Les perles du mois

Alors que le printemps frappe à notre porte après des semaines de pluies et de tempêtes, entamons ce mois de mars avec une nouvelle rubrique intitulée « Les perles du mois ».

Commençons avec un email envoyé dernièrement aux scientologues de l’organisation non idéale d’Angers et relayé par l’un de nos correspondants.

Canular ou triste vérité ?

De : Scientologie Angers

Date : 07/03/2014 20:47:24
A : 
Sujet : Vos anciens matériaux
Chers scientologues,

À la sortie de l’Âge d’or de la Tech phase II en novembre dernier,
des milliers de nouveaux matériaux sont sortis !!
Vous avez commencé à vous les procurer selon les cours sur lesquels vous vous inscriviez ou individuellement selon vos envies, vos besoins ou votre curiosité.

Les anciennes versions ne sont donc plus valides,
et doivent être collectées pour être recyclées ou détruites.
Vous pouvez les retourner à l’Org et nous nous en occuperons.

Cela inclus tous les matériaux : tout ce qui s’allume, s’écoute, se lit etc….
Ceci vous permet de faire de la place pour les nouveautés
et pouvoir avancer rapidement vers la Liberté
avec les matériaux 100% standard à portée de la main
et en complète application dans votre vie !

Amenez vos anciens matériaux obsolètes
auprès du libraire d’Angers


ARC, Manon Lafon – Responsable du marketing des ressources de l’org et l’échange.

Cet email m’a inspiré cette photo très légèrement photoshoppée. (Cliquez sur l’image.)

Et voici une promo reçue par l’un de nos correspondants, accompagnée d’une enquête. Notre correspondant, en bon scientologue, y a bien sûr répondu.

Bonjour XXX !

Voici une autre citation que j’aimerai partager avec toi.

Dis-moi ce que tu en penses et prends le temps de répondre aux quelques questions ci-jointes.

ARC, Anne-Claire

Tous les membres de l’Organisation maritime sont considérés capables de faire n’importe quel travail et d’accomplir la totalité des actions de leur poste.

Vous êtes tous là depuis longtemps, et rien de ce que vous avez à apprendre n’est totalement nouveau.

L’attitude gagnante est  » vous le savez  » – maintenant, sans  » oui… mais « .

Je fais mon travail.

On attend de moi que je le fasse correctement du premier coup.

C’est ce que je fais.

Je n’attends pas moins de vous. »

L. Ron Hubbard, ORDRE DE FLAG 833

ENQUÊTE

1.        Que penses-tu de la citation ci-dessus ?

2.        As-tu déjà pensé à joindre l’Organisation maritime ? maintenant ? dans le futur ?

3.        Connais-tu quelqu’un qui a exprimé de l’intérêt pour l’Organisation maritime ou qui serait à sa place dans l’Organisation maritime d’après ton observation ?

Réponse de notre correspondant :

Anne, ma chère Anne (Claire),

Permets-moi tout d’abord de te remercier pour la sollicitude et l’abnégation dont tu fais preuve à mon endroit en m’offrant de partager ces citations, c’est toujours une joie. Merci à Manon également. C’est avec plaisir que je prends le temps de te répondre.

  1. Je trouve que cette citation est vraiment excellente, ça donne envie, c’est sûr !
  2. Oui, j’ai souvent pensé à rejoindre l’Organisation maritime mais j’ai toujours renoncé en me disant que je n’en serais pas capable : j’ai les pieds plats et la bite en bois, ce n’est pas top pour la navigation…
  3. Oui, je connais quelqu’un qui serait à sa place dans l’Organisation maritime : Garcimore n’étant plus de ce monde (paix à son âme), je pense que Casimir, avec qui j’ai diné hier, y serait assez à son aise. 

A mon tour de partager une citation avec toi, et de te demander ce que tu en penses, si tu veux bien prendre le temps de répondre aux quelques questions ci-après.

« Nous allons poser le monstrogoth au point TC sur le 120-Est dans les environs de Curlepolis. Le monstrogoth qui vient de parcourir la distance Véga-Terre en quelques secondes peut atterrir en douceur au point fixé grâce à la précision de ses circuits intégrés. C’est une merveilleuse machine, indestructible, sa conception va en faire le plus grand ravageur des temps modernes » (Réflexion in petto de l’infâme Dantus, Ministre du grand Stratéguerre, chef des armées de Véga avant la redoutable attaque de la planète Terre par cet antérak de nouvelle génération, in Goldorak, épisode 52 « La génération des monstres » min. 7 sec. 22).

