Eric Roux devant la commission d’enquête sénatoriale

Aujourd’hui, ça se bouscule un peu au portillon.

Après la vidéo du reportage de RMC Découverte,voici le lien du compte-rendu de l’audition d’Eric Roux devant la commission d’enquête sénatoriale.

C’est assez long (et souvent ennuyeux) mais cela mérite d’être lu.

Roux excelle dans l’art de noyer le poisson – mais il n’y réussit pas toujours.

Il se montre poliment agressif et il est douteux qu’il se soit fait beaucoup d’amis ce jour-là.

A un moment, il dit que 50% du livre de Jenna Miscavige contient des mensonges (l’un des sénateurs lui fait alors remarquer que les autres 50% contiennent donc la vérité), puis un peu plus tard, il avoue n’avoir pas lu le livre, juste des extraits, car il n’en a pas eu le temps. Il a dû se rappeler à la dernière seconde qu’en PR, il ne faut jamais mentir. Mais le mal était déjà fait car, pour critiquer le livre, il s’est contenté d’ânonner la lettre de protestation officielle de l’église qu’il a publiée il y a quelques semaines sur son blog. Pas très pro, ça, mon cher Roux.

En tout cas, grâce à lui, nous apprenons aussi que le premier livre de dianétique de 1950 est un ouvrage sacré – comme la Bible. Bravo, Eric. Là, vous avez convaincu tout le monde.

Nous n’en dirons pas plus. Courage et bonne lecture.

Afin de vous laisser le temps de réagir sur la vidéo et le présent compte-rendu, nous publierons le prochain article dimanche ou lundi.

12 réflexions sur « Eric Roux devant la commission d’enquête sénatoriale »

  1. Ça se bouscule un peu au portillon, en effet, mais c’est du beau monde ! Ceci dit, j’ai parcouru rapidement (si j’ai le courage, je m’y remettrai demain) les déclarations quelque peu pathétiques d’Eric Roux. Les scientologues sont tellement endoctrinés en tant que « victimes » qu’ils en oublient les notions élémentaires de scientologie : répondre aux questions des gens, accorder l’être, etc.
    Tout cela est désespérant, car je ne mets pas sa sincérité (aveugle ?) en doute. Il fait de son mieux avec ce qu’il ne peut pas avoir, à savoir la liberté de pensée… Par exemple, j’ai apprécié l’honnêteté de Mme Hélène Lipietz :

    « Je voudrais faire deux remarques et, après, vous poser une question. Vos formations sont facturées selon un barème. Dans la religion catholique, c’est un peu l’inverse : jamais un séminariste ne va payer pour ses études. La formation des séminaristes est prise en charge par les fidèles, dont je suis. C’est une autre vision de la religion.
    Deuxième remarque : ce qui m’a choquée, ce n’est pas votre attaque contre le fait que nous vous ayons invité, alors que nous avons fait cet effort. Ce qui m’a choquée, c’est que vous nous ayez relu textuellement votre lettre, comme si vous partiez du principe nous n’avions pas pris le temps de la lire. C’est choquant, nous sommes ici entre honnêtes gens. J’ai retrouvé dans votre propos, mot pour mot, ce que vous aviez écrit.

    Une question : Nous avons entendu beaucoup d’associations. Des associations de victimes, des associations qui se présentent comme des associations de lutte antisectes… Qu’est-ce qui vous fait penser aujourd’hui que le fait de vous entendre signifie que nous vous classons dans une secte ? Nous vous entendons peut-être comme nous avons entendu n’importe quelle autre association parmi celles qui sont régulièrement pointées du doigt. Vous n’êtes pas la seule association à être pointée du doigt dans un sens ou dans un autre. En quoi pensez-vous que le fait de vous interroger aujourd’hui prouve que nous vous considérons comme une secte ? Peut-être que, parmi nous, et je n’en sais rien, il y a des membres de votre Eglise, ou de votre association, comme on veut… Qu’est-ce qui vous choque dans l’idée que vous seriez peut-être vus par nous comme étant une secte ? Et pourquoi n’auriez-vous pas envie, justement si vous vous sentez visé, de nous prouver que vous ne l’êtes pas ? J’avoue que je n’ai pas compris votre démarche. »

    Là-dessus le brave Roux s’empêtre dans de complexes théories du complot qui constituent un bien piètre TR4 ! En fait, elle tendait là une perche que le type n’a pas pu saisir car cela fait bien longtemps qu’il s’est noyé !

