Une rentrée en fanfare pour la scientologie française

Le 3 juin dernier, douze ex-employés de la société Arcadia représentés par Maître Olivier Morice portaient plainte contre le Celebrity Centre pour  harcèlement moral et abus de faiblesse. Le parquet de Versailles avait ouvert une enquête préliminaire en juillet. Vous trouverez tous les détails de cette affaire ici.

 

Hier, la police a procédé à une première audition (jeu de mot involontaire).

Les médias se sont évidemment emparés de l’affaire. Vous trouverez ici un article très intéressant qui montre comment la société Arcadia a été progressivement noyautée.

Et voici une vidéo avec une interview de l’inévitable Georges Fenech.

Si la scientologie devait être reconnue coupable, elle risque la dissolution pure et simple, ce qui créerait un précédent dans lequel pourraient bien s’engouffrer des pays tels que la Belgique, l’Allemagne ou la Suisse.