QUESTIONS :

  1. Qu’est-ce que le monstrogoth a de supérieur aux Golgoths de base (au niveau du thermotactisme s’entend) ? 
  1. Si le monstrogoth décolle de Véga à 9 heures (heure locale) à la vitesse moyenne de 500 kms/seconde, entre dans l’hyperespace deux heures plus tard, quelle est sa vitesse lorsqu’il entre dans l’atmosphère terrestre, sachant que, toutes choses égales par ailleurs, un des cinq rétro-propulseurs thermostatiques est tombé en panne 10 minutes après le décollage ?  (attention, il y a un piège !) 
  1. As-tu déjà pensé à rejoindre les forces intergalactiques de Véga ?

* * * * *

Pour finir, voici une autre promo reçue par le même correspondant – avec sa réponse. Comme toujours, cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Chère Europe Idéale,

Mais quelle soirée ! Quel Event incroyable, unique ! Je souhaite témoigner pour dire, simplement, comment j’ai été littéralement transpercé par la fulgurance transcendantale de cette énergie suborbitale – pour ne pas dire cosmique – qui m’a frappée à l’annonce de tout ce qui a été accompli (en un mot, j’ai la gaule). Grandiose, fantastique, je suis tellement heureux  de voir cette expansion exponentielle se réaliser. Et tous ces fonds collectés, quel bonheur ! Comme dirait Enrico, « Donnez, donnez, dodo-onnez Donnez, donnez-moi, Donnez, donnez, dodo-onnez, Dieu vous le rendra…» Quel kiff ! En un mot, c’est de la Bâle (Joke !). Juste bémol : attention au costume de super héros, ça peut rapidement faire ridicule, surtout en Europe, même si les photos sont très chouettes (on s’poile !)

Allez, bises !

Le questionnaire de Miscavige

Nous venons d’apprendre par une source proche du dictateur que ce dernier va bientôt envoyer un email à tous les scientologues actifs. Il s’agit d’un questionnaire destiné à établir leur loyauté. Notre source nous l’a fait passer en exclusivité mondiale.

* * * * *

Nom :________________________________

Prénom :______________________________

Adresse : _____________________________

N° de carte de crédit : _____________________

Niveau de cas : _________________________

Niveau d’entraînement (facultatif) : ___________

Nombre d’heures de sec check reçues : _________

Statut IAS : ___________________________

Statut Orgs Idéales : _____________________

Revenu annuel : ________________________

 

Cher (chère) scientologue,

Veuillez répondre honnêtement aux dix questions ci-dessous.

1)    Êtes-vous prêt(e) à vous ruiner pour moi ?

2)    Nommez tous les scientologues autour de vous qui sont pauvres et downstats. Précisez s’il s’agit d’êtres dégradés.

3)    Nommez tous les scientologues autour de vous qui ne m’applaudissent pas pendant les events.

4)    Connaissez-vous des scientologues qui me critiquent ? Si oui, qui sont-ils ? (Donnez un maximum de détails, comme leur adresse et leur numéro de téléphone.)

5)    Est-ce que je suis beau et sexy ?

6)    Est-ce que Mao, Hitler, Staline ou Napoléon étaient vraiment suppressifs ?

7)    Êtes-vous content(e) de moi ?

8)    Avez-vous lu le livre de ma nièce (qui n’est qu’un tissu de mensonges) ? Qu’en avez-vous pensé ?

9)    Êtes-vous d’accord avec moi quand je dis que je ne suis entouré que de suppressifs incompétents ?

10)   Pensez-vous avoir reçu suffisamment de sec-checks ou continuez-vous à vous sentir « sale » ?

Les réponses à ces questions iront directement dans votre dossier d’éthique et pourront être utilisées contre vous.

Much love,

David Miscavige – Chef ecclésiastique de la Scientologie

OT VII – Piège à c… !

Voic un billet de notre ami Emile Louis-Marc. Publié brut de pomme, tel quel.

Comment Flag piège les OTs ?

Flag, la Mecque de l’imperfection technique……

En débarquant un beau jour à Flag, j’étais loin de me douter dans quel piège tordu j’allais me fourrer.

Atterrissage à Tampa, ville de Floride. De suite, on est séduit par le côté exotique des contrées tropicales. Beau temps, palmiers omniprésents, mer bleue sillonnée de pélicans,  température agréable….. Navette de Flag en retard mais bon… On a le temps d’admirer le trafic local de cet aéroport aux dimensions humaines.

