Les avortements forcés au sein de l’élite « ecclésiastique » de la scientologie

Dans le livre La Dianétique : La science moderne de la santé mentale, L. Ron Hubbard déclare que l’avortement et les tentatives d’avortement entraînent de graves traumatismes psychiques et psychologiques chez la mère et l’enfant à naître.

En 1967, Hubbard fonde une organisation paramilitaire, la Sea Organization (organisation maritime), ou Sea Org, chargée de diriger et d’encadrer les églises et les missions de sicentologie partout dans le monde et de « mettre l’éthique en place sur la planète ». Ses membres signent un contrat d’un milliard d’années et constituent l’élite « ecclésiastique » de la scientologie. Logés et nourris, ils travaillent 80-100 heures par semaine pour un salaire hebdomadaire de 50 dollars.

Au bout de quelques années, un problème majeur se pose : il y a de plus en plus de couples mariés avec des enfants et les crèches de la Sea Org n’arrivent plus à suivre.

En 1982, la Sea Org interdit aux couples mariés d’avoir des enfants. Les femmes enceintes sont alors encouragées à se faire avorter. Les couples mariés qui refusent l’avortement sont débarqués de la Sea Org et choisissent soit de travailler dans une organisation Classe V (non Sea Org), soit de retourner à la vie active avec l’obligation de rembourser tous les services (audition et formation) qu’ils ont reçus gratuitement durant leurs années de labeur dans la Sea Org.

En 2009, lorsque le scandale des avortements forcés est dénoncé dans les médias américains, le règlement change à nouveau : Désormais, les couples mariés qui attendent un enfant sont purement et simplement éjectés de la Sea Org.

Plusieurs femmes, ex-Sea Org, comme Laura DeCrescenzo ou Claire Headley ont relaté comment elles avaient été forcées à avorter. Laura Decrescenszo poursuit actuellement la scientologie en justice pour ce motif.

Dans la vidéo ci-dessous, Gary Weber, ex-Sea Org de 1979 à 1984 et membre du Guardian’s Office (le GO, qui a été démantelé au début des années 80 pour être remplacé par OSA), raconte comment il a supervisé des dizaines d’avortement forcés lorsqu’il travaillait à Flag. En fait, il y avait tellement d’avortements forcés dans la Sea Org qu’il était obligé de dispatcher les femmes dans diverses cliniques d’avortement en Floride car si toutes avaient interrompu leur grossesse dans la même clinique, ça aurait fait jaser.

Gary raconte aussi sa première rencontre avec David Miscavige en 1979, lorsque ce dernier était en poste à CMO. Le nom de Miscavige était encore inconnu de la plupart du personnel à l’époque et Gary ignorait qui il était. Gary entend une femme crier et va voir ce qu’il se passe. Il trouve Miscavige en train de tenir un fer à repasser brûlant devant le visage d’une jeune femme et de menacer de lui écraser le fer à repasser sur la figure. Gary dit au jeune freluquet de poser le fer. S’ensuit une discussion animée durant laquelle Miscavige apostrophe Gary en lui disant : « Est-ce que tu sais qui je suis ? » Gary lui dit « Non, je ne sais pas qui tu es, pose ce fer. » Finalement Miscavige pose le fer et Gary apprend que Dave-La-Petite-Frappe était en rogne contre la jeune femme parce qu’il estimait qu’elle avait mal repassé sa chemise !

Gary raconte également que le GO était chargé d’ouvrir des comptes bancaires à l’étranger, dont le Lichenstein, afin de faire disparaître certaines sommes d’argent. Il ignore le montant de ces sommes mais nous apprend que les signataires de ces comptes étaient Miscavige ainsi que Pat et Anne Broeker. Tout cela, bien sûr, était top secret et on a fait comprendre à Gary qu’il avait intérêt à garder cela pour lui.

Dans la seconde vidéo, à venir bientôt (et que nous publierons dès qu’elle sera en ligne), Gary raconte ses déboires quand sa femme est tombée enceinte une première fois, puis une seconde fois. En attendant, voici la première vidéo.

