Chimères

Un correspondant m’a envoyé cette pub de SEL (Scientologie Espace Librairie) en me faisant remarquer que les scientologues « vivent vraiment dans une bulle mégalo ».

Bien dit.

Les orgs, idéales ou non, et les missions sont vides et ont du mal à joindre les deux bouts, les procès contre la scientologie et ses satellites tels que Narconon s’accumulent et coûtent des dizaines de millions de dollars, le nombre de clairs et d’OT que la secte produit chaque semaine est au plus bas, Super Power est un bide (à peine un millier de personnes l’ont terminé depuis son lancement il y a près d’un an), GAT 2 est un fiasco (les auditeurs en ont marre de tout devoir réétudier et la plupart ont jeté l’éponge), mais à part ça, tout va bien – à tel point que SEL nous assène une citation de LRH qui n’a absolument rien à voir avec la réalité et qui est évidemment destinée aux quelques adeptes lobotomisés qui n’ont pas encore quitté le navire.

Le réveil sera vraiment dur pour eux lorsque la bulle dans laquelle ils se sont enfermés éclatera.

19 réflexions sur « Chimères »

  1. Je pense qu’ils ne vont jamais se réveiller, c’est trop dur, ils sont dans un monde à la harry potter. J’espère que ça va se finir un jour mais c’est désespérant à voir que les derniers scientologues s’accrochent à ce mensonge. Je rêve de voir Miscavige menotté comme Madoff parce que quand on regarde le montant des sommes escroquées on est pas loin de Madoff ! J’espère juste qu’il n’y aura pas trop de suicide … parce que certaines personnes n’ont que la scientologie dans leur vie vu que cette dernière leur a tout pris !

  2. Cette citation est hors contexte. Elle date d’une époque révolue où miroitait un avenir où tout semblait possible. En fait le cycle d’action en est arrivé à son déclin. Créer, survivre, mourir. Start, change, stop.
    Et la Scientologie est comme un organisme, elle n’a pas réellement survécu à la mort de Hubbard. Ils ont tenté de la mettre dans le formol. Ils ont menti en disant qu’il y avait des niveaux d’OT après VIII . Ça les a obligé à commettre le pire crime possible d’après le code de la sciento : usurper la Source.
    Il fallait confronter la vérité, mais la vérité assenée dès la mort de Hubbard, c’était aussi la mort de l’église qui se serait émiettée en une multitude de groupes. Il fallait réduire les Missions Holders puissants et cacher l’absence des niveaux d’OT au-dessus de 8. Sinon, l’église se serait scindée en morceaux concurrentiels.
    J’imagine que Miscavige, quelques complices de haut niveau (Broeker, Jentzsch…) et avec l’aide sûrement de cabinets d’avocat très pointus, ont recherché une solution. Il est probable que les avocats ont dû les amener à considérer qu’un bon mensonge était meilleur qu’une mauvaise vérité. Et tout cela a été organisé. Mais l’OT est télépathe. Beaucoup ont eu ce sentiment qu’on leur cachait quelque chose. Alors, il a fallu utiliser les sec checks pour localiser la dissidence et s’en débarrasser. Et organiser le chantage à l’éternité.
    Puis, les arbitraires ont accouché d’autres arbitraires jusqu’à ce que les forces vives soient éteintes. Lisez « an essay on management » volume 1 rouge, c’est pratiquement une prophétie.
    Maintenant, la survie est basée sur rentrer des sous, c’est facile à comprendre. Alors tous les slogans les plus énormes sont acceptables, en particulier des citations de Hubbard totalement hors contexte.

    1. Comme vous dites, La scientologie n’a pas échappé au cycle « commencer, changer, arrêter ». Elle a eu de belles années mais c’est fini, elle agonise même si, comme vous dites encore, on brandit des citations hors contexte pour continuer à mobiliser les troupes.
      La sciento est même devenue désuète, je trouve.
      Les profileurs criminels, pour ne citer qu’eux, en connaissent presque plus que les scientos sur le mental humain et eux, n’ont pas d’emeter. Un auditeur de sciento sans son emeter est paumé, incapable de profiler.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Profilage_criminel

      1. Bonsoir,
        Il y a eu un engouement dans les années 50 (espoir fou de liberté) puis un changement avec la sea-org dans les années 60 (liberté contrôlée) et enfin une dictature (plus aucune liberté).
        La scientologie a tout simplement chuté de ton. Même ses matériaux ont chuté de ton avec le temps si vous prenez le temps de bien les analyser.
        Pour remotiver les troupes, on utilise les conférences et citations des années 50 mais le moteur toussote et ne redémarre pas. Cette philosophie a fait son temps et n’intéresse plus grand monde.

