Eric Roux, le bon petit soldat

Dans l’émission d’Europe 1 du 12 février, Eric Roux renvoie les auditeurs à son blog à propos du livre de Jenna Miscavige Hill. (Par « auditeurs », nous entendons les gens qui écoutent la radio, pas les gens qui écoutent des préclairs.)

Bien entendu, nous nous y sommes immédiatement rendus et, ô surprise, au lieu d’un commentaire d’Eric Roux, nous avons trouvé la déclaration officielle de l’église internationale que Karin Pouw, sa porte-parole, avait envoyée aux medias américains.

Eric Roux, le libre penseur, s’est contenté de faire un copier-coller (traduit) de la ligne éditoriale de Miscavige.

Lira-t-il le livre pour se faire sa propre opinion ? Sans doute pas. Si le top management dit que c’est de la merde, Eric Roux le croira sur parole – question d’honnêteté intellectuelle.

Voici la déclaration officielle de l’église publiée sur le blog du bon petit soldat :

DECLARATION DE L’EGLISE DE SCIENTOLOGIE INTERNATIONALE AU SUJET DU LIVRE DE JENNA HILL 11/02/2013
Communiqué du 5 Février 2013

L’Eglise n’a pas l’intention de débattre de questions privées concernant Mme Hill, ni de ses tentatives pour exploiter le nom de M. Miscavige.

Nous remarquons que les souvenirs racontés dans le livre de Mme Hill sur sa scolarité sont complètement en contradiction avec les souvenirs de 30 de ses camarades de classe (voir http://castilecanyonschool.org ). Leurs souvenirs personnels décrivent exactement la même école à la même période comme un camp d’été idyllique et un internat dans un environnement disposant d’une piscine, de terrains de basket et de football, d’écuries, de vergers et de jardins potagers biologiques, ainsi que de salles d’étude classiques et artistiques. Ces anciens camarades de classe ont continué à soutenir les objectifs sociaux et humanitaires de l’Eglise, ont démarré de brillantes carrières professionnelles et ont fondé une famille. Loin d’exprimer des critiques, des griefs ou de l’amertume, ils parlent d’expériences qui leur ont permis de se faire des amis pour la vie tout en acquérant une éducation et les bases spirituelles qui continuent à enrichir leur vie aujourd’hui.

De plus, il est intéressant de noter qu’après avoir fini ses études à l’école, Mme Hill, en tant qu’adulte, a volontairement choisi de poursuivre dans l’ordre religieux de l’Eglise. Ceux qui se dévouent à un ordre religieux rigoureux, quel qu’il soit, le font en s’engageant pleinement, sans penser que cela leur donne des droits particuliers et sans s’attendre à un quelconque traitement préférentiel. Ceux qui décident qu’un ordre religieux n’est pas pour eux sont libres de continuer leur vie autrement, comme l’a fait Mme Hill. Chaque religion a ses détracteurs ; aucune croyance ne peut satisfaire les aspirations spirituelles de tout le monde.

L’Eglise respecte depuis longtemps l’unité familiale, en logeant et en aidant ceux qui élèvent des enfants. Toute suggestion du contraire est un mensonge. Le livre lui-même reconnaît qu’il contient des dialogues « reconstitués » et deux douzaines de pseudonymes. Quant aux descriptions de l’Eglise lorsque Mme Hill la fréquentait il y a des années, et aux descriptions de deuxième ou de troisième main de l’Eglise aujourd’hui, elles sont pareillement sujettes à caution. Les récits révisionnistes sont caractéristiques des apostats et les contes des tabloïds sont à prendre avec d’énormes pincettes.

Bien entendu, les témoignages des 30 ex-camarades de classe maltraités et exploités par l’église leur ont été soigneusement dictés et n’ont aucune valeur.

Nous encourageons Eric Roux à signer, s’il ne l’a déjà fait, un contrat d’un milliard d’années afin qu’il puisse expérimenter personnellement la vie idyllique offerte par la Sea Org.