Vous pouvez également trouver le témoignage complet de Gary Weber en cliquant ici. C’est en anglais, c’est long et détaillé mais c’est très, très intéressant.

Le futur de la civilisation : Courir en rond autour d’un poteau

Le dernier rundown à la mode, sorti en même temps que Super Power et GAT 2 en novembre dernier, est le Running Program, ou Cause Resurgence Rundown. Un étage entier du building de Super Power lui est consacré.

Il s’agit tout simplement de courir dix à douze heures par jour autour d’un poteau.

Cela vous coûtera 2500 dollars (plus le séjour et les frais médicaux).

Ce rundown était utilisé par Miscavige pour torturer les gens. Mike Rinder raconte que le Dictateur l’avait forcé, lui et  de nombreux cadres supérieurs de WDC et de CMO, à courir des jours et des jours, en uniforme, autour d’un poteau au QG de la scientologie en Californie sous un soleil cuisant. David Mayo aussi, avant d’être excommunié, avait passé des jours à courir autour d’un poteau – ce qui avait provoqué chez lui un début de scorbut et lui avait fait perdre ses dents. Le but du Dictateur était de remettre ses victimes « dans le temps présent afin qu’ils arrêtent de dramatiser leur nature SP ».

La pub pour ce riundown annonce que ce rundown repose « sur des recherches portant sur une partie de la piste de temps ». Ah bon ?

Pourquoi payer $2500 dollars pour courir ? Eh bien, parce que courir, c’est très, très technique, très, très pointu et que ça demande un C/Sing minutieux ! Si, si.

Bien évidemment, cela vous reviendrait beaucoup moins cher de vous inscrire dans un club de gym ou même de faire votre jogging dans un parc, et ce serait sans doute moins épuisant et moins dangereux pour votre santé.

Les premières lettres de succès concernant ce rundown sont totalement surréalistes. On se dit presque que ce n’est pas la peine de faire le Pont, tellement ce rundown est « puissant ».

Jugez plutôt.

Ce rundown, c’était de la bombe ! (…) J’ai perdu des tas de ridges et d’engrammes. Je suis devenu un thétan puissant. J’ai commencé à être cause sur ma vie. Je suis capable de contrôler ma vie. Je suis capable de contrôler toutes mes dynamiques. Je suis capable maintenant de parler avec les gens et de VOIR leur niveau de ton. Il me vient tout le temps des idées et des pensées. (…)

Mes yeux ont changé de couleur. Tout en moi a changé. J’AGIS et je suis dans le temps présent. Je me fixe des objectifs pour le futur. Et c’est magique. (…)

Je me souviens aussi de mes vies passées maintenant. (…) J’étais extérieur la plupart du temps durant la journée. Je voyais notre planète de tout là-haut. Et là, en ce moment, je ne suis pas dans mon corps. (…) Je contrôle l’univers MEST, il est totalement sous mon contrôle. (…)

J’ai commencé à voir et à comprendre quand quelqu’un est un SP ou quand il y a une troisième partie. Je suis capable de voir les gens tels qu’ils sont. (…)

J’ai 14 ans ! En tant que préclair, je suis capable de travailler avec mon bank et je ne suis plus sous son contrôle car il s’agit du mental réactif. Je dis au bank d’arrêter et il s’arrête ! (…)

Ce rundown a été stupéfiant (…)  Merci au registrar, à ma mère, au superviseur des cas (…)  et à LRH pour nous avoir donné cette technologie. – R.A., Russie

Tout ça, après avoir couru en rond autour d’un poteau ! C’est effectivement magique, comme il dit. Cela dit, le petit sacripan a oublié de remercier COB, ce qui est un motif d’excommunication. Voici le texte orginal anglais (cliquez sur l’image) :

Et, pour ne pas être en reste, voici la lettre de succès du premier scientologue francophone à avoir terminé ce programme. Cliquez sur l’image.

