2012 – Une année hystérique pour la scientologie – Chapitre 4 – Septembre Noir

Septembre

Le 1er septembre, le magazine Vanity Fair publie un aperçu de son numéro d’octobre (à paraître le 26 septembre), dans lequel la journaliste Maureen Orth rapporte que Miscavige a fait organiser, fin 2004, des castings pour trouver à Tom Cruise une nouvelle épouse. L’heureuse élue sera Nazanin Boniadi, une actrice scientologue, à l’époque âgée de 23 ans. Malheureusement, son conte de fée se transforme rapdement en cauchemar. Son histoire fait le tour du monde.

L’avocat de Cruise publie un long démenti et menace Vanity Fair de poursuites si l’article est publié.

L’article complet (de 6 pages) qui paraît le 26 septembre contient d’autres infos particulièrement troublantes.

Miscavige et le top management de l’église considéraient Nicole Kidman, la deuxième femme de Cruise, comme « suppressive » et montaient leurs deux enfants adoptifs, Isabella et Connor,  contre elle. Cruise lui-même finit par être convaincu que Kidman était  maléfique et demanda le divorce.

Les séances d’audition de Tom Cruise étaient filmées. Les vidéos étaient ensuite envoyées à Miscavige qui les visionnait, puis s’amusait à en raconter les détails les plus croustillants lors de soirées arrosées où il réunissait ses subalternes préférés.

Finalement, ni Cruise ni l’église n’engageront de poursuites contre Vanity Fair. Ils se contenteront de publier des démentis.

De nos jours, la scientologie ne contre-attaque plus. Elle publie des démentis. Tel un boxeur roué de coups, elle se recroqueville dans un coin du ring et elle encaisse. Ou parfois elle décaisse – pour acheter à coups de millions le silence de ceux qui cognent le plus fort.

Le 2 septembre, diffusion sur M6 d’un reportage intitulé Argent, mystères et polémiques : au coeur de la scientologie, dans le cadre de l’émission « Enquêtes Exclusives ».

Dans ce reportage, le CC Paris a exceptionnellement autorisé une équipe de tournage à interviewer des paroissiens et des employés et à filmer, entre autre, la salle de cours, des notes et déclarations d’éthique et un local de « body routing » dans le quartier des Halles. L’objectif, pour le CC Paris, était bien sûr de montrer que la scientologie n’avait rien à cacher, sans doute avec l’arrière-pensée que cela pourrait influer sur le verdict de la cour de cassation attendu en ce début d’année 2013.

Malheureusement, le reportage montre le CC et les scientologues français interviewés sous un angle pas très flatteur – mais ça Eric Roux aurait dû s’en douter avant d’accueillir les caméras de M6. Avec les casseroles que se traîne l’église, on n’allait pas lui faire de cadeau. Surtout que le reportage n’était pas uniquement consacré au CC mais aussi aux dérives de la scientologie un peu partout dans le monde. Il est probable que les producteurs de l’émission avaient oublié de mentionner ce détail lorsqu’ils ont reçu le feu vert du CC.

Il n’existe plus, en ligne, que quelques extraits de ce reportage. Vous les trouverez ici, ici et ici.

Le 14 septembre, sortie aux USA du film The Master, de Paul Tomas Anderson. Le film raconte la rencontre, au début des années 50, entre Lancaster Dodd (personnage plus ou moins inspiré de L. Ron Hubbard) et Freddie Quell, un jeune vagabond très perturbé que Dodd va prendre sous son aile. Beaucoup attendaient un film sur (contre ?) Hubbard et la scientologie. Ils ont été déçus. S’il y a effectivement quelques similtudes entre Hubbard et Dodd, et entre la scientologie et « La Cause », la philosophie créé par Dodd, le propos est ailleurs. Anderson s’intéresse surtout à la relation complexe entre Dodd et son disciple. Il ne prend jamais partie. Il se contente de montrer et d’observer. A nous de tirer nos propres conclusions. Cet excellent film est sorti en France le 9 janvier 2012.

Le 21 septembre, Greg Arnold et Paul Marrick, deux détectives privés, attaquent la scientologie en justice. Engagés par l’église en 1988, ils sont chargés d’espionner Pat Broeker, l’ex-rival de David Miscavige.

