Ce qu’il faut retenir du livre de Lawrence Wright

Le livre de Lawrence Wright, Going Clear – Scientology, Hollywood, & the Prison of Belief, est paru en janvier dernier aux USA. Avec un premier tirage de 150 000 exemplaires, Knopf, la maison d’édition, a mis le paquet. Lawrence Wright a multiplié les apparitions dans les journaux télévisés et les talk-shows et les plus grands medias ont publié des critiques positives sur son ouvrage.

On pourrait littéralement traduire le titre du bouquin par Atteindre l’état de Clair – La Scientologie, Hollywood, et la Prison de la Foi.

Le fil rouge de l’ouvrage est le réalisateur/scénariste oscarisé Paul Haggis. Nous le retrouvons tout au long du livre, de 1975, l’année où il est devenu scientologue, à 2009, l’année où il a publiquement quitté l’église en dénonçant ses dérives.

Lawrence Wright se sert du parcours de Paul Haggis pour « essayer de comprendre » comment quelqu’un d’intelligent peut se laisser embrigader par une philosophie aussi singulière que la scientologie. Le problème, c’est que ce qui est vrai pour Haggis est vrai pour Haggis. Même si on est d’accord avec beucoup de ses arguments, ça reste le point de vue de Haggis. Wright s’est servi de Haggis, un artiste très respecté à Hollywood, pour mieux vendre son bouquin.

Tout cela pour dire que Wright a été très fainéant. Et cela transparaît un peu partout dans son bouquin qui, au bout du compte, n’est qu’un copier-coller d’extraits d’autres livres parus au cours des trente dernières années, comme Le Gourou Démasqué, de Russell Miller (1987), ou Inside Scientology, America’s Most Secretive Religion, de Janet Reitman (2011).

La première partie du livre est consacrée à L. Ron Hubbard, depuis sa naissance en 1911 jusqu’à sa mort pour le moins mystérieuse en 1986. Le portrait que Wright dresse de Hubbard n’est guère flatteur. En gros, Hubbard a menti sur son passé et a mené une vie très loin d’être irréprochable. Il n’aurait jamais été ingénieur en physique nucléaire (c’est vrai), ses faits de guerre auraient été fortement exagérés, il n’aurait pas été aveugle et estropié après la guerre (c’est vrai), il aurait été bigame, et ainsi de suite. Bref, Wright s’efforce, comme beaucoup d’autres avant lui, de démontrer que si LRH était un menteur pathologique, c’est qu’il était un escroc et que la dianétique et la scientologie sont donc une vaste escroquerie. Pour atténuer son propos Wright admet, à contrecoeur, que la Dn et la Scn ont aussi apporté des bienfaits à pas mal de personnes. S’il est vrai qu’il existe de nombreuses zones d’ombre dans la vie de LRH, en particulier pendant les six dernières années de sa vie, il n’en reste pas moins qu’il laisse derrière lui une oeuvre colossale. Résistera-t-elle à l’épreuve du temps ? Là est la vraie question.

S’il y a une chose que l’on peut reprocher à LRH, c’est d’avoir entretenu une légende qui était fausse. Car c’est à nous maintenant de nous dépatouiller avec ça. Et Miscavige n’arrange pas les choses quand il nous présente LRH comme un dieu à chacune de ses méga sauteries tonitruantes en Cinemascope et en Clearsound.

La seconde partie du livre est consacrée à la mainmise de Miscavige sur l’église et à son obsession pour le pouvoir, l’argent et… Hollywood. Presque tout a été dit sur Miscavige et le livre ne fait que reprendre ce que nous savions déjà. Et lorsqu’on voit ce qu’est devenue la Sea Org, on se dit que plus vite elle disparaîtra, mieux la scientologie, en tant que philosophie et technologie, s’en portera.

L’église de Miscavige peut s’attendre à ce que de nombreux autres bouquins du même accabit soient publiés dans un avenir proche. Apparemment, Tony Ortega, ennemi juré de l’église et de Hubbard, s’apprête à sortir un livre-choc.

