Électromètre Mark VIII – La grande arnaque

L’un des correspondants de Mike Rinder a appelé Bridge Publications pour obtenir de plus amples renseignements sur le Mark VIII. En effet, le site du Mark VIII ne répondait qu’à quelques questions d’ordre général sans entrer dans les détails. Voici un sommaire de cet article que vous pouvez consulter ici si vous lisez l’anglais.

Les orgs doivent utiliser le Mark VIII immédiatement. Si quelqu’un est sur le cours de l’électromètre ou sur un cours d’audition, l’autorisera-t-on à utiliser son « vieux » Quantum Mark VII ou sera-t-il obligé d’acheter le Mark VIII sous peine d’être viré du cours ?

Ceux qui veulent acheter le Mark VIII ne pourront pas utiliser l’argent qu’ils ont déjà sur leur compte dans leur org ou leur mission. Ils devront le payer comptant et à l’avance ! Pourquoi ? Parce que les orgs et les missions ont tellement peu d’argent qu’elles ne peuvent pas stocker les Mark VIII. Donc, vous payez, l’org passe la commande à Bridge ou à New Era Publications (au Danemark) et on vous envoie votre électromètre. Enfin, presque. Car avant qu’on ne vous l’envoie, il y a une étape intermédiaire dont vous devez vous acquitter : signer un document juridique. Cela fonctionne comme suit : une fois que vous avez payé, on vérifie que vous êtes en bon standing et que vous avez le droit d’acheter l’électromètre (que vous venez de payer). Si vous êtes en bon standing, Bridge vous envoie, par la poste, le document juridique. Vous le signez, vous le renvoyez à Bridge et ce n’est qu’alors qu’ils vous expédient l’électromètre.

Question : Si pour une raison X, vous n’êtes pas en bon standing (par exemple parce que quelqu’un a fait un faux rapport sur vous sans que vous le sachiez et que vous avez été secrètement étiqueté persona non grata – je ne rigole pas, c’est arrivé à un de mes amis), est-ce qu’on va immédiatement vous rembourser l’électromètre ou bien devrez-vous faire les étapes de A à E ?

Autre question : Peut-on voir et signer le document juridique avant d’acheter l’électromètre ? La réponse est sans appel : non. Apparemment, ce document contiendrait des engagements du genre : je m’engage à ne pas utiliser le Mark VIII pour faire du squirreling ou je m’engage à toujours avoir une carte d’adhérent IAS à jour.

Concernant la réactivation annuelle du Mark VIII, il n’ y a pas de frais supplémentaires. Vous branchez votre Mark VIII à un ordinateur connecté à Internet, vous allez sur le site de réactivation du Mark VIII avec l’identifiant et le mot de passe qui vous ont été fournis avec l’électromètre, puis vous tapez son numéro de série et bing ! votre Mark VIII est réactivé et ses logiciels sont automatiquement mis à jour. Le compteur de compte à rebours est réinitialisé et votre cadran digital vous enverra un message quatorze jours avant la prochaine date pour vous prévenir que votre électromètre doit être réactivé.

Si jamais vous n’êtes plus en bon standing, votre électromètre n’est pas réactivé. Et tant pis pour les préclairs que vous êtes en train d’auditer. Ils seront confiés à quelqu’un d’autre.

Bref, lorsque vous achetez un Mark VIII, vous payez non pas le droit de l’utiliser, mais le droit de le posséder (c’est écrit dans les FAQ du site du Mark VIII). C’est complètement dément !

Et en plus, votre carte de membre de l’IAS doit être à jour. Autrement dit, si vous n’êtes que membre annuel (donc un être dégradé), vous avez intérêt à renouveler votre adhésion chaque année sinon votre Mark VIII, que vous avez payé 5000 dollars, ne sera pas réactivé et vous serez Gros-Jean comme devant.

Autre chose : Les réactions de l’aiguille du Mark VIII seraient 50 000 fois plus nettes que celles des électromètres précédents. 50 000 fois, ce n’est pas rien !

Je ne vais pas rentrer dans les détails techniques, par contre, j’ai une question : Si les Mark VIII, qui prenaient la poussière dans les entrepôts de Gold et de Bridge depuis huit ou neuf ans, sont vraiment beaucoup plus pointus que les autres électromètres, POURQUOI N’ONT-ILS PAS ÉTÉ MIS EN VENTE IL Y A HUIT OU NEUF ANS ? Pourquoi a-t-on obligé les scientologues à utiliser des modèles moins performants alors qu’il existait un appareil qui, si l’on en croit Miscavige, produit des séances plus rapides et davantage de gains pour les pcs et les pré-OT ? Pourquoi ?

Certains bloggers du site de Mike Rinder pensent que parmi les logiciels installés dans le Mark VIII, il pourrait très bien y avoir un cheval de Troie. Mauvaises langues !

Apparemment, les scientologues ne se sont pas précipités en masse pour acheter ce nouveau joujou. Normal, plus personne ne suit de cours d’auditeur. Cela va surtout concerner les gens qui se solo-auditent. Eux n’auront pas le choix. Pour les autres, le temps qu’ils étudient les Fondements, puis le nouveau Student Hat, ça peut bien attendre deux ou trois ans.

10 réflexions sur « Électromètre Mark VIII – La grande arnaque »

  1. Eh ben… On est bien loin de la scientologie joviale et amicale que l’on a connue… Tout est fait pour décourager les moins riches, donc certainement, dans l’esprit de David Miscavige, les moins capables… Cet homme fonctionne en vecteur inversé.

  2. Bonjour à tous!! concernant le électromètres, si vous en avez besoin, vous pouvez vous en procurer pour 4 à 500 dollars chez les indépendants. Et d’après ce que j’ai pu voir, ils sont bien plus facile à utiliser; plus petits et plus précis. So, don’t worry….be happy….

  3. 5000 + 5000 (deux Mark VIII) + 4000 (Student Hat) + quelques centaines de dollars pour les nouveaux matériaux + les intérêts du crédit que t’es obligé de faire pour te payer tout le merdier, ça chiffre sévère. Combien de glands vont tomber dans le panneau ?

  4. J’utilise un Mindwalker 4 et un Mindwalker 3a logiciel sur mon Asus portable.

    Après avoir eu les avis d’un geek en électronique qui a démonté aussi bien le Mark Super VII que le Mindwalker, ce dernier est bien supérieur en termes d’électronique, microprocesseurs et câblage.

    Quant au Mindwalker 3a logiciel, c’est mon préféré et je l’utilise constamment en solo, car les réactions sont plus précises, du fait que l’aiguille virtuelle n’a pas de poids et n’est donc pas soumise à l’inertie imposée par la pesanteur.

    Cerise sur le gâteau, la personne qui les construit et les vend à un prix abordable est sympa.

    http://mindwalker.weebly.com/index.html

    Ne vous fiez pas au look vintage en bois exotique, l’électronique est top gamme.

Laisser un commentaire