        1. Il me semble que les deux cycles que vous mentionnez ont duré environ 15 ans chacun.

          1950 à 1965 : craéation et mise en place de la philosophie
          1966 à 1981 : changement (postulat para militaire)
          1981 à 1996 : purge et altération de la philosophie

          1997 à aujourd’hui : chaos dû à la prise de contrôle par le Mest et chute des stats comme le montre cet article belge :

          http://www.sudinfo.be/1115010/article/2014-10-02/exclusif-la-scientologie-s-ecroule-chez-nous-d-autres-sectes-progressent

      2. Je comprends votre point de vue sur l’emeter. Ce gros engin (malgré son nouveau look futuriste) fait totalement démodé au regard des tablettes tactiles et autres appareils électroniques d’aujourd’hui. Qui plus est, sans lui, les auditeurs ne peuvent pas aider ou les OTs s’auditer. C’est quand même un non-sens de voir que la liberté spirituelle dépend d’un objet Mest, Mest dont on veut précisément se délivrer. Un gros bug électronique dans le monde et bim plus personne ne pourrait auditer ou s’auditer. Il devrait y avoir une alternative entièrement spirituelle à l’emeter et ce n’est pas le cas. En cela, la scientologie est effectivement désuète car entièrement dépendante du Mest qu’elle combat.

  3. Oui , c’est tout à fait ça , c’est les niveaux d’OT qui les rend si fanatiques , sans ces niveaux et en ayant pour but l’état de clair , la scientologie (celle du nain ) ne serait jamais devenue une entité prédatrice avec des méthodes de secte mafieuse .
    C’est la vielle technique de la carotte ou le bâton , le Graal tant désiré , toutes les religions ont utilisé cette technique , un exemple : les musulmans avec leurs 72 vierges qui les attend dans le paradis de mohamed si ils meurent en martyr , ou les cathos avec leur enfer et paradis .
    En dehors de nous , point de salut !
    Perso , ça n’a jamais été mon but , trop irréel , pas de réalité concrète avec ce que je voyais dans le comportement des OT dans les orgs , ils semblaient trop bas de ton , quelque chose clochait .
    Par contre , l’état de clair , alors là oui , ça ,ça ma parlait , mon vrai but , atteindre cet état , avoir une bonne situation financière et devenir auditeur ; voila , c’était simple , clair et atteignable selon moi .
    Ben non , tout a été fait pour me faire tourner en rond avec des tas de procédés interminables et chers en dehors de pont jusqu’à épuisement de mes ressources .
    Voila en gros mon parcours en sciento cc Paris , 10 ans et des centaines heures d’auditions , laissé au milieu du grade iii (les problèmes ) pour me faire parcourir des tas de procédés hors charte , un gâchis …

    Détail amusant , quelques mois après mes premiers post sur ce site , arrêt brutal de la propagande sciento dans ma boite aux lettres (parfois 3 par semaine !), on peut dire que OSA est efficace , merci , ça commençait à me gonfler .
    Le plus drôle était les lettres de nouveaux recrutés qui me demandaient ou j’en étais sur mes grades ? alors que j’ai plus mis les pieds au CC depuis 10 ans .
    L acom circule dans cette « église « 

    1. Cher Jean-Luc,

      J’ai remarqué que les scientologues ont une définition souvent erronée ou très personnelle de « Thetan opérant ».

      Le dico tech nous dit qu’un OT est un être qui est cause sur la pensée, la vie, la matière, l’énergie, l’espace et le temps. C’est une définition incomplète tirée du texte très limpide que je vous livre ci-après.

      La définition du glossaire du livre Création des aptitudes humaines est un peu plus précise : « L’état de thétan opérant est un état dans lequel la personne n’a pas besoin d’un corps pour communiquer ou TRAVAILLER. »

      Un thetan opérant est donc quelqu’un qui manipule et fait fonctionner les choses avec ou sans son corps, ce qui est complètement raccord avec les données de LRH lui-même dans son texte « Définition de l’état d’OT ».

      Lisez plutôt :

      —————————————
      « THETAN OPERATIONNEL est le mot le plus important que nous ayons à définir.