Un peu d’histoire :

En janvier 1986, à la mort de LRH, deux inconnus surgissent sur le devant de la scène scientologue : Patrick Broeker et David Miscavige. Ce sont eux qui annoncent aux paroissiens du monde entier que LRH, ayant fini son boulot sur Terre, a sereinement quitté son corps pour aller poursuivre ses recherches dans les hautes sphères spirituelles sans avoir besoin de s’encombrer d’une enveloppe charnelle. Ils annoncent aussi qu’il existe des niveaux supérieurs, de la main de LRH, qui vont jusqu’à OT XV. Nous savons maintenant que c’était un mensonge éhonté et qu’il n’y a rien après solo NOTs. (Même la validité d’OT VIII est remise en question par de nombreux scientologues qui ont fait ce niveau.) Mais en revoyant les vidéos du speech de Pat Broeker, on ne peut que rester admiratif. Il aurait mérité l’oscar. Il nous la joue à fond Actor’s Studio. A côté de lui, Brando, c’est Steven Seagal.

Broeker annonce que c’est lui qui va finaliser les niveaux d’OT supérieurs. LRH l’a nommé « Loyal Officer » dans le Flag Order FO 3879 du 19 janvier 1986, ce qui fait de lui le plus haut gradé de la Sea Org. LRH, quant à lui, n’est plus « Commodore » mais portera, à titre posthume, le grade d’Amiral. Bref, Pat Broeker devient le chef de la scientologie.

En avril 1988, coup de théâtre. On apprend que Pat Broeker aurait lui-même rédigé le Flag Order et qu’il s’agissait d’un faux. Le Flag Order est annulé. Broeker est déclaré. Miscavige prend sa place à la tête de la scientologie.

Par l’intermédiaire de Marty Rathbun, son bras droit, Miscavige engage Greg Arnold et Paul Marrick, deux détectives privés, pour espionner Broeker. Rathbun leur dit que Broeker serait parti avec 1,8 millions de dollars et qu’il aurait en sa possession des écrits ultra importants de LRH. Ainsi commence une surveillance de 24 ans qui coûtera à l’église entre 10 et 12 millions de dollars. Les deux détectives ne trouveront jamais le moindre écrit de LRH ni la preuve que Broeker est parti avec une grosse somme d’argent. En fait, ils s’aperçoivent rapidement que Broeker vit chichement et qu’il mène une vie tranquille. Mais qu’importe, ils reçoivent l’ordre de continuer à l’espionner et se retrouvent engagés à vie ! Quand Broeker part s’installer en République Tchèque pendant une dizaine d’années, ils engagent des détectives privés locaux pour le surveiller et reçoivent des rapports hebdomadaires. Lorsque Broker revient aux États-Unis, ils reprennent leur surveillance. Entre temps, ils sont également chargés d’espionner Marty Rathbun, sorti de l’église en 2004 et devenu, depuis, l’ennemi juré de Miscavige.

Et puis soudain, au printemps 2012, les paiements mensuels de l’église cessent. Greg Arnold et Paul Marrick s’inquiètent. Ils relancent l’église. Pas de réponse. Alors ils engagent Ray Jeffrey, l’avocat de Debbie Cook, et poursuivent l’église en justice pour rupture de contrat, faisant valoir que l’accord entre eux et l’église était qu’ils seraient payés à vie.

C’est le début d’un nouveau casse-tête pour l’église.

Vous trouverez un compte rendu complet de cette affaire et une interview filmée de Greg Arnold et Paul Marrick ici (en anglais).

Le 28 septembre, Dan, un scientologue qui réside en Alaska et qui a récemment rejoint les scientologues indépendants, raconte que depuis 12 mois qu’il a commencé la scientologie, il a été littéralement inondé de pubs et de magazines par l’église, laquelle, selon lui, participe activement à la déforestation de la planète. Nous ne lui donnerons pas tort.

A suivre…

 

2 réflexions sur « 2012 – Une année hystérique pour la scientologie – Chapitre 4 – Septembre Noir »

  1. Quel bilan pour l’année 2012 ! Un petit avant-goût d’apocalypse certainement pour DM….. En ce qui me concerne, depuis que je me suis retiré de l’église de Mestologie, je n’ai jamais autant prospéré ! J’ai atteint l’état de CLAIR, et suis actellement sur le grade 0 avec un auditeur vétéran. Quel pied !!! Oui, je peux l’attester, monter le pont (100% standard) hors des lignes de l’église, c’est tout à fait possible (et aussi pécunièrement accessible). Il n’y a plus d’arbitraire et on se sent en toute sécurité !!
    A bientôt
    Regis

  2. Cet article pourait tout également s’intituler: « une année test pour les scientologues ». En effet, vont-ils résister à ce nouveaux C/S international, à savoir: quelques 200 heures de procédés objectifs suppléméntaire?
    Cela sent une fin de règne…..

    Peace Regis

Laisser un commentaire