Le test de personnalité de la scientologie a-t-il une quelconque valeur ?

Le test intitulé Oxford Capacity Analysis (OCA) est utilisé en scientologie à différents niveaux du Pont.

En division 6, pour recruter de nouveaux paroissiens.

En division 4, pour amener les préclairs à acheter davantage d’audition (HCOB du 19 décembre 1971 – Le Directeur de l’Audition opère avec des tests OCA).

Mais quelle est la valeur véritable du test OCA ?

Ne serait-ce pas tout simplement un outil de marketing ?

Peut-on vraiment établir un programme d’audition et de formation à partir des résultats d’un test OCA ?

Ou est-ce que les résultats sont truqués ou faussés ?

Répondre par « oui » ou par « non » à certaines questions peut être très frustrant car souvent la personne qui fait le test se dit : « Cela dépend des cas de figure. » Alors elle va répondre « peut-être » et essayer d’expliquer pourquoi elle a coché cette réponse. Le problème, c’est que son explication n’a pas de valeur, puisqu’on applique une grille sur le test pour faire le décompte des points.

Lisez le reportage d’une journaliste qui a fait le test. Son papier est évidemment anti-test OCA et anti-scientologie. Mais n’y a-t-il pas une part de vérité dans ce qu’elle écrit ?

L’église de Miscavige fusionne avec Nation of Islam

Dans son blog, Mike Rinder annonce la fusion officielle entre l’église de scientologie de Miscavige et Nation of Islam.

Mike y publie une lettre de la directrice de la Hubbard Dianetics Foundation (HDF) de l’église de scientologie de Boston, Sœur Michelle Muhammad, membre actif de Nation of Islam (NOI). Cette lettre ne laisse aucun doute. L’église de Boston compte désormais parmi son personnel des membres de NOI.

Pour ceux qui l’ignorent, la HDF s’occupe exclusivement de dispenser l’audition du Livre Un (le premier livre de dianétique publié en 1950) et de former des auditeurs dudit Livre Un. La HDF organise aussi des séminaires sur le sujet. A l’église de Boston, l’un des responsables de ces séminaires est le Frère Maurice 11X Holman, lui aussi membre de NOI.

Les liens entre l’église de Miscavige et NOI remontent à quelques années. Dans une lettre de succès publiée en avril 2011, Frère Jesse annonce qu’il est l’un des 500 musulmans de NOI à avoir reçu le 25 février 2011 le diplôme d’Auditeur Hubbard de Dianétique Certifié.

Personnellement, je ne trouve rien à redire à ce que quelqu’un utilise et propage la technologie du Livre Un.

Le problème n’est pas là.

Mais comme le dit très justement Mike Rinder, c’est l’hypocrisie de Miscavige qui laisse pantois.

En effet, le dictateur n’hésite pas à qualifier d’apostats ceux qui s’élèvent contre lui et sa tech fétide mais ne voit aucun inconvénient à accueillir à bras ouverts un groupe religieux dont les croyances n’ont strictement rien à voir avec la dianétique et la scientologie. Dans sa lettre, Frère Jesse dit clairement qu’il n’est pas d’accord avec certaines choses qu’il a étudiées. Essayez de dire cela à votre superviseur quand vous étudiez un cours.

En outre, ce groupe n’a pas très bonne réputation dans les medias. Autrement dit, cela va engendrer encore plus de mauvais PR pour la scientologie dont la réputation, à l’heure actuelle, est proche du zéro absolu.

Miscavige sait ce qu’il fait. Comme les scientologues sont incapables de ramener de nouveaux paroissiens (donc de l’argent frais) dans le giron de l’église en raison de la réputation désastreuse de cette dernière, il s’est tourné vers une autre source de revenus : NOI et ses 50 000 membres.

Lorsque Louis Farrakhan, le leader ecclésiastique de NOI,  s’apercevra qu’il s’est fait avoir, ça risque de très mal se terminer. A moins, bien sûr, que Miscavige ne se convertisse à l’Islam et ne devienne Frère David. Nous savons depuis longtemps qu’il est capable de tout.

Votre argent nous intéresse…

Grande braderie sur les matériaux ! Près de 8000 euros d’économie… Offre valable jusqu’à demain jeudi, avant 14 heures.

Ceux qui les avaient achetés le prix fort vont avoir besoin de quelques intensives pour s’en remettre.

L’église aurait-elle du mal à écouler ses stocks de livres et de conférences, version Miscavige ?

