Le test de personnalité de la scientologie a-t-il une quelconque valeur ?

Le test intitulé Oxford Capacity Analysis (OCA) est utilisé en scientologie à différents niveaux du Pont.

En division 6, pour recruter de nouveaux paroissiens.

En division 4, pour amener les préclairs à acheter davantage d’audition (HCOB du 19 décembre 1971 – Le Directeur de l’Audition opère avec des tests OCA).

Mais quelle est la valeur véritable du test OCA ?

Ne serait-ce pas tout simplement un outil de marketing ?

Peut-on vraiment établir un programme d’audition et de formation à partir des résultats d’un test OCA ?

Ou est-ce que les résultats sont truqués ou faussés ?

Répondre par « oui » ou par « non » à certaines questions peut être très frustrant car souvent la personne qui fait le test se dit : « Cela dépend des cas de figure. » Alors elle va répondre « peut-être » et essayer d’expliquer pourquoi elle a coché cette réponse. Le problème, c’est que son explication n’a pas de valeur, puisqu’on applique une grille sur le test pour faire le décompte des points.

Lisez l’excellent reportage d’une journaliste qui a fait le test.