2015


Chères bloggeuses, chers bloggeurs, je vous souhaite une année 2015 exceptionnelle.

J’aimerais vous remercier pour votre fidélité et pour vos commentaires. Sans vous, ce blog ne serait pas ce qu’il est.

Mon dernier billet a suscité plus de 300 commentaires – un record ! Si j’ai offensé certains indépendants, je m’en excuse. Ce n’était pas mon intention. Je connais plusieurs auditeurs actifs dans l’indépendance qui obtiennent de très bons résultats et dont les préclairs et les pré-OTs sont tout à fait satisfaits.

2015 va être une année très intéressante pour nous autres observateurs de l’église de scientologie. Avec une cinquantaine de procès sur le dos, la scientologie va jouer sa survie – tout particulièrement en France avec l’affaire Arcadia (l’affaire de l’institut Aubert se terminera sans doute par un non lieu). Nous suivrons tout cela avec intérêt.

Comme je l’avais annoncé il y a un an, Miscavige a commencé à revendre ses orgs « idéales ». L’org de Boston, faute d’argent pour les rénovations, a été remise sur le marché. Quelle sera la prochaine ?

Les orgs avancées de Saint Hill et de Los Angeles ont été amputées de leurs branches « Fondation » et le personnel non Sea Org de ces branches a été licencié du jour au lendemain, accrochez-vous, sans routing form et sans sec check de sortie ! 200 esclaves de la Sea Org ont été transférés, sans être remplacés, de Flag à Los Angeles.

Il faut dire que les stats de Flag continuent lentement mais sûrement de dégringoler et qu’il fallait bien occuper tous ces auditeurs, regs, officiers d’éthique et C/S qui se tournaient les pouces.

L’année 2014 a clairement montré que la scientologie, à l’heure actuelle, ne s’intéresse plus qu’à une chose : l’argent de ses ouailles. L’audition et la formation des auditeurs ont été définitivement reléguées aux oubliettes. Miscavige, « l’homme le plus compatissant et le plus compétent de la planète », selon Tom Cruise, aura été le fossoyeur de la scientologie. Sera-t-il forcé de comparaître devant la justice de son pays en 2015 malgré ses efforts désespérés pour s’y soustraire ? Les paris sont ouverts.

Miscavige va devoir faire face à un autre casse-tête : la sortie de deux documentaires sur la scientologie : l’un produit par HBO et l’autre, par la BBC. Le premier est réalisé par Alex Gibney, oscarisé en 2007 pour Taxi to the Dark Side et sera présenté en première mondiale le 25 janvier prochain au festival de Sundance. HBO a annoncé (pour rire ?) qu’ils avaient engagé 160 avocats pour parer à toute attaque de l’église. Le second est réalisé par Louis Theroux, autre réalisateur de documentaires renommé. Ces documentaires seront-ils distribués ou diffusés en France ? Espérons-le.

Pour ce qui est des « OT » de l’église, faute de jeu et faute de nouveaux services à se mettre sous la dent, ils recommencent le « Pont » à zéro. Certains auraient sans doute préféré suivre une formation d’auditeur, mais GAG 1 et GAG 2 les en ont dissuadés.

Beaucoup aimeraient quitter l’église mais ne le font pas par peur d’être excommuniés et d’être rejetés par leur famille et leurs amis scientologues. Alors ils font de la résistance passive : ils ne vont plus aux levées de fonds, ils ne vont plus aux « events », ils ne vont plus en cours et ils ne donnent plus d’argent. Ils restent silencieusement à l’écart sans faire de vagues – en espérant des jours meilleurs. C’est une réaction somme toute naturelle, mais proche de l’apathie. Ils devraient plutôt se révolter, communiquer ouvertement leurs désaccords et claquer la porte avec fracas. On appelle cela l’intégrité.

J’ai beaucoup lu cette année : des ouvrages sur le bouddhisme, le christianisme, l’hindouisme et d’autres religions, ainsi qu’une bonne partie des 35 volumes de l’histoire de la civilisation de Will Durant. Cela m’a remis les idées en place, alimenté en points de vue nouveaux et incité à regarder la scientologie sous un angle différent. Dès lors, il n’est pas impossible que je publie de temps à autre un billet qui décortique la pensée scientologue et hubbardienne.