P.S. : Le livre de Jenna Miscavige-Hill, la nièce du dictateur, est n°1 au Canada dans la catégorie « non-fiction ».

28 réflexions sur « Ce qu’il faut retenir du livre de Lawrence Wright »

  1. Merci pour le bon résumé de ce livre !
    C’est vrai qu’il est quasi impossible d’écrire sur la SCN si on n a pas une expérience subjective sur la tech et l’audition….
    C’est un peu comme si Super Puceau ecrivait des traités de sexologie !
    En attendant que DM soit en exil forcé dans une republique bananière, il ne nous reste plus qu’à avaler les couleuvres et faire notre job !

  2. Pathétique tout cela… Et les malfaisants convergent en un point : La destruction de la Scientologie.
    Je pense que tout cela, malgré les apparences, est calculé pour nuire.
    Il est évident, ainsi que vous le suggérez dans votre article, va créer une déferlante contre la scientologie.
    Il est fort dommage de constater que les histoires communes sont d’actualité…
    Vous connaissez celle de l’oiseau qui se trouve prisonnier d’une bouse de vache chaude et voit passer un loup… ce dernier lui propose de le libérer de son sort, mais le mange.
    La moralité est que ceux qui vous sortent de la M….ne vous veulent pas forcement du bien !
    C’est ce que je ressens ici, avec un auteur qui semble plus vouloir gagner de l’argent, que de savoir de quoi tout cela en ressort… il n’a visiblement rien compris…
    A L B

  3. Créer un mythe autour de Hubbard a été une colossale erreur. A l’instar de Jésus qui est monté au ciel devant ses apôtres, Ron aurait quitté son corps pour continuer ses recherches dans d’autres sphères? Hum… Si Ron avait quitté son corps de lui-même, il aurait laissé sa zone clean et un chapeau rigoureux pour son successeur (référence « transmission de pouvoir » des conditions d’éthique). Hélas, un bordel sans nom a été laissé… Pendant les 30 ans qui ont suivi sa disparition on a continué à découvrir des éléments de technologie et d’administration dans des cartons. Mon oeil ! Le fait est que Ron n’a certainement pas fait une transmission de pouvoir dans la mesure où il était certainement très malade depuis des années. Dire la vérité sur sa condition physique aurait anéanti le mouvement, donc un mythe sur fond de conte de fées a été créé. Ron Hubbard était fanstasque, un fou génial, un électron libre n’en faisant qu’à sa tête ! Avec une bande de potes aussi farfelus que lui, ils sont entrés dans la jungle dangereuse du mental humain et ont taillé un sentier à la machette. Un type normal n’aurait jamais tenté ce que Hubbard a tenté. Aucun thérapeute normal n’aurait osé faire ce que lui a osé. Seulement, dans cette société, quand vous êtes un doux dingue, que vous n’êtes pas important et que vous n’avez pas de diplôme, vous pouvez faire la plus phénoménales des découvertes, elle sera ignorée. Il se peut que les faits de guerre et autres fantaisies aient été créés pour que ses découvertes sur le mental soient considérées plus sérieusement. A l’instar des chercheurs d’emploi qui gonflent leur CV pour trouver un job, Ron a peut être gonflé le sien pour se faire entendre. Ce point de vue est personnel mais très sincèrement, je pense que si Ron n’avait pas été aussi dingue et fantasque, il n’aurait jamais découvert ce qui est, il faut le reconnaître, la plus efficace des technologies sur le mental humain.

    1. « A l’instar de Jésus qui est monté au ciel devant ses apôtres, Ron aurait quitté son corps pour continuer ses recherches dans d’autres sphères? Hum… Si Ron avait quitté son corps de lui-même, il aurait laissé sa zone clean et un chapeau rigoureux pour son successeur (référence « transmission de pouvoir » des conditions d’éthique). »

      Les dernières pages du livre étayent votre théorie. Elles relatent une conversation que Lawrence Wright a eue avec Stephen Pfauth, surnommé « Sarge », qui était le régisseur et chef de la sécurité de Creston, l’endroit où LRH a fini ses jours.

