A côté de la plaque !

Ces trois messages envoyés par l’org de Paris (Association Spirituelle de l’Eglise de Scientologie d’Île-de-France) en disent long sur l’état hallucinatoire dont souffrent  les scientologues radicaux. (Cliquez sur les images pour les agrandir.)

Une vie de couple heureuse en scientologie alors que l’on y détruit les familles ? Hum… Cherchez l’erreur.

« On peut y faire quelque chose. » (Traduction littérale de « Something can be done about it ».) Ce slogan à la syntaxe approximative encourage les scientologues à promouvoir la tech en appuyant sur des boutons « sociaux ».  Le problème, c’est que l’impact de la scientologie est proche du zéro absolu et que sa tech coûte la peau des fesses.

Et, pour finir, un message du médaillé de l’IAS, Frédéric Grossmann datant d’il y a deux ans.

« L’IAS constitue le seul vrai espoir d’apporter un changement sur cette planète. » Non, monsieur Grossmann, l’IAS ne fait RIEN pour cette planète. Depuis 30 ans que l’IAS existe, son impact sur la planète est nul. L’argent de l’IAS sert principalement à payer les avocats de l’église et à acheter le silence de ceux qui pourraient révéler les vilains secrets de la scientologie et de son chef suprême, David Miscavige. Réveillez-vous, monsieur Grossmann !

31 réflexions sur « A côté de la plaque ! »

  1. ils ont même inventés de nouveaux cours : Comment devenir motivé, Comment atteindre vos buts, Gestion efficace du temps (!) le tout d’après les travaux d’LRH…
    cher Voltaire comment faire pour mettre le flyer en ligne ?

    1. Ces petits cours sont des appâts. Le but est de faire faire des gains aux étudiants (nouveaux ou anciens) pour qu’ils aient envie de faire les fondements ou autres cours majeurs et de ramener les sciento désabusés sur les lignes.
      J’ai fait quelques uns de ces cours, c’est du « fast spiritual food ». Au bout de deux heures, t’as aussi faim qu’avant. Comme les Mac Do, ça nourrit pas des masses mais c’est sympa à croquer.

      1. « Fast Spiritual Food », belle trouvaille ! En effet, ces cours sont des amuse-âme, ils donnent l’impression de rassasier mais au bout de quelques heures, c’est vrai qu’il n’en reste plus rien. Le fait est qu’on oublie les données…
        Je me faisais ainsi la réflexion que la sciento n’est vraiment pas une chose naturelle. Si elle l’était, on serait, avec tout ce que l’on a ingurgité comme données, tous des savants, grands sages et leaders d’opinion. Le sommes nous ? J’ai bien peur que non.
        Donc si elle n’est pas naturelle, elle est implantée et la meilleure Hcopl qui illustre ce phénomène est « REPETITION DU MESSAGE » (publiée à l’origine le 9 juillet 1979 comme Lrh Ed)

        « Un des éléments essentiels du PR et de la promotion, c’est que vous devez enfoncer le même message dans le crâne encore et encore.
        (…) On essaye simplement d’enfoncer un message dans le crâne. Si le message n’est pas naturel, il ne va pas s’enfoncer dans le crâne. »

        Etrange PL n’est-il pas ?
        Si la sciento était naturelle, on n’aurait pas à l’enfoncer dans le crâne, donc si on doit le faire « encore et encore » c’est qu’elle n’est pas naturelle.
        Et si elle n’est pas naturelle, elle est … ?

        Vosu avez 4 heures.

  2. A propos de la ligne SO #1,

    J’ai reçu quelques unes de ces lettres signées « Love, Ron ».
    Je m’étais étonné de l’emploi du mot Love, alors que, selon Hubbard, il faut éviter d’utiliser ce mot car il est surchargé de mauvaises définitions.

    Je m’était également étonné qu’il puisse répondre à tellement de lettres. A l’époque plusieurs centaines de scientologues assistaient aux « events » majeurs, avec sur chaque siège de quoi écrire à Ron. Par extrapolation, avec 3 events majeurs par an, cela devait représenter 1500 lettres par an et par org, soit 150 000 lettres par an sur le plan mondial puisqu’à l’époque on parlait d’une centaine d’orgs classe 5. Ce qui donne environ 400 lettres par jour en moyenne.

    J’en ai discuté avec d’autres scientologues. Aucun de nous n’avait pensé que la SO#1 reposait sur un mensonge.

