Miscavige : « John Travolta est suppressif »

Lorsque le film « Terre : Champ de Bataille » (Battlefield Earth) est sorti et a fait un flop monumental, l’église de scientologie s’est empressée de dire qu’à aucun moment, il n’y avait eu ingérence de sa part pendant le tournage.

D’après Marty Rathbun, lors d’une interview donnée à Mark Bunker, c’est totalement faux. C’est Miscavige lui-même qui a supervisé directement le tournage.

Tous les jours pendant des mois, Miscavige reçoit les rushes (prises de vue avant le montage) et il les montre aux cadres supérieurs de la Sea Org (dont Marty faisait partie). Puis il saisit son dictaphone et donne des commentaires et des instructions pour chaque plan tourné.

Juste avant la sortie du film, Miscavige, Rathbun et quelques autres ont droit à une projection privée. Le dictateur est dithyrambique : c’est un chef-d’oeuvre absolu ! Dès la fin de la projection, il appelle John Travolta en lui disant que LRH serait fier de lui et que le film est époustouflant et que c’est ce qui pouvait arriver de mieux à la scientologie.

Deux jours après la sortie du film, le verdict tombe. Critiques et spectateurs s’accordent tous pour dire qu’il s’agit là du nanar du siècle.

Immédiatement, Miscavige oublie tout ce qu’il a dit, oublie qu’il a supervisé le tournage pendant des mois et prend ses distances avec le film et… John Travolta. C’est à cause de cet « enc… de JT » que la film fait un bide. Il dit à qui veut l’entendre que Travolta est un SP qui a saboté le film.

Peu de temps après, Tom Cruise va voir le dictateur et l’interroge sur Travolta et le film. Miscavige lui répond alors sans sourciller que si ça n’avait tenu qu’à lui, jamais il n’aurait sorti cette « merde » dans les salles. Il ajoute que JT a une situation out-éthique mais qu’on est en train de s’occuper de lui. Tom approuve avec ferveur.

Cette anecdote montre comment le dictateur fonctionne.

Mesdames et messieurs, veuillez applaudir l’homme le plus intelligent et le plus compatissant du monde (selon Tom Cruise) : Monsieur David Miscavige, le chef ecclésiastique de l’église de scientologie !

Voici une autre vidéo qui raconte la même histoire.

Pour terminer, lisez la déclaration hilarante du scénariste dans laquelle il s’excuse pour le film.