      OPERATIONNEL vient simplement de l’anglais « to operate » qui signifie MANIPULER ou MANIER. Vous faites fonctionner un électromètre, vous faites fonctionner une voiture, vous faites fonctionner une machine à vapeur, une locomotive, un navire, etc…

      De même, un être, lui-même peut opérer. Il peut voler de çi, de là et FAIRE telle et telle chose. En d’autres termes, il est, lui-même, opérationnel ou capable d’opérer.
      (…)
      Nous voulons dire quelqu’un qui sait OPERER sans le corps; qui sait non seulement faire fonctionner des corps mais qui sait aussi opérer sans corps !

      Cela nous amène à notre définition très technique du thetan opérationnel : un être qui est cause sur la pensée, la vie, la matière, l’énergie, l’espace et le temps.

      (…)

      Par conséquent, par thetan opérationnel, nous entendons un être qui sait opérer sans s’encombrer de l’humble argile de son corps.

      (…)

      ——————-

      Et voilà, opérer veut tout simplement dire « manipuler ou faire fonctionner ». Dommage que le mot anglais n’ait pas été traduit, ce qui a engendré beaucoup de confusion. D’ailleurs si vous relisez le texte en changeant « opérer » par manipuler ou faire fonctionner, vous verrez que le concept et beaucoup plus clair et que le sens est beaucoup plus en adéquation avec la définition du glossaire de création des aptitudes humaines.

      Enfin bon voilà, un OT peut tout faire sans son corps. TOUT. Pas seulement extérioriser et voleter à sa guise dans l’espace mais manipuler les meubles, démarrer et passer les vitesses de sa voiture, taper sur son clavier sans les doigts, etc. C’est ça un OT selon LRH et rappelez-vous qu’on est tous venus en sciento pour expérimenter cet état. Et à ma connaissance, à part les perceptions, intuitions et extériorisation, personne n’a soulevé un objet, pas même une plume… Si ? Alors je veux bien voir 🙂

      1. J’ai oublié la définition de 8-8008 :

        « un thétan qui est complètement rétabli et peut faire tout ce qu’un thétan devrait faire, comme déplacer le Mest et diriger les autres à distance, ou créer son propre univers.

        Voilà ce qu’est un OT, compris ? 😉

        1. « Diriger les autres à distance »

          C’est ce que font les mentalistes dans les salles de spectacle.
          Pour moi, un OT est un mentaliste ou, formulé de façon plus technique, un expert en programmation neuro linguistique.

          LRH était fasciné par les tours de magie. Il a observé et décortiqué tout le sujet pour comprendre comment une simple illusion pouvait autant fasciner le public, créer une réalité commune et faire grimper de ton.
          Cet homme a fait rêver les gens sur la base d’une illusion commune. Il est vraiment le précursseur de la programmation neuro linguistique.

          Fouillez un peu le sujet, vous verrez les similitudes !

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Programmation_neuro-linguistique#Une_certaine_.C2.AB_fa.C3.A7on_de_regarder_le_monde_et_la_vie_.C2.BB

        2. Oh j’ai une bonne petite anecdote sur le sujet. Une amie dont le mari est OT me raconte qu’il lui a annoncé un matin avoir as-isé ses clés de voiture. Il les posait toujours au même endroit, sur un meuble de leur entrée et comme il en avait marre d’aller bosser, il suppose qu’il les a as-isées pendant son sommeil. Cela ne peut pas être autrement.

          Effectivement, ils cherchent les clés partout et elles sont introuvables. Le mari, persuadé d’avoir fait disparaître de la matière, se sent comme un dieu, il monte de ton, etc. Pour finir, il prend le double des clés et part au bureau, tout gonflé de son aptitude OT.

          L’épouse reste médusée pendant un petit moment puis va étendre son linge. Elle trouve la clé de la voiture dans la poche du pantalon de son mari qu’elle avait lavé la veille… Elle n’osera jamais lui dire de peur de l’invalider… Elle a donc laissé à son mari l’illusion d’avoir as-isé de la matière car lui avouer la vérité l’aurait fait chuter de ton et elle se serait faite, qui plus est, disputer du fait d’avoir mis une clé électronique dans le lave-linge !!!

          1. @ Kilucru
            Ce genre de « gains OT » foisonnaient dans le magazine Advance…
            Cette anecdote des clés montre très bien les similitudes et différences entre un magicien et un OT. Tous deux créent des illusions mais l’OT, contrairement au magicien, croit qu’il n’y a pas de truc, qu’il a bien fait disparaître un objet. Cette conviction fait qu’il est le spectateur conquis de ses propres illusions.
            LRH précise bien dans une conférénce des PDCs que l’important c’est de croire et que la croyance en une illusion fait plus de bien à la personne que la réalité.
            Croire qu’on a fait 10 fois le tour de la lune fait plus de bien que de croire qu’on ne peut pas le faire.
            L’illusion est une bonne thérapie mais dire que le lapin a vraiment disparu du chapeau est un mensonge.