11 réflexions sur « Eric Roux, le bon petit soldat »

  1. Eric Roux, la meilleure façon de dédouaner la sciento, c’est de faire cesser l’amalgame entre l’organisation subvertie par David Miscavige et la philosophie de Hubbard.
    Miscavige est pire pour la scientologie que Fennech, Caberta et la milivude et qui vous voudrez réunis. Il est absolument attristant qu’une oeuvre philosophique et technique de l’envergure de celle de Ron Hubbard soit assimilée aux pratiques sectaires dénoncées par Jenna Miscavige.
    Vous croyez vraiment ce que dit Karine Pouw ? Jenna Miscavige ment ? Et son père Ronny Miscavige (le frère de David), un autre suppressif ? Et Ron Miscavige senior, le père de David, vous saviez que lui aussi avait pris la poudre d’escampette ?
    Mais comment, alors que vous avez une compréhension du sujet de la scientologie, pouvez-vous tolérer que cette petite frappe fasciste et suppressif de « COB » détruise l’image du sujet de la scientologie par des pratiques inhumaines qui n’ont aucun rapport avec quoique ce soit qu’ait jamais dit Hubbard.
    Vous me rappelez ces communistes français dans les années 50 qui au nom de leur idéal niaient les crimes de Staline. Mais ouvrez les yeux, bon Dieu !

    Vous croyez que parce que vous aurez (peut-être) de beaux locaux après avoir ruinés vos membres, vous aurez des nouveaux clients, vous y croyez ? Mais votre PR est au plus bas. Les exactions de Miscavige en font un allié objectif de Fennech et de tous ceux qui veulent éradiquer ce qu’ils appellent les sectes. Vous leur donnez raison. Ils disaient, il y a longtemps que la scientologie séparait les familles, c’était faux. Faux à l’époque, mais depuis l’arrivée au pouvoir de Miscavige, il y a 30 ans, l’église de scientologie a réussi à devenir ce que ses ennemis disaient d’elle. Elle s’est « sectifiée ».
    Pourquoi vous masquez-vous la vérité ?
    Croyez-vous réellement que Debbie Cook a inventé ce qu’elle disait quand on la voit pleurer en déposant devant le juge. C’est du cinéma ? Elle était la dirigeante de Flag pendant 17 ans ! Pourquoi aurait-elle inventé ça ? Et tous les sea org de haut niveau qui témoignent sur le blog de Marty Rathbun, ils mentent tous ? Ils reçoivent une petite pension de big pharma ?
    Mais vous avez des tomates devant les yeux. Hubbard appelle ça « reasonableness », l’aptitude à rationaliser les out-points pour ne pas les voir.
    Eric Roux, vous n’êtes pas un scientologue. Vous êtes un traître à votre propre cause.

    1. Enfin un peu d’esprit d’analyse. Merci Voltaire !

      J’ai laissé sur votre blog il y a deux ou trois jours un commentaire sur lequel je lançais la même réflexion.

      La technologie et la philosophie de LRH sont des choses très intéressantes. Mais certains règlements et certains passages du livre d’éthique sont quand même à méditer.

      Ciblons bien ce que nous attaquons avec un esprit d’analyse et sans parti-pris, sinon nous risquons de tourner en rond et de reproduire les vieux schémas dont nous essayons de nous extirper.

      Nous devons assumer la responsabilité de l’héritage que LRH nous a laissé, non seulement en tech mais aussi en admin (l’ensemble des règlements) et ne pas tout mettre sur le dos de Miscavige.

      L’amalgame dont vous parlez comporte aussi le risque d’en faire nous aussi.

      M. Miscavige applique les règlements de monsieur Hubbard en les dénaturant. Et il a certainement dénaturé la tech ce qui est criminel.

      Mais n’oublions pas tous les règlements que M. Hubbard a écrits pour la Sea Org (Flag Oders, RPF, Orders of the Day, etc) AVANT la prise de pouvoir de M. Miscavige. Ils ne sont pas toujours très humains.