Un conseil : si vous avez encore les anciennes éditions, gardez-les précieusement.

P.S. : Quelqu’un vérifie-t-il l’orthographe ? En français, on dit « legs » quand on parle d’un don. Leg, tel qu’il est écrit ici, signifie « jambe » en anglais.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

leg-promo

Miscavige – Le grand sabotage

Voici un autre billet de notre ami Emile Louis-Marc que nous aurions pu aussi bien intutler « La Grande Boucherie ».

* * * * *

Quand vous venez à Flag, on vous vante que vous êtes à l’intérieur de la Mecque de perfection technique, que les services sont hyper professionnels, que la nourriture et les chambres sont dignes d’un 3 étoiles Michelin, bref que tout roule….On vous dit que l’on va vous prendre en main et que vous allez vous envoler vers des cieux azurés, peuplés d’oiseaux et de petits nuages ouatés.

Pas de bol… Le réveil au bout de quelque temps ressemble plutôt à un atterrissage cahotique, tronche cabossée, mental en loque, avec, bien sûr, un porte-monnaie totalement vide.

Tout est soigneusement caché pour que vous ne vous en rendiez pas compte.

Prenez OTV. Le commencement de NOTs. J’ai connu un gars à FSO qui l’avait fait cinq fois. Quand on aime on ne compte pas… Mais quand même.

Pour ma part, je l’ai fait deux fois. Au passage bien sûr, cela m’a coûté quelques intensives de plus. (Pas cher… à 4000 dollars l’intensive.)

La première fois, on m’a « vendu » que l’OTV que j’avais reçu était squirrel, car compilé par Mayo. Ah, David Mayo, le Senior C/S international de l’époque (1979/1981) qui ne voulait pas que les OTs reçoivent des maniements d’éthique. Le vilain garçon. Viré….. Faut pas déconner quand même. Un OT doit faire de l’éthique, des sec checks, plein, beaucoup.

Ce même Mayo avait quand même audité LRH, sur NOTs justement. Mais bon, Miscavige avait décidé de le rayer des cadres.

Donc on achète ça comme du bon pain, que Mayo est un grand vilain, qu’il a corrompu des auditeurs, compilés des tas de choses incorrectes,  que NOTs selon Mayo est moins que bien, etc.

Je bascule donc sur le nouvel OTV. Ah, oui… En fait pas différent ou très peu… Mais plus cher, assurément.

J’atteste donc OTV un beau jour, et 15 jours après, je ne vais pas bien. Retour à la case départ, mais je ne touche pas 20 000 Fr comme au Monoply. Par contre, je les dépense allègrement pour quelques réparations… normales, soi-disant.

Après on me vend que, ben oui, puisque t’as fini OTV, tu as donc ton cas d’OTVII au-dessus de la tête, donc si tu ne vas pas bien, cela veut dire que tu dois aller faire le niveau du dessus. Ah… En voila une idée qu’elle est bonne…. On ne va pas bien sur un niveau, donc on fait le suivant. CQFD. Pourquoi n’y ai-je pas songé avant ? Bon dieu, mais c’est bien sûr.

10 ans après OTV, je me suis quand même décidé. Go to Flag pour faire OTVII. Yaoouh !… J’ai décrit dans un billet précédent mon arrivée dans le bastion  de l’out-tech. Epique.

D’après Miscavige et les staffs de Flag, tous les arbitraires ont été enlevés. Mais de quoi s’agit-il ?

Voici l’historique de Solo NOTs depuis 1980. A cette époque Miscavige avait déjà fait main basse sur l’église.

–       Mayo éjecté, car il avait osé prôner ce que LRH avait mis en avant, à savoir, pas de sec check sur un OT et, qui plus est, sur un Solo auditeur, sauf si ce dernier n’avance pas correctement et manifeste des signes d’out-éthique.

–       Miscavige a transformé ça en : Mayo ne veut pas d’éthique sur les OTs, donc c’est out-éthique. Et hop, création du six month checks

–       Dans les années 1990 à 1996, RTC et Flag ont appliqué à la lettre les six months checks . En effet, c’étaient les années ou les gens sur OTVII devenaient « sbreuh…. » car les six months check pouvaient durer plusieurs mois. Oui, oui, véridique….