La scientologie ne sauvera pas le monde. Nous l’avons tous cru à un moment ou à un autre et nous y avons consacré une bonne partie de notre vie. Par bonheur, nous nous sommes réveillés et nous pouvons désormais regarder en arrière et mesurer ce que la scientologie nous a vraiment apporté.

Je vais être très occupé en 2015 alors ne m’en veuillez pas trop si je ne publie qu’un ou deux articles par mois. La scientologie est un sujet fascinant, mais pas au point d’y consacrer toutes mes journées.

Bien à vous,

Voltaire2003

 

34 réflexions sur « 2015 »

  1. Apparemment, il était impossible d’accéder aux commentaires. Le problème semble maintenant résolu.

    J’avais oublié d’inclure un paragraphe sur la sortie imminente de deux documentaires sur la scientologie. C’est désormais chose faite.

  2. Merci pour vos bons voeux Voltaire et acceptez les miens en retour, ainsi qu’à tous les intervenants de ce blog, même s’ils y en a certains qui ont tendance à me hérisser le poil. Mais bon, c’est planète Terre avec ses joies et ses défauts.
    Juste un petit paragraphe de ce billet ou je ne suis pas d’accord. C’est la phrase: « La Scientologie ne sauvera pas le monde… »
    La Scientologie de Miscavige certainement, mais la Scientologie de Ron Hubbard peut le sauver. A condition que la technologie reste pure, et qu’il y ait pas mal de personnes qui montent le haut du Pont. C’est ici, sur cette planète, et c’est maintenant.
    Les religions monothéistes ne sauveront pas le monde, c’est sur et certain. Ne reste que les spiritualités éclairés comme le Bouddhisme et quelques autres, mais rien ne remplace pour l’instant les découvertes de Hubbard sur le fonctionnement du mental et sur l’existence de l’être spirituel, ainsi que l’amélioration des perceptions et aptitudes de ce dernier.
    Bien entendu, quelques uns sur ce blog vont encore écrire que la Scientologie c’est pas bien et bla,bla, bla et encore bla. Mais il faut savoir de quoi on parle. Ou on parle d’une scientologie dévoyée et corrompue par Miscavige et consort depuis 1980, ou nous parlons des recherches d’un homme qui s’appelait Hubbard. Mélanger les deux est nocif, et je dirais même spécieux.
    Désolé également pour les afficionados du Bouddhisme ou autres, mais l’application, et j’insiste sur ce mot, l’application tous les jours de la technologie de la Scientologie dans la vie permet d’accéder à des niveaux de conscience incroyable.
    Chacun peut choisir sa voie, c’est ok avec moi. Mais de grâce que certains sur ce blog arrêtent de mélanger la bonne et la mauvaise Scientologie. Cela relève de la diffamation pure et simple et d’un journalisme de bas étage.
    Bonne année à tous

    1. Beau résumé Emile Louis-Marc , suis d’accord avec vous 🙂

      Friends de ce blog je vous présente tous mes meilleurs vœux, et en débutant cette nouvelle année, voici un beau texte de Brel : « Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants. Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque. Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille. Je vous souhaite surtout d’être vous, fiers de l’être et heureux, car le bonheur est notre véritable destin. »
      Much Love 🙂
      Tem 🙂

    2. « l’application tous les jours … »
      Effectivement, l’application quotidienne est très importante dans le bouddhisme également.

      Il me semble qu’il existe en scientologie une sorte de règle non écrite : c’est qu’avec chaque grade on est supposé atteindre un certain état de libération, un nouveau plateau dont ensuite on ne devrait pas retomber. Si on perd ses gains, c’est qu’on est PTS.

      J’ai donc connu des périodes d’euphorie pendant les séances, j’avais l’impression d’avoir acquis des aptitudes, mais quelque temps plus tard j’avais l’impression de les avoir perdues.