      Fin 1985, LRH, très diminué, aurait avoué à Sarge qu’il avait échoué et qu’il ne reviendrait pas sur Terre.

      Si c’est vrai, que peut-on en conclure ? Que veut dire LRH quand il dit qu’il a échoué ? Sans doute qu’il n’a pas réussi à mettre au point les vrais niveaux d’OT et à amener l’homo sapiens à des états d’être supérieurs.

      C’est vérifiable. Personnellement, en quarante ans de scientologie, je n’ai jamais rencontré un véritable OT.

      Et vous ?

      Cela dit, il n’en reste pas moins que la technologie existante peut apporter des bienfaits énormes. Mais elle ne crée pas des « super êtres ».

      LRH avait placé la barre très haut. Il n’a pas réussi à la franchir.

      Mais il a commencé à déblayer le terrain, c’est déjà pas si mal.

      Aux générations actuelles et futures de construire un meilleur pont.

      1. Moi, je ne suis pas tellement fan de tous ces gens qui nous racontent que « LRH a dit que… » moi aussi je peux le faire.
        Quant au fait qu’il ait échoué? Il a peut être bien échoué avec les organisations, l’église et la SO, on le voit.
        Mais tout auditeur qui a un jour audité ne serait qu’un assist, sait que sa tech marche. Et les auditeurs qui ont eu la chance de faire des clairs et des pré-ot le savent encore mieux. C’est après tout le principal, je trouve. On ne lui demandait pas autre chose et c’est déjà énorme.
        Tu dis que tu n’a pas rencontré d’OT. Je veux bien te croire mais est ce qu’un OT est un espèce de Merlin l’Enchanteur ou de Maitre Jedhi??? je ne crois pas.
        Moi non plus je n’ai pas rencontré de Scientologue qui transforme les marmite en coupe du Grall ou les citrouilles en coupé mercedes. Mais j’ai rencontré des gens totalement causes sur leurs dynamiques, capables de manier la matière, le temps, l’espace et tous les problèmes qui s’y rapportent avec légèreté et sans éclat. Des gens qui transpirent l’ARC qui sont capables de transformer l’entheta en theta, de faire que des gens furieux et boulversés se mettent à rigoler, d’être cause sur leur vie de tous les jours sans beaucoup d’effort et de rendre leur environnement sûr, leger et leurs proches heureux, des gens extérieur stable. Et encore beaucoup d’autres choses.
        Est ce que ce sont des OT? C’est à s’y méprendre tout de même…
        Il faut aussi se rappeler que les niveaux d’OT originaux , ceux qui font de vrais OTs et qui augmentent les aptitudes des OTs, ne sont plus délivrés dans l’église depuis des décennies. Ces niveaux d’OT ont été écrit par LRH il y a pas mal de temps, bien avant Nots et solo Nots. Et ces niveaux SONT les niveaux d’OT. Les autres étant les niveaux de Pré-OT. LRH a développé Nots pour obtenir des aptitudes stables sur ces niveaux originaux et bien sûr l’église s’est empressée de faire disparaitre ces niveaux de la grade chart.
        Alors LRH a t il échoué ? Je ne crois pas. Nous avons toutes les données, à nous de ne pas échouer.

        1. « Il faut aussi se rappeler que les niveaux d’OT originaux , ceux qui font de vrais OTs et qui augmentent les aptitudes des OTs, ne sont plus délivrés dans l’église depuis des décennie »

          Lrh parle effectivement de drills et d’exercices OT dans les PDC et c’est vrai que l’on n’en voit pas la queue d’un sur les niveaux actuels !

          Les avoir supprimés est assurément malveillant.

        2. En admettant que LRH ait vraiment dit à Sarge qu’il avait échoué (peut-être que Sarge invente, c’est tout à fait possible), cela reste le point de vue de LRH.

          Il n’y a pas à le prendre bien ou à le prendre mal. C’est juste une opinion.