–       Après quelques intensives de sec checks, des boulots perdus, des conjoints dépités de voir les comptes bancaires vidés, pas mal d’OTVII ont légèrement blowé (foutu le camp). On peut comprendre. (Conférence du 24 juillet 1952. LRH décrit que de n’auditer que les overts finit par rendre les gens méchants et pas bien…)

–       Fin des années 90 et début 2000, Miscavige se trouva fort marri de ne pas voir beaucoup de gens monter sur V et VII. En plus, de part le monde, beaucoup de clairs et d’OTIII étaient bloqués. Diantre que faire ? Eurêka …Venir lui-même à FSO et enquêter.

–       Il est resté plus d’un an à Flag pour regarder les dossiers des OTs, et C/Ser. Pour quelqu’un qui n’est pas auditeur ni C/S, c’est le comble. Mais c’est le boss… Et vous savez bien, le chef à toujours raison.

–       Il a donc déniché le seul dossier où un mec était soi-disant clair, (il ne l’était pas, semble t-il) mais n’arrivait pas à franchir OTIII. Il en a déduit donc que tous les OTS n’étaient pas clairs. CQFD. Quelle lumière, ce mec.

–       Hop, ordre, programme, ordonné par Miscavige 1er, (Empereur de tous les scientologues) : Tous les OTs doivent refaire du NED. (Dianétique)

–       LRH avait quand même publié que faire faire du NED sur un OT peut le tuer. Qu’à cela ne tienne… S’il y a quelques pertes…

–       Comment faire revenir tous les OTs à Flag ? Facile. Grande annonce : Tous les arbitraires sont levés, (On se demande pourquoi il avait toléré les arbitraires, soit dit en passant)  et les OTs sont invités à revenir se faire décrasser la couenne sur le cours à FSO.

–       C’est la grande époque à FSO (2001 à 2003) ou la salle de cours est bondée, car petit à petit tous les OTs reviennent.

–       Je passe sous silence que les ¾ d’entre eux, ceux qui avaient attestés VII et VIII, ont été obligés de désatester. Mais le pire, c’est que du NED a été dispensé à tous, quasiment. Du NED mais au tarif d’une intensive class 9, cela va de soi.

–       De plus, tout le monde gobe que les arbitraires sont levés. Même moi j’y crois. Quel nase j’étais. Bon, je n’ai pas connu les six months checks sur trois mois, mais je savais que l’arbitraire du six month check était toujours valide, puisqu’il est toujours là aujourd’hui.

–       Tout va bien. Tout le monde est sur le Pont. L’argent coule à flot. Des gens meurent, d’autres sont gris, et quelques uns survivent. Mais bon, c’est la vie…..Tu parles.

–       Aujourd’hui, vu qu’il y a de moins en moins d’OTs à Flag, ils vont même jusqu’à faire refaire le purif, les objectifs, et quelquefois OTIV…..

Résultat des courses, Flag ne produit aucun OT. Aucun. Je sais de quoi je parle.

Étonnant quand même. Comment Miscavige, un obscur caméraman de Gold, peut-il se retrouver à C/Ser des OTs et décider ce qui est bien pour eux ?

C’est la question que je me pose. Il n’est pas assez intelligent pour avoir corrompu cette tech tout seul. A moins que…..

Si quelqu’un à une réponse, je suis preneur.

C’est un désastre. Cette tech est facile et merveilleuse. On se demande comment ils en sont arrivés à un tel degré de complexité… La réponse est qu’ils ne veulent pas d’OTs sur cette planète. C’est vrai, c’est dangereux. Un vrai OT se contrôle tout seul.

Heureusement aujourd’hui, nous mettons le doigt sur la vérité. En faisant cela, le mensonge finira pas s’évanouir. A nous de continuer sans relâche.

La Scientologie correcte doit renaître pour le bien de tous.

Emile Louis-Marc

Une tech encore plus efficace qu’efficace

Le billet de FoolOT, ci-dessous, est parfaitement d’actualité à l’heure où le dictateur vient d’annoncer au monde que la scientologie entrait dans la Phase Deux de l’Âge d’Or de la Tech. (GAT II – Golden Age of Tech II.) Si certains d’entre vous ont réussi à obtenir des infos détaillées sur GAT II, qu’ils les partagent avec nous.

 * * * * *

Dans le livre de Jenna Miscavige-Hill, on apprend que la profession du père de David Miscavige était celle de vendeur. Et que c’était un très bon vendeur de surcroît !

Je pense que le fiston a hérité ce talent de son papa et que le sketch de Coluche sur la lessive s’applique exactement à la scientologie d’aujourd’hui.

Il essaie de nous vendre :

–       Une tech encore plus efficace qu’efficace.