      L’explication me semble maintenant assez simple: les séances procurent un bien-être, si ensuite on supprime la cause du bien-être, il semble logique que l’effet ne puisse persister en l’absence de sa cause.

      C’est un peu comme de procéder à une ascension en avion: tant que les moteurs sont en marche, on monte, et si l’on coupe les moteurs on redescend.

      D’où l’importance d’une pratique quotidienne pour continuer à progresser. C’est ainsi que je commence chacune de mes journées par une séance de méditation sur la respiration, pendant laquelle j’établis la motivation de la journée (l’équivalent d’un postulat en scientologie). Cette motivation consiste à désirer (postuler) le bonheur pour soi-même et pour tous les êtres, ainsi que la réduction des souffrances. Cette motivation initiale va colorer tout le reste de la journée et orienter les actions dans le bon sens.

      Une autre pratique quotidienne importante est celle de l’éthique. L’éthique bouddhiste ressemble à celle de scientologie, avec des différences:
      – Le principe directeur de l’éthique en scientologie est la survie. On considère que l’éthique consiste à procurer un maximum de survie sur les huit dynamiques.
      – Le principe directeur de l’éthique dans le bouddhisme et d’apporter le bonheur et de supprimer les souffrances, pour soi-même et pour tous les êtres.
      – Le bonheur et la survie peuvent être alignés, mais pas toujours. Il en résulte des choix différents.
      – D’autre part la scientologie s’intéresse surtout aux overts, aux actes commis, alors que le bouddhisme accorde une égale importance aux actions, aux paroles et aux pensées. Sur les procédés du grade 2, on demande au PC ce qu’il a fait. Une mauvaise pensée ne sera pas considérée comme un overt, alors que dans le bouddhisme une pensée qui souhaite du mal à quelqu’un va être considérée comme un comportement non vertueux.

      Donc dans sa pratique quotidienne, un bouddhiste va surveiller ses actes, ses paroles et ses pensées, afin d’éviter les attitudes non vertueuses et de pratiquer les attitudes vertueuses.

      Une pratique quotidienne va permettre de progresser par petits pas, et un arrêt de cette pratique va entraîner une rechute.

      Ce que je viens de dire pourrait d’ailleurs s’appliquer à un scientologue: il pourrait sans doute mieux progresser en renouvelant ses postulats et en inspectant son éthique au quotidien.

  3. Merci Voltaire pour ce post. Ce qui compte le plus c’est de ne pas laisser Miscavige en faire à sa tête. Et je suis d’accord avec Emile Louis, il faut arrêter de mélanger Hubbard et « COB ».
    « COB » est un businessman intéressé par faire survivre l’entreprise à n’importe quel prix, même s’il doit enfumer tout le monde etc… Reportez-vous aux 31 facteurs de Marty Rathbun, tout est dit là.
    Mais que la scientologie puisse sauver le monde, cette phrase, cher Emile, va t’attirer toutes sortes de quolibets. Bon, ça fait un blog avec du mouvement où on rigole bien, et ça c’est génial, on n’est pas là pour s’emmerder !
    Mais j’y ai cru comme toi à une époque, et je me sentais très aérienne. C’est vrai que les gains d’audition te donnent un espace immense.
    Il est certain que l’auditing sur les niveaux d’OT change le theta sur la 4e et 7e dynamique; et participe à améliorer les choses.
    A la Ron’s Org, ils y croient très fort, ils font même des « OT missions » avec des OT qui auditent. D’une certaine manière, ils croient bien plus à l’état d’OT que les gens de l’église qui veulent sauver le monde avec l’IAS !
    Mais l’idée de sauver le monde est trop liée à des échecs. Des systèmes politiques ou religieux utopiques qui se croyaient uniques.
    La salvation chrétienne, le communisme et la société sans classe, et maintenant le regain de l’islam.
    Et tous ces « sauveurs » croient en l’unicité de leur croyance. C’est eux qui sauveront le monde et personne d’autre, ni les « révisonnistes », les « squirrels » ou les « hérétiques ». Cette croyance en une force salvatrice centrée sur une religion, une philosophie ou une technologie, ne peut ouvrir quand elle touche l’homo sapiens que sur des fanatismes et du totalitarisme.
    Je sais que ce n’est pas comme ça que tu vois les choses, tu y crois parce que tu as vu la tech marcher.
    Mais si justement tu sais que la tech marche, annoncer qu’elle peut sauver le monde restimule tellement de buts manqués et de trahison qu’une telle phrase me semble contre productive de ton propos, et créatrice d’antagonisme.
    Mais après tout, je comprends que ça soit ton intégrité et ton plaisir d’exprimer ce à quoi tu crois.