    Nous avons donc là une preuve supplémentaire qu’une grande MAJORITÉ de nos ennemis a purement été créée par NOUS-MÊMES, sous l’influence du grand Leader David Miscamerde (désolé, ça m’a echappé 🙂

  2. Milliers de scientologues en France : FAUX
    Millions dans le monde : FAUX
    « On insite pour que la personne se soigne » : FAUX. On diabolise tellement les médocs et les anesthésies générales qu’un sciento bien endoctriné fuira la médecine comme la peste.
    Définition de Secte : on s’en fout ! On sait que ces mouvements créent une dépendance mentale qui rend addict et pas objectif du tout.
    Scientologie et CCDH sont indépendantes ? Tiens donc ! Alors pourquoi le DVD profits macabres se vend dans les orgs ?
    « En France des dizaines de milliers de personnes ont suivi le programme de purification, il n’y a jamais eu un seul souci » : FAUX. Une personne qui avait une mauvaise circulation sanguine a une veine de la jambe qui a éclaté dans le sauna du CC Paris, elle a fait une hémorragie. Heureusement que c’était une veine de la jambe ! D’autres ont fait des otites. D’autres ont fait des crises de démence. C’est ainsi que j’ai vu un type hurler pendant des heures à me rendre malade de peur.

    « Normalement, les Scientologues vont bien. Je vais vous dire pourquoi : on n’est pas avec des gens qui ne vont pas bien. Moi, personnellement, je me sens bien dans la vie »
    Eh bien il en a de la chance le Révérend Roux quand tant d’autres sont déstructurés sur le plan mental et souvent diminués sur le plan physique dont la majorité des OT.

  3. Moi, ce qui me troue le cul, c’est que Roux ait carrément publié le compte-rendu sur son blog. Franchement, je me serais abstenu. Parce que ni sa petite personne, ni la sciento, ni Hubbard n’en sortent grandis.

    Mais bon, j’sais pas. Peut-être qu’il était tout content de lui et qu’il pensait les avoir mouchés, ces vieilles barbes de sénateurs. Peut-être qu’il voulait montrer aux scientos : « Hé les mecs, z’avez-vu ? J’suis une bête ! Je les ai tous niqués ! »

    Tu t’es surtout auto-niqué, mon p’tit Roux. T’as pas arrêté d’envoyer chier tout le monde et d’essayer de faire passer le message que tout est « religieux » et « sacré », y compris la Dianétique que t’as pas vraiment dû lire parce qu’Hubbard arrête pas de dire un peu partout dans le bouquin que c’est une thérapie et que ça soigne les gens. Donc, rien que là, tu te niques et tu passes pour un con fini. Ou, au mieux, pour un mec de mauvaise foi (jeu de mot volontaire).

    Tes arguments sur le purif étaient complètement à côté de la plaque aussi. Le purif, c’est religieux ? T’es cinglé ou quoi ? A qui tu veux faire avaler ça ? C’est le genre de terrain glissant où t’as plutôt intérêt à mettre de l’eau dans ton vin, du genre : « Nous sommes conscients que la procédure de purification peut présenter des risques aussi nous avons décidé qu’une supervision médicale quotidienne était indispensable », ou un truc dans ce genre. Avec preuves à l’appui, piles de certificats médicaux, etc.

    Mais non, Roux est un kamikaze de KSW, pour reprendre l’expression de Marty Rathbun. Il est incapable d’avoir un discours autre qu’intégriste. C’est sacrilège et blasphématoire de dévier d’un millimètre de la pensée d’Hubbard, sauf qu’il réussit quand même l’exploit de l’enfoncer involontairement, Hubbard, en disant que ce qu’a écrit Hubbard n’engage que Hubbard. S’il avait voulu discréditer totalement Hubbard, il s’y serait pas mieux pris.