–       Des livres de Hubbard encore plus conformes à sa pensée originelle (avec des chapitres ou passages inédits « dénichés » dans des cartons, etc).

–       Des orgs encore plus idéales qu’idéales.

–       Des grades encore plus rapides que rapides.

–       Un état de clair plus clair que clair.

–       Des électromètres encore plus sensibles que sensibles.

Miscavige est un vendeur qui reconditionne ses produits en faisant croire qu’ils sont encore meilleurs.

Il applique le principe de la lessive qui lave plus blanc que blanc.

Cliquez ici pour voir le sketch.

Bonne journée à tous.

FoolOT

L’ennemi

Voici une traduction d’un article que Marty Rathbun a posté hier sur son blog. Il nous a aimablement donné la permission de le publier en français.

* * * * *

L’ennemi

Dans le cadre de mon article intitulé Scientology Regression, j’ai répondu à deux reprises à des commentaires pour dire qu’il n’y a pas d’ennemi ; la maladie, c’est d’en avoir un.

Apparemment, la Scientologie inculque la croyance ferme selon laquelle il existe des gens qui méritent l’étiquette « ennemi » et qu’il faut les réduire à l’impuissance et se débarrasser d’eux ou, dans certains cas, les forcer à  se comporter et à agir de façon acceptable. Je suis sûr que quelqu’un va s’opposer à cette affirmation en citant l’article Qu’est-ce que la grandeur ? publié en 1966 dans un magazine. Auquel cas, quelqu’un d’autre pourrait tout aussi facilement citer la HCO PL La responsabilité des leaders, qui fut publiée en tant que règlement l’année suivante et qui justifie le meurtre de l’ennemi d’un dirigeant puissant à condition qu’il soit perpétré secrètement.

Vous avez même un procédé d’auto-audition en scientologie qui est destiné aux gens dont les actes, selon le verdict des autorités du groupe, leur a valu l’étiquette d’ennemi. La formule de cette condition, la condition d’ennemi, exige de l’individu qu’il change l’essence même de son être – le concept même de son identité – afin de se conformer aux desideratas des puissants qui dirigent le groupe. Ce procédé peut être plutôt déstabilisant et destructeur lorsqu’on considère que « découvrir qui on est » constitue le produit final du pont lui-même de la Scientologie. De plus, pour être à nouveau acceptée par le groupe, la personne doit suivre d’autres étapes, dont l’une consiste à « livrer un coup efficace, malgré le danger que cela comporte pour soi, aux ennemis du groupe dont on a prétendu faire partie. »

Je pense qu’il peut être bénéfique pour quelqu’un qui a adhéré aux croyances de la Scientologie de réfléchir à la notion d’ennemi qui lui a été inculquée, ainsi qu’au fait de coller à des gens l’étiquette « ennemi » et de les traiter comme tel. Réfléchissez à l’effet que cela pourrait avoir sur vos relations avec les autres et votre tranquillité d’esprit. Si vous désirez méditer sur l’attitude à adopter face à quelqu’un qui déclare que vous êtes son ennemi(e), voici un extrait du Tao Te King qui pourrait vous aider. Cet extrait décrit ce qu’est un « grand homme » :

Il conçoit son ennemi comme étant l’ombre que lui-même projette.

Marty Rathbun – 21 mars 2013

Lettre ouverte à Alain Frank Rosenberg

Notre ami Emile Louis-Marc a examiné la pensée rosenberguienne et nous livre ses réflexions.

* * * * *

Lettre ouverte à Alain Frank Rosenberg, directeur de l’église de scientologie, centre de célébrités, 69 rue Legendre, 75017 Paris

Merci de tout cœur d’avoir écrit le billet ci-dessous dans votre blog car il s’applique parfaitement à vous, aux cadres des églises internationales, au Religious Technology Center, à Flag, à toutes les églises avancées et, bien sûr, à David Miscavige, grand coordinateur de toute cette supercherie qui s’appelle pompeusement « église de scientologie ».

Je vais commenter chaque paragraphe de votre texte si vous le permettez, et ensuite je conclurai.

Voici votre texte in-extenso. Mes commentaires sont en italique.

La loyauté

La loyauté est une qualité que l’on recherche et que l’on considère comme acquise chez ceux qui sont nos amis.

Tout à fait vrai.