          Cette opinion peut uniquement ébranler les individus qui prennent LRH pour un dieu omniscient qui ne se trompe jamais. Ce genre d’individu ne pense que par Hubbard et pour Hubbard. Il est totalement effet. « Quoi ? LRH a dit qu’il a échoué ? Mais alors ça veut dire que j’ai fait vingt ans de sciento pour rien ! » Ces gens-là n’ont JAMAIS pensé par eux-mêmes. Leur but n’était pas d’améliorer leur vie ou celle des autres, c’était d’avoir un gourou qui leur dirait comment et quoi penser.

          On s’en fout de son opinion, à LRH. Ce qui importe, ce sont les résultats que chacun de nous a, ou non, observés en appliquant la technologie.

          Quant aux vrais niveaux d’OT, qui sont remisés dans un placard depuis 30 ans, ils auraient été abandonnés parce qu’ils ne produisaient pas un état d’OT stable. Chez les indépendant, un certain nombre d’auditeurs et de C/S chevronnés affirment qu’il est préférable de terminer NOTs et solo NOTs avant de se frotter à ces niveaux. Pourquoi pas?

          Pour ceux que ça intéresse, ces anciens (et vrais) niveaux d’OT sont disponibles à l’extérieur de l’église. Il va falloir attendre qu’un certain nombre d’indépendants les aient terminés pour savoir s’ils produisent un état stable.

          Assez bizarrement, c’est aujourd’hui que commence la scientologie, soixante ans après sa naissance, car l’église de Miscavige est en train de se consumer lentement dans les cendres de l’out-tech et de la pensée unique.

          La scientologie de demain ne sera pas dogmatique et n’essaiera pas de convaincre le monde qu’elle est l’unique vérité. Elle rendra les gens plus heureux et plus capables sans faire de bruit. Elle se propagera en douceur. Et, idéalement, elle deviendra gratuite car de plus en plus de gens se co-auditeront.

          1. Je suis assez d’accord avec toi Voltaire,la Scientologie commence peut-être vraiment maintenant. Ou renait maintenant. Sans Gourou, sans Dieu, sans « big évent », mais avec une intention fondamentale bienveillante. Et le jour n’est peut être pas loin où nous aurons de « vrais » OT. Pas ruinés, pas esclaves, pas PTS.
            Et finalement, je pense que c’est ce que LRH aurait voulu. Et s’il a vraiment dit « qu’il avait échoué » c’est peut être en pensant qu’il avait échoué sur ce dernier point. Mais c’était sans compter sur nous!!!!
            Ah ah….!!!!!

        3. Je vous suis pour les trois-quarts de votre commentaire.

          Là où je ne vous suis plus c’est quand vous abordez les Clairs et pré OT.

          Je connais des personnes qui n’ont jamais pratiqué la scientologie et qui s’épanouissent sur leurs dynamiques et dont le niveau de causalité est égal ou supérieur à celui de certains Clairs et pré OTs. Elles sont humbles, aident et servent les autres simplement.

          Ce n’est pas parce qu’un individu choisit une voie qui lui convient et avec laquelle il s’épanouit que cette voie est la voie de la vérité pour tout le monde.

          En mathématiques, plusieurs propositions peuvent amener à un même résultat.

          En philosophie des raisonnements différents peuvent mener à une même conclusion.

          Mais pour autant, la conclusion ne reste jamais définitive.

      2. LRH aurait dit qu’il a échoué et qu’il ne reviendrait pas sur Terre…bon, déjà il ne précise pas en quoi il a échoué, 1er point. Ensuite, s’il dit qu’il ne reviendra pas sur Terre cela semble aller à l’encontre de son soi-disant « échec ». Cela indique qu’il s’est tout de même libéré du cycle de la mort, ce qui n’est pas rien

      1. J’ai beaucoup audité et j’ai vu des problèmes de très longue date s’évanouir en quelques secondes avec des procédés de scientologie.
        Alors oui, j’en conviens, ce n’est peut être pas la meilleure mais TRES correctement appliquée elle reste dans le Top 5 ! 🙂