      M. Miscavige se contente de les appliquer à la lettre pour asseoir son pouvoir.

  2. Chère Marie Antoinette, est-il raisonnable de tout mettre sur le dos de Miscavige et sa clique ? N’est-ce pas un peu caricatural ?

    Certes, vous avez tout à fait raison de dénoncer les crimes du gnome sociopathe mais prétendre qu’avant son arrivée, la scientologie ne détruisait pas les familles et les relations humaines, ce n’est pas vrai. La preuve, c’est que LRH a annulé, en 1968, la déconnexion, les sec checks et cette abomination appelée « Fair Game » qui est une pure incitation à la haine. Dois-je vous rappeler que c’est LRH lui-même qui avait mis ces trois choses en place ? Lorsqu’il a constaté qu’elles étaient impopulaires, il a fait marche arrière.

    LRH a-t-il fait marche arrière par conviction personnelle ou tout bêtement pour calmer les esprits ?

    Il existe depuis 50 ans une culture paranoïaque du suppressif en scientologie. Miscavige n’a fait que l’exacerber.

    1. Mon point de vue sur la question est le suivant :
      1) vous mettez au point une technologie du mental qui marche.
      2) tout le monde veut y mettre son grain de sel car tout le monde pense savoir mieux que le créateur de la technologie (classique chez l’humain)
      3) vous êtes obligé de durcir le ton et les règlements pour que VOTRE technologie soit appliquée telle que vous l’avez énoncée.
      4) que vous le vouliez ou non, vous êtes obligé, pour que votre mouvement prenne de l’expansion, de faire le gendarme et de sanctionner tous ceux qui jettent des grains de sable dans la mécanique (pour vous nuire ou parce qu’ils ont tout simplement un QI d’oursin)
      5) votre mouvement prend enfin de l’expansion.
      6) vous n’avez plus à faire le gendarme et vous retirez les règlements les plus sévères.
      7) les gens font des gains, deviennent plus rationnels et perdent l’envie de dénaturer la technologie.
      8) Le mouvement devient de plus en plus éthique puissant et efficace.

      Il se peut que que la vision de LRH était celle-ci.

  3. Mon cher Voltaire, je ne suis pas une défenseuse à tout va de Hubbard, loin de là. Mais, cette règle sur la déconnexion a été annulée dans une conférence que l’église ne promeut pas : le Ron Journal 68. Là, il s’excuse, il dit qu’il n’est pas question que la scientologie suive la route des religions comme le catholicisme qui a dégénéré en Inquisition. Il dénonce lui-même ce que Fennech appelle la dérive sectaire et que moi j’appellerais la dérive totalitaire car elle semble être une maladie infantile de toute grande idéologie qu’elle soit religieuse ou politique.
    Les convictions personnelles de Hubbard étaient axées sur la liberté. Et je ne suis pas « insected », au grand jamais ! J’ai horreur des uniformes. Et la plus grande bêtise qu’il a faite c’est de créer la sea org. Vous prenez un humanoïde moyen, vous lui collez un uniforme et il se prend pour un policier ou un soldat.
    Mais la grande majorité des textes de Hubbard parlent de la liberté individuelle. Encore une fois, je ne suis pas de ceux qui applaudissent Hubbard. Je hais ces manifestations de style « stalino-maoiste », où ils se lèvent comme s’ils avaient un ressort dans le cul, je les vomis. Mais je ne peux oublier l’immense intérêt parfaitement autodéterminé que j’ai eu pour la philosophie de Hubbard et ce qu’elle m’a apporté. Pour moi ce serait injuste d’aller hurler avec les loups.
    Par contre Miscavige doit être traîné dans la boue.

    1. C’est exact, LRH parle du « Reform Code » dans RJ 68. J’ai retrouvé l’extrait. Cliquez sur le lien. http://www.youtube.com/watch?v=KYXkZPUFQLI

      Pour ce qui est de la Sea Org, je suis entièrement d’accord avec vous. Hubbard aurait mieux fait de s’abstenir.