Et puis on se retrouve à la base de Clearwater. La séquence séduction est vite oubliée, car la chambre retenue au Fort Harrison (Hôtel de Flag) ne m’attendait pas.  Après un questionnaire succinct mais fouillé du MLO (Médical Liaison Officer) pour voir si je n’avais  pas la fièvre aphteuse ou autres, commence un mini parcours du combattant. Comme d’autres venants de l’Europe, nous n’avions pas moins d’une quinzaine d’heures d’avion, sans compter quelques heures d’attentes en transit. On aspirait donc en arrivant à une bonne douche, et puis peut être un bon café. Que nenni.

Mystérieusement la réceptionniste ne trouve pas ma réservation, alors que ma venue a été au moins enregistrée par 5 personnes différentes bien avant. Pas de réservation, donc pas de chambre. Mais, il y a une solution. Miracle. Une suite est libre. Ah ….. Et le prix ?…. Pas de réponse, mais on va vous montrer la suite. Il faut la voir….

Un peu désagréable, mais bon. On visite. Ah oui, Ultra chic, mais bon, pas mieux qu’un hôtel 3 ou 4 étoiles standard. Vous vous dites : « C’est bien, il m’offre une suite en compensation de ma réservation non enregistrée ». Et bien non. Le mot « offrir » est un mot qui n’existe pas dans le groupe appelé « église de scientologie ».

La réceptionniste finit par vous cracher qu’il vous en coutera 200$ par jour. Evidemment je dis non, et cela devient compliqué. Pas de chambres. Ca commence à m’énerver, car j’aimerais poser mes fesses et être cool. Je monte un peu le ton, et finalement elle me trouve une chambre.

On a passé 1h30 à ce petit jeu débile. Tout ça pour me faire casquer 200$ par nuit.

Ce petit jeu se refera quasiment à chaque fois que je mettrai les pieds à Flag. Après bien sur, les choses iront plus vite, vu que je connais le modus operandi. Refus de visiter comme ça je coupe court au cinéma en 3D……

Enfin dans la piaule. Ouf.  Soit dit en passant, mettre 200$ dans une piaule ou vous n’y êtes jamais, je ne vois pas l’intérêt. En effet, le matin 9h30 sur le cours jusqu’à 22h. 23h dodo, et on recommence. Que l’on soit dans une suite ou une chambre normale, je ne vois pas la différence. Mais bon, ca doit flatter l’ego de certains.

Vous allez dire que j’insiste sur l’arrivée à FSO, ce qui peut paraître exagéré, mais finalement non, car cela donne le ton de ce qu’est la base de Flag et de ce qui s’y passe.

Le lendemain, c’est parti. Routing-form (Feuille de route décrivant les étapes à faire en arrivant) d’arrivée et on passe de services en services. On se retrouve assez vite en séance, encadré par des « pages » (Genre de nounou) qui surveille, entre autres, si vous mangez des œufs le matin, car sans protéines, séances moins bonnes. Un peu énervant mais bon…..

Les staffs, en général, prennent assez soins de vous. Quoique, l’ambiance est plus impersonnelle qu’à UK ou EU. Mais bon, c’est Flag.

Passage obligé chez le Registrar (celui qui encaisse l’argent). Là, les choses se gâtent. En effet, les estimations techniques sont tout le temps en dessous de la quantité d’intensives prévues, et le cauchemar commence. De carte visa, en passant par la Master Card, et finissant par l’Américan Express, on se retrouve endetté quasiment de suite. On a beau être « multicartes »……

La première semaine à FSO se passe en général pas trop mal, mais après, votre compte bancaire étant en négatif, le PTP (Problème de temps présent) s’installe.

Là commence l’out-tech. On m’a souvent demandé qu’elle était la première des out-tech ? Réponse : Celle-ci. En effet, comment pouvez-vous être en séance avec un PTP permanent ? Impossible.

Vous arrivez en séance, et bien sur l’aiguille ne flotte pas. Et pour cause, les quelques milliers de $ en négatif sur votre compte vous cause un tracas permanent. Après une séance de Ruds (Rudiments. Action pour mettre quelqu’un en séance), la question : As-tu un problème de temps présent ? réagit à chaque fois. Enervant. Oui j’ai un PTP, je n’ai plus de blé sur mon compte, je suis en découvert et mon banquier va me mettre en rouge et j’en ai plein le c….

