American Horror Stories – 2

Voici le deuxième épisode de la série de Leah Remini. Il est en anglais. De temps en temps il est coupé par des pubs (très courtes). Après ces pubs, il est parfois nécessaire de remettre le son.


Leah Remini Scientology And The Aftermath S01E02 par brandy-forsman

Bonus : La bande annonce du documentaire de Louis Théroux, My Scientology Movie.


My Scientology Movie – Official Trailer par filmow

American Horror Stories – 1

Salut à tous !

Après un break prolongé, le blog est de retour. En effet, il s’est produit tellement de choses depuis un an qu’il devenait de plus en plus difficile de les passer sous silence.

L’événement le plus marquant de 2016 a bien sûr été la diffusion de la série de Leah Remini, Scientology and the Aftermath (littéralement : L’après-scientologie), dont les 10 épisodes ont été diffusés en fin d’année par la chaîne de télévision A&E. Avec une moyenne de près de 2 millions de spectateurs, cette série est l’un des plus gros succès de la chaîne qui vient de commander une deuxième saison.

La série a provoqué une formidable tempête médiatique aux Etats-Unis et, avec l’annonce d’une deuxième saison, les oreilles de la Scientologie ne sont pas près de s’arrêter de siffler.

Espérons qu’une chaîne française achètera la série et la diffusera cette année.

Voici le premier épisode. Il est en anglais. De temps en temps il est coupé par des pubs (très courtes). Après ces pubs, il est parfois nécessaire de remettre le son.

La première partie de cet épisode est consacré au parcours de Leah en Scientologie et aux raisons pour lesquelles elle a fini par quitter la secte. La seconde partie aborde la « déconnexion » en racontant l’histoire d’Amy Scobee qui a été recrutée à l’âge de 16 ans par la Sea Org, laquelle a forcé les parents d’Amy à rompre les liens avec elle quand, après plus de 20 ans d’esclavage, elle a claqué la porte de la secte.

Enjoy.


Leah Remini Scientology And The Aftermath S01E01 par brandy-forsman

L’âge d’or des SP

Remarque : De temps à autre, j’ajouterai des infos à la fin de ce billet afin de vous tenir au courant de l’évolution des affaires traitées ci-après, donc restez branchés.

* * * * * *

Au secours, les « SP » sont partout ! Jamais la scientologie n’avait connu un tel tir de barrage.

Pour ceux qui l’ignorent, SP est l’abbréviation de l’anglais « Suppressive Person », que les scientologues traduisent par « personne suppressive ». Le site officiel de la scientologie y consacre une page entière qui baigne dans une hypocrisie crasse. Jamais l’adage « c’est celui qui dit qui y est » n’a été aussi vrai.

Oui, les « SP » sont partout et la scientologie, ou plutôt Miscavige (car la scientologie aujourd’hui, c’est Miscavige) ne sait plus où donner de la tête.

Faisons un petit état des lieux.

Le documentaire d’Alex Gibney, « Going Clear » a raflé trois Emmy Awards (l’équivalent des Oscar de la télé américaine) et il est en lice pour décrocher l’Oscar du meilleur documentaire. La scientologie a riposté en créant des sites de haine sur Gibney et tous les protagonistes du film et en envoyant des emails officiels aux médias et aux membres de l’Académie des Oscar comme quoi le film n’était qu’un tissu de mensonges – sa seule ligne de défense de nos jours. Il est à remarquer que la scientologie ne poursuit plus les médias en justice lorsqu’ils l’attaquent car un procès risquerait de mettre en lumière les crimes dont l’église est accusée. Donc, elle envoie des mails dans lesquels elle réfute tout en bloc et met en avant son « expansion sans précédent » et ses « 10 à 12 millions de membres ». Une petite question : si la scientologie compte des millions de membres pourquoi ne les entend-on jamais protester chaque fois qu’un article cogne sur leur religion ? A noter que « Going Clear » sera diffusé le 11 novembre sur Canal +.

