Le suicide médiatique de la scientologie

Dans mon précédent billet, je vous parlais de la sortie du documentaire d’Alex Gibney intitulé Going Clear: Scientology and the Prison of Belief, produit par la chaîne de télévision américaine HBO et basé sur le livre éponyme de Lawrence Wright paru il y a deux ans.

Je me demandais quand l’église de scientologie et Miscavige allaient réagir.

Eh bien ça y est, c’est fait. A dix jours de la première mondiale du film au festival de Sundance, la scientologie a publié une pleine page (payante) dans le New York Times pour attaquer et dénoncer violemment le film sans même l’avoir vu ! C’est ce qu’on appelle se tirer une balle dans le pied. Vous trouverez tous les détails de ce suicide médiatique ici, ici, ici et ici.

HBO et Gibney doivent se frotter les mains. Cette publicité gratuite pour leur film va éveiller la curiosité de bon nombre de « wogs » qui, au départ, ne seraient sans doute jamais allés voir le film.

On peut s’attendre à ce que cette page de « pub » paraisse dans d’autres quotidiens et hebdomadaires, ce qui augmentera un peu plus le nombre de spectateurs potentiels.

La bêtise de l’église et de son chef ecclésiastique semble ne pas avoir de limites. Et c’est tant mieux car nous avons tellement peu d’occasions de rire ces derniers temps.

Je sens que 2015 va être un grand cru pour la scientologie et son petit pape. Ah, karma quand tu nous tiens…

Bonus : L’affiche du film.