    1. « Mais si justement tu sais que la tech marche, annoncer qu’elle peut sauver le monde restimule tellement de buts manqués et de trahison qu’une telle phrase me semble contre productive de ton propos, et créatrice d’antagonisme. »

      Merci, Marie-Antoinette pour votre lucidité et merci pour votre commentaire, encore une fois très fin et empreint d’une belle sensibilité.

      1. @ Marie Antoinette et aleajactaest : Mais aussi, les gens peuvent considérer de passer au dessus des buts manqués et des trahisons. Si on le veut, on le peut. Si cette phrase peut créer de l’antagonisme, elle peut créer de l’espoir. Tout est une question de point de vue.

      1. Les deux principales Ron’s Org sont en Suisse (Granges) et Allemagne (Karben à côté de Francfort).
        Il y a une vingtaine de Ron’s Org en Russie. Ça doit représenter en tout qq milliers de personne. Une chose intéressante, même si l’église et certains indépendants les considèrent comme des « squirrels », eux ils pensent qu’ils sont la vraie scientologie et qu’ils ont le vrai pont. Je dis ça pour que chacun puisse relativiser. Cela dit, ils ont je dirais des habitudes techniques qui ne sont pas forcément les mêmes que celles dont nous avons hérité de l’église. Après, il faut évaluer les importances relatives et chacun a ses propres critères. Mais bien sûr, ils ont des salles de cours avec des photos de Ron, des grade chart au mur et ils applaudissent quand qq un a terminé un cours. Ils ressemblent assez à la sciento telle qu’elle était dans les année 70. ils pratiquent la scientologie de Hubbard dont ils disséminent les données gratuitement, même si pour les niveaux d’OT au-dessus d’OT3, ils utilisent les recherches de Bill Robertson (class 8 et ancien capitaine de la Sea Org avant le putch de RTC). Ils utilisent tous les basics de sciento exactement comme les indépedants ou l’église (Training, code de l’auditeur).
        Par contre, chez eux il n’y a pas de regging extrême, d’IAS, d’éthique sauvage. Ils sont plutôt cool. Les indépendants eux, sont Hubbard pur, sans les Miscavigeries !

  4. Meilleurs voeux, Voltaire !
    Tu nous offre un joli prélude pour 2015 ! Hâte d’en savoir plus, notamment sur tes lectures de Will Durant.

    – Dès lors, il n’est pas impossible que je publie de temps à autre un billet qui décortique la pensée scientologue et hubbardienne. –

    J’ai vraiment hâte ! Comme toi, je pense que la scientologie ne pouvait pas sauver le monde. On ne sauve pas le monde avec 49% de choses dingues.

  5. Comme je l’avais annoncé il y a un an, Miscavige a commencé à revendre ses orgs « idéales ». L’org de Boston, faute d’argent pour les rénovations, a été remise sur le marché. Quelle sera la prochaine ?

    Tout bonnement incroyable. Croisons les doigts pour que les churchistes lèvent enfin leurs yeux baissés depuis tant d’années !

  6. Bonne année à tous !

    Voltaire, t’as écrit : « La scientologie ne sauvera pas le monde. » Tu l’as dit, bouffi.