Rien n’est plus détestable que la trahison de celui en qui nous avions placé notre confiance et qui, ce jour là, la perd. Malgré le mal que peut nous faire sa perfidie, celui qui trompe son conjoint ou l’amitié qu’il avait gagnée, est celui qui en fin de compte souffre le plus. Malgré tout ce qu’il peut avancer comme argument, il sait qu’il a commis l’irréparable. Aux yeux de celui qui triche, ce qu’il fait aux autres, il ne peut se le pardonner.

Ah oui, c’est exactement ce qui émane de votre personne. Il suffit de se rappeler comment vous étiez en 1980 et voir ce que vous êtes devenu depuis les années 2000… Vous avez accumulé trahison sur trahison. Vous êtes devenu aveugle. Vous ne voyez plus rien, vous avez oubliés tellement de faits réels, que vous vivez maintenant dans un monde imaginaire, où le mensonge est roi.

Le poids de ses actes pèse sur sa conscience dont il a honte au fond de lui-même sans se l’avouer. La clémence de celui qui est trahi ne peut soigner cette plaie béante et permanente car celui en qui on ne peut plus avoir confiance ne se fait plus confiance non plus. Là réside la gravité de la triste histoire de celui qui a fauté et qui doit désormais en supporter le fardeau. Il se l’impose à lui-même. Celui qui trahit ses amis ne sera plus jamais le même.

Tout à fait exact. Vous avez changé, vous ne vous en apercevez même pas, et c’est ça le drame. Vous régnez en despote sur un peu moins d’une centaine de staffs qui ne comprennent pas grand-chose, car les ¾ ne sont ni entraînés ni audités. C’est plus facile de régner sur des incultes que des érudits.

L’avilissement et la dégradation resteront gravés en lui. Il aura du mal à se supporter pour toujours, même s’il n’en parle pas. Une telle personne ne peut plus avoir d’amis sur une base saine et ne trouvera que des compagnons de son espèce, capables de détruire les autres mais incapables de sentiments nobles.

Eh oui, que d’amis perdus…. n’est ce pas Monsieur Rosenberg ? Il ne vous reste que des compagnons de votre espèce, David Miscavige par exemple.

Il ne leur ferra d’ailleurs que peu confiance se sachant lui-même capable de trahir et incapable de ne pas le faire. Il voit les autres à son image. Pauvre de probité, le traître ne sera plus jamais capable d’aimer ses semblables.

Encore exact. Vous ne faites pas confiance à vos staffs et surtout pas à vos cadres, et ce depuis longtemps. Quant à Miscavige, en surface vous le craigniez, car c’est le boss, mais en secret…

Il ne sera capable que de manigance et d’exaction. Il s’exclut lui-même de la race des hommes honnêtes sans se rendre compte que c’est le plus précieux de ses atouts. Il ne se laissera pas aimer par les autres car il sait qu’il ne le mérite plus.

C’est vrai…. Qui vous aime vraiment aujourd’hui ? Regardez autour de vous et comptez.

Quand vous avez été trahi ou bafoué par quelqu’un que vous aimiez, sachez que celui qui souffre le plus est celui qui vous l’a fait. Ne vous sentez pas malheureux, ne soyez pas rancunier, l’autre se charge seul de son châtiment, vous n’avez nul de besoin de vous en soucier.

Alors vous devez souffrir beaucoup, énormément. Vous avez perdu la confiance de tant de gens valables, ceux qui vous ont aidé à construire votre église. Vous en avez rejetés beaucoup sans pitié, sans même un regard en arrière. Mais, rassurez-vous, car comme vous dites, je ne suis pas rancunier.

La loyauté est une vertu. Celui qui la pratique se sent fier et heureux d’être loyal. Cela n’a pas de prix même dans un monde où il semble désuet d’en parler comme une des plus grandes richesses de l’homme.

Exact, sauf que vous en semblez dépourvu depuis longtemps.

Loyal envers soi-même et ses semblables, envers ses engagements, sa famille et son groupe est un luxe que seuls les forts peuvent se permettre.

Encore vrai. Mais vous comptez-vous parmi les forts ? Au plus profond de vous-même, j’en doute, car vous savez que ce n’est pas le cas.

Apprendre à être fort pourrait en fin de compte se résumer à apprendre en toutes circonstances à être loyal.

Grand moralisateur, vous êtes. Vous ressemblez à Miscavige, donneur de leçons. Regardez un peu en arrière… Oui, tous les staffs et paroissiens que vous avez laissé tomber comme une vieille chaussette – ça, c’est du concret, du réel, pas des grandes phrases. Et puis, être loyal à Miscavige ? On peut être loyal à n’importe qui, encore faut-il regarder si la personne et ce qu’elle représente en vaut la peine. Micavige est aussi noir que l’encre. A vous de voir.

