je ne dis pas que tout le monde était content. Y en a pour qui c’était pas leur tasse de thé.
    Mon propos n’est pas de défendre la sciento, ça n’a aucun intérêt. On aime ou on n’aime pas. On peut débattre de la sciento comme de tous sujets, peser le pour et le contre. Et on n’est pas obligé d’avoir une attitude militante que ce soit avec le pour ou avec le contre.
    Non, je ne suis pas là pour défendre la sciento et vous dire de monter le pont. Et ça n’est pas une sorte de « withdraw ». Le sujet est libre et je ne partage aucune idée du style « profitez de ce bref instant d’éternité » (qui est une menace, extrait du Ron journal 35, donc selon moi, ce texte n’a pas été écrit par Hubbard)
    Par contre sur ce blog on est là pour dénoncer l’altération du sujet dans des buts financiers et de pouvoir, et des pratiques totalitaires insupportables.

  74. Bonjour Voltaire et meilleurs voeux à vous et votre famille.
    Je n’ai pas accès aux commentaires sur votre excellent billet de début d’année et vous laisse donc un mot sur le précédent.
    G. Sand vous a tendu la perche, à un moment donné, pour entrer dans une condition de jeu pas sympathique et vous n’y êtes pas entré, j’ai trouvé que c’était tout à votre honneur et cela a renforcé l’admiration que j’ai pour vous.
    Sinon merci pour les dernières infos. Ainsi donc l’Eglise commence à revendre ses orgs idéales. C’était prévisible et j’espère que les adeptes vont enfin réaliser que les postulats de leur idole ne marchent pas et que les apostats étaient dans le vrai…

Laisser un commentaire