    Hier, Mike Rinder a publié un article qui confirme tes propos, s’il y avait besoin de les confirmer. Le magazine The Auditor a publié le nombre de clairs dans le monde. C’est bien sûr débile d’avoir fait ça car ça montre clairement (jeu de mot involontaire) que la sciento, ça a jamais vraiment accroché. En 50 ans, la church a produit un peu plus de 62 000 clairs alors que la population mondiale augmente de 250 000 personnes par jour. Faites le calcul. En un demi-siècle, le nombre de clairs produits correspond à 25% de l’augmentation quotidienne de la population de la Terre. Et parmi ces 62 000 clairs, y en a plein qui sont plus scientos, qu’ont été déclarés ou qui sont morts, sans oublier les clairs qu’ont dû ré-attester au moins une fois (j’en fais partie – j’ai deux certificats avec deux numéros différents). Ça remet les pendules à l’heure.

    Actuellement, y a environ 6000 OT VII qu’ont terminé Solo-NOTS, dont plein ont quitté l’église, ont été déclarés ou sont morts.

    Donc, yes, la sciento sauvera pas le monde. Les stats sont là. Et même si Miscavige devait disparaître, ça changerait rien.

    L’impact de la church sur la planète, c’est zéro virgule zéro. Ceux qui pensent le contraire sont dans le déni (j’allais dire « ont de la merde dans les yeux », mais ç’aurait été vulgaire).

    Le lien pour l’article de Rinder : http://www.mikerindersblog.org/cognitive-dissonance/

  7. « La scientologie ne sauvera pas le monde. Nous l’avons tous cru à un moment ou à un autre et nous y avons consacré une bonne partie de notre vie. »

    La scientologie ne sauvera pas le monde, en revanche elle aurait pu aider beaucoup de monde si elle n’en avait pas déçu autant.
    A ce propos, un ami m’a confié au réveillon de fin d’année qu’un OT7 indépendant avait jeté son tablier et complètement arrêté la sciento. Comme quoi, les stats dégringolent de partout. C’est regrettable mais ça montre que le malaise n’est pas du qu’à la tyrannie et au matérialisme indécent de Miscavige.

    1. @ kilucru : C’est drôle mais justement en fin d’année au réveillon, j’ai rencontré des indépendants qui auditaient de plus belle et qui faisait des gains. Comme quoi…
      Si vous parlez de l’indépendance, faite moi le plaisir d’enquêter réellement avant d’écrire des sornettes.
      Le malaise a commencé avec Miscavige, et continue avec lui. Le reste n’est que conjectures.

  8. Eh bien, nous serons d’accord au moins sur une chose : nous n’étions pas au même réveillon !!! 🙂
    Un OT7 (un homme) fait dans l’indépendance a réellement arrêté la scientologie. On m’a même donné son nom que je ne peux citer ici.
    Maintenant si d’autres auditent de plus belle, tant mieux pour l’indépendance.

    1. « Un OT7 (un homme) fait dans l’indépendance a réellement arrêté la scientologie »

      Il y a un EP à tout le Pont. Comme je l’ai déjà dit dans l’article précédent, il est révélé dans les PDCs. Cet OT a peut être fait cet EP ? N’oublions pas que la sciento est avant tout un outil. Quand l’outil n’est plus utile, on le remise. 🙂

  9. « Maintenant si d’autres auditent de plus belle, tant mieux pour l’indépendance. »
    Ce n’est pas tant mieux pour l’indépendance mais tant mieux pour ceux qui auditent et ceux qui reçoivent l’audition.
    Auditer n’est pas un acte d’allégeance ni à l’église ni à l’indépendance ni à personne. C’est le fait d’aider une autre personne en utilisant les techniques de scientologie ou de dianétique.
    Il n’est pas nécessaire d’être ou de se considérer comme scientologue pour auditer ou recevoir de l’audition. Pour moi, ça n’a pas à être une religion et encore moins une idéologie. Si vous auditez les expériences traumatisantes de qq un, ça s’apparente à du conseil spirituel au même titre que la psychanalyse ou toute autre forme de psychothérapie.
    Et comme le dit Emile Louis tout le mal que vous voyez dans la sciento, provient de ce que j’appellerais la « dérive totalitaire » de la sciento. Je préfère ce terme à celui de « dérive sectaire » car il ne couvre pas que des groupes minoritaires mais la plupart des grandes religions et idéologies politiques.
    La dérive de certains islamistes vers des crimes abominables comme l’attentat contre Charlie Hebdo entre dans cette catégorie.
    Et pour reprendre la thèse de Hubbard, il suffit de quelques SP ou sociopathes pour faire dérailler un groupe, un pays et même l’humanité. Et les humains se font convaincre de suivre de telles personnalités abberrées. Hubbard n’a jamais jeté l’anathème sur des groupes entiers. Il a défini la personnalité antisociale très en avance sur les travaux actuels sur les sociopathes qui se recoupent.
    Mais ce sont les sociopathes qui ont altérés ces données pour lancer chasse aux sorcières et déconnexion.
    De ces gens-là, on ne peut espérer que la destruction. Depuis 30 ans « COB » détruit la réputation de la scientologie. 2015 sera peut-être l’année où il le vireront ?

