Une « class action » pour en finir !

Un recours collectif ou une action de groupe (« class action » en anglais) est une action en justice ou une procédure permettant à un grand nombre de personnes de poursuivre une personne ou une institution afin d’obtenir une indemnisation financière.

Avez-vous jamais donné votre accord pour que votre nom soit publié dans les magazines de l’église de Scientologie après avoir terminé un cours ou une étape d’audition ? Je ne parle pas des « lettres de succès » que vous avez écrites et dont vous avez autorisé la publication (où ça, au fait ?).

Je parle de ces listes de noms jetés en pâture aux adversaires de la Scientologie, qui vont circuler encore et encore sur le net dans le seul but de vous nuire.

Alors que l’église de Scientologie a créé de toute pièce l’antagonisme dont ses membres font les frais, alors que ses dirigeants connaissent le statut de sous-citoyen qui sera attribué à tout scientologue dont l’appartenance viendrait à être connue, elle livre sciemment le nom de ses membres, sans leur autorisation, à ses ennemis.

Et elle ne fait pas grand’chose pour empêcher la propagation de ces noms sur internet.

Certes, si vous aviez été célèbre, votre anonymat aurait sans doute été mieux protégé. Et votre coming-out n’aurait pas été organisé sans votre consentement.

Quiconque a subi un préjudice du fait de la publication de son nom sans autorisation préalable pourrait en obtenir réparation, qu’il s’agisse d’un préjudice moral ou matériel (perte d’emploi, perte de clientèle, etc.). Ou même simplement en tant qu’atteinte à la vie privée.

Imaginons :

100 000 plaignants x 10 000 $ de dommages par plaignant = 1 milliard de dollars.

Mais que va-t-il rester de la cagnotte secrète de David Miscavige ?

Et quel cabinet d’avocats sur cette planète ne serait pas intéressé par 300 millions de dollars d’honoraires ?

Elie

Celui qui vous l’avait bien dit !