      Cela dit, quand on prend l’ensemble des volumes OEC, il y a vraiment à boire et à manger, et tout n’est pas digeste. Il va falloir un jour étudier tout ça de très près et dégager tout ce qui est susceptible d’asservir au lieu libérer.

  4. Eric Roux est une personne assez intelligente. Mais voilà. Il est en bas du Pont, donc il n’a aucune réalité sur ce dernier. Il n’a jamais versé un € ou £ ou $ en sciento, donc il n’a aucune réalité sur la pression financière mise sur les publics qui montent le Pont.
    En bref, il n’a qu’une réalité subjective de tout ça, donc il est convaincu du bien fondé du Management de l’église.
    Tout intelligent qu’il est, il se retrouve avec des oeillères, puisqu’il ne connait rien du Pont ni des finances de l’église. C’est un bon petit soldat à la botte de Miscavige. CQFD

    1. Je ne suis pas certain que le niveau de cas ait un rapport avec l’intelligence. Il existe des OT très, très cons – j’en ai rencontré un certain nombre qui étaient champions du monde.

      L’intelligence est plutôt la capacité de reconnaître les différences, les similarités et les choses qui sont identiques. Dans la mesure où Roux est incapable de faire la différence entre LRH et Miscavige, entre un paroissien mécontent et un vrai suppressif et que, pour lui, tout ça c’est pareil (A=A=A), on peut difficilement dire qu’il est intelligent.

      1. En fait, en écrivant qu’Eric Roux est intelligent, je voulais dire plutôt qu’il a une bonne culture générale, donc il n’est pas stupide.
        C’est vrai que le niveau de cas n’interfère pas beaucoup dans l’intelligence, quoique, plus on monte le pont, plus on est censé être débarrassé des masses mentales, donc censé recouvrer une certaine vivacité d’esprit.
        C’est vrai qu’Eric Roux devrait différencier LRH de Miscavige, mais comme je l’ai souligné quand on est en bas du pont, qu’on a pas déboursé le moindre fifrelin, on peut être obtus et bouché. C’est son cas.
        Mais que dire des scientologues plus haut sur le pont, (quoique vu l’out tech, on se demande s’ils sont vraiment haut sur ce pont…..) qui ne bronchent pas en voyant ce qui se passe avec ce management dictatorial ??
        Encore plus condamnable

  5. Voltaire, merci pour l’extrait du RJ68. Eric Roux, si vous nous faites la politesse de lire notre blog comme nous lisons le vôtre, vous prendrez connaissance de la position de LRH sur la déconnexion. Et la suite de la bande est d’autant plus intéressante qu’il s’excuse des mesures qu’il a prises, dit qu’il y a bien assez de douleur dans ce monde sans avoir besoin d’en rajouter.
    Le texte « PTS et déconnexion » de 1983 qui remet en place la déconnexion l’a été à des fins politiques pour empêcher les membres de l’église de contacter le groupe dissident de David Mayo, ex senior C/S international et auditeur de Hubbard, viré par Miscavige, 21 ans à l’époque, qui avait aussi viré Marie Sue Hubbard. (morte en 2002 sans qu’aucune annonce ou deuil n’ait été prononcé par Miscavige lors d’un de ses mirifiques events.)
    En 1983, le groupe dissident était en fait RTC, avec à sa tête les putchistes Miscavige et Broeker (après Miscavige a viré Broeker).
    Donc, « PTS et déconnexion » n’a jamais été écrit par Hubbard, mais, de son propre aveu, par Vaughn Young, sur l’ordre de Miscavige http://lrhtech.hostoi.com/index.php?topic=333.0

    1. A ce propos, avec les nouveaux volmes rouges et verts et les « Fondements », il est désormais impossible de savoir ce qui a été écrit ou non par Hubbard, à moins de posséder les éditions originales de ces ouvrages. On peut, sans trop se tromper, estimer que les HCO PL et les HCOB écrits ou révisés après 1982 ne sont pas de LRH,

Laisser un commentaire