Peut-être que dans les prochaines lettres de succès, des scientologues nous annonceront qu’ils ont rencontré Dieu.

Histoire d’égayer votre week-end, voici une autre lettre de succès, hallucinante, de Bernard Dimanche concernant le building de Super Power. Cliquez sur l’image et préparez vos mouchoirs !

Et, pour finir, voici des nouvelles du contingent franco-helvète à Flag. Regardez comme ils sont heureux de recommencer le pont à zéro.

OT VII – Des chiffres qui donnent à réfléchir

Je reprends ici, dans les grandes lignes, un billet de Mike Rinder, ainsi qu’un commentaire très instrucitf de l’un de ses bloggers. Le sujet : OT VII (également appelé Solo NOTs).

Depuis 30 ans, Flag crie haut et fort que la solution pour sauver la planète est d’avoir « 10 000 personnes ayant commencé ou terminé OT VII ». Ce chiffre est totalement arbitraire.

Il a été tiré d’une conférence de 1952 : « … De tout temps, la Terre n’a jamais compté plus de 10 000 personnes capables de guider ou de diriger… »

Clive Rabey, le porte-parole de Flag pour tout ce qui concerne Solo NOTs donne l’explication suivante dans l’un des numéros du magazine Source :

“Il s’agissait d’une équation mathématique, à partir de laquelle on a extrapolé. Il a été estimé que les gains de cas auraient des effets réels sur l’univers physique et sur les activités de troisième dynamique et que, subséquemment, les personnes ayant commencé ou terminé OT VII  s’engageraient comme membres du personnel, et que cela permettrait de sortir OT IX et X. Mieux encore, il a été estimé que 10 000 personnes ayant commencé ou terminé OT VII seraient capables de guider ou de diriger la planète Terre, comme LRH l’a dit. »

Dans un autre numéro de Source daté de 2005, Flag annonce que « plus de 3000 personnes » ont commencé ou terminé Solo NOTs.

Edy Lundeen, le Flag Service Consultant, vient d’envoyer un nouvel email qui donne les tout derniers chiffres concernant Solo NOTs. Vous trouverez une copie de cet email (en anglais) un peu plus bas. Voyons d’abord l’analyse de Mike Rinder. J’ai ajouté quelques remarques personnelles en italique après son analyse.

Les chiffres donnés par Edy Lundeen incluent presque à coup sûr les solo-auditeurs qui ont arrêté de s’auditer ou qui ont quitté l’église, mais bon, je vais donc faire comme si ces chiffres étaient vrais.

  1. Le nombre total de personnes qui ont COMMENCÉ ou TERMINÉ Solo NOTs est actuellement de 6410. Et ce, sur une durée de 30 ans. Cela fait moins de 250 personnes par an.
  2. Depuis 2005, on est passé de 3000 à 6410 personnes ayant commencé ou terminé Solo NOTs. Pourtant le Dictateur Miscavige clame à qui veut l’entendre que la scientologie a connu la plus grande expansion de son histoire durant ces 8 ou 9 dernières années.  En moyenne, cela fait 300-400 personnes par an. A ce rythme, en 2022, cela ne fera que 3500 personnes de plus.
  3. Nous apprenons que 400 personnes ont terminé OT VII en 2013 – un record absolu (a “screaming” highest ever). Cela fait une personne sur 17 millions si on considère la population totale de la Terre. Bonjour l’impact planétaire ! (Note : En France, cela ferait environ 4 personnes sur 65 millions d’habitants. Ouf, la France est sauvée !)
  4. S’il y a vraiment 11 million de scientologues dans le monde, cela voudrait donc dire qu’un scientologue sur vingt-deux mille cinq cents réussit à atteindre le niveau d’OT VII – une condition d’affluence phénoménale.
  5. Je suis sûr qu’il y a eu largement plus de gens excommuniés (déclarés) en 2013 que de gens qui ont terminé OT VII.

Cette excellente analyse de Mike appelle quelques remarques.