  4. C’est la théorie de la tenaille. Le noeud se resserre. Les exactions de Miscavige apportent de l’eau au moulin des détracteurs de la sciento qui attaquent avec véhémence.
    En fait, les victimes de Miscavige en communiquant jettent l’opprobre sur toute la sciento, ce qui déclenche des réactions de défense de la part de l’église, et des raisons de demander encore plus de blé via l’IAS aux membres.
    J’ai répondu à des scientologues qui chuchotaient qu’il y avait un bouquin de la nièce de Miscavige « vachement enthéta »… J’ai simplement dit qu’elle disait avoir été maltraité par son oncle, ils ont haussé les épaules d’un air entendu, style « ben tu vois bien que c’est de l’enthéta, gros naïf. » Hé oui, pour eux, Jenna reçoit son chèque de big pharma !
    Ils sont éduqués pour ne JAMAIS croire que quoi que ce soit qui se dit contre l’église peut être vrai. Et que même si c’était vrai, c’est la loi du silence. Comme une famille avec un membre un peu tapé, la famille se rassemble pour couvrir, secret de famille « nos ennemis en profiteraient ». D’autres pensent que Miscavige n’est peut-être pas parfait, mais que l’attaquer nuit à la sciento. Ils n’ont pas entièrement tort puisque les attaques contre Miscavige reprises par les médias dégénèrent en attaques contre Hubbard, le sujet de la sciento, et peut-être qui sait tous les scientologues au bout du compte.
    Le noeud coulant.
    Les crétins à OSA, Eric Roux, wake up !!!
    Chaque jour que vous n’assignez pas la condition au SP Miscavige, vous laissez un peu plus la sciento être détruite.

    1. « Les crétins à OSA, Eric Roux, wake up !!!
      Chaque jour que vous n’assignez pas la condition au SP Miscavige, vous laissez un peu plus la sciento être détruite. »

      Mais absolument ! Et le jour où cette condition sera assignée, la mer déchaînée autour de la scientologie et de Hubbard redeviendra une mer d’huile.

      N’oublions pas qu’une seule patate pourrie abîme tout un panier.

      1. David Miscavige parti, aurons-nous vraiment « une mer d’huile » ?

        Peut-être, mais d’abord l’église devra désendoctriner et réparer (gratuitement) les milliers de membres du personnel et de cadres à travers le monde qui fonctionnent aujourd’hui avec les mêmes principes que son chef suprême :

        INT, RTC, CMO, CLO,OSA, FLAG, FREEWINDS, Orgs avancées, Orgs, IAS, Missions.

        Il faudra aussi réparer les paroissiens, les indépendants, les anti-scientologues et le grand public.

        La patate pourrie a infecté bien plus que le panier.

    2. Je rejoins ce point de vue. On en arrive même à se demander si Miscavige ne va pas être élevé au rang de martyr ! Mais soyons confiants, même s’il surveille chacun de ses pas, il marchera un jour ou l’autre dans une crotte qui ne lui portera pas bonheur !

  5. Au bout de quelques 30 ans de sciento avec beaucoup plus de hauts que de bas, avec des gains de vie inimaginables, avec des virages à 90° de ce que ma vie a été ou ce qu’elle aurait pu être, avec tous ces gens que j’ai vu s’améliorer, avec tous ces PC que j’ai vu s’épanouir en un claquement de doigt, avec, avec, avec …..
    LRH pourrait être le plus grand des fripons, le plus grand des salopards, le plus grand des, le plus grand des … je sais ce que j’ai, je connais la puissance de la tech, je l’ai expérimentée, reçue, donnée, vue donnée, vue reçue.
    Le reste, comme dirait une amie : de la littérature, du roman ….
    Mis à part DM que je considère comme un gros SP.
    Je vous aime