    Par contre nous avions estimé que Ron devait utiliser des techniques OT pour gérer son courrier, ce genre d’aptitudes qui transparaît dans son dernier roman « Mission Terre » : son héro Jetterro Heller, qui est l’avatar de Hubbard dans cette histoire, est capable de mémoriser un livre entier rien qu’en le feuilletant. De là à penser que Hubbard était capable de lire une lettre en un clin d’œil …

    Comme quoi on est capable de tout rationaliser lorsqu’on est hypnotisé.

    1. « Comme quoi on est capable de tout rationaliser lorsqu’on est hypnotisé. »

      Oui, lorsqu’on nous a enfoncé encore et encore le même message dans le crâne comme stipulé dans la PL « Répétition du message » (N° 29 dans la série sur le PR). Ce qui est naturel rentre, ce qui ne l’est pas est refusé par l’esprit et on doit l’enfoncer encore et encore selon Lrh… Comme un ordre hypnotique et lorsque celui ci est rentré, comme tu le dis si bien, la personne se met à tout rationnaliser, partant du principe, vrai celui-ci, qu’une personne ne veut pas avoir tort et expliquera jusqu’à son dernier soupir pourquoi elle a fait ce qu’elle a fait ou cru ce qu’elle a cru…

  3. « Comme quoi on est capable de tout rationaliser lorsqu’on est hypnotisé. »

    Parfaitement. Et comment on fait pour conjurer rapidement les injonctions hypnotiques ? Je me suis totalement coupé des matériaux mais je sens que j’ai encore des trucs « faux » qui traînent… Si tu as une solution, elle est la bienvenue.

    1. Eh ben, faut consulter un hypnotiseur qui vous « ordonnera » de ne plus obéir aux injonctions hypnotiques!

      Non, plus sérieusement, je sais que c’est pas drôle d’avoir cette sensation de fausses données dans la tête. Personnellement, j’ai consulté un bioénergéticien (méthode Acmos) parce que j’étais perturbée, comme possédée, avec des insomnies et des maux de ventre. Ce qui est ressorti du bilan énergétique, c’est que j’étais empoisonnée, psychologiquement. J’ai pris deux remèdes (homéo psy et phyto) et au bout de deux semaines, j’étais libérée.

  4. Reprenons donc la définition des marchands de chaos dans le « Manuel de Scientologie » en ligne :

    « Certaines personnes pourraient être appelées les « marchands de chaos ». Ces personnes veulent que l’environnement apparaisse très très perturbant. Il s’agit de personnes qui tirent avantage, pensent-elles, du fait que l’environnement apparaisse plus menaçant. »

    Ohé! Les « amis » de l’org de Paris, si vous lisez ce blog, faut vraiment arrêter d’fumer la moquette des salles de cours, maint’nant! Vous feriez mieux de revoir vos Fondements!!!

    Mais que vois-je? Une conférence GRATUITE! Dites donc, ce ne serait pas de la propitiation, ça? Les gens ne franchissent plus les portes de l’org (du moins, pas pour y entrer) alors on les appâte avec des confs gratuites! Décidément, la spirale descendante s’accélère et le crash, à n’en pas douter, est pour bientôt…

  5. C’est très étonnant… Ils sont tous persuadés qu’ils apportent leur soutien à un groupe qui sur le long terme va sauver le monde. C’est devenu une vision qui n’est plus en rapport avec aucun enchaînement de cause à effet. C’est simplement dans la nature de la scientologie de sauver le monde. Il suffit qu’elle soit. Et pour qu’elle soit, il suffit de déverser de l’argent, le denier du culte. Les orgs sont vides, ils le voient mais ce n’est qu’un « is ness ». La vérité est bien au-delà. Les Orgs Idéales sont les temples, assis sur une multitude d’antérieurs similaires… Oui, ils veulent s’inscrire dans l’histoire de l’humanité à la suite du Parthénon, du Temple de Jérusalem, de Nôtre Dame de Paris.
    Et le premier pape, le Paul, le Saint Pierre de la Sciento, c’est le Leader Ecclesiastique, COB RTC, loué soit son nom, car, ils le savent, sans lui la sciento n’existerait plus. Armés de la tech et de COB, il vont Clear the Planet. Et aucun sacrifice ne sera inutile. Donnez tout pour un futur brillant, nous sauvons l’humanité !
    Ils sont comme les religions passées et surtout les dictatures communistes qui elles aussi agissaient pour « le plus grand bien du plus grand nombre »…
    Mais où est passé le sujet de la sciento dans tout ça ? Il n’existe plus…
    Ceux qui déconnectent de vous seraient souvent incapables d’auditer une rupture d’ARC. Ils utilisent la tech pour juger alors que le code de l’auditeur dit qu’il ne faut pas évaluer et invalider.
    Et ceux-là même qui déconnectent pour préserver leur « éternité », n’ont et n’auront jamais les moyens de monter le pont. Ils ne connaîtront pas les « états merveilleux « que les niveaux d’OT pourraient leur procurer (je mets des guillemets sur les états merveilleux , mais la tech appliquée avec brio peut vous y amener. Je l’ai vécu)
    Mais dans l’église, seuls quelques happy few peuvent l’avoir, les autres se contentent de croire. Oui, comme chez les chrétiens, il y a des gueux en sciento, et dans leur petit coeur naïf et bon, il y a un immense amour pour COB…