Parmi les gens qui ont commencé ou attesté OT VII, combien le refaisait pour la deuxième ou la troisième fois ?

Est-ce que dans le chiffre officiel de Flag (6410), ils comptent les anciens OT VII qui ont dû recommencer le niveau ? Autrement dit, est-ce qu’ils les comptent deux fois ?

Parmi les personnes qui ont attesté OT VII, combien sont devenues capables de « guider et diriger » et d’opérer des changements majeurs à l’échelle planétaire? Personnellement, je n’en connais pas.

Voici maintenant l’émail original d’Edy Lundeen. Juste après, vous trouverez le commentaire d’un blogger qui fournit des informations très intéressantes sur Solo NOTs. Donc, si vous ne lisez pas l’anglais, sautez l’email et lisez la suite.

________________________________________

Date: Sun, 05 Jan 2014

From: Edy Lundeen <fscwus@flag.org>

Subject: Good News from the Flag AO!

Hello,

Happy New Year!

I thought you would be interested in some of the statistical results of 2013 that measured our progress on the 10,000 on or through Solo NOTs in Los Angeles ….

o In 2013 Over 400 LA area Clears and Pre-OTs went to the Flag AO to continue on their Bridge!!
o 2013 was the year that 53 Los Angeles OTs went to Flag and stayed to get onto New OT VII- creating 53 New Solo NOTs Auditors for LA.
o In 2013 our LA area House Visiting OT Ambassador Teams contributed to 67 Los Angeles Pre-OTs arriving to Flag.
o In 2013 There were 450 Clears Made at Flag. (Highest Ever!)
o In 2013 there were 400 OT VII Completions made internationally. (A screaming Highest Ever!)
o On the 10,000 on or through Solo NOTs, we are now over 6,410 on or through New OT VII – 90 to go to complete 6,500 which is to be done by March 13th 2014!!

Very important things you need to know;
Mr Clive Rabey, D/Captain Flag AO will be in LA on Friday January 10th & Saturday Jan 11th. He is here to do two very strategic briefings.

Mr. Steve Blake, Flag Class IX, is in LA on a project, to see the LA area OTs. Mr. Blake wants to see you. (If you don’t need an interview, or direction at this time, then I am sure you know somebody who does!?)

Confirm for Mr. Rabey’s Events
Book your Technical Consultation.
Look forward to sending you to Flag.

Friday 10 January
A Closed Door briefing to all FSMs, OT VII’s and OT VIII’s on Friday evening at 7pm in the LA Org Chapel.

Saturday 11 January
A Special Briefing for OT III’s, OT IV’s and OT V’s at 6.30 pm in the LA Org Chapel.

Mr. Rabey’s Briefings will show you how the Golden Age of Tech will smooth your way! These events are key to YOUR OT NEW YEAR!!!!!

Love,
Edy Lundeen
Flag Service Consultant
(323) 953-320

 ________________________________________

Pour finir, voici des infos données par l’un des bloggers du site de Mike. Ce blogger a quitté la Sea Org en novembre 2006 :

Chaque auditeur de Solo NOTs se voit attribuer une étiquette/gommette relative à sa situation actuelle. On appelle ça un « tag status ».

Green tag (gommette verte) : S’audite 4 à 6 fois par jour et arrive en temps et en heure pour son six-month check.

Grey tag (gommette grise) : S’audite moins de 4 fois par jour et n’arrive pas en temps et en heure pour son six-month check.

Orange tag (gommette orange) : N’a pas le droit de s’auditer en raison d’une situation out-éthique.

Purple tag (gommette violette) : N’a pas le droit de s’auditer en raison d’une maladie.

Black tag (gommette noire) : N’est plus dans l’église.

Vous voyez comme ça fonctionne ? On commence avec un green tag puis, selon « sa capacité à être cause sur la vie », on conserve son green tag ou l’on descend la pente jusqu’au black tag.

