2015


Chères bloggeuses, chers bloggeurs, je vous souhaite une année 2015 exceptionnelle.

J’aimerais vous remercier pour votre fidélité et pour vos commentaires. Sans vous, ce blog ne serait pas ce qu’il est.

Mon dernier billet a suscité plus de 300 commentaires – un record ! Si j’ai offensé certains indépendants, je m’en excuse. Ce n’était pas mon intention. Je connais plusieurs auditeurs actifs dans l’indépendance qui obtiennent de très bons résultats et dont les préclairs et les pré-OTs sont tout à fait satisfaits.

2015 va être une année très intéressante pour nous autres observateurs de l’église de scientologie. Avec une cinquantaine de procès sur le dos, la scientologie va jouer sa survie – tout particulièrement en France avec l’affaire Arcadia (l’affaire de l’institut Aubert se terminera sans doute par un non lieu). Nous suivrons tout cela avec intérêt.

Comme je l’avais annoncé il y a un an, Miscavige a commencé à revendre ses orgs « idéales ». L’org de Boston, faute d’argent pour les rénovations, a été remise sur le marché. Quelle sera la prochaine ?

Les orgs avancées de Saint Hill et de Los Angeles ont été amputées de leurs branches « Fondation » et le personnel non Sea Org de ces branches a été licencié du jour au lendemain, accrochez-vous, sans routing form et sans sec check de sortie ! 200 esclaves de la Sea Org ont été transférés, sans être remplacés, de Flag à Los Angeles.

Il faut dire que les stats de Flag continuent lentement mais sûrement de dégringoler et qu’il fallait bien occuper tous ces auditeurs, regs, officiers d’éthique et C/S qui se tournaient les pouces.

L’année 2014 a clairement montré que la scientologie, à l’heure actuelle, ne s’intéresse plus qu’à une chose : l’argent de ses ouailles. L’audition et la formation des auditeurs ont été définitivement reléguées aux oubliettes. Miscavige, « l’homme le plus compatissant et le plus compétent de la planète », selon Tom Cruise, aura été le fossoyeur de la scientologie. Sera-t-il forcé de comparaître devant la justice de son pays en 2015 malgré ses efforts désespérés pour s’y soustraire ? Les paris sont ouverts.

Miscavige va devoir faire face à un autre casse-tête : la sortie de deux documentaires sur la scientologie : l’un produit par HBO et l’autre, par la BBC. Le premier est réalisé par Alex Gibney, oscarisé en 2007 pour Taxi to the Dark Side et sera présenté en première mondiale le 25 janvier prochain au festival de Sundance. HBO a annoncé (pour rire ?) qu’ils avaient engagé 160 avocats pour parer à toute attaque de l’église. Le second est réalisé par Louis Theroux, autre réalisateur de documentaires renommé. Ces documentaires seront-ils distribués ou diffusés en France ? Espérons-le.

Pour ce qui est des « OT » de l’église, faute de jeu et faute de nouveaux services à se mettre sous la dent, ils recommencent le « Pont » à zéro. Certains auraient sans doute préféré suivre une formation d’auditeur, mais GAG 1 et GAG 2 les en ont dissuadés.

Beaucoup aimeraient quitter l’église mais ne le font pas par peur d’être excommuniés et d’être rejetés par leur famille et leurs amis scientologues. Alors ils font de la résistance passive : ils ne vont plus aux levées de fonds, ils ne vont plus aux « events », ils ne vont plus en cours et ils ne donnent plus d’argent. Ils restent silencieusement à l’écart sans faire de vagues – en espérant des jours meilleurs. C’est une réaction somme toute naturelle, mais proche de l’apathie. Ils devraient plutôt se révolter, communiquer ouvertement leurs désaccords et claquer la porte avec fracas. On appelle cela l’intégrité.

J’ai beaucoup lu cette année : des ouvrages sur le bouddhisme, le christianisme, l’hindouisme et d’autres religions, ainsi qu’une bonne partie des 35 volumes de l’histoire de la civilisation de Will Durant. Cela m’a remis les idées en place, alimenté en points de vue nouveaux et incité à regarder la scientologie sous un angle différent. Dès lors, il n’est pas impossible que je publie de temps à autre un billet qui décortique la pensée scientologue et hubbardienne.

La scientologie ne sauvera pas le monde. Nous l’avons tous cru à un moment ou à un autre et nous y avons consacré une bonne partie de notre vie. Par bonheur, nous nous sommes réveillés et nous pouvons désormais regarder en arrière et mesurer ce que la scientologie nous a vraiment apporté.

Je vais être très occupé en 2015 alors ne m’en veuillez pas trop si je ne publie qu’un ou deux articles par mois. La scientologie est un sujet fascinant, mais pas au point d’y consacrer toutes mes journées.

Bien à vous,

Voltaire2003