Je ne sais même pas comment ça peut flotter au bout d’un moment, mais les séances arrivent à continuer. Sauf que l’audité pense quelque part à son trou bancaire et au temps qui passe. Une contrariété en séance et merde, perte de temps. Donc perte d’argent. Argggh…..

Enfin, un beau jour, le Saint Graal. La salle confidentielle ou on étudie OTVII. Après une pression énorme pour tout se farcir dans un temps record, commence aussi une autre galère. Celle des séances solo, car il faut passer à l’examinateur après et faire six séances par jour. La hantise car souvent, après la dernière séance, la fatigue arrive et si ca ne flotte pas… Hop en qual, revue, cramming et pognon, car la revue n’est pas gratuite.

Les six premiers mois sont très certainement les plus cools du solo Nots, car pas de six months checks.

Au bout de six mois d’audition à la maison, retour à FSO. Le sketch de la « suite royale » passé, direction le Registrar, on paye et hop en séance. Pour auditer quoi ? Rien de majeur. C’est un sec check sur la sécurité (Pour voir si vous n’êtes pas devenu journaliste entre temps, ou membre du KGB…). 1 intensive pour ça. A 7000$, ca a du mal à passer.

Ensuite un petit cramming. Pourquoi pas. Mais le tout sous pression. De fric, de temps, car les billets d’avion sont à dates bloqués, donc il faut que tout soit bien huilé. Un grain de sable et patatras.

Dans l’avion du retour, soupir de soulagement. Pas pour longtemps, car le compte bancaire est en rouge….Donc il faut une solution….Jusqu’au prochain Six months check… Cercle vicieux. Au fait, savez-vous combien d’argent faut-il par an pour s’auditer sur OTVII ? Pas moins de 20 000$ (Souvent hors donations)…..

En fait, j’ai demandé souvent de lire la référence de LRH sur les « six months check ». On ne me l’a jamais montré car elle n’existe pas. Et pour cause, LRH ne l’a jamais écrite. C’est pas beau ça ? Mais faire venir les OTS tous les six mois c’est le jackpot. Business is business…

De plus LRH est clair. On ne doit pas sec checker ceux qui s’auditent en solo. S’ils roulent bien, pas de sec checks. Si vraiment la personne manifeste des signes d’out-éthique, dans ce cas oui. Cela reste hyper marginal.

Pour résumer. OTVII est un vrai calvaire. Voici pourquoi :

–       PTPs financiers permanents

–       Six months check squirrels. Machine à cracher du pognon.

–       Redging infernal de toutes les sections de Flag. (Section de l’éthique, les auditeurs, les staffs du Président, les examinateurs (Ton aiguille flotte, combien tu donnes ? Réel, je l’ai vu), l’IAS, le building, etc….

–       Condition d’éthique acceptée que si vous donnez de l’argent. Oui, oui, c’est vrai.

–       Re définition de la FN, non écrite par LRH. Cela mets les auditeurs et les auditeurs solos dans la confusion.

–       Tech incomplète de NOTs. Et oui….

–       Obligation pour tous les OTs de refaire du NED. (Dianétique). LRH a dit qu’il ne fallait jamais le faire. Hormis la dépense de deux ou trois intensives non prévues (15 000€), ca vous met la tête à l’envers et ça peut vous tuer. Oui, oui.

–       Obligation pour certains de refaire le purif et les objectifs.

–       Refaire le cours PTS/SP. Oui on ne sait jamais…..Le « grand » Miscavige l’aurait étudié 5 fois. Alors vous pensez, le quidam moyen….

N’en jetez plus la cour est pleine. Des OTs sont morts, d’autres ne vont pas bien, et même quelques uns donnent des signes d’Alzheimer. Génial ……..

Flag, la Mecque de l’Imperfection Technique….Si vous cherchez l’enfer, il est là. Les Seniors C/S, les C/S, les auditeurs, les superviseurs de cours, ne savent plus ou ils en sont. Ils sont sous la coupe des staffs de RTC, jeunes minettes en chemises et pantalons noirs, (Ca vous rappelle pas une certaine époque ?) otalement inféodées à Miscavige.

Sous couvert de vous faire gravir le Pont vers la liberté totale, à coup sur cela risque de vous diriger tout droit vers des contrées maudites, ou la lumière s’est éteinte à tout jamais.

