Quel avenir pour la tech ?

Voici un billet d’un nouveau blogger auquel nous souhaitons bien évidemment la bienvenue. Les questions qu’il pose méritent notre attention et un débat civilisé.

 * * * * *

Bonjour à tous,

Je me présente : Sherlock Holmes. Non, je n’ai aucun lien de parenté avec Katie.

Je suis ravi de pouvoir communiquer avec vous sur ce blog que j’apprécie particulièrement.

Depuis le jour où j’ai compris que l’église était corrompue, je me pose sans cesse la même question : quel est l’avenir de la scientologie et plus particulièrement quel est le futur de la transmission de la tech ?

(Tech : abréviation de technologie, la technologie étant l’ensemble des techniques utilisées en scientologie pour aider les gens.)

Voici le tableau :

D’une part il y a une grosse machine, l’église, où la tech est déformée depuis 30 ans, où  les staffs sont opprimés et conduits à commettre un paquet d’actions nuisibles, où les nouvelles générations de staffs ne connaissent plus la tech, avec pour résultat une image de la Scientologie désastreuse dans la société.

Il y a de fortes chances que l’on vive les derniers jours de l’église ou de Miscavige et même si cela ne devait pas arriver, l’église n’ayant aucune influence sur la société, elle deviendra au mieux un groupe encore plus sectaire et encore plus renfermé sur lui-même.

D’autant plus que même si l’église s’amendait (on peut toujours rêver), elle ne pourrait probablement pas remonter la pente car pratiquement toutes les personnes compétentes sont parties et ne sont certainement pas prêtes d’y remettre les pieds.

D’autre part, il y a des auditeurs isolés (auditeur : personne formée en scientologie pour aider les autres à mener une vie plus heureuse) et des groupes de scientologues extérieurs à l’église : la Free Zone, la Ron’s Org et, plus récemment, les Indépendants – chacun ayant sa vision de la tech.

Voilà, c’est dit : chacun a sa vision.

Je me souviens d’être arrivé rapidement à la conclusion qu’on se retrouverait avec une myriade de groupes de scientologues, probablement pas réellement en communication les uns avec les autres, chacun se débattant de son côté pour utiliser la tech et perpétuer son enseignement.

Des scientologues libres, oui, mais une scientologie émiettée.

Je n’entrevoyais pas de réel futur pour la Scientologie car il est évident  que beaucoup de personnes compétentes ne seront plus là d’ici quelques années et il n’y aura pas beaucoup de personnes pour reprendre le flambeau de la tech sans une organisation structurée. Je me disais que la tech serait perdue petit à petit au fil du temps.

Par la suite j’ai été amené à être en contact avec des groupes extérieurs à l’Eglise et j’ai pu constater qu’il y avait effectivement des divergences de point de vue sur la tech et des désaccords profonds entre certains.

Mais la chose la plus importante que j’ai pu observer c’est qu’en réalité, que ce soit pour les Indépendants, la Ron’s Org et même l’église malgré toute son out-tech ( mauvaise technologie), c’est que c’est la même tech : la tech de Ron.

C’est la tech de Scientologie, mises à des sauces différentes, mais c’est la même chose : les exercices d’entraînement pour les auditeurs, la façon d’utiliser la communication, la manière d’étudier, l’audition (l’audition consiste en séance individuelle où un auditeur aide quelqu’un à améliorer sa vie), etc…

Donc la grande question est : quel avenir pour la tech ?

Élémentaire, mon cher Watson :

Il est certain que l’union fait la force, donc ne serait-il pas préférable que tous les scientologues trouvent un point d’accord en faisant abstraction des querelles de clocher afin d’assurer un futur à la tech sans pour cela retomber dans la lourdeur des organisations de l’église de scientologie, dans la bureaucratie de l’administration scientologique ou dans le monopole d’une église ou d’un quelconque groupe ?