Le livre de Leah Remini, « Troublemaker », qui vient de sortir aux US et qui relate les quelque 30 ans qu’elle a passés dans la secte, a déclenché une tornade médiatique. Cela fait 15 jours qu’on ne ne parle plus que de ça dans les journaux, les magazines, à la télé et sur internet. Pour la sortie de son livre, Leah a été interviewée pendant une heure dans le talk show 20/20 de la chaîne américaine NBC et elle a doublé l’audimat habituel de l’émission avec près de 9 millions de téléspectateurs. Dans son livre, elle raconte, entre autres choses, qu’elle a donné près de 5 millions de dollars à la secte et qu’elle a versé 300 000 dollars à Flag en 2006 pour faire le Rundown de la Vérité et subir des interrogatoires intensifs (des sec checks) qui ont duré plusieurs mois, suite à son comportement jugé inapproprié lors du mariage de Tom Cruise. Finalement, lorsque Leah a pris conscience que ces sec checks ne lui avaient rien apporté et qu’ils lui avaient mis la tête à l’envers, elle est allé voir Miscavige et a exigé qu’on lui rembourse les 300 000 dollars. Et elle a eu gain de cause ! Et sans même être déclarée SP ! (Elle a été excommuniée plus tard, en 2013, quand elle a bruyamment claqué la porte de l’église.) Voilà qui crée un énorme précédent et qui devrait encourager tous les ex-scientologues qui rament pour se faire rembourser à mettre la pression sur l’église. Dans une déclaration écrite aux médias, la scientologie a carrément affirmé que Leah était un « no case gain » (que la scientologie n’avait jamais eu aucun effet bénéfique sur elle) ! C’est ce qu’on appelle se tirer une balle dans le pied. Comment un « no case gain » peut-il avoir atteint l’état d’OT VII ? Il faudra expliquer ça aux scientologues qui se posent la question. Ah mais oui, j’oubliais. Leah est « SP ». Tout s’explique !

Le procès de la scientologie en Belgique a commencé il y a deux semaines et reprend aujourd’hui. Si la scientologie perd ce procès, elle pourrait être purement et simplement interdite. Ah, ces Belges. Tous des SP !

Les Pays-Bas viennent d’annuler l’exonération fiscale de la scientologie en considérant qu’elle est un business qui pratique des tarifs très élevés et non un organisme qui sert le bien public. Bandes de SP, va !

A part ça, Louis Théroux, un documentariste aussi célèbre et respecté que Gibney, a réalisé un autre docu sur la scientologie intitulé « My Scientology Movie » qui va être diffusé par la BBC. Ils n’arrêtent pas, ces SP !

Un autre « SP » va sortir son autobiographie l’année prochaine : Ron Miscavige Senior, père du petit dictateur. Il n’a pas dû apprécier d’avoir été espionné par son fiston.

La « SP » suédoise Mariette Lindstein (épouse du « SP » Dan Koon) qui a travaillé à RTC sous Miscavige pendant 5 ans et qui a connu les joies du « Trou » vient de sortir le premier livre d’une trilogie intitulée « La Secte de l’Île des Brumes ». Il s’agit d’un thriller qui dénonce les méfaits des sectes et qui s’inspire de son vécu de scientologue. Le livre est un énorme succès de librairie en Suède et il en est à sa troisième impression en un mois. Il devrait bientôt être traduit en anglais (et, je l’espère, en français).

Autre victoire des « SP » : La cour d’appel du Texas a rejeté la demande de la scientologie d’annuler le procès intenté contre elle par Monique Rathbun. La scientologie prétendait avoir harcelé Monique au nom de la liberté d’expression et de religion. Les juges texans ont envoyé la scientologie sur les roses. Le procès reprendra sans doute au second semestre 2016 car la scientologie a encore une dernière carte à jouer : faire annuler la décision de la cour d’appel par la cour suprême texane – entreprise vouée à l’échec mais qui fera gagner un peu de temps à Miscavige.

Et pour ceux que ça intéresse, le livre du « SP » Lawrence Wright vient de sortir en français.

Cela fait plaisir de voir tous ces SP s’épanouir et prospérer, non ?

Et, pour finir, un bonus hilarant qui résume bien la tourmente que traversent Miscavige et la scientologie.

* * * * * *

10 novembre : Vous trouverez un article plutôt pas mal du Point ici.

10 novembre : Interview d’Alex Gibney dans Libération.

10 novembre : Communiqué de presse de la scientologie française concernant le film d’Alex Gibney. La rengaine habituelle qui fait bien rigoler les médias.

13 novembre : Le livre de Leah Remini est en tête des ventes sur la liste de best-sellers du New York Times. Bien entendu, tous ceux qui ont l’acheté sont forcément des SP.

NYT

19 novembre : Le livre de Leah est en tête des ventes d’iBooks.

22 novembre : L’essai sur Daesh mentionné dans les commentaires existe désormais en français. Cliquez ici.

24 novembre : Un tribunal moscovite ordonne la fermeture de l’org de Moscou, considérant que la scientologie, en tant que marque déposée, ne saurait être une religion. Cliquez ici et ici. Comme le fait remarquer Mike Rinder, l’IAS va exploiter ce revers pour pomper un maximum de picaillons.

25 novembre : Procès belge. Le procureur demande la dissolution de l’église de scientologie de Belgique. Cliquez ici.