    1. Chère Marie-Antoinette, vous avez écrit (fort judicieusement) ceci: Il n’est pas nécessaire d’être ou de se considérer comme scientologue pour auditer ou recevoir de l’audition. Pour moi, ça n’a pas à être une religion et encore moins une idéologie.

      A ce propos, le blog sud-africain vient de publier un article fort intéressant que je vous invite tous à lire. Il est intitulé Les dix raisons pour lesquelles vous ne devriez jamais appartenir à une religion. Il est un peu long et en anglais. Cliquez ici.

      1. Je viens de lire les 10 points. Une belle analyse qui répond à la question que je posais dans mon commentaire précédent.
        Pourquoi Hubbard a t-il basculé dans le travers du christianisme ? Nous amenant, avec les années, plus à culpabiliser qu’à grandir spirituellement ?
        En tout cas, je suis content, comme plein d’autres ici, d’avoir rebooté mon système pour penser par moi-même.

    2. « Et pour reprendre la thèse de Hubbard, il suffit de quelques SP ou sociopathes pour faire dérailler un groupe, un pays et même l’humanité. »

      Oui. Ecoute cette interview, Boris Cyrulnik (psychiatre juif) donne un point de vue très intéressant sur ce point.

      http://www.tv7.com/point-de-vue-de-boris-cyrulnik-neuropsychiatre_3979593465001.php

      Il parle de l’inquisition et du nazisme. Quelques mercenaires formattés et armés peuvent effectivement anéantir une civilisation. Mais au-dessus de ces mercenaires, il y a des gens qui tirent les ficelles…

  10. Après les effroyables meurtres de ces derniers 3 jours, nous pouvons nous interroger sur les phénomènes de radicalisation en religion. Pourquoi est-ce qu’elle créé inmanquablement la colère, le déni, le rejet des amis et le sentiment d’être sans cesse incompris et blessé ? La radicalisation ne serait-elle pas tout simplement une maladie mentale ?

  11. Le fanatisme est un état d’arriération. Au 18e siècle en France on a encore exécuté le Chevalier de la Barre pour blasphème contre l’église.
    Une avancée fondamentale a été la séparation de l’église et de l’état. Quand la religion est utilisée pour le pouvoir, elle est dévoyée de son intention de base (voyez la série « Les Borgias »). Une religion détient toujours une « vérité universelle », et si elle a le pouvoir de l’imposer, ça devient du totalitarisme. Miscavige a paré la scientologie de tous les attributs d’une religion qui viole la laïcité en utilisant la déconnexion qui est une ingérence dans la société civile au-delà du champ spirituel.
    L’excommunication catholique était de la même espèce.
    Les islamistes extrêmes, ou « islamofascistes » (voilà un terme qui ne stigmatise pas la religion musulmane) ne reconnaissent aucune espèce de laïcité. Les groupes et états théocratiques, et totalitaires, doivent être combattus.
    La difficulté est de ne pas stigmatiser la population d’origine maghrébine. Quand on voit la tête des trois tueurs, il va y avoir rapidement un délit de « sale gueule », et donc d’amalgame avec toutes les « racailles » et autres « mon frère » qui risquent de se radicaliser en réaction à un rejet. Et là, la marmite risque de sauter avec des représailles de militants musclés proches de l’extrême droite islamophobe ou du Bétah (groupe juif de défense) si la communauté juive est de nouveau atteinte.
    La police devra être impitoyable devant toute provocation raciste qu’elle qu’elle soit. Là, il s’agira de la paix civile.
    Mais il y a eu trop de tolérance pour des gens intolérants.
    On ne doit plus tolérer les gens intolérants quels qu’ils soient.
    Il est important de les décrire et de les nommer de manière à ce que les jeunes des banlieues ne puissent s’identifier à eux.
    Des jeunes qui sont facilement endoctrinés, qui partent faire le jihad en Syrie, ou, c’est moins grave, mais c’est le même mécanisme, la sea org.
    Le besoin de « s’engager ». Donner un sens à leur vie qui n’en a pas.