    L’avantage avec des abrutis comme Roux, c’est qu’ils accélèrent la chute et la disparition de l’église et qu’ils nous facilitent le boulot. Plutôt que de leur taper dessus, on devrait les remercier.

  4. « Normalement, les Scientologues vont bien. Je vais vous dire pourquoi : on n’est pas avec des gens qui ne vont pas bien »

    Ah bon, Eric, vous ne cotoyez jamais de scientologues qui ne vont pas bien ? Laissez-moi vous rafraîchir la mémoire avec ces scientologues qui nous ont quitté de maladie les uns derrière les autres et ce, de façon très prématurée (et je ne cite que ceux que je connais !)

    Françoise C.,
    Hélène M.,
    Charles C.
    Maryvonne L.,
    Jean-Yves L.,
    Lucille P.,
    Alexandra M.,
    François P.,
    Michel H.,
    Eric L.,
    Robert L.,
    Marie-Thérèse D.,
    Alain c.,
    Maryse T.,
    André T., etc…

    Et tous ceux que je ne nommerai pas qui souffrent actuellement de cancers ou de maladies dégénératives.

  5. C’est vrai qu’il ne répond à rien, est arrogant et a refusé toute main tendue pour vraiment communiquer. Il a dû réussir à les énerver.

    J’avoue avoir eu une légère sympathie pour lui d’avoir confronté d’aller discuter avec ces défenseurs de la « norme » médicale.

    Mais en terme de communication, il n’a pas réussi à établir un contact sympathique et humain. Est-ce que ça aurait aidé sa cause ? Ou aurait-il eu l’air faible ? Etaient-ils un peu amicaux ou fondamentalement hostiles ?

    Sa description de « Dianétique » en texte sacré est très tirée par les cheveux !

    Mais voilà, en France on dirait qu’on n’a pas le droit de dire que l’on peut aider les gens au niveau des maladie psychosomatiques avec la Dianétique, d’où l’invention de ce système de défense ubuesque.

    Il est certain que l’église a créé beaucoup d’antagonisme ces 30 dernières années à cause de toutes les dérives que nous dénonçons mais qui ne sont pas inhérentes au sujet, mais à sa mauvaise application et au détournement de son esprit.

    Plutôt que de parler de « dérive sectaire » qui ne veut rien dire, je parlerais de « dérive totalitaire ». Maladie qui n’appartient pas à la scientologie uniquement mais a été partagée par beaucoup d’idéologies et de religions qui ont dérivé.

    1. J’avoue avoir eu une légère sympathie pour lui d’avoir confronté d’aller discuter avec ces défenseurs de la « norme » médicale.

      Mais en terme de communication, il n’a pas réussi à établir un contact sympathique et humain. Est-ce que ça aurait aidé sa cause ? Ou aurait-il eu l’air faible ? Etaient-ils un peu amicaux ou fondamentalement hostiles ?

      Une légère sympathie ? Ben dis donc, ma Toinette, t’as pas bien lu ses réponses, au révérend Roux. Comme défenseur de la sciento, il se pose là, drapé dans son costar de curé rétrograde qui, s’il avait été catho, dirait encore la messe en latin. C’est sûr qu’il est pas en face d’une bande de progressistes chargés de chambouler l’ordre établi. Mais de là à être encore plus réac qu’eux… Roux, c’est le Robespierre de la sciento et on sait tous comment il a fini.

  6. Le révérend Roux, avec ses textes sacrés de M. Hubbard, prend les membres du Sénat pour des abrutis.

    Le révérend Roux témoigne sous serment et jure de dire toute la vérité : la vérité en tant que porte-parole de l’église de M. Miscavige qui est lui-même le plus grand menteur de l’histoire de la scientologie.

    Remarquons que le révérend Roux ne répond à rien, ou à pas grand chose, à cause du procès en cours.

    Le révérend Roux méprise la justice des hommes. Il n’a, ne nous leurrons pas, aucune once de compréhension à l’égard de la commission. Il ne répond qu’à la commission du chef international de la justice de l’église, laquelle ne répond qu’à M. Miscavige et ses avocats.

    Il prend les membres à rebrousse-poil avant d’être recadré à plusieurs reprises.