    1. Deux années ont passé depuis le mail de Debbie Cook et je regarde, médusé, tous ces gens se faire hara kiri les uns après les autres… J’ai encore quelques relations dans l’église, des gens si tristes et submergés de problèmes d’argent et de somatiques diverses et variées que j’ai fini par comprendre que ceux qui restent sont dans une démarche d’auto-destruction et qu’il est vain de leur tendre la main. Ils n’en veulent pas, ils veulent crever (mais prétendent le contraire). La scientologie de COB n’attire plus que les gens qui veulent succomber. Les gens qui veulent vivre la quittent et prennent aussitôt de l’expansion. Les églises sont des tombes.

  6. La technologie s’est diluée en multiples cours et services basés sur des « boutons » (difficultés conjugales, manque de temps, manque de confiance en soi, etc) pour allécher le client mais tous ces petits cours n’apportent, au final, pas grand-chose en terme de solution. Ce sont juste des bonbons. Ils font juste du bien au moment où on les suce mais leur saveur est passagère. Ils ne « soignent » pas.

    1. Ces petits cours peuvent quand même apporter un peu de mieux dans la vie, A CONDITION qu’on applique les données après le cours et qu’on continue à les appliquer dans la vie de tous les jours…

      « Ils ne « soignent » pas ». Non, c’est plutôt l’audition qui soigne mais la compréhension de certains mécanismes en étudiant un cours permet aussi d’as-iser quelques trucs.

      Dans le verre à moitié plein, beaucoup ne regardent plus que la partie à moitié vide et condamnent tout…

        1. C’est sûr que ces petits cours ne sont pas des outils OT !
          Je suis tout à fait d’accord que les regs, les orgs et la miscavologie ont complètement perverti la tech et sont rentrés dans beaucoup de mensonges juste pour l’argent.

  7. Oui, ils sont le dernier bastion qui résiste. Ils se pensent héroïques, et d’une certaine manière ils le sont. Ils réussissent à ignorer tout ce brouhaha qui est l’oeuvre des SPs. Et ils mènent le bateau dans la tempête. Même s’il y a des outpoints dans l’église, il vaut mieux les ignorer, car dénoncer COB (peut-être avec toute la pression pète-t-il de temps en temps un câble ? Mais avec de telles responsabilités qui oserait le blâmer sinon les SPS qui rendent la vie impossible, « this is planet earth » etc…)… car dénoncer COB, amoindrir l’église, ouvrir la porte aux attaquants, c’est que veut « ‘l’ennemi », psy, big pharma, les banquiers internationaux etc…
    Les aides humanitaires, c’est pour être dans le concert des ONG. La sciento de l’époque de COB a une soif de respectabilité religieuse, elle s’inscrit dans le grand concert du lobby religieux aux USA… On est bien loin de l’auditing… et par réaction, les ex scientos s’en prennent à Hubbard et à la tech, jettent le bébé avec l’eau du bain.
    A vrai dire, s’il y avait un plan pour discréditer la sciento, c’était bien celui-ci qu’il fallait appliquer : la tenaille… Opprimé de l’extérieur et de l’intérieur. Les deux se répondant et se soutenant…

  8. La première fois que j’ai mis le pied dans l’org, c’était juste par curiosité et je sais pas comment, mais moins d’une heure après, j’étais en train de suivre l’un de ces petits cours. C’est vrai que ce sont de bons appâts qui, bien qu’ils n’apportent pas grand-chose, donnent envie d’en savoir davantage sur la scientologie.