    1. Les scientologues sont généralement formattés pour devenir anti-psy mais il y a des psys très intéressants dont Boris Cyrulnik qui analyse le terrorisme à merveille dans cette interview du 9 janvier que je vous invite à découvrir.
      N’entrez pas dans la récitation paresseuse scientologue « le psy est un meurtrier pur et simple » et écoutez cette magnifique analyse pleine de bon sens de Cyrulnik. Vous verrez que les psys d’aujourd’hui sont bien plus intelligents et fins observateurs que vous ne pourriez le penser.

      http://www.tv7.com/point-de-vue-de-boris-cyrulnik-neuropsychiatre_3979593465001.php

      1. Fool OT. Oui Boris Cyrulnik est tout à fait brillant. A plusieurs titres : dans son analyse des phénomènes sociaux menant au totalitarisme que ça soit le nazisme (il a été pris dans son enfance dans la rafle de Bordeaux) ou les Jihadistes. Et je dois dire que sa pensée chemine comme celle de Hubbard quand il dénonce l’ingérence d’une « third party » qui en manipulant des gens dont le sens critique est amoindri les lancent dans des actions violentes qui ont pour effet de monter des groupes les uns contre les autres. C’est l’anatomie de la guerre.
        Il dénonce dans son historique de la psychiatrie, la même barbarie (lobotomie etc..) qu’Hubbard fut le PREMIER a dénoncer.
        Malheureusement la scientologie est tombée sous les coups de ces mêmes « third party » qui a levé la société contre elle. Et les scientologues les uns contre les autres.
        Il existe maintenant en sciento une « doxa » que les membres suivent comme des perroquets. Et les scientologues ont abandonné leur esprit critique, et un des sujets les plus brillant et prometteur créé au XXe siècle est devenue un sujet honni et rejeté.
        Quand Cyrulnik dit que la façon dont l’individu est éduqué change les sécrétions du cerveau. Il dit qu’ils viennent de découvrir que la pensée préexiste à la matière. Soixante ans après Hubbard.
        Oui, c’est en mesurant nos connaissances avec celles des autres que nous pouvons les évaluer et les faire aussi encore évoluer.
        Vraiment, je conseille à tous de voir cet interview de Cyrulnik.

  12. Hommage ému à toutes les victimes de ces fous furieux.
    Lorsque j’ai appris la mort de Bernard Maris, j’ai ressenti beaucoup de tristesse car je le savais très très humaniste et j’avais beaucoup beaucoup d’affinité pour lui. Je me sentais proche de lui comme si je le connaissais, comme s’il faisait partie de ma famille et j’ai envie de pleurer en pensant à lui. J’ai toujours pensé que ma vrai famille était surtout composée des personnes avec lesquels je partage des valeurs communes. Alors bien que je sais bien qu’il n’aurait certainement pas partagé tous mes points de vue, sur son domaine, l’économie, j’avais besoin de ces avis, j’avais besoin de ressentir de l’espoir en l’écoutant les vendredis sur france inter, je souhaitais le voir plus souvent dans d’autres émissions pour équilibrer les débats et éclairer des esprits sur l’économie. Il était un économiste humaniste (oxymore). Bernard, je t’ai attendu ce vendredi mais tu n’es jamais venu et je ne te reverrai plus.
    A travers les ondes ta voix est entrée dans ma vie et m’a souvent aidé. Bernard ta vie m’a aidé et je suis si heureux de t’avoir connu par la radio. Bernard tu ES une belle personne, un bel être comme on aimerait en rencontrer beaucoup plus souvent.
    Bernard tu me manques beaucoup et je te pleure comme un membre de ma famille.