  6. Je me suis demandée ce qui arriverait si Miscavige rendait son tablier. Recevez-vous Impact ? Dans les numéros d’Impact datant d’il y a environ deux mois, il y avait quelque chose comme dix photos de Miscavige pour une photo de Hubbard.
    Dans le dernier numéro, il y avait toujours une photo de LRH mais aucune photo de Miscavige, plus de dorures. Le magasine semblait beaucoup plus sobre, avec des reportages sur des pays du tiers monde et Israël ayant adopté qui la study tech qui criminon, etc…. (On ne parlera pas de la possibilité de forte exagération sinon de fabrication.). Mais il semble que quelqu’un lui ait conseillé de ne plus exhiber son portait, ou qu’il l’ait compris lui-même.
    Il semble que la dictature en essayant de se camoufler se ramollisse, façon Perestroïka. Les ordres d’éthique devenus souterrains au point où quelqu’un déclaré SP n’a non seulement pas d’ordre d’éthique, mais que la déconnexion ne devienne plus petit à petit qu’une suggestion.
    Les HCO et OSA sont à mon sens conscients que de faire monter l’escalade ne favorise que les indépendants dont le nombre ne cesserait de grossir en cas de guerre ouverte.
    A l’application pure et dure des SP orders se substitue une sorte de « PTS tech » de plus en plus molle (par rapport à la ligne dure du partie) où l’on demande tu veux manier ou déconnecter ? Bien sûr, les gens veulent manier, s’ensuit une sort de « cailloux sont en fleur » où indépendants et churchistes restent en contact et parlent d’autre chose. Dans la grande tradition des maniements PTS avec la famille antagoniste. Ne pas créer d’antagonisme, etc… Cela dit, ce baume administré plus ou moins consciemment des deux côtés permet d’éviter la guerre civile, l’éclatement des familles. Et après tout, c’est beaucoup plus « in tech » que la déconnexion. Ça permet aussi à ceux qui doutent de temporiser, de rester dans un no man’s land. Et ceux d’OSA commencent eux-mêmes à douter du bien fondé de leur fidélité à Miscavige, et ne veulent pas augmenter les risques d’explosion dans un pays comme la France où l’église de Scientologie est extrêmement menacée.
    Cette tendance mène, doucement mais sûrement vers la possibilité de communiquer librement et d’un retour à la démocratie. Jusqu’au moment où la déconnexion ne pourra plus être forcée. Et quand la communication sera libre, il faudra appliquer l’éthique de scientologie : convoquer un comité d’évidence pour examiner les charges qui pèsent contre David Miscavige.
    Dans n’importe quelle société du monde, un dirigeant soupçonné d’autant de délits aurait lui-même donné sa démission et demandé une commission d’enquête pour essayer de s’expliquer.
    Espérons pour lui que DM ne se retrouvera pas devant les tribunaux, car cela menacerait l’exemption fiscale et le statut religieux de la scientologie.
    Si un comité d’évidence le délogeait de son poste, le pire pourrait encore être évité. Voilà, ce qu’il faut faire : appliquer l’éthique. Cela reste la voix royale. Et ce n’est pas encore trop tard.

    1. Votre idéalisme et votre optimisme vous égarent, chère Marie Antoinette.

      Les chances que DM se retrouve devant un comité d’évidence (traduction approximative, soit dit en passant – il vaudrait mieux dire comité de preuves, voire commission d’enquête), sont nulles. La Sea Org lui est dévouée corps et âme et le considère comme un demi-dieu – juste en dessous de LRH qui, lui, est considéré comme un dieu.

      Vous espérez que DM ne se retrouve pas devant les tribunaux car cela pourrait remettre en question l’exemption fiscale et le statut de religion. C’est une plaisanterie ?

      Il est largement temps de mettre sur la place publique ces magouilles appelées IAS, Super Power Project; Orgs Idéales, Library Project, etc. Où va le pognon ? Qui gère les comptes ? Qui signe les chèques ?

      Ce que vous proposez, c’est de dégager DM mais de faire persister le mensonge pour éviter le pire. Croyez-vous vraiment que la fin du dictateur débouchera sur la suppression des machines à fric telles que l’IAS ou les Orgs Idéales ? Bien sûr que non. N’oublions pas que le conseil d’administration de la CST (Church of Spiritual Technology – l’organisme qui coiffe toute la scientologie) se compose de non-scientologues (des avocats et un ex-cadre du fisc américain). La politique du fric à tout prix sera reprise par le successeur de DM. Quant à l’out-tech, il sera perpétué car il n’y a pratiquement plus d’auditeurs et de C/S qui ont étudié la vraie tech.