Trahison totale. Du grand chantage à l’éternité. Tu payes cher, tu montes ton pont, mais en plus c’est un pont de pacotille. Du grand vide.

Vous voulez un vrai Pont ? Dirigez vous vers les scientologues indépendants, ou ce que vous voulez, mais pas la pseudo « église de scientologie » actuelle, totalement corrompu par le sieur Miscavige. Oubliez- le, oubliez les.

Ouvrez les yeux. C’est un piège incroyable, tellement perverti que pas mal ne le voit pas. C’est tellement fin comme piège que ce n’est pas évident de l’appréhender.

Heureusement nous pouvons le montrer du doigt aujourd’hui et le dénoncer, pour le bien de tous, pour notre survie et, bien sûr, pour tous ceux qui voudraient se lancer dans l’aventure.

Le Journal des Bonnes Nouvelles de l’Org de Paris

L’org de Paris CARTONNE ! Youp la boum !

Promo Paris Org

Commençons avec la soirée du 26 janvier. La photo de groupe montre un rza-de-marée humain d’une centaine de personnes (dont combien de membres du personnel ?), preuve irréfutable d’une expansion sans précédent.

Nous apprenons avec émotion que les trois premiers « humanistes » de l’org étaient Rachel Benzreki et M. & Mme Raoust et qu’ils ont été rejoints, le 26 janvier, par les Podva et les Thomas.

Un humaniste est un partisan de l’humanisme. Qu’est-ce que l’humanisme ? Wikipedia le définit comme suit :

Depuis Montaigne, l’humanisme (…) a été un des éléments les plus constants de la pensée française.

Sens courant donné à l’humanisme : L’humanisme pratique ou moral consistait à s’imposer, vis-à-vis de tout être humain, des devoirs et des interdits éthiques : ne pas tuer, ne pas torturer, ne pas opprimer, ne pas asservir, ne pas violer, ne pas voler, ne pas humilier… Fondé sur le respect et la justice, cet humanisme-là revient donc à respecter les droits fondamentaux de l’être humain.

Des individus qui financent un mouvement qui torture, opprime, asservit, escroque et humilie sont effectivement de grands humanistes. Si vous avez la nausée, cliquez ici.

A présent, examinons les statistiques.

12 Clairs par an ! Nous restons sans voix devant une telle réussite ! A ce rythme, la France, qui compte 65 millions d’âmes, sera claire dans 6 millions d’années, en admettant que sa population n’augmente plus jamais. Ah oui, c’est vrai, nous avons oublié le CC Paris. Disons que le CC produit également 12 Clairs par an, cela ne fait plus que 3 millions d’années. Ouf ! On respire.

10 000 heures d’audition en 2012. Cela équivaut à 800 intensives de 12h30 par an, ou 15 intensives par semaine. 15 intensives de quoi ? De Book One ? D’Auto-analyse ? D’objectifs ? De grades ? De NED ? De FPRD ? De sec checks ? Mystère. Vu le nombre annuel de Clairs,  on ne doit pas beaucoup auditer les grades et NED.

« Le nombre de personnes qui ont fait le programme de purification a été multiplié par 6 en deux ans. » Une stat miscavigienne totalement vague, donc probablement pas très bonne. Peut-être qu’il y a deux ans, deux personnes ont terminé le purif’. Si on multiplie par 6, ça nous en ferait 12 en 2012. Quelqu’un pourrait nous communiquer les vraies stats ?

10 000 heures de co-audition. Pas mal, mais il aurait fallu préciser combien de milliers d’heures d’objectifs. Certains scientologues français ont récemment fait entre 100 et 200 heures d’objectifs.

66 personnes ont terminé les fondements complets en 2012 – ce qui fait une moyenne de 1,27 par semaine. Au 5 février 2013 (soit après 5 semaines), il y en avait trois de plus, ce qui fait une moyenne de 0,6 par  semaine. C’est deux fois moins qu’en 2012 pour l’instant. Condition : danger. Pour en revenir à la stat de 66 personnes en 2012, on oublie de préciser que ces pauvres bougres ont étudié les bouquins revus et corrigés par Miscavige. Ils sont en droit demander leur remboursement. Il y a tromperie sur la marchandise.

Pour finir, jetons un coup d’oeil aux annonces des trois soirées où l’on demandera aux scientologues de mettre la main à la poche.

Le timing de la soirée du 16 février n’aurait pas pu être pire. Elle tombe juste au lendemain du tiers provisionnel.