Pourquoi ne pas faire une guilde ou une confédération des différents groupes de scientologues qui permettrait de pérenniser l’existence et le développement de la tech tout en gardant à chacun son indépendance et son libre arbitre ?

Je vous rappelle qu’avant l’arrivée de Miscavige, les missions (petites organisations) de Scientologie se développaient de façon indépendante tout en faisant partie d’un réseau.

L’église est derrière nous, mais la tech est encore là.

Bon, sur ce, je vous laisse. Je dois aller vérifier si Miscavige ne serait pas une réincarnation de Moriarty.

Sherlock Holmes

 

Pourquoi ce blog ?

Depuis 30 ans, David Miscavige, « chef ecclésiastique » de la scientologie, orchestre la destruction systématique et calculée de la philosophie fondée par L. Ron Hubbard. Sous sa dictature, la scientologie est devenue une secte. Sous sa dictature, la scientologie est devenue un mouvement paramilitaire international dont la seule préoccupation est L’ARGENT.

Beaucoup de scientologues et de non scientologues francophones ne parlent pas l’anglais. Il existe actuellement des centaines de sites consacrés à la scientologie. Beaucoup sont des mines d’informations. Ce blog publiera les informations les plus importantes en français sans tabou ni censure. Comme il ne nous est pas possible de TOUT traduire, il nous arrivera assez souvent de fournir les liens de sites anglais afin que vous ayez la source de l’info.

Nous vous demandons de ne pas prendre les infos publiées sur ce blog pour argent comptant. Faites-vous votre propre opinion. Si vous n’êtes pas d’accord, exprimez-vous. Inscrivez-vous sur le blog et faites entendre votre voix. Vous pouvez utiliser un pseudo ou votre vrai nom. C’est comme vous voulez.

Ce blog a plusieurs objectifs :

1)    Dévoiler les crimes de Miscavige et de ses complices, avec l’espoir qu’un jour ils seront condamnés par la justice des hommes.

2)    Démontrer que la technologie d’amélioration spirituelle mise au point par L. Ron Hubbard a été tellement dénaturée par Miscavige qu’elle est devenue dangereuse et nocive ou, au mieux, inefficace.

3)    Donner la parole aux individus que l’église de Miscavige a trompés, escroqués, humiliés ou rejetés. Scientologues et ex-scientologues, utilisez ce blog pour vous exprimer librement. Dites-nous ce que vous avez observé ou vécu. Chaque jour, partout dans le monde, des milliers de scientologues anonymes et d’ex-scientologues font état de leurs griefs sur différents sites internet.

4)    Dénoncer cette monstruosité appelée la « déconnexion » qui détruit les familles et les amitiés. La déconnexion est l’obligation pour un scientologue de rompre les liens avec toute personne qui a été excommuniée par l’église. Si le scientologue refuse de rompre les liens, il est à son tour excommunié et perd tout espoir d’accéder à « la liberté totale » promise par la scientologie. Cette pratique cruelle et inhumaine a été proscrite par Hubbard en 1968. Miscavige l’a remise en place et renforcée. Désormais, tout scientologue qui remet ouvertement en question la politique instaurée par Miscavige est immédiatement excommunié et tous ses proches et amis scientologues reçoivent l’ordre de couper les ponts avec lui.

5)    Ouvrir un débat honnête et franc sur le sujet même de la scientologie. Il y a ceux qui ne croient plus à la scientologie, ceux qui sont contre, ceux qui pensent que Miscavige est un grand humaniste (si, si, il y en a !) et ceux qui estiment que la scientologie, non dénaturée, peut apporter d’énormes bienfaits. Tous les points de vue sont les bienvenus. Sachez cependant que nous ne publierons pas les lettres d’insultes ou les propos totalement hors sujet.

Comme le disait Ovide : Absit reverentia vero  Ne craignons pas de dire la vérité.

Je vous invite à naviguer dans ce blog. Vous y trouverez peut-être les réponses à certaines questions que vous vous posez.

Voltaire2003