    Au sujet des actions de l’IAS, est-ce que quelqu’un ici saurait s’ils étaient présents sur le terrain aux Philippines après le passage du typhon, à l’automne dernier?

    J’ai une nièce originaire de là-bas et j’ai fait un don spécialement pour elle parce que les scientologues m’ont assuré que l’argent serait bien utilisé pour aider. Quelques semaines plus tard, j’ai reçu un document spécial sur l’aide apportée aux Philippines, mais plusieurs choses m’ont paru étranges et, déjà à ce moment-là, je me suis demandée si ce n’était pas un tissu de mensonges. Maintenant, j’en suis presque certaine que c’était un faux.

    1. Mike Rinder rapportait en novembre dernier que l’IAS et les Ministres Volontaires n’ont RIEN fait aux Philippines. Vous trouverez l’article ici. Le seul communiqué officiel de la scientologie consiste en un article « PR » et une photo montrant CINQ ministres volontaires et un policier souriant à la caméra.

      Si vous allez sur le site des Ministres Volontaires, vous n’y trouverez aucune info sur les actions des VM à part quelques vidéos tape-à-l’oeil destinées à vous faire sortir votre portefeuille. Il y a même un onglet « Ukraine » en bas de la page d’accueil, actualités obligent. Si vous cliquez dessus, vous êtes renvoyé sur la librairie !

      Tous les moyens sont bons en scientologie pour vous soutirer de l’argent.

      1. Ok! Merci Monsieur Voltaire.

        Ma chère Nathalie, si par hasard tes yeux se posaient un jour sur ce commentaire, je préfère être à ma place qu’à la tienne. Je suis naïve, crédule, certes, mais moi au moins j’ai de vraies valeurs et une conscience morale.

    2. Ils mentent tous comme ils respirent. Il ne faut plus faire confiance à un scientologue sur les lignes. Ils mentent tous. Prends le sciento le plus couvert de dettes et perclu de somatiques qui existe et il te dira que sa vie est un bonheur.
      Les scientologues de l’église sont unis par le mensonge, c’est leur seule ligne de communication. Le pire c’est qu’ils écoutent leurs mensonges réciproques avec plaisir, entre eux ou dans les events.
      Sors une personne du groupe, rétablis sa comm et elle va écarquiller les yeux en constatant le vrai niveau de ton du groupe qu’elle portait deux jours plus tôt aux nues. Nous sommes tous passés par là, je crois…

      1. Le mensonge c’est une chose, mais ce que je ne comprends vraiment pas, c’est leur absence de conscience morale. Non seulement ils ne semblent pas ressentir la moindre culpabilité à l’idée de « profiter » des gens, mais en plus ils s’en réjouissent, comme d’une petite victoire personnelle. Ils font passer leurs stats avant tout, c’est pour cela, je pense… Mais bon quand même, j’ai du mal à croire que ces personnes redeviennent vraiment « bonnes » une fois sorties du groupe. De même, quand je lis des trucs sur la façon dont ils traitent les enfants, je me dis qu’il y a plus qu’un simple effet de groupe dans leur comportement et qu’une partie fondamentale de leur nature humaine (ce qui touche au cœur, aux émotions) est sérieusement endommagée voire annihilée. Des personnes « normales » feraient passer leurs enfants avant tout le reste, par simple instinct maternel. A force de tout rationnaliser, elles se coupent de leurs émotions, ce qui donne d’ailleurs à certains un côté particulièrement froid. Je pense qu’Hubbard s’est trompé en cherchant le salut de l’homme dans sa capacité à raisonner, pour moi, c’est plutôt au niveau des émotions, de la sensibilité, qu’il faut chercher…

        1. Je crois qu’ils fonctionnent beaucoup sur une fausse donnée qui est que la 3e et la 4e dynamiques sont plus importantes que la 1re et la 2e. En particulier sur le staff, c’est pour ainsi dire implanté pour eux.
          Ce qui est stupide car Ron a toujours dit que les dynamiques devaient être alignées, qu’il fallait les monter toutes ensemble et il y a aussi beaucoup de données sur le fait de prendre soin des enfants.

  9. Tous ces « apéricours » sont faits pour requinquer la première dynamique mais en aucun cas pour déclencher une vocation d’auditeur. Le but premier c’était ça : faire des auditeurs. Aujourd’hui le but de la sciento est uniquement de faire des stats. Les petits cours permettent de multiplier ces dernières.

Laisser un commentaire