Idem pour la soirée du Freewinds le 23 février. Les bourses des scientologues seront désespérément vides. Peut-être que les Raoust ou les Podva pourront leur prêter un peu de blé.

Quant à la soirée du 23 mars, elle risque d’être passionnante. Il est question que le dictateur monomaniaque annonce l’Âge d’Or de la Tech 2. Nous avons hâte.

Eric Roux, le bon petit soldat

Dans l’émission d’Europe 1 du 12 février, Eric Roux renvoie les auditeurs à son blog à propos du livre de Jenna Miscavige Hill. (Par « auditeurs », nous entendons les gens qui écoutent la radio, pas les gens qui écoutent des préclairs.)

Bien entendu, nous nous y sommes immédiatement rendus et, ô surprise, au lieu d’un commentaire d’Eric Roux, nous avons trouvé la déclaration officielle de l’église internationale que Karin Pouw, sa porte-parole, avait envoyée aux medias américains.

Eric Roux, le libre penseur, s’est contenté de faire un copier-coller (traduit) de la ligne éditoriale de Miscavige.

Lira-t-il le livre pour se faire sa propre opinion ? Sans doute pas. Si le top management dit que c’est de la merde, Eric Roux le croira sur parole – question d’honnêteté intellectuelle.

Voici la déclaration officielle de l’église publiée sur le blog du bon petit soldat :

DECLARATION DE L’EGLISE DE SCIENTOLOGIE INTERNATIONALE AU SUJET DU LIVRE DE JENNA HILL 11/02/2013
Communiqué du 5 Février 2013

L’Eglise n’a pas l’intention de débattre de questions privées concernant Mme Hill, ni de ses tentatives pour exploiter le nom de M. Miscavige.

Nous remarquons que les souvenirs racontés dans le livre de Mme Hill sur sa scolarité sont complètement en contradiction avec les souvenirs de 30 de ses camarades de classe (voir http://castilecanyonschool.org ). Leurs souvenirs personnels décrivent exactement la même école à la même période comme un camp d’été idyllique et un internat dans un environnement disposant d’une piscine, de terrains de basket et de football, d’écuries, de vergers et de jardins potagers biologiques, ainsi que de salles d’étude classiques et artistiques. Ces anciens camarades de classe ont continué à soutenir les objectifs sociaux et humanitaires de l’Eglise, ont démarré de brillantes carrières professionnelles et ont fondé une famille. Loin d’exprimer des critiques, des griefs ou de l’amertume, ils parlent d’expériences qui leur ont permis de se faire des amis pour la vie tout en acquérant une éducation et les bases spirituelles qui continuent à enrichir leur vie aujourd’hui.

De plus, il est intéressant de noter qu’après avoir fini ses études à l’école, Mme Hill, en tant qu’adulte, a volontairement choisi de poursuivre dans l’ordre religieux de l’Eglise. Ceux qui se dévouent à un ordre religieux rigoureux, quel qu’il soit, le font en s’engageant pleinement, sans penser que cela leur donne des droits particuliers et sans s’attendre à un quelconque traitement préférentiel. Ceux qui décident qu’un ordre religieux n’est pas pour eux sont libres de continuer leur vie autrement, comme l’a fait Mme Hill. Chaque religion a ses détracteurs ; aucune croyance ne peut satisfaire les aspirations spirituelles de tout le monde.

L’Eglise respecte depuis longtemps l’unité familiale, en logeant et en aidant ceux qui élèvent des enfants. Toute suggestion du contraire est un mensonge. Le livre lui-même reconnaît qu’il contient des dialogues « reconstitués » et deux douzaines de pseudonymes. Quant aux descriptions de l’Eglise lorsque Mme Hill la fréquentait il y a des années, et aux descriptions de deuxième ou de troisième main de l’Eglise aujourd’hui, elles sont pareillement sujettes à caution. Les récits révisionnistes sont caractéristiques des apostats et les contes des tabloïds sont à prendre avec d’énormes pincettes.

Bien entendu, les témoignages des 30 ex-camarades de classe maltraités et exploités par l’église leur ont été soigneusement dictés et n’ont aucune valeur.

Nous encourageons Eric Roux à signer, s’il ne l’a déjà fait, un contrat d’un milliard d’années afin qu’il puisse expérimenter personnellement la vie idyllique offerte par la Sea Org.

 

Une « class action » pour en finir !