Rédigé par Alain Rosenberg le Dimanche 23 Décembre 2012 à 15:39

Conclusion : Au bout du compte, vous parlez de vous même. Puissiez-vous méditer en profondeur votre profession de foi. C’est tout le mal que je vous souhaite.

Emile Louis-Marc

Miscavige détruit ses orgs idéales !

Ci-dessous, vous trouverez la dernière publicité de Flag. Elle parle d’elle-même. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

flag

Que nous apprend cette pub ?

Que c’est déjà la fin des orgs idéales. Durant les dix dernières années, le dictateur a bâti un empire immobilier sans le moindre programme pour remplir ses cathédrales. A l’heure actuelle, il continue de demander aux paroissiens qui se sont ruinés pour financer son « projet planétaire » d’injecter encore plus d’argent pour aider leur org idéale à sortir de non-existence. Son cynisme n’a pas de limites. Et sa soif de dollars non plus.

Mais le dictateur sait très bien que les orgs « idéales » sont déjà condamnées. Elles arrivent à peine à joindre les deux bouts. Beaucoup sont endettées et ne peuvent même pas payer leurs factures d’électricité et de téléphone, leur taxe foncière et la maintenance. En outre, les orgs idéales doivent payer un loyer pour l’occupation des murs. Les membres du personnel sont de moins en moins nombreux car ils sont obligés d’aller chercher du travail à l’extérieur pour survivre. Les nouveaux paroissiens sont de plus en plus rares – surtout que beaucoup d’orgs idéales sont désormais situées dans des zones sans aucun passage public et parfois difficiles d’accès.

Du coup, le revenu de ces orgs est tellement bas que le pourcentage versé au management international, c’est de la roupie de sansonnet.

Comment résoudre le problème ? Facile : en centralisant la scientologie à Flag. Car Flag est la seule org au monde qui rapporte beaucoup de sous au management.

Mais Flag a un problème : Les demandes de remboursement sont en affluence et il y a de moins en moins de gens sur NOTs et solo NOTs. Le nombre de solo-auditeurs sur VII baisse depuis des années, comme le montre la quantité d’OT VIII produits chaque année sur le Freewinds (moins de 200).

Autrement dit, Flag doit trouver d’autres sources de revenus pour continuer à faire de l’argent. Ces sources de revenus, ce sont les paroissiens des orgs et des missions. Vidons encore un peu plus les orgs Classe V « idéales » et les missions. Promettons la lune (grades quickies) et affichons des tarifs attractifs (le dollar est aux environs de 0,75 euros en ce moment) avec plein de choses gratuites et des remises très intéressantes.

En ces temps de crise économique mondiale, tout est bon pour attirer le paroissien dans les griffes de « La Mecque de la Perfection Technique ».

Combien de gogos tomberont dans le piège et délaisseront leur mission ou leur org « idéale » pour aller se faire plumer sous le soleil de Floride ? Allez savoir…

Message à tous les dirigeants d’orgs et de missions : Le moment est venu de déclarer votre indépendance car bientôt vous n’aurez plus d’orgs et de missions à diriger.

De l’effet des vitamines sur notre organisme

Voici un article fort intéressant de l’un de nos bloggers : aleajactest.

Vos points de vue sont les bienvenus.

* * * * *

A mon arrivée en scientologie, Mme Adelle Davis (1904-1974) était le référent en matière de nutrition et de vitamines. Son célèbre livre « Les vitamines ont leur secret » était la bible que l’on pouvait trouver dans la zone du purif (sauna en scientologie).

Dans le livre « Un corps pur, l’esprit clair » publié en 1990, LRH fait allusion à deux reprises aux travaux de Mme Davis. Elle y est citée comme « un important médecin américain dans le domaine de la nutrition ». J’ai lu le livre de cette dame, l’ai trouvé passionnant et… magique ! Le fait est que Mme Davis nous assurait, expériences cliniques à l’appui, que les vitamines pouvaient prolonger la vie et tout guérir, même le cancer. Hélas, malgré ses convictions, Adelle Davis est décédée de cette maladie à l’âge de 70 ans.

40 ans après sa disparition, les scientologues qui l’ont lue continuent de prendre des vitamines, dans la vie et avant de se faire auditer, comme conseillé par LRH dans le HCOB du 27 décembre 1965 qui traite de la Vitamine E et de la Guk Bomb.