      L’avenir de la scientologie passe par une divulgation totale des crimes, des escroqueries, des out-tech de l’église de Miscavige. C’est la seule façon d’as-iser et de recommencer à zéro.

      Que la scientologie perde son statut de religion et l’exemption fiscale, je m’en fous royalement. Pour moi, la scientologie n’est pas et n’a jamais été une religion et l’exemption fiscale ne concerne que les Américains.

      Miscavige est un criminel qui mérite d’aller en prison. Nous devons tout faire pour qu’il soit traduit devant la justice des hommes. Et tant pis pour les conséquences. Après tout, c’est nous qui avons maintenu le dictateur au pouvoir pendant plus de trente ans. A nous d’assumer.

      Seule la vérité peut conduire à la liberté.

      1. L’avenir de la scn, c est l’indépendance.
        La fucking church est fucking dead.
        Je suis 100% d accord avec toi, Voltaire, l’église est devenue et restera une turbine à pognon où l’out- tech est reine car elle fabrique des esclaves ou, au mieux, de bons moutons.
        Quant à ceux qui se posent des questions sur la tech, je leur conseille vivement d’auditer quelques milliers d’heures ! Cela balaiera leurs considerations existentielles sur le sujet et leur donnera des certitudes !
        Salut à vous tous, mes amis !

      2. « Après tout, c’est nous qui avons maintenu le dictateur au pouvoir pendant plus de trente ans. A nous d’assumer. »

        Oui ! Beaucoup d’entre nous ont perçu depuis longtemps son état d’être mais fermé les yeux pour « continer à faire des gains peinard dans notre petit coin ».

        Ce type n’a rien d’un chef religieux : il fait de la moto avec une gueule de rocker :
        http://blogs.villagevoice.com/runninscared/TomCruiseDavidMiscavige.jpg

        …et se rend dans des grands prix affichant un look de kéké.
        http://www.gossipbeast.com/?p=6461

        En tant que chef suprême, ne devrait-il pas être logé à la même enseigne que les sea orgs et servir la cause humaine sans s’adonner aux plaisirs terrestres ?

        Leader spirituel, lui ???? Ce mec est un pur ESCROC ! Montrons-le autant que se peut !

        1. Si Miscavige se pavane ici et là dans son petit blouson de cuir noir au col relevé, notez que les sea-orgs, eux, ont eu leur jour off sucré depuis pas mal de temps ! S’il y avait l’incroyable expansion qu’on raconte, ne devrait-on pas avoir rendu ce précieux jour off aux staff de la sea-org ? S’ils continuent à être punis et privés de liberté, c’est que l’église ne turbine pas au régime que l’on dit.

          1. PS : quand il y a expansion, il devrait y avoir récompense. Temps de repas confortable, nourriture saine et copieuse, temps de sommeil équilibré. Jour off pour sa lessive, ses achats, aller au cinéma… Vous voyez cela à Flag ? Les auditeurs sont tellement fatigués qu’ils piquent du nez en pleine séance.

      3. Oui Voltaire, c’est le caractère un peu réactionnaire de Marie Antoinette qui l’a emporté ! Mais vous avez raison, Miscavige est un escroc, il nous en a tous fait baver pendant 30 ans et a réussi à dénuder la plupart des malheureux scientologues. Tous plumés.
        Et c’est vrai qu’ils sont trop timorés pour jamais appliquer l’éthique sur Miscavige.

        1. Oh ! vous connaissiez cette blague qui circulait dans les soirées il y a quelques années :

          – Comment appelle t-on un milliardaire en scientologie ?
          Réponse : un millionnaire
          – Et comment appelle t-on un millionnaire ?
          Réponse : un pauvre

Laisser un commentaire