          2. Le mec et sa femme ont rien compris au film. Déjà, techniquement, si on en croit LRH, on as-ise pas des trucs sans le faire exprès. On as-ise sciemment.
            Ensuite, être tout content parce qu’on a as-isé ses clés de bagnole, c’est complètement con. Ouais, super, je suis un putain d’OT, j’ai fait disparaître mes clés de voiture mais tout va vien, j’avais prévu le coup, puisque j’ai un double. Youpi !
            Allons plus loin dans la débilité. Et si le mec croyait avoir as-isé son nain de jardin dans la nuit ? Il le cherche partout, le trouve pas. En fait, ce sont ses mômes qui l’ont emmené à la déchetterie parce qu’ils le trouvaient moche et flippant. Il aurait fait quoi, le mec ? Il serait allé attester ? Il aurait raconté ça dans Advance ?
            Sa bonne femme, elle est pas mieux. Faut pas invalider le gain inexistant de son jules. Faut maintenir l’illusion. C’est ça, la sciento : l’illusion vendue comme réalité. Je sais plus quel est le bouquin (Histoire de l’Homme ?) où LRH disait que si les gens arrivaient pas à contacter des vies passées, il fallait qu’ils les inventent et qu’après ça leur reviendrait. Alors ouais, l’illusion, les mock-ups et tout ça, ça peut avoir une valeur thérapeutique, pourquoi pas, mais faut pas en abuser sinon on devient zinzin et on passe sa vie à chercher des illusions de plus en plus fortes. On devient un addict. La sciento crée des addicts de l’illusion.

            1. Tu me feras toujours bien rire, Hostie8 !
              Et je suis bien d’accord avec toi.
              Il se trouve qu’en scientologie, tout effet est expliqué par une cause. La vie n’est plus un flux spontané mais une prise de tête perpétuelle sur le pourquoi du comment du pourquoi. Tu paumes tes clés ? Donc t’es effet de quelqu’un ou quelquehose, donc t’es PTS et tu dois trouver tes OW commis sur le SP. Bon, visiblement dans le cas présent, l’Ot a eu la certitude qu’il avait as-isé ses clés parce qu’il en avait ras la casquette d’aller bosser.
              Quand on arrête la sciento, on arrête de torturer sa caboche, on ne cherche plus à attribuer des causes sur des effets et c’est relaxant au possible.
              Je dérape sur une peau de banane devient « J’ai dérapé sur une peau de banane ». Tu te relèves, tu te frottes les fesses et tu vas de l’avant.
              Quand j’étais sur les lignes de sciento, cela aurait été : « SI j’ai dérapé sur une peau de banane c’est que j’ai rencontré de la suppression, donc je suis PTS. Quel est le connard qui m’a invalidé aujourd’hui ? ».
              Il y avait tout un conditionnement psychique auquel j’ai mis fin. OUF !

            2. « La sciento crée des addicts de l’illusion. »

              Oui, tout à fait avec la particularité que ces addicts croient surtout les illusions de leur propre univers. Je m’explique :
              Un scientologue pense que sa défunte mère est réincarnée chez son petit-fils. Il le croit à 400%.
              Un autre scientologue est convaincu qu’il est allé en balade sur la muraille de Chine lors d’une extériorisation.
              Ces deux personnes se rencontrent et parlent de leur mock-up respectif. Mon âme au diable qu’il n’y en a pas une qui croira l’autre ! Elles se valideront poliment mais au fond d’elles-mêmes elles ne se croiront pas.
              J’ai toujours trouvé très étonnant, chez les scientologues, ce scepticisme concernant les cogs des autres. C’est un groupe vraiment étrange.

              1. @Kilucru

                « Ces deux personnes se rencontrent et parlent de leur mock-up respectif. Mon âme au diable qu’il n’y en a pas une qui croira l’autre ! »

                Oui parce qu’elles savent très bien au plus profond d’elles-mêmes que leur cog concernant le « faire » sont des illusions.

                Les cogs sur l’état d’être sont beaucoup plus respectées.

                « Je me sentais grand comme une montagne » est accepté car c’est un état d’être abstrait.

                « J’ai fait pleuvoir sur Hollande à l’île de Sein » n’est pas accepté car cette cog concerne le « faire ». Votre interlocuteur vous accusera réception poliment pour ne pas vous invalider.

Laisser un commentaire