    La France n’est pas les États-Unis, comme il croit bon de le souligner, mais l’église de scientologie de France n’est pas indépendante puisqu’elle obéit et rend des comptes à M. Miscavige.

    Il donne de fausses informations sur le nombre de ses membres et sympathisants.

    Il donne de fausses informations sur M. Hubbard, considérant que ce qu’il a écrit n’engage que lui et part dans un discours de théologie primaire pour faire avaler au Sénat que les écrits du fondateur sont des textes sacrés, livrant aux membres de la commission des extraits des évangiles qu’il cite alors même qu’il ne cite jamais Hubbard.

    Il ose dire que Jenna Miscavige ment alors qu’il avoue n’avoir lu que des extraits de son livre, puis ajoute que son oncle, M. David Miscavige, n’est pas comme le décrit sa nièce et qu’elle a écrit son livre pour faire le « buzz », essayant par là de montrer qu’il est « chébran ».

    Il déclare sous serment que la scientologie peut ne rien coûter : faux.

    En 2013, la voie royale du co-audit (soit-disant gratuit) est devenue interminable et revient finalement très cher.

    L’org de Paris a une section co-audit plus active que celle du CC Paris, certes, mais rien de comparable au boum des années 70/début 80.

    C’est la politique « spirituafric » et non l’effacement de la détresse spirituelle qui anime cette église depuis au moins deux décennies.

    Avec tous les remaniements imposés depuis 1996, il faut s’accrocher pour atteindre par le co-audit l’état de clair.

    Les sympathisants seront prêts à mentir pour donner tort et 20 opposants sincères seront confrontés à 30 faux témoignages. Voilà la réalité des faits.

    Exemple : la liste des kids ex sea org qui disent avoir eu une enfance paradisiaque. (Alors pourquoi ne sont-ils plus dans la sea org ?)

    Le révérend Roux a menti au sénat.

  7. Le révérend a suivi les conseils de ses avocats tout comme l’Attila d’opérette qui sert de lider minima, pardon maximo, à l’église.

    Déjà le terme de révérend… quand on connait les pratiques quelques peu irrévérencieuses d’OSA !

    Il a menti au Sénat. Il sait fort bien qu’il joue sur les mots. Et là le voir se défausser sur Hubbard et la Dianétique… Il ne suit plus les textes sacrés alors ? Il est passé´du côté des squirrels ? Il doit faire gaffe sinon bientôt il va se surprendre en pleine lobotomie ou autre électrochoc.

    Oui l’église est en pleine crise totalitaire tout comme l’a été l’église catholique au temps de la sainte inquisition et des indulgences. Quelle gloire. Merci à David Torquemada. Au moins on n’est pas (encore) purifiés par le feu. Pour le moment on est cuits à l’étouffée. Normal, il parait que ça préserverve les vitamines, et vu ce qu’on en avale ça serait dommage de gâcher, alors que la grillade, c’est plus gouteux mais c’est moins bon pour la santé. Faut vivre avec son temps.

  8. Si j’osais faire une comparaison, je dirais que Roux est un communiste doctrinaire face à quelques vieux réacs dont certains pourraient tenter de s’extraire légèrement de leurs préjugés.
    Nous on est entre gauchistes, réformistes, social-traîtres, déviationnistes, révisionnistes, mais l’ennemi principal est le camarade Staline (COB), mais plus tant la démocratie bourgeoise réactionnaire (middle class). (épouvantail agité par le parti.)
    Rosenberg est quand-même plus une sorte d’idéologue pontifiant et nazifiant, alors que Roux a un vrai profil de commissaire du peuple, sans culotte, inquisiteur… Way back the track…
    Oui, rien de plus proche d’un miscavigien qu’un stalinien. Dans l’inconscient d’un « bon » scientologue, il y a un communiste qui sommeil. Le fameux antérieur-similaire.
    Peut-être pour régler le problème du robotisme et des « crashing mu » faudrait leur faire clarifier le malentendu antérieur-similaire.
    Roux, au tableau, définissez le matérialisme dialectique.
    Bon, j’avoue, je divague…

Laisser un commentaire