Un recours collectif ou une action de groupe (« class action » en anglais) est une action en justice ou une procédure permettant à un grand nombre de personnes de poursuivre une personne ou une institution afin d’obtenir une indemnisation financière.

Avez-vous jamais donné votre accord pour que votre nom soit publié dans les magazines de l’église de Scientologie après avoir terminé un cours ou une étape d’audition ?

Je ne parle pas des « lettres de succès » que vous avez écrites et dont vous avez autorisé la publication (où ça, au fait ?).

Je parle de ces listes de noms jetés en pâture aux adversaires de la Scientologie, qui vont circuler encore et encore sur le net dans le seul but de vous nuire.

Alors que l’église de Scientologie a créé de toute pièce l’antagonisme dont ses membres font les frais, alors que ses dirigeants connaissent le statut de sous-citoyen qui sera attribué à tout scientologue dont l’appartenance viendrait à être connue, elle livre sciemment le nom de ses membres, sans leur autorisation, à ses ennemis.

Et elle ne fait pas grand’chose pour empêcher la propagation de ces noms sur internet.

Certes, si vous aviez été célèbre, votre anonymat aurait sans doute été mieux protégé. Et votre coming-out n’aurait pas été organisé sans votre consentement.

Quiconque a subi un préjudice du fait de la publication de son nom sans autorisation préalable pourrait en obtenir réparation, qu’il s’agisse d’un préjudice moral ou matériel (perte d’emploi, perte de clientèle, etc.). Ou même simplement en tant qu’atteinte à la vie privée.

Imaginons :

100 000 plaignants

x 10 000 $ de dommages par plaignant

= 1 milliard de dollars

Mais que va-t-il rester de la cagnotte secrète de David Mis… withold ?

Et quel cabinet d’avocats sur cette planète ne serait pas intéressé par 300 millions de dollars d’honoraires ?

Elie
Celui qui vous l’avait bien dit ! 

Le Celebrity Centre Paris a besoin de vous ! Chapitre Deux

Grâce à notre blog, le CC Paris s’est empressé de changer sa pub de recrutement. A la place de l’image bizarroïde et glauque qui nous a bien fait rire, nous avons droit maintenant à la Tour Eiffel. Nom d’une pipe !

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Recrutement CC - suite

Pourquoi la Tour Eiffel ? Y aurait-il un plan secret du management international pour acheter la Tour Eiffel et en faire la première org idéale française ?

Ils ont aussi changé le texte. On ne vous parle plus des dynamiques, mais on vous dit que « la seule chose à ne pas faire est de ne rien faire ». C’est effectivement ce que nous dénonçons dans ce blog : les scientologues ne font rien pour virer Miscavige et ses complices et, de ce fait, condamnent leur religion à l’opprobre et à la dissolution.

 

WANTED !!!

Recherchons désespérément des textes signés L. Ron Hubbard dans lesquels :

– Il autorise la divulgation des secrets de la confession pour nuire à une personne qui est en désaccord avec le management de l’église de scientologie et, en particulier, avec son chef ecclésiastique.

– Il indique que les statistiques de m2 de béton sont plus importantes que les statistiques de clairs, d’auditeurs formés, d’OT, etc.

– Il préconise le financement par les paroissiens de projets immobiliers titanesques.

– Il ordonne la rédaction de KR (rapports de connaissance) sur les gens qui ne vont pas aux méga-sauteries du management (IAS, 13 mars, nouvel an, Maiden Voyage, etc).

– Il insiste pour que la charrue des orgs idéales soit mise avant les bœufs de la production.

– Il met en place les « six month check » obligatoires pour les OT7 afin de mieux les introvertir et de leur démontrer qu’ils sont fondamentalement mauvais.

– Il interdit aux couples mariés de la Sea Org d’avoir des enfants et encourage les avortements.

– Il rend obligatoire la « life history » pour accéder aux niveaux d’OT (dans le cadre des « éligibilités », la personne doit faire le récit de sa vie par écrit depuis sa naissance jusqu’à aujourd’hui en révélant ses transgressions, ses faiblesses, etc).

– Il explique que l’église doit être dirigée par un type dont le niveau d’entraînement est proche du zéro absolu et dont le niveau de cas se situe entre OT 1,1 et OT 1,5.

Toute personne ayant en sa possession ces textes est priée de se faire connaître au plus vite pour recevoir une photo dédicacée de David Miscavige.

FoolOT