Il est dit que le surplus de vitamines disparaît dans les urines et qu’elles ne sont absolument pas néfastes pour la santé. Permettez-moi quand même de soulever un point : celui des déséquilibres endocriniens qui peuvent être occassionnés à l’occasion de leur passage dans le corps.

Dans son livre « Un corps pur, l’esprit clair », LRH évoque les risques de carences artificielles si les vitamines sont prises n’importe comment :

« Quand de fortes quantités de vitamines, de minéraux ou de nourriture sont données à une personne, il semble que si on ne donne pas les autres vitamines et minéraux complémentaires, des carences artificielles puissent être créées. Augmenter la quantité de certains éléments provoque une plus grande demande pour les autres éléments, simplement parce que les premiers ont été augmentés (…) Dans certaines parties du corps, celui-ci ira même jusqu’à prendre aux os, aux muscles et aux tissus les éléments dont il a besoin. Des carences artificielles peuvent être ainsi créées. »

Il dit aussi dans l’une des conférence du PDC,  « 8-8008 – Comprendre les phénomènes » :

« Vous pouvez, en fait, administrer des vitamines mal équilibrées, une dose où les vitamines et les sels minéraux sont complètement déséquilibrés et faire quoi ? Faire tomber les dents du préclair, bousiller sa vue, lui donner des ulcères, lui faire tout ce que vous voulez, en enlevant simplement du système les sels minéraux et autres choses qui sont essentielles dans une certaine zone. (…) Prenons de nouveau le dosage complet et laissons de côté une autre vitamine, et nous découvrons soudain que le foie, avec ce super surdosage accompagné d’une omission, que le bon vieux foie va se désagréger. Oh ! Il va rapidement se trouver dans un état terrible. Maintenant prenez cette vitamine et donnez en trop et le foie va être à l’agonie (…) Et puis bien sûr, équilibrez le tout et le gars va de nouveau très bien. »

Pensez-vous que le responsable du purif connaît vos carences ? Non, il va vous donner le dosage standard sans savoir si celui-ci va ou non provoquer ou  renforcer un déséquilibre existant.

Écoutez le témoignage très poignant de Madeleine Genesse.

Vous êtes allé jusqu’au bout ? Ça secoue, n’est-ce pas ?

LRH n’a jamais dit se bourrer de compléments alimentaires comme beaucoup de scientologues continuent à le faire après leur purif.

Prenez un instant le point de vue d’un corps. C’est une usine chimique qui s’autogère de façon remarquable et rigoureuse. Le corps, quand ses fluides glandulaires sont bien équilibrés, se fait très discret. C’est tout juste si on le sent. Le fait de lui imposer soudainement – alors qu’il n’en a peut être pas besoin – des éléments nutritionnels à forte dose peut le stresser, court-circuiter ses mécanismes et créér des carences. Foie, reins et pancréas sont beaucoup plus sollicités par ces absorptions ponctuelles ou continues de compléments alimentaires.

Qui ne revient pas de Flag avec sa valise pleine de flacons aussi inutiles que variés ?

Personnellement, ayant un corps en très bonne santé, j’ai toujours été en désaccord avec ces prises contraintes de vitamines. Je précise « contraintes » car vous êtes obligé d’y passer avec le purif mais aussi lorsque vous devez vous faire auditer.

En effet, avant toute audition on vous demande si vous êtes bien nourri et on s’assure « que vous avez bien pris vos vitamines ».

Une nourriture équilibrée ne pourrait-elle suffire avant d’être audité ? Je le souligne car j’ai eu des problèmes de santé après des prises soutenues de vitamines. Par exemple, sur mes grades, je prenais quotidiennement les vitamines tel que préconisé mais une de mes molaires s’est totalement effritée sous le régime.

Les vitamines ne sont pas dangereuses et peuvent aider à certains moment, notamment pendant les convalescences. Mais prises n’importe comment ou prises alors que le corps n’en a absolument pas besoin, elles peuvent créer, chez certaines personnes, de sérieux troubles du métabolisme.

Qu’Adelle Davis, grande consommatrice de vitamines, soit morte d’un cancer me dérange.

Nous savons, en scientologie, que derrière toute maladie existe une situation de stress bien spécifique. Il n’y a peut-être aucun lien entre le cancer et les carences artificielles induites par des prises de vitamines non équilibrées mais on peut toujours en débattre.