  13. Bonne année a tous ceux qui animent ces échanges et bravo en premier lieu à Voltaire 33 et toutes celles et ceux qui livrent leurs réflexions, leurs émotions, leur souffrance parfois et aussi toujours laissent transparaitre leur désir d’un monde plus beau…Mère et grand-mère j’ai vécu « d’assez près » le mouvement scientologue. J’ai toujours essayé de « comprendre » en m’informant le plus possible. Votre blog m’y aide aussi. Je souhaite que ce mouvement s’étende et remplisse sa belle mission de relier sans lier Merci

  14. « La scientologie ne sauvera pas le monde »

    On a hélas remarqué…
    L’année 2015 commence dans le deuil et ça fait mal au bide. Marre de ces cerveaux qui gobent tout et qui propagent la haine de l’autre et la mort. MARRE, MARRE, MARRE ! Pour ma part, quand l’église de scientologie tombera, j’irai pas à son enterrement. Elle a apporté plus de mal que de bien sur cette terre.

    1. Je pense, pour ma part, qu’il faudrait faire une statistique à ce sujet. Les stats ça met habituellement tout le monde d’accord.
      Déjà sur ce blog, on notera que les satisfaits sont en minorité par rapport à ceux qui ne le sont pas. C’est déjà un signe. Sur les blogs dits « theta », combien s’expriment et défendent la tech ? Très peu.
      Ne nous voilons pas la face, la scientologie a échoué.
      Les personnes qui défendent la sciento bec et ongles ont eu une ruine trouvée et réparée et parce que la tech a marché sur eux, ils pensent qu’elle marchera sur les autres. Je crains que les choses ne fonctionnent pas de cette manière. Moi, je suis arrivé sans ruine en sciento et elle m’a ruiné, au sens propre du terme comme au figuré.
      Je relance un débat lancé dans l’article précédent : oui, la sciento peut faire monter de ton ceux qui, du fait d’une ruine tenace, étaient au bas de l’échelle des tons mais qu’en est-il de ceux qui se sont intéressés au sujet sans être dans une ruine ? La sciento avec ses procédés majoritairement tournés vers le passé est une psychothérapie pour les gens en souffrance.
      Elle a appâté des gens sains d’esprit qui en se faisant auditer pour être plus performants ont déstabilisé tout leur système analytique. Je pense que les dégâts seraient du même ordre chez une personne haute de ton décidant de suivre une psychanalyse.
      On ne change pas ce qui marche bien. En le faisant on fait considérablement dérailler une personne.
      Ma conclusion est que la sciento est faite pour les gens en souffrance et qu’elle peut leur faire gagner des points sur l’échelle des tons elle ne s’adresse pas aux gens en bon état.

      Le problème c’est que LRH considérait arbitrairement que nous étions tous au ras des pâquerettes, ce qui a été, de sa part, une très mauvaise évaluation.

  15. http://madame.lefigaro.fr/actu/ces-jeunes-endoctrines-par-les-islamistes-les-filles-appellent-leur-niqab-mon-doudou-021114

    On devrait faire connaître les mécanismes d’embrigadement. Ils veulent servir une cause. « S’engager ».
    La France ne propose rien, c’est le vide idéologique. Ils se rapprochent des jihadistes parce que ça les fait rêver, sortir d’un quotidien fait de l’extrême difficulté à trouver du travail, à échanger avec la société. Mais surtout, ils ont besoin de rêves.
    Il faudrait rétablir le service militaire. Ça comblerait le besoin d’engagement. Ils veulent faire partie d’un groupe, l’existence individualiste est trop triste, surtout quand on manque de moyens. Alors ayant la même réalité, ils se regroupent dans un « nouvel espoir ». Et c’est le mécanisme de la secte.
    On doit cesser de permettre le communautarisme en laissant les règles des groupes religieux quels qu’ils soient de s’élever au-dessus des lois de la république.

Laisser un commentaire