Lorsque j’ai quitté la Sea Org, il y avait environ 5300 auditeurs sur Solo NOTs. Ils se subdivisaient comme suit :

1,000 Green tags
1,100 Grey tags
900 Orange tags
800 Purple tags
1,500 Black tags

Autrement dit, seules 1000 personnes s’auditaient régulièrement sur Solo NOTs.

J’étais le Solo NOTs D of P Europe et j’ai personnellement rencontré les auditeurs de Solo NOTs ci-dessous. Tous avaient un cancer avancé :

• Roberto B. – Italy
• Antonella B. – Italy
• Beppe G. – Italy
• Sonia B. – Italy
• Pierluigi G. – Italy
• Bernard C. – Switzerland
• Jo R. – Switzerland
• Tasa D. – France
• Helene M. – France

Il y en avait d’autres mais je ne me souviens plus de leur nom.

Avant que je ne m’évade de la Sea Org en 2006, deux d’entre eux se sont suicidés : Beppe G. et Jo R.

J’ignore si les autres sont encore en vie.

La majorité des 800 purple tags et des 1500 black Tags souffrait d’un cancer, du sida, d’un diabète ou d’une condition physique grave.

La majorité des 900 orange tags avaient commis des irrégularités financières pour pouvoir se payer des services ou faire des donations à l’église.

Vous connaissez tous la « théorie » de la tech PTS/SP, pas vrai ?

Combien d’entre eux ont dû déconnecter de leur famille et de leurs amis sous prétexte qu’il s’agissait de « SP » ?

Comment se fait-il qu’après avoir fait tout le Pont, les gens continuent de tomber malade, continuent d’être malhonnêtes ou vont jusqu’à se suicider ?

Peut-être qu’ils n’avaient pas trouvé le véritable SP ou, s’ils l’avaient trouvé, ils ont invalidé le read (la réaction de l’aiguille) ?

A un moment ou à un autre de Solo NOTs, tout le monde a dû faire ou refaire le cours PTS/SP, version Âge d’Or.

Le Senior C/S de Flag, Richard Reiss (sur ordre de RTC, bien sûr), n’arrêtait pas de bassiner les C/S de Solo NOTs « parce qu’ils n’appliquaient pas la tech PTS à 100% » dans leur C/Sing.

Je veux bien, mais une tumeur cancéreuse n’est pas détectable par un Senior C/S à ce que je sache !

Je peux attester que Beppe G. avait une tumeur au cerveau de la taille d’un oeuf pendant qu’il était à Flag en train d’attester OT7 ! Je l’ai accompagné à l’hôpital de Clearwater. RTC l’a immédiatement renvoyé chez lui en Italie.

Imaginez la panique si Beppe était mort en plein dans le HGC de Solo NOTs !

Ces informations devraient être propagées à grande échelle. Les gens sur Solo NOTs sont vraiment en danger et je ne plaisante pas.

P.S. : Les associations médicales devraient être informées de ces faits. La technologie scientologique ne guérit pas le cancer. Quand un cancer n’est pas détecté à temps, c’est trop tard. Malheureusement, les scientologues ont le point de vue que les médecins sont des charlatans.

Dernière version de ce compte rendu publiée par Michel le 18 mars 2010.

Voilà. Les statistiques données par ce blogger font froid dans le dos. Le plus dramatique dans tout ça, c’est qu’il y a de nombreuses personnes qui sont prêtes à sacrifier leur santé, voire leur vie, ou à commettre des actes répréhensibles pour devenir « cause sur la vie ». Si c’est ça leur idée du bonheur ou de la liberté totale, il n’est guère étonnant que la scientologie soit en pleine déroute.

Heureux ceux qui ont réussi à traverser OT VII sans y laisser leur peau, leur intégrité ou leur santé d’esprit.

Finalement, le vrai point positif dans tout cela, c’est le nombre ridicule de gens sur Solo NOTs à Flag. C’est encore trop, bien sûr, mais je ne vois pas leur nombre beaucoup augmenter dans les années à venir.

Scientologie : Quelques prédictions pour 2014

La moitié des scientologues qui sont encore dans le giron de l’église de scientologie ne fera pas GAT 2.

Conséquence directe : Le nombre d’auditeurs dans le monde diminuera encore pour atteindre son niveau le plus bas de toute l’histoire de la scientologie.

Parmi les dizaines de scientologues français « sous le radar », une vingtaine quitteront ouvertement l’église.

Partout dans le monde, des centaines de scientologues « sous le radar » quitteront ouvertement l’église.

Conséquence : le moyen de pression appelé « déconnexion » s’effritera de plus en plus.

Deux nouveaux procès retentissants pour escroquerie continueront de saper les fondations branlantes de la scientologie en France et précipiteront sa dissolution.

Le dictateur Miscavige abandonnera le programme des orgs « idéales ».

Le dictateur revendra à perte une ou deux orgs « idéales » achetées il y a quelques années faute d’argent pour les rénover.

Lors de sa déposition, le dictateur sera pris en flagrant délit de mensonge et de parjure dans le procès pour harcèlement qui oppose Monique Rathbun à l’église de scientologie.

La scientologie continuera d’essuyer des revers cuisants dans tous les procès auxquels elle doit faire face.

En raison des ventes catastrophiques du Mark VIII, son prix passera de 5000 à 3500 dollars, voire 2500, ce qui énervera beaucoup les gogos qui l’ont acheté au prix fort.

La scientologie se centralisera de plus en plus à Flag, au détriment des orgs classe V et des orgs avancées, lesquelles fermeront leur porte l’une après l’autre dans les trois ou quatre ans à venir.

Une dizaine de livres anti-scientologie seront publiés un peu partout dans le monde, dont un écrit par une célébrité qui a quitté la scientologie.

Deux nouvelles célébrités vont quitter bruyamment la scientologie.

Les Garcia se verront offrir une somme record pour abandonner leurs poursuites.

Cela créera un précédent et des dizaines d’ex-scientologues se grouperont et attaqueront l’église pour escroquerie.

La scientologie devra faire face à tant de nouvelles poursuites en justice qu’elle aura du mal à trouver de nouveaux cabinets d’avocats disposés à la défendre.

Il y aura de moins en moins d’ « events » car le dictateur n’a plus rien de nouveau à offrir à ses ouailles et passera tout son temps à bâtir des stratégies pour essayer d’échapper à la justice.

Les revenus produits par les incessantes collectes de fonds diminueront d’au moins 50%.

Les frais d’avocats et de justice de l’église seront multipliés par deux et avoisineront les 100 millions de dollars.

Il n’y aura pratiquement pas de nouveaux publics dans les orgs à travers le monde.

De nombreux membres du personnel dont le contrat se termine ne le prolongeront pas car ils en ont assez de vivre sous le seuil de pauvreté.

L’Afrique du sud sera le premier pays au monde où la majorité des scientologues déclareront leur indépendance et quitteront officiellement l’église pour créer des groupes dissidents.

Narconon, qui est dans le collimateur de la justice dans plusieurs états américains,  devra fermer plusieurs centres et verser des millions de dollars aux familles et aux compagnies d’assurance qu’il  a grugées.

Super Power fera un flop monumental après un bouche à oreille désastreux. Le commentaire qui reviendra le plus souvent sera : Tout ça pour ça ?

Tous les OT VII et VIII (sauf ceux qui quitteront l’église) referont le purif, les objectifs et le survival rundown.

Conséquence : Le Pont vers la Liberté Totale sera rebaptisé « Cercle Immuable de l’Eternel Recommencement ».

Au sein des scientologues indépendants, il y aura plusieurs schismes et de nombreux débats sur l’othodoxie de la tech. Plusieurs « tech standard » verront le jour.

Au moins deux documentaires majeurs dénonçant les dérives de la scientologie seront diffusés un peu partout dans le monde. L’un d’eux sera nominés pour l’Oscar du meilleur documentaire en 2015.

Si d’autres prédictions vous viennent à l’esprit, n’hésitez pas à les communiquer.