Aleajactaestement vôtre.

Quel avenir pour la tech ?

Voici un billet d’un nouveau blogger auquel nous souhaitons bien évidemment la bienvenue. Les questions qu’il pose méritent notre attention et un débat civilisé.

 * * * * *

Bonjour à tous,

Je me présente : Sherlock Holmes. Non, je n’ai aucun lien de parenté avec Katie.

Je suis ravi de pouvoir communiquer avec vous sur ce blog que j’apprécie particulièrement.

Depuis le jour où j’ai compris que l’église était corrompue, je me pose sans cesse la même question : quel est l’avenir de la scientologie et plus particulièrement quel est le futur de la transmission de la tech ?

(Tech : abréviation de technologie, la technologie étant l’ensemble des techniques utilisées en scientologie pour aider les gens.)

Voici le tableau :

D’une part il y a une grosse machine, l’église, où la tech est déformée depuis 30 ans, où  les staffs sont opprimés et conduits à commettre un paquet d’actions nuisibles, où les nouvelles générations de staffs ne connaissent plus la tech, avec pour résultat une image de la Scientologie désastreuse dans la société.

Il y a de fortes chances que l’on vive les derniers jours de l’église ou de Miscavige et même si cela ne devait pas arriver, l’église n’ayant aucune influence sur la société, elle deviendra au mieux un groupe encore plus sectaire et encore plus renfermé sur lui-même.

D’autant plus que même si l’église s’amendait (on peut toujours rêver), elle ne pourrait probablement pas remonter la pente car pratiquement toutes les personnes compétentes sont parties et ne sont certainement pas prêtes d’y remettre les pieds.

D’autre part, il y a des auditeurs isolés (auditeur : personne formée en scientologie pour aider les autres à mener une vie plus heureuse) et des groupes de scientologues extérieurs à l’église : la Free Zone, la Ron’s Org et, plus récemment, les Indépendants – chacun ayant sa vision de la tech.

Voilà, c’est dit : chacun a sa vision.

Je me souviens d’être arrivé rapidement à la conclusion qu’on se retrouverait avec une myriade de groupes de scientologues, probablement pas réellement en communication les uns avec les autres, chacun se débattant de son côté pour utiliser la tech et perpétuer son enseignement.

Des scientologues libres, oui, mais une scientologie émiettée.

Je n’entrevoyais pas de réel futur pour la Scientologie car il est évident  que beaucoup de personnes compétentes ne seront plus là d’ici quelques années et il n’y aura pas beaucoup de personnes pour reprendre le flambeau de la tech sans une organisation structurée. Je me disais que la tech serait perdue petit à petit au fil du temps.

Par la suite j’ai été amené à être en contact avec des groupes extérieurs à l’Eglise et j’ai pu constater qu’il y avait effectivement des divergences de point de vue sur la tech et des désaccords profonds entre certains.

Mais la chose la plus importante que j’ai pu observer c’est qu’en réalité, que ce soit pour les Indépendants, la Ron’s Org et même l’église malgré toute son out-tech ( mauvaise technologie), c’est que c’est la même tech : la tech de Ron.

C’est la tech de Scientologie, mises à des sauces différentes, mais c’est la même chose : les exercices d’entraînement pour les auditeurs, la façon d’utiliser la communication, la manière d’étudier, l’audition (l’audition consiste en séance individuelle où un auditeur aide quelqu’un à améliorer sa vie), etc…

Donc la grande question est : quel avenir pour la tech ?

Élémentaire, mon cher Watson :

Il est certain que l’union fait la force, donc ne serait-il pas préférable que tous les scientologues trouvent un point d’accord en faisant abstraction des querelles de clocher afin d’assurer un futur à la tech sans pour cela retomber dans la lourdeur des organisations de l’église de scientologie, dans la bureaucratie de l’administration scientologique ou dans le monopole d’une église ou d’un quelconque groupe ?

Pourquoi ne pas faire une guilde ou une confédération des différents groupes de scientologues qui permettrait de pérenniser l’existence et le développement de la tech tout en gardant à chacun son indépendance et son libre arbitre ?

Je vous rappelle qu’avant l’arrivée de Miscavige, les missions (petites organisations) de Scientologie se développaient de façon indépendante tout en faisant partie d’un réseau.

L’église est derrière nous, mais la tech est encore là.

Bon, sur ce, je vous laisse. Je dois aller vérifier si Miscavige ne serait pas une réincarnation